Vous êtes sur la page 1sur 1

28/11/2019 Code des droits et procédures fiscaux - Code des droits et procédures fiscaux : Article 52 | Legislation.

tn

RÉPUBLIQUE TUNISIENNE Forum FAQ Liens utiles Plan du site Contact Sitothèque ‫اﻟﻌرﺑﯾﺔ‬ English Français
PRÉSIDENCE DU GOUVERNEMENT

Recherche simple dans les textes législatifs et réglementaires

Recherche avancée

Accueil Constitution Codes en vigueur Textes législatifs et réglementaires Circulaires Actualités juridiques JORT

Tunis Jeudi 28 Novembre / 13:28

RETOUR

Code des droits et procédures fiscaux - Article 52


Retour au détail du code : Code des droits et procédures fiscaux

Article 52

Cité par : Code des droits et procédures fiscaux

L'arrêté de taxation d'office est exécutoire nonobstant les actions en oppositions y afférentes. L'exécution de l'arrêté est suspendue par
le paiement de 10% du montant de l'impôt en principal exigible ou par la production d’une caution bancaire de 15% du même montant,
et ce, dans un délai de soixante jours à compter de la date de la notification. La suspension d’exécution prend effet jusqu’à la date de la
notification du jugement de première instance.

Le montant de l’impôt objet de la caution bancaire est recouvrable auprès de l’établissement de crédit ayant la qualité de
banque à l’expiration d’une année à compter de la date de la notification de l’arrêté de taxation. Toutefois, et en cas de
prononciation du jugement de première instance et sa notification avant l’expiration dudit délai, le recouvrement sera limité au
montant prononcé en première instance.

A l’expiration du délai visé par le paragraphe précédent, l’établissement de crédit ne peut, ni s’opposer au recouvrement, ni
opposer aux services de recouvrement la poursuite des biens du contribuable.

(Remplacé par art.61-1 L.F. n°2015-53 du 25 décembre 2015).

Sont exclus de la suspension de l’exécution, l’impôt en principal et les pénalités administratives exigibles en matière de retenue de
l’impôt à la source « et les amendes fiscales administratives prévues par les articles 83 et 84 bis à 85 du présent code» (1).

Il est statué sur les recours portant opposition contre les arrêtés de taxation d’office ayant fait l’objet d’un sursis à exécution dans un
délai ne dépassant pas six mois de la date de l’enrôlement de l’affaire devant le tribunal de première instance. (Ajouté par art.3 L.F.
n°2002-1 du 8 janvier 2002 portant assouplissement des procédures fiscales).

(1) Ajouté par art.43 L.F. n°2013-54 du 30 décembre 2013 et modifié par art. 61-2 L.F. n° 2015-53 du 25 décembre 2015.

Présidence du Gouvernement Dernière mise à jour : Mardi 19 Novembre 14:34


Adresse : Place du Gouvernement - La Kasbah, 1020 Tunis Tel. : (+216) 71 563 030 - 71 562 731
Fax : 71 562 286

Accueil Constitution Codes en vigueur Textes législatifs et réglementaires Circulaires Actualités juridiques Journal officiel Evaluer le site Contact FAQ Liens utiles Plan du site

www.legislation.tn/fr/affich-code-article/code-des-droits-et-procédures-fiscaux-article-52-__9020 1/1