Vous êtes sur la page 1sur 2

PROPRIÉTÉS PHYSIQUES DES SOLS

 Contexte et objectif du projet


Les sols évoluent constamment sous l'effet des facteurs naturels et des pratiques agricoles. Or,
les sols de la Martinique présentent à la fois diversité et complexité. Mieux connaître leur
fonctionnement et leur évolution (caractéristiques physiques, chimiques et biologiques),
conjointement à l’usage agricole qui en est fait, assurerait une valorisation durable des terres et
donnerait les éléments de prévention des risques de dégradation de la qualité des sols.

 Opérations scientifiques
Compte tenu des particularités des sols de la Martinique, quatre thématiques de recherche
prioritaires se dégagent :
• la caractérisation de la diversité des sols de la Martinique (structure, propriétés de porosité,
caractérisations chimique et biologique) ;
• l’étude des relations entre structure des sols, propriétés de fixation du carbone et de rétention-
relargage des polluants ;
• l’étude fine (échelle microscopique) des propriétés physiques très particulières des andosols,
notamment vis-à-vis des matières organiques. Compte tenu de ces propriétés, ils constituent un
excellent modèle pour tenter de comprendre les mécanismes de séquestration du carbone dans
le but de lutter contre les gaz à effets de serre (GES) et le devenir de polluants (fixation-
relargage) dans ces sols ;
• la simulation et le calcul de propriétés physico-chimiques non mesurables des sols (porosité et
perméabilité à l’échelle microscopique)
L’objectif majeur est d’acquérir une connaissance amont du milieu "sol" afin de fournir aux
différents gestionnaires des agrosystèmes les clés d’une gestion durable de la ressource limitée
et fragile que représente le sol.

 Description du laboratoire
• Une équipe : deux chercheurs, un technicien chargé des préparations des sols et des mesures,
des stagiaires de longue et courte durée (VCAT, formation ingénieur, BTS).
• Des équipements : un laboratoire d’analyses physiques des sols : préparation de sols (étuves,
séchage hypercritique), mesure de l’humidité, caractérisation de la perte en eau et volume
durant le séchage (rétractométrie), mesure de la perméabilité, mesure de la concentration en
carbone et azote, modélisation de la structure microscopique des sols (en collaboration avec
l’université de Maracaïbo), mesure de la minéralisation du C (en collaboration avec l’UR Seqbio
IRD).
• Un partenariat avec les autres équipes du PRAM, avec l’UR Seqbio de l'IRD et des équipes de
recherche du CNRS (UMR laboratoires des colloïdes de Montpellier, MADIREL Marseille) et la
société Prime Verre de Montpellier.

 Produits
• Des publications
T. Woignier, H. Doumenc, L. Rangon, 2005, Supercritical drying applied to natural “gels” :
Allophanic soils, Journal of sol gel science and technology 36, 61-68.
T. Woignier, G. Pochet, 2006, The andosols porous features, Clay science, vol. 12(2), 255-260.
T. Woignier, J. Primera, A. Hasmy, 2006, Application of the Diffusion Limited Cluster Agregation
Model to the allophanic soils, Journal of sol gel science and technology.
T. Woignier, L. Rangon, L. Duffours, 2006, Propriétés physiques des andosols de la Martinique :
relation entre la structure du sol et leur pouvoir de fixation du carbone, Revue d’écologie "Terres
et Vie".
• Des missions d’expertise : Commission d’expert pour la révision simplifiée de l’aire AOC en
Martinique (2006-2007).

 Contact : Thierry WOIGNIER


PRAM-IRD, BP 214, 97285 Le Lamentin Cedex 2
Tél. : 0596 42 30 34
Courriel : thierry.woignier@ird.fr

Etude et caractérisation de la parcelle jusqu’au microscope

Fosse à Plateau Perdrix Mesure de l’humidité du sol

Séchage d’un sol brun rouille (centre de la Martinique) Séchage d’un andosol (nord de la Martinique)

Structure microscopique d’un sol brun rouille Structure microscopique d’un andosol