Vous êtes sur la page 1sur 188

A près l'analyse de la charte d'éthique

du journalisme dans le tome 1, ce tome 2


illustre plusieurs aspects de la culture
envisagée sous l'angle de l’Esprit
journalistique — concept très difficile à
comprendre pour une lecture superficielle.
La Civilisation à venir s'édifiant à partir de
la culture en mutation, des thèmes
importants pour l'opinion permettent de
faire table rase des idées cristallisées sur la
religion, la laïcité, le sport, la politique,
l'économie, l'art….
Les chapitres concernent :
LE MYSTÈRE DU SPORT
L'EVEIL, la vie de Yogananda
LA LAICITE METAPHYSIQUE
CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT LA LA
CONSCIENCE DU PEUPLE
Nous essaierons enfin de répondre à
l’énigme : A QUOI SERT L'INFOR-
MATION JOURNALISTIQUE ?

2
3
L’ESPRIT JOURNALISTIQUE
LIBÉRATEUR
DE LA CIVILISATION A VENIR

II
LE VÉRITABLE SENS DE L’ESPRIT JOURNALISTIQUE

TOME II

Les Éditions Électroniques Richard ANDRÉ


2019
http://leera.toile-libre.org/alivresraeditelect_catalogue.htm

Email
rich-andre@orange.fr
et
andreleera@gmail.com

4
L’ESPRIT JOURNALISTIQUE LIBÉRATEUR
DE LA CIVILISATION A VENIR

PLAN TOME 2

II— LE VÉRITABLE SENS DE L’ESPRIT JOURNALISTIQUE

INTRODUCTION TOME 2
1_LE MYSTÈRE DU SPORT
- Abord du sport par l’Esprit journalistique

2_L'EVEIL, la vie de Yogananda


-Abord de la spiritualité par l’Esprit journalistique

3_LA LAICITE METAPHYSIQUE


- Abord de la laïcité par l’Esprit journalistique

4_CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT LA CONSCIENCE DU PEUPLE


- Abord de la culture par l’Esprit journalistique

5_A QUOI SERT L'INFO JOURNALISTIQUE ?


Les chapitres sont parus séparément sur Scribd.

TABLE DES MATIÈRES TOME I et II


ANNEXE
Autres ouvrages de Richard ANDRE
Adresse et email
***
CONCLUSION GÉNÉRALE DES TOMES 1 ET 2

MOTS CLÉ
sport, mystère, métaphysique, Compostelle, Esprit journalistique ;
spiritualité, Yogananda, l’éveil, réalisation de soi, self realisation, documentaire, Esprit journalistique, idéologie journalistique;
laïcité, laïcisme, separation, douleur, union, religion, foi, connaisssance, metaphysique, forme-pensée, 1871,1904 ;
Johny Halliday, Charles Trenet, Jacques Brel, Yves Montand, Charles Aznavour, Luciano Pavarotti, chanteur, spirituelle, joie, pauvre
monde, Soi, vérité, solidarité, voix, solaire, civilisation à venir ;
info journalistique, etre au courrant, passer le temps, colporteurs, rejet journalistes, pères fouettard, Notre Dame,pedagogue, metaphysique,
universalité, unité ;

5
6
INTRODUCTION TOME 2

LE VERITABLE SENS DE L’ESPRIT


JOURNALISTIQUE

Au cours du tome 1 de L’ESPRIT JOURNALISTIQUE LIBÉRATOIRE DANS LA CIVILISATION A


VENIR nous avons survolé la charte d'éthique du journalisme afin de dégager l'esprit qui pouvait y être insufflé.
Cet « ESPRIT » JOURNALISTIQUE EST CE SOUFFLE qui inspire la pensée de ceux dont l’activité est de
rendre compte du monde dans lequel nous existons.
« Cet Esprit est une dimension métaphysique qui dépasse de loin ce qu’on entend en disant de
quelqu‘un qu’il a de l’esprit, qu’il est un esprit brillant etc. … L’Esprit journalistique n’est donc pas un mode
de pensée, mais précède celui-ci, en lui donnant un éclat qu’une simple cogitation n’aura jamais. L’Esprit
journalistique dépasse la description des simples phénomènes temporels pour dégages les causes profondes
des évènements et nous montrer le sens transcendant vers lequel ils nous mènent malgré nous. La quête de
« sens » actuelle qui fait recette, en particulier chez les politiques, n’a rien à voir si elle n’est que matérialiste.
Lorsque ce sens conduit à nous décentrer de nous-même en servant la collectivité, alors il commence un petit
peu à avoir une signification…
« COMMENT CET ESPRIT JOURNALISTIQUE PEUT-IL ECLORE ?
Afin de développer cet Esprit journalistique il sera nécessaire de dépasser la seule utilisation
brillante de nos pensées. Les pensées tuent le réel, dit la tradition ! Pour que ces pensées soient de fidèles
serviteurs de l’enseignement lumineux que porte en soi tout événement physique, elles doivent être
disciplinées, orientées vers le sens profond des choses. C’est dans le Silence que ce sens s’imprime sur notre
mental comme sur une plaque photographique nous dit également la tradition philosophique.
Ceux qui seront les artisans de cet Esprit journalistique seront donc des HUMANISTES, au sens éternel,
complet et supérieur du terme. Il auront comme intérêt le bien matériel et spirituel de l’être humain. Tous les
moyens matériels qu’une culture invente pour la gloire de l’Humanité seront ramenés à sa juste place de
moyen et non de fin. … » (cf. tome1)1.

Dans ce tome 2 cet esprit journalistique est appliqué à des aspects de la culture contemporaine qui
préoccupe particulièrement l’opinion et les journalistes comme : l'information sportive, l'information spirituelle,
l'information laïque, l’information artistique, Pour finalement nous demander : À quoi sert l’info ?…
Ces grands pans de la culture nous interpellent et demandent des réponses qui dépassent le sens commun. C'est
sur cette culture en mutation que se prépare la Civilisation à venir.

I-LE MYSTÈRE DU SPORT !


-Abord du sport par l’Esprit journalistique.
Le sport tient une position hégémonique dans l'existence des peuples. Or cette place est relativement
récente quant à son ampleur et son intensité. Il y a là un mystère.
Par rapport aux temps antiques on peut déceler une désacralisation du sport et une perte d'éthique qui inquiète les
responsables au regard de toutes les dérives modernes.

Au-delà des traditionnelles explications du sport par un besoin de détente ou de santé, ce texte essaie de
lever le voile en empruntant résolument un chemin métaphysique.
Cet abord du sport par l'Esprit journalistique dégage, au travers d'un sujet dont raffolent les journalistes, une
compréhension de ce que sera l'Esprit journalistique, par rapport au simple journalisme que nous connaissons,
pour la Civilisation à venir.
*
II-L'EVEIL, la vie de Yogananda
-Abord de la spiritualité par l’Esprit journalistique.
ANALYSE SCIENTIFIQUE DU FILM SUR LA VIE DE YOGANANDA, selon l'esprit journalistique.

1
Notons que le pré-plan annoncé dans le tome 1 (voir en annexe) est une simple grille de réflexion qui peut s'appliquer aux sujets
traités ici.

7
L'Esprit journalistique aborde la spiritualité de manière scientifique : au-delà de la religiosité, c'est-à-dire de
l'aspect sentimental de la religion ; ou de la « laïcité », c'est dire d'un athéisme réactionnaire ; des dérives
sectaires ; et du matérialisme exclusif. L'Esprit journalistique n'a pas la frilosité du journalisme moderne qui
semble ne pas savoir sur quel pied danser lorsqu'il communique une information concernant la religion. L'abord
scientifique de faits dépassant la matière rejoint la métaphysique, ce qui évite les embûches du centrage sur l'égo.
Il peut être intéressant de se rendre compte comment le journalisme moderne « tord » les sujets
spirituels à propos d'un film-documentaire de deux journalistes : L'EVEIL, la vie de Yogananda .
L'analyse-critique ne concerne pas les journalistes personnellement, mais c'est une analyse scientifique de
l'idéologie journalistique dominante de la culture « religieuse » de cette fin de civilisation.

*
III-LA LAÏCITÉ METAPHYSIQUE
-Abord de la laïcité par l’Esprit journalistique.
La « laïcité » est un sujet qui remue beaucoup notre société contemporaine et dont le journalisme se fait
l'écho systématique.
La question de la laïcité est bien plus complexe qu'il n'y paraît à première vue.
Elle nécessite une compréhension scientifique et dépassionnée du passé. Elle doit être toilettée des multiples
babillages du présent, particulièrement depuis quelques décennies. Le sujet de la laïcité enfin doit faire preuve
d'imagination pour la projeter dans le futur de la Civilisation à venir.
Le propos n'est pas de décrire comment les individus cherchent à dominer ce sujet, mais comment la
laïcité domine les individus !…

*
IV-CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT LA CONSCIENCE DU PEUPLE
-Abord des artistes par l’Esprit journalistique.

Les français ont vécu le samedi 9 décembre 2017 pendant une longue journée un véritable psychodrame
national à l’occasion des obsèques de Johnny Hallyday qui ont eu un retentissement extraordinaire dans toute la
France. Peu de chanteurs élèvent la conscience de tout un peuple. C’est à dire qui rendent les individus meilleurs
en leur permettant de transcender leur condition simplement humaine. À partir de cette constatation nous
remonterons jusqu'au milieu du XXe siècle pour étudier les cas de Charles Trenet, Jacques Brel, Yves Montand,
Charles Aznavour, Luciano Pavarotti pour voir en quoi ils sont des précurseurs de la civilisation à venir.

*
V-A QUOI SERT L’INFO JOURNALISTIQUE ?
Comme nous l’avons déjà écrit, après avoir envisagé dans le tome 1 les bonnes bases sur lesquelles
l'esprit journalistique s'appuie en se dégageant : d’une liberté de la presse unilatérale, d’une vérité journalistique
sous influence, de la responsabilité réformatrice de l'information journalistique, et de l'aspect pédagogique
nécessaire ; nous avons illustré dans le tome 2 le vrai sens de l'info au travers de thèmes culturels majeurs dans
notre société actuelle : le mystère du sport ; une analyse scientifique du film l'éveil sur la vie de Yogananda ; la
laïcité métaphysique ; ces chanteurs qui élèvent la conscience du peuple.
Il était temps pour clore cette longue réflexion de s'interroger : À quoi sert l'info journalistique ?
L'analyse interroge le point de vue pratique, le point de vue psychologique, point de vue intellectuel pour essayer
de trouver la « clef » de L’INFO JOURNALISTIQUE dans une perspective métaphysique …

***
Il existe bien sûr d'autres sujets culturels qui pourraient faire l'objet d'une
réflexion de cette nature métaphysique. À partir de ces quelques exemples traités
chacun pourra prolonger sa propre réflexion pour développer l’ESPRIT journalistique.
C’est ainsi que pourra se développer LE VERITABLE SENS DE L’INFO.

*
* *
* * *

8
9
II— LE VÉRITABLE SENS DE
L’ESPRIT JOURNALISTIQUE

1_LE MYSTÈRE DU SPORT


2_L'EVEIL, la vie de Yogananda
3_LA LAICITE METAPHYSIQUE
4_CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT LA CONSCIENCE DU PEUPLE
5_A QUOI SERT L'INFO JOURNALISTIQUE ?

10
Richard ANDRE

LE MYSTÈRE
DU SPORT !
Abord du sport par l’Esprit journalistique.

LES EDITIONS ELECTRONIQUES RICHARD ANDRE


2016

11
Richard ANDRE

LE MYSTÈRE
DU SPORT !
Abord du sport par l’Esprit journalistique.
LES EDITIONS ELECTRONIQUES RICHARD ANDRE

Le sport tient une position hégémonique


dans l’existence des peuples. Or cette place est
relativement récente quant à son ampleur et
son intensité. Il y a là un mystère.
Par rapport aux temps antiques on peut déceler
une désacralisation du sport et une perte
d’éthique qui inquiète les responsables au
regard de toutes les dérives modernes.

Au-delà des traditionnelles explications du


sport par un besoin de détente ou de santé, ce
texte essaie de lever le voile en empruntant
résolument un chemin métaphysique.

Cet abord du sport par l’Esprit journalistique


dégage, au travers d’un sujet dont raffolent les
journalistes, une compréhension de ce que sera
l’Esprit journalistique, par rapport au simple
journalisme que nous connaissons, pour la
Civilisation à venir.

12
13
LE MYSTÈRE DU SPORT !
Abord du sport par l’Esprit journalistique 2.

Introduction
1 UNE PLANETE COMME UN TITANESQUE TERRAIN DE SPORT
2 LE CULTE DU CORPS
3 DÉSACRALISATION DU SPORT
ET PERTE D’ETHIQUE
4 LES NON-SENS DU SPORT
5 LES BIENFAITS DU SPORT
6 LE SENS MYSTERIEUX DU SPORT
Pérégrination à Compostelle.
7 L’ESPRIT JOURNALISTIQUE ET LE SPORT

2
L’Esprit » journalistique est ce souffle qui inspire la pensée de ceux dont l’activité est de rendre compte du monde dans lequel nous
existons. Cet Esprit est une dimension métaphysique qui dépasse de loin ce qu’on entend en disant de quelqu‘un qu’il a de l’esprit, qu’il est
un esprit brillant etc… L’Esprit journalistique n’est donc pas un mode de pensée, mais précède celui-ci, en lui donnant un éclat qu’une
simple cogitation n’aura jamais. L’Esprit journalistique dépasse la description des simples phénomènes temporels pour dégager les causes
conditionnantes cachées des évènements et nous montrer le sens transcendant vers lequel ils nous mènent malgré nous. La quête de « sens »
actuelle qui fait recette, en particulier chez les politiques, n’a rien à voir si elle n’est que matérialiste. Lorsque ce sens conduit à nous
décentrer de nous-même en servant la collectivité, alors il commence un petit peu à avoir une signification… (se reporter au TOME I ,
L’ESPRIT JOURNALISTIQUE LIBÉRATOIRE DANS LA CIVILISATION A VENIR, .
Ce texte LE MYSTÈRE DU SPORT ! Abord du sport par l’Esprit journalistique fera partie du Tome 2.

14
le XXIe siècle sera metaphysique, ou ne sera pas…
André Malraux3

L
es grands concepts sous-tendant l’Esprit journalistique, tels qu’ils ont
été exposés dans la première partie4, doivent pouvoir être appliqués à tous les
thèmes de l’information.
Envisageons dans cet exemple le sport.
Comment aider les masses à dégager la pensée de la matière pour décanter les
modèles d’existence de la nouvelle Civilisation à venir ?

Comment accompagner tous les acteurs de la collectivité à une prise de


conscience de leur implication dans l’état si critique du sport : promoteurs
avides, spectateurs égoïstes, politiques inconséquents, media aveugles ou
complices? …
Comment les aider à substituer aux jeux du cirque une nouvelle culture de
l’esprit de bonne volonté ?

Sportétymologiquement vient de « s’amuser » 5 . C’est une activité


physique exercée dans le sens du jeu, de la lutte et de l'effort, et dont la
pratique suppose un entraînement méthodique, le respect de certaines règles et
disciplines. (Le Robert).
Notons le caractère physique du sport. Nous verrons en quoi il recèle un
mystère.
L’étymologie « jeu » semble paradoxale si l’on observe le sport contemporain :
cette activité est de plus en plus « sérieuse », aux enjeux politico-économiques
démesurés, et dont la notion de « lutte », d’antagonisme guerrier, de
transgression des règles, prédomine sur la simple discipline d’entraînement
ludique du corps et de l’esprit.

Résumons d’abord quelques généralités sur le sport en rapport avec notre


sujet.

3
Interview par journaliste allemand lorsqu’il était Ministre de la Culture du général De Gaulle ; retransmis par Arte dans les années 90. Le
terme utilisé était bien « métaphysique ». La confusion à propos de ce terme et de savoir si Malraux avait ou non prononcé ce propos, est
typique d’une démarche intellectuelle non scientifique, qui ne remonte pas à la source et parle sans savoir !…
4
Une information : libre, vrai, responsable, et pédagogique
5
sport [spɔʀ] étym. 1828 ◊ mot anglais, de disport, ancien français desport, déport « amusement », de se deporter « s'amuser »

15
Le sport fait l’objet d’études dans tous les domaines : historique,
sociologique, médicaux, psychologiques, politique, philosophiques, etc…
« À travers l'histoire de la philosophie, qu'a-t-on proposé afin de comprendre le
sport et ses différentes fonctions? Oui, on a bel et bien raison de croire qu'il existe
quelque chose comme une «philosophie du sport», encore que ce type de réflexion
demeure somme toute marginal et qu'il n'ait pas suscité un grand nombre
d'ouvrages. »…
…« L'activité sportive devait donc revêtir pour Platon un rôle éducatif, mais un
rôle tel que le sport ne peut valoir qu'en tant qu'il sert autre chose — le caractère,
6
la personnalité, l'âme » .…
L’approche métaphysique est encore plus rare !… C’est elle qui va nous
permettre de dévoiler le mystère du sport. Notons que métaphysique ne veut pas
dire religieux : c’est une compréhension au-delà (méta) de la physique.

De nombreuses typologies des sports peuvent être établies, parmi


lesquelles retenons :
Celle qui peut nous permettre de clarifier les motivations des individus. Si
l’on considère l’aspect jeu du sport, notons qu’ils se classent en 4 catégories :
les sports de conflit —les plus nombreux , les sports d’émerveillement, les
sports de hasard, les sports de solennité. Correspondant à l’agressivité animale, à
la recherche d’harmonie, à l’avidité des gains, au besoin de rituel.7

Celle qui peut nous permettre d’identifier les niveaux de conscience des
masses. Parmi les genres, on peut schématiquement classer les sports en :
- ACTIVITÉ PHYSIQUE ; ENTRAINEMENT SPORTIF ; COMPETITION
SPORTIVE ; JEUX OLYMPIQUES ; « HATA YOGA » ;…
- SPECTACLE SPORTIF DE STADE ; « SPORT DE CANAPÉ » ; SPORT
RADIOPHONIQUE : description, résultats et commentaires ; SPORT-
PAPIER ; SPORT-TCHACHE DU CAFÉ DU COMMERCE ;…
- PHILOSOPHIE DU SPORT ; SOCIOLOGIE DU SPORT ; ECONOMIE
DU SPORT ; SANTE DU SPORT… ; « PELERINAGE » ;…
Ces trois groupes correspondent respectivement à des niveaux de conscience
plutôt physique, plutôt émotionnel, plutôt rationnel.

La simple activité physique est souvent au sport. Depuis l’Antiquité


l’activité physique est prônée par les philosophes. Dans l’école péripatéticienne
Aristote aimait à disserter en se promenant, d’où l’étymologie du nom : du grec
peripatein « se promener ». À ce titre chacun fait du sport : en se déplaçant, en
marchant, en effectuant des randonnées, en exerçant son métier (l’acteur Jean
Piat à 90 ans, faisait un jour remarquer que le théâtre représente un exercice
physique intense qui maintient en bonne santé). De nos jours, lorsqu’on parle de
6
Cf article Pierre-Alexandre Fradet et Maxime Goulet-Langlois, Montréal 2010: http://www.ledevoir.com/sports/actualites-
sportives/292905/la-philo-et-le-sport-deux-gymnastiques
7
Classification selon Caillois (1958). AGON (compétition): batailles, match… ; ILIX (vertige): patinage,… ; ALEA (hasard) : courses… ;
MIMICRI (simulacre) : faux-semblants, jeux de rôle, cérémonies olympique…

16
sport, la marche, la randonnée pratiquée par au moins un tiers des gens environ,
est amalgamée aux autres sports !…8 En fait toute personne en bonne santé
MARCHE.

La gymnastique étant obligatoire à l’école dans la plupart des pays, on peut dire
que tout le monde fait du sport, du moins au début de l’existence. Puis avec
l’âge, les statistiques font état d’environ 2/3 de la population adulte qui pratique
un sport, plus ou moins assidûment.
Donc : 1/3 de la population ne pratique pas de sport! Nous verrons plus loin
l’apparition d’un autre mystère au niveau de la conscience collective.

Pour un panorama plus complet, on peut se reporter à l’article sport sur


wikipedia par exemple9.

Le sport n’est plus seulement qu’une activité physique.


Il a des résonances affectives et intellectuelles tout aussi importantes. Nous y
reviendrons ci-après.

Les principales causes apparentes de l’hyper développement sportif, outre


un désir de détente et de bonne santé, sont essentiellement : politique et
économique. Bien des auteurs ont développé ces aspects pour qu’il ne soit pas
nécessaire de le faire ici.

Aux temps antiques l’expression Panem et circenses : Donnez leur du pain et


des jeux, résume ce propos politique. Au siècle dernier, une formidable
entreprise de propagande à été orchestrée par les Nazis. Chacun a pu voir des
extraits de films tournés autrefois lors des Jeux Olympiques de 193610.
L’usure des sens et le sous entraînement au discernement ne nous cache-t-ils pas
une propagande similaire de nos temps moderne ?… Le mobile économique
apparent s’est substitué aux visées idéologiques d’alors. Mais le mystère n’est
pas résolu pour autant.

Si les compétitions de sportifs et le sport-spectacle ont pris une telle ampleur,


c’est indubitablement à cause d’une économie qui fait « dérailler » cette activité
humaine. Les anticorps sociaux générés : procès retentissants concernant
l’argent mal employé, le dopage, les hérésies médicales… sont encore loin de
permettre aux peuples de voir clair sur ce mystère du sport !… Car ces drames
dénoncés « enfument » les consciences…

Bien des questions sont encore sans réponse profonde.

8
http://www.sports.gouv.fr/organisation/publication-chiffres-cles/Statistiques/Chiffres-cles/
9
PANORAMA des SPORT : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sport#Surm.C3.A9diatisation
10
Olympia, Les dieux du stade, la fête de la beauté , et d’autres films : 1938 Les dieux du stade, la fête des peuples…

17
POURQUOI les radios sont-elles sursaturés d’info sportives ?

POURQUOI la planète terre est-elle comme un gigantesque terrain de football ?

POURQUOI les spectacles sportifs captent-t-ils autant de violence ?

POURQUOI le sport et le dopage semblent-ils faire relativement bon ménage ?

POURQUOI ces comportements passifs de sport de canapé ?

POURQUOI les journalistes ne sortent-ils pas la tête du guidon lorsqu’il est


question de sport ?

POURQUOI les réfractaires au sport n’ont-ils presque jamais la parole ?

POURQUOI ? POURQUOI ? POURQUOI ?…LE SPORT.

Cet article va essayer de soulever un peu le voile sur ces questions ?

UNE PLANETE COMME UN TITANESQUE TERRAIN DE SPORT

Un constat surprenant !

Le sport a pris une place hégémonique dans nos existences


contemporaines. Entraînements tous azimuts. Il n’est pas une radio où l’on ne
parle de sport. Nos émissions télévisées favorites sont souvent décalées au profit
de quelque retransmission sportive. Au point que certains parlent de la Terre
comme d’un titanesque terrain de sport !
Le terme terrain est par ailleurs bien significatif d’un enracinement dans la
terre, c’est-à-dire dans la matière physique. Il renvoi d’autre part, dans
l’inconscient collectif, à une des activités premières des hommes :
l’accaparement d’un espace pour vivre, au besoin par la guerre. Cette
symbolique n’est pas innocente !

18
Le sport est au moins au même rang que les autres préoccupations des peuples
pour l’argent, la santé, les catastrophes climatiques, les guerres et les conflits, le
chômage… autres symboles PHYSIQUES.

Une actualité relativement récente.

Le sport tel qu’on le pratique et le perçoit aujourd’hui est une actualité


relativement récente. Pour les plus jeunes, mais aussi les plus de soixante ans, il
n’est pas inutile de prendre de la distance pour réfléchir à ce phénomène
étonnant depuis la Révolution de mai 1968.

L’activité physique et sportive qui concerne environ les 2/3 de la population


s’est hyper développé depuis une QUARANTAINE D’ANNEES seulement !
Par exemple : les footballeurs pratiquants avec licence sont 700 000 en
1970 … et 2 millions en 1998 (source INSEE).
Par exemple : l’intérêt médiatique a suivi cette tendance. 1/3 de la
population française regarde le sport à la TV.
Par exemple : les retransmissions sportives à la TV passent de 232 h/an en
1968 à 3 000 h en 2002.6 … etc…

Il existe une myriade de chiffres dont ceux du Ministère de la jeunesse et des


sports, qui confirment l’engouement des peuples pour le sport.

Un raz-de-marée planétaire d’une pseudo culture sportive.

De tout temps il y eut des sports nationaux. Mais ils restaient relativement
localisés11.
Avec le renouveau des Jeux olympiques de l'ère moderne en 1894, sur
l’initiative de Pierre de Coubertin, LES sports commençaient à prendre une
dimension morale, sinon éthique dans les consciences des peuples. La
dimension planétaire cependant résulte plutôt d’un nombre limité de sports
internationaux : football, tennis…
Certains commentateurs cherchent à ériger ce qui n’était qu’une activité de
détente au rang de « culture ». Les discussions à ce sujet montre bien le désir
d’élever au-dessus de sa condition physique cette activité. Mais où est l’Art dans
ce « culte » voué au sport ?… Il serait plus juste de parler de coutumes ou
d’identité collective, de vivre ensemble. Notons au passage que Ministère de la
jeunesse et des sports est distinct du Ministère de la Culture (créé en France en
1959) ! Et que la chaîne de radio France culture ne parle pas de sport. Un sport

11
Cf. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_sports_nationaux_par_pays

19
comme le patinage artistique, est à cheval sur les deux concept : il comporte une
note technique et une note artistique. 12

Une idée fixe proche de la maladie.

Ce raz-de-marée planétaire est proche d’une idée fixe, c’est-à-dire d’un


état pathologique des hommes ! Sommes-nous en mesure de nous en rendre
compte ?…
Cette maladie se caractérise par des poussées de fièvre émotionnelles lors des
« victoires », et de « dépressions » consécutives aux défaites. Pour s’en
convaincre il suffit d’assister une fois à un grand match pour sentir
véritablement la terre trembler !
Tout excès entraîne un déséquilibre et génère des anti-corps !… Des
« éruptions » cutanées apparaissent de-ci de-là : le comportement incivique de
groupuscules sur les stades (s’attaquant aux drapeaux,…), le houliganisme se
greffant sur les manifestations sportives, le terrorisme (JO Munich 1972…).

Le rôle indubitable des média-à-fric dans la propagation de la maladie.

Ce raz-de-marée planétaire d’une pseudo-culture sportive est dû


indubitablement au développement des média. Il correspond à la libéralisation
de la télévision, à la recherche de la performance pour atteindre, non pas un
idéal sportif, mais pour gagner plus d’argent. Tout le monde en convient.
Bien qu’il n’y ait pas de jugement moral ici à ce constat de fait, la morale
commence à sensibiliser la conscience collective.

Rôle de l’intellect dans la conscience sportive.

Les entraîneurs sportifs mettent de plus en plus en avant le rôle du


mental 13 pour gagner. Ce discours parfois très codifié, et très
élémentaire, transparaît lors des interviews. L’opinion publique de son côté
commence à exercer son discernement à propos de sujets qui commencent à
l’interpeller et que les media assaisonnent à la sauce « scandale » : salaires

12
Lire par exemple La culture et le sport: http://www.coe.int/fr/web/compass/culture-and-sport
ou Le sport fait-il partie de la culture ? : http://sportcultureetsociete.e-monsite.com/pages/sport-et-culture.html

13
L’intellect peut être considéré comme le niveau le plus élémentaire de la pensée mentale. Lire par exemple :
http://leslimitesphysiologiquesetlemental.e-monsite.com/pages/la-force-mentale/ .
Pour une typologie de la pensée se reporter à l’article de Richard Andre : https://fr.scribd.com/document/20314608/TYPOLOGIE-DE-LA-
PENSEE

20
démesurés… sommes exorbitantes pour les retransmissions… risques pour la
santé et coût pour la collectivité…
La perception mentale du sport reste cependant très terre à terre. Les résultats
sportifs diffusés par les radio, les journaux en sont une caricature.
L’analyse universitaire à propos du sport élève évidemment le débat. Mais
combien de gens sont intéressés à scruter le sport au-dessus de la mêlée ?
… Et jusqu’au jargon sportif qui est employé à tout bout de champs et pour
n’importe quel sujet par les journalistes, dont « tacler » en est le flambeau14 !…

Le culte du dieu Performance15.

Cette performance qui exclut tant d’individus ! Il y aurait beaucoup à dire à ce


sujet. Il ne faut pas s’étonner alors de ces autres exclusions de groupes
malheureuses : réfugiés, sans-abri, pauvres… qui résultent du même esprit
« tordu ».

Et pourtant… une masse silencieuse n’est pas atteinte par la fièvre


sportive !
Et pourtant bien des gens n’aiment pas faire de sport ni assister à un
spectacle sportif. Contrairement à ce que tendent à nous faire croire tant de
journalistes qui ont le « nez dans le guidon » !
Il y a un véritable bourrage de crâne sportif de nos sociétés.
Il est intéressant à noter que la plupart des statistiques sur le sport occultent
celles des non-sportifs, des réfractaires au sport… Et pourtant il y en a
beaucoup ! 1/3 avons-nous vu !…
Ce bourrage de crâne sportif est un aspect du mystère.

Les trois dimensions du sport


Le sport n’est plus seulement qu’une activité physique.
Nous avons relevé qu’il a des résonances affectives et intellectuelles tout aussi
importantes.

Le sport se décline pour chacun selon de nombreux aspects. Ce peut être


la pratique sportive personnelle : gymnastique matinale, cyclisme, marche,
jogging ou une multitude d’autres sports.
Le sport individuel (dans la nature ou confiné) procure du plaisir (et de la
douleur). Mais plus il devient collectif et compétitif, plus la notion
d’antagonisme se développe16.
14
Lire le lexique des mots du sport carton jaune, coiffer au poteau, coup d’envoi, etc.…sur :
https://fr.wiktionary.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Lexique_en_fran%C3%A7ais_du_sport
15
Voir la conférence en video : https://www.canal-u.tv/video/universite_de_tous_les_savoirs/competition_et_performance.1280

21
Le sport est aussi spectacle, en direct ou retransmis. C’est le lieu de
déchaînement des passions. Le football en particulier semble attirer le monde
entier, ce qui fait dire à certains que la Terre n’est plus qu’un gigantesque terrain
de football !… Pour chaque peuple il y a un sport national : cricket, baseball,
rugby… jusqu’au bouzkachi.17
À ces acteurs sportifs sont liés émotionnellement des spectateurs. Le sport-
spectacle fait partie intégrante de ce qu’on nomme le sport. L’un se joue sur le
plan physique, l’autre sur le plan émotionnel.

L’homme étant un animal pensant, il ne peut s’empêcher de commenter


les résultat sportifs. Et cela donne un brouhaha intellectuel médiatique qui s’est
amplifié depuis quelques décennies.18
Le spectacle dérive sur les commentaires sportifs. Il n’est plus possible
d’allumer un poste de radio sans avoir une dose – parfois jusqu’à la saturation
les fins de semaine - : « de commentaire, du commentaire, du commentaire sur
la façon dont la balle a été tirée du pied droit… ou du pied gauche… » comme
disait J. L. Debré à propos d’une question lors d’une interview sur les
événements sportifs mondiaux, … je m’en fous ! ». Le sport ne plait donc pas à
tout le monde comme les média semblent le faire croire. Il y a bien des intérêts
divers en jeu pour expliquer cela.
L’intellectualisation d’une pratique à l’origine physique, qui a créé tant de
passion émotionnelle, n’est-elle pas une caractéristique des comportements
modernes ?… N’est-elle pas propre à hypnotiser les masses ?

*
Quant à l’idéal sportif, qui rejoint la métaphysique, qu’en est-il. Certains
tournois du moyen age n’étaient-ils pas une pratique selon un code
chevaleresque qui s’apparente , dans idéal, à l’éthique sportive des premiers jeux
olympiques ? Nous reviendrons sur ce point un peu plus loin.
Qu’en reste-t-il de nos jours ? Le Judo ?… Lorsqu’il plonge encore ses racines
dans la philosophie de l’Orient.

Le sport s’adresse donc à tous les aspects de la personnalité : physique,


émotionnelle, intellectuelle et idéaliste. Mais il est d’abord instinctuel,
réactionnel.

16
D’un jeu sportif de type « Ilix »(vertige) on passe à un type « agon »(antagonisme), pour employer une terminologie savante.
17
ou bozkachi (en persan : « jeu de l'attrape chèvre ») : activité équestre collective ; sport national en Afghanistan, également pratiqué dans
plusieurs pays d'Asie centrale et du Moyen-Orient. On peut se reporter à la liste des sports nationaux par pays sur wikipedia.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_sports_nationaux_par_pays
18
Quelques statistiques : Le développement du sport date de fin 1960. Cela coïncide avec la libération de la télévision en France.
Les retransmissions sportives à la TV passent de 232 h/an en 1968 à 30 000h en 2002.
Activité sportive selon INSEE : 9 minute/j à comparer au contre visionnage TV de 1 à 2 h/j.
Presse sportive : tirages de chaque numéro à environ 50-60 000 ex .(jusqu’à 1 200 000 ventes de l’Equipe lors de très grands événements).
Cf par exemple : L'ÉCONOMIE DU SPORT https://www.canal-u.tv/video/universite_de_tous_les_savoirs/l_economie_du_sport.1281#

22
En ce qui concerne cet écrit, les deux aspects émotionnel et mental ne sont
à considérer que comme des « marqueurs » de l’aspect physique du sport. Ils
révèlent ainsi qu’une loupe, le mystère dont il est question, comme nous le
verrons ci-après, est qui est sur le plan physique essentiellement. La question
sera plus claire lorsque nous aborderons l’aspect métaphysique.

LE CULTE DU CORPS

« Pratiqué avec sérieux, le sport n’a rien à voir avec le fair-


play. Il déborde de jalousie haineuse, de bestialité, du mépris
de toute règle, de plaisir sadique et de violence. En d’autres
mots, c’est la guerre, les fusils en moins. » George ORWELL

Initialement, en théorie, le sport avait un but pédagogique : il devait était


synonyme de discipline, d’effort, de dépassement de soi, de fair-play… Le sport
était censé donner un modèle d’idéal à la jeunesse.
Qu’en est-il de nos jours ? Le spectacle actuel n’a rien à envier aux jeux du
cirque des Romains 19 . Même les mise à morts, si elles ne peuvent être
autorisées, le sont indirectement dans les sports les plus dangereux. N’y a-t-il
pas une attente morbide plus ou moins inconsciente du public moderne ? La
corrida en reste un symbole archaïque.

La cause n’en est-elle pas due au CULTE DU CORPS ?


La fin de civilisation matérialiste actuelle fait une place exagérée au corps qui
est exalté dans tous les domaines et en particulier par l’activité sportive
excessive. Le plus bel exemple s’est rencontré il n’y a pas si longtemps avec la
glorification du corps par les nazis. La connotation raciste, anti-sémite était alors
affichée. Le cinéma nazi s’en est fait la caisse de résonance.
L’idéologie nazi était profondément matérialiste et le corps « aryen » était le
symbole d’une supériorité d’un peuple. La volonté de toute puissance,
destructrice, passe par la matière.
Ce culte du corps du sportif est — notons le — exclusif des autres individus. Il
est plus ou moins inconsciemment « raciste ». Il y a les athlètes et les
anémiques, les vainqueurs et les perdants !
Dans une culture soi disant en recherche de « sens » il y a un paradoxe a tout
rabaisser à la performance corporelle et à tourner le dos à l’Ethique20. Ce n’est
19
À ne pas confondre avec les jeux grecs, symboles d’une Ethique.
20
L’éthique » non assimilé : L’éthique n’est comprise que comme une morale c’est à dire par rapport aux normes sociales médicales et
sportives, qui sont transgressées par la pratique du dopage en particulier. Or l’éthique est une attitude indéfectible de l’individu par rapport à
sa Conscience. Cette confusion entre éthique et morale et caractéristique des sociétés matérialiste. L’Ethique sportive, celle des chevaliers, et

23
plus un esprit sain dans un corps sain mais un esprit malade dans un corps
hypertrophié.

Ce culte du corps ne porte-t-il pas une partie de l’éclaircissement du mystère du


sport ?

DÉSACRALISATION DU SPORT
ET PERTE D’ETHIQUE

Lorsqu’on parle du sport et des jeux olympiques modernes qui en sont la


consécration, on oublie un aspect fondamental de ces jeux grecs (et non
romains) de l’Antiquité : ils étaient destinés à rendre grâce aux Dieux ! Alors
qu’aujourd’hui ils ne célèbrent plus que le corps !
Le sport moderne désacralisé a perdu son âme. Comme les jeux romains, pâles
imitations de l’esprit grec, l’ont perdu en leur temps en répandant cruellement le
sang dans les arènes.

Au Moyen Age un souffle éthique a tenté de répandre un idéal chevaleresque


qui relevait la noblesse du sport de combat. Le chevalier n’exécutait pas des
prouesses pour sa propre gloire, mais au SERVICE d’une cause, de son roi, de
sa Dame. Cette desidentification du matérialisme avait une vertu bien plus forte
que le « dépassement de soi » dans l’effort, prôné par les athlètes modernes.

On peut se remémorer ce code chevaleresque tel qu’il est résumé dans l’article
suivant pour mesurer les écarts avec le sport actuel :

« Les vertus chevaleresques.


Loyauté: Le chevalier devait toujours être loyal envers ses compagnons d'armes.
Que se soit pour la chasse ou pour traquer un ennemi, le chevalier doit être présent
au combat jusqu'à la fin avec ses compagnons, prêt à les aider en tout temps avec
vaillance.

d’autres groupes mettant au dessus de leur existence l’Honneur de faire le Bien, le Beau et le Vrai, n’a rien à voir avec la pratique sportive de
la culture contemporaine.

24
Prouesse: Le chevalier devait être preux et posséder une grande vigueur musculaire.
La force de l'âme était aussi très importante afin de combattre les redoutables
adversaires qu'il rencontrerait lors de ses quêtes. Il devait les combattre pour le
service de la justice et non par vengeance personnelle.

Sagesse et Mesure: Le chevalier devait être sage et sensé afin d'empêcher la


chevalerie de basculer dans la sauvagerie et le désordre. Le chevalier devait avoir le
contrôle sur sa colère, sa haine. Il devait rester maître de lui-même en tout temps.
Les échecs étaient donc de mise pour le chevalier afin d'exercer l'agilité
intellectuelle et la réflexion calme.

Largesse et Courtoisie: Un noble chevalier devait partager autant de richesses qu'il


possédait avec amis et paysans sous son aile. Lorsqu'il se rendait à la cour, il devait
faire preuve de courtoisie. Il s'efforçait de se faire aimer par sa dame en étalant
devant elle toutes ses prouesses. Il devait aussi la servir fidèlement. La noblesse
purifiait en quelque sorte l'âme du chevalier.

Justice: Le chevalier doit toujours choisir le droit chemin sans être encombré par
des intérêts personnels. La justice par l'épée peut être horrible alors l'humilité et la
pitié doivent tempérer la justice du chevalier.

Défense: Un chevalier se doit de défendre son seigneur et ceux qui dépendent de lui.
Il doit toujours défendre sa nation, sa famille et ceux en qui il croit fermement et
loyalement.

Courage: Un chevalier se doit de choisir le chemin le plus difficile et non le chemin


guidé par ses intérêts personnels. Il doit être prêt à faire des sacrifices. Il doit être à
la recherche de l'ultime vérité et de la justice adoucie par la pitié.

Foi: Un noble chevalier doit avoir foi en ses croyances et ses origines afin de garder
l'espoir.

Humilité: Le chevalier ne doit pas se vanter de ses exploits, mais plutôt laisser les
autres le faire pour lui. Il doit raconter les exploits des autres avant les siennes afin
de leur donner le renom dont il mérite.

Franchise: Le chevalier devait parler le plus sincèrement possible ».21

La civilisation moderne à l’agonie, enlisée dans une perte de valeurs que


chacun reconnaît sans en comprendre les tenants et aboutissants, ne parvient
plus à renouer avec ses racines les plus nobles. Ces valeurs semblent même pour
certaines personnes désuètes, ridicules…
Et pourtant la désacralisation du sport, la perte d’Ethique, ne porte-t-elle pas en
elle l’éclaircissement d’une partie du mystère ?

21
Cf : http://vivre-au-moyen-age.over-blog.com/article-21143326.html

25
4

LES NON-SENS DU SPORT


motifs erronés et justes activités

Le non-sens du sport individuel apparaît lorsque des problèmes de santé


apparaissent alors qu’il est censé favoriser la bonne santé.
Le non-sens des compétitions et des match survient fréquemment sur les
stades, lorsque les principes humaniste prônés par Pierre de Coubertin sont
battus en brèche.
Le non-sens des « affaires » sportives : dopage, démesures financières,
argent sale… sont de plus en plus rapportés par les média.
Le non-sens de l’information sportive, par sa prolifération quasi
cancéreuse, jour après jour, heure après heure, se déverse sur les consciences des
peuples pour les conditionner !…

Le non-sens du sport mal compris est révélé par tous les moyens en cette
fin de civilisation où par principe — observable — « tout ce qui était caché est
mis en lumière ». Rien ne doit rester dans l’ombre pour qu’une nouvelle
Civilisation puisse éclore. Ce principe hermétique, même s’il n’est pas compris
comme tel, est évident pour chacun.

Ces non-sens correspondent à des motifs erronés. L’effet résulte de la


cause.
Essentiellement l’attitude des homme face à la matière et le refus d’envisager le
divin est à la base du phénomène.

Cependant ces « motifs erronés et leurs effets terribles et mauvais


débouchent peu à peu sur une prise de conscience de l’opinion ». Si on ne se
focalise pas sur le négatif, comme le font les média modernes, on peut
discerner —faiblement — la juste réorientation des activités sportives qui est à
l’œuvre.

Le tableau ci-dessous résumé très schématiquement différents aspects du


sport et l’aboutissement idéal.

26
La réflexion des intellectuels ne va pas toujours aussi loin lorsqu’il s’agit de
répondre : à quoi sert le sport ? Les gens se contentent souvent d’évoquer en
premier l’aspect SANTÉ et la détente d’une existence laborieuse stressante.

Ce tableau recense différents ASPECTS DE L’ACTIVITE SPORTIVE


dans la colonne de gauche, pour offrir une vue synthétique des dérives du
sport dont les motif erronés ont des effets consécutifs néfastes : des
CAUSES aux NON-SENS.
Dans la colonne de droite, les justes activités bienfaisantes sont le BON
SENS du sport.

27
Tableau de quelques méfaits et bienfaits du sport
ASPECTS DE L’ACTIVITE CAUSES NON-SENS BON SENS
SPORTIVE motifs erronés Effets Consécutifs Justes activités
néfastes bienfaisantes

FORMATION DU CORPS Conception exclusivement Hypertrophies,… Entretien de la masse


physique musculaire
SANTE Non vue comme l’harmonie Dopage, maladies du sportif Respiration…
de l’âme et du corps
FORMATION MORALE Dogmatismes Tricherie Valeurs de : loyauté,
respect, dépassement de soi,
bonheur dans le sport.
DISCIPLINE Rigidité Excès : maigreur, anorexie Contrôle de soi
PERFORMANCE Recherche de prouesses Compétition destructive Émulation
METHODE MENTALE Absence d’idéal Hyper agitation mentale, Concentration
suffisamment élevé idées fixes
SOCIABILITE Rapports de force, racismes Etat d’esprit clanique Fêtes sportives amicales
exclusif
ETHIQUE Confusion avec la Morale Matérialisme, égoïsme, Idéal métaphysique
EMOTIONS Absence de recherche du Haine, violence, recherche Esthétique (patinage
bien, du beau, du vrai de sensations morbides artistique,…)
LIBERTE Ascenseur social Embrigadement : du nazisme Liberté du joug du corps
aux sectes récentes

SPECTACLE SPORTIF - « Agon », (guerre) Violences, bas instincts… Ilix : recherche de


- Recherche de gains plus alimentant l’état d’esprit des l’harmonie ; de la
que de plaisirs terrorismes ! … bonne volonté, de la
compréhension et de la
fraternité

INFORMATION Inféodation aux groupes L’assommoir des Limitée à la stricte nécessité


SPORTIVE financiers pour pousser à la consciences informative. Comme au
consommation « d’ersatz » théâtre, le public se tait pour
écouter et jouir du spectacle.
POLITIQUE Manipulation des masses Caricature nazi et autres Ministère de la jeunesse et
totalitarismes des sports : développement
des infrastructures
ÉCONOMIE « économiisme » Perte du sens ludique du « Exception sportive »
sport comme il y a une exception
culturelle
Financement Fin et non moyen Perte du sens des mesures Juste mesure des dépenses
SANTE Performance à tout prix Accidents, mortalité Bonne santé

REFRACTAIRES au sport Répulsion pour l’effort… Pression exagérée d’une Du simple désintérêt à
culture pro-sportive l’activité mesurée

Cas particulier : Yoga et pseudo « gurus » Hâta Yoga du corps : Raja Yoga de l’esprit :
autres méthodes dites de occidentaux et professeurs régressif. Grossissement de évolutif. Réalisation du Soi.
relaxation.22 matérialistes la personnalité et du désir
instinctuel.
…/…

Cette liste est loin d’être exhaustive.

22
Cf. l’article du même auteur : L'EVEIL, la vie de YOGANANDA. Abord de la spiritualité par l’Esprit journalistique.

28
5

LES BIENFAITS DU SPORT

Ces quelques bienfaits du sport, résultant de mécanismes de prises de


conscience, et de changements d’attitude, peuvent être approfondis pour trouver
le sens profond, c’est à dire métaphysique. Ce sens qui tanscende le sport sans le
nier.

Afin de ne pas avoir une compréhension critique univoque du sport


insistons sur les bienfaits du sport, mais de manière clairvoyante et non
passionnelle et convenue.

Le physique est partie de la personnalité. Mais un accent démesuré sur le


corps conduit à des perturbations de l’individu, voir à des désastres. En revanche
une utilisation sage du corps fait partie de l’harmonie générale. Chez les
philosophes antiques la marche était une base nécessaire. Comme nous l’avons
déjà cité, l’école péripatéticienne d’Aristote porte bien son nom. Un grand yogi
moderne : Yogananda réservait une juste part à un minimum d’exercice
physique comme mise en forme pour la méditation. Etc. …

Dans le tableau précédent, le bon sens souligne les Justes activités


bienfaisantes : Entretien de la masse musculaire ; respiration ; valeurs de :
loyauté, respect, dépassement de soi, joie dans le sport ; contrôle de soi ;
émulation, bonne volonté, compréhension et fraternité ; concentration ; sens
esthétique (patinage artistique,…), recherche de l’harmonie ; etc.… On rejoint
l’esprit chevaleresque vu précédemment.

Cependant, le bienfait majeur pour la civilisation et l’évolution des


hommes découlera de l’explication métaphysique donnée ci-dessous du Mystère
du sport.

29
6

LE SENS MYSTERIEUX DU SPORT

Qu’est-ce
qu’un MYSTERE ? Il est défini dans l’Antiquité grecque
comme un « culte religieux secret, auquel n'étaient admis que des initiés.
(mystères orphiques, mystères d'Éleusis, mystères mithriaques, mystères d'Isis,
de Cybèle) » …
Le mystère est ce qui a un caractère incompréhensible, très obscur. « Ce qui est
inconnu, caché (mais qui peut être connu d'une ou de plusieurs personnes) ». (Le
Robert)
Il renvoie donc à la culture grecque et à partir du Moyen Age, à la culture
chrétienne chevaleresque ; deux périodes clé pour le sport.
Ce mysticisme conduit l’homme à l’initiation, c’est à dire à la compréhension de
ce qu’il est vraiment et à sa place dans la création.

Les non-sens du sport évoqués précédemment sont des révélateurs d’un


mystère sous-jacent. Mais ces non-sens ne sont pas le mystère en soi ; ils
peuvent s’expliquer par une analyse d’ordre psychologique.

En revanche, nous avons vu … Que le caractère physique du sport recèle


un mystère.
Que le culte du corps recèle un mystère.
Nous nous sommes interrogé pour savoir si la désacralisation du sport, la perte
d’Ethique, ne porte-t-elle pas en elle l’éclaircissement d’une partie du mystère ?
L’omniprésence du sport dans les activités du Monde entier, au centre des
préoccupations de tant de gens, nous interpelle sur ce mystère.

Essai d’éclairage métaphysique de l’Esprit journalistique sportif.


Il convient donc d’utiliser pour éclairer ce qui est obscur une approche
susceptible d’offrir un autre éclairage pour comprendre ce mystère des forces de
la matière physique.

La recherche de cause à effet n’est pas seulement du domaine physique : comme


l’action-réaction de deux boxeurs par exemple, ni du domaine

30
psychologique. La recherche des causes à effet des psychologues et des
sociologues concernant les motivations des sportifs ne fait qu’effleurer les
conduites émotionnelles, plus ou moins intellectualisées (on parle de stratégie
lors d’un match ; ou d’entraînement mental pour dominer son corps…). Il
semble d’ailleurs que ce dernier aspect se soit particulièrement développé dans
l’opinion depuis quelques décennies. Néanmoins, cette analyse lorsqu’elle
permet de se désidentifier des phénomènes peut avoir un effet bénéfique si elle
conduit à la NON-VIOLENCE.

Pour aller encore plus loin, ne convient-il pas de chercher un éclairage


ésotérique c’est-à-dire qui relie l’individu à son âme ? Qu’il soit croyant ou
athée, le mot ésotérique — en révélant ce qui est caché à l’intérieur — doit lui
convenir pour correspondre à une réalité éternelle !…
La Sagesse orientale nous a appris que cette loi de cause à effet suprême
s’appelle « karma »23. Si elle apporte un sens porteur pour l’individu, alors cette
notion est utile. Elle guide l’individu hors du mystère angoissant de l’existence
pour lui permettre d’être pleinement conscient et participant au monde.

L’utilisation de textes occultes peut cependant présenter une certaine difficulté.


Le lecteur occidental à souvent une réaction de défiance ou simplement de
scepticisme. Cela ne proviendrait-il pas du vocabulaire utilisé par
l’ésotérisme ?… Cependant, si nous réfléchissons un instant au jargon commun
développé ces dernières décennies (par exemple : « hashtag », « marqueur de
métadonnées », « taguer », « expertise », « tarmac », etc… repris à divers
univers culturels) ne pouvons-nous accepter, sans a priori, libéré de tout
conditionnement, les outils d’une terminologie orientale védantique et sa
traduction occidentale théosophique24 ?…

Voyons donc quelques courts extraits d’un texte ésotérique explicatif, à


réfléchir d’un point de vue scientifique expérimental critique, et ce qu’il peut
éventuellement apporter pour soulever le mystère du sport.

« A une échelle minuscule, ce qui a été résolu au cours de la guerre


mondiale est en train d'être résolu dans leurs existences (des hommes). Ils sont
occupés par les problèmes de maya. C'est pourquoi nous observons aujourd'hui
qu'une insistance croissante est mise sur la culture et les disciplines physiques et
nous observons aussi la vogue dont jouit l'entraînement physique qui se
23
étym. 1899 ◊ mot sanskrit « acte », par l'anglais (1828) Le Petit Robert.
24
On peut noter la différence de définition du Larousse : théosophie Doctrine fondée sur la théorie de la sagesse divine omniprésente dans le
monde manifesté et notamment dans l'homme.… Du Robert : Doctrine imprégnée de magie et de mysticisme, qui vise à la connaissance de
Dieu par l'approfondissement de la vie intérieure et à l'action sur l'univers par des moyens surnaturels. Nettement plus tendancieuse !… Et
l’article très détaillé et plus scientifique de wikipedia : « …Les théosophes lient l'origine de la théosophie aux efforts pour atteindre la
divinité qui existent dans toutes les cultures anciennes. Ils soutiennent qu'on peut trouver la démarche théosophique au travers d'une chaîne
ininterrompue de transmission d'enseignements en Indes mais qu'elle a existé dans la Grèce antique dans différents écrits comme ceux de
Platon (427-347 av. J.-C.), Plotin (204/5-270) et d'autres néoplatoniciens, jusqu'à Jacob Boehme (1575-1624), ainsi qu'en Iran. » Etc…

31
manifeste dans le monde du sport, dans les exercices athlétiques, la formation
militaire et la préparation pour les Jeux Olympiques. Ces derniers sont eux-
mêmes une initiation. » …
La maya est utilisée dans la terminologie ésotérique pour différencier les forces de la matière physique de
celles de la matière astrale, constituant le mirage, et de celle de la matière mentale, constituant l’illusion.
Cette classification subtile est peu connue en occident mais peut aider le chercheur à distinguer les
influences qui régissent notre monde. En particulier l’immense domaine des motivations, concerné par le
mirage astral !…

…« En dépit de tous les motifs erronés et des effets terribles et mauvais qu'ils
présentent (nous parlons évidemment encore d'une façon très générale), la
formation du corps et l'entraînement organisé du physique (qui affectent
aujourd'hui la jeunesse de toutes les nations) préparent pour des millions la voie
conduisant au Sentier de Purification. »…

… « Ce processus de purification les préparait en quelque sorte au conflit


prolongé sur le plan astral …
…C'est l'expérience "Arjuna" qui attend certainement aujourd'hui beaucoup
25

d'entre eux. C'est là un point sur lequel il est intéressant de penser et de


réfléchir ; dans la suite du développement humain, il détient bien des mystères
et des difficultés.
L'aspirant individuel est porté à penser seulement en termes personnels et à ses
épreuves et expériences pénibles. Il doit apprendre à penser en termes d'activité
de la masse et d'effets préparatoires où l'humanité, comme un tout, est
engagée. » …
… « L'humanité se trouve dans une juste direction, même si, pendant un bref
intermède, les hommes se méprennent sur le processus et appliquent des motifs
erronés à de justes activités ».…
Psychologie ésotérique 26

Des termes comme « maya », « sentier de purification », « initiation »,


« Arjuna »,… ne correspondent pas à la mentalité occidentale de la masse. Le
journalisme actuel ne peut encore les utiliser sans encourir une suspicion de
superstition. Et pourtant, un mot comme « karma » par exemple est rentré dans
le langage courrant, (sans pour autant représenter un véritable sens pour
beaucoup !…) Et le vocabulaire psychologique commun a rendu des équivalents
familiers : illusion, catharsis, prise de conscience, lâcher prise, …
Les explications ésotériques sont donc à envisager comme une hypothèse qui
permet une réflexion tournée vers l’Avenir. L’Esprit journalistique utilise ces
clés pour ouvrir les portes à l’opinion, vers la nouvelle Civilisation. Bien au-delà
des simples progrès technologique qui y participent cependant, mais sont
toujours d’ordre matériel. Au-delà du jargon, avec un peu d’imagination

25
Arjuna (proche de l’étymologie le blanc) est un des héros de l'épopée du Mahābhārata. Dans la Bhagavad-Gîtâ, un des textes majeurs de
l'hindouisme, aussi important que la Bible pour l’occident, Arjuna, dans son dialogue avec Krishna, symbolise le conflit des opposés sur le
plan des émotions et la victoire sur ces ennemis.
26
Alice A Bailey, Psychologie ésotérique Tome II [15@311]

32
créatrice, cette approche métaphysique développe une attitude de bonne volonté
qui permet d’œuvrer dans le sens de la Civilisation à venir.
Dans cette approche ésotérique, il s’agit véritablement de parler de SENS, car
elle fait le pont entre ce qui est en bas et ce qui est en Haut.

On peut donc facilement comprendre que l’extraordinaire


focalisation des peuples sur le sport n’est qu’un « passage » vers la
Civilisation à venir.
La « purification » des instincts remettra la conscience à sa juste place,
c’est-à-dire tournée vers les valeurs de l’esprit et du groupe. Et le corps ne
sera qu’un outil au service de la collectivité et de son progrès.
Ce genre d’explication peut permettre aux individus de se désidentifier plus
facilement du sport, sans pour cela le nier brutalement. Cette liberté lui
permet d’envisager des ré-indentifications plus subtiles. Jusqu’au jour où il
n’aura plus besoin de béquilles.

Une partie de la population qui ne pratique pas de sport n’a-t-elle pas déjà
dépassé la focalisation sur le matérialisme ?…

L’étape suivant cette libération du physique est le déconditionnement des


passions destructrices symbolisées par « Arjuna ». Mais ce domaine ne concerne
pas ce chapitre.

Le lecteur qui voudrait prolonger cette analyse ésotérique, juste ébauchée dans
ce texte, peut se reporter à l’ouvrage cité.

********************************

Pérégrination à Compostelle.
Synthèse symbolique du mystère du sport.

Une place particulière est à donner à un genre de « sport » très en vogue


ces dernières décennies. Comme il le fut au Moyen Age.
Il existe de nombreux pèlerinages, mais celui-ci met particulièrement l’accent
sur la dualité : religion-effort sportif.
Les pèlerins27 à Compostelle qui n’y participent au début que pour un but sportif
changent tous de mentalité, de leur propre aveu, au cours du chemin. Ce chemin
balisé de symboles religieux, fait d’un DEPASSEMENT DU CORPS par la

27
étym. 1546; « vie terrestre » 1120 ◊ latin peregrinatio; cf. ancien français pérégrin « pèlerin » Le Robert.

33
douleur de la marche (700 à 1500 Km ou plus), par un état peu compréhensible
pour les citadins : le SILENCE du chemin, la SOLITUDE, même pour ceux qui
cheminent en groupe, et par une PURIFICATION 28 … aboutit à une
compréhension d’eux-mêmes plus profonde, qui dépasse la simple psychologie
sans qu’ils s’en rendent toujours bien compte. Si les athées ne se convertissent
pas tous, ils ne sont plus comme avant !… Il faut en faire l’expérience pour bien
intégrer ces notions en apparence banales…
L’individu est ainsi transcendé par cette pratique « sportive » accélérée. Cette
pérégrination peut être considérée comme une synthèse symbolique du mystère
du sport.
Elle rejoint le point de vue ésotérique exposé précédemment.

Un autre symbole, moins sportif en apparence, entre en résonance avec


cette pérégrination : la marche le long d’un labyrinthe. Voici ce que nous
écrivions dans un précédent ouvrage.29

« Le travail du labyrinthe.
Le lecteur qui cherche à expérimenter par lui-même et ne se contente pas de lire des
livres, peut consacrer une demi-heure à parcourir un labyrinthe. Il comprendra que ces créations ne
sont pas là pour le seul plaisir des intellectuels, ou l'esthétisme des artistes. En marchant pieds nus,
pour être en contact plus étroit avec la dimension horizontale de la matière minérale, il sentira
s'agiter en lui la ronde de ses sentiments et les éclairs de ses pensées. Il les verra fluctuer dans leur
dualité existentielle et horizontale, à mesure que ses pas progressent le long des circonvolutions
figurant celle de sa conscience. À condition qu'il fasse l'exercice avec sincérité. Et s'il est très
attentif, il percevra peut-être même le mouvement vertical que son cerveau, allégé des
préoccupations de ce monde horizontal, tente d'emprunter !… Alors il comprendra que le
labyrinthe est un véritable outil scientifique et pédagogique, inventé par de sages esprits tout au
long de l'Histoire. Il fera peut-être un parallèle vivant avec cet autre labyrinthe du chômage. Cette
expérience peut le familiariser avec la connaissance de lui-même, d'une manière différente de celle
des livres. Il peut être certain dans tous les cas de passer intelligemment un bon moment de
loisir! »

***

28
Marquée en particulier par le passage d’un petit cours d’eau bien nommé Lavacola, et par la cérémonie finale dans l’église de
Compostelle de purification par l’encens du Botafumeiro, ce magnifique encensoir gigantesque qui s’élève dans les airs à 70 m de hauteur,
au-dessus de la tête des sportifs-pélerins.
29
Extrait de CHOMEUR : POURQUOI, Des Artisans de la Civilisation qui s’ignorent. Labyrinthe très facile d'accès de la cathédrale
d'Amiens, par exemple. Même auteur, sur Les éditions électroniques Richard ANDRE : http://leera.toile-
libre.org/alivresraeditelect_catalogue.htm

34
7

L’ESPRIT JOURNALISTIQUE ET LE SPORT

Comprendre la cause c’est commencer à maîtrise son futur.


Aphorisme ésotérique.

Ce texte n’est pas un article journalistique sur le sport mais une réflexion
sur une vision plus large des questions concernant les masses inspirée par
l’Esprit journalistique. L’imagination créatrice doit pouvoir faire le tri entre ce
qui devrait être tu et ce qui est utile. Par exemple, les commentaires
radiophoniques de nombreux joueurs sont souvent d’un niveau qui n’égale pas
celui d’un enfant de cinq ans. Diffuser ces entretiens caricaturaux à longueur de
bulletin n’est valorisant ni pour l’interviewé ni pour l’interviewer. Le Silence est
d’or…

Le journalisme peut aborder cet aspect du Mystère du sport de bien des façons,
selon sa créativité. Il peut axer son analyse sur l’aspect purificatoire du sport par
exemple, ou sur l’aspiration des peuples sportifs aux valeurs plus élevées de la
Civilisation à venir, etc. …

Les grands axes de l’Esprit journalistique occupé du sport


restent cependant : UN ANTIDOTE A LA PROPAGANDE
JOURNALISTIQUE, UNE AIDE A LA DESIDENTIFICATION, UN ESPOIR
TRANSCENDANT.

UN ANTIDOTE A LA PROPAGANDE JOURNALISTIQUE


« Le monde est comme enrégimenté par le dictateur Football »

Le corps porté à ce degré d’obsession n’est-il pas la négation de


l’Esprit ?… Or cette fin de civilisation marquée par l’athéisme et le matérialisme
exacerbés n’est-elle pas en train d’enterrer ses « morts-vivants sportifs » ?…
L’esprit journalistique permet d’aller au-delà des apparences et des pensées
habituelles. Il peut s’appliquer à tous les sujets d’information. Dont celui-ci :
l’énigme du sport. Cet exemple permet d’intégrer au raisonnement une donnée
métaphysique si l’on parvient à garder une attitude scientifique, sans jugement à
priori. L’intérêt est de considérer un phénomène dans sa dimension pionnière
utile pour l’avenir de la Civilisation. Utile car elle modifie la conscience des
masses.

UNE AIDE A LA DESIDENTIFICATION ET A LA RE-IDENTIFICATION

35
Il n’est pas question de nier le sport mais de le remettre à sa juste place
dans l’harmonie de la Civilisation à venir.
Le sport comme modèle de la société avec des « valeurs » de compétition,
d’identités sociales, de performance, … ne doit-il pas muter comme la société de
la nouvelle Civilisation est en train de se transformer vers plus d’Humanisme, de
respect de l’égalité de toutes les créatures vivantes, … ? L’Esprit journalistique
peut-il devancer cette mutation et étioler le journalisme qui cherche à faire
perdurer les anciennes « valeurs » obsolètes ?

Le progrès de l’Humanité vers la spiritualité passe par des victoires sur des
conflits d’opposés. Cela est bien connu.
Parmi ces conflit, il en est un qui concerne l’opposition entre le physique et le
métaphysique.
- Les illusions physiques de la matière, des sentiments, des pensées.
- L’illusion de la matière, le premier pas, doit être dépassée avant de pouvoir
aller de l’avant. Il est intéressant à constater dans un autre domaine, par
exemple, à quel point la « laïcité matérialiste » 30 depuis plus d’un siècle
empêche bien des gens d’être sensibles à des idées comme : la vie après avoir
quitté le corps matériel, la réincarnation, l’approche de l’Âme par la méditation,
la connaissance de l’ésotérisme (qui permet de se dégager des emprises
sectaires), la libération de la peur, …

De même il faudra remettre à leur juste place d’autres domaines


excessifs : l’économie, la finance, l’esprit des lois, la religion, l’ordre…

UN ESPOIR TRANSCENDANT

Toutes les religions prônent l’harmonie entre le corps et l’Esprit. C’est en


banalisant cet aspect métaphysique dans des stades athées que la vision
authentique a été perdue. Elle peut être retrouvée avec le sens de la mesure, la
connaissance de soi, l’élévation de la conscience purificatrice.
Il faudra sans doute encore du temps !… Mais Le journalisme peut accélérer cet
apport de Lumière. Ne sommes-nous pas des enfants du siècle des Lumières
d’ailleurs !…

***

30
Par comparaison avec une laïcité métaphysique qui remet chaque chose à sa place : la séparation des pouvoirs politiques et religieux,
l’intégration de toutes les religions y compris l’athéisme dans la discussion laïque. Regardons ce qui se passe dans d’autres pays…

36
37
Richard ANDRE

L'EVEIL, la vie de YOGANANDA

Abord de la spiritualité par l’Esprit journalistique.

©2015Affiche du film c. du parc.Produced by Counterpoint Films.

Les Éditions Électroniques Richard André

38
Richard ANDRE

« L'EVEIL, la vie de YOGANANDA »


Abord de la spiritualité par l’Esprit journalistique.

ANALYSE SCIENTIFIQUE DU FILM SUR LA VIE DE


YOGANANDA, selon l'esprit journalistique.
L’Esprit journalistique aborde la spiritualité de manière
scientifique : au-delà de la religiosité, c’est-à-dire de l’aspect
sentimental de la religion ; ou de la « laïcité », c’est dire d’un
athéisme réactionnaire ; des dérives sectaires ; et du
matérialisme exclusif. L’Esprit journalistique n’a pas la
frilosité du journalisme moderne qui semble ne pas savoir sur
quel pied danser lorsqu’il communique une information
concernant la religion. L’abord scientifique de faits dépassant
la matière rejoint la métaphysique, ce qui évite les embûches
du centrage sur l’égo.
Il peut être intéressant de se rendre compte comment le
journalisme moderne « tord » les sujets spirituels à propos
d’un film-documentaire de deux journalistes : L'EVEIL, la vie
de Yogananda .
L’analyse-critique ne concerne pas les journalistes
personnellement, mais c’est une analyse scientifique de
l’idéologie journalistique dominante de la culture de cette
fin de civilisation.

39
L'EVEIL, la vie de Paramhansa
YOGANANDA 31

Abord de la spiritualité par l’Esprit journalistique.

PLAN
LES MULTIPLES CONDITIONNEMENTS DU JOURNALISME MODERNE.
Conditionnement par le discours antagoniste.
Conditionnement par la peur de la mort.
Conditionnement matérialiste subtil.
Conditionnement par 2000 ans d’exploitation de la douleur.
Conditionnement par l’intellectualisme.
Conditionnement par la volonté de pouvoir sur les masses, et la manipulation.
Conditionnement confus de la notion de guru et de dérives sectaires.
QUELS ENSEIGNEMENTS POUVONS-NOUS RETIRER SUR LA MANIERE D’ABORDER LA SPIRITUALITE AVEC
L’ESPRIT JOURNALISTIQUE ?

L’Espritjournalistique32 aborde la spiritualité de manière scientifique :


au-delà de la religiosité, c’est-à-dire de l’aspect sentimental de la religion ; ou de
la « laïcité », c’est dire d’un athéisme réactionnaire, oubliant que la laïcité n’est
que la séparation des pouvoirs politique et religieux ; des dérives sectaires
évidemment ; et du matérialisme exclusif. L’Esprit journalistique n’a pas la
frilosité du journalisme moderne qui semble ne pas savoir sur quel pied danser
lorsqu’il communique une information concernant la religion. L’abord
scientifique de faits dépassant la matière rejoint la métaphysique, ce qui évite les
embûches du centrage sur l’égo.

Il peut être intéressant de se rendre compte comment le journalisme


moderne « tord » les sujets spirituels à propos d’un film-documentaire de deux
journalistes.
31
Paramahansa ou Paramhansa Yogananda. Titre original: AWAKE: The Life of Yogananda, 2014, Film de Paola di Florio, Lisa Leeman,
également en DVD VF Ed. Jupiter.
32
L’Esprit » journalistique est ce souffle qui inspire la pensée de ceux dont l’activité est de rendre compte du monde dans lequel nous
existons. Cet Esprit est une dimension métaphysique qui dépasse de loin ce qu’on entend en disant de quelqu‘un qu’il a de l’esprit, qu’il est
un esprit brillant etc… L’Esprit journalistique n’est donc pas un mode de pensée, mais précède celui-ci, en lui donnant un éclat qu’une
simple cogitation n’aura jamais. L’Esprit journalistique dépasse la description des simples phénomènes temporels pour dégager les causes
conditionnantes cachées des évènements et nous montrer le sens transcendant vers lequel ils nous mènent malgré nous. La quête de « sens »
actuelle qui fait recette, en particulier chez les politiques, n’a rien à voir si elle n’est que matérialiste. Lorsque ce sens conduit à nous
décentrer de nous-même en servant la collectivité, alors il commence un petit peu à avoir une signification… (se reporter au TOME I ,
L’ESPRIT JOURNALISTIQUE LIBÉRATOIRE DANS LA CIVILISATION A VENIR, lien à la fin de ce texte) .
Ce texte Abord de la spiritualité par l’Esprit journalistique fera partie du Tome 2.

40
L’analyse-critique ne concerne pas les journalistes personnellement, mais c’est
une analyse scientifique de l’idéologie journalistique dominante de la culture
de cette fin de civilisation.

« Le savoir c'est quand le dualisme des choses faites et défaites a été


mis au repos, ou la personne pour laquelle elles se produisent est en
paix, alors tu peux ici et maintenant aller au-delà du renoncement et
des obligations par l'indifférence à ces choses ». Ashtavakra Gita (le chant
du tordu - ch.9).

Par exemple, ce sujet spirituel à propos de la vie de Paramhansa


YOGANANDA, le grand yogi qui porta au XXe siècle l’enseignement spirituel
de l’Inde en Occident peut laisser espérer un traitement élevant la conscience.
Mais…

L’enfer est pavé de bonnes intentions.

Ce documentaire, toutes qualités de réalisation technique mises à part, n’est pas


conforme à l’esprit de l’Autobiographie d’un yogi, l’ouvrage majeur de
Paramhansa YOGANANDA. Autant ce livre lumineux ne projette aucune
ombre, autant le film génère des dissonances ombreuses car il est imprégné de
morbidité, de matérialisme subtil, de critiques violentes, de centrage sur les égo ;
alors que l’enseignement de Paramhansa YOGANANDA est au contraire la
Réalisation du Soi, c’est à dire le dépassement de l’égo. En focalisant les
consciences des spectateurs sur l’égoïsme sous toutes ses formes, le film n’est
pas à la hauteur de la spiritualité qu’il veut décrire.

La raison en est à chercher dans les multiples conditionnements du


journalisme moderne.
Enumérons en quelques-uns très visibles.

Les faits décrits et montrés ne sont pas faux en eux-mêmes, mais c’est le
mélange disproportionné des faits positifs et négatifs, les propos tronqués qui
troublent la perception.
Et l’importance trop grande portés sur les faits négatifs et l’édulcoration de
certains faits positifs essentiels, comme ceux concernant la réincarnation.
Par exemple, les lecteurs de l’Autobiographie d’un Yogi auront noté que le
chapitre consacré au retour de son Maître Sri Yukteswar d’au-delà de la mort,
dans un corps physique reconstitué33, pour un long face à face avec son disciple,
33
Notons pour les ésotéristes que le corps reconstitué et la réincarnation sont deux processus distincts, mais qui dépassent le sujet de ce
texte.

41
est gommé sciemment d’une séquence du film où Il vient seulement dans le dos
de Yogananda comme un fantôme !… De plus le film insiste sur les images du
corps mort de Sri Yukteswar.
Notons au passage que l’église catholique refuse le concept de réincarnation, au
profit du seul concept de résurrection. Alors que les deux sont
complémentaires. 34 Les journalistes, même athées, sont plus ou moins
inconsciemment conditionnés par cette culture chrétienne de la civilisation
occidentale, en particulier dans le sens où la peur de choquer le public en parlant
ouvertement de la réincarnation — comme le fait le Dalahi Lama par exemple
— et de passer pour un journalise superstitieux n’est pas absente.

Les deux journalistes qui ont réalisé ce film comme un reportage


journalistique s’expliquent parfaitement dans leur dossier presse (passages
d’entretiens ci-après en italique)35, ce qui permet de mieux comprendre leurs
motivations conditionnées et les non-conformités à l’enseignement de
Yogananda.

Conditionnement par le discours antagoniste.

« Quel a été le plus grand défi dans la réalisation de ce film ?


Il y en avait beaucoup ! Ce n’est pas facile de faire un film sur un
saint homme. Nous sommes des conteuses d’histoires, et
généralement une bonne narration nécessite du conflit, des luttes
intérieures et un protagoniste avec des défauts. »…

La mentalité moderne des journalistes est conditionnée par la notion de


polémique, de controverse, où le discours antagoniste empêche l’autre de
réfléchir en le plaçant dans une attitude de défense.

D’autre part la recherche constante - particulièrement depuis les années 68 - de


rabaisser tous les individus hors du commun, les « héros », les saints hommes,
au rang le plus inférieur possible, « centre l’auditeur sur son nombril »… Alors
que l’individu aspire à regarder vers le haut, en prenant des exemples qui lui
donnent espoir.36!

34
Lire à ce sujet sur Scribd : Réincarnation et résurrection, ou réincarnationS et résurrection.
https://fr.scribd.com/document/15587279/REINCARNATIONS-ET-RESURRECTION
35
Dossier presse : http://www.jupiter-films.com/film-yogananda-56.php
Dropbox - Dossier de pre#F222BD
36
Pour mémoire on peut citer dans un autre domaine que le journalisme, par exemple un film comme Théorème (1968), ou plus récemment
La passion du Christ (2004), ou Little big man (1970) sur un sujet politique, qui correspondent à un vent de démystification de l’histoire. On
frise le négationnisme. Mais le propos dépasse ce simple article.

42
L’Esprit journalistique utilise au contraire, comme la parole de
Yogananda toujours élevante, un discours amical, non séparatif, non-violent.

Conditionnement par la peur de la mort.

… « Nous avons cherché les « cadavres dans le placard » de


Yogananda, et même si nous avons trouvé certaines allégations
provocantes sur notre chemin, rien ne les a confirmées. À force de
fouiller dans sa vie, nous avons tout de même découvert qu’il avait
fait face à des obstacles importants, dont la plupart étaient ignorés du
public.…

L’expression « cadavres dans le placard » utilisée n’est-elle pas symptomatique


d’un état d’esprit d’une culture en état de décomposition ? Les spectacles
comportant des éléments de morbidité ne sont-ils pas l’expression d’une peur
de la mort, particulièrement aigue dans les cultures matérialistes ?…

L’Esprit journalistique affranchi en grande partie de la peur de la mort,


grâce à une vision métaphysique qui lui fait redresser la tête au-dessus des
nuages, au contraire détourne son regard de ces insistances morbides et
sadiques.

Conditionnement matérialiste subtil.

… « Yogananda, qui s’adaptait parfaitement partout où il allait,


est arrivé dans l’étrange pays qu’étaient les Etats-Unis dans les
années 1920 pour transmettre un enseignement ancien qui avait des
similitudes avec les théories physiques d’Einstein à l’époque. En
effet, ces leçons de méditation yogiques étaient vues comme des outils
essentiels aux êtres humains pour survivre à l’ère atomique. » …

L’expression est ambiguë et semble réduire la méditation yogique à un aspect


seulement physique en citant les théories physiques d’Einstein. Il faut se
rappeler au passage qu’Einstein avait une pensée philosophique profondément
religieuse !
De plus les séances de hatha-yoga trop souvent montrées dans ce film ne sont
pas conformes à l’esprit de Paramhansa Yogananda. Il ne rejetait pas les
exercices physiques, pas plus que la nourriture, mais les laissait à leur juste
place.

43
L’occident, avide de profits, a vu pulluler les formateurs de hatha-yoga. Ce yoga
est selon la tradition ésotérique totalement dépassé pour les corps occidentaux ;
il présente une régression et non un progrès. Il insiste sur le développement de la
personnalité, sur la recherche de puissance instinctuelle. Le Raja yoga37, dont le
Kri yoga38 est une composante, est, toujours selon l’enseignement ésotérique, le
seul souhaitable et utile pour le monde moderne.
La succession d’images violentes sur les Etats-unis ne fait qu’accentuer cette
ambiance matérialiste (lire ci-dessous le passage de Untitled magazine).

L’Esprit journalistique s’abstient de ces confusions matérialistes et remet


les faits à leur justes places physique et métaphysique.

Conditionnement par 2000 ans d’exploitation de la douleur.

… « S’il était reconnu comme un génie spirituel, Yogananda subissait


de sévères critiques et témoignages de racisme de la part d’habitants
du Sud qui se sentaient menacés par sa personne et son message.
Yogananda a été persécuté, trahi par des élèves et de proches amis. Il
a aussi connu la ruine financière. Il a connu maintes difficultés. Mais
Yogananda se releva comme le phénix renaît de ses cendres, non
seulement pour redonner un sens à sa vie, mais aussi pour inciter les
autres à suivre son exemple. Yogananda avait parfois envie de
s’enfuir pour vivre en ermite au fond d’une grotte de l’Himalaya » …

Que Yogananda, dans son incarnation humaine, ait eu certaines difficultés, cela
est normal. Mais il faut lire l’Autobiographie d’un yogi pour comparer la
manière élevée dont il en parle…
Il semble bien que le conditionnement bimillénaire de progrès par la douleur,
symbolisé par la crucifixion de Jésus-Christ, imprègne la conscience des athées
comme des croyants !
À propos de la phrase « …redonner un sens à sa vie… » montre la
mécompréhension des journalistes : le sens de la vie d’un Etre réalisé est un
non-sens puisqu’il est la Vie !… Mais ce point métaphysique dépasse la
recherche angoissée de l’humanité actuelle aveuglée par le matérialisme.

37
Les principes ont été exposés il y a plus de 2000 ans en Indes, dans les yogas sutra de Patanjali, dont on trouve de nombreuses traductions.
Les Leçons de Yogananda, fascicules de préparation au Kria yoga, suivent cet enseignement védantique.
38
« La science sacrée du kriya yoga consiste en techniques avancées de méditation dont la pratique assidue conduit à la réalisation de Dieu
et à la libération de l'âme de toute forme de servitude. C'est la technique royale ou suprême du yoga, l'union divine. » SRF
http://www.yogananda-srf.org/kriya_yoga_path_of_meditation.aspx?LangType=1036#.WAnMJcpbq9U
Lire également : Qu’est-ce que réellement le yoga ? http://www.yogananda-srf.org/Qu’est-ce_que_réellement_le_yoga__.aspx

44
L’Esprit journalistique s’abstenant d’incontinence astrale, c’est à dire
qu’il ne « déballe » pas tout, à tout instant, pratique de discernement dans ses
propos. Il cherche en tous points à ne pas nuire, à calmer la douleur morale et
mentale.

Conditionnement par l’intellectualisme.

… « Nous ressentions parfois la même envie au cours de nos


recherches. Nous essayions d’extraire quelque chose de
compréhensible (pour nous, puis pour le public) parmi des centaines
de dossiers et bobines d’archives, et d’études volumineuses sur la
spiritualité que Yogananda avait laissés derrière lui. Ca nous a pris
un bon bout de temps pour digérer et intégrer ces concepts, et
comprendre comment les transmettre de façon
cinématographique ».…

La civilisation actuelle fait un gros effort pour sortir de la pensée émotionnelle


et du désir de puissance (faussement appelé la « volonté »). Mais faute de cette
self-réalisation que prône Yogananda, il arrive que la pensée non inspirée soit
un dur obstacle à la compréhension. Et c’est ainsi que les bonnes intentions sont
« tordues » dans le mauvais sens !…
La transmission de ces concepts spirituels est alors contraire à l’esprit
scientifique auquel Yogananda est attaché. C’est le paradoxe de ces
«méditations cinématographiques » qui n’atteignent pas leur but :
… « Nous avons voulu inviter le spectateur à suivre des va et
vient de « méditations cinématographiques » afin de lui permettre
de laisser l’intellect de côté et se contenter, enfin, d’« être ».
…« laisser l’intellect de côté » : oui, mais pas l’analyse scientifique
métaphysique…

L’Esprit journalistique cherche à réaliser le soi dans toute la mesure du


possible avant de pouvoir communiquer.

Conditionnement par la volonté de pouvoir sur les masses, et la manipulation.

…« Nous voulions un film expérimental et pas seulement informatif.


Nous avons tenté de provoquer des états de conscience chez le
spectateur par la métaphore cinématographique, l’inviter à un
voyage d’éveil profond grâce à la mise en scène. Nous avons
finalement choisi Yogananda comme narrateur de sa propre histoire

45
(plutôt qu’un narrateur extérieur) pour donner une impression
d’intimité. »…

« - Quels effets espérez-vous que le film produise sur les spectateurs?


« - Nous espérons que le film situera Yogananda dans son contexte
historique, pour permettre une plus grande compréhension de
l’histoire du Yoga en Occident et découvrir en quoi consiste
réellement cette pratique.
Plus important encore, nous souhaitons que le film croise le chemin
spirituel du spectateur, et puisse peut-être même le mener plus loin.
Nous voulons l’inspirer pour s’EVEILLER. »39

C’est là que l’enfer est pavé de bonnes intentions ! Le désir d’agir sur
autrui plutôt que d’exposer scientifiquement des faits objectifs expérimentés
personnellement, qui peuvent servir à la libre réflexion est un des travers du
journalisme contemporain.

L’Esprit journalistique s’abstient de manipuler les consciences.

Conditionnement confus de la notion de guru et de dérives sectaires.

Le monde moderne est sous la coupe de dérives sectaires. Le journalisme


en informe assez bien le grand public, de même que les films.
Cependant il est difficile pour les gens non connaissants de faire la différence
entre un guru — selon la tradition orientale — et un « gourou » autoproclamé
comme certains appellent des individus qui ont une emprise néfaste sur un
groupe d’individus40.
Paramhansa Yogananda était le dernier d’une lignée de guru indous, issus d’un
ordre, au même titre que des ordres chrétiens comme les dominicains ou les
franciscains. En s’établissant en Occident, la notion de guru s’est transformée.
Yogananda lui-même en donne la clé : lors de l’initiation d’un jeune homme au
kria yoga il lui dit : « le kria sera maintenant ton guru ».
En ce sens il rejoint l’enseignement ésotérique qui dit que le seul guru pour un
occidental est son âme.
On en trouve l’explication détaillée en particulier dans le fascicule d’André
Karquel : La Croix blanche universelle41. Car il y a toujours danger de se mettre
sous la coupe d’autrui en traitant de spiritualité sans se connaître soi-même.
39
Dossier presse : http://www.jupiter-films.com/film-yogananda-56.php
Dropbox - Dossier de pre#F222BD
40
Lire l’article sur guru et gourou : https://fr.wikipedia.org/wiki/Guru_(maître_spirituel)
41
André Karquel, La croix blanche universelle :
https://fr.scribd.com/document/8753493/Andre-KARQUEL-Croix-Blanche-Universelle
ou

46
Ce film et ses bonus ne sont pas assez clairs sur ce point. Ce qui peut
entraîner certains à se détourner de la sagesse de l’Autobiographie d’un Yogi.

L’Esprit journalistique considère, comme cela est exprimé dans ce


fascicule que :
« Le devoir majeur d'un homme consiste en une prise de conscience de lui-
même, en un dégagement de cette conscience.

Le désir d'aider, de guider, d'améliorer le sort des hommes, d'accomplir une


oeuvre qui soit bonne et bienfaisante est naturellement louable à première
vue mais ce désir découle dans la plupart des cas, tant qu'il n'y a pas prise
de conscience de soi, tant qu'il n'y a pas connaissance d'un soi, d'un besoin
de distraction, d'un besoin d'agitation, du besoin de se prouver à soi-même
son utilité et quelquefois même sa puissance. Certains hommes proposent
leur aide, proposent leur service afin de pouvoir résoudre, au moins pour un
temps, leur problème d'insatisfaction, leur complexe d'infériorité. » …

***

Cette courte analyse rejoint ce que l’on peut lire par ailleurs sur ce film.

Les nombreux avis positifs sur ce film portent plus semble-t-il sur la
forme que sur le fond. Quand ils ne sont pas téléguidés par le marketing ! Et la
forme est effectivement séduisante.

D’autres avis sur le fond observent ces dérives du journalisme contemporain.


« Tout le caractère expérimental du film repose dans la volonté des deux réalisatrices
de ne pas faire un film « seulement informatif ». Il faut du grandiose, des couleurs
hypnotiques et de l’éveil de conscience pour parler du saint homme. Malheureusement, le
film n’a rien gardé de la transcendance supposée du maître yogi. Le montage véhicule
tous les clichés occidentaux sur la pratique ancestrale du Yoga, sur l’Inde et même sur les
Etats-Unis des années 30 : pour évoquer le yogi, nombre d’images dans des tons orangés
se superposent à des musiques méditatives indiennes et à des chants gutturaux ; pour
illustrer les Etats-Unis, une projection d’images du « materialistic State » s’enchaînent
rapidement, du président au porte-avion sur fond de musique années 20 à la Fletcher
Henderson. On a globalement l’impression d’être plongés dans une playlist youtube pour
la méditation, matinée des tons colorés de saris qui servent de fond à l’apparition
providentielle de cette figure trop filmée en contre-plongée. » (untitled magazine)42

« … J'ai eu bien du mal à retrouver le message de Patanjali dans ce gloubiboulga. Ce


genre de film nuit, à mon sens, au yoga plus qu'il ne le sert, je pense qu'il vaut mieux lire
le livre de Yogananda et ses écrits pour comprendre quelle personne il fut. » (Allo ciné).

http://akarquel.toile-libre.org/ak_Croix_Blanche.htm

42
http://untitledmag.fr/critique-yogananda-un-film-de-paola-di-florio-et-lisa-leeman/

47
« …Le film s’adresse à une audience restreinte, mais ne convaincra guère au-delà. »
(Première). …

On peut comparer ce documentaire à d’autres sur la spiritualité qui


s’abstiennent de cette forme « d’incontinence astrale journalistique » moderne
dont il était question plus haut.
- Par exemple la série Ashram d’Arnaud Desjardins programmés à la télévision
dans les années 1960 et 1970.43
- Par exemple le film en 2014 sur la fête de la Pleine Lune du Bouddha44.
Leur simple visionnage fera comprendre la différence d’élévation.
En conclusion ce documentaire journalistique peut générer trois réactions
possibles :
- Ceux qui sont inspirés par Yogananda seront au minimum déçus par cette
trahison de l’esprit de l’Autobiographie d’un yogi ; sinon heurtés par biens des
aspects caricaturaux.
- Ceux qui ont une pensée oscillante chercheront les « plus » et les « moins » de
ce film, pour lui trouver un quelconque intérêt, sans dégager aucune synthèse
utile. Cela est caractéristique des critiques commerciales et des avis émotionnels
inconditionnels.
- Ceux qui ne connaissaient pas le sujet : on peut s’interroger si ce film donnera
envie de lire l’Autobiographie d’un yogi ?…

***

Quels enseignements pouvons-nous retirer sur la manière d’aborder la


spiritualité avec l’Esprit journalistique ?
Le journaliste inspiré par l’Esprit journalistique, tout particulièrement
pour traiter des sujets spirituels, doit avoir réalisé le soi dans une certaine
mesure, ou toute autre expression selon les différentes traditions, bouddhique,
védantique etc. … de manière à s’identifier au sujet et le traiter de l’intérieur.
Il tient en laisse l’égo autant que possible pour laisser passer l’inspiration…
Il veille à ne projeter aucune ombre, selon l’expression utilisée au début.

43
« Arnaud Desjardins (1925-2011) fut réalisateur et producteur de documentaire à la télévision française au cours des années 1960 et 1970.
Il écrivit et réalisa des films portant sur des sages indiens, tibétains, japonais et sufis parmi les plus marquants et respectés de l’époque, tels
Mâ Anandamayi, Ramdas, Deshimaru, Kalu Rimpoché et le 16ième Karmapa. Cette œuvre pionnière permit non seulement au public
français de découvrir les traditions spirituelles orientales, mais d’archiver les images de certains des plus grands saints de cette époque. »
44
Wesak 2014 french - YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=bsdTewRwfkk

48
Il se libère des conditionnements entraînant une distorsion de la réalité
scientifique, parmi lesquels ceux cités dans cette analyse.
Pour récapituler, comme nous l’avons vu à propos de l’analyse du film, l’ Esprit
journalistique : privilégie un discours amical, non-violent ; détourne son regard
de ces insistances morbides et sadiques ; remet les faits à leur justes places
physique et métaphysique ; s’abstient d’incontinence astrale, cherche en tous
points à ne pas nuire, à calmer la douleur morale et mentale. Il pratique de
discernement dans ses propos ; s’abstient de manipuler les consciences ;
considère que « le devoir majeur d'un homme consiste en une prise de
conscience de lui-même, en un dégagement de cette conscience ».
Ceci n’est pas un catalogue de vœux pieux mais des conditions
scientifiques à l’objectivité journalistique.

*
* *
* * *

49
50
Les Éditions Électroniques Richard ANDRÉ

51
Richard ANDRE

LA LAÏCITÉ METAPHYSIQUE
Un espoir pour la Civilisation à venir
Abord de la laïcité par l’Esprit journalistique

La « laïcité » est un sujet qui remue


beaucoup notre société et dont le
journalisme se fait l’écho systématique.
La question de la laïcité est bien plus
complexe qu’il n’y paraît à première vue.
Elle nécessite une compréhension
scientifique et dépassionnée du passé. Elle
doit être toilettée des multiples babillages
du présent, particulièrement depuis
quelques décennies. Le sujet de la laïcité
enfin doit faire preuve d’imagination pour
la projeter dans le futur de la Civilisation à
venir.
Le propos n’est pas de décrire comment
les individus cherchent à dominer ce sujet,
mais comment la laïcité domine les
individus !…

52
53
Richard ANDRE

LA LAÏCITÉ METAPHYSIQUE
Un espoir pour la Civilisation à venir
Abord de la laïcité par l’Esprit journalistique

Copyright : Librement utilisable en mentionnant l’auteur et l’éditeur : Richard ANDRE, Les Éditions Électroniques Richard André.

54
LA LAÏCITÉ METAPHYSIQUE
Un espoir pour la Civilisation à venir
Abord de la laïcité par l’Esprit journalistique

PLAN

Constat d’une double douleur.


La laïcité est un outil mental de transformation de la civilisation !

1/ DÉDRAMATISER LA LAÏCITÉ
Définition
La laïcité : une nécessité historique.
De quoi la laïcité libère les peuples ?
La « bulle laïciste » : une forme-pensée aliénante.

2/ SIMPLIFIER LA LAÏCITÉ
Dissocier les amalgames
Revenir à l’essence.
L’héritage politique de la laïcité

3/ UNE LAÏCITÉ MÉTAPHYSIQUE


Un sens nouveau à la laïcité
La Foi transmuée en la Connaissance
Responsabilité de l’Esprit journalistique

Une double douleur.

La « laïcité » est un sujet qui remue beaucoup notre société et dont le


journalisme se fait l’écho systématique.
La question de la laïcité est bien plus complexe qu’il n’y paraît à première
vue.
Elle nécessite une compréhension scientifique et dépassionnée du passé. Elle
doit être toilettée des multiples babillages du présent, particulièrement depuis
quelques décennies. Le sujet de la laïcité enfin doit faire preuve d’imagination
pour la projeter dans le futur de la Civilisation à venir.

55
De plus un analyse simplement intellectuelle est insuffisante : elle nécessite un
point de vue plus élevé c’est-à-dire métaphysique. Or l’Occident n’est pas formé
à cela !
Ce texte va essayer de clarifier ces trois dimensions temporelles.

Si l’on écoute attentivement les besoins, le combat pour la laïcité blesse


les deux groupes de protagonistes : les tenant de la laïcité qui résident dans une
posture vindicative douloureuse ; les adeptes de la spiritualité, majoritairement
catholiques en France, qui souffrent d’être repoussés par leurs frères.

Les partisans de la laïcité, si on y prête attention, ont un discours froid, mentale.


Ils développent principalement une argumentation juridique qui ne laisse guère
de place à une ouverture du cœur…
Les sectateurs intransigeants de la laïcité n’ont-ils pas peur d’être influencé par
des conceptions catholiques qui les priveraient de leur libre-arbitre ? Un clivage
psychologique plus ou moins conscient entre ce besoin de se dégager d’une
idéologie bimillénaire et le besoin flou de croire en « Quelque chose » ne peut
que les rendre insatisfaits. De plus, en repoussant les conceptions religieuses, ils
repoussent ipso facto ceux qui y croient, même s’ils s’en défendent. Sans parler
de ceux qui « bouffent du curé » comme ce fut le cas au siècle dernier tout
particulièrement.
Dans ce monde qui se cherche, qui ne parvient pas à trouver un « sens » profond
à l’existence, écoutons tous ces acteurs publiques qui n’arrêtent pas d’agiter la
recherche de ce sens introuvable !… Il sont désemparé dans ce monde sans
Divin… en apparence.

Les croyants quant à eux se sentent un peu perdus.


La spiritualité concerne, en France, essentiellement le christianisme. Ne parlons
pas d’autres confessions car elles sont numériquement marginales, ou relèvent
d’un autre fait historique.
Les fidèles de la spiritualité, pratiquants ou non, pour ceux qui ont connu les
années 50-70, ne retrouvent plus l’ambiance baignée d’espérance d’alors. Une
première fois désorientés par les réformes de Vatican II de l’Eglise, ils se sentent
orphelins d’un Etat qui ne les reconnaît plus. Même si cet Etat prétend défendre
tous les cultes, le fait de rejeter l’exercice de la religion à la seule pratique
personnelle les renvoie dans une sorte de ghetto car on leur nie plus ou moins le
droit de s’exprimer en public. Comme le font les Américains par exemple : « In
God we trust ». Ce qui n’empêche pas partis politiques et syndicats de
revendiquer leur conscience chrétienne. Mais ils semblent marginaux.
La pression morale exercée par les adeptes de la laïcité crée un clivage blessant.

56
Si on analyse en profondeur, il y a en fait une quadruple douleur : vis-à-vis des
autres à qui l’on s’opposent ; vis-à-vis de soi-même.
Les défenseurs de la laïcité sont en conflits avec leurs prochains ; et ils sentent
personnellement et inconsciemment qu’il leur manque une dimension
transcendante.
Les défenseurs de la religion plaignent leurs frères qui ne comprennent pas le
bienfait d’une foi qui donne un sens transcendant à la fraternité universelle ; et
ils se sentent personnellement repoussés.
La laïcité est donc devenu un phénomène clivant sur le plan psychologique.
Mais nous allons voir qu’elle a d’autres dimensions de complexité.

Entre ces deux opinions laïque et spirituelle existe une masse flottante de
pensées non concernées, indifférentes, égoïstes, matérialistes. Encore une
forme de clivage.

Depuis la dernière guerre mondiale, en quelques décennies, un monde


civil sans dieu - en apparence - s’est insinué subrepticement pour tenter de
remplacer une société pleine de religiosité.
Rappelons-nous : le Général de Gaulle, gardien de la laïcité, bien que
discret sur sa Foi, ne donnait pas cette impression d’un chef d’état « sans
âme » !
Qu’est-il arrivé pour que nous en arrivions à ce stade d’antagonisme
inconscient ?
Le paradoxe d’une société française IMPRÉGNÉE par le catholicisme ne
devrait-il pas rendre les « combattant » plus réservés ?

La laïcité est un outil mental de transformation de la civilisation !…

Voyons comment l’Esprit journalistique peut apporter un éclairage


original sur cette question pour guérir cet antagonisme.
LE SUJET EST TRAITÉ DU POINT DE VUE DE L’ESPRIT
JOURNALISTIQUE : PROFONDÉMENT LIBRE, VRAI, RESPONSABLE ET
PEDAGOGIQUE, ET NON D’UNE ANALYSE UNIVERSITAIRE OU
POLITIQUE. Pour beaucoup cela ne signifiera pas grand-chose s’ils se
contentent d’une pensée superficielle convenue !…
Le point de vue n’est ni laïc ni spirituel mais scientifique. Pas une scientificité
religieuse ou laïque ou athée non plus, mais méta—physique, c’est-à-dire qui
s’attache au sens caché —ésotérique— des évènements. D’où l’apparent
paradoxe du titre : la laïcité métaphysique.

57
L’analyse scientifique se déroule en trois phases.
Pour commencer il convient de désimbriquer la laïcité de tout l’affect qui
l’enrobe : de la DÉDRAMATISER. En comprenant la nécessité historique
impersonnelle nous pourrons imaginer l’avenir. En comprenant de quoi la laïcité
a libéré les peuples, il faudra cependant faire un effort pour ne pas s’enchaîner à
une « bulle laïciste ».

Puis la multitude de pensées conditionnantes qui illusionnent les peuples


et les élites forment un abcès qui doit être crevé ! : SIMPLIFIÉ. Non
brutalement mais par la non-violence de la compréhension scientifique. C’est-à-
dire qu’il faut faire table rase de tous les discours intellectuels qui s’amoncellent
depuis plus d’un siècle sur la table de l’opinion.

Enfin le bonheur d’entendre sonner les cloches dans les villes et villages
comme lors des années 50-60, en particulier pour les gens qui ont plus de
soixante ans aujourd’hui…Est-il nostalgie ou réalité spirituelle éternelle… ?
Le propos n’est pas de décrire comment les individus cherchent à dominer ce
sujet, mais comment la laïcité domine les individus ! Il s’agit donc d’une
LAÏCITÉ MÉTAPHYSIQUE. Nous discernerons dans le chapitre 3 comment
croyance et aspiration peuvent se transcender en connaissance métaphysique.

Les débats actuels sur la laïcité ne sont-ils en définitive que des disputes
laïcistes ?
Définissons d’abord ce qu’on entend par laïcité et laïcisme.

58
1/ DÉDRAMATISER LA LAÏCITÉ
Définition
La laïcité : une nécessité historique.
De quoi la laïcité libère les peuples ?
La laïcité est plus qu’une simple conceptualisation : c’est une forme-pensée.
La « bulle laïciste » : une forme-pensée aliénante.

Il n’y a personne qui pense plus à Dieu que l’athée,


car il se défend sans cesse d’y croire.
Le biologiste Jean ROSTAND

Pour commencer essayons de désimbriquer la laïcité de tout l’affect qui


l’enrobe : de la DÉDRAMATISER, afin de mieux la comprendre.

Définition de laïcité.
LAÏCITÉ = SÉPARATION
La laïcité est un terme récent (1871) dérivé de l’adjectif laïc du
Moyen Age (1487), du latin ecclésiastique laïcus, c’est-à-dire qui ne fait pas
partie du clergé ; qui est indépendant de toute confession religieuse.45
C’est le « Principe de SEPARATION de la société civile et de la société
religieuse, l'État n'exerçant aucun pouvoir religieux et les Églises aucun pouvoir
politique ».
On note donc l’imprégnation chrétienne de cet adjectif laïc. Nous allons revenir
également sur la lignée historique récente du siècle des Lumières du substantif
laïcité.
La loi de 1905 n’a fait qu’entériner cette SEPARATION du pouvoir religieux et
du pouvoir temporel, consécutive à la disparition de la royauté de droit divin.
La laïcité n’est donc pas simplement l’aspect juridique de la loi de 1905 de
séparation de l’Eglise et de l’Etat, c’est le principe d’indépendance, de
séparation, des pouvoirs. Le sens du mot est donc simple à l’origine.
Et pourtant la laïcité a fait couler beaucoup d’encre !

La laïcité : une nécessité historique.


« L’Histoire est le Maître de la Vie »
Pape Jean XXIII
Chaque Civilisation bimillénaire naît, croit, arrive à son apogée puis
décline et meurt. C’est un cycle de Vie historique 46 incontournable. Elle
45
Etymologie : laïque : 1487 du latin ecclésiastique laïcus ; lai. ; du grec laikos, de laos «peuple ».
Laïcité étym. 1871 de laïc. ; (Dictionnaire Robert)

59
commence par une révélation spirituelle qui se dégrade avec le temps. D’où la
nécessité d’y mettre un terme. La laïcité sert à cela.
Comme cette analyse est conduite du point de vue de la laïcité, c’est surtout les
aspects négatifs de l’église catholique des hommes qui sont pointés. Mais il ne
faut jamais oublier qu’ils sont compensés par des aspects positifs.
Au cours des siècles, les excès religieux ont conduit par exemple aux massacres
Cathares, aux croisades pour la libération du tombeau du christ « dans le
sang »47, aux massacres des Templiers, à l’Inquisition et a ses bûchers, aux
crimes des Borgias, et jusqu’aux récentes turpitudes d’une fraction du clergé,
dissimulée par une hiérarchie complice.
Mais le plus grand péché de l’église contre l’humanité a été l’obscurantisme
imposé aux peuples48.
Un ouvrage bien connu recense toutes les illusions de la religion dégradée : Le
bon sens du curé Meslier et son Testament, en 183449.
Donc, après 2000 ans de bons et loyaux services, l’Eglise chrétienne est
remise en cause au XXe siècle de l’intérieur et de l’extérieur : par Vatican II du
bon pape Jean XXIII en particulier (mais ce n’est pas le propos de ce texte) et
par la Laïcité. La Laïcité n’est ni un bien ni un mal mais : une nécessité
historique pour la LIBERTE.

Notons des repères essentiels dans cette fin de Civilisation chrétienne


pour identifier des notions proches de L’IDÉE DE LAÏCITÉ :

1751~1755 178950 1871 1905


L'ENCYCLOPEDIE, SUPPRESSION de la Étymologie du Loi concernant la
rédigée sous la Royauté de droit divin MOT LAÏCITÉ51 SÉPARATION des Eglises
direction de Diderot. Et (même si l’idée peut remonter à et de l'Etat52.
S’opposant aux Déclaration des droits de une lointaine Antiquité)
superstitions. l’homme et du citoyen.

Lorsque l’on parle de laïcité ne convient-il pas de toujours se souvenir que


l’inspiration initiale semble ne remonter qu’à 1871 comme l’indique
l’étymologie du terme ? Et que le reste sont des conceptions précoces ou
tardives ? Voilà un point particulier qui montre la complexité du sujet.

46
Avant il y eu la Civilisation du Bélier, et avant celle du Taureau ; etc… Les cultes de Baal, de Mithra en sont des vestiges qui font l’objet
de beaucoup de confusions.
47
Lire Jacques BENOIST-MÉCHIN, Frédéric de Hohenstaufen.
48
Lire : https://fr.scribd.com/document/15587279/REINCARNATIONS-ET-RESURRECTION
49
D’origine très nébuleuse et attribué au philosophe d’Holbach. Taxé faussement d’athéisme.
50
L’article très fouillé de wikipedia sur : Histoire de la laïcité en France, par la profusion des informations et le mélange des notions, n’est
pas propre à éclaircir ce sujet.
51
On lira une étude très précise de l’étymologie du terme dans l’article de Pierre Fiala : « Les termes de la laïcité. Différenciation
morphologique et conflits sémantiques ». http://www.persee.fr/doc/mots_0243-6450_1991_num_27_1_1606
… « Ferdinand Buisson, père nourricier de l'enseignement laïque, écrit, par exemple, dans le Dictionnaire de pédagogie et
d'instruction primaire (1882-1887) sous l'entrée laïcité : « Ce mot est nouveau, et, quoique correctement formé, il n'est pas encore
d'un usage général. Cependant le néologisme est nécessaire, aucun autre terme ne permettant d'exprimer sans périphrase la même
idée dans son ampleur ».…
52
Loi initiale 1905 : http://mjp.univ-perp.fr/france/1905laicite.htm

60
De quoi la laïcité libère les peuples ?

Analyser méthodiquement les influences historiques de l’église est un


premier pas pour dédramatiser la laïcité.
Que les individus soient ecclésiastiques ou laïcs, la laïcité leur est bénéfique
dans un premier temps. Elle les libère d’un certain nombre de handicap pour
vivre libre.

- DE LA VOLONTÉ D’INGERANCE
Ingérence du pouvoir religieux dans les affaires civiles. C’est un
des sens de la suppression de la royauté de droit divin, puis plus tard
de la loi de 1905.
Cette ingérence avait fini par déboucher sur la « religiosité » c’est-à-
dire l’interventionnisme des hiérarchies religieuses selon des aspects
purement sentimentaux de la religion à propos de tous les sujets
moraux (mariage/divorce, contraception, avortement, etc …). Non que
ces sujets moraux ne sont pas toujours valables ou critiquables en soi,
mais c’est la volonté ecclésiastique de s’imposer à la volonté politique
qui était en train de mettre en place la démocratie, qui est remise en
cause.

Cette volonté de pouvoir se décline de différentes façons, dont les


principales sont :

- DES DOGMES
Les dogmes religieux devaient laisser une place à l’assimilation et à
la compréhension. Le plus souvent ils se sont imposé à la conscience,
parfois avec violence (Inquisition, …), sans donner de raison. Les
dogmes guident les hommes, en ce sens ils peuvent être bénéfiques53,
mais ils ont un temps. Le clergé qui s’y cramponne simplement pour
garder le pouvoir ralenti le cours de l’Histoire54.
Au fil du temps, les hérésies, les schismes ont été des formes de
libération de l’empreinte de l’Eglise catholique, en devenant à leur
tour des dogmes.
La laïcité coupe l’emprise des dogmes catholiques dans bien des
domaines.

53
Par exemple, dans le domaine laïc : « Liberté, Égalité, Fraternité, ce sont des dogmes de paix et d'harmonie » (Victor Hugo, cité par le
Robert).
54
Parmi les dogmes qui pouvaient concerner chacun, et diriger les "traditions" ecclésiastiques (qui touchent à la discipline c'est-à-dire les
règles de conduite), on peut noter 1870 : Concile Vatican I - Infaillibilité du pape.
Lire Le bon sens du curé Meslier qui est un catalogue de pensées fausses.

61
- DE L’ESPRIT SUPERSTITIEUX
Les dogmes peuvent entretenir un esprit superstitieux, des
croyances irrationnelles et fausses (les indulgences, par exemple ;
l’enfer,…). Il s’appuie sur la peur et la culpabilité.
L’esprit des Lumières en élaborant l’Encyclopédie a compensé cet état
d’esprit par les explications scientifiques, rationnelles des évènements.
La science conduit ensuite à la connaissance du moi (psychanalyse),
puis plus tard à la Connaissance de Soi (métaphysique).

- DE LA PEUR
La peur est l’instrument par excellence du catholicisme (et d’autres
religions). Sous toutes ses formes. Elle est « diabolique » !…
On relira le chapitre 1 Tome I de l’Esprit journalistique sur l’effet
de la peur utilisée par les journalistes55…
Eux aussi auront besoin un jour d’une « laïcité journalistique » !…

- DE LA CULPABILITÉ, et du PÉCHÉ associé.


C’est l’aspect émotionnel de la RESPONSABILITE, prise en main par
la loi sur le plan intellectuel, et de la NOTION DE CAUSE A EFFET
résultant d’une éthique individuelle. La religion a accompagné les
peuples du stade enfantin au stade adulte en jouant sur la corde
sensible de la culpabilité et doit maintenant laisser les individus
exercer leur LIBRE ARBITRE.
Notons que la religion catholique a gommé la notion de cause à effet
ou de « karma et réincarnation » qui était admise au début de la
chrétienté, tandis que la religion protestante intègre la notion de karma
et réincarnation.56
Le travail de la psychanalyse a en partie accompagné cette libération
de la culpabilité, qui est encore très, très loin d’être éradiqué dans nos
sociétés.
On peut se demander si la version laïque de « repentance » n’est pas
une forme de régression conditionnée par la pensée catholique de la
culpabilité ? Le terme est du moins peu judicieux !…

- DU CONDITIONNEMENT DU « PROGRÈS PAR LA


DOULEUR »

55
Chapitre I …
1 L’ESPRIT JOURNALISTIQUE EST LIBRE : UNE LIBERTE DE LA PRESSE… UNILATERALE.
… Une liberté de la presse : bancale !
L’insoutenable paradoxe de la liberté de la presse bancale et les mécanismes de la peur
Effets pervers de l’utilisation de la peur : impact de la peur sur la libre réflexion.
Ne pas confondre licence et liberté.
Pourquoi le journalisme abuse-t-il a outrance de la peur ? …
56
Lire l’article Résurrection et réincarnation :
https://fr.scribd.com/document/15587279/REINCARNATIONS-ET-RESURRECTION

62
On retrouve cette influence religieuse par exemple chez des sages-
femmes opposées à la péridurale ! D’une manière générale le REFUS
psychologique du corps médical de prendre en compte la douleur et de
la traiter intelligemment57 est une tare criante de la médecine sous
influence inconsciente de l’église.

- DU SADIME RELIGIEUX : associé aux deux précédents points.


Il est intéressant à constater comment la peinture a pu entretenir au
cours des siècles toutes ces perversions d’un clergé en mal de pouvoir.
Le retable d'Issenheim exposé au musée Unterlinden de Colmar en est
un excellent exemple.58 L’imagerie est loin d’être neutre et continue à
nourrir l’inconscient collectif des aspects troubles de la personnalité.

- EMBRIGADEMENT DANS UNE RELIGION DEVENUE SECTE.


Les religieux ne sont pas libres de penser hors des « murs de
l’église » ! La Curie qui verrouillait ses clercs a été désagrégée par le
Concile Vatican II, aidé de la laïcité

Mais ne nous faisons pas d’illusion : les peuples sont encore loin
d’être libérés de tous ces conditionnements catholiques bimillénaires.

Les bienfaits de la religion.

S’il y a un effet bénéfique de la laïcité ne faisons pas l’erreur des


anticléricaux de considérer que la Religion n’a pas de vertu.
Depuis 2000 ans, la Civilisation romaine cruelle s’est transformée et a disparu,
et les épisodes sanglants de l’Histoire ont été atténués, si peu soient-ils, par des
valeurs éternelles comme : la CHARITÉ, la NON VIOLENCE, l’AMOUR DU
PROCHAIN, LA TOLÉRENCE.
Il est évidemment difficile de mesurer l’état d’esprit siècle après siècle de ces
évolutions de la conscience, car l’être humain rapporte tout à lui et ne voit qu’au
travers de ses yeux du XXIe siècle.

La laïcité est plus qu’une simple conceptualisation :


c’est une forme-pensée.

57
La peur quasi panique de bien des médecins devant l’utilisation de la morphine et leur incompétence ; le refus de tous les responsables
d’expérimenter le canabis médical qui semble donner de bons résultats dans certaines douleurs, etc…
58
De Matthias Grünewald. Daté entre 1512 et 1516. On peut l’étudier sur Internet.

63
Après ce survol extérieur de l’utilité de la laïcité, essayons de pénétrer le
sens plus profond de la laïcité c’est-à-dire son impact sur le psychisme des gens.

Qu’entent-on par forme-pensée ?


« La raison d’être de toute forme-pensée est d’exprimer
certaine qualité subjective ».
Aphorisme métaphysique

La forme-pensée est plus qu’un simple concept. Le concept se définit en


philosophie comme une « représentation mentale générale et abstraite d'un
objet ». Ni une notion, ni une simple idée ou la formulation d’une pensée, ni une
doctrine… La forme-pensée a une dimension émotionnelle et dynamique. Et
c’est cette dimension émotionnelle qui est source de conditionnement. La
dimension dynamique lui donne un pouvoir de transformation de la société.
La psychologie ésotérique nomme cela une formes-pensées.
Elle peut finir par faire écran à la libre compréhension de l’idée initiale de
laïcité.

Le terme de forme-pensée est peu répandu en Occident. Il appartient à la


philosophie ésotérique59. Mais d’autres écoles peuvent utiliser des termes plus
ou moins voisins : pensée unique (surtout dans le monde politico-médiatique
européen), idéologie dominante (domaine politique), système d’idées
doctrinaires, archétype 60 (psychologie), pensée obsessionnelle (domaine plus
médical), pensée conditionnante, dogmatisme61, bulle (bulle spéculative; bulle
des « subprime »62 par exemple) ; concept envoûtant, captivant ; Idée-force (idée
capable d'influencer l'évolution d'un individu, d'une époque) ; etc…63

Notons que tous les concepts émotionnels en « …isme » (laïcisme, économisme,


juridisme…) sont du même ordre d’un amoncellement de formes-pensées sur un
sujet précis.
Un exemple intéressant à étudier de forme-pensée sophistiquée et élaborée par
les hommes : le slogan publicitaire. Il utilise les sentiments et a un impact sur les
comportements des consommateurs.

59
Étymologie d’ésotérique: 1752, grec esôterikos « de l'intérieur », de esô « au-dedans ». Le Robert.
Philosophie ésotérique comme le Vedanta ou dans le monde moderne la théosophie et sa suite.
60
Le concept créé par Carl Gustav Jung, dépasse cette simple notion de forme-pensée.
61
Politique, philosophique, religieux. « Sa forme militante la plus extrême est l'intégrisme. Il peut être considéré comme l'un des fondements
intellectuels de l'intolérance, du fanatisme, du sectarisme et du totalitarisme. » (wiki)
62
La crise des subprimes (en anglais : subprime mortgage crisis) est une crise financière qui toucha le secteur des prêts hypothécaires à
risque (en anglais : subprime mortgage) aux États-Unis à partir de juillet 2007. Avec la crise bancaire et financière de l'automne 2008, ces
deux phénomènes inaugurent la crise financière mondiale débutant en 2007 et la crise économique mondiale des années 2008 et suivantes.
(Wikipedia).
63
Le lecteur intéressé par la notion de forme-pensée peut lire, entre bon nombre d’ouvrages, ceux d’Alice A. Bailey : Traité sur la magie
blanche, et Le mirage : problème mondial, Editions Lucis.
Cette notion attire également toute une littérature de type « new age » qui véhicule bien des superstitions et des concepts erronés qu’il
convient de trier scientifiquement.

64
Ce qui est important de relever est cette ETROITE IMBRICATION
INDISSOCIABLE DE LA PENSEE ET DU SENTIMENT, SOUVENT
EMPRUNTE DE PEUR, qui obscurcit la PENSEE LIBRE.

Nous verrons plus loin comment s’en libérer.

Quel est l’intérêt d’analyser la laïcité comme une forme-pensée ?

L’intérêt de parler de forme-pensée à propos de la laïcité est de focaliser


l’attention sur une question qui ne peut pas se résoudre par la dialectique seule.
Elle n’est pas de l’ordre de la conversation de salons ni du discours académique,
très distanciés et plutôt intellectualisés, et encore moins des discours politiques
teintés d’idéologies. Bien que ceux-ci participent à sa déformation.

La forme-pensée, contrairement à une simple pensée ou à un concept, a une


énergie transformatrice : elle poursuit un but. Donc, parler de forme-pensée à
propos de la laïcité nous oblige à chercher l’objectif initial des grands Penseurs
qui l’ont lancé. L’observation scientifique de sa trajectoire depuis sa source peut
nous guider pour résoudre cette énigme.

Forme-pensée initiale et forme-pensée actuelle.


Ne peut-on concevoir que la forme-pensée de laïcité a émergé au moment
où l’étymologie du mot commence : vers 1871 ? L’idée et le désir inspiré de
libérer le peuple d’une influence dépassée de l’église, étaient la conséquence de
la « mutation métaphysique » initiée historiquement lors de la Révolution
française.
La forme-pensée originelle pure a évolué au cours du temps pour devenir
une sorte de caricature que certains nomment « laïcisme » au sens moderne.
De 1871 environ à 1905, cette forme-pensée possédant une énergie dynamique,
est parvenue en une trentaine d’années à son objectif : SEPARER légalement les
pouvoirs religieux et civils.
Ensuite, il y eu une coexistence plus ou moins pacifique des activités civiles et
confessionnelles, avec parfois des sautes d’humeur intégristes de part et d’autre.
Une histoire détaillée en relate les anecdotes.
S’il est difficile sinon par les écrits de connaître ce qu’elle était au départ,
vers 1871, son évolution perceptible encore dans les années 50-70 était une
laïcité « bon enfant ».
Elle a été jalonnée dans la conscience collective par des films et séries
populaires de grande audience comme :
Les fameux Don Camillo (et le maire communiste Peppone, années cinquante) ;
la série de téléfilms : Honorin (Michel Galabru le maire, et Roger Carrel le curé,
de Jean Chapo, années 90) ; la série de téléfilms plus récente mais portant

65
encore la mémoire collective populaire : Père et Maire (Daniel Rialet, le père ;
Christian Rauth, le maire), etc…
Dans ces trois exemples, les opposants à l’église restaient plus ou moins
secrètement attachés à la religion.
*
En résumé, la laïcité est une aide associée aux autres formes de
déconditionnements du monde moderne :
- de l’intérieur de l’Eglise : concile Vatican II
- des penseurs : scientifiques, psychanalystes, psychologues, philosophes
humanistes,…

Mais que les individus soient religieux ou laïcs, la laïcité les enchaîne par
contrecoup, par effets secondaires, d’une autre manière. Elle les attache par
certain nombre de mirages comme l’anticléricalisme, le laïcisme, un repli sur
une religiosité matérialiste, une récupération marketing d’un public par le clergé
en abaissant les exigences rituelles64, …

La « bulle laïciste » : une forme-pensée aliénante.


Descendre dans l’arène du laïcisme c’est entretenir la séparativité.

LAÏCITÉ — SÉPARATION — SÉPARATIVITÉ.


La séparation était un acte. Le sens de séparativité correspond à un état
psychologique fondé sur l’orgueil, l’intolérance aux autres, le désir égoïste, le
matérialisme aveugle.

Le terme laïcisme dans son sens récent65 est un “terme péjoratif, utilisé
pour fustiger des mesures extrêmes, prises par certains fervents partisans de la
laïcité, et qui s'opposent aux expressions publiques de la vie religieuse comme
les processions, la prière du vendredi dans la rue, les sonneries de cloches ”.
Bien qu'il s'en rapproche beaucoup, “le laïcisme n'est pas l'anticléricalisme. Ce
dernier consiste à estimer que le clergé est trop puissant, voire nuisible, et doit
être jugulé. Le laïcisme lui, concerne les marques de l'influence religieuse
indépendamment des clergés et des Églises”.
La religiosité au sens moderne (1803) désigne « un aspect purement
sentimental de la religion chez une personne; attirance pour la religion en
général, avec ou sans adhésion formelle à une religion précise ».

64
Par exemple en modifiant la position de l’officiant par rapport à l’autel. La perte du sens magique du rituel en est la cause. Mais ce point
est incompréhensible à la majorité. Seul l’ésotérisme peut en apporter l’explication, mais ce n’est pas l’objet de ce texte. Le lecteur qui
souhaiterait approfondir ce point peut lire : La science des sacrements, Leadbeater.
65
Étymologiquement en 1877 il ne désignait que « la doctrine qui tend à donner aux institutions un caractère non religieux ». (Robert)

66
Remarquons au passage que les définitions portent un éclairage sur l’affect lié
aux mots. Il importe donc de dégager les amalgames avec d’autres religions,
sectaires, moraux, sociaux, politiques, … pour comprendre le sens des mots.

Pourquoi une forme-pensée devient aliénante au bout d’un certain temps ?

La forme-pensée initialement pure à sa création se dégrade au fil du


temps. Chacun peut noter que les discours sur la laïcité font l’objet d’un énorme
agglomérat de pensées contradictoires auxquelles des affects émotionnels sont
étroitement entremêlés. Pour n’en citer que quelques-uns :
crainte d’être manipulé ; haine de la religion ; désir de puissance ; désir
d’imposer une conception laïque ; jalousie ; formes-pensées mentales, dures,
égoïstes, vindicatives et parfois haineuses, brandissant la loi comme un étendard
d’une « armée intégriste » ; vindicte d’un long passif de contraintes ;
ressentiment des clercs niés dans leur mission ; incompréhension des croyants ;
etc…
Les uns, en voulant se séparer de l’autorité « maternelle/paternelle » de
l’Eglise, et les autres en défendant cette autorité, ont généré beaucoup de
sentiments négatifs.

Les dérives intellectuelles des théoriciens n’ont fait que compliquer le sujet.
Tous ces sentiments génèrent un sens de séparativité, c’est-à-dire une
« fracture » psychologique entre les êtres, pour employer un mot à la mode.
Cette séparativité n’est pas propice à la liberté.

Cette forme-pensée hétéroclite se glisse dans les réflexions des penseurs


et de l’opinion avec une capacité d’obstruction considérable. Nous existons tous
baignés dans un monde de formes-pensées concernant les grandes questions
culturelles, mais n’est-il pas du devoir de l’Esprit scientifique comme de l’Esprit
journalistique de discerner la vérité au travers de ces brumes d’illusions ?…

Comment s’en rendre libre ?

La psychologie enseigne qu’il y a trois phases scientifiques de


déconditionnement :

- Maintenir la forme-pensée au niveau mental, afin de la dégager des affects


sentimentaux. Un discernement affûté est nécessaire. C’est l’objectif de ce
premier chapitre.

67
- Désintégrer l’ancienne forme-pensée par la bienveillance. En balayant
radicalement toutes les fausses notions.
Le deuxième chapitre va essayer de donner ce grand revers de main symbolique
sur les amalgames illusoires.

- Remplacer par une nouvelle forme-pensée contraire, empreinte de sagesse.


Nous essayerons dans le troisième chapitre d’envisager la Laïcité de la
Civilisation sans peur à venir66…

Cette schématisation n’est certainement pas évidente pour beaucoup de


gens non entraînés. Mais chacun peut s’essayer à cet exercice de
déconditionnement.

66
Et lire : La Civilisation sans peur à venir,
http://leera.toile-libre.org/alivresraeditelect_catalogue.htm

68
2/ SIMPLIFIER LA LAÏCITÉ
Dissocier les amalgames
Revenir à l’essence.
L’héritage politique de la laïcité

« Faire table rase. Balayer symboliquement


d’un revers de la main toutes les discussions oiseuses ! »

Dissocier les amalgames.


En écoutant les uns et les autres parler de la laïcité, il y a des propos
pleins de bon sens et d’autres « hors sujet ». Mais aucune pensée claire
n’émerge le plus souvent car on peut noter un assemblage disparate et
incohérent de thèmes.
La plupart des définitions de la laïcité ne semblent pas faire l’unanimité.

• Un salmigondis politique laïciste.


Des sujets qui n’ont rien à voir avec la laïcité ont été amalgamés, par les
politiques en particulier, alors qu’ils sont à traiter séparément, avec les lois y
afférentes, pour y voir clair. Citons en quelques-uns :

- Le « terrorisme voilé » est à traiter par les LOIS SUR L’ORDRE


PUBLIC, LOIS SUR LE RESPECT DES DIFFÉRENCES, LOIS SUR LE
PROSÉLITISME FORCÉ.
Lorsqu’un comportement social devient asocial et heurte les habitudes, les
coutumes, il ne s’agit pas de laïcité puisque le signe tendancieux de cette
conduite n’est pas l’expression normale d’une religion, comme l’habit
ecclésiastique par exemple. Le châle porté par les femmes dans une église
n’est pas une provocation comme le voile islamique ! Il s’inscrit dans une
tradition du pays. Le voile islamique, en pays de culture chrétienne,
lorsqu’il n’est pas instrumentalisé par des terroristes intégristes, n’en reste
pas moins une provocation qui heurte l’inconscient des gens. Il exhibe une
« pureté » d’ordre sexuelle qui tend à rabaisser l’autre ! Mais ces
explications d’ordre psychanalytiques ne peuvent pas être avancées par les
politiques qui sont obligés d’invoquer des raisons superficielles.

- Les « dérogations subversives » : menu des cantines, examens


hospitaliers,… en relation avec des coutumes étrangères non conformes à la

69
loi de la République peuvent faire l’objet d’une tolérance et
d’aménagement lorsque cela est possible. Mais elle ne peuvent avoir force
de loi. Les LOIS DE LA RÉPUBLIQUE s’appliquent à tous. Les lois de
L’HOSPITALITÉ SONT À DOUBLE SENS : elles doivent être respectées
de part et d’autre.
- Les manifestations racistes n’ont rien à voir avec la laïcité car la base
n’est pas religieuse mais résulte de la peur de la différence. Elles sont
réprimées par les LOIS SUR LE RACISME.
- Les dérives terroristes soi disant « musulmanes » n’ont rien à voir avec la
religion. Elles sont réprimées par les LOIS SUR LE TERRORISME.
- Les dérives sectaires : de groupements catalogués comme sectes, pseudo-
religieuses ou non, sont hors du champ du catholicisme. Elles sont
condamnables selon les LOIS SUR LES SECTES.
- Les discriminations sexuelles, et le « mariage homosexuel » devraient
dépendre des LOIS SUR LE PROSÉLITISME SEXUEL.
- Le sexisme homme/femme est en évolution grâce aux LOIS SUR
L’ÉGALITÉ.
- Le communautarisme67 religieux ne concerne pas la religion chrétienne.
L’article 1 de la Constitution de 1958 répond à ce problème : la France est
« une République indivisible ».
- Les pratiques interdites : la burqa, mais aussi la polygamie, l’excision, la
nudité dans les agglomérations, sont visées par les LOIS SUR L’ORDRE
PUBLIC et non par la loi sur la laïcité.
- L’intolérance, autant religieuse que laïc… dépend des LOIS SUR
L’INTOLERENCE.
- Le prosélytisme forcé : religieux et idéologique (on est à la limite de la
conviction politique, commerciale, publicitaire,…) est étudié par la
JURISPRUDENCE.68
- Les hérésies, iconoclastes (limite transgressive et blessante de la
caricature) (en particulier mésinterprétation de l’islam ou du catholicisme),
le révisionnisme : LOI SUR LE RÉVISIONISME.
- Les Fatwas : LOI SUR LES MEURTRES.
- Le « droit de croire ou de ne pas croire ». Cela mettrait l’athéiste au même
niveau que le croyant. Or l’un est embourbé dans la matière : l’autre
cherche à élever sa pensée vers le Spirituel. Si chacun a ce droit, il n’a rien
à voir avec la laïcité. C’est juste une courtoisie réciproque. La laïcité a
libéré les peuples de l’intolérance religieuse, mais pas du Sens de la

67
Communautarisme : Système qui développe la formation de communautés (ethniques, religieuses, culturelles, sociales…), pouvant diviser
la nation au détriment de l'intégration.
La récente étymologie 1951 de communautaire montre que ce problème est surtout politique.
(contraires : Individualisme; universalisme).
68
Protégé et garanti au titre de la liberté religieuse, le prosélytisme semble, de ce fait, n’avoir aucune autonomie. Cependant, le prosélytisme
tend à devenir, en France, une question juridique à part entière. Cette construction du prosélytisme comme problématique juridique
spécifique, à travers l’examen de la jurisprudence française (en regard de celle de la Cour européenne) se traduit par un encadrement et une
portée autonomes attribués au concept.

70
Spiritualité. Cette subtilité ne semble pas perçue par bien de ceux qui
parlent de ce sujet.

On note que des religions minoritaires en France se sont « invitées » dans


le champs de la laïcité. Mais la laïcité française ne concerne que le
catholicisme !…
D’autre part, la laïcité dans d’autres pays sont d’autres histoires qui ne
sont pas l’objet de cet écrit.

Tous ces amalgames et d’autres renforcent le laïcisme.

Les babillages médiatiques : exemples édifiants.


Voici au hasard quelques extraits en vidéo sur YouTube69 :

- LAÏCITE ! PAR REGIS DEBRAY


L’extraordinaire amoncellement de réflexions érudites, assez justes en
elles-mêmes, crée un nuage d’où n’émerge aucune lumière. Notons la pensée
chatoyante mais sans rigueur scientifique et non inspirée.

-FACE À FACE POLITIQUE Hamon/Vals


On note la confusion entre l’aspiration à la liberté de conscience et la
signification de séparation de la laïcité.
Les préoccupations politiques concernant les questions sociales fait
dériver la stricte notion de la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat. Relevons
la pensée matérialiste teintée d’un sentimentalisme caché, sans rigueur
scientifique et non inspirée.

LE PRINCIPE DE LAÏCITE SOUS LA VE REPUBLIQUE. EXPOSÉ


JURIDIQUE par Grégory Portais,
Voici un bon exemple d’exposé d’une pensée débarrassée de toute
affectivité sur la laïcité du point de vue de la loi de 1905. Mais cependant
insuffisant pour comprendre toutes l’étendue de la question car non inspirée.
69
EXEMPLES EDIFIANTS - Extraits sur You Tube : (copier/coller l’adresse/ le TITRE SUR YOU TUBE si ne fonctionne pas directement)
- LAÏCITE ! PAR REGIS DEBRAY
https://www.youtube.com/watch?v=7SopKadJxps
-HAMON VS VALLS LAÏCITE ISLAM VOILE PRIMAIRE LE DEBAT GAUCHE 25 01 2017
https://www.youtube.com/watch?v=pPNWZs2yANE
- LE PRINCIPE DE LAÏCITE SOUS LA VE REPUBLIQUE - Le Cours d'Assas, par Grégory Portais
https://www.youtube.com/watch?v=1OSR_DlLj8k&t=8s
- SARKOZY ET LA LAÏCITÉ AU LATRAN
https://www.youtube.com/watch?v=91iUzh7Rsvo&t=12s
- LA FRANCE : PAYS CHRETIEN
Table ronde KTO – (Eglise et Etat sont strictement séparés depuis la loi de 1905. Pourtant, aujourd'hui, après les discours de Nicolas Sarkozy au Latran et au
Ryad, ne se dirige t-on pas vers une "laïcité positive"? Le christianisme fait partie intégrante des origines de notre nation. Est-il alors possible de composer sans
lui ?)
https://www.youtube.com/watch?v=SkpneTNfa9Q&t=10s
----------

71
- SARKOZY ET LA LAÏCITÉ AU LATRAN
La dimension métaphysique, c’est-à-dire concernant la Civilisation à
venir, est exposée avec sensibilité. Cependant l’inspiration subtile de l’orateur
passe bien au-dessus des penseurs matérialistes qui n’ont pas manqué de le
tourner en dérision !…

- TABLE RONDE KTO - LA FRANCE : PAYS CHRETIEN


Discours courtois mais incomplets. Sur le fond du sujet : pourquoi la
raison historique de la loi sur la laïcité est évacuée ? Notons les pensées policées
mais sans rigueur scientifique et non inspirées.

On pourrait multiplier les exemples à l’infini tant les points de vue sont
nombreux.

Revenir à l’essence. Au bon sens.

Une fois débarrassée des fausses notions à quoi se résume la laïcité ?


Le sens commun est un pas pour revenir à l’essence.
La laïcité comme nous l’avons vue est essentiellement la SEPARATION
des POUVOIRS religieux, de l’église catholique70, et de l’état. Elle implique la
« neutralité » des agents publics.
Elle n’exclut pas la libre expression de sa foi, tant qu’elle n’exerce pas une
pression sur l’autre.
L’excès de « neutralité » ne devient-il pas une autre forme d’intolérance
contraire à l’esprit laïque ?…71

Les Etats-unis illustrent bien ce fait. Les enterrements de personnalités


politiques en France et à l’étranger se déroulent bien dans des églises où sont
célébrés des offices religieux, etc…
Des organisations politiques, syndicales se dénomment bien « chrétiennes » !…
Donc, encore une fois : laïcité est synonyme de séparation. Et c’est tout !
Reconnaître la réalité intérieure spirituelle de la laïcité, ce n’est pas débattre à
l’infini sur le comment du quoi…
Enfin, la morale prônée par les laïcistes ne peut remplacer la morale spirituelle si
elle n’est pas éthique c’est à dire « métaphysique » : Paradoxe !…
Une morale trop terre-à-terre ne peut donner à l’homme des repères qui élève sa
pensée.
70
Pourcentage des religions en France : 28% chrétiens (catho+ protestants) ; 5% musulmans ;1% juifs ; 63% sans religion (telles que les
personnes interrogées se définissent. Mais si l’on grattait un peu ne s’apercevrait-on pas que beaucoup cherchent un sens transcendant à ce
qui se passe avant la naissance et après la mort du corps ?…).
71
L’anecdote du débat sur les crèches dans les mairies à Noël en est un bon exemple. La justice a tranché, renvoyant les « ayatollah du
laïcisme » sur leurs bancs !

72
L’héritage politique de la laïcité

La forme-pensée de laïcité ayant terminé l’essentiel de son travail en


1905, les effets secondaires se sont ancrés dans l’inconscient collectif sous
forme d’antagonismes entre les pensées, les sentiments et entre les hommes :
n’est-ce pas ce qui a donné à l’origine le dualisme droite/gauche en politique tel
qu’on le connaît en France ?… La droite héritant de l’inconscient du
christianisme ; la gauche captant un certain matérialisme athée.
Transcender la laïcité c’est sortir de l’opposition droite/gauche !…
Ne serait-ce pas la clé d’un « œcuménisme politique » ?…
Ce point mériterait à lui seul une étude complète.

73
3/ UNE LAÏCITÉ MÉTAPHYSIQUE
Un sens nouveau à la laïcité
La Foi transmuée en la Connaissance
Responsabilité de l’Esprit journalistique

Un sens nouveau à la laïcité.

Que sera devenue la laïcité dans plusieurs siècles ? Elle n’aura sans doute
plus aucun sens. Lorsque le pilier politique de la Civilisation à venir sera
reconstruit sur des bases non duelles et sera sous la règle de la coopération,
lorsque le pilier religieux de la Civilisation à venir sera revitalisé par un profond
œcuménisme, de nombreux individus auront intégré une vision métaphysique de
l’existence.

Nous avons vu que le déconditionnement de la forme-pensée de la laïcité passait


par trois stades : le dégagement des affects, l’élimination des pensées fausses ne
correspondant pas à la laïcité, et une troisième phase que la psychologie définit
comme : « L'absorption de la forme-pensée et la construction d'une forme-
pensée contraire, de sagesse et d'amour ».

Des prémices actuelles sur l’avenir de la laïcité font état de cette notion de
Sagesse et d’Amour, par exemple :

Cette terminologie d’une laïcité apaisée… C’est à dire d’abord non violente.

Ce discours de Nicolas Sarkozy au Palais du Latran :


« C'est pourquoi j'appelle de mes voeux l'avènement d'une laïcité positive, c'est-
à-dire une laïcité qui, tout en veillant à la liberté de penser, à celle de croire et de
ne pas croire, ne considère pas que les religions sont un danger, mais plutôt un
atout. Il ne s'agit pas de modifier les grands équilibres de la loi de 1905. Les
Français ne le souhaitent pas et les religions ne le demandent pas. Il s'agit en
revanche de rechercher le dialogue avec les grandes religions de France et
d'avoir pour principe de faciliter la vie quotidienne des grands courants spirituels
plutôt que de chercher à la leur compliquer. »

Cet ouvrage: La révolution de l’amour de Luc Ferry.


… « Nous avons tendance à ne percevoir dans l’histoire que ce qui s’effondre et
meurt, presque jamais ce qui surgit et prend vie. De là notre propension au
pessimisme, propension d’autant plus forte qu’il donne des ailes à la pensée
négative.
… J’y insiste : ce que nous vivons n’est nullement la liquidation du sacré,
l’éclipse des valeurs, mais tout au contraire leur incarnation dans un nouveau

74
visage, celui de l’humanité. L’évidence crève les yeux : c’est l’amour qui donne
du sens à nos vies.
… C’est de lui que naît toujours ce que j’appelle la « sacralisation de
l’humain ». Qu’est-ce, en effet, que le sacré ? Non pas, ou en tout cas pas
seulement, le religieux opposé au profane, mais d’abord et avant tout, cela
s’entend dans notre langue, ce pour quoi on peut se « sacrifier », risquer sa vie,
voire la donner. »
Etc.…

La Foi transmuée en la Connaissance

« L’idéal… doit s’édifier seulement dans une subjectivité silencieuse »


Aphorisme ésotérique.

La Laïcité métaphysique ?
Que peuvent comprendre les individus de cette expression : laïcité
métaphysique ? Sans doute pas grand-chose !
Mais la douleur ayant permis de se distancier de la sentimentalité attachée à la
religion comme à la vie publique, ne peut-on pas découvrir un bonheur face aux
beautés spirituelles et une exaltation pour une société juste, profondément
réconciliée ?
Désidentifié d’un culte trop matérialiste, chacun peut vibrer au son des cloches,
au symbole porté par une crèche ou à la pureté élevante d’un chant grégorien.
Qu’il suive un rituel ou non, qu’il soit « croyant » ou « athée » cela est
secondaire.
Reconnaissant les erreurs de jugement politiques ou le bien fondé de décisions
élevant la conscience civique sans démagogie, chacun peut être un laïc ou un
clerc aux yeux grands ouverts sur l’union de tous les êtres.
Commençant à se connaître Soi-même l’homme ne peut plus résider d’un seul
côté du fleuve ! Il comprend l’unité d’une vie religieuse et d’un existence
démocratique. Il commence à être au-delà des contraires. Il répudie le petit
esprit partisan, de polémique, de séparativité. Sa pensée libre est au-delà d’un
matérialisme égocentré, elle aspire à une dimension méta—physique.
La foi, superstitieuse le plus souvent lorsqu’elle n’est que croyance, religieuse
ou politique doit être transmuée en connaissance. Pas une connaissance
universitaire, mais cette connaissance intérieure : c’est-à-dire qui naît à nouveau
au Soi, à l’Ame.

Cette synthèse entre la foi religieuse et le pouvoir politique est à la base


de toute Civilisation. La séparation due à la loi dite de laïcité, entre une dérive
de pouvoir religieuse et le pouvoir politique démocratique, naissant, imparfait,

75
naturel a créé un état de désintégration de la vieille civilisation dite chrétienne. Il
faut maintenant reconstruire.

Il est sans doute encore trop tôt pour dégager un sens nouveau qui
remplacera la laïcité.
Un sens nouveau qui créera l’INTERDÉPENDANCE de deux piliers de la
Civilisation : le pilier politique et le pilier religieux.
Le pilier de la religion s’est fissuré car il n’incarnait plus la foi mais un pouvoir
usurpé par les hommes d’église.
Le pilier de la politique s’est clivé car il n’incarnait plus l’Universel mais des
querelles intellectuelles.
L’avenir devrait les voir réunis.

Le bonheur d’entendre sonner les cloches.

A la SEPARATION ne doit-on pas répondre par l’UNION ?


Ne serait-ce pas là le point essentiel pour le futur ?…
L’union doit reconstruire une interdépendance harmonieuse…

Cela pourrait se réaliser par des mutations essentielles :


A la DEVOTION ne doit-on pas répondre par le DISCERNEMENT ?
A L’INVECTIVE ne doit-on pas faire preuve de COURTOISIE ?
La FOI ne doit-elle pas être transmuée en CONNAISSANCE ?

…Ainsi chacun pourra retrouver le bonheur semblable à celui d’entendre sonner


les cloches dans les villes et villages des années 50-6072 !…

La responsabilité de l’Esprit journalistique

Les journalistes sont des propagateurs puissants de la laïcité… Bien plus


que les politiques, du fait de la répétition insensée des nouvelles propre à cette
fin de civilisation.
Les journalistes comme les tailleurs de pierre des temps pharaoniques lapidant le
nom du pharaon déchu, semblent lapider toute idée spirituelle en même temps
que catholique. Il n’y a qu’à écouter leurs commentaires défiants de l’actualité.

72
Il va bien en deçà de cette période, mais ceux qui l’ont connu se sont éteint.

76
Le but de la forme-pensée de laïcité, de la loi sur la laïcité, des controverses…
viendra un jour à son terme, lorsque le travail sur la conscience de l’opinion sera
effectué.

L’Esprit journalistique n’a-t-il pas la « responsabilité de créer une opinion


publique CORRECTE » ? Et par ce fait de participer activement à la guérison des
maladies sociales : le pessimisme, le négativisme, la critique intolérante, le doute,
la peur du lendemain…

=========================================================

77
78
Richard ANDRÉ

79
Les Éditions électronique Richard André 2018
CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT LA CONSCIENCE DU PEUPLE
À propos du psychodrame : Johnny Hallyday — Et les cinq chanteurs.

Il y a de nombreux chanteurs excellents qui


touchent la sensibilité des gens et leur apportent
détente, bonheur et harmonie. La musique adoucit
les mœurs. Elle est même thérapeutique dans bien
des cas incontestables. Tous ces chanteurs sont
comme les oiseaux qui enchantent la création. Ils
guérissent l’humanité de ses douleurs et de ses
plaies. Mais peu de chanteurs élèvent la conscience
de tout un peuple. C’est à dire qui rendent les
individus meilleurs en leur permettant de
transcender leur condition simplement humaine. Ils
s’apprécient dans la durée historique. Ils traversent
les décennies. Nous allons essayer d’éclairer ce
point dans un Esprit journalistique scientifique.
Les français ont vécu le samedi 9 décembre 2017
pendant une longue journée un véritable
psychodrame national à l’occasion des obsèques
de Johnny Hallyday qui nous a quitté à 74 ans, en
l’église de la Madeleine, à Paris. Nous
commencerons par là.
Dans un deuxième temps nous réfléchirons à
d'autres rares chanteurs qui lors de ces 70 ans
passés, ont marqué l’après guerre dans des
répertoires variés et ont élevé la conscience du
peuple par des impacts différents : sociaux,
politiques, métaphysiques…

80
81
Richard André

CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT


LA CONSCIENCE DU PEUPLE
À propos du psychodrame : Johnny Hallyday

Et les cinq chanteurs.

Copyright 2018 : Librement utilisable en mentionnant l’auteur et l’éditeur : Richard ANDRE, Les Éditions Électroniques Richard André.

Les Editions Electronique Richard André


201

82
CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT
LA CONSCIENCE DU PEUPLE
À propos du psychodrame : Johnny Hallyday
Et les cinq chanteurs.

PLAN

CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT LA CONSCIENCE DU PEUPLE


À propos du psychodrame : Johnny Hallyday — Et les cinq chanteurs.

JOHNNY : UN DESTIN NATIONAL 1943-2017

CHARLES TRENET : panse les blessures de l’Occupation en réenchantant le monde 1913-2001

JACQUES BREL : Un Chevalier redresse ce pauvre monde qui est tombé trop bas 1929-1978

YVES MONTAND : Accompagne les mutations politiques des Français 1921-1991

CHARLES AZNAVOUR : Soutiens la cause des opprimés 1924-…

LUCIANO PAVAROTTI : LA VOIX solaire qui élève le peuple 1935-2007

CHANTEUSES

Un mot sur les aléas et critiques concernant les chanteurs.

CONCLUSION

©opyright 2018 Richard André. Libre pour toute copie à but non commercial.

83
CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT LA CONSCIENCE DU PEUPLE
À propos du psychodrame : Johnny Hallyday — Et les cinq chanteurs.

JOHNNY : UN DESTIN NATIONAL

RASSEMBLEMENT MYSTIQUE
JOHNNY HALLYDAY: UNE VOIX UNIQUE, « LE PAVAROTTI DU ROCK AND ROLL ».
DISTINCTIONS, RECOMPENSES ET HOMMAGES
ELEVATION METAPHYSIQUE

Le destin de Johnny Hallyday a rencontré celui d’une partie de la jeunesse d'après-


guerre qui était perdue dans un monde trop matérialiste. Dés le départ, Johnny a
immédiatement atteint les jeunes, et parmi eux ceux en rébellion, « paumés », ces « blousons
noir » qui auraient pu devenir destructeurs ou autodestructeurs.

84
Le chanteur a permis de les rassembler en canalisant leurs énergies de manière constructive
c'est-à-dire en donnant un sens à leur existence modeste grâce à ses chansons qui les ont
transcendés.

D'un point de vue historique, Johnny Hallyday pendant des décennies à rassemblé de manière
quasi mystique un public entièrement dévoué. Puis dans un point d'orgue de quelques heures
sa mort à eu un effet d'élévation de la conscience non seulement de son public mais de toute
la France !

RASSEMBLEMENT MYSTIQUE
Tout au long de ses 57 ans de carrière le chanteur a donc rassemblé des gens de tout horizon. Cela grâce
à plus de 1000 chansons, de variété, de ballades et parfois de country, mais surtout de rock qui relèvent les
auditeurs au-dessus de leur condition de vie modeste en ouvrant toujours une porte vers l'espoir. Mais c'est
surtout sa voix profonde qui a touché la sensibilité du public. En écoutant Johnny on est frappé par son coffre
exceptionnel, comme en ont peu de chanteurs. Cela est évident en particulier lorsqu’il chante en duo avec ses
amis. Cette voix porte jusqu’au cœur de la sensibilité des auditeurs. Elle explique sans doute le succès
incomparable dont il a joui.

C’est cette VOIX et son charisme qui ont rassemblé et rassemblent toujours. Nous essaierons de comprendre le
mystère de cette voix.

Homme de conviction, d'engagement politique et caritatif, beaucoup de choses ont été


écrites sur ce chanteur exceptionnel. Des centaines de millier d’anecdotes, de propos, dont on
ne peut ici que citer ces quelques lignes rencontrées dernièrement dans les médias où la
dimension mystique est toujours sous-jacente :

« Cette cérémonie raconte qu’il y a avec Johnny, un homme qui a su dépasser


les clivages, qui a su rassembler […] C’est l’homme qui a donné, à plusieurs
générations maintenant, ce symbole de l’unité, du rassemblement, là où il y a
affrontement, il y a un homme qui prône la paix, le rêve, l’amour, c’est ça Johnny », a
enchaîné Jean-Louis Debré. « Cet homme est très pur, très bon, très modeste », a lancé
en direct sur ce même plateau Colombe Pringle, ancienne directrice de la rédaction de
Point de Vue.

« Ce n’est pas un hasard si Johnny inspire à Philippe Labro la chanson Jésus


Christ en 1970 qui disait « S’il existe encore aujourd’hui / il doit vivre aux Etats-Unis /
Il doit jouer de la guitare ».

« Je suis mort et ça ne m’a pas plu », plaisante Johnny ressuscité.

« Je suis mort et ça ne m’a pas plu », disait Johnny Hallyday, après son coma en
2009. Johnny a frôlé la mort à plusieurs reprises. Et Johnny a même en quelque sorte
ressuscité pour ses fans. « Laeticia m’a raconté tout l’amour que les gens m’avaient
donné pendant ce moment d’absence et ça m’a donné la force, l’envie de revenir.
J’avais écrit une lettre pour remercier mon fan-club de son soutien, sans lui j’aurais eu

85
beaucoup plus de mal à m’en sortir, je le remercie, il a été pour beaucoup dans ma
guérison ».73

C’est pourquoi le jour de sa mort, Line Renaud dira : « On a l’impression qu’il était
immortel ».

Pour ses fidèles, « Johnny est un Dieu »

Pour les jeunes qui sont devenus des adultes, Johnny n’était pas « l’idole des jeunes », c’était un dieu.
Certains l’avoueront : Johnny c’est mon Dieu.
Il était devenu la référence absolue. Celui qui les guidait. Pour un rocker aux allures de mauvais garçon n’y a-t-il
pas là une dimension spirituelle !…

« Tout ce qu’il fait on le fait. Partout où il va on y va. On a des milliers


d’articles sur lui. Il représente notre raison de vivre, sans lui on n’aurait aucun but dans
la vie. C’est un dieu, c’est notre religion », racontait un fan.74

Johnny Hallyday a été adulé par ses fans. « Je n’ai pas de religion, pas de
croyance, mon Dieu à moi, c’est Johnny […] Ce regard bleu transparent, insoutenable,
cette façon de prendre des risques, ça ne s’explique pas, c’est le héros sans tache, un
phénomène étrange venu d’ailleurs» 75

« Pour un ultime moment passé avec celui qu’il appelle son dieu. Il a ce matin
enfourché sa moto et va traverser la France, braver la pluie le vent et peut être la neige.
Mais il sera là samedi pour lui dire Adieu, assister à sa dernière sortie de scène »76

Le fan de Johnny ne fait pas qu’écouter Johnny, il vit Johnny

« Les fans de Johnny sont prêts à tout pour leur idole. Pour assister à son
concert à Las Vegas, ils se sont endettés. Le fan de Johnny ne fait pas qu’écouter
Johnny, il vit Johnny, collectionnant les disques, les objets dérivés et les reliques.

« Il y a un côté sacré sur scène, l’artiste se donne au public, le costume fait


parti du rituel. La mèche de cheveu et les éléments du costume sont des reliques »77

Le jour de son hommage populaire, les fans achetaient des badges à l’effigie de l’icône,
comme on achète des médailles en pèlerinage à Lourdes.

Ses apôtres, « les fans absolus vont vouloir témoigner »

« Une autre vie va commencer pour Johnny, celle de la postérité, celle de


l’histoire, qu’est-ce qui va rester de Johnny ? », s’interrogeait un fan.

73
raconte le chanteur au 20 heures de TF1 le 27 février 2011 à propos de son coma en 2009.
74
à l’ORTF dans l’émission Un roi triste en 1966.
75
racontait déjà au Parisien, Patrick, 15 septembre 1990.
76
écrivait encore Alain à 20 Minutes ce jeudi.
77
commente pour 20 Minutes Delphine Pinasa, directrice du Centre national du costume de scène.

86
« Ceux qui l’aiment bien vont continuer à perpétuer son culte et ceux qui sont
passés à côté vont vouloir le découvrir. » Et l’idole des jeunes sacrifiée, devenue une
entité supérieure, de gagner de nouveaux fidèles tandis que ses apôtres, « les fans
absolus vont vouloir témoigner », et le prieront jusqu’à la mort, avec, pour signe de
croix, les deux poings croisés.

Etc.…

JOHNNY HALLYDAY s'est entouré d’auteurs, compositeurs très nombreux


qui entrent en résonance avec toutes les nuances des préoccupations de la jeunesse.78

JOHNNY HALLYDAY: UNE VOIX UNIQUE, « LE PAVAROTTI DU ROCK AND ROLL ».

Que disent les spécialistes de cette voix unique ?

« Johnny Hallyday s'est éteint cette nuit mais sa voix, légendaire, puissante et rocailleuse, restera. C'est
sa signature. Une voix de ténor unique, un bijou connu de tous, tout en haut du patrimoine français, comme une
montagne … l'amplitude vocale de Johnny Hallyday est exceptionnelle. »
« C'est la tante de Johnny Hallyday, Hélène, qui décèle son talent dès l'âge de 12 ans. Pour elle, cela ne
faisait aucun doute, son neveu allait devenir un grand. … Adolescent, Johnny Hallyday avait pris des cours de
chant avec un professeur d'opéra.
« D'après le coach vocal parisien Kaël Morgan, … cette voix, si particulière, serait la combinaison d'un
don, qu'il aurait depuis sa naissance, mais aussi de ses expériences: "C'est un bulldozer vocal, une force de la
nature. Johnny était la Maria Callas du rock and roll dans sa musicalité et le Pavarotti dans sa puissance. Je
pense qu'il doit remercier ses parents, car une voix aussi puissante et une tessiture pareille, c'est inné. Il est
probablement né avec un don."
« André Manoukian, … a déclaré que l'œuvre de Johnny Hallyday, c'est sa voix: "Ce vibrato intense,
ce sanglot qu'il a, tout ça vient de la soul, mais c'est aussi dans ses gênes."
« … Elène Golgevit professeur de chant au Conservatoire national de Paris ajoute que "la puissance
est une caractéristique évidente de la voix de Johnny Hallyday. Sa voix est une combinaison d'un médium très
charnu, profond, dans lequel il a introduit une saturation harmonique qui colore son timbre."… » le cri "made
in Hallyday" est, lui, travaillé par un geste technique qui associe la "vibration des cordes vocales et des bandes
ventriculaires".79

***

« Au cours des 60 ans de carrière du chanteur, sa voix inimitable a gagné en puissance. A force de
travail, il a réussi à faire perdurer ce don, sans rien avoir à envier à un chanteur lyrique. »
« Une voix puissante et reconnaissable en particulier à sa capacité à vibrer sans jamais dérailler. Un
vibrato de plus en plus présent au fil de la carrière du chanteur… »

La maîtrise du vibrato.
"L’art du vibrato, ça vous aide à tenir la note mais c’est le même vibrato que celui d’un guitariste électrique qui
est en train de vibrer sa corde. Il y a quelque chose d’électrique, quelque chose de magnétique, ça ne s’apprend

78
Voir la liste des auteurs compositeurs : comme Charles Aznavour, etc…
http://www.hallyday.com/Auteurs/Compab/compojh.html
79
Lire les articles complets sur :
https://www.huffingtonpost.fr/2017/12/06/pourquoi-la-voix-unique-de-johnny-hallyday-est-si-difficile-a-chanter-en-karaoke_a_23298485/

87
pas à l’école. Il faut être constitué comme lui pour le faire", explique André Manoukian… » Pour lui, la
particularité de la voix de Johnny Hallyday réside dans deux éléments: sa capacité à chanter très haut mais en
voix pleine, et son étranglement dans la voix, qui vient de son amour pour le blues. Normalement quand on va
dans les aigus, à un moment donné on est obligé de passer en voix de tête, c’est un peu plus facile. Or lui il a
pratiquement la technique du ténor, sauf qu’il chante avec le feeling du blues en plus"…
"Malgré ses excès, sa voix était si bien placée qu'elle n'a pas été atteinte, il ne fatiguait pas ses cordes
vocales", analyse Armande Altaï, … Il a d'ailleurs gardé un très beau vibrato alors qu'en vieillissant ça
s'aplatit", ajoute-t-elle, elle qui le qualifie volontiers « d'athlète chantant ».
« Au-delà des aspects physique et technique, sa capacité à transmettre des émotions était aussi
remarquable. »… "On n'est pas dans la qualité sonore uniquement. Ce qui est très fort chez lui c'est l'émotion
transmise dans la manière de placer les mots, dans les respirations", explique le spécialiste, qui le compare lui
aussi à un chanteur lyrique. »
"Il était vraiment passionné par la voix. Il m'avait fait toucher son diaphragme pour que je comprenne
comment il respirait. Il était loin d’être une personne d’excès et d’abus comme on l’a souvent entendu. Il était
très discipliné. Il a travaillé le chant comme l’aurait fait un chanteur lyrique. Et c’est ce qui explique sa
longévité dans le milieu", estime Roberto Alagna, interrogé ce jeudi sur France Musique.
"Il a gardé sa flamme, comme un guitariste trouve ses sons, il a fait ça avec sa voix, sans écouter les
profs de chant. Il s'est fait son propre son de voix", salue Armande Altaï.80

***

« La voix de Johnny Hallyday restera à jamais inimitable. « Mais pourquoi sa voix a-t-elle ce pouvoir
de nous toucher en plein cœur ? Sa voix, un diamant brut. Si sa timidité le bridait souvent, Johnny devenait un
autre en chantant, remarquait-il. « Le spectre de sa voix allait du grave et montait relativement haut», explique
Marco Beacco, le coach vocal des stars. »
« Il ne jouait pas. Si les chansons de Johnny ont tel impact sur les gens, c'est que le chanteur ne jouait
ni avec ses sentiments ni avec les nôtres. L'interprète de On a tous en nous quelque chose de Tennessee chantait
vrai. … Sa voix ressemble à une complainte, une douleur, une hargne, qui prend vraiment aux tripes », poursuit
Marco Beacco.

« Il vient du blues. « Il a cet étranglement du blues dans la voix, comme Elvis » confirmait l'auteur-
compositeur André Manoukian. »
« Il a le vibrato parfait. Comme un musicien qui fait vibrer la corde de sa guitare, Johnny avec sa voix
qui lui permettait de monter « très haut en voix pleine », comme l'explique André Manoukian a ce don de faire
vibrer nos cordes sensibles, à nous.81

*
Une voix qui a la puissante de porter, et de toucher les gens est un mystère
caché que ces explications effleurent à peine !… Il faut la recevoir…82

« Sans vous, je ne suis rien ! Vous êtes un public formidable ! Je vous aime.»

Johnny disait souvent qu'il aimait son public, et ce public lui


rendait bien. Sans cet amour il n'était rien !…

DISTINCTIONS, RECOMPENSES ET HOMMAGES

80
https://www.bfmtv.com/societe/johnny-hallyday-les-secrets-d-une-voix-unique-1321742.html
81
https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/mort-de-johnny-hallyday-les-5-secrets-derriere-sa-voix-de-feu_410129
82
On peut lire avec intérêt le livre de MARIE-CLAUDE PFAUWADEL : RESPIRER, PARLER, CHANTER, La voix, ses mystères, ses
pouvoirs, Ed Le Hameau, Paris, 1981

88
Les distinctions ne sont pas de simples gadgets, ce sont des symboles nécessaires à la vitalité d'un des
sept piliers de toute Civilisation83. Ces distinctions, récompenses, et hommages caractérisent bien l'impact que
ce chanteur, ainsi que les suivants ci-après, a eu sur la conscience collective. D'autres excellents chanteurs ont pu
faire l'objet également de telles distinctions sans pour cela avoir eu un destin national.

Distinctions
Chevalier de la Légion d'honneur (1997), remise par Jacques Chirac
Officier de l'ordre de la Couronne (Belgique, 2001)
Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres (France, 1995), remise par Jacques Toubon
Médaille du millénaire de la ville de Paris (1995), remise par Jacques Chirac
Victoires de la musique
Avec dix « Victoires » obtenues Johnny Hallyday est l'un des artistes le plus récompensé aux Victoires de la
musique.
Prix
Dont, en 2014 : le prix spécial de la Sacem, récompensant l'ensemble de sa carrière ; bien qu'il ne soit pas auteur
lui-même, les auteurs ont choisi d'honorer l'artiste qui a fait travaillé le plus grand nombre d'entre eux.
Lieux baptisés en son nom
…Etc. wikipedia

ELEVATION METAPHYSIQUE

Que s’est-il passé en décembre 2017 ?


Les journalistes ont rapporté en détail l’extérieur du déroulement de cet événement de dimension
nationale : les obsèques du chanteur. Toute la journée ils ont sillonné la capitale et commenté minute par minute
les mouvements de foule et les propos de ceux qui l’encensaient.
Parmi les commentaires, relevons par exemple :

« S'il n'y a ni hommage national, ni obsèques nationales, ni décret d'un jour de deuil, Johnny
Hallyday va recevoir tous les honneurs: descente des Champs-Élysées, messe à la Madeleine,
message sur la tour Eiffel... Pour se donner une idée, voici les plus grandes funérailles qu'a
connues le pays avant lui… »
« Avant Johnny Hallyday, des chanteurs aussi célèbres et populaires n'ont pas eu le droit à
autant d'égard… De quoi donner à certains l'envie de comparer ce qui se passe pour le
rocker à ce qui avait été fait pour Victor Hugo. »

« Johnny Hallyday sera en effet le deuxième après l'écrivain à avoir l'honneur des Champs-
Élysées.

On sait que Johnny Hallyday était un grand amateur de randonnées en motos. Plusieurs centaines de
motocyclistes ont accompagné le long des Champs Elysées le cercueil blanc de Johnny Hallyday. Comme des
chevaliers accompagnant leurs souverain, leur « patron » selon un de ses surnoms!…

83
Lire : LA CIVILISATION SANS PEUR A VENIR, du même auteur.
Sur Scribd :
https://fr.scribd.com/doc/37917160/LA-CIVILISATION-SANS-PEUR-A-VENIR-Richard-
ANDRE?secret_password=1lu7edkwcegffwe4yo3y

Et l’extrait :
https://fr.scribd.com/doc/34107775/Les-7-Piliers-de-La-Civilisation-a-Venir

89
Mais derrière l'apparence quel sens métaphysique peut-on comprendre de cet évènement. ?

« Johnny était un alchimiste »


Parmi les éloges funèbres lors de la cérémonie religieuse: de Line Renaud, Jean Reno, du président de
la république, et d'autres personnalités, retenons la première de Philippe Labro qui résume bien ce que le pays
doit au chanteur.

Philippe Labro, parle de lui comme d’un alchimiste. C’est à dire de celui qui transforme le vil plomb en
or. Symboliquement celui qui transforme l’être animal en Âme spirituelle.

« …Cet homme, seul capable, aujourd'hui, de créer un tel moment de communion populaire,
Johnny Hallyday – qui était-il ? Cherchons les mots : un alchimiste – un voyageur – un
aventurier – un combattant – un caméléon – un athlète – un artisan – un artiste - un fédérateur –
un inventeur – un solitaire – un amoureux – un généreux, illimitée sa générosité… » 84

84
L’enregistrement de l'hommage de Philippe Labro à la Madeleine sur www.tf1.fr
https://www.tf1.fr/tf1/johnny-hallyday/videos/hommage-a-johnny-l-hommage-de-philippe-labro-a-madeleine-1.html?xtor=AD-32

Le texte intégral de l’oraison funèbre est retranscrit par le Point (9/12/17):


« Cet homme aimait les mots simples. Essayons d'être à son diapason. Non qu'il fût
un homme simple, loin de là – mais il aimait trouver les mots, les chanter, les dire, pour
qu'ils atteignent tous les publics. Cet homme, seul capable, aujourd'hui, de créer un tel
moment de communion populaire, Johnny Hallyday – qui était-il ? Cherchons les mots : un
alchimiste – un voyageur – un aventurier – un combattant – un caméléon – un athlète – un
artisan – un artiste - un fédérateur – un inventeur – un solitaire – un amoureux – un
généreux, illimitée sa générosité – un père par intermittence d'abord et puis un père par
passion et dévotion – un enfant dans un corps d'adulte, un adulte aux yeux d'un enfant –
bleus, en amande, ce bleu qu'il a légué à David et Laura, cette étrangeté dans le regard, ce
mystère.

Car tout homme est un mystère. Lorsqu'il s'avançait sur une scène, ou dans un lieu, quel
qu'il soit, il avait cette démarche déhanchée, chaloupée, souple, qui, à elle seule, comme
pour certains autres hommes dotés de charisme, suscitait une question : qui est donc cet
être en apparence réservé, timide, pudique, voire humble et modeste, qui se transforme en
monstre sacré de scène, omnipuissant chanteur, crevant les écrans et les plafonds du son,
dépassant les normes, habité, comme envoûté, par une force venue du plus profond de sa
singulière nature ? Qui était-il ? D'où venait donc cette rage, cette fureur ?

Tout, ou presque, a été, dit, écrit, filmé, télévisé, sur les origines de ce singulier mélange,
cette enfance tronquée, truquée, trompée, cette plongée dans la geste du spectacle, le goût
d'apparaître et paraître, les traces génétiques, les influences, les modèles et les exemples
qui ont fait de lui, comme il l'admettait avec une sorte d'étonnement souriant, une réussite
quasi immédiate. Ce qui fascine, ce qui le rend, aux yeux des millions de gens qui ont voulu
se reconnaître en lui, lorsqu'il empruntait les mauvais chemins pour retrouver, ensuite, les
bonnes avenues – ce qui émeut et provoque estime et admiration, c'est qu'à travers toutes
les chutes et rebonds, tous les excès et toutes les extravagances, Johnny est resté le même
homme. « L'homme, cette corde tendue au-dessus d'un abime », comme l'écrit Nietzsche.
Comme si la gloire ne l'avait pas fait vaciller.

La gloire – voici donc l'un des mots-clés de l'énigme Hallyday. Il l'a connue très tôt, elle
aurait pu le détruire. Car il y a la bonne et la mauvaise gloire. Il peut exister un poison de la
gloire, elle peut vous entraîner dans les pires comportements, elle peut enfermer un être sur
lui-même, le couper des autres, lui ôter toute notion du réel, toute clairvoyance. C'est une
tentation, un entrebâillement de la porte vers l'enfer du moi hypertrophié, l'ego démesuré.

90
C'est aussi la voie du désespoir, l'appel du néant. Johnny l'a suffisamment dit et raconté : sa
peur de la vie, sa crainte de la solitude, l'empreinte majeure – jamais effacée – de l'abandon
paternel dont il fut la victime – l'ont souvent fait frôler le désastre, l'autodestruction. Or, et
c'est là qu'il est, entre autres raisons, digne de respect et admiration, il a résisté aux
dangers de cette gloire dévoyée. Et, ce faisant, il s'est fabriqué. Il s'est construit.

Le mot miracle est un cliché, pardon. Il n’y a pas de miracle dans la vie de Johnny Hallyday,
il y a des circonstances – avec le recul, elles deviennent des évidences.
Un homme ne naît pas homme, il le devient. Hallyday devient un homme à travers ses
épreuves, ses erreurs, ses virages sentimentaux, ses accidents, et par le déroulement de
cette vie invraisemblable, il accumule les expériences, approfondit son jugement, maîtrise sa
voix – elle devient de plus en plus grave, profonde, vigoureuse, à mesure qu'il franchit les
obstacles, se casse la gueule, et se relève. La voix d'Hallyday a été nourrie par ses douleurs
et ses malheurs. Curieux phénomène : plus il prend de l'âge, plus il prend de la force. Plus
les choses de la vie vont mal, enfin, vont chaotiques, plus il se fabrique. Et c'est à un de ces
tournants de vie qu'a lieu un petit miracle : il rencontre Leticia qui va, confiera-t-il souvent,
«lui donner tout ce que l'on ne m'avait jamais donné».

Aux trois quarts de sa course folle, il devient évident, puisqu'il s'est construit dans ce
but, qu'il va atteindre le point fixe. Cette merveilleuse convergence d'amour, protection,
disponibilité, conseil, assistance, patience, tolérance, incarnées par une jeune femme,
Leticia, qui dira : « Il a appris à s'aimer. Il ne croyait plus en grand-chose. Il s'est accepté et il
y a gagné la paix et l'équilibre. » Il faut, dès lors, parler de grâce. La mauvaise gloire
aboutissant au poison, la gloire le conduit vers une sorte de grâce.

Grâce dans ses rapports aux autres : à leur écoute, interrogeant sur la vie de chacun, pourvu
d'une dose inépuisable de gentillesse, de bienveillance, soulignée par un sourire
d'indulgence et de compréhension. Une faculté de pardon. Grâce dans son travail : dans le
processus de création, en studio ou ailleurs, il fait preuve d'une sûreté de choix, une
intuition de ce qui va ou ne va pas, et il accorde à une nouvelle génération de musiciens,
chanteurs, compositeurs, toute son attention, car il sait qu'il apprendra d'eux autant qu'eux
de lui. La jeunesse ! Il la scrute, la suit, l'observe, ne s'en détachera jamais. Grâce dans son
insatiable curiosité : du temps qui passe, de ceux qui savent ce qu'il ne sait pas, curiosité,
synonyme d'intelligence. Grâce dans son respect et sa proximité constante avec le public.
Les gens, il les aime, il est en partage permanent avec eux. Il sait ce que ce public veut et il
le leur donne, même quand il décide de changer de thématique. Grâce dans
l'épanouissement de son amour : pour elle, Leticia, pour ses enfants, les plus âgés comme
les plus jeunes, Jade et Joy, à l'égard desquelles il déploie l'art d'être un père, baignant enfin
dans ce que Mauriac a si bien appelé « le lait de la tendresse humaine ». Si l'on devait faire le
compte des mots prononcés dans les mille chansons de Johnny, on y trouverait, en premier,
le mot amour. (Et sans doute, le mot vie.) La grâce, enfin, dans sa confrontation à la douleur,
la souffrance. Le refus de la mort, une résistance d'acier, un combat dont, jusqu'au dernier
jour, il voudra croire qu'il le gagnerait. Un courage inouï venu d'un corps, qui, même
diminué, avait été le corps d'un colosse.

Ainsi donc, la grâce aura été l'aboutissement de sa gloire. Leticia confie : « Quand il est
tombé, au sol, dans le bureau transformé en chambre d'hôpital, Johnny a levé les yeux au
ciel. » Et puis, il s'en est allé. Il est parti, et une partie de notre histoire à nous tous avec lui.
« Il a levé les yeux au ciel. » On pense à la phrase d'un film de Robert Bresson. Il aurait pu la
prononcer : « Quel drôle de chemin il m'a fallu prendre pour parvenir jusqu'à toi. »
http://www.lepoint.fr/culture/philippe-labro-son-oraison-funebre-a-johnny-hallyday-09-12-2017-2178446_3.php

91
*

Tous son public et au-delà, en quelques heures, dans un second temps,


lors de ses obsèques ce chanteur universellement reconnu, a guidé près d’un
million de personnes des Champs Élysées à l’église de la Madeleine, ainsi que
les quelque 15 millions de téléspectateurs qui assistaient de chez eux à la
retransmission en continu.
Consciemment ou inconsciemment Johnny a ramené ce peuple, toutes
confessions confondues, dans le giron — non de l’église catholique — mais
de la spiritualité. Le temple de la Madeleine représentant symboliquement cette
élévation vers un état métaphysique ! Quel chemin ce chanteur hors du commun
a fait parcourir à tout un peuple.… Même ceux qui ne se sentait pas très
concernée ont pu constater c’est extraordinaire élan… véritablement
métaphysique.
A une époque où les miasmes d’un laïcisme mal compris et déjà obsolète tentent
d’égarer la conscience collective, ce travail d’élévation du sens spirituel de
l’existence est de première importance !…

Le noyau central de cette procession, constitué par près de 700 motards en


blouson noir, est un symbole de ces jeunes des années 50 revenus dans le rang !

Un autre signe de l’élévation des conscience : un recueillement


nostalgique mais sans tristesse excessive. Les gens était soulagés de la fin des
souffrances du chanteur.
On a noté une absence de débordements de la foule, de scène d’hystérie comme
cela s’était passé dans l’histoire à propos d’autres obsèques qu’on peut avoir
encore en mémoire. Les gens n’étaient pas centrés sur un bas affect mais élevé
au niveau du cœur.

Ce n’était pas des obsèques comme des autres : un président de la république


s’était déplacé pour prononcer une allocution ; les politiques occupaient tout un
côté d’un transept et bien sûr de nombreuses personnalités remplissaient la nef.85

À propos de la laïcité une petite anecdote sans remettre en cause le président est
significative de l'emprisonnement des consciences par la conception laïciste qui

85
Voir la VIDEO. Hommage à Johnny: les oraisons funèbres de Line Renaud, Labro... Retour sur les phrases les plus fortes de la cérémonie

https://www.20minutes.fr/culture/2184791-20171209-video-hommage-johnny-line-renaud-bruel-labro-retour-phrases-plus-fortes-ceremonie

92
égare tout le monde. Le président de la république a prononcé un discours non
pas dans l'église mais sur le parvis !… Au moment de bénir le cercueil son
épouse projeta de l'eau bénite tandis que lui prit dans ses bras le bas du cercueil !
Charles-de-Gaulle, grand défenseur de la laïcité aurait-il agit ainsi avec ce
manque de simplicité ?…

Cet événement extraordinaire va se prolonger pendant des mois.


Le 9 de chaque mois une messe souvenir est dite dans l'église de la
Madeleine. Les gens viennent de plus en plus nombreux. Pour l'anniversaire de
ses 75 ans posthumes plus de 100 000 personnes assistent à une cérémonie le
vendredi 15 juin qui se déroule en deux temps. Pendant la première partie
musicale, des chansons de Johnny Hallyday sont reprises par plusieurs
chanteurs. La messe proprement dite se déroule dans une deuxième partie. Les
chansons revues et corrigées pour s'adapter aux rituels religieux se mêlent à la
liturgie proprement dite.
Les personnes présentes sont essentiellement ses fans mais aussi des personnes
qui découvrent le chanteur. À part le cousin de Johny Halliday, il n'y a
pratiquement que des anonymes.
Cette cérémonie du souvenir est retransmise en direct sur BFM TV
pendant près de trois heures. Un détail significatif renseigne sur l'attitude des
journalistes vis-à-vis de la religion. Pendant la messe, chaque fois que le prêtre
parle sa voix est couverte par les commentaires journalistiques et on peut juste
entendre l'homélie du curé de la Madeleine, sans parler de réflexions négatives
sur la religion. Un peu comme si les journalistes voulaient gommer le religieux
en lui disant : tais-toi ! Ce qui entraînait chez bon nombre de téléspectateurs une
certaine irritation.

Ce comportement de négation des prêtres n'est-elle pas une insulte à Johnny


Hallyday qui avait un sens profond de la religion ?…
On voit ici l'aspect sectaire du laïcisme qui est aussi fanatique que l'était le
fanatisme religieux d'autrefois. Il semble bien que le journalisme français n'est
même pas conscience de l'influence sur sa pensée — qui devrait être libre — de
ce conditionnement particulièrement aigu depuis quelques décennies.
La ferveur des gens de tous horizons pour Johnny Hallyday « ne finira
jamais » comme le remarquait une participante à la cérémonie. Il y a là un
mystère qui nous interpelle !

***

93
Johnny Hallyday a élevé la conscience des français au
cours de 57 ans de carrière grâce à une voix
exceptionnellement puissante qui est entrée en résonnance
avec le peuple, pour le sensibiliser à une valeur éternelle de
d’élévation spirituelle.
Les participants physiques et virtuels de cette
cérémonie d’obsèques ont ressenti dans leur sensibilité une
élévation de sentiments. La dévotion de certains à leur
«dieu» leur a permis une communion spirituelle.
Conjointement il est possible de comprendre le sens
profond qui est derrière cet événement et c'est cette
compréhension « inspirée » qui permet d’élever la
conscience des peuples. Elle donne alors une dimension
métaphysique.
Le journalisme ordinaire pourra t-il s'éveiller à cette
démarche de l'esprit journalistique86 pour conquérir ses
lettres de noblesse !…

*
* *
* * *

86
L’Esprit » journalistique est ce souffle qui inspire la pensée de ceux dont l’activité est de rendre compte du
monde dans lequel nous existons. Cet Esprit est une dimension métaphysique qui dépasse de loin ce qu’on
entend en disant de quelqu‘un qu’il a de l’esprit, qu’il est un esprit brillant etc… L’Esprit journalistique n’est
donc pas un mode de pensée, mais précède celui-ci, en lui donnant un éclat qu’une simple cogitation n’aura
jamais. L’Esprit journalistique dépasse la description des simples phénomènes temporels pour dégager les causes
conditionnantes cachées des évènements et nous montrer le sens transcendant vers lequel ils nous mènent malgré
nous. La quête de « sens » actuelle qui fait recette, en particulier chez les politiques, n’a rien à voir si elle n’est
que matérialiste. Lorsque ce sens conduit à nous décentrer de nous-même en servant la collectivité, alors il
commence un petit peu à avoir une signification… (se reporter au TOME I , L’ESPRIT JOURNALISTIQUE
LIBÉRATOIRE DANS LA CIVILISATION A VENIR.

94
95
CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT LA CONSCIENCE DU PEUPLE
À propos du psychodrame : Johnny Hallyday — Et les cinq chanteurs.

CHARLES TRENET : PANSE LES BLESSURES DE


L’OCCUPATION EN REENCHANTANT LE MONDE

96
***
CHARLES TRENET : panse les blessures de l’Occupation
en réenchantant le monde.

1913-2001

1- TRENET RÉENCHANTE LE MONDE


L’espoir d’un retour aux temps calmes
Une philosophie du bonheur
Modeste et accessible.
Chansons faciles a retenir…et a fredonner
2-UN STYLE QUI REVOLUTIONNE LA CHANSON
Le fondateur de la chanson française moderne.
3-PARADOXE TRENET

Après des années d'humiliation, de privation, « de martyre,


d’outrage », de peur, cette omniprésente peur, les Français avaient
besoin de retrouver leur honneur et la joie de vivre.

Charles De Gaulle leur fit retrouver leur honneur.


« Paris ! Paris outragée ! Paris brisée ! Paris martyrisée ! mais Paris libérée ! libérée par elle-même,
libérée par son peuple avec le concours des armées de la France, avec l'appui et le concours de la France tout
entière, de la France qui se bat, de la seule France, de la vraie France, de la France éternelle ». De Gaulle

Charles Trenet les entraîna dans une danse de bonheur.

1- TRENET RÉENCHANTE LE MONDE

Cet auteur, poète, compositeur, interprète, par un style nouveau introduisit le swing dans l'ambiance
sonore de l’occupation, de la libération et des années 50. Charles Trenet est considéré comme le fondateur de la
chanson française moderne. Il a influencé ses contemporains et des générations suivantes comme le remarque
Charles Aznavour. « il a pratiquement tout inventé, ce qui faisait dire à Bénabar " nous , on a inventé rien " .

Nos contemporains pour comprendre l'influence de Charles Trenet doivent faire un effort pour s’imaginer ce que
les Français pouvaient ressentir après une guerre et une occupation douloureuse. Un film comme le chagrin et la
pitié de Max Ophuls donne une certaine idée de cette période.
Pendant l'occupation Charles Trenet distillait de la douceur dans le cœur des Français…

L’espoir d’un retour aux temps calmes

97
« En 1945, après plus de cinq années d’occupation nazie, la France retrouve sa liberté. Charles Trenet
cherche à traduire, à sa façon, son espoir d’un retour aux temps calmes de l’insouciance.
En 1946, l’éditeur musical Raoul Breton, de retour d’un voyage aux États-Unis, obtient de Trenet qu’il lui prête
la mélodie de la chanson pour la faire enregistrer outremer par le célèbre clarinettiste Benny Goodman. Et "La
Mer" devenue "Beyond the Sea" sera un énorme tube. Auréolée de ce succès instantané "à l’américaine", la
chanson La Mer re-traversera l’océan pour faire son retour en France et devenir l’énorme succès que l’on
connaît et qui la positionnera fièrement au sein du patrimoine musical français.
Composée sur le principe simple d’un crescendo orchestral, cette mélodie ample au lyrisme habilement répétitif,
est non seulement le plus grand succès de la carrière du chanteur mais l’une des chansons francophones du
siècle, adaptée et interprétée dans une multitude de langues.

Une philosophie du bonheur

Lors d'une interview où on lui demandait ce qui était le plus important pour lui, il répondit : « ce qui est
le plus important pour moi c'est d'essayer de rendre les gens heureux, de leur rapporter de la joie. »
Une de ses chansons célèbres porte d'ailleurs bien son nom : Y'A D’LA JOIE ! (1938).
Ailleurs, il dit : « Les gens qui ont le goût de la souffrance ne devrait pas exister. Mais au contraire les gens
qui ont le goût du bonheur, c’est ça qu’il fait prospérer l’humanité. »

Bonjour bonjour les hirondelles


Y a d’la joie
Dans le ciel par dessus le toit
Y a d’la joie
Et du soleil dans les ruelles
Y a d’la joie
Partout y a d’la joie
Tout le jour, mon cœur bat, chavire et chancelle
C’est l’amour qui vient avec je ne sais quoi
C’est l’amour bonjour, bonjour les demoiselles
Y a d’la joie
Partout y a d’la joie

Le gris boulanger bat la pâte à pleins bras


Il fait du bon pain du pain si fin que j’ai faim
On voit le facteur qui s’envole là-bas
Comme un ange bleu portant ses lettres au Bon Dieu
Miracle sans nom à la station Javel
On voit le métro qui sort de son tunnel
Grisé de ciel bleu de chansons et de fleurs
Il court vers le bois, il court à toute vapeur

Y a d’la joie
La tour Eiffel part en balade
Comme une folle elle saute la Seine à pieds joints
Puis elle dit :
« Tant pis pour moi si j’suis malade
J’m’ennuyais toute seule dans mon coin »
Y a d’la joie
Le percepteur met sa jaquette
Plie boutique et dit d’un air très doux, très doux
« Bien l’bonjour, pour aujourd’hui finie la quête
Gardez tout
Messieurs gardez tout »

Mais soudain voilà je m’éveille dans mon lit


Donc j’avais rêvé, oui, car le ciel est gris
Il faut se lever, se laver, se vêtir
Et ne plus chanter si l’on n’a plus rien à dir’
Mais je crois pourtant que ce rêve a du bon

98
Car il m’a permis de faire une chanson
Chanson de printemps, chansonnette d’amour
Chanson de vingt ans chanson de toujours.

Y a d’la joie
Bonjour bonjour les hirondelles
Y a d’la joie
Dans le ciel par dessus le toit
Y a d’la joie
Et du soleil dans les ruelles
Y a d’la joie
Partout y a d’la joie
Tout le jour, mon cœur bat, chavire et chancelle
C’est l’amour qui vient avec je ne sais quoi
C’est l’amour bonjour, bonjour les demoiselles
Y a d’la joie
Partout y a d’la joie !

« La fraîcheur des paroles de Charles Trenet, leur gaieté poétique, et la force du jeune homme vont
faire un baume dans le cœur des Français… »
Leur swing bouleverse tous les codes. Alors qu’à cette époque entre-deux-guerres ce sont les chanteurs réalistes
qui font vibrer le pays.( Mireille Dumas)

On pense par exemple, au cœur des années noires, à DOUCE FRANCE, pleine d'espoir.
La version originale a été écrite et composée pendant la période de l’Occupation (1940 - 1944).
« Comme, semble-t-il, la plupart des Français d'alors, Charles Trenet n’était ni résistant ni collaborateur. Il a
chanté devant un public d'Allemand et a commis quelques petites provocations (telle cette version du Temps des
Cerises). Mais il a écrit cette chanson pour « remonter le moral aux expatriés de force ». (les prisonniers de
guerre et les travailleurs du STO( Service du Travail Obligatoire) ».

« Les gens crevaient de froid. Douce France c'était quelque chose de chaud qui leur rentrait dans
l'oreille » Serge lama.

DOUCE FRANCE
Paroles : Charles Trenet
Musique : Charles Trenet et Léo Chauliac
© - 1943 - Salabert87

Il revient à ma mémoire
Des souvenirs familiers
Je revois ma blouse noire
Lorsque j'étais écolier
Sur le chemin de l'école
Je chantais à pleine voix
Des romances sans paroles
Vieilles chansons d'autrefois
Refrain:
Douce France
Cher pays de mon enfance
Bercée de tendre insouciance
Je t'ai gardée dans mon cœur!
Mon village au clocher aux maisons sages
Où les enfants de mon âge
Ont partagé mon bonheur
Oui je t'aime

87
Le portail des amis de Trenet : http://www.charles-trenet.net/

99
Et je te donne ce poème
Oui je t'aime
Dans la joie ou la douleur
Douce France
Cher pays de mon enfance
Bercée de tendre insouciance
Je t'ai gardée dans mon cœur

J'ai connu des paysages


Et des soleils merveilleux
Au cours de lointains voyages
Tout là-bas sous d'autres cieux
Mais combien je leur préfère
Mon ciel bleu mon horizon
Ma grande route et ma rivière
Ma prairie et ma maison.
Refrain

Modeste et accessible.

La célèbre accordéoniste originaire de Tarbes, se souvient de l'avoir rencontré plusieurs fois : «Je l'ai
croisé dans des galas. Il m'est même arrivé de l'accompagner sur une ou deux chansons. Ce sont de très bons
souvenirs pour moi. Il était très gentil avec tout le monde. Malgré la gloire, il était modeste et accessible. J'ai
tout de suite vu que c'était un grand travailleur, un immense professionnel qui ne laissait rien au hasard».

Au cours des nombreux galas qu'elle a donné à travers la France, la reine de l'accordéon a régulièrement
interprété des titres de Charles Trenet : «C'est simple, si je n'en faisais pas, à l'entracte le public qui venait me
voir pour avoir une dédicace ou un autographe me demandait de jouer plusieurs de ses titres phares. Et, quand
je les exécutais, je sentais comme une liesse monter du public. J'ai d'ailleurs, moi-même, enregistré quelques-
unes de ses chansons». Yvette Horner pense que «sa joie de vivre et son entrain lui venaient certainement de ses
racines du Sud. Il y avait du soleil et de la générosité dans ses yeux, dans sa voix et dans ses compositions. Sa
joie était communicative. Aujourd'hui encore, écouter Y'a d'la joie, Le soleil et la lune ou Douce France, c'est
l'assurance de s'offrir un petit coup d'optimisme, de reprendre le moral si on l'a un peu en berne». La virtuose
assure «qu'il manque beaucoup à la chanson populaire de qualité».

Un poète prolifique.

Charles Trenet n'est pas un chanteur comme les autres, c'est avant tout un grand poète. C'est cette poésie
qui rend ses chansons éternelles. Cette poésie simple touche le cœur des Français de même que sa joie de vivre
et son énergie. Pour Jean Cocteau Charles Trenet a amené la poésie dans la rue.

Il composera plus de 1000 textes au cours de sa longue carrière. Mais ce sont surtout ceux de l’occupation et des
années 50-60 qui ont marqué la conscience populaire.

« En 1947, le chanteur parle du processus de création des paroles et de la musique de ses chansons. Il
accompagne ses explications de quelques notes de piano.

Les impressions emmagasinées dans mon subconscient surgissent fraîches et vivantes. Elles se déroulent en
musique, au rythme de la chanson », explique le chanteur. Avant d'interpréter la chanson Le soleil a rendez-vous
avec la lune, Charles Trenet explique l'importance qu'a ce rythme dans ses chansons. Pour lui, il est souvent
l'instigateur d'une mélodie88.

Selon l'expression d'un journal, il REENCHANTE LE MONDE : d'un coin de rue (1954) au jardin extraordinaire
(1964)… et surtout :

88
( http://ici.radio-canada.ca/emissions/il_etait_une_voix/2015-2016/chronique.asp?idChronique=398396 )

100
L'AME DES POETES
Paroles et Musique: Charles Trenet
© - Raoul Breton - 1951

Longtemps, longtemps, longtemps


Après que les poètes ont disparu
Leurs chansons courent encore dans les rues
La foule les chante un peu distraite
En ignorant le nom de l'auteur
Sans savoir pour qui battait son coeur
Parfois on change un mot, une phrase
Et quand on est à court d'idées
On fait la la la la la la
La la la la la lé

Longtemps, longtemps, longtemps


Après que les poètes ont disparu
Leurs chansons courent encore dans les rues
Un jour, peut-être, bien après moi
Un jour on chantera
Cet air pour bercer un chagrin
Ou quelqu'heureux destin
Fera-t-il vivre un vieux mendiant
Ou dormir un enfant
Tournera-t-il au bord de l'eau
Au printemps sur un phono

Longtemps, longtemps, longtemps


Après que les poètes ont disparu
Leur âme légère, c'est leurs chansons
Qui rendent gais, qui rendent tristes
Filles et garçons
Bourgeois, artistes
Ou vagabonds.

Cette chanson splendide est bien symbolique de ce grand poète qu’est Charles Trenet !

La métaphysique des chansons.


Certaines de ses chansons parlent de l’au-delà avec humour et espoir. Après les massacres de la dernière
guerre, ce ton léger et badin pour aborder la mort était le bienvenu…

Chansons faciles à retenir…et a fredonner

Si les chansons de Trenet imprègnent l'ambiance sonore des années d'occupation et d'après-guerre c'est
qu'elles sont faciles à retenir et à fredonner.
Dans les années 50, le chanteur se produit un peu partout.
« Le 14 septembre 1951, Charles retrouve Paris en effectuant sa rentrée au Théâtre de l’Etoile. A son
programme, dix nouvelles chansons parmi lesquelles « De la fenêtre d’en haut » et « la Folle complainte ». En
1954, il se produit à l’Olympia pour la première fois. L’année d’après, il compose « Route nationale 7 », hymne
aux congés payés, « la Java du diable », conte extraordinaire et « Moi j’aime le music-hall ». Il retourne
également sur la scène de l’Olympia avec son compère Francis Blanche en première partie.
En 1958, le voici à l’affiche de Bobino et de l’Alhambra, et 1960, de nouveau au Théâtre de l’Etoile. Pour la
première fois, il apparaît sur scène sans son célèbre chapeau mou qu’il arborait jusque-là. » .( Mireille Dumas)

La TSF permet à la France entière de s’imprégner de ces chansons. Ainsi que les 78 tours pour ceux qui ont un
tourne disque.

101
*

2-UN STYLE QUI REVOLUTIONNE LA CHANSON

Ses chansons tour à tour tendres, pleines de gaieté, parfois nostalgique, d'un humour surréaliste,
sont toujours toniques et élevantes.89

Le fondateur de la chanson française moderne.


Les chansons d'avant-guerre étaient de type réaliste. Le dernier représentant célèbre a été Maurice
Chevalier. Mais comme disait Mistinguett Charles Trenet chantait bien mieux que lui y’a d’la joie !

Une voix de baryton puissante.


« Outre son intelligence, sa culture, un physique attrayant (malgré les grimaces), Trenet a
trois atouts: des textes bien au-dessus des fadaises où se cantonnent les autres chanteurs de charme; une voix
puissante, si les ténorinos en vogue, Réda Caire, Jean Lumière et surtout Tino Rossi ont des voix dans l'aigu,
presque féminines, Trenet a un baryton puissant, un vrai coffre. Mais il profite aussi des leçons de Sablon pour
utiliser au besoin «la voix confidentielle» qui distille son charme dans le micro.

Le troisième atout, c'est sa jeunesse, mariée au rythme du jazz: elle lui permet des tempos quasi athlétiques dans
un domaine où le temps est l'ennemi avec qui on doit se battre.

Au dernier couplet de certaines chansons comme Je chante, « Trenet monte de quelques notes, imparable truc
pour euphoriser le public, et que, les années suivantes, on vit beaucoup de chanteurs qui montaient eux aussi de
quelques tons leur dernier refrain. »

Il a donné du swing aux mots


« Yvette Horner, 91 ans, … se souvient de Charles Trenet avec émotion. «C'était un homme, un artiste
extra ! Il a donné du swing aux mots qu'il faisait danser avec une sensibilité qui lui était vraiment propre. Il était
éperdument amoureux de la langue française. C'était une personne de grand talent, un poète et musicien qui a
inspiré de nombreux auteurs, compositeurs et chanteurs comme Jacques Higelin. Beaucoup, autant en France
qu'à l'étranger, ont d'ailleurs repris certains de ses chansons ».

Une influence du jazz


« Le premier auteur-compositeur-interprète français que l'on puisse dire vraiment inspiré par le jazz est
ce garçon du nom de Charles Trenet. […] Cette pulsation nouvelle, cette extraordinaire joie de vivre apportée
par les chansons que ce garçon ébouriffé lançait à la douzaine, étaient nées de la conjoncture d'un remarquable
don poétique et de la vitalité du jazz assimilé pleinement par une fine sensibilité. » Boris Vian

3-PARADOXE TRENET

Nous avons essayé de montrer en quelques traits l'influence de Charles Trenet sur l'élévation de la
conscience des Français particulièrement pendant l'occupation et la décennie qui a suivi.
Ces quelques touches s’attachent à faire ressortir un destin extraordinaire. Il y a eu beaucoup de livres, démission
et d’écrits sur Charles Trenet et si l'on écoute les quelques exemples cité en note90 on peut être surpris par le rejet

89
Voir la liste des chansons sur :
LE PORTAIL DES AMIS DE TRENET :
http://www.charles-trenet.net/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=135
ou
https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Trenet
Les pochettes de disques :
http://www.encyclopedisque.fr/artiste/6333.html
COFFRET ANTHOLOGIE DE PLUS DE 400 CHANSONS SUR 19 CD
Présentation : https://www.youtube.com/watch?v=v4gdFfm1EYk
90
Emission télévisée de Mireille Dumas : Quand notre cœur fait boum, 2015, 1h55
Emission télévisée de Karl Zéro : l'ombre au tableau (Arte, 16-02-2014) https://www.dailymotion.com/video/x3nc9yy
Mémoire de radio : Charles Trenet - De 1934 à 1949 https://www.youtube.com/watch?v=bugFoiuMTuw

102
de toute une intelligentsia et par l'acharnement les médias à ne faire ressortir que les scandales. Chacun sait que
les prophètes sont toujours crucifiés ! Alors que le chanteur avait une renommée internationale et reconnu par
bien d'autres pays.
Son œuvre poétique a su traverser ces brumes pleines de miasmes pour réenchanter les gens simples et de bonne
volonté.
Cette opposition de certains n'est-elle pas d'ailleurs la preuve que Charles Trenet avait visé juste et avait réussi à
remonter le moral des Français ?…
A partir des années 80 l'artiste a été honoré pour ses actions nationales et son aura international en
recevant de nombreuses récompenses : Commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres (1982), Officier de l'ordre
des Palmes académiques (1989 Commandeur de l'ordre national du Mérite (1995), Commandeur de la Légion
d'honneur (1998). Sans parler de multiples honneurs.

***

Charles Trenet a élevé la conscience des français


pendant l’occupation et au sortir de la guerre ainsi qu’au
cours de plus de 60 ans de carrière grâce à une voix
exceptionnellement large qui est entrée en résonnance avec
le peuple pour porter une valeur éternelle de joie.
La poésie et les mélodies de toute son œuvre transcendent
de loin le simple personnage : Trenet est éternel !

L'enseignement de cet exemple est qu'un certain


journalisme avide de sensations trop centrées sur les
personnalités pourra s'élever au niveau de l'esprit
journalistique dans la civilisation à venir. Et pour citer à
nouveau Charles Trenet : « les gens qui ont le goût du
bonheur c’est ça qu’il fait prospérer l’humanité ».

*
* *
* * *

Etc…

103
104
CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT LA CONSCIENCE DU PEUPLE
À propos du psychodrame : Johnny Hallyday — Et les cinq chanteurs.

JACQUES BREL : Un Chevalier redresse ce pauvre monde


qui est tombé trop bas.

105
JACQUES BREL : Un Chevalier redresse ce pauvre
monde qui est tombé trop bas
1929-1978

SA VOIX
RECOMPENSES
Point d'orgue extraordinaire dans sa carrière !
Brel : un ésotériste.

Cet auteur, poète, compositeur, interprète, acteur, réalisateur, s'est fait connaître dans les années 50 et a
rapidement eu du succès. Son répertoire dramatique, sa voix passionnée et puissante a conquis un large public en
10 ans.
Sa carrière fulgurante s’établit en 10 ans
En 1956, paraît son premier grand succès public, Quand on n'a que l'amour.
Puis… Olympia 1961 … Olympia 1964… Olympia 1966
Adieux « officiels » à l'Olympia le 6 octobre 1966.91
« Jacques Brel n’est pas un chanteur du samedi soir, qui fait danser les foules sur des rythmes en béton.
Mais il ne l’était pas non plus à son époque. Personnalité atypique du monde de la chanson, il n’avait
pas le profil d’une « idole », adulée par les jeunes de son temps. Il était plutôt celui qui chantait ce que
les hommes et les femmes vivent au quotidien : les premières amours, les moments de joie ou de tristesse,
les souvenirs intimes, les échecs, les rêves et les désirs secrets.
« Jacques Brel posait un regard à la fois tendre et cynique sur ses contemporains. Parce qu’il n’était pas
l’homme des compromis ou de la complaisance, il a souvent été détesté par ceux qu’il caricaturait et dont
ses chansons renvoyaient le reflet, comme un miroir. Et pourtant… Les chansons de Brel ont fait le tour
du monde. Traduits aux Etats-Unis, au Japon, dans presque tous les pays d’Europe, les textes de Brel
touchent l’homme en plein cœur. Brel a réussi à mettre en mots et en musique la force de sentiments et
d’émotions universels. »92

SA VOIX.
« La poétique déclamatoire et musicale de Jacques Brel est servie par une voix bien construite,
d’une belle unité, définie autour d’une identité vocale et d’un grave défini. L’art vocal de Jacques Brel
s’appuie sur l’identité de la voix parlée, dont le chant est un prolongement naturel93. Mais là où la
plupart d’entre nous parlerions avec une voix parlée tout à fait fabriquée, celle de Jacques Brel est
relativement saine dans sa couleur.

Si, dans ses entretiens, une certaine nervosité et un débit souvent trop rapide trahissent un manque de
calme respiratoire, Brel redevient maître du temps et de son souffle, quand il s’appuie sur une respiration
proprement musicale. Il devient alors ce maître de l’art déclamatoire, où la voix prend toute son
ampleur, tout son grain, s’écoulant dans un débit parfaitement maîtrisé. »
« Jacques Brel est entré en étroite communication avec son public en se servant de sa voix prenante tour
à tour pour attendrir, amuser ou fustiger et toujours pour émouvoir. »

RÉCOMPENSES
Jacques Brel est reconnu et honoré de bien des manières : prix, sa statue dans des villes, son effigie sur
des timbre-poste, son nom donné à 71 établissements scolaires, hommages de nombreux chanteurs reprenant ses

91
Lire un résumé de sa vie sur : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Brel#Cons%C3%A9cration
92
http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:http://www.wbi.be/fr/brel#.WydrgJNuZTY
93
On constatera cet effet de manière magistrale au début de L’Homme de la Mancha. Voir ci-après.

106
chansons, dont Johny Halliday qui sur scène chante à quatre reprises : Ne me quitte pas, en 1984-1985 ; La
Quête en 2006-2007 et Quand on n'a que l'amour en 2012 et 2016.
Johnny Hallyday et Jacques Brel entrent en osmose grâce à la musique.
Etc.…

Point d'orgue extraordinaire dans sa carrière !


En quelques mois, à partir de décembre 1968, son influence
atteint un point d'orgue extraordinaire que ses biographies ne mettent
pas suffisamment en lumière ! Mais peut-être les rédacteurs sont trop
jeunes pour avoir vécu ces moments de grâce…
Il traduit , adapte et met en scène de manière très originale la
pièce de théâtre américaine de Dale Wassermann the Man of the
Mancha : l'homme de la Mancha, inspirée de l'écrivain Cervantès.
Pendant 150 représentations à guichets fermés et réservation à six
semaines, il nous fait rêver —les gens de cette époque— à un monde
meilleur.
Au début, sur un plateau rond dénudé, penchant vers le public,
plonge de l’obscurité un escalier cauchemardesque de plusieurs étages
menant de la porte de la geôle tout en en haut, au cul de basse fosse où
sont enfermés des prisonniers.94

L'orchestre n'est pas dans la fosse comme habituellement, mais de


chaque côté de la scène dans des balcons ; cela renforce l'effet
stéréophonique de la musique.

Puis un prisonnier descend lentement portant un coffre : Miguel de Cervantès. Les mauvais garçons présents
veulent lui prendre son manuscrit ; il demande un jugement et s'il gagne de pouvoir conserver son bien.
Dès le départ on est surpris par la transformation qui s'opère sur le visage de Brel-Cervantès qui en se
grimant devient au cours de longues minutes Don Quichotte. Il parle… et progressivement ses mots s'animent
comme une chanson. Le mimétisme de la voix colle à celui du visage en mutation. Don Quichotte finit par se
lever et entonner le célèbre hymne : C'est moi Don Quichotte seigneur de la Mancha… On est sous le charme !
Et pendant deux heures sans aucun entracte Brel-Don Quichotte va nous mener de transformation en
transformation et nous faire comprendre que les trois : Don Quichotte, Dulcinea et Sancho ne sont qu'un.

Écoute-moi
Pauvre monde, insupportable monde
C'en est trop, tu es tombé trop bas
Tu es trop gris, tu es trop laid
Abominable monde
Écoute-moi
Un Chevalier te défie
Oui c'est moi, Don Quichotte
Seigneur de la Mancha
Pour toujours au service de l'honneur
Car j'ai l'honneur d'être moi
Don Quichotte sans peur
Et le vent de l'histoire chante en moi
D'ailleurs qu'importe l'histoire
Pourvu qu'elle mène à la gloire

Et moi je suis Sancho


Sancho, Sancho, son valet, son fils, son frère
Sancho, son seul amigo
Son seul suivant mais pour toujours et j'en suis fier

Regardez-moi
94
(Dessin copyright Raymond Moretti ).

107
Vous les dragons, les sorciers, les sorcières
Votre règne se meurt aujourd'hui
Regardez-moi
La vertu flambe dans ma bannière
Regardez-moi
Un Chevalier vous défie
Oui c'est moi, Don Quichotte
Seigneur de la Mancha
Pour toujours au service de l'honneur
Car j'ai l'honneur d'être moi
Don Quichotte sans peur
Et le vent de l'histoire chante en moi
D'ailleurs qu'importe l'histoire
Pourvu qu'elle mène à la gloire

Et moi je suis Sancho


Sancho, Sancho, son valet, son fils, son frère
Sancho, son seul amigo
Son seul suivant mais pour toujours et j'en suis fier
*
De toutes les représentations qu'il nous a été donné de voir : aux Etats-Unis, en Angleterre, en Belgique,
en France95, et le film, la version de Brel est incontestablement à 1000 lieux des autres ! Et cela malgré
l'excellence des autres chanteurs. Jacques Brel, contrairement aux autres interprètes, ne joue pas son rôle : il
EST Don Quichotte ! Il est difficile de faire saisir par ceux qui n'ont pas vu la pièce toutes les subtilités du jeu
des acteurs et surtout de Brel, et de la mise en scène unique…

Des 285 750 spectateurs96 qui ont eu la chance de vivre cette expérience beaucoup s'en souviennent
encore 50 ans après avec une grande acuité ! Sans parler des gens qui ont entendu le récit par leurs proches qui
avaient vu la pièce (soit plus de un million de français « touchée » en 1968-1969).
Malgré la brièveté pendant laquelle ont eut lieu les représentations, l'impact des chansons est parvenu jusqu'à
nous et garde tout son pouvoir d'élévation de la pensée et des sentiments sur les plus jeunes. Les airs les plus
célèbres passent régulièrement à la radio. Et le disque se vend toujours…
1. L'Homme de la Mancha Jacques Brel, Jean-Claude Calon 2:43
2. Un animal Joan Diener 4:07
3. Dulcinéa Jacques Brel et les Muletiers 3:14
4. Vraiment je ne pense qu'à lui Louis Navarre, Constance Arnaud, Marguerite Paquet 3:20
5. Le Casque de Mambrino Jacques Brel, Jacques Prowins, Jean-Claude Calon 2:06
6. Chacun sa Dulcinéa Louis Navarre 2:27
7. Pourquoi fait-il toutes ces choses ? Joan Diener 3:31
8. La Quête Jacques Brel 2:36
9. Sans amour Gérard Clavier et les autres Muletiers 1:51
10. Gloria Armand Mestral, Joan Diener, Jean-Claude Calon 2:46
11. Aldonza Joan Diener, Jacques Brel 4:17
12. Le Chevalier aux miroirs Jean Mauvais, Jacques Brel 2:02
13. La Mort Joan Diener, Les prisonniers 9:44

D'autre part ses quelques rôles par la suite en tant qu’acteur au cinéma participent à l'imprégnation de
son personnage dans la culture populaire.97

95

• 1968 – Londres. 253 représentations avec Keith Michell , Joan Diener reprenant son rôle original et Bernard Spear comme Sancho.
• 1977 – Washington. Avec Richard Kiley comme Cervantes / Quixote, Tony Martinez comme Sancho Panza et Emily Yancy comme
Aldonza NOIRE.
• 1986 -Il faut attendre 18 ans, pour que l’œuvre soit reprise en France : Jean Piat, Jeane Manson et Richard Taxy sont à l'affiche d'une
nouvelle production mise en scène par Jean-Luc Tardieu et créée à la Maison de la culture de Nantes, puis reprise le 15 janvier 1988 au
théâtre Marigny. Elle est nommée en tant que Meilleur spectacle musical aux Molières 1988. Jean Piat est plus un excellent acteur de théâtre
qu’un chanteur. Le jeu de Jeane Manson se rapproche un peu de celui de Joan Diener.
• 1998 et 1999- Une autre version française basée sur la traduction de Brel 30 ans plus tôt, a été produite à Liège avec le baryton-basse José
van Dam dans le rôle principal. Cette version utilise les codes de l’opéra.
•FILM reprenant la comédie musicale, sorti en 1972, réalisé par Arthur Hiller avec Peter O'Toole O'Toole (voix chantée par Simon Gilbert),
Sophia Loren, James Coco. (Passe sur Arte, en mars 2005. En DVD).

96
Le théâtre des Champs Elysées où eurent lieu les 150 représentations comporte 1905 places, louées à guichet fermé, avec une attente d’un
mois et demi.
97
1969, Brel est Mon oncle Benjamin. En 1973, il met un terme à sa carrière de cinéma après Le Far West.

108
*
Joan Diener, créatrice du rôle de Dulcinea à Broadway (et épouse du metteur en scène) accompagne
merveilleusement Brel. Grace à une voix de trois octaves et demi, elle traduit la dualité d’Aldonza, la putain et
de Dulcinea, la Dame imaginée par Don Quichotte. Sa voix rocailleuse et vulgaire lorsqu’elle est la putain se
transfigure en une voix angélique lorsqu’elle devient Dulcinea aux yeux du chevalier errant. Et le pouvoir de la
pensée sera tel qu’elle deviendra Dulcinea à la fin.
On peut apprécier cette dualité de la voix de Joan Diener
dans les deux extraits disponibles sur You Tube.
Aldonza, la putain :
https://www.youtube.com/watch?v=kA0_OfyZn8w
Dulcinea, la Dame (piste : La Mort) :
https://www.youtube.com/watch?v=5O2SSco5BKQ
*

Je suis née comme une chienne une nuit où il pleuvait


Je suis née et ma mère est partie en chantant
Et je ne sais rien d'elle que la haine que j'en ai
J'aurais dû venir au monde en mourant
Eh bien sûr, il y a mon père, on dit, on dit souvent
Que les filles gardent leur père au profond de leur cœur
Mais je n'ai pas su mon père, mon père était plusieurs
Car mon père était un régiment
Je ne peux même pas dire s'ils étaient andalous ou
prussiens
Sont-ils morts vers le nord, sont-ils morts vers le sud
Je n'en sais rien!
Une Dame, et comment veut-il que je sois une Dame?
J'ai grandi comme une chienne de carrefour en carrefour
J'ai grandi et trop tôt sur la paille des mules
De soldat en soldat, de crapule en crapule
J'ai connu les bienfaits de l'amour
Et je vis comme une bête, je fais ça comme on se mouche
Et je vis sans savoir ni pour qui ni pour quoi
Pour un sou je me lève, pour deux sous je me couche
Pour trois sous je fais n'importe quoi!
Si vous ne me croyez guère, pour trois sous venez voir le
restant
De la plus folle des fiancés au plus crapuleux des brigands
de la terre
Mais chassez donc vos nuages et regardez-moi telle que je
suis
Une Dame, une vraie Dame a une vertu, a une âme
Dieu de Dieu, de tous les pires salauds que j'ai connus
Vous qui parlez d'étoile, vous qui montrez le ciel
Vous êtes bien le plus infâme, le plus cruel
Frappez-moi, je préfère le fouet à vos chimères
Frappez-moi jusqu'au feu, jusqu'au sol, jusqu'à terre
Mais gardez votre tendresse, rendez-moi mon désespoir
Je suis née sur le fumier et j'y repars
Mais je vous en supplie, ne me parlez plus de Dulcinéa
Vous voyez bien que je ne suis rien, je ne suis qu'Aldonza
la putain

109
A la création en Belgique le rôle de Sancho Pança était tenu par Dario Moreno qui mourut avant que la
pièce vienne en France. Son remplaçant Robert Manuel est peut-être plus proche de ce serviteur dans l’ombre du
chevalier que l’excellent Dario Moreno dont la faconde et l’accent le mettait trop en lumière.

UNE PIECE INITIATIQUE.


Les exégètes de l'homme de la Mancha ont vu bien des explications intéressant notre monde
moderne.…98
« Quichotte est un hérétique social et politique. Il n'accepte pas la vision dominante du monde. Il
n'accepte pas ses règles. Il n'adhèrera pas à sa philosophie. Et dans les deux mondes, la seule réponse est
d'avouer ou d'être tué. »…
« Le spectacle traite également des vérités universelles, les choses qui sont vraies pour tous les gens - le
besoin de respect, de compassion et de réussite. »…
« L’une des questions centrales de la pièce est de savoir s'il est fou de ne voir que le meilleur des gens et
du monde. »…
Etc…

Mais si cette pièce a une telle résonance mondiale : la raison en est peut-être plus profonde ?…
Derrière une apparence légère d'opérette, cette histoire voile un sens métaphysique.
Ce sens métaphysique est dans l'œuvre de Cervantès mais il est caché par une histoire plaisante à une époque où
les auteurs imprudents risquaient le bûcher pour hérésie !
Ce fut le cas également de Rabelais et d'autres auteurs.
Les trois personnages : Sancho/Sancho, Aldonza/Dulcinea, Cervantes/Don Quichotte symbolise la constitution
psychologique ésotérique de l'être humain : corps, âme, Esprit. Et ils ne forment qu'un. C'est une conception
aussi de l'église catholique mais elle n'accepte pas que des auteurs « vulgaires » la reprennent et la développe.
Cette jalousie est propre à tout esprit sectaire ! Elle alluma beaucoup de bûchers.
Le lecteur intéressé approfondira par ailleurs le sens des différents symboles : la casque d’or de Mambrino, les
chevaliers aux miroirs, les moulins à vent, l'inaccessible étoile, à chacun sa Dulcinéa, Partir où personne ne part,
la Mort, etc.…

Le final: La Mort.
Aldonza:
Je vous en supplie, essayez de vous souvenir!
Vous m'avez regardée et vous m'avez appelée par un autre nom!

Dulcinéa, Dulcinéa
C'est joli, c'est doux, c'est tendre, Dulcinéa!
Rendez-moi mon rêve de grâce et refaites de moi!
Dulcinéa, Dulcinéa

Dulcinéa, Dulcinéa
Rendez-moi le cœur et l'âme de Dulcinéa!
Rendez-moi l'amour, la gloire et rendez-moi l'éclat
De Dulcinéa
Dulcinéa!

Don Quichotte:
Mais alors...
Peut-être...
Peut-être que ce n'était pas un rêve?

Aldonza:
Vous parliez d'un rêve
Vous parliez de la quête!

Don Quichotte:
De la quête
Les mots...

98
Lire entre autre l’analyse de Scott Miller : Inside The Man of la Mancha (en activant la traduction en française) :
http://newlinetheatre.com/lamanchachapter.html

110
Dis-moi les mots...

Aldonza:
Rêver un impossible rêve
Ce sont vos propres mots
Porter le chagrin des départs
Vous ne vous rappelez pas?
Brûler d'une possible fièvre
Vous devez vous rappeler!
Partir où personne ne part

Don Quichotte:
Aimer jusqu'à la déchirure!

Aldonza:
Oui!

Don Quichotte:
Aimer, même trop, même mal!

Aldonza:
Oui!

Don Quichotte:
Tenter sans force et sans armure
D'atteindre l'inaccessible étoile!

Aldonza:
Merci, Mon Seigneur!

Don Quichotte:
Mais, quoi, Princesse?
A genoux? Devant moi?

Aldonza:
Seigneur, vous êtes trop faible!

Don Quichotte:
Trop faible?
Qu'est-ce que la maladie?
Qu'est-ce qu'une blessure pour le corps d'un chevalier errant?
A chaque fois qu'il tombe, voilà qu'il se relève et malheur aux méchants!
Sancho!

Sancho Pança:
Oui!

Don Quichotte:
Mon épée, mon armure!

Écoute-moi pauvre monde, insupportable monde


C'en est trop, tu es tombé trop bas!
J'étais seul, je suis trois
Sancho, Dulcinéa
Écoute-moi, un Chevalier te défie
Oui c'est moi, Don Quichotte!

Don Quichotte, Dulcinéa & Sancho Pança:


Seigneur de la Mancha
Pour toujours au service de l'honneur

111
Car j'ai l'honneur d'être trois
Don Quichotte sans peur
Et le vent de l'Histoire...

Aldonza:
Seigneur!

Sancho Pança:
Maître!

Don Quichotte:
D'ailleurs qu'importe l'Histoire
Pourvu qu'elle mène à la Gloire
Ah! Ahhh!

Le padre:
De profundis clamo ad te
Domine, Domine, audi vocem meam!
Domine, Domine, quis sustinebit!

Aldonza & tous les prisonniers:


Rêver un impossible rêve
Porter le chagrin des départs
Brûler d'une possible fièvre
Partir où personne ne part
Aimer jusqu'à la déchirure
Aimer, même trop, même mal
Tenter, sans force et sans armure
D'atteindre l'inaccessible étoile!

Brûler, bien qu'ayant tout brûlé


Brûler, même trop, même mal
Pour atteindre à s'en écarteler
Pour atteindre l'inaccessible étoile!99

*
Brel : un ésotériste.
« Pour moi, les hommes, c’est Dieu … Quand ils sauront !… »

Jacques Brel a eu une carrière fulgurante pour s'imposer en tant que chanteur : 10 ans. Puis ce fut le
grand œuvre de sa vie avec cette extraordinaire « incarnation » de Don Quichotte, l'homme de la Manche qui va
au-delà des illusions et dans la mort transcende la condition humaine.
Si sa voix et ses textes ont fait ses premiers succès, c’est l’homme intérieur qu’il était qui peut
expliquer sa renommée exceptionnelle. Jacques Brel qui lisait beaucoup était certainement imprégné de la
philosophie orientale pour prononcer une parole comme : « Pour moi, les hommes, c’est Dieu … Quand ils
sauront !… ». Lorsqu'on l'entendit dire cela à la télévision ce n'était pas un concept intellectuel mais une
profonde certitude…
L'impact de cet homme de la Manche ne peut s'expliquer que s'il touche les gens au plus profond d'eux-mêmes.

Rêver un impossible rêve


Porter le chagrin des départs
Brûler d'une possible fièvre
Partir où personne ne part
Aimer jusqu'à la déchirure
Aimer, même trop, même mal

99
Textes des chansons
http://lyrics.wikia.com/wiki/Jacques_Brel:La_Mort:_Dulcin%C3%A9a_(Reprise)_/_La_Qu%C3%AAte_(Reprise)_/_L%27Homme_De_La
_Mancha_(Reprise)_/_De_Profundis_/_Le_Final

112
Tenter, sans force et sans armure
D'atteindre l'inaccessible étoile
Telle est ma quête
Suivre l'étoile
Peu m'importent mes chances
Peu m'importe le temps
Ou ma désespérance
Et puis lutter toujours
Sans questions ni repos
Se damner
Pour l'or d'un mot d'amour
Je ne sais si je serai ce héros
Mais mon cœur serait tranquille
Et les villes s'éclabousseraient de bleu
Parce qu'un malheureux
Brûle encore, bien qu'ayant tout brûlé
Brûle encore, même trop, même mal
Pour atteindre à s'en écarteler
Pour atteindre l'inaccessible étoile

***

Jacques BREL a élevé la conscience des français au


cours d’un point d’orgue en 1969 avec l’Homme de la
Mancha, malgré une carrière rapide d’un peu plus d’une
vingtaine d’années, grâce à une voix exceptionnellement
prenante qui est entrée en résonnance avec le peuple, pour
porter une valeur éternelle métaphysique de connaissance
de soi.

La personnalité de Jacques Brel s'identifie à ce


Chevalier redressant ce pauvre monde qui est tombé trop
bas, au moment même où la France bascule en mai 68 dans
la révolution des mœurs et des idées. Il est un de ces

113
exceptionnels chanteurs qui ont participé à l'élévation de
la conscience du peuple au travers de la musique.

*
* *
* * *

114
115
CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT LA CONSCIENCE DU PEUPLE
À propos du psychodrame : Johnny Hallyday — Et les cinq chanteurs.

YVES MONTAND : Accompagne les mutations politiques

UNE DOUBLE CARIERE


Le chanteur sensible
Une des plus belle voix populaire
L’acteur de premier plan, cher au cœur des français.
DES ENGAGEMENTS POLITIQUES

116
YVES MONTAND : Accompagne les mutations politiques
des Français.
1921-1991

Ce chanteur sensible, cet acteur talentueux, cette personnalité sympathique et charismatique, reconnu
dans le monde entier a permis une élévation de la conscience des gens d'une autre nature : politique.
Ce fils d'immigrés s'est imposé rapidement après guerre, depuis une chanson qui a fait le tour du monde : les
feuilles mortes.
Presque en même temps, contrairement aux autres chanteurs, l'acteur crève l'écran dans le célèbre salaire de la
peur, aux côtés de Charles Vanel.
Ces deux cordes à son arc lui permettent de porter une parole libre.

Issu d'une famille communiste il partage les idées généreuses sans pour autant s'inscrire au parti. Puis après une
tournée dans les pays de l'Est et la rencontre de Nikita Khrouchtchev, il s'éloigne de cette idéologie en constatant
les mensonges des politiques.
Tout naturellement il se rapproche des idées sociales des socialistes, mais là encore il sera déçu par les
mensonges.
Puis, jusqu'à la fin de sa vie il restera désabusé par toutes ces idéologies qui mentent aux peuples.
Toujours à la quête de la vérité il combattra tous les fascismes au travers de ses chansons, de ses films, et de ses
prises de position publique.

La sympathie du peuple pour cette personnalité qui a gravi tous les échelons depuis la base et sa parole
qui porte entraînera une certaine adhésion, plus ou moins consciente, à l'évolution de ses idées. Il a pu dire au
peuple un certain nombre de vérités nécessaires pour l'évolution de la société.

La religion de la Vérité.

La religion de cet honnête homme c’est sa recherche permanente de la vérité sociale.

« Je chante, j'écoute, je lis, je voyage, je rêve et je vois. Mon métier c'est de faire plaisir aux gens en les
faisant rêver, rire ou pleurer. Je ne suis pas un philosophe ou un homme politique. Ma vie est comme la vôtre.
Elle côtoie la vie des autres et leur mort, et leur donneur de mort. Je prête vie à des êtres imaginaires, quelque
part entre ciel et terre, à l'écran et sur la scène, mais je vis dans le monde réel, les deux pieds sur terre.
L'injustice et la douleur de ce monde résonnent en moi comme en vous. Saltimbanque, oui peut être, mais pas
somnambule, dira un jour, face aux micros, le chanteur, acteur et homme enflammé Montand, pour justifier ses
engagements politiques. »

***

UNE DOUBLE CARIERE

117
À force de travail, de précision, et de beaucoup de talent Yves Montant est devenu rapidement une
vedette mondiale.100
Contrairement aux autres personnalités citées ici, il équilibre ses deux carrières. Peut-être certains trouveront le
chanteur encore plus talentueux que l’acteur ?…

LE CHANTEUR SENSIBLE
Plus de 500 enregistrements. Essentiellement interprète, il s’appuie sur de nombreux auteurs et
compositeurs. Voici quelques repères : (P paroles/ M musique)

Dans les plaines du Far-West 1945 Son premier succès. / P Charles Humel et Maurice Vandair ; M Charles Humel
"Les feuilles mortes" – 1946 P jacques Prévert ; M Joseph Kosma
Mathilda - 1948 P Banjo Paterson ; M Marie Cowan ; adaptation française et arrangement de Francis Lemarque
C'est à l'aube 1951
Le galérien 1951
Le dormeur du val 1951
Grands boulevards 1951 P Jacques Plante ; M Norbert Glanzberg
Une demoiselle sur une balançoire 1951 P Jean Nohain ; M de Mireille
1953 : Récital 1953 au Théâtre de l'Étoile
Sanguine 1953
Le chant des partisans 1955 Kessel, Druon
Chansons Populaires de FRANCE 1955
…est un des albums les moins connus d’Yves Montand. Il tranche avec l’univers de Jacques Prévert ou Francis Lemarque.
01 Le roi Renaud de guerre revient 02 La complainte de Mandrin 03 J'avions reçu commandement 04 Aux marches du palais 05
Le roi a fait battre tambour 06 Chanson du capitaine (Je me suis t'engagé) 07 Le soldat mécontent 08 Les Canuts 09 Le temps
des cerises 10 La butte rouge 11 Girofle, Girofla 12 Le chant de la liberation (Le chant des partisans)
1958 : Récital 1958 au Théâtre de L'Étoile de Paris
L’âme des poètes 1964 Charles Trenet
La bicyclette 1968 / P Pierre Barouh ; M de Francis Lai
1972 : Olympia au profit des réfugiés chiliens
1982 : Olympia 81
Etc.…

Discographie101 : A voir.

UNE DES PLUS BELLE VOIX POPULAIRE

Son répertoire éclectique s’appuie sur ce qui fait sa force :


une des plus belle voix parmi les chanteurs populaires de la seconde moitié du XXe siècle : travaillée, douce et
puissante d’une gravité tout en légèreté,
et d’une présence physique exceptionnelles, à une gestuelle drôle et élégante, qui fait mouche dès ses débuts
"Il chante avec son corps", avait remarqué Marilyn Monroe. On trouve dans cette expression la complémentarité
de ses talents.

Chez cet "Ivo Livi, dit Yves Montand", le charisme du chanteur est frappant. Les abondantes archives
ressuscitent une voix et une présence physique exceptionnelles. Une gravité tout en légèreté, une gestuelle drôle
et élégante, qui fait mouche dès ses débuts, à 17 ans, dans les salles miteuses de Marseille, où, prenant modèle
sur Fred Astaire, l'apprenti coiffeur chante Trenet et Chevalier.

100
Parmi les nombreux documentaires sur YouTube citons :
SOLITUDE D'UN CHANTEUR DE FOND (The Loneliness of the Long Distance Singer (1974) 52’
https://www.youtube.com/watch?v=PpVAOimGGR0
Il montre l’entrainement très précis du chanteur, de l’intérieur.
101
Discographie :
http://catalogue.bnf.fr/rechercher.do?motRecherche=yves+montand&critereRecherche=0&depart=0&facetteModifiee=ok

118
*

L’ACTEUR DE PREMIER PLAN, CHER AU CŒUR DES FRANÇAIS.

Parallèlement le chanteur après quelques films mineurs s'est rapidement révélé dans LE SALAIRE DE
LA PEUR, son premier grand rôle, d'Henri-Georges Clouzot , avec Charles Vanel en 1952. Puis ce furent en
particulier :

1955 : Marguerite de la nuit, de Claude Autant-Lara , avec Michèle Morgan.


1955 : Les héros sont fatigués, d'Yves Ciampi, avec Maria Felix.

1957 : Les Sorcières de Salem, de Raymond Rouleau, un brûlot politique.
1957 : Un dénommé Squarcio (La grande strada azzurra), de Gillo Pontecorvo

1959 : La Loi, de Jules Dassin avec Gina Lollobrigida.

Ces premiers films moins connus du public actuel ont participé à l’ancrage dans la conscience collective
nationale de sa personnalité exceptionnelle.

Puis dans les années 60 à 80 en France et à l'étranger il joua dans des films dramatiques, engagés, ou
des comédies qui firent de lui un des premiers acteurs français, mondialement connu et reconnu.
Parmi ses derniers rôles, il incarne un « Papet » savoureux:
1986 : Jean de Florette et Manon des sources, de Claude Berri, avec un autre grand acteur de talent : Daniel
Auteuil.

DES DISTINCTIONS reconnaissant son talent international :


1957 : Meilleur acteur au festival international du film de Karlovy Vary pour Les Sorcières de Salem
(prix collectif remporté avec Simone Signoret et Mylène Demongeot)
1961 : nomination au British Academy Film Award du meilleur acteur étranger pour Le Milliardaire
(Let's Make Love)
1962 : Primetime Emmy Awards Outstanding Performance in a Variety or Musical Program or Series
pour Yves Montand on Broadway (1961) sur ABC
1967 : nomination au prix du meilleur acteur de la National Society of Film Critics pour La guerre est
finie (ex-æquo avec Marcello Mastroianni pour L'Étranger)
1967 : nomination au prix du meilleur acteur de la New York Film Critics Circle pour La guerre est finie
1973 : David di Donatello du meilleur acteur étranger pour César et Rosalie (ex-æquo avec Laurence
Olivier pour Le Limier)
1976 : Bambi pour Le Sauvage (partagé avec Catherine Deneuve)
1976 : Meilleur acteur au festival du film de Taormine pour Police Python 357
1980 : nomination au César du meilleur acteur pour I... comme Icare
1984 : nomination au César du meilleur acteur pour Garçon !
1988 : hommage au gala du Film Society of Lincoln Center (en)
1988 : nomination au British Academy Film Award du meilleur acteur pour Jean de Florette. (wikipedia)
Il refuse la légion d’honneur, par conviction politique, ce qui n’en minimise pas le fait qu’il fut reconnu pour cette distinction.

DES ENGAGEMENTS POLITIQUES

Ce fils d'immigré fut très tôt sensible à la politique. Issu d'un milieu communiste il soutint les ouvriers
grâce à sa notoriété et à son verbe. Jusqu'au jour où il rencontra en URSS Nikita Khrouchtchev en 1956 et fit une
tournée dans les pays de l’Est. Les incohérences du régime communiste lui furent insupportables. Il prit ses
distances avec le communisme et dénonça toutes les formes de totalitarisme dans des films politiques comme Z
ou l'Aveu… et en étant de toutes les manifestations.

119
Cependant, sensible aux difficultés des gens il se retourna tout naturellement vers la pensée socialiste.
Mais là encore les incohérences et les mesquineries politiques le laissèrent désabusé quelques années après.

Pour ceux qui ont vécu ces périodes Yves Montand était très présent dans les foyers, au travers des émissions
télévisées, des actualités filmées et de la radio.

Voici quelques passages d’articles survolant ses engagements.

Montand lucide dans les pays de l’est

« Au début des années 50, la Guerre Froide divise le monde en deux blocs. La planète semble au bord
de la déflagration. En France, le Parti Communiste mène campagne contre la guerre de Corée. C’est à
cette époque que Montand interprète : Quand un soldat. A sa sortie, la chanson est interdite d’antenne
pour ses couplets antimilitaristes. Montand tiendra bon face à une extrême droite très remontée.
Le monde vit dans la peur d’une troisième guerre mondiale encore plus dévastatrice.
A cette époque trouble, Montand et Signoret ont le sentiment d’appartenir au camp du progrès et de la
fraternité. Montand se sent communiste depuis l’enfance, marqué par la combativité de son père, mais
également par la détermination de son frère Julien. Cependant, le communisme qu’il aime est un
communisme affectif, un communisme qui prend son essence dans la solidarité entre les peuples, dans
une bataille noble qui lutte contre les déshérités. Malgré ses peurs, ses angoisses et ses erreurs, Montand
conservera une certaine lucidité sur les idéaux qui l’animent. Son engagement ne l’emprisonnera pas.
Ainsi, lors de sa tournée en URSS, quand les organisateurs soviétiques jugeront la chanson : Sanguine
trop érotique, Montand fera front en la chantant. Pas questions de se rabaisser, pas questions de
confondre un texte de propagande avec les vers d’une chanson, aussi provocateurs qu’ils soient !

1953. Le véritable premier acte symbolique et politique du couple Montand/Signoret a lieu les jours qui
suivent l’exécution des Rosenberg aux Etats-Unis (condamnés à mort pour avoir soi disant livré les
secrets de la bombe atomique), quand ils acceptent d’interpréter sur les planches et à l’écran : Les
sorcières de Salem, une pièce d’Arthur Miller qui dénonce, de façon transposée, la chasse au
communisme et à son florilège de délations.
Mais si la peur du rouge saisit l’Amérique, à l’Est, les régimes en place instruisent des procès fabriqués
de toute pièce sur des fautes imaginaires. Montand témoigne de ces sacrifices humains bien inutiles en
chantant les vers de : C’est à l’aube.

En 1956, Nikita Khrouchtchev, le successeur de Joseph Staline en dénonçant les crimes du


communisme reconnaît implicitement les nombreuses liquidations et les procès truqués. Pourtant, en
France, et malgré la révolte des peuples Polonais et Hongrois qui descendent dans la rue pour obtenir
une parcelle de liberté, le parti communiste Français feint de ne rien voir ou savoir. Montand hésite.
Doit-il honorer son engagement et partir en tournée dans les pays de l’Est ? Doit-il aller chanter à
Moscou quand les chars de l’Armée Rouge provoquent des dizaines de morts à Budapest ? Les proches
de l’artiste sont divisés, mais le couple Montand/Signoret décide de partir. En Union Soviétique, les
Moscovites se bousculent pour obtenir des billets. Les organisateurs ont prévu un programme partagé
entre visites officielles et récitals.

Ils reçoivent une invitation courtoise, mais aux contours formels, pour un dîner privé avec
Khrouchtchev. Comment refuser ? Lors du repas, une conversation hallucinante s’installe et se prolonge
très tard dans la nuit. Alors que Montand reproche aux Russes leur intervention à Budapest, le chef du
parti, sans crainte, raconte la terreur sous Staline, les procès, les liquidations. Assommé par le discours
tenu, Montand et Simone prennent alors conscience que le langage tenu par les anticommunistes n’était
pas le langage d’une propagande éhontée, mais qu’il était bel et bien le reflet d’une vérité vraie ! La suite
de la tournée n’arrangera rien quand, à Leningrad, à Varsovie ou à Bucarest, le couple constatera avec
impuissance que le paradis communiste sert à merveille la caste dirigeante, entre restaurants et hôtels de
luxe, et magasins grand standing.

Alors que Simone peste, Montand, aigri, vit ses dernières illusions. Heureusement, le public soviétique est
là, chaleureux, et Montand conserve envers lui toute son affection, son attachement. Il doit continuer à
donner le meilleur de lui-même jusqu’au dernier jour, comme si rien ne s’était passé. Le chanteur ne
regrettera pas cette tournée dans les pays de l’Est, car elle lui aura permis d’ouvrir les yeux sur ce
monde capitonné, bien à l’abri.

120
Montant, l’homme engagé.
« Il sera là, pour les boat people qui fuient le régime communiste vietnamien. Il sera là, après la chute
du communisme à Prague en compagnie de Vaclav Havel. Il sera là, en Israël, pour soutenir les juifs
soviétiques chassés de l’Union Soviétique. Il sera là, quand il s’agira de soutenir en 1988 l’opposition
démocratique chilienne luttant contre la dictature de Pinochet. Autant de signes qui démontrent, que
l’âge avançant, Montand n’est plus seulement un artiste reconnu à travers la planète, mais un homme
toujours prêt à défendre une cause juste, une injustice. Sa voix résonne bien au-delà.

Un phénomène tout à la fois médiatique et politique


Quand il parle aux médias, Montand ne fait pas du « Montand ». Face à l’objectif inquisiteur,
l’artiste devient simplement un homme qui évoque ses idées, parle de ses convictions, de sa vie,
simplement avec son caractère et sa sensibilité. Montand devient un phénomène tout à la fois médiatique
et politique parce que ses passages télévisés bousculent les idées toutes faites. Les téléspectateurs ont
toujours aimé ça, la désinvolture et l’affirmation de l’être. Montand ose dire parfois tout haut ce que
d’autres pensent tout bas. Après chaque passage télévisé, l’artiste fera souvent la une des journaux
politiques, qu’ils soient de droite ou de gauche.

Cependant, l’artiste relativise et ne compte pas se lancer dans l’arène politique. Ses expériences
passées lui ont appris que l’acte politique n’est pas à prendre à la légère, que les décisions ne peuvent
être conduites efficacement que par des hommes expérimentés, des hommes de terrain curieux de tout. Le
Montand engagé trouvera qu’il est plus judicieux de s’entourer de ses amis pour une partie de belote ou
de pétanque à Saint Paul De Vence, que de lorgner vers des responsabilités politiques, aussi honorables
soient-elles. »

Beaucoup de choses ont été écrites sur ce sujet et ce n'est pas ici le lieu de
les développer102. On peut lire le livre TU VOIS, JE N’AI RIEN OUBLIÉ, des
interviews de Hervé Hamon et Patrick Rotman (Seuil/Fayard, Paris 1990).

Ces mutations de sa pensée sont très bien décrites, de l’intérieur, dans ce


livre.

On découvre le Montand intime, comme dans ce passage par exemple :


« en 1957, Montand s'éloigne du communisme stalinien…
… c'est beaucoup par respect pour mon père que j'ai fait ce que j’ai fait. Mais,
aujourd'hui, j'ai la sensation trop nette d'avoir été exploité, d'avoir servi à la
publicité d'une idée, exactement comme un shampooing ou un apéritif. Je crois
toujours à la bonté, à la fraternité, mais plus à sens unique. Paris-presse sort ses
déclarations en première page, et le Figaro naguère si acide concède : sa sincérité
et son désintéressement n'ont jamais fait de doute… au sommet de la popularité, Montand n'attend rien de son
geste. C'est affaire de conscience. De courage aussi. Car les communistes ne pardonneront pas à l'ex-grand
camarade d'avoir levé le rideau de fer. »…103

102
Sa BIOGRAPHIE
Site officiel :
http://www.yves-montand-site-officiel.com/biographie/
Resumé :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Montand#Distinctions

Nombreux documentaires You tube


https://www.google.fr/search?rlz=1:C5CHFA_enFR787FR788&biw=1136&bih=768&tbm=vid&ei=Jyg_W9u4H8zbU9_qgogB&q=yves+m
ontand+documentaires&oq=yves+montand+documentaires&gs_l=psy-ab.12...0.0.0.1369.0.0.0.0.0.0.0.0..0.0....0...1c..64.psy-ab..0.0.0....0.5-
3fBJQ9T-g
103
P. 388

121
Yves MONTAND a élevé la conscience des français au
cours de plus de 45 ans de carrière grâce à une des plus
belles voix parmi les chanteurs de variété, qui est entrée en
résonnance avec le peuple pour porter une valeur éternelle
quasi métaphysique de vérité.

Ses chansons, son art, lui ont permis d'être au-dessus


des mesquineries de la politique. Son talent, son
intransigeance sur toutes les grandes questions de société
en ont fait une figure incontournable auprès des Français.
À tel point que certains le pressentaient comme président
de la république. Mais ce n'était pas son engagement.

Après le régime des partis de la 4e République, gommé


par la 5e République, la « pensée des partis » devait, elle
aussi, s’élever !…
Si on regarde bien le fil de sa vie on s'aperçoit qu'Yves
Montand a entraîné la conscience populaire d'étape en
étape au long de ces décennies pour la rendre libre. Libre
des partis et des idéologies communistes et socialistes. Le
récent tournant politique qui a vidé les partis de droite, du
centre et de gauche de leurs attitudes antagonistes n'en est-
elle pas une belle preuve ? Yves Montand pendant toutes
ces décennies a certainement eu sa part dans l’élévation de
la conscience populaire…

*
* *
* * *

122
123
CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT LA CONSCIENCE DU PEUPLE
À propos du psychodrame : Johnny Hallyday — Et les cinq chanteurs.

CHARLES AZNAVOUR : soutient la cause d’un peuple


opprimé.

Un bref résumé
Son sentiment religieux…
Une voix travaillée.
Des chansons reflétant l’histoire de la société
Des mots ciselés
Une personnalité exceptionnelle.
Il est reconnu partout !

124
Monsieur CHARLES AZNAVOUR :
Soutiens la cause des opprimés.
1924-…(1 octobre 2018)

Ce petit homme frêle, issu d’une famille d’apatrides, deviendra, a force de travail, de persévérance, et
d’un talent exceptionnel : Monsieur Charles AZNAVOUR.
Reconnu et apprécié dans le monde. En quoi son destin est singulier ?

Tout au long d'une longue existence de chanteur, les textes de Charles Aznavour, sans en avoir l'air, ont
plongé au plus profond des préoccupations des gens. Il a ouvert les yeux d'une société sur de nombreux enjeux
humains.

En s'appuyant sur une notoriété planétaire cet homme de cœur a été un modèle pour le peuple arménien
d'où il tire ses racines.
Cet engagement de SOLIDARITÉ a déteint sur les français qui lui reconnaissent le titre de « MONSIEUR »
(étymologiquement Monseigneur) Charles Aznavour.
Cette double action fait de lui un des rares chanteurs qui ont élevé la conscience populaire à partir des années 50.

Un bref résumé nous dit :


« Charles Aznavour né Shahnourh Varinag Aznavourian le 22 mai 1924 à Paris, est un auteur-
compositeur-interprète, français d'origine arménienne. Au cours d'une carrière commencée en 1946, soit plus de
70 ans, il a enregistré plus de mille deux cents chansons interprétées en plusieurs langues : en français, anglais,
italien, espagnol, allemand, arménien (Yes kou rimet'n tchim kidi), napolitain (Napule amica mia), russe. Il a
écrit plus de huit cents chansons, que ce soit pour lui-même ou d'autres artistes. »

« Il est l'un des chanteurs français les plus populaires, et le plus internationalement connu. Décrit comme « la
divinité de la pop française » par le critique musical Stephen Holden, Charles Aznavour a été consacré «
chanteur de variété le plus important du XXe siècle » par CNN et Time devant Bob Dylan, Frank Sinatra et
même Elvis Presley. Selon sa maison de disques, il a vendu plus de 180 millions de disques dans le monde. »

« Charles Aznavour est considéré comme un « ambassadeur de la chanson française à travers le monde » et
pour lui une chanson à la française se définit par son texte bien plus que par un rythme, car dit-il « nous n'avons
pas créé de rythme. (...) Notre grande force est de se servir de tous les rythmes existants pour y placer nos
mélodies. »

« Sans renier la culture française ni son appartenance à la France, il représente l'Arménie dans
plusieurs instances diplomatiques internationales à partir de 1995, et obtient la nationalité arménienne en 2008.
Il est nommé au poste d'ambassadeur d'Arménie en Suisse, son pays de résidence, et le représentant permanent
de ce pays auprès de l'ONU. (wikipedia)

Son sentiment religieux…


« De façon surprenante, l'olivier —qu’il cultive —, arbre biblique, permet l'allusion au temps qui file et
fait le lien avec la religion. « Je m'entends bien avec toutes. Ma fille a été mariée à un juif, mort aujourd'hui,
mon autre fille a épousé un musulman, ma femme est protestante, je suis grégorien et la femme de mon jeune fils
est catholique. Tout ça vit en parfaite intelligence ! Alors on se bat pour quoi ? Laissez-moi râler pour ce à quoi
je crois. »

Précisément, se vit-il comme croyant ? « Je ne saurais le dire. Je demande parfois à un ami arménien, prêtre
catholique : "Tu crois vraiment ?" Parce que cela m'intrigue. Le doute est la première religion du monde. J'ai
écrit une chanson : Des amis des deux côtés, qui figure sur mon dernier album. Des deux côtés : au ciel ou en
enfer. Moi, je n'ai rien fait de mal dans ma vie. J'ai aidé les autres tant que j'ai pu, je n'ai jamais pris la place de

125
quelqu'un et je n'ai jamais rien volé, je n'ai assassiné personne, je n'ai pas été à la guerre… Alors, je peux me
permettre de douter. Le doute alimente l'intelligence. C'est une recherche. Je lis tout ce qui s'écrit sur après la
vie. » Pour se rassurer ou pour comprendre ? « Les deux. Si Dieu existe, je ne pense pas qu'il me mettra du
mauvais côté…»104

Pour approfondir son histoire, on se reportera à tous les écrits le concernant. En particulier une
synthèse sur Wikipédia , et une remarquable émission coréalisé par Marie Drucker.105

Comment ces chansons ont-elles pu atteindre le public au plus profond de leurs besoins ? Comme
toujours c'est la magie de la voix qui fait la différence…

Une voix travaillée.


« Ceux qui me connaissent savent que j'ai la voix cassée. Je suis né enroué » ,… "ça a été un apport merveilleux
pour ma carrière" estime-t-il.

« J'ai toujours été un fanatique d'Armstrong. Quand j'écoutais les disques d'Armstrong et que j'entendais ma
voix, je ne parle pas de la manière de chanter mais sur la question du voile, je me disais : "Mais tout de même
lui, ce n'est pas un voile qu'il a, c'est une porte fermée qu'il a sur la gorge. Bon, moi j'ai un double voile. Si ça
marche pour Armstrong dans un pays aussi difficile que l'Amérique et finalement dans le monde entier en tant
que chanteur, pourquoi ma voix à moi ne marcherait dans mon propre pays ?"

« Quels sont mes handicaps ? Ma voix, ma taille, mes gestes, mon manque de culture et d'instruction,
ma franchise,… Ma voix ? Impossible de la changer. Les professeurs que j'ai consultés sont catégoriques : ils
m'ont déconseillé de chanter. Je chanterai pourtant, quitte à m'en déchirer la glotte. D'une petite dixième, je
peux obtenir une étendue de près de trois octaves. Je peux avoir les possibilités d'un chanteur classique,
malgré le brouillard qui voile mon timbre….
(Charles Aznavour, Aznavour par Aznavour, Fayard, 1970 dans wikipedia)
Cette voix lui a permis de chanter avec le ténor italien Luciano Pavarotti l'Ave Maria de Gounod, et
avec Placido Domingo !

« Ce qui le distingue, c’est le phrasé jazz, la mise en place, la diction, les scansions, ce génie d’anticiper d’un
rien sur l’accord initial. Sa voix se balade sur tout accompagnement, strict ou décalé. »

Des chansons reflétant l’histoire de la société


« J'ai bousculé la chanson française et on le sait pas !
J'ai été très loin dans mes chansons. »

L'intelligentsia ne le place pas au même rang que Georges Brassens, Jean Ferrat, Léo ferré, Jacques
Brel… Il est considéré comme un simple chanteur de variétés !
Mais en faite son influence sur l'élévation de la conscience du peuple peut s'expliquer par le fait que ses
chansons, en apparence toute simple ont un fond socioculturel qui raconte l'histoire de la société.
Ses textes qu'il cisèle, peaufine, retravaille sont éternels.
Tout en reconnaissant humblement : « on n'est jamais l'auteur d'une phrase. Je suis l'auteur de 1000 personnes
finalement ».

Voir les paroles de ses chansons sur internet.106

104
Jean-Yves DANA
https://www.la-croix.com/Culture/Actualite/Charles-Aznavour-l-homme-accompli-_NG_-2009-12-04-569832
105
La Vie De Charles Aznavour. Documentaire remarquable inédit retraçant la carrière de Charles Aznavour, (mardi 7 janvier sur "France 2),
coréalisé par Marie Drucker.(parties 1 et 2)
https://www.youtube.com/watch?v=192D1cOQSZY
https://www.youtube.com/watch?v=1uh-28wGdoc

Autre résumé de sa vie Wikipedia :


http://www.radioswisspop.ch/fr/base-de-donnees-musicale/musicien/2338363c1cd13bece571570f217cb499f8683/biography
106
https://paroles2chansons.lemonde.fr/paroles-charles-aznavour
https://www.paroles.net/charles-aznavour

126
Des mots ciselés
C'est un ciseleur des mots : « le mot doit avoir son poids, son rythme, sa couleur, c'est tout ça un mot.
Je suis arrivé à être puriste de la chanson sans jamais avoir fait d'études ».

Une personnalité exceptionnelle.


Ils croyaient ne pas avoir de personnalités, mais il en avait une très forte.
Charles Aznavour est un travailleur acharné doué d'une vitalité remarquable même après ses 90 ans.
La personnalité de Charles Aznavour est un modèle d'espoir par sa longévité et sa vitalité, par sa persévérance,
par un talent venu d’on ne sait où, par son sens de la langue française, par sa générosité107.

Tous ces éléments vont lui permettre de traverser le brouillard des oppositions multiples. Il va toucher
le cœur des gens en se rapprochant d’eux.

*
Parmi ses très nombreux textes citons pour mémoire quelques unes de ses premières chansons comme :

Viens au creux de mon épaule –1954


Sur ma vie – 1955 (« ma première chanson pour moi tout seul »)
Je t'aime comme ça –1955
J'aime Paris au mois de mai -1956
Merci mon Dieu –1956
Je hais les dimanches-1957
Ce sacré piano –1957
Je ne peux pas rentrer chez moi –1957
Pourquoi viens-tu si tard -1959
Je m'voyais déjà –1959 …son premier triomphe !
Mon amour protège-moi –1959
Gosse de Paris –1959
Tant que l'on s'aimera –1959
Tu étais trop jolie –1960
Tu t'laisses aller –1960
Avec ces yeux-là! –1961
Noël des mages –1961
Douce nuit –1961
Les petits matins –1962
Trousse-Chemise–1962
Etc…

Il écrit pour des chanteurs. Pour Johnny Hallyday la célère chanson : «Retiens la nuit » (chantée dans le
film les Parisiennes avec Catherine Deneuve en 1962).
et les yé-yé : Sylvie Vartan, …compose pour France Gall (la Mamma) …
Ses chansons sont reprises par :
Édith Piaf, Eddie Constantine, Philippe Clay, Francis Lemarque, Marcel Amont, Juliette Gréco, Maurice
Chevalier, Gilbert Becaud, Les Chaussettes noires, Eddy Mitchell, Frank Alamo, Richard Anthony, Les
Compagnons de la chanson, Dorothée, Liane Foly, Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois, Shy'm , Zaz, etc…

DUOS :
Charles Aznavour et Luciano Pavarotti chantent l'Ave Maria de Gounod.
Placido Domingo & Charles Aznavour chantent Noël (avec Sissel Kyrkjebo) 1995 : Un enfant est né / Un enfant
de toi pour Noël / We Wish You A Merry Christmas
Il fait des duos avec Elton John, Julio Iglesias, Nana Mouskouri, Sting, Céline Dion, Johnny Hallyday...
(Double album de duos 2008).
Et avec sa fille Katia Aznavour (Je voyage 2004) 108

107
Sur ce sujet de modèle de longévité on ne peut qu’être encouragé par celle autrefois d’Henri Salador qui à plus de 90 ans
entrait sur le plateau de Patrick Sébastien par un double saut périlleux avant , un saut périlleux arrière, et se tournait vers le
publique pour chanter sans être essoufflé ! cet exploit n’a été repris par AUCUN JOURNALISTE le lendemain et les jours
suivants !…
La belle performance de l’acteur et chanteur Jean Piat à plus de 90 ans en est un autre exemple.

127
Charles Aznavour étend ainsi son influence sur les autres couches de la société.

Ses chansons ancrent dès les années 50-60 ce chanteur dans la conscience
collective !

Parallèlement il mène une carrière d’acteur, et d’écrivain.


Certains se souviennent de ces films dramatiques :
1958 : La Tête contre les murs, de Georges Franju, avec Pierre Brasseur, Jean-Pierre Mocky
1959 : Les Dragueurs, de Jean-Pierre Mocky, avec Anouk Aimée « Ma carrière a débuté avec Jean-Pierre
Mocky » dit-il.
1960 : Tirez sur le pianiste, de François Truffaut avec Marie Dubois et Michèle Mercier
1960 : Un taxi pour Tobrouk, de Denys de La Patellière avec Lino Ventura
1960 : Le Passage du Rhin, d'André Cayatte
1961 : Les lions sont lâchés, d'Henri Verneuil avec Claudia Cardinale, Jean-Claude Brialy
Etc.…
Au total plus de 60 films et des téléfilms.

Ces films participent, avec les chansons, à cet ancrage de Charles Aznavour
dans la conscience populaire.

Sa notoriété très tôt internationale va lui permettre de plaider la cause


d’un peuple opprimé : les Arméniens.
« Depuis le terrible séisme de 1988 en Arménie, Charles Aznavour ne cesse d’apporter son soutien au pays
d'origine de ses parents grâce à sa fondation Aznavour pour l’Arménie. Sa chanson Pour toi Arménie (1989),
enregistrée avec la collaboration de plus de quatre-vingts artistes, se hisse au sommet des hit-parades. En 2001,
pour le remercier, son nom est donné à une place dans le centre d’Erevan, la capitale arménienne, sur la rue
Abovyan par les autorités du pays. Une statue lui est même érigée à Gyumri, la ville d’Arménie la plus touchée
par le séisme de 1988. » 109

Voir sa fondation pour l’Armenie :110

Il est reconnu partout !


Citons ses distinctions dont beaucoup de gens n’ont pas toujours conscience (wikipedia)

RECOMPENSES :
1959 : Prix d'interprétation de l'Académie du cinéma français pour son rôle de Heurtevent dans La Tête
contre les murs de Georges Franju
1964 : Premier prix de la Chanson française au Japon pour La Mamma
1969 : Prix de la Société américaine des auteurs-compositeurs
1971 : lion d'or de la Mostra de Venise pour la version italienne de la chanson du film Mourir d'aimer
1985 : Grand prix national des Arts et Lettres
1997 : César d'honneur
1997 : Victoire de la musique de l'artiste interprète masculin
2003 : « Sceau d'or » de la Cinémathèque yougoslave de Belgrade (Serbie) 87
108
Paroles de ses chansons sur le site :
https://paroles2chansons.lemonde.fr/paroles-charles-aznavour
109
http://www.radioswisspop.ch/fr/base-de-donnees-musicale/musicien/2338363c1cd13bece571570f217cb499f8683/biography
110
Voir sa fondation pour l’Armenie :
https://aznavourfoundation.org/fr/fondation/

128
2010 : Victoire de la musique d'honneur pour l'ensemble de sa carrière
2015 : Prix d'honneur aux NRJ Music Awards

HOMMAGES :

Statue de Charles Aznavour à Gyumri en Arménie.

Musée Charles Aznavour à Erevan en Arménie.


1995 : ambassadeur itinérant d'Arménie auprès de l'Unesco
1996 : intronisé au Songwriters Hall of Fame
1998 : artiste de variétés du siècle, décerné par le magazine Time
2001 : sacré « Pape des variétés » par l'association Château Pape Clément
2002 : nommé citoyen d'honneur de la ville de Montréal (Canada)
2004 : nommé héros national de l'Arménie
2005 : nommé citoyen d'honneur de Cannes, « Palme d'or » de la ville
2006 : nommé ambassadeur de Mantes-la-Jolie
2006 : honoré lors du 30e Festival international du film du Caire
2009 : ambassadeur d'Arménie en Suisse
2009 : doctorat honorifique de l'Université de Montréal
2016 : étoile honorifique décernée par la Chambre de Commerce d'Hollywood
2017 : étoile sur le Hollywood Walk of Fame dans la catégorie « Live performance », située au 6225
Hollywood Boulevard, devant le Pantages Theatre.
Le palais des congrès de Montélimar porte son nom.

DECORATIONS
1969 : médaille de Vermeil de la Ville de Paris
1995 : grande médaille de la chanson française décerné par l'Académie française
2004 : commandeur de la Légion d'honneur (officier en 1997)
2004 : officier de l'ordre de Léopold (Belgique)
2008 : officier de l'ordre du Canada à titre honorifique
2009 : officier de l'ordre national du Québec
2015 : commandeur de l'ordre de la Couronne (Belgique)
2017 : médaille Wallenberg
(wikipedia)

*
On remarquera que ces chanteurs exceptionnels : Charles Trenet, Jacques Brel, Johnny Hallyday sont
des amis de Charles Aznavour. Ils œuvrent pour un même idéal social.

***

129
Monsieur Charles Aznavour a élevé la conscience des
français au cours d’une longue carrière de plus de 70 ans,
et encore vive à plus de 90 ans, grâce à une voix
exceptionnellement large qui est entrée en résonnance
avec le peuple pour porter une valeur éternelle de
solidarité.

La puissance de sa voix et de sa personnalité, l'acuité


de son regard, sa générosité au service de la société et du
monde, sa capacité de traverser les brumes pour toucher
une très large audience caractérisent Monsieur Charles
Aznavour.

Par ses chansons bien plus profondes qu'elles


n'apparaissent au premier abord, il plonge au cœur de la
conscience populaire.
Et par son engagement envers ses racines il redonne
l'honneur et la confiance au peuple arménien, et apporte
aux français un sens concret à la solidarité. 111

*
* *
* * *

111
Voir ses autres actions caritatives sur Wikipedia.

130
131
CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT LA CONSCIENCE DU PEUPLE
À propos du psychodrame : Johnny Hallyday — Et les cinq chanteurs.

LUCIANO PAVAROTTI : LA VOIX solaire qui élève le


peuple

« LA » VOIX SOLAIRE

IL DEMOCRATISE L’OPERA

UN HUMANISTE PLANETAIRE

IL ELEVE LA CONSCIENCE

132
LUCIANO PAVAROTTI : LA VOIX SOLAIRE QUI
ÉLÈVE LA CONSCIENCE
1935-2007

*
Pourquoi classer Luciano Pavarotti parmi les chanteurs populaires précédents ?
Bien qu'appartenant à l'univers lyrique, ce ténor fait le pont avec les chanteurs de variété. Il a démocratisé l'opéra
de bien des manières.
Italien de naissance, c'est un chanteur planétaire qui est reconnu dans tous les pays dont la France.
C'est pourquoi il fait parti de ce groupe de chanteurs qui élèvent la conscience des peuples. Survolons
simplement quelques points essentiels pour comprendre son apport aux consciences nationales et à la conscience
mondiale.

« LA » VOIX SOLAIRE

« sa voix est un don de Dieu »


Placido Domingo

Ce n'est pas une voix de ténor parmi d'autres. C'est LA voix solaire unique de la deuxième moitié du XXe siècle.

Il faut écouter ce qu’en disent les autres chanteurs :

« La tessiture de sa voix et tellement large et la couleur est comme un stradivarius, elle vous transporte »
Zubin Mehta, chef d'orchestre.

A New York en 1972 le public découvre qu'il est capable de produire neuf contre-uts !

133
« Si pour beaucoup, Luciano Pavarotti reste l’une des « superstars » de l’opéra, les amateurs d’art lyrique se
souviennent aussi de son sourire, de sa générosité (sur scène autant que dans la vie), mais aussi et surtout de sa
voix – sans doute l’une des plus grandes voix lyriques du XXème siècle.… »

Lire l’article sur Opera on line : Luciano Pavarotti, une voix, « la » voix112

« J'ai toujours admiré la gloire donnée par Dieu de sa voix - ce timbre spécial incomparable du bas jusqu'au
haut de la gamme de ténors. ... J'ai aussi aimé son merveilleux sens de l'humour. » Placido Domingo

On a l'impression qu'il ne fait rien.


« Une chose très surprenante lorsqu'on voit le ténor chanter est cette impression « qu'il ne fait rien. Et ça sort
comme du velours, et comme du métal » Florian Laconi ténor. Cela est particulièrement visible dans cette
représentation mémorable des trois ténors : alors que Jose Carrera et Placido Domingo sont tendus lorsqu'ils
chantent, Luciano Pavarotti est impassible et les sons sortent de sa voix comme s'il parlait, sans effort.
« Il chantent comme ils respirent.… Ça semble tellement facile » dit Olga Peretyatko.

« Mais Luciano Pavarotti confie : « la facilité ça s'obtient en travaillant beaucoup. C'est facile pour celui qui
écoute, mais pas pour celui qui chante ».
« La voix du ténor c'est comme un animal sauvage ! ».

Des jeunes chanteurs définissent cette voix comme :


« La plus claire. La plus pure. La plus belle voix que j'ai jamais entendue. Pumeza Matshikiza soprano.
« Solaire. Chaleureuse. Généreuse. Puissante. Drôle ». Catherine Trottmann….
La lumière. Le sourire. Le cœur. La paix. La sincérité. Olga Peretyatko
« Eternelle. »

C'est avec cette voix solaire qu'il a conquit le monde !


*

IL DEMOCRATISE L’OPERA

L'opéra est une création rare et remarquable


« En tant que forme d'art, l'opéra est une création rare et remarquable. Pour moi, il exprime des
aspects du drame humain qui ne peuvent être exprimés autrement, ou certainement pas aussi
magnifiquement. » Luciano Pavarotti

Pendant toute sa carrière Luciano Pavarotti a toujours cherché à démocratiser l'art lyrique par diverses
actions. En particulier :
Dans son répertoire traditionnel à partir de 1980 il inclut des chansons populaires napolitaines.
Pendant 10 ans, dans les années 90, il a produit des duos avec d'autres chanteurs populaires : Pavarotti
and friends.
Afin de toucher les masses il a chanté en plein air jusqu'à réunir 500 000 personnes… Madison Square
Garden à New York, Hyde Park London,…
et lorsque les auditeurs ne pouvaient pas pénétrer dans un opéra il faisait installer des écrans géants à l'extérieur.
(1992 écrans géants devant l'opéra Bastille à Paris,…)
« En plus de quarante ans de carrière, il a contribué à populariser la musique classique au cours de
nombreux concerts télévisés, particulièrement lors des séries de représentations des Trois Ténors (avec
Placido Domingo et José Carreras). Le nombre total de ses albums vendus est estimé à environ cent
millions ». Wikipédia

112
https://www.opera-online.com/fr/articles/luciano-pavarotti-une-voix-la-voix

134
Conscient du pouvoir de la télévision il a construit un personnage proche des gens.

« La musique comme le sport devrait être pour tout le monde »


Luciano Pavarotti

« Il est connu aussi par son soutien et amour inconditionnel de l'équipe de football turinoise de la
Juventus. »

« Il avait une autre passion : les chevaux et l'équitation. Cavalier jusqu'à ce qu'il se juge trop gros, il a créé une
école équestre privée, le Club Europa. De plus, il organisa un important concours de saut d'obstacles
international de haut niveau, le Pavarotti international CSIO San Marino, qui s'est tenu pendant plus de dix ans
(1991 à 2001) dans sa propriété de Modène.

Il fait de la publicité (carte de crédit) et même du cinéma :


YES GIORGIO 1982 Comédie Musicale de Franklin J. Schaffner.
(Un célèbre chanteur d'opéra, Giorgio Fini, perd la voix lors d'une tournée américaine. Il va chez
une spécialiste de la gorge, Pamela Taylor, dont il tombe amoureux.)

« Les hobbies de Luciano Pavarotti ont largement contribué à le rapprocher de son


public. À le présenter comme un homme ordinaire en même temps qu'une immense
star.»

Contrairement à ce que disent certains, il n'a pas porté l'opéra dans la rue mais plutôt c'est la rue qui
s'est élevée jusqu'à lui grâce à la magie de sa voix.

UN HUMANISTE PLANETAIRE

« J'aime les gens ».


Luciano Pavarotti

« J'aime les gens et je crois que mon public le ressent. Je chante pas pour être aimé mais avant
tout parce que j'aime »
« Le monde m'a tant donné. Pourquoi ne pas donner en retour » dit Luciano Pavarotti.

« Il chantaient, souriaient pour chacun des spectateurs de la salle. Ça vous donnait


l'impression d'être unique ». Olga Peretyatko, soprano

Luciano Pavarotti aime les gens. Il aime les gens, et les gens le lui rendent bien !

Actions caritatives.
« Pavarotti a apporté une contribution profonde non seulement à la musique et aux arts, mais aussi aux
personnes dans le besoin autour du monde. Son travail pour les enfants - en particulier ceux qui sont
touchés par les conflits armés - s'étend de l'Afghanistan au Libéria et au-delà. En organisant des concerts
et en rassemblant des amis talentueux pour aider à amasser des fonds, il a généré des millions de dollars
pour l'aide humanitaire. »
Le Secrétaire général de l' ONU, Ban Ki-moon113

113
https://en.wikiquote.org/wiki/Luciano_Pavarotti

135
« C’est ainsi qu’il a collaboré avec des artistes venus de divers univers musicaux lors de concerts à but
humanitaire (les Pavarotti and Friends), comme Lucio Dalla, Ian Gillan, Eros Ramazzotti, Bryan Adams,
Mariah Carey, Jon Bon Jovi, Eric Clapton, Queen, Florent Pagny, U2, Sting, Elton John, Céline Dion,
Barry White, James Brown, Zucchero, Dolores O'Riordan, ou encore les Spice Girls »…. Wikipedia
Il a également enregistré " My Way " avec Frank Sinatra.114

Reconnaissance planétaire

« Pavarotti rejoint à nouveau Domingo et Carreras sous la tour Eiffel dans le cadre des célébrations de
la Coupe du monde 1998. Ce concert a été retransmis à deux milliards de personnes, un record mondial. »

DECORATIONS :
Monaco : commandeur de l'ordre du Mérite culturel de Monaco (2003)23
France : officier de l’ordre national de la Légion d'honneur
Italie : chevalier grand-croix de l'ordre du Mérite de la République italienne (1988)
*

IL ELEVE LA CONSCIENCE

"Quand Luciano Pavarotti chante, le soleil se lève sur le monde".


Carlos Kleiber, chef d'orchestre115

Dans sa jeunesse Luciano Pavarotti découvre sa voix en participant à une chorale. Sa mère lui disait que
sa voix avait quelque chose de plus, contrairement à son père, lui-même ténor.
Écouter 20 minutes Luciano Pavarotti chanter, au petit lever, c'est s'assurer de bien démarrer la journée !
Cette voix solaire, par la joie qu'elle apporte aux auditeurs a un effet de sublimation véritablement «
thérapeutique ». Elle élève la conscience au-dessus des contingences matérielles, aux limites du spirituel.
D'ailleurs le chanteur interprétera de nombreux chants sacrés : Requiem de Verdi, Panis Angelicus, cantiques de
Noel, …

114
https://oddpavarottiblog.wordpress.com/2015/12/12/frank-sinatra-luciano-pavarotti-taking-my-way-to-new-heights/
115
https://www.rts.ch/info/culture/musiques/9320719-luciano-pavarotti-la-splendeur-du-bel-canto.html#chap02

136
Il chante même en duo avec Charles Aznavour l’Ave Maria.

A visionner sur You Tube :116

*
IL EXISTE UN NIVEAU ENCORE SUPERIEUR DE CHANTS SACRES.
Il ne s'agit plus alors d'une seule voix mais de chorale de chant grégorien, comme celle de l’abbaye
bénédictine de Fontgaubault dans l’Indre qui dépasse la simple religion et atteint à la métaphysique : c'est « une
communion silencieuse et mystérieuse entre l'homme et son frère, entre l'homme et tout le créé » (Thomas
Merton).
Ou du requiem de Maurice Duruflé.
Toutes les musiques dites sacrées n'ont pas nécessairement la qualité de ces deux exemples.
Le chant grégorien s'élève au-dessus du plan strictement émotionnel donnant une pureté des voix qui touche à
l’âme.
Mais nous sortons de notre sujet.117
116
https://www.youtube.com/watch?v=ASKMobAkNTo

117
Voir le film FONS AMORIS
« Situé en France à proximité du Blanc en bordure de la Creuse, le monastère bénédictin Notre-Dame de Fontgombault est un lieu de
tradition où les vocations sont nombreuses.
5 fondations sont nées en France et aux USA.
Notre-Dame de Fontgombault offre aux visiteurx de passage l'une des plus belle liturgie d'aujourd'hui, avec des chants grégorien d'une
grande beauté.
Ce documentaire raconte l'histoire de ce lieu extraordinaire, et montre la vie des moines aujourd'hui, partagés entre la prière et le travail.
Forte interpellation pour le monde que cet appel à une vie aussi radicale, austère et pourtant qualifiée par un jeune moine "d'aventure
intérieure".
Ce nouveau film nous laisse un peu entrevoir le mystère de leurs vies...
Réalisation : Marc Jeanson
Durée : 43 mn
Date réalisation : 2016/2017 »
https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=a5F_p1tgex4

Lire : Maurice Duruflé, un grand organiste-compositeur


… « Le grégorien le marqua si fortement et si irréversiblement au plus profond de son être qu'il écrivit en 1969 : « L'art grégorien a porté à
un tel point de perfection le chant liturgique que ce serait dans l'ordre de la culture chrétienne, une véritable catastrophe s'il
disparaissait »…
https://www.leducation-musicale.com/index.php/paroles-d-auteur/42-maurice-durufle-un-grand-organiste-compositeur

137
*
Il y aurait encore mille choses à dire sur Luciano Pavarotti. Pour plus de détails on pourra se reporter
aux quelques liens de la note.118

***

118
BIOGRAPHIE LUCIANO PAVAROTTI
Resumé sur wikipedia :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Luciano_Pavarotti

la fondation Luciano Pavarotti


http://www.lucianopavarottifoundation.com/

Musée de la maison Luciano Pavarotti


http://www.casamuseolucianopavarotti.it/

Parmi les DOCUMENTAIRES télévisés en voici quelques uns :


Une voix pour l'éternité 2014 Arte
le concert des étoiles 9/9/2017
Pavarotti chanteur populaire Film René Jean Bouyer 2017 Arte
Voir la liste des films sur imdb :
https://www.imdb.com/name/nm0667556/?ref_=tt_ov_st_sm#actor

DISCOGRAPHIE de Luciano Pavarotti


https://www.discogs.com/artist/55683-Luciano-Pavarotti

138
Maestro Luciano Pavarotti a élevé la conscience des
peuples et du peuple français en particulier au cours de 45 ans
de carrière, grâce à la magie spirituelle de sa voix solaire qui
est entrée en résonnance avec tout les gens pour porter la
valeur éternelle de la voix du bel canto.

Luciano Pavarotti, par sa bonté, a réussi à abolir les


barrières des genres musicaux. Ce ténor continuera, au-delà de
la deuxième moitié du XXe siècle, à le faire au travers de ses
enregistrements.

*
* *
* * *

139
CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT LA CONSCIENCE DU PEUPLE
À propos du psychodrame : Johnny Hallyday — Et les cinq chanteurs.

***
CHANTEUSES

À propos des chanteuses il y a peu de choses à dire. Il y a beaucoup d’excellentes chanteuses


et certaines qui ont dépassé leur égo et s'élèvent au-dessus de leurs consœurs, parfois même plus célèbres
qu'elles, par la pureté de leurs voix.
Elles élèvent la sensibilité du public. Citons :

JOSEPHINE BACKER,(1906-1975) cette grande résistante qui apporta une certaine émancipation des
conventions.
« Bien qu'initialement, Joséphine Baker ait été perçue comme une sensation exotique, une
charmante afro-américaine au déhanchement incroyable, elle a su se forger une solide réputation
dans les hautes sphères de la société parisienne, pour qui elle en vint à incarner le personnage d'une
Vénus d'Ébène. Elle a su intelligemment se servir de cette image et la manipuler à sa guise, façonnant
elle-même son personnage public synonyme d'émancipation, symbolisant toute forme de liberté (du
swing jusqu'aux droits civiques en passant par la lutte contre le fascisme), et ne définissant sa destinée
qu'à sa façon. Wikipédia

CORA VAUCAIRE (1918-2011) , dans l'après-guerre,


« Longtemps habituée à défendre les textes de Jacques Prévert sur scène (elle est la créatrice
des Feuilles mortes), elle s'est peu à peu imposée comme l'une des plus subtiles interprètes de la
chanson française ».119

MONTSERRAT CABALLE (1933-) ; Soprano


Dans le domaine de l'opéra entre 1960-1980 est une voix de velours « surnommée « La Superba » en
raison de sa technique, de sa longueur de souffle de l'amplitude et des nuances (notamment
pianissimi) de sa voix…
Sa voix est connue pour sa pureté et, son homogénéité parfaite sur une grande tessiture
(approximativement du la au ré bémol) avec un grave typiquement espagnol, un médium velouté mais
puissant et un aigu ample et brillant. L'incisivité naturelle de son timbre et son exceptionnelle
technique de souffle … lui ont permis de chanter pratiquement tout le répertoire de soprano à
l'exception des rôles suraigus. Bien qu'elle soit surtout connue pour ses rôles de bel canto, Caballé a
chanté plus de quatre-vingts rôles d'opéra, de l'opéra baroque à Verdi, Wagner, et Puccini, en passant
par la Maréchale dans Der Rosenkavalier de Strauss, et le rôle-titre de Salomé.
…Elle les a marqués ses rôles à sa façon par sa musicalité, le jeu des couleurs et une large palette de
nuances et de dynamiques. Elle est ainsi considérée comme une des grandes Norma du XXe siècle,
l'un des rôles les plus éprouvants du répertoire belcantiste. »120

Deux autres chanteuses lyriques plus récentes, à la voix pure, très engagées dans des œuvres caritatives.

BARBARA HENDRICKS (1946-) Soprano

119
Voir : Cora Vaucaire - Récital au Théâtre Montparnasse (1976) 50 minutes sur You Tube
https://www.youtube.com/watch?v=oTGVAIHExLg

Cora Vaucaire - Chansons et interview chez elle en 1967


https://www.youtube.com/watch?v=D8D4nxRg5vQ
120
https://fr.wikipedia.org/wiki/Montserrat_Caball%C3%A9

140
« Elle a chanté dans les plus grands opéras du monde, comme à la Scala de Milan. Elle est
surtout connue au sommet de sa carrière dans les années 1975-1985, comme une grande
mozartienne. »
Barbara Hendricks a reçu de nombreux prix et récompenses, aussi bien pour son travail artistique
que pour son engagement humanitaire. Elle est Chevalier de la Légion d'honneur ».wikipedia.121

ANNA NETREBKO (1971) sa voix d'une grande ampleur, son timbre riche ; « c'est un vecteur de
paix » dit-elle.

« Quand j'étais enfant, ma voix était "propre", assez belle, avec un timbre naturellement
instrumental: une matière brute, mais de bonne qualité, à l'ambitus large. C'était une bonne base à
partir de laquelle je ne pouvais que progresser. »

Anna Netrebko, L'Express, Entretien avec Anna Netrebko : parfois l'opéra devient un art total, no 3372, 2016, p. 14.

« Elle est une vraie diva, consciente de l'être, même si elle avoue que cela la gêne qu'on la nomme
ainsi, eu égard aux connotations négatives du mot. Elle possède surtout une voix exceptionnelle, à la
carnation souple, aux couleurs richement déployées, avec un sens dramatique qui s'investit dans des
phrasés amples et ardents. Elle est aujourd'hui une star féminine du monde lyrique.

Elle demeure avant tout une artiste exigeante, attentive à sa voix, en connaissant les limites « Je ne
suis pas et ne serai jamais une Coloratura dramatique », mais en prévoyant aussi l'évolution et
surtout les perspectives :
« Ma voix est bien adaptée au répertoire romantique et le fait que mon timbre se soit un peu assombri
ces dernières années me permet d'évoluer vers des rôles plus lourds, Verdi, Puccini, Wagner même :
je vais chanter Elsa de Lohengrin en mai 2016 prochain à Dresde sous la direction de Christian
Thielemann. »122

*
Bien sur il y a de nombreuses autres chanteuses. Sans diminuer
aucunement leur mérite, aucune cependant n'a eu un impact sur l'élévation de la
conscience des peuples comparable à celui des chanteurs cités ci-dessus.
Ne peut-on dire qu'elles ont fait un travail plus discret pour affiner la
sensibilité des mélomanes?…

UN MOT SUR LES ALEAS ET CRITIQUES CONCERNANT LES


CHANTEURS.
121
Ecouter les grands entretiens sur France Musique
https://www.francemusique.fr/personne/barbara-hendricks
et
https://www.youtube.com/watch?v=kad1fS7MGW4
122
https://fr.wikipedia.org/wiki/Anna_Netrebko

141
Le lecteur aura remarqué que de nombreux aspects de
l’existence de ces chanteurs qui ont défrayé la chronique ne sont pas
repris. C’est ce qui différence le journalisme commun et l’Esprit
journalistique. Le journalisme contemporain a très souvent tendance à
hypertrophier le personnage et ses failles au lieu de mettre en valeur
ce qui est exemplaire et porteur pour la Civilisation à venir.
Selon la tradition de la sagesse, l'esprit critique et la polémique ont
une utilité temporaire lorsqu'elles conduisent à la discrimination entre
le soi personnel et le Soi spirituel. L’Esprit journalistique tente de s’en
affranchir.

Les aléas dans l'existence de ces chanteurs et les critiques ne sont


rien au regard de leurs apports dans l’élévation de la conscience du
peuple !
Pour utiliser une comparaison avec l'art pictural ces aspects dits
« négatifs » sont comme les crottes de mouche sur un tableau de
Véronèse ! Ils ne peuvent pas occulter la grandeur de l'œuvre !

***

142
143
CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT LA CONSCIENCE DU PEUPLE
À propos du psychodrame : Johnny Hallyday — Et les cinq chanteurs.

CONCLUSION

Les six chanteurs que nous venons de voir, supportés par


bien d'autres artistes aux destins moins spectaculaires, ont
participé à l'élévation de la conscience populaire. De genres
musicaux différents, allant du rock 'n' roll au bel canto, avec des
registres vocaux variés, leurs voix ont atteint le meilleur de l'être
humain. Cette période relativement courte de la deuxième moitié
du XXe siècle au tout début du XXIe siècle a été favorisée par le
développement des technologies audiovisuelles.

Ces chanteurs exceptionnels ont des points communs:


- Une VOIX qui a la capacité d'atteindre le cœur et l'âme des gens.
– Ce sont des humanistes qui au travers de personnalités colorées
ont transcendé leur ego.
– Leurs œuvres musicales ont toutes une dimension spirituelle ou
métaphysique qui dépasse la religion et vient compenser le
laïcisme ambiant de cette fin de culture.
–Ils ont une résonance populaire extraordinaire qui élève les
auditeurs au-dessus de leurs difficiles conditions.
–Ils sont reconnus par tous et même bien au-delà des frontières.

Le processus d'ancrage dans la conscience collective se fait


au long cours avec parfois un point d'orgue comme dans le cas de
Johnny Hallyday, le jour de la cérémonie de ses obsèques à l'église
de la Madeleine, ou des quelques mois où Jacques Brel a sidéré le
public en incarnant l'homme de la Mancha.

Alors que les politiques, les journalistes, et d'autres acteurs


ne font qu'expédier les «affaires courantes» de l'ancienne
civilisation en décomposition, ils sont, avec quelques autres

144
acteurs, des précurseurs de la civilisation à venir. Leurs actions
artistiques ont ancré dans la conscience collective des valeurs
éternelles qui participent à l'édification des fondements des sept
piliers nécessaires à toute nouvelle civilisation. À propos de ces
sept piliers se reporter à l'ouvrage : LA CIVILISATION SANS
PEUR À VENIR.

Les valeurs éternelles qui fondent les piliers de la civilisation à


venir ont été portées par :
Johnny Hallyday qui à ramené dans le giron de la spiritualité les
Français.
Charles Trenet le poète de la joie qui « fait prospérer
l’humanité ». Ne devrait-elle pas remplace le mode d’évolution
par la douleur propre au Christianisme ?…
Jacques Brel venu au secours de ce « pauvre monde tombé trop
bas » en incarnant sous les traits de Don Quichotte, la valeur
élévatrice de la connaissance de Soi.
Yves Montand par une intransigeante recherche de la vérité
sociale a dégagé un sens de la politique fraternelle au delà des
antagonismes.
Charles Aznavour préoccupé des besoins des gens a mis en
pratique une véritable solidarité.
Luciano Pavarotti dont la voie solaire éclaire le monde, pour
longtemps encore.

Parmi les chanteurs récents, peut-être certains auront ce


même rôle sur l’évolution de la conscience. Mais il faut attendre
que l’Histoire se déroule…

Toutes ces valeurs qui élèvent la conscience des peuples


préparent l'entrée dans la Civilisation à venir… qui sera
métaphysique selon le terme visionnaire d'André Malraux.

*
* *
* * *

145
146
147
148
Richard ANDRE

À QUOI SERT L'INFO


JOURNALISTIQUE ?

Les Éditions Électroniques Richard André

À QUOI SERT L’INFO JOURNALISTIQUE ?

INTRODUCTION

D’UN POINT DE VUE PRATIQUE


Dans la tradition des gazettes d’autrefois
Organiser son activité.
Passer le temps

D’UN POINT DE VUE PSYCHOLOGIQUE, des sentiments, émotionnel, affectif


Les colporteurs des mauvaises nouvelles
1• L’INFO TEND A COMBLER ARTIFICIELLEMENT LE VIDE EXISTENTIEL
2•L’INFO MET EN LUMIÈRE LES MIASMES DE L’INCONSCIENT COLLECTIF
3• L’INFO USE D’UNE PSYCHOLOGIE EGARANTE
• L’INFO ENTRETIENT LA CURIOSITÉ STÉRILE
• L’INFO ENTRETIEN CETTE « BON DIEU DE SOUFFRANCE » !
• L’INFO TRANSFORME DES ÉVÉNEMENTS PERSONNELS EN PSYCHODRAME COLLECTIF
• L’INFO ENTRETIEN UNE FAUSSE SOLIDARITE.
• L’INFO JOUE SUR LA VOLONTE DE PUISSANCE, DESTRUCTRICE DES LIBERTES
• « CES FOUTUS PERE FOUETTARD » DE JOURNALISTES ! CHERCHANT À COLLER LE « TRACSIR » DANS
TOUTES LES CIRCONSTANCES
• L’INFO ENTRETIENT UN DESIR INSATIABLE, GENERATEUR D’ANXIÉTÉ PAR DÉFINITION

149
• CONSEQUENCE : L’INFO DÉCLENCHE LA HAINE ET LE REJET DES JOURNALISTES
4• CHANGEMENTS QUI MODIFIERONT COMPLETEMENT L'ATTITUDE DE L'HOMME ENVERS LA
VIE : NOTRE-DAME BRÛLE, LE MONDE PLEURE

D’UN POINT DE VUE INTELLECTUEL


Les pédagogues de l’information du future
1•BESOIN SCIENTIFIQUE DE CONNAISSANCE: L’UNIVERSALITÉ
2• L’INFO PEUT APPRENDRE A PENSER, SE FORGER UNE OPINION ?
3• APPRENDRE A SE DÉGAGER DES IDIOSYNCRASIES DES JOURNALISTES
4• UN MODELE D’INFORMATION EXEMPLAIRE: LES CONFERENCES DE PRESSE DU GENERAL DE
GAULLE.
5• L’INFO N’EST PAS LA CULTURE :
JOURNALISTES EN QUÊTE D’AUTEUR

DANS UNE PERSPECTIVE METAPHYSIQUE


L’Esprit journalistique.

1• BESOIN VITAL D’ESPOIR


2• CETTE INFO SERT À PRÉPARER UN MONDE METAPHYSIQUE
3• LES BASES DE LA CIVILISATION A VENIR.
LA CLÉ : L’UNIVERSALITÉ

CONCLUSION

***

Copyright Richard ANDRE 2019. Utilisation libre en tout ou partie pour un usage non commercial. Indiquez les références de
l’auteur et des éditions Les Éditions Électroniques Richard Andr

150
INTRODUCTION

Après avoir envisagé les caractéristiques de l'information dans le tome un, puis analysé certains thèmes
majeurs pour la culture actuelle comme : l'information sportive, l'information spirituelle, l'information laïque,
l’information artistique,123 … il est peut-être temps de se poser une question essentielle : à quoi sert l'info ?

L'information fait tellement partie du quotidien de chacun, que ce soit par les journaux, par la
télévision, et plus encore par la radio, sans parler d’Internet, qu'il est difficile d'avoir une vision claire de ce sujet.
Comment faire ?… Pour prendre une image il est souhaitable de monter sur une montagne, au-dessus de la
brume qui couvre les villages environnants, afin de pouvoir réfléchir dans le silence et l'air pur !…

Lorsqu'on pose la question autour de soi : à quoi sert l'info ? Très souvent la réponse est: à être informé
!…Pléonasme !
Et si l'on pousse plus loin en demandant : à quoi sert-il d'être informé ?… Là les réponses sont bafouillées ! Elles
se réduisent surtout à la nécessité de connaître ce qui se passe dans la commune où l'on vit.

Nous sommes tellement submergés par l'information journalistique, les actualités, les nouvelles qui sont
diffusées par la radio, dans les journaux ou d'autres médias, qu'il n'est pas évident de prendre du recul pour se
demander dans le fond quelle est l'utilité réelle de l'info ?…

Est-ce à dire que l'information journalistique est inutile dans la plupart des cas ? Beaucoup le pensent ! Mais si
elle fait parti des habitudes modernes depuis bien des décennies il doit y avoir une raison profonde.
Les journalistes sont plus ou moins conscients du problème puisqu'ils créent des émissions comme : LE SENS
DE L'INFO, LE DECRYPTAGE DE L'INFO, DE CAUSE A EFFET, LE DESSOUS DES CARTES, etc.124

Mais le grand public ne cesse de tempêter contre cette info indigeste. Déjà en 1951, exemple entre mille, René
Clair dans son film les Belles de nuit mettaient dans la bouche de ses acteurs autour de Gérard Philipe réunis
dans un café ces savoureuses réparties :
«-Écoutez qu’est-ce que c’est que ça ?
-C’est la radio.
-C’est une vieille valse
–comment l’appelle-t-on
–je ne sais plus. C’est trop vieux.
–C’est pas de votre temps. c’est du mien.
–C’était le beau temps, n’est pas?
–pas comme aujourd’hui. Des crimes, des guerres… c’est tout. Sale époque !
–… C’était sûrement mieux autrefois.
–Qu’est-ce que t’en sais ?
–Tout le monde le dit.
–Vous imaginez qu’ils n’ont jamais eu d’embêtement autrefois ?…

123
Lire sur Scribd : LE MYSTÈRE DU SPORT ! 2016 / L'EVEIL, la vie de Yogananda ; Abord de la spiritualité par l’Esprit
journalistique 2016 / LA LAÏCITÉ METAPHYSIQUE 2017 / CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT LA CONSCIENCE DU PEUPLE 2018
124
Et même, par exemple, des « Règles européennes pour une information facile à lire et à comprendre »
https://easy-to-read.eu/wp-content/uploads/2014/12/FR_Information_for_all.pdf

151
–Il ne faut pas se laisser abattre. Amusons-nous.
… Un des protagonistes remet le poste sur un match de football…
Et il y aurait bien d'autres exemples.

L’information procède par strates qui s’adressent aux différents niveaux de conscience de l’individu:
La strate concrète des événements les plus pratiques, en particulier au sein de la cité ; sert d’abord à être au
courant des choses.
La strate émotionnelle des informations à résonance affective ; qui est le spectacle grandguignolesque des
journalistes.
La strate intellectuelle des informations, analysées en détails ; sert ensuite à savoir les mécanismes superficiels et
les motivations des individus.
Et, rarement, la dimension métaphysique de l’information qui permet de connaître les causes profondes et la
finalité évolutive propre à la civilisation.

Pour chacune de ces strates, envisageons les motivations des consommateurs de cette information; les effets
secondaires –comme d’un médicament– résultant du mauvais usage de cette info ; la vertu in fine de chaque
strate d’information.
L’attitude scientifique d’analyse entraîne une double responsabilité: ne pas manipuler et ne pas se laisser
conditionner.

Tout au long de ces pages ne cessons de nous demander : à quoi sert l’info ?… pour en trouver la clé.

152
D’UN POINT DE VUE PRATIQUE.
Dans la tradition des gazettes d’autrefois.

Cette strate d’info correspond à un besoin d’être au courant des choses, des événements pour
organiser l’existence. Comme au temps des gazettes de Théophraste Renaudot qui donnaient les adresses où
trouver telle marchandise.

Plus les événements sont concrets et de proximité moins il y a de risque d’effet secondaire.
Cette information élémentaire permet une meilleure adéquation avec l’existence quotidienne.

Les moyens d’info.


RADIO (permet de faire autre chose en écoutant),
PRESSE, TV, INTERNET (AFP, GRANDS JOURNAUX : Journalisme en ligne, …)
Ils sont bien connus et ne nécessitent pas ici de développements.

Il y a donc chaque jour quelques informations pratiques véritablement utiles.


On ne peut même pas classer la météo dans ce groupe tant les commentaires sont erronés et non fiables. Il suffit
de se rappeler la grande tempête du siècle des 26 et 27 Décembre 1999, qui balaya la France deux jours de suite
sans que les services météorologistes n’aient prévu cette catastrophe. Et plus récemment les 14 et 15 octobre
2018, le département de l'Aude a connu des pluies diluviennes très mal informées dans la nuit. Etc.…

Si l'information pratique ne peut pas déboucher sur une prise de décision (comme éviter une rue barrée à la
circulation par exemple), à quoi sert-elle ?
Le plus souvent l'info internationale évoque les sujets beaucoup trop lointains pour nous concerner pratiquement.
Sinon pour envoyer de l'argent à des gens sinistrés, ou différer un voyage dans un pays étranger en conflit.
Si l'info ne nous concerne pas pratiquement cela ne veut pas dire que sur un plan plus subtil nous n'y soyons pas
sensibles comme nous allons le voir par la suite.

Un aspect pratique secondaire est de passer le temps comme à l’époque des Cinéac, ces cinéma de l’entre deux
guerres qui diffusaient les informations en continu, surtout près des gares où l’on attendait une correspondance.

*
L'intérêt de ce type d'information pratique est donc de faire participer les citoyens aux activités
de la cité.
***

153
D’UN POINT DE VUE PSYCHOLOGIQUE,
émotionnel, affectif, des sentiments.

Les colporteurs des mauvaises nouvelles

« L’humanité se débat dans une myriade de mirages émotifs » !…

L’info de cette strate des sentiments, émotionnelle, affective pour utiliser des termes synonymes,
colporte essentiellement des mauvaises nouvelles. La notion de « colporteur » renvoie à bien des siècles passés
et nébuleux. Si cette info fonctionne c’est du au besoin des peuples de combler artificiellement un vide
existentiel. Elle a pour effet de ramener à la lumière les miasmes de l’inconscient collectif. L’info use pour cela
d’une psychologie élémentaire qui égare la conscience plus qu’elle ne l’éclaire par toute une panoplie de moyens
dont nous allons en survoler quelques uns. Il ne faut pas s’étonner alors qu’elle déclenche dans l’opinion de la
haine et provoque le rejet des journalistes ! Mais ces changements finiront par modifier l’attitude des hommes
envers la vie…

1• L’INFO TEND A COMBLER ARTIFICIELLEMENT LE VIDE EXISTENTIEL


La boulimie d’info.

L'info qui « dégouline » dans nos oreilles à longueur de journées, de semaines, de mois, d’années,
comble, pour beaucoup, le vide existentiel qu’ils ressentent pour l’incarnation sur terre.

Un autre besoin élémentaire de l'individu étant l'instinct grégaire il est certain que le mode d'existence moderne,
la technologie, isole chacun. En écoutant ou lisant l'info les gens ont le sentiment de participer artificiellement à
la vie de la Planète.

À part ceux qui ont une activité créative très intense où ceux qui ont une orientation spirituelle profonde
l'existence comporte de grands vides existentiels. Les pensées flottent tout au long de la journée sans pour cela
donner un sentiment d’accomplissement. Cette boulimie d’info se substitue à ce manque de maîtrise intellectuel.
Mais ce rôle de l'info est très artificiel. Il suffit que l’info s'arrête et le vide anxiogène se réinstalle. D'où un
recours de plus en plus effréné à l’information quelque soit le support. Un exemple significatif est cette nouvelle
mode des petits entrefilets sans rapport avec l’info principale, en sous titre des images télévisées, qui augmente
encore plus la schizophrénie du téléspectateur ! Ou bien cette information incessante de résultats sportifs125 ou
sur la bourse, sur toutes les stations de nouvelles. Cette boulimie d’info est de nature émotionnelle.
Nous parlons de l'information sans utilité pratique.

Pour une personne publique la connaissance de l’état émotionnel de l’opinion publique et des faits sociaux est
certainement plus importante que pour un simple citoyen. L’info guide l’action du politique ; et oriente les
prières du religieux … en partie en fonction de ce qu’ils apprennent de l’actualité.

Ce type de besoin répond au désir primaire de savoir, en réponse à la peur de l’inconnu.


Mais la boulimie d’info entraîne inexorablement sa face cachée : la peur primale qui est la peur de la mort, de la
Fin.

2• L’INFO MET EN LUMIÈRE LES MIASMES DE L’INCONSCIENT COLLECTIF, comme le fait un


psychanalyste, des blocages complexes de son patient.

Dans l’inconscient collectif, il y a de tout. Du bon et du mauvais.


Le mauvais nous empêche d’avancer. Aussi sa destruction s’avère utile. Les hommes s’en chargent le plus
souvent. Et peut être les Dieux aussi !…

125
Lire le MYSTÈRE DU SPORT, du même auteur. https://fr.scribd.com/document/331034183/LE-MYSTE-RE-DU-SPORT-11-2016-pdf

154
L’info, en portant à la lumière de la réflexion tous ces miasmes a certainement un effet purificateur. Mais à s’y
complaire, l’individu peut s’y perdre ! Car chacun porte en lui une ambiguïté qui le pousse par un désir
sadomasochiste à privilégier l’aspect destructeur de la nature. L’info serait elle la « psychanalyste » de la
société ?…

3• L’INFO USE D’UNE PSYCHOLOGIE EGARANTE


QUI ENTRETIENT LE MIRAGE DES SENTIMENTS

Cette psychologie élémentaire utilisée par l’info qui joue sur les cordes sensibles, centre l’individu sur
lui-même, fermant les portes à toute élévation de la conscience. Elle utilise des moyens élémentaires : la
curiosité stérile, cette « bon dieu de souffrance », une fausse solidarité, la volonté de puissance destructrice des
libertés, et par dessus tout LA PEUR « au cul verdâtre », mise à toutes les sauces.

• L’INFO ENTRETIENT LA CURIOSITÉ STÉRILE.


La curiosité est un vilain défaut.

La curiosité dans le sens d’appétit boulimique, d’indiscrétion, et non de besoin primaire de


connaissance scientifique. Cette curiosité qui fait demander comme les petits enfants : pourquoi ?…
pourquoi ?… pourquoi ?… est insatiable. Elle nourrit donc le marketing de l’info et sa face arrière de peur !

• L’INFO ENTRETIEN CETTE « BON DIEU DE SOUFFRANCE » !

La souffrance est au cœur de l'info.

Les convulsions des individus et des peuples, les guerres et les conflits, le déferlement de mise en cause
juridique, morale, de plus en plus d'acteurs de la société, crée de la souffrance.
Cette souffrance résulte d'une fausse identification aux gens et aux situations, comme cela se produit au cinéma.
D'ailleurs ne dit-on pas que les médias ont transformé l'information en un spectacle grand-guignolesque !
Chacun en convient…

•La souffrance est un sur-conditionnement religieux.

Alors on peut se demander pourquoi les lecteurs et auditeurs de cette info continuent inlassablement à se faire
mal ! On peut penser, en particulier, que les peuples ne sont pas encore sortis du conditionnement bimillénaire de
la religion qui prône insidieusement la rédemption par la souffrance…
Même les laïcistes sont conditionnés par la religion puisqu'ils se défendent sans cesse contre la religion et en
reproduisent les attitudes les plus perverses ! Ils ne sont pas plus libres.
Par exemple notons l’aspect mystique de l’expression : la GRANDE MESSE DE L'INFO.

Si les journalistes qui se pensent athées ou laïcistes se rendaient compte à quel point ils sont conditionnés par la
religion et l’accent mis en particulier sur la douleur ils changeraient résolument leurs modes d’expression. Et par
contrecoup ils se libéreraient de la peur de « l’audimat » et des licenciements !

• La souffrance est destructrice.

Voici deux mille ans que la souffrance du Christ sur la croix imprègne nos consciences. Et par sadisme
et masochisme l’homme reproduit cette perversion de la psyché.
Pourquoi faut-il éviter la souffrance infligée à autrui ?

155
Chacun sait que la souffrance est destructrice. On peut observer que la moindre rage de dent par exemple centre
entièrement la conscience dans cette douleur et que rien d’autre n’existe. La souffrance détruit toutes nos
capacités à penser et à agir intelligemment.
L’info qui appui là où ca fait mal est donc le contraire de l’information.
La souffrance cependant détruit le personnage égoïste. Ce fut le cas de la grande guerre 1914-1945 où le bruit
épouvantable des canons infligea à toute la planète une insupportable souffrance.
« la communauté de douleur » selon l’expression métaphysique crée-t-elle plus d’harmonie qu’il n’y
paraît ?… !

Voici ce qu’en dit l’enseignement ésotérique :

« La guerre a eu pour résultat beaucoup de bonnes choses, en dépit de la destruction des formes. Les
causes de la guerre sont mieux comprises ; les questions impliquées se clarifient lentement ;
l'information, couvrant toutes les nations – même lorsqu'elle n'est pas correctement présentée – a éveillé
le genre humain au fait qu'il y a un seul Monde. La communauté de douleur, de chagrin, d'angoisse, de
faim et de désespoir, a rassemblé les hommes plus étroitement, et cette relation engendre beaucoup plus
l'harmonie que l'homme ne le croit. Le monde des hommes, aujourd'hui, est plus étroitement soudé
subjectivement (en dépit de tous les clivages et conflits extérieurs) qu'il ne l'a jamais été dans l'histoire ;
il existe une détermination plus ferme visant à établir de justes relations humaines et une perception plus
claire des facteurs impliqués.…126

Nos contemporains cherchent de plus en plus à se libérer de la douleur physique et morale. Pour
l'anecdote un film comme la passion du Christ en 2004 de Mel Gibson ne participe-t-il pas à la desidentification
du symbole de douleur incarnée par la crucifixion du Christ ? Ce film jugé par beaucoup comme sadique,
« gore », insoutenable, heurte non seulement la conscience religieuse mais l’inconscient collectif de toute la
planète et entraîne un rejet viscéral de la souffrance.

Alors pourquoi le journalisme contemporain se fait il le complice de la perpétuation de cette perversion de


l’esprit humain en relatant sans cesse toutes les tragédies de la planète sur un mode non scientifique ? …Par
volonté de domination, par l’esclavage de la peur !
Une approche humaniste, rationnelle, non émotionnelle mais compatissante des destructions multiples
inévitables de cette fin de civilisation transformerait l’info du pathos en un véritable esprit journalistique qui
apporterait la compréhension et l’apaisement.

• L’INFO TRANSFORME DES ÉVÉNEMENTS PERSONNELS EN PSYCHODRAME COLLECTIF.


Le gouffre aux chimères127

Les journalistes ont une propension exagérée à transformer chaque événement personnel et intime en un
psychodrame collectif. Pourquoi ? Il y a certainement une influence des écoles de journalisme pour dramatiser
chaque fait, chaque événement afin de faire un marketing de mauvais spectacle et d'attirer plus de lecteurs.
Les événements personnels servent évidemment de cas d'espèce sur lesquels chacun peut se «projeter » c’est à
dire s’identifier en positif ou négatif. Mais bon nombre n'ont pas vraiment de vertus pédagogiques contrairement,
par exemple, à la noyade d'un enfant pour attirer l'attention des parents sur la nécessité d'être plus vigilant lors
des baignades. Souvent ces cas personnels nourrissent une idéologie propre à la culture d'une époque ou d'un
pays. Et il n'est pas besoin d'énumérer toutes les distorsions et exagérations de la vérité produites par la
personnalisation des infos. La mort sous toutes ses formes, l’euthanasie, l’avortement, la maltraitance, les
exécutions par les corps officiels faisant paradoxalement écran au rétablissement de la peine de mort ; … les
injustices, les mises en examen pour un oui ou pour un non, etc… Au lieu de traiter ces thème d’un point de vue
élevé et de donner des solutions, l’info p-e-r-s-o-n-n-a-l-i-s-e…128

• L’INFO ENTRETIEN UNE FAUSSE SOLIDARITE.


À vot bon cœur M’sieur Dam
Partout les appels aux sentiments relayés par la presse : manifestation pour telle cause, pétition, collecte
de fonds, défilé en mémoire d'une victime… ne sont le plus souvent que l'expression d'une fausse solidarité qui

126
A. A. Bailey Traité sur les sept rayons, volume V , page anglaise [18@613].
127
Le gouffre aux chimères, film de Billy Wilder en 1951, dans lequel un journaliste perd son âme à trop vouloir du sensationnel.
128
Un tout petit exemple anecdotique est donné par les couvertures des programmes télé. Il y à 30, 40 ans, ces couvertures montrait de grands acteurs de cinéma.
C’était une personnalisation positive sur des « modèles ». Puis le niveau est descendu lorsque ces couvertures commencèrent à montrer des personnages
« ordinaires », populaires et sans grande signification, comme ces ersatz, ces pâle copie, des jeux télévisés de la « trash tv » !

156
centre encore et toujours l'individu sur son propre égoïsme. Néanmoins par ces manifestations l'individu
commence à penser collectif.
Cette morale trompeuse, « angélique » est bien loin d'une réelle compassion exprimée par des êtres d’exception
comme sœur Emmanuelle ou mère Teresa et d’autres.
Tous les malheurs qui frappent un individu ou sa famille ou ses proches sont essentiellement une affaire qui doit
rester PRIVEE. L’exploitation journalistique est une distorsion malsaine de la culture contemporaine. L'esprit
journalistique s'en abstient.

• L’INFO JOUE SUR LA VOLONTE DE PUISSANCE, DESTRUCTRICE DES LIBERTES.

Sous ses airs angéliques, compassés, l’info ne fait qu’amplifier l’iniquité des situations de puissance de
ceux qui ont le pouvoir contre les citoyens impuissants, égarés par les décisions que les journalistes n’expliquent
pas vraiment. (Exemples : l’affaire Vincent Humbert à propos de l’euthanasie… le bras-de-fer des Gilets jaunes
avec le gouvernement qui s'est étiolée au fil des mois).
De plus, les journalistes s’érigent en juges à tout propos. Par exemple l’affaire dite « Fillon » du candidat à
l ‘élection présidentielle. On n’a jamais vu une telle hargne, une rage d’une telle violence de la part de certains
journalistes qui sont sortis de leurs gonds et par une agressivité innommable ont oublié leur rôle d’impartialité!
On aurait pu croire qu’on était retournés aux temps de l’Inquisition. Le blackout a été total sur cet épisode !…Et
toutes les pseudo affaires de la démission de X ou Y.

• « CES FOUTUS PERE FOUETTARD » DE JOURNALISTES ! CHERCHANT À COLLER LE


« TRACSIR » DANS TOUTES LES CIRCONSTANCES.
Attention au loup du placard !

On ne le répétera jamais assez à propos de ces « foutus pères fouettards de journalistes qui cherche à
coller le tracsir dans toutes les circonstances ! » : ils n'ont pas encore compris que le rejet des journalistes assez
général par opinion n'est pas du a toutes ces fausses causes que le monde journalistique élabore lorsqu'il est
attaqué : non sincérité, fausses informations, manque de transparence, information tronquée, réaction saine de la
démocratie, etc.… mais bien plus essentiellement à l'utilisation de la peur sous toutes ses ternes couleurs. Cette
peur distillée en permanence, en partie consciemment, conformément aux écoles de journalisme, en partie
inconsciemment, dans la mesure où les journalistes n'ont pas maîtrisé leurs peurs, ni son jumeau le désir de
dominer.
Par exemple le rejet quasi unanime de la part des gilets jaunes ne provient pas du faite que les
journalistes n’avaient pas couvert correctement les événements, ce qui objectivement n'est pas vraiment exact,
mais de la peur de toute cette masse d'individus en colère qui leur était renvoyée en permanence par les média.
D'où un phénomène psychologique élémentaire qui est un effet boomerang !
La petite histoire de la magie raconte que le magicien qui envoie des mauvaises pensées à autrui doit se protéger
dans un cercle magique. Il en va de même pour ces apprentis sorciers que sont les journalistes dans bien des
circonstances ! Mais eux oublient cette règle.

L'abstention de manipulation des peurs n'est pas une question de morale mais de bon sens. Elle
permettra d'utiliser la pensée créatrice pour construire un Nouveau Monde exprimant plus pleinement le Beau, le
Vrai, le Bon. L'éradication de la peur sera une des grandes victoires de la civilisation à venir.
Par exemple on commence a entendre très timidement des propos au sujet du revenu minimum de citoyen, c'est-
à-dire un revenu minimum dès la naissances sans contrepartie. Sans lui, la peur vitale sera toujours présente et
la Nouvelle Civilisation ne pourra pas émerger ! Alors pourquoi tous ces journalistes n’arrêtent-ils pas de nous
parler de chômage et de licenciements ?…129

Pour le moment cette pensée destructrice qui utilise la peur, et les techniques stakhanovistes d’une pensée
disruptive empêchent les individus de penser et de se faire une opinion solide. Elle a pour conséquence la
désagrégation de la culture actuelle et de tous ses stéréotypes illusoires : le profit, le refus de la mort, la
consommation égoïste, la recherche effrénée des plaisirs, etc.… cette destruction est nécessaire. Elle se fait
naturellement par les quêtes incessantes des individus. Le journalisme a-t-il vraiment besoin d'en rajouter ?…
Si ce propos reste encore vague dans l’esprit du lecteur, on pourra réfléchir aux racines de la peur dont
le sujet dépasse la dimension de cet écrit. Se reporter à la note.130
129
Lire du même auteur CHÔMAGE POURQUOI. Des artisans de la Civilisation qui s’ignorent.
http://leera.toile-libre.org/alivresraeditelect_catalogue.htm
Et
https://fr.scribd.com/document/400058598/POURQUOI-LE-CHO-MAGE-NE-PEUT-PAS-BAISSER-LA-SOLUTION-EN-GESTATION-docx
130
Les racines de la peur.

157
• L’INFO ENTRETIENT UN DESIR INSATIABLE, GENERATEUR D’ANXIÉTÉ PAR DÉFINITION.
Le désir est le corollaire de la peur.

Ce désir insatiable provoqué artificiellement est différent du BESOIN PRIMAIRE DE


CONNAISSANCE131 en réponse à la peur de l’inconnu.
La tendance matérialiste, de perte du Sacré qui s'amplifie en cette fin de civilisation est particulièrement
génératrice de peur de l'inconnu. D'où un besoin primaire compensateur de connaissance. Il s'agit là de la
constitution psychologique élémentaire de chaque individu.
L’info en exacerbant ce besoin naturel débouche sur un désir artificiel insatiable, qui par contrecoup est
générateur d’anxiété par définition.

On peut se demander si la « connaissance » peut se satisfaire de l'info ?…


Rappelons-nous le principe philosophique qui pose la connaissance de l'univers et des dieux comme la
résultante de la connaissance du Soi, c'est-à-dire de l’Âme. Le matérialisme reste piégé dans un cercle vicieux
douloureux tant qu'il n'a pas intégré cette dimension métaphysique !…
L'info peut-elle répondre à ce paradoxe ? Nous verrons cela un peu plus loin.

• CONSEQUENCE: L’INFO DÉCLENCHE LA HAINE ET LE REJET DES JOURNALISTES

Par tous ces moyens d’une psychologie de domination que nous venons de survoler, une haine sourde
s’accumule dans une opinion qui supporte de moins en moins un manque d’esprit scientifique dissimulé par des
« fausses barbes ». Il ne faut pas s’étonner alors du rejet des journalistes à mesure du développement de leur
pouvoir d’une part et des prises de conscience d’une opinion de plus en plus éclairée d’autre part.

4• CHANGEMENTS QUI MODIFIERONT COMPLETEMENT L'ATTITUDE DE L'HOMME ENVERS LA


VIE
Quand l’opinion s’éveillera le journalisme mutera.
Tous ces changements forcés dans la conscience du peuple peuvent avoir finalement des effets
bénéfiques comme le montre l’exemple suivant.

• PSYCHODRAME FRANÇAIS ET MONDIAL RAPPORTÉ PAR L'INFORMATION.


NOTRE-DAME BRÛLE, LE MONDE PLEURE.

Il est des cas où l'information sur un mode émotionnel peut avoir un effet transcendant. Lors de
l'incendie de Notre-Dame de Paris l'aspect culturel et l'aspect spirituel ont communié pendant quelques jours
grâce à ce symbole universel.

L'événement dramatique survenu le lundi 15 avril 2019 à Paris frise le fantastique ! Si une météorite était tombé
sur Paris elle n'aurait pas sidéré les Parisiens et le monde entier, plus que l'embrasement de la toiture de Notre-
Dame.

Bien que les propos ésotériques fassent peur à ceux qui se pensent rationalistes et qui font un amalgame entre superstition, crédulité, animisme,
chamanisme, religion, mysticisme, enfers, sectes, magie, sorcellerie, spiritisme, occultisme, métaphysique, psychanalyse, et bien d’autres choses, etc. … il peut
être intéressant tout en gardant un esprit scientifique critique d’écouter l’histoire occulte des racines de la peur.

« La peur de la mort est l'une des grandes anomalies ou distorsions de la vérité divine,[depuis des temps immémoriaux] …« A partir de ce moment-
là, les hommes ont mis l'accent sur la mort et non sur la vie, et ils ont été toute leur vie, hantés par la peur.
« L'une des actions initiales, …[de la nouvelle religion universelle] …sera d'effacer cette peur particulière et de confirmer dans l'esprit des gens que l'idée
d'incarnation et de prise de forme représente la vraie obscurité pour l'esprit divin qu'est l'homme ; c'est la mort et l'emprisonnement temporaire de l'esprit. On
enseignera aux hommes que l'évolution est en soi un processus initiatique,… »
…Pour la totalité du texte se reporter à : [18@733] Traite sur les sept rayons, volume V, d’Alice Bailey.

Sur l'énergie astrale et la peur lire :


Traité sur la magie blanche pp [4@298] et suiv. d’Alice Bailey
… Et mot clé: la peur, dans toute l’œuvre d’Alice Bailey.
131
Rappel des besoins élémentaires : de subsistance, et de logement ; de retour au paradis perdu du ventre maternel ; instinct grégaire ;
besoin de valorisation, besoin de connaissance.

158
Nous pouvons nous interroger sur la symbolique psychologique de ce drame. La description matérielle a été
relatée sans arrêt toute la soirée et la nuit et le lendemain par les journalistes. Mais le sens profonde, symbolique,
de cet incendie exceptionnel reste à rechercher. L’Esprit journalistique, éclairé par la raison pure, peut peut-être
nous y aider. Tout le monde, toutes confessions réunies a été bouleversé par les images de cette toiture multi-
centenaire en feu. Bien plus, le monde entier à participé à ce qui se passait en France. Peut-on penser que ce
Janus aux deux visages formé: des chrétiens matérialistes d’une part et des laïcistes coupés de leur intuition
profonde d’autre part, a vu les postures matérialistes illusoires partirent dans les flammes ?… Dans la
symbolique, la toiture peut représenter la tête et le mental. Le feu qui «purifie » la pensée collective d’un peuple,
et même au-delà, n’est pas anodin. Chacun peut le constater. Que la chrétienté ait sombré dans le matérialisme,
tout le monde en convient. La Curie romaine en est un triste exemple. La perte de la foi en un avenir meilleur est
insoutenable pour bien des consciences simples. L’église a perdu le sens du mystère reliant l’homme au Ciel.
D'un autre côté on se souvient de ce que disait Jean Rostand le biologiste : il n'y a pas une personne qui pense
plus à Dieu qu'un athée car il se défend en permanence d'y croire, dans une fuite angoissée devant l’inconnu.
Une passante sur les lieux du drame disait : « le monde va peut-être comprendre enfin »132…
Notre-Dame en feu, c'est le symbole du dépassement inconscient du matérialisme qui mine la vieille civilisation
en décomposition. Consciemment le monde est traumatisé par ce bâtiment en feu : c'est la sidération, la tristesse,
et tout un cortège de sentiments qui fait s'apitoyer les gens sur eux-mêmes. Mais inconsciemment ne peut-on
penser que la pensée s'élève vers une demande silencieuse de compréhension de notre destin universel ?… Il y a
un peu plus d'un an déjà un autre psychodrame à remué plus de 10 millions de Français : les obsèques de Johny
Halliday. Inconsciemment les Français ont été ramenés physiquement ou virtuellement, dans un lieu spirituel,
l'église de la Madeleine. Les pensées se sont élevées également lors de cet événement, grâce en particulier à un
orateur inspiré133.
Pour que la nouvelle civilisation naisse, elle a besoin de développer une dimension métaphysique ou spirituelle
qui la tire du bourbier matérialiste où nous nous enlisons134. C'est ce qu’un visionnaire comme André Malraux
annonçait : « le XXIe siècle sera métaphysique ou ne sera pas ».135 Une Civilisation doit reposer sur 7 piliers,
sinon elle s’écroule.
Notre-Dame a brûlé et la conscience en pleurs des peuples ne sera plus comme avant.

***

Une information trop émotionnelle peut entraîner une réaction de rejet et une prise de
conscience des gens qui de moins en moins acceptent cette forme d’information.
L’info émotionnelle sert par contre coup à apprendre et à intégrer, petit à petit, les mécanismes et les
motivations des individus qui forceront des changements psychologiques et modifieront complètement
l’attitude de l’homme envers la vie

La vertu de ce type d'information jouant sur l'émotion, et la peur, la pitié etc. n’est-il pas aussi de
développer malgré tout une certaine forme imparfaite de compassion pour autrui, et de faire comprendre
le sens de L'UNITÉ de l'humanité.

En fin de compte, ce niveau d’info sera a éradiquer dans la Civilisation à venir.


***

132
Dans l’info si critiquée par l’opinion, il est des « perles » comme celle-ci relevée par un journalisme qu’il faut savoir écouter.
133
Lire du même auteur : Ces chanteurs qui élèvent la conscience du peuple.
134
La religion universelle dans la Civilisation à venir : https://fr.scribd.com/document/415173308/LA-RELIGION-UNIVERSELLE-DANS-
LA-CIVILISATION-A-VENIR?fbclid=IwAR36UrxB8k74gZm-FMLXTr7XUKPQTLwaryQ3tYKHIcyLcy1eleHtaBPUDVQ
135
A ce propos un récent documentaire sur Arte (9/10/2019) a été une entreprise de désinformation voir de négationnisme.
L'auteur affirme qu’André Malraux a dit ne jamais avoir prononcé la fameuse phrase le XXIe siècle sera métaphysique ou ne sera pas, en
entretenant la confusion entre religieux spirituel et métaphysique, et cela preuve à l'appui ! Preuve que le réalisateur se garde bien de
montrer.
Or dans les années 80, Arte a diffusé une interview du ministre à un journaliste allemand, en français, disant textuellement le XXIe siècle
sera métaphysique ou ne sera pas.
Il est surprenant qu'une chaîne comme Arte se fasse la complice de cette désinformation, et ce n'est pas la première fois, alors qu'elle possède
une source sur les véritables propos d'André Malraux.

159
D’UN POINT DE VUE INTELLECTUEL
Les pédagogues de l’information du futur

À quoi sert l'information d'un point de vue intellectuel, dégagée des miasmes émotionnels ?
L’info de cette strate intellectuelle a un effet pédagogique.
Elle correspond à un besoin scientifique de connaissance du monde où nous vivons, des autres peuples et de la
similitude des modes de pensée. En apprenant à penser, les individus peuvent se forger des opinions éclairées.
Ainsi les peuples se dégagent petits à petit des idiosyncrasies dominantes. Les conférences du général De Gaulle
sont exemplaires à cet égard. Nous essaierons ensuite de bien comprendre en quoi l'info n'est pas la culture.
Tous ces journalistes « en quête d'auteur » essaient de sortir l'info du « trou noir » de l'univers.

Ce niveau d'information utilise plus la presse écrite que les autres médias car la pensée peut s’y dérouler
en détail, après réflexion, et de manière mieux structurée que la parole ; (dans les limites des titres à sensation,
du style condensé, des parti-pris des journalistes qui font des impasses).
Mais il y a pensée et pensée : de la pensée commune matérialiste à la pensée libre en passant par la pensée
spirituelle et la pensée scientifique il y a de larges fossés. La pensée populaire est plutôt d'ordre égoïste et atteint
rarement la pensée libre altruiste, préoccupé essentiellement du bien commun.

1•BESOIN SCIENTIFIQUE DE CONNAISSANCE DU MONDE.

Parmi les cinq motivations majeures136 des individus le besoin de connaissances se développe lorsque
les quatre autres sont satisfaites. L'homme s'interroge in fine sur sa raison d'être sur terre, sa place dans l'univers,
et son devenir.
C'est à ce niveau que la science peut lui être d'un grand secours pour se libérer de toutes sortes de formes-
pensées illusoires qui l’emprisonnent. A condition de dépasser le matérialisme.
L’info participe donc à cette connaissance générale dont l'individu commence à avoir besoin.

La compréhension de ce qui se passe partout sur terre a pour vertu de développer une reconnaissance des
besoins des autres peuples et de l’identité de ces besoins avec les notres ; ainsi que des modes de pensée
complémentaires.

Les dirigeant qui empêchent leur peuple d’être informé des évènements à l’étranger commettent le plus grand
crime contre l’humanité car ils détruise l’esprit. Il est pire que les massacres de masse qui n’abattent que les
corps. Ce fut le cas de l’ex-URSS, de la Chine, et aujourd’hui de la Corée du nord en particulier.

Mais la prolifération des pensées insuffisamment structurées, duelles conduisent à une jungle
intellectuelle dont il peut être parfois difficile de sortir. Un exemple saisissant est la pensée nazie pendant
l’occupation telle qu'on peut la voir à l'œuvre dans les documentaires très nombreux à la télévision.137 Et
pourtant ils voulaient instaurer une nouvelle civilisation de 2000 ans !
D’autre part des pseudo-penseurs se sont invité dans le débat comme des virus dans l’organisme. Les fausses
nouvelles prolifèrent pour détruire les bases des sociétés. Pour s’en défendre des sociétés comme Acrymed138
développent des sites de décodage des fausses nouvelles… Ce sujet peut faire l’objet à lui seul de nombreux
ouvrages. Mais il n’intéresse pas notre propos.
Seul le discernement de chacun et la vigilance de tous les instants peuvent être un remède efficace.

2• L’INFO PEUT APPRENDRE A PENSER, À SE FORGER UNE OPINION ?

136
Rappel : besoin vital de subsistance, instinct pour retrouver le paradis perdu, instinct grégaire, besoin de valorisation, et besoin de
connaissances.
137
Lire à ce propos : LTI, la langue du IIIe Reich, Victor Klemperer, Albin Michel.
Un autre exemple est le récit par Jacques Benoist-Mechin dans : A l'épreuve du temps. Tome 2, où il relate cette "descente aux enfers" que
furent pour lui les années 1943 – 1947 lorsqu’il collabora avec les nazis.
138
https://www.acrimed.org/-Quelle-critique-des-medias-

160
La vieille civilisation mourante apprend laborieusement à PENSER. Non à agiter des pensées dans tous
les sens comme d’un mouvement brownien, mais à structurer une réflexion de manière scientifique et sans
affect. C'est en pensant de plus en plus clairement, scientifiquement, que l'individu peut se sortir du bourbier des
émotions qui l’enchaîne dans une ronde douloureuse sans fin. Mais si on veut bien réfléchir à notre existence
quotidienne il est évident que la pensée est encore insuffisamment puissante pour nous libérer des émotions
destructrices !…

À force d'efforts, de discipline mentale, chacun est à même de quitter le ring de la polémique pour se forger une
opinion étayée, qui ne soit pas un simple avis, une supputation.
Mais les opinions scientifiques ne sont pas encore la VÉRITÉ une et indivisible.

Une pensée scientifique veut que l’on envisage les différents aspects d’une question. On rencontre cependant
encore trop souvent une « information à charge » dont il est inutile de parler plus.
Les infos ont donc une vertu éducative par la richesse des formes pensées illusoires qu'elles produisent chaque
jour et auxquelles l’individu est confronté et qu’il doit trier pour être en paix en son for intérieur.

Nous pouvons reprendre ici une analyse faite dans l’ouvrage CHOMEUR : POURQUOI ?… .139

… « Si l'on veut progresser plus loin, vers l'établissement de justes relations, ou la participation à
la réorientation de l'opinion, le discernement incessant est de plus requis. Aucune conception, n'est
jamais acquise ! Cette pensée non-violente gagne ainsi en degrés de liberté lorsqu'elle s'entraîne
progressivement à acquérir les trois qualifications suivantes, bien connues des philosophes. - La
pensée de bon sens. Celle qui discerne entre l'activité égoïste et les actes désintéressés. Elle permet
d'orienter nos propres choix dans le sens d'une plus grande moralité. Elle est accessible à toutes les
bonnes volontés, aussi humbles soit-elles. - La pensée logique. Celle qui est plus attentive aux
motivations de l'individu et aux freins psychologiques à son action. Elle permet de trouver un juste
équilibre entre la satisfaction normale des besoins et la libre responsabilité vis-à-vis du groupe. Il
n'est pas question d'une responsabilité imposée par un quelconque sens de culpabilité, comme la
phrase "à chacun de prendre ses responsabilités" a trop souvent tendance à le sous-entendre. - La
pensée plus subtilement discriminative. Celle qui permet de distinguer entre ce dont on peut se
contenter pour la commodité d'une situation, et une exigence supérieure, de surpassement de soi
pour le bien universel. Elle ne laisse plus aucune place à l'idéologie de masse, mais plutôt à un
sens individuel de l'Éthique. La pensée maîtrisée aboutit à ce qui est appelé communément un
penseur libre. Il peut se rencontrer dans tous les milieux sociaux. Il n'a de mérite à devoir qu'à lui-
même. Avec cette simple grille très efficiente, chacun peut analyser, s'il est patient, ses propres
pensées et actes. Puis étudier les fondements théoriques des principales actions collectives
concernant le chômage. Et s'entraîner ainsi à discerner le niveau de liberté atteint par lui-même, les
acteurs publics ou l'opinion. Le résultat vaut largement le temps investi. »

3• APPRENDRE A SE DÉGAGER DES IDIOSYNCRASIES DES JOURNALISTES.


Tournez 7 fois votre langue dans votre bouche avant de parler.

L'info plus mentale néanmoins est loin d'être libre dans le monde journalistique. Sans parler des
journalistes qui défendent une idéologie quelconque, nous pensons tous dans un monde qui a les idiosyncrasies
propres à chaque peuple, à chaque culture, à chaque époque.

Sur ce plan intellectuel pragmatique la peur fait également des dégâts. Par exemple l'arrestation par la
police écossaise d'un soi-disant assassin en fuite depuis plus de 10 ans a été répercuté dans la presque totalité des
journaux français (10/2019). Il s'est avéré que la personne était un bon père de famille ! Et il a fallu du temps
pour que les journalistes s'en rendre compte. Comment expliquer cette « bavure » autrement que par
précipitation due à la peur de la concurrence des autres médias.

139
CHOMEUR POURQUOI ? Des artisans de la Civilisation qui s’ignorent, du même auteur.
http://leera.toile-libre.org/alivresraeditelect_catalogue.htm
et
https://www.scribd.com/document/44104625/CHOMEURS-POURQUOI-Richard-Andre-10

161
En restant vigilant nous pouvons nous rendre compte de ce qui est sous-jacent à l'information.
Nous avons donc un terrain d'expérimentation extraordinairement riche pour apprendre à penser.
*

4• UN MODELE D’INFORMATION EXEMPLAIRE : LES CONFERENCES DE PRESSE DU GENERAL


DE GAULLE.

Les conférences de presse du général De Gaulle sont un modèle d'une pensée libre.
Le général De Gaulle commençait par synthétiser tout un groupe de questions avant de répondre aux journalistes
présents. Il replaçait les sujets dans un ensemble historique et une vision d'avenir. Cette double capacité éclairait
véritablement le sens de l’action présente.
Il prenait le temps de répondre en détail, sans se presser, toujours avec humour.
Les idées développées étaient inspirées par la Raison pure. Cette Raison pure qui fait tant défaut à notre époque !
Bien des gens de l’on pas compris : les critiques, les jugements à l’emporte pièce, étaient le fait de gens qui eux
n'avaient pas une pensée libre ! Encore aujourd'hui bien des délateurs, des polémistes, égocentrés ne font pas
preuve de cette pensée libre qui inspirait le général De Gaulle.140 Comme disait un auditeur effaré : « j'ai envie
parfois de dire à tous ces critiques arrogants, comme dans un film : fermez vos g… les mouettes !… »

Cette strate intellectuelle de l'information prépare éventuellement l'action éclairée des différents
décideurs de la société.
C’est également une source pour des artistes : un chanteur comme Charles Aznavour disait qu’il ne ratait pas le
journal télévisé car çà lui permettait de savoir ce qui se passait dans le monde et de s’en inspirer pour ses
chansons, disaient-il.

*
5• L’INFO N’EST PAS LA CULTURE :

Arrêtons-nous un instant sur l'amalgame entre information et culture.


Chaque jour, les principales radios aux heures où on souhaiterait émerger du sommeil tranquillement
dans la journée font ingurgiter une dose d’info comme autrefois on donnait aux enfants une cuillère d’huile de
ricin pour les purger ! Est-ce que l’info nous purgerait de quelque chose ?…

À la fin des années 50 une radio décida de donner un bulletin toutes les heures. Je m’en souviens ; c'était une
révolution ! Et depuis l'info n'a cessé d'envahir notre espace vital. Il y a quelques décennies France Culture,
France musique, en particulier, étaient à l'abri de cette pression de l’info, mais aujourd'hui elles ont été
empoisonnées par la conception mentale perverse de certains responsables journalistes et diffusent l'information
à pléthore. Le matin au petit déjeuner certain souhaitent avoir une information : pour cela il y a des stations
spécialisées. Mais d'autres souhaiteraient débuter leur journée dans une ambiance de réflexions calmes. Il ne leur
reste plus aujourd'hui que le choix de couper toutes les radios !… Ou de se brancher sur une rare chaine internet
peu connue comme Canal Académie, etc…

Qu'est-ce qui a pu passer dans la tête des décideurs de France Culture en particulier de pervertir le sens de la
culture en faisant croire que l'info journalistique était de la culture ? LA CULTURE C'EST LA CULTURE ;
L'INFO C'EST L'INFO ! C'est comme si vous plantiez des mauvaises herbes dans un potager !
La perversité a même été jusqu’à inventer un nouveau concept : culture d'info !141
Cette émission utilise les mêmes travers des pensées saccadées et trop rapides que l'info.

Lire : Nouveaux témoignages d’auditeurs de France Culture


« Parce que d’auditrice assidue, attirée, intéressée que j’ai été pendant des années, je me trouve
aujourd’hui devant une radio qui m’est devenue étrangère.
Le monde change, admettons aussi que la radio change, mais pourquoi aujourd’hui rien ou presque ne

140
Voir par exemple l’intégrale de la CONFERENCE DE PRESSE DU GENERAL DE GAULLE A L'ELYSEE, du 5 septembre 1961
https://www.youtube.com/watch?v=ZprDRpof3UQ
Et également les interview du général de Gaulle par Michel Droit.
141
"Culture d'info", c'est un nouveau rendez-vous du dimanche sur franceinfo. Chaque semaine, Thierry Fiorile reçoit une personnalité de la
culture ou du monde des idées, qui vient commenter l'actualité. Aujourd'hui : le cinéaste Robert Guédiguian.…

162
retient mon attention longtemps, et pourquoi ce geste d’éteindre la radio alors qu’on vient juste de
l’allumer ?
France Culture était exclusivement chez moi des heures, tous les jours. Aujourd’hui je réécoute
d’anciennes cassettes, heureusement conservées. Est-ce normal ? » etc…142

Toutes les rationalisations économiques ou de sondages des soi-disant demandes des auditeurs n'ont pas de sens
véritable. Il existe une responsabilité des journalistes de diffuser des contenus scientifiquement cohérents avec la
définition des programmes. Rappelons-nous la réaction de Mikhaïl Gorbatchev devant l’insistance d’un
journaliste qui voulait absolument le faire parler d’un sujet négligeable et scandaleux en se défendant de poser
une question que les auditeurs réclamaient (soi-disant) : Monsieur Mourousi, vous êtes un journaliste
responsable et non un bouchon ballotté par les flots. Vous pouvez choisir vos questions !… Mais nous sommes
entrés dans une ère de cacophonie, sans doute suite à la guerre économique et à l'instabilité du mental de nos
contemporains !

Une réflexion culturelle intelligente sur l’info :


« LE SENS DE L’INFO ».
« Chaque dimanche soir, les auditeurs de France Info savourent le bonheur de reprendre goût à l’actualité.
Chaque dimanche soir, pendant sept précieuses minutes, un penseur donne sens à quelques événements qui
façonnent notre monde. Chaque dimanche soir, relancé par Michel Polacco, Michel Serres nous révèle le cœur
palpitant de l’information. Dans ces 240 chroniques, le pittoresque n’exclut en rien la profondeur, l’humanisme
fait la part belle à l’humour, l’émerveillement fait écho à la gravité. Que les deux compères s’intéressent aux
héros de la téléréalité ou aux dieux du stade, reviennent sur la mort de Jean-Paul II ou des victimes anonymes du
tsunami, discutent de la petite musique des ascenseurs ou du silence du toit du monde, des normes sociales ou de
la survie de la planète… chaque sujet, éclairé de culture, met en lumière l’extraordinaire richesse de notre
quotidien, en un joyeux pied de nez à la pensée unique.143
Tous les journalistes ne devrait-il pas être des élèves assidus Michel Serres?

***

JOURNALISTES EN QUÊTE D’AUTEUR...?144

Ce type d'information intellectuelle permet d'apprendre le discernement dans tout le fatras des
événements qui sont déversés journellement. Du bas mental agité, la pensée développe lentement une pensée
scientifique, épurée, structurée, puis finalement LIBRE et éclairée par la Raison. Souvenons-nous que la Raison
est de l’ordre de l’Intuition et non du mental, selon la grande tradition métaphysique. Le sens de justes relations
se développe progressivement en synthèse des injustices et des iniquités qui sont relatées par l’information.

Ne perdons pas de vue que L’INFO DECRIT LES EFFETS MAIS PAS LES CAUSES PROFONDES, tout au
plus les causes immédiates…Où l’info peut-elle trouver ces causes profondes ?

L’INFO DANS LE « TROU NOIR » DE L’UNIVERS.


Dans le tintamarre médiatique nous oublions que l’info est confrontée à UNE MYRIADE
D'ÉVÉNEMENTS INCONNUS qui donne le vertige.
Sur notre planète et dans les profondeurs de la terre et dans le cosmos il existe des myriades de myriades
d'événements dont l’info ne couvre qu'une partie infinitésimale, insignifiante !
De plus les lecteurs spectateur n’ont connaissance que d'une partie encore bien moindre.
On peut alors ce demander en quoi l’info plus que microscopique et même au-delà de yoctoscopique (10
puissance -24) peut servir à la connaissance ?…

***

142
https://www.acrimed.org/Nouveaux-temoignages-d-auditeurs-de-France-Culture
143
(3 CD ou 15 heures d’émissions pour donner un autre regard sur l’actualité) !
Michel Serres est professeur à Stanford University, membre de l’Académie française, l’un des rares philosophes contemporains à proposer
une vision du monde ouverte, fondée sur une connaissance des humanités et des sciences. Il est l’auteur de très nombreux essais
philosophiques et d’histoire des sciences, dont, aux Editions du Pommier, Récits d’humanisme, Le Mal propre, La Guerre mondiale,
Écrivains, savants et philosophes font le tour du monde, Temps des crises, notamment. Michel Polacco a dirigé France Info de 2002 à
2007. »
144
Allusion à : Six personnages en quête d'auteur (Sei personaggi in cerca d'autore) pièce de théâtre écrite par Luigi Pirandello en 1921.

163
DANS UNE PERSPECTIVE METAPHYSIQUE
L’Esprit journalistique.

Dans ce chapitre nous abordons un aspect de l'info qui n'a plus rien à voir avec le journalisme
traditionnel. L'état de conscience correspond à ce que l'on peut appeler l'esprit journalistique dont nous avons
longuement parlé. L'info de cette nature servira dans la civilisation à venir pour ancrer dans l'esprit des peuples
certaines valeurs qui commencent à être embryonnaires dans la réflexion contemporaine.

Cette info s'appuiera sur un mental inspiré par l'imagination créatrice. Il y aurait beaucoup à dire à ce sujet mais
nous renvoyons le lecteur à la tradition métaphysique (en particulier celle des yoga soutra de Patanjali).

Cette info permettra de connaitre la finalité évolutive propre à la Civilisation à venir.

1• BESOIN VITAL D’ESPOIR.

FACE À LA DÉSAGRÉGATION DE L’ANCIENNE CIVILISATION ET À LA NAISSANCE DE LA


NOUVELLE CIVILISATION.

De Gaulle se désolait auprès du journaliste Michel Droit de voir le peuple comme un troupeau de
moutons se précipiter vers le gouffre !
Chaque fois, dans l’histoire (et la mythologie) que le niveau de conscience est descendu en dessous d’un seuil
qui emprisonne les peuples, une destruction a lieu : 1914-1945 détruit l’égoïsme des peuples par le feu et le son
des canons. Plus loin, dans la bible, les gens adorant le « veau d’or » entraînent la fureur de Moïse qui brise les
tables de la Loi. Etc…

Les peuples ont donc un besoin vital d'espoir que l'info ne peut pas leur donner objectivement. A l’heure actuelle
les évènements qui conditionnent la vie de l’humanité …SONT ENREGISTRES AUTOMATIQUEMENT. Ils
agissent sans explication de façon inconsciente.

L'INFO PERMET A CHAQUE INDIVIDU D'ASSISTER AU DELITEMENT DE L'ANCIENNE


CIVILISATION. Tous les secteurs de l'activité humaine sont concernés : la politique, le juridique, l’éducation,
les entreprises, les arts, la religion, les organisations, etc.
Au moment de la révolution on avait pu assister à l'abolition du pouvoir royal ; et de nos jours même la
démocratie est en question. Les juristes ce sont insinués dans tous les rouages la vie quotidienne en
complexifiant à l'infini ce qui aurait dû être très simple. L'éducation a régressé sur le plan de l'exemplarité de la
discipline. Les multinationales imposent leurs lois aux politiques tandis que les petites entreprises sont écrasées
par l'administration. Au niveau des arts il y a un peu de tout, parfois sublime parfois horrible. 2000 ans de
christianisme sont sur la sellette suite en particulier aux comportements criminels de fractions du clergé mais
surtout à l’opposition à une pensée libre145.
La science semble encore tirer son épingle du jeu…
Ces délitement multiples et multiformes sont assimilés plus ou moins inconsciemment par l'opinion sans apport
du journalisme.

Certains penseurs peuvent cependant voir clair.


Cas de la question algérienne par de Gaulle. De Gandhi qui secoua le joug de l’empire britannique, de Marti
Luther King qui mit un coup d'arrêt aux attitudes ségrégationnistes, de Nelson Mandela qui finit par faire
disparaître l’apartheid, etc.…

L'esprit journalistique pourra sans doute accélérer cet espoir dans la civilisation à venir en expliquant vraiment
les événements.

145
Se rappeler la guerre faite aux encyclopédistes.

164
En particulier l’esprit journalistique peut amplifier l'espoir des peuples en mettant l'accent sur les millions
d'individus qui œuvrent pour la fin de la peur économique. Et en intégrant la notion salvatrice de karma et
réincarnation.

Parallèlement et souvent de manière inconsciente les piliers de la nouvelle civilisation sont en train d'être
construit.

2• CET ESPRIT JOURNALISTIQUE SERT À PRÉPARER UN text dite MONDE METAPHYSIQUE

Il fait appel à LA VOLONTÉ DE SAVOIR… forme supérieure du désir de connaissance.


Il s’obtient, écrit la tradition ésotérique, « par le développement de la faculté de maîtrise du mental afin que le
Penseur puisse avoir prise sur les processus mentaux, les maintenir stables, et apprendre à considérer le mental
comme l'interprète des états de conscience, le transmetteur de l'intention égoïque au cerveau physique et comme
la fenêtre par laquelle l'Ego, l'homme réel, observe de vastes champs de connaissance, encore ignorés de la
majorité des hommes. »

Ce décentrage de la simple matière caractérisera la Civilisation à venir, sans pourtant la nier.


Mais en la remettant à sa juste place de support de l’esprit. Cela découle de l’échec relatif de l’expérience de la
consommation matérialiste qui devait apporter la liberté et le bonheur aux peuples.

L’INFO SERA RELATIVE AUX SEPT PILIERS DE LA CIVILISATION dont nous avons parlé dans
d’autre ouvrage.
Il s’agit de :
L INFO POLITIQUE, militaire, juridique:
L INFO PÉDAGOGIQUE, psychologique
L INFO ÉCONOMIQUE , chômage*, guerre financière *
L INFO ARTISTIQUE°, CULTURELLE, SPORTIVE°
L INFO SCIENTIFIQUE
L INFO RELIGIEUSE°, yoga, LA RELIGION UNIVERSELLE*
L INFO CIVILISATIONNELLE, Ordre, rites, symboles, administration

(Se reporter aux ouvrages séparés * ou inclus dans ce tome sur l’info journalistique °).

3• L’INFO JETTE LES BASES DE LA CIVILISATION A VENIR.

Une information intégrant un sens métaphysique doit comporter une des dimensions de la civilisation à
venir. Elle nécessite un sens métaphysique personnel et une discipline du silence intérieur permettant à l'intuition
d'éclairer la pensée.

Une information de cette nature est décentrée de l'ego et préoccupée essentiellement des besoins mondiaux..
De cette manière « le désir meurt d’attrition » comme le dit la Tradition.

Envisageons brièvement les valeurs qui sont en train d'émerger dans le chaos actuel et qui seront
porteuses de la civilisation à venir. Toute information journalistique devrait être envisagée à l'aune de ses
valeurs, à l'exclusion de toute les non-valeurs égoïstes.

Parmi les BESOINS DU MONDE l'info en reconnaît certains et en élude d'autres, comme le besoin de
spiritualité en particulier, ou de justice, au-delà du simple droit.…

L’info commence à développer :

- Un certain INSTINCT HUMANITAIRE qui est encore bien emprunt de préoccupations


égoïstes sans parler de tous les profiteurs masqués qui se greffent sur toutes les opérations cherchant à venir en
aide aux malheureux.

- Il concerne depuis peu la planète, les végétaux, les animaux (dont la souffrance vient d’être
officiellement reconnue), et les droits humains, l’économie solidaire, la TOLÉRENCE..

165
- La rechercher de JUSTES RELATIONS dans tous les échanges humains. La diplomatie,
l'esprit juridique, œuvre particulièrement dans ce domaine.

- Un grand courant de BONNE VOLONTÉ est à l'œuvre depuis la dernière guerre mondiale
sous l'influence de groupes de pensées146. Elle est plus importante que la paix et le confort. Pensons
particulièrement à l’ONU qui envoie des Ambassadeur de bonne volonté partout dans le monde.

***
LA CLÉ.
« Pour moi, les hommes, c’est Dieu.… Quand ils sauront !… »
Jacques Brel

Tout ce travail journalistique fait émerger un sens de l’UNIVERSALITÉ.


Le concept de « mondialisation » est une prémisse de l’Universalité. Notons que le terme
comporte le mot UNIVERS qui rappelle la pensée de Socrate : …et tu connaîtra l’Univers et les Dieux .
C’est la clé qui permet de comprendre profondément À QUOI SERT L’INFO.
L'universalité débouchera dans le futur sur le sens de L’UNITÉ de l’humanité. Lorsque les
guerres, les conflits de toute natures auront cessé.
« L'objectif intérieur de tout ceci était de rapprocher les êtres humains sur le plan extérieur
de l'existence afin de constituer un parallèle objectif au développement de l'unité spirituelle intérieure. Tous
les hommes se verront comme frères et l’expression d’un Dieu unique » comme l’exprime l’enseignement
métaphysique. Il y a encore du chemin à parcourir !…

146
Voir le film concomitant de 1934 : Les horizons perdus de Frank Capra, écrit par James Hilton en 1933.

166
*
* *
* * *

En définitive l'utilité de l'information journalistique c’est son


effet sur la conscience humaine qui agit par succession
d'identification et de desidentifications aux événements et aux
individus et tend à stabiliser une pensée calme et éclairée.

D’autre part le contact virtuel, intellectuel, avec la myriade


d’individus de la planète développe le sens de l’universalité
lorsque nous nous apercevons que tous les peuples pensent comme
nous. En définitive, cela conduira à la révélation de l’UNITÉ.

N’avons-nous pas la réponse posée par ce chapitre : A QUOI


SERT L’INFO JOURNALISTIQUE !

*
* *
* * *

167
168
CONCLUSION DES TOMES 1 ET 2
L’ESPRIT JOURNALISTIQUE LIBÉRATOIRE
DANS LA CIVILISATION A VENIR

Nous arrivons au terme de notre pérégrination dans les


arcanes du journalisme. Nous avons essayé de considérer la charte
de déontologie autrement. Puis nous avons analysé un certain
nombre de thèmes culturels qui préoccupent les gens à notre
époque : le sport, la laïcité, la religion, les arts… pour en trouver
les dénominateurs journalistiques communs.
L'information journalistique se révèle un formidable moyen pour
rapprocher les êtres sur notre petite planète.
En définitive l'utilité de l'information journalistique c’est son effet
sur la conscience humaine qui agit par succession d'identifications
et de desidentifications aux événements et aux individus et tend à
stabiliser une pensée calme et éclairée.

Pourtant l'opinion n'est pas satisfaite des journalistes !


Pourquoi ?…
Progressivement nous avons vu émerger ce qu'on peut nommer :
l'ESPRIT JOURNALISTIQUE. Cette manière de considérer les
faits non plus d'un point de vue matériel stricte mais dans une
dimension métaphysique qui accompagnera l'opinion enfin
rassérénée vers une Civilisation nouvelle.
Le véritable sens de l’info se dégagera lorsque les journalistes
auront définitivement tourné le dos à l’utilisation de la peur et
intégré une dimension métaphysique à leur propos pour donner
de l’espoir aux gens.

169
La finalité de l'information journalistique reste une énigme
pour l'opinion. Il apparaît à l'analyse que l'information
journalistique par le contact virtuel, intellectuel, avec la myriade
d’individus de la planète implante dans la conscience humaine un
sens D'UNIVERSALITÉ. C'est-à-dire que les individus de tous
pays se rendent compte qu'ils ont les mêmes préoccupations
essentielles et des manières de penser semblables.

Ce sens d'universalité est le prélude d'un sens beaucoup plus


vaste et spirituel : le sens D'UNITÉ. Cette unité qui nous fera
sortir du matérialisme pour émerger dans une civilisation
définitivement métaphysique, dans un avenir lointain, et
reconnaître notre prochain comme nous-mêmes… alors les
conflits, les guerres seront dépassées.

Pour le lecteur qui souhaiterait approfondir le sens


ésotérique de l’information et son impact sur la Civilisation à
venir, il pourra se reporter par exemple au passage cité en note147.

L'esprit sceptique peut en douter mais il lui est toujours loisible de


garder cet espoir dans petit coin de sa conscience.

*
* *
* * *

147
Alice A. Bayley, les Rayons et les Initiations, Adyar, pp 530-532 (pages anglaises @ 659-662). Version informatique :
http://miroir.urobore.net/share/aab/Traite%20sur%20les%20Sept%20Rayons%20-%20Les%20Rayons%20et%20les%20Initiations%20-%20Alice%20Ann%20Bailey.pdf
Liste complète des ouvrages :
http://miroir.urobore.net/index.php/pages/Bibliotheque#b

170
171
ANNEXES
PRÉSENTATIONS ET TABLE DES MATIÈRES Tome 1 et 2
PLAN INITIAL DU TOME 2 COMME GRILLE DE REFLEXION
Les Éditions Électroniques Richard André
AUTRES OUVRAGES de Richard ANDRE

172
PRÉSENTATIONS ET TABLE DES MATIÈRES Tome 1 et 2

TOME 1
PRESENTATION
Le tome I de L'ESPRIT JOURNALISTIQUE LIBERATEUR DE LA CIVILISATION A VENIR
analyse les bonnes bases qui permettront un journalisme d’une autre nature.
Analyse de la liberté de la presse et de la liberté des lecteurs. Analyse d’une vérité
journalistique sous influences. Analyse d'un « journalisme à responsabilité limité » et du
journalisme à responsabilité illimité éthique dont l'action est réformatrice. Analyse de la
pédagogie journalistique : un art aux confins du réel, et aussi la science de transmettre une
information compréhensible par tous.

1-UNE LIBERTÉ DE LA PRESSE…UNILATERALE


Analyse de la liberté de la presse et de la liberté des lecteurs.
La liberté de la presse est le thème incontournable lorsqu’il est question d’information. Nous essayerons
de comprendre en quoi une liberté de la presse est actuellement unilatérale et de ce fait incomplète et
conditionnante.
Mais avant, il convient de situer cette liberté par rapport à ce qui la transcende : l’Esprit journalistique.

2-UNE VERITE JOURNALISTIQUE SOUS INFLUENCES


Analyse de la vérité selon l’esprit journalistique.
Les « avis et opinions », les démonstrations étayées ne sont pas « la » vérité seule et unique. Elle peut
seulement être approchée. En se dégageant des conditionnements culturels, de l’illusion de l’information
complète… La vérité journalistique édifie l’espoir raisonné de la Civilisation à venir.

3-LA RESPONSABILITÉ REFORMATRICE DE L'INFORMATION


JOURNALISTIQUE
Après l’étude d’une liberté de la presse… unilatérale, et d’une vérité journalistique sous
influences, analyse d’un « journalisme à responsabilité limité » et du journalisme à responsabilité illimité
éthique dont l’action est réformatrice..

173
Le but de la responsabilité du journalisme est clairement établi : servir la collectivité. Pour cela il
retransmet ce qui peut lui être utile. Mais pas ce qui est futile. Mais pas de n’importe quelle manière. Il
doit répondre en son âme et conscience de ses paroles et de ses écrits.

4 PEDAGOGIE
Après l’étude d’une liberté de la presse… unilatérale, d’une vérité journalistique sous influences,
de l’analyse de la responsabilité réformatrice de l'information journalistique, cette pédagogie de
l'information journalistique clos les bonnes bases de l’esprit journalistique libérateur de la civilisation a
venir.
La pédagogie journalistique est un art aux confins du réel : art de choisir les sujets qui élèvent la
pensée hors du moi égoïste. Elle développe des contenus culturels matériels ET un sens métaphysique,
comme bases de la Civilisation à venir. La pédagogie journalistique est aussi une science qui transmet une
information compréhensible par tous. Science de prendre le temps d’expliquer ; du mot précis et simple ;
de la motivation de l’auditeur ; de l’écoute et du silence ; des bonnes questions ; de l’humour.
La pédagogie journalistique transmute toute information insipide, sans saveur, en un enseignement utile.

TOME 1
UNE INFORMATION : LIBRE, VRAI, verifiée, complète, RESPONSABLE, PEDAGOGIQUE

I— L’ESPRIT JOURNALISTIQUE S’APPUI SUR DE BONNES BASES

1 L’ESPRIT JOURNALISTIQUE EST LIBRE


UNE LIBERTE DE LA PRESSE… UNILATERALE.
L’Esprit journalistique libérateur de la Civilisation à venir —« L’Esprit » journalistique est ce souffle qui inspire la pensée.—L’avenir plus
ou moins lointain sera le champ d’expansion de cet Esprit journalistique.—Comment cet esprit journalistique peut-il éclore ?—Pourquoi cet
Esprit journalistique devra être libérateur ? —Au-delà d’une critique de l’ancien journalisme.
*
Réflexion sur la déontologie du journalisme.
La « charte d’éthique ». Les principaux thèmes abordés dans cette charte du journalisme
Elle rejoint les quatre libertés fondamentales présentées par le Président des États-Unis Franklin Roosevelt en 1941 : la liberté d’expression;
la liberté de religion ; la liberté de vivre à l’abri du besoin ; la liberté de vivre à l’abri de la peur.
Une liberté de la presse : bancale !
L’insoutenable paradoxe de la liberté de la presse bancale et les mécanismes de la peur
Effets pervers de l’utilisation de la peur : impact de la peur sur la libre réflexion.
Ne pas confondre licence et liberté.
Pourquoi le journalisme abuse-t-il a outrance de la peur ?
Du droit de savoir alibi … au Devoir de connaissance.
Le « droit de savoir » conditionne des masses passives encore dans l’enfance ; le devoir de connaissance en fait des individus libres.
*
Bénéfices d’une éthique au-delà de la peur. L'esprit journalistique libéré de la peur est d’emblée clarifiant.

2 L’ESPRIT JOURNALISTIQUE EST VRAI


UNE VERITE JOURNALISTIQUE SOUS INFLUENCES
Les « avis et opinions », les démonstrations étayées et « la » vérité seule et unique.
Cette vérité à laquelle tend l’esprit journalistique peut être approchée
En voyant quelques unes de ses caractéristiques.
La vérité journalistique est dégagée des conditionnements culturels.
L’approche de la vérité a ses limites.
L’illusion de l’information complète !
A quoi sert l’information vraie ?
La vérité journalistique édifie l’espoir raisonné de la Civilisation à venir.

3 L’ESPRIT JOURNALISTIQUE EST RESPONSABLE


UN « JOURNALISME A RESPONSABILITE LIMITEE ».
La 1re responsabilité journalistique est de transmettre.
Le verbe est une puissance.
La 2e responsabilité journalistique de s’abstenir, découle de cette puissance du verbe.
Le journalisme à responsabilité illimitée éthique.
La 3e responsabilité ethique est d’ordre métaphysique.
La 3e responsabilité éthique est de synthétiser le sens.
A– dans la direction d’une compréhension historique des évènements présents.
B– dans la direction transcende d’une analyse scientifique exacte des faits actuels, en relation avec le sens psychologique et intérieur de
l’individu.

174
C– dans une perspective psychologique future de l'impact des évènements actuels.
La 3e responsabilité éthique a une action réformatrice.
La 3e responsabilité éthique façonne la pensée humaine ;
Eclaire les pensées embrouillées de la masse ;
Organise la civilisation.

4 L’ESPRIT JOURNALISTIQUE EST PÉDAGOGIQUE


Un constat : La tour de Babel de l’info
Qu’est la pédagogie journalistique ?
Simplifier la multiplicité des conceptions (Education- Formation -Formation continue- Pédagogie/«Andragogie » )
Se libérer d’un complexe de « prof » !
Un préalable : se connaitre soi-même
Le fond et la forme de la pédagogie
Les journalistes sont les scientifiques de l’info
Culture matérielle ET métaphysique, bases de la Civilisation
L’Esprit journalistique regarde vers l’avant
Le contenu pédagogique de la civilisation a venir .

***

TOME 2

TOME 2
II— LE VÉRITABLE SENS DE L’ESPRIT JOURNALISTIQUE

Introduction
1_LE MYSTÈRE DU SPORT
- Abord du sport par l’Esprit journalistique
2_L'EVEIL, la vie de Yogananda
-Abord de la spiritualité par l’Esprit journalistique
3_LA LAICITE METAPHYSIQUE
- Abord de la laïcité par l’Esprit journalistique
4_CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT LA CONSCIENCE DU PEUPLE
- Abord de la culture par l’Esprit journalistique
*
5_À QUOI SERT L'INFO JOURNALISTIQUE ?

**

175
PRESENTATION

I- LE MYSTÈRE DU SPORT !
Le sport tient une position hégémonique dans l'existence des peuples. Or cette place est relativement
récente quant à son ampleur et son intensité. Il y a là un mystère.
Par rapport aux temps antiques on peut déceler une désacralisation du sport et une perte d'éthique qui inquiète les
responsables au regard de toutes les dérives modernes.

Au-delà des traditionnelles explications du sport par un besoin de détente ou de santé, ce texte essaie de
lever le voile en empruntant résolument un chemin métaphysique.

Cet abord du sport par l'Esprit journalistique dégage, au travers d'un sujet dont raffolent les journalistes, une
compréhension de ce que sera l'Esprit journalistique, par rapport au simple journalisme que nous connaissons,
pour la Civilisation à venir.

Abord du sport par l’Esprit journalistique 148.


PLAN
Introduction
1 UNE PLANETE COMME UN TITANESQUE TERRAIN DE SPORT
2 LE CULTE DU CORPS
3 DÉSACRALISATION DU SPORT ET PERTE D’ETHIQUE
4 LES NON-SENS DU SPORT
5 LES BIENFAITS DU SPORT
6 LE SENS MYSTERIEUX DU SPORT
Pérégrination à Compostelle.
7 L’ESPRIT JOURNALISTIQUE ET LE SPORT

*
II- L'EVEIL, la vie de Yogananda
Abord de la spiritualité par l’Esprit journalistique

ANALYSE SCIENTIFIQUE DU FILM SUR LA VIE DE YOGANANDA, selon l'esprit journalistique.


L'Esprit journalistique aborde la spiritualité de manière scientifique : au-delà de la religiosité, c'est-à-dire de
l'aspect sentimental de la religion ; ou de la « laïcité », c'est dire d'un athéisme réactionnaire ; des dérives
sectaires ; et du matérialisme exclusif. L'Esprit journalistique n'a pas la frilosité du journalisme moderne qui
semble ne pas savoir sur quel pied danser lorsqu'il communique une information concernant la religion. L'abord
scientifique de faits dépassant la matière rejoint la métaphysique, ce qui évite les embûches du centrage sur l'égo.
Il peut être intéressant de se rendre compte comment le journalisme moderne « tord » les sujets
spirituels à propos d'un film-documentaire de deux journalistes : L'EVEIL, la vie de Yogananda.
L'analyse-critique ne concerne pas les journalistes personnellement, mais c'est une analyse scientifique de
l'idéologie journalistique dominante de la culture de cette fin de civilisation.

148
L’Esprit » journalistique est ce souffle qui inspire la pensée de ceux dont l’activité est de rendre compte du monde dans lequel nous
existons. Cet Esprit est une dimension métaphysique qui dépasse de loin ce qu’on entend en disant de quelqu‘un qu’il a de l’esprit, qu’il est
un esprit brillant etc… L’Esprit journalistique n’est donc pas un mode de pensée, mais précède celui-ci, en lui donnant un éclat qu’une
simple cogitation n’aura jamais. L’Esprit journalistique dépasse la description des simples phénomènes temporels pour dégager les causes
conditionnantes cachées des évènements et nous montrer le sens transcendant vers lequel ils nous mènent malgré nous. La quête de « sens »
actuelle qui fait recette, en particulier chez les politiques, n’a rien à voir si elle n’est que matérialiste. Lorsque ce sens conduit à nous
décentrer de nous-même en servant la collectivité, alors il commence un petit peu à avoir une signification… (se reporter au TOME I ,
L’ESPRIT JOURNALISTIQUE LIBÉRATOIRE DANS LA CIVILISATION A VENIR, .

176
PLAN
LES MULTIPLES CONDITIONNEMENTS DU JOURNALISME MODERNE.
Conditionnement par le discours antagoniste.
Conditionnement par la peur de la mort.
Conditionnement matérialiste subtil.
Conditionnement par 2000 ans d’exploitation de la douleur.
Conditionnement par l’intellectualisme.
Conditionnement par la volonté de pouvoir sur les masses, et la manipulation.
Conditionnement confus de la notion de guru et de dérives sectaires.
QUELS ENSEIGNEMENTS POUVONS-NOUS RETIRER SUR LA MANIERE D’ABORDER LA SPIRITUALITE AVEC
L’ESPRIT JOURNALISTIQUE ?

*
III- LA LAÏCITÉ METAPHYSIQUE
Abord de la laïcité par l’Esprit journalistique.
Un espoir pour la civilisation à venir

La « laïcité » est un sujet qui remue beaucoup notre société contemporaine et dont le journalisme se fait
l'écho systématique.
La question de la laïcité est bien plus complexe qu'il n'y paraît à première vue.
Elle nécessite une compréhension scientifique et dépassionnée du passé. Elle doit être toilettée des multiples
babillages du présent, particulièrement depuis quelques décennies. Le sujet de la laïcité enfin doit faire preuve
d'imagination pour la projeter dans le futur de la Civilisation à venir.
Le propos n'est pas de décrire comment les individus cherchent à dominer ce sujet, mais comment la
laïcité domine les individus !…

PLAN
Constat d’une double douleur.
La laïcité est un outil mental de transformation de la civilisation !

1/ DÉDRAMATISER LA LAÏCITÉ
Définition
La laïcité : une nécessité historique.
De quoi la laïcité libère les peuples ?
La « bulle laïciste » : une forme-pensée aliénante.

2/ SIMPLIFIER LA LAÏCITÉ
Dissocier les amalgames
Revenir à l’essence.
L’héritage politique de la laïcité

3/ UNE LAÏCITÉ MÉTAPHYSIQUE


Un sens nouveau à la laïcité
La Foi transmuée en la Connaissance
Responsabilité de l’Esprit journalistique

IV- CES CHANTEURS QUI ÉLÈVENT LA CONSCIENCE DU PEUPLE


Abord de la culture par l’Esprit journalistique.
À propos du psychodrame : Johnny Hallyday
Et les cinq chanteurs.

Les français ont vécu le samedi 9 décembre 2017 pendant une longue journée un véritable psychodrame
national à l’occasion des obsèques de Johnny Hallyday qui ont eu un retentissement extraordinaire dans toute la
France. Peu de chanteurs élèvent la conscience de tout un peuple. C’est à dire qui rendent les individus meilleurs
en leur permettant de transcender leur condition simplement humaine. À partir de cette constatation nous

177
remonterons jusqu'au milieu du XXe siècle pour étudier les cas de Charles Trenet, Jacques Brel, Yves Montand,
Charles Aznavour, Luciano Pavarotti pour voir en quoi ils sont des précurseurs de la civilisation à venir.

PLAN
JOHNNY : UN DESTIN NATIONAL 1943-2017
CHARLES TRENET : panse les blessures de l’Occupation en réenchantant le monde 1913-2001
JACQUES BREL : Un Chevalier redresse ce pauvre monde qui est tombé trop bas 1929-1978
YVES MONTAND : Accompagne les mutations politiques des Français 1921-1991
CHARLES AZNAVOUR : Soutiens la cause des opprimés 1924-…(1 octobre 2018)
LUCIANO PAVAROTTI : LA VOIX solaire qui élève le peuple 1935-2007
CHANTEUSES
Un mot sur les aléas et critiques concernant les chanteurs.
CONCLUSION

V-À QUOI SERT L'INFO JOURNALISTIQUE ?


PRESENTATION

À quoi sert info journalistique ? Après avoir envisagé dans le tome un les bonnes bases sur lesquelles
l'esprit journalistique s'appuie : une liberté de la presse unilatérale, une vérité journalistique sous influence, la
responsabilité réformatrice de l'information journalistique, et l'aspect pédagogique nécessaire, nous avons illustré
dans le tome deux le vrai sens de l'info au travers de thèmes culturels majeurs dans notre société actuelle : le
ministère du sport, une analyse scientifique du film sur la vie de Yogananda : l'éveil, la laïcité métaphysique, ces
chanteurs qui élèvent la conscience du peuple.

Il était temps pour clore cette longue réflexion de s'interroger : à quoi sert l'info journalistique?

L'analyste interroge le point de vue pratique, le point de vue psychologique, point de vue intellectuelle pour
essayer de trouver la « clef » dans une perspective métaphysique.

INTRODUCTION

D’UN POINT DE VUE PRATIQUE


Dans la tradition des gazettes d’autrefois
Organiser son activité.
Passer le temps

D’UN POINT DE VUE PSYCHOLOGIQUE, des sentiments, émotionnel, affectif


Les colporteurs des mauvaises nouvelles
1• L’INFO TEND A COMBLER ARTIFICIELLEMENT LE VIDE EXISTENTIEL
2•L’INFO MET EN LUMIÈRE LES MIASMES DE L’INCONSCIENT COLLECTIF
3• L’INFO USE D’UNE PSYCHOLOGIE EGARANTE
• L’INFO ENTRETIENT LA CURIOSITÉ STÉRILE
• L’INFO ENTRETIEN CETTE « BON DIEU DE SOUFFRANCE » !
• L’INFO TRANSFORME DES ÉVÉNEMENTS PERSONNELS EN PSYCHODRAME COLLECTIF
• L’INFO ENTRETIEN UNE FAUSSE SOLIDARITE.
• L’INFO JOUE SUR LA VOLONTE DE PUISSANCE, DESTRUCTRICE DES LIBERTES
• « CES FOUTUS PERE FOUETTARD » DE JOURNALISTES ! CHERCHANT À COLLER LE « TRACSIR » DANS
TOUTES LES CIRCONSTANCES
• L’INFO ENTRETIENT UN DESIR INSATIABLE, GENERATEUR D’ANXIÉTÉ PAR DÉFINITION
• CONSEQUENCE : L’INFO DÉCLENCHE LA HAINE ET LE REJET DES JOURNALISTES
4• CHANGEMENTS QUI MODIFIERONT COMPLETEMENT L'ATTITUDE DE L'HOMME ENVERS LA
VIE : NOTRE-DAME BRÛLE, LE MONDE PLEURE

D’UN POINT DE VUE INTELLECTUEL


Les pédagogues de l’information du future
1•BESOIN SCIENTIFIQUE DE CONNAISSANCE: L’UNIVERSALITÉ

178
2• L’INFO PEUT APPRENDRE A PENSER, SE FORGER UNE OPINION ?
3• APPRENDRE A SE DÉGAGER DES IDIOSYNCRASIES DES JOURNALISTES
4• UN MODELE D’INFORMATION EXEMPLAIRE: LES CONFERENCES DE PRESSE DU GENERAL DE
GAULLE.
5• L’INFO N’EST PAS LA CULTURE :
JOURNALISTES EN QUÊTE D’AUTEUR

DANS UNE PERSPECTIVE METAPHYSIQUE


L’Esprit journalistique.

1• BESOIN VITAL D’ESPOIR


2• CETTE INFO SERT À PRÉPARER UN MONDE METAPHYSIQUE
3• LES BASES DE LA CIVILISATION A VENIR.
LA CLÉ : L’UNIVERSALITÉ

CONCLUSION

179
ANNEXE
PLAN INITIAL DU TOME 2 COMME GRILLE DE REFLEXION

TRAME DE RÉFLEXION
Pré-plan TOME 2

II— L’ESPRIT JOURNALISTIQUE DÉVELOPPE UNE PENSÉE MÉTAPHYSIQUE LIBÉRATRICE

5 L’ESPRIT JOURNALISTIQUE EN QUÊTE DE CONNAISSANCE DE SOI


• L’Esprit journalistique est libéré de toute sortes de complexes
• L’Esprit journalistique en quête de sens (de connaissance de Soi)
• L’Esprit journalistique est libéré de toute sortes d’illusions

III— L’ESPRIT JOURNALISTIQUE ŒUVRE AU DÉVELOPPEMENT DE LA CIVILISATION NOUVELLE

6 L’ESPRIT JOURNALISTIQUE EST « JUSTE UN PEU » EN AVANCE SUR SON ÉPOQUE


• L’ESPRIT APAISÉ DES JUSTES RELATIONS,
• L’ESPRIT DE PIONNIER, au service des valeurs de la civilisation à venir.
(Les services vis a vis des 7 PILIERS DE LA CIVILISATION A VENIR : politique,
pédagogique, technique, harmonisateur et artistique, scientifique et thérapeutique, spirituel,
organisateur et modélisant.)

7…ET LE LECTEUR-SPECTATEUR
• Quelles sont les motivations des consommateurs d'information que nous sommes tous ?
• Aider à la maturité d'être éthique LIBERTÉ, PAIX, PARTAGE ET AUTO SUFFISANCE

Ce pré-plan annoncé à la fin du tome 1 a servi de grille de réflexion pour une approche plus pragmatique de thèmes culturels particulièrement intéressants. Il est donné pour mémoire.

180
181
LES ÉDITIONS ÉLECTRONIQUES RICHARD ANDRE
http://leera.toile-libre.org/alivresraeditelect_catalogue.htm

Autres ouvrages :
-CHÔMEUR : POURQUOI ? Des artisans de la Civilisation qui s’ignorent.
-LA FEMME IDEALE, L’HOMME IDEAL. Comment communiquent-ils ?
-LA CIVILISATION SANS PEUR A VENIR
L’ESPRIT JOURNALISTIQUE LIBERATEUR DE LA CIVILISATION A VENIR
… Etc.

-ANDRÉ KARQUEL L'Ami de la Liberté. Biographie.


Et la réédition de l’œuvre complète du philosophe André KARQUEL dont un inédit : L’ISLAM ET LA
CHRÉTIENTÉ
…Etc.

http://leera.toile-libre.org/alivresraeditelect_catalogue.htm

et sur SCRIBD
(après inscription) ou simple lecture,
Voir info : Scribd — Wikipédia.webloc

https://fr.scribd.com/uploads

CONTACT email :
rich-andre@orange.fr
et
andreleera@gmail.com

182
DETAILS DES AUTRES OUVRAGES de Richard ANDRE
Téléchargeables gratuitement sur : Les Éditions électroniques Richard André
http://leera.toile-libre.org/
et sur Scribd (après inscription) ou simple lecture,
https://fr.scribd.com/uploads
Adresse alternative en cas de rupture de lien : http://alivresraeditelect.voila.net/
Calameo…

•L’ESPRIT JOURNALISTIQUE LIBÉRATEUR DE LA CIVILISATION A VENIR


L’ouvrage suivant LA CIVILISATION SANS PEUR …A VENIR est étroitement lié au livre : À QUOI SERT L’INFO
JOURNALISTIQUE.

***

•LA CIVILISATION SANS PEUR …À VENIR


Essai. 320 pages.
L’auteur décrit une méthode scientifique pour imaginer l’essence du fantastique édifice virtuel formé par les 7 piliers de LA
Civilisation à venir. Il convie le lecteur à y voyager en pensée. C’est un bouleversement de toutes nos conceptions : une Civilisation
métaphysique, sans peur, libérée des soucis matériels !

LA CIVILISATION SANS PEUR …A VENIR


Richard_ANDRE

http://leera.toile-libre.org/alivresraeditelect_civilisationdetails.htm

https://fr.scribd.com/doc/37870452/LA-CIVILISATION-SANS-PEUR-A-VENIR-Les-7-piliers-de-la-Civilisation-Richard-ANDRE

*
TABLE DES MATIÈRES
INTRODUCTION
p. 5

Chapitre I LES SEPT PILIERS DE LA CIVILISATION


ESQUISSE DE L’ARCHITECTURE INTERIEURE
p. 8

1 LE PILIER DE LA POLITIQUE

2 LE PILIER DE L’ÉTHIQUE
ET DE LA MÉTAPHYSIQUE

3 LE PILIER DE LA PENSÉE APPLIQUÉE


AUX ACTIVITÉS DE LA CITÉ

4 LE PILIER DE L’ART

183
5 LE PILIER DE LA SCIENCE

6 LE PILIER DE LA RELIGION

7 LE PILIER DE L’ORGANISATION
ET DE LA FORME

Chapitre II VOIR AU-DESSUS DU BROUILLARD CONTEMPORAIN


la troisième guerre mondiale …financière

I LES FOSSOYEURS DE LA VIEILLE CIVILISATION


p. 23
LES INSTRUMENTS DE DESTRUCTION MASSIVE DE LA VIEILLE CIVILISATION se rencontrent partout

LA TROISIÈME GUERRE MONDIALE…FINANCIÈRE fait rage depuis des décennies

II VOIR AU-DESSUS DU BROUILLARD CONTEMPORAIN


Vision spatio-temporelle
p. 31
VOYAGE IMAGINAIRE CREATIF CHEZ NOS ANCETRES

L’OASIS MEDITERRANEEN

Chapitre III L’HUMUS DE LA CIVILISATION


ESQUISSE DE LA CIVILISATION A VENIR

I IMAGINONS L’INDISCIBLE FUTUR


Réflexion sur la méthode
p. 34

II L’AVENIR FLEURIT SUR LES CULTURES


L’essence des sept piliers :
p. 39

1 L’AUTORITÉ RETABLIE
— LE PILIER DE LA POLITIQUE —
p. 40
Le socle de la LIBERTÉ
1 L’antagonisme irréductible, , « fossoyeur » de la vieille politique.
2 L’autorité mise à mal
- Les dérives totalitariste des « états dans l’état ».
- Les injustes « états de droit »
- Les mœurs « bizarres » des politiques
- La non-violence pour une Civilisation de Paix.

2 UNE CIVILISATION METAPHYSIQUE


— LE PILIER DE L’ETHIQUE ET DE LA METAPHYSIQUE —
p. 47
Le socle de la FRATERNITE
I UN IDEAL DE CIVILISATION
• La mutation du matérialisme
• La métaphysique conduit immanquablement à une
compréhension rationnelle de la réincarnation et du karma.
• Une Civilisation à venir retrouvant son Sens
• Une Civilisation à venir sans peur et sans douleur.
II TRANSMISSION DE L’IDEAL AUX PLUS RECEPTIFS

3 DE JUSTES RELATIONS HUMAINES


— LE PILIER DE LA PENSEE APPLIQUEE AUX ACTIVITES DE LA CITE —
p. 55
Le socle de l’ÉGALITÉ
LE MARKETING DE LA PEUR
1. De l’économie en question, à l’économie juste… ce qu’il faut !
2. L’argent au cœur du matérialisme
3. Les antidotes à l’économie déréglée
4. L’opinion publique s’émancipe rapidement en contre-pouvoir
LA PENSEE LIBERATRICE
1.Libérer la culture du mirage émotionnel
2.De la désinformation permanente, à l’échange informatif vrai.
3.De la chienlit des mots indisciplinés, à la discipline de l’écoute.
L’humanité UNE, dans sa riche diversité

4 L’ART DES IDEES


— LE PILIER DE L’ART —
p. 71
Le socle de l’IMAGINATION CRÉATRICE.
L’art est la mémoire des civilisations.
« L’exception culturelle »
Une Civilisation du travail dans le loisir.
L’art des idées.

5 UNE SCIENCE AUDACIEUSE


— LE PILIER DE LA SCIENCE —
p. 76

184
Le socle de la RIGUEUR
L’IMPASSE DE LA MATIÈRE
L’EXPLORATION SCIENTIFIQUE DE LA MÉTA-PHYSIQUE. L’abord d’une « 4e dimension »
DES PROGRÈS QUI CHANGERONT LA FACE DU MONDE
Une recherche concourrant à la gratuité de l’énergie.
Une santé florissante. Etc. …

6 UNE RELIGION UNIVERSELLE


— LE PILIER DE LA RELIGION —
p. 83
Le socle de la FOI.
LE SACRÉ INDISSOLUBLE DU PROFANE
Une évidence civilisationnelle.
Religion et église ; métaphysique et spirituel.
Le mysticisme est un mystère qui interpelle toutes les consciences.
Un paradoxe effarant.
LA GUERRE DES ÉGLISES.
Séparativité, haine, violence religieuses.
Crime principal contre la liberté de conscience.
La « tactique de l’épouvante ».
Implosion de l’Église chrétienne
UNE ASPIRATION INDIVIDUELLE UNIVERSELLE
Besoin indissoluble de l’homme de prier Dieu dans sa pensée individuelle.
L’attente…
UNE RELIGION UNIFIANTE
Mouvement vers l’universalité des églises.
Un discours religieux vrai. Une forme simplifiée.
Un contenu religieux inconnu.
Une religion réhabilitée.
LES SCORIES SECTAIRES « KARMIQUES »
L’esprit sectaire laïciste.
Comment la Civilisation à venir se gardera des dérives sectaires ?

7 LE FUTUR ORDRE HUMAIN DU MONDE


— LE PILIER DE L’ORGANISATION ET DE LA FORME —
p. 94
Le socle de la PRÉCISION
LE SYSTEME ADMINISTRATIF.
DE LA DÉPYRAMIDALISATION À LA REUNION
VERS UNE NOUVELLE ORGANISATION DU MONDE
UN MONDE DE SYMBOLES ET DE FORMES

CONCLUSION
p. 102

*
ANNEXES
p. 105
LE MENTAL, DUR OBSTACLE A FRANCHIR, André KARQUEL (1969)
TYPOLOGIE DE LA PENSEE, Richard ANDRE
LA REPARTITION UNIVERSELLE DES SCIENCES HUMAINES, Francis BACON
LA SPIRITUALITE, André KARQUEL
PREMICES D'UNE CIVILISATION NOUVELLE, André KARQUEL
LA PATIENCE, André KARQUEL
LES SYMBOLES, Richard ANDRE

*
ORIENTATION BIBLIOGAPHIQUE
p. 126

*
TABLE DES MATERES

***

• CHOMEUR : POURQUOI ?
Des Artisans de la Civilisation qui s'ignorent.
Essai. 400 pages ; illustré.
Approche du chômage de l'intérieur, pour guérir la douleur des chômeurs et des non-chômeurs.
Le propos, résolument constructif et lucide, offre une vision révolutionnaire du chômage et décrit
comment les chômeurs oeuvrent véritablement pour une nouvelle Civilisation.
Ce livre est un véritable bain de jouvence !

185
• LA FEMME IDÉALE, L'HOMME IDÉAL,
Comment communiquent-ils ?
Essai. 160 pages ; nombreuses illustrations.
Revenant à la grande Tradition de la Connaissance de Soi comme clé de nos maux, les jeux d'images
d’hommes et de femmes caractéristiques proposent une forme originale d'approche de l'inconscient par les
facettes de la féminité (anima) et de la masculinité
(animus) développées par C.G. Jung.

• L'Ami de la Liberté — Biographie d’André KARQUEL.


118 pages A4 ; photos.
Philosophe, auteur de théâtre, écrivain, conférencier, du milieu du XXe siècle.
• Ouvrages d’André KARQUEL
Tous ses ouvrages sont réédités ici en livres électroniques gratuits, dont un inédit : L’Islam et la Chrétienté.

• LE LIVRE ELECTRONIQUE AU SERVICE DE L'ART DES IDEES


Essai.
Réflexions prospectives sur le livre électronique.

QUELQUES ARTICLES par Richard ANDRÉ


Parus sur Scribd, Calameo, …

• MECANISMES DE DECONDITIONNEMENT
Schéma des étapes du déconditionnement, permettant
une visualisation globale du processus de sortie des
comportements socio-sanitaires à risque et des habitudes gênantes.
4 pages.

• TYPOLOGIE DE LA PENSEE
Cette TYPOLOGIE DE LA PENSÉE, présente une analyse spectrale du mental, pour un autodiagnostic de sa
pensée et un diagnostic de celle des orateurs. Ce travail expérimental s’appuie sur les connaissances de
la Sagesse antique.
7 pages.

•André KARQUEL Et l'Union Pour La Méditerranée

• POURQUOI LE CHOMAGE NE PEUT BAISSER -2010

• LA RELIGION UNIVERSELLE de la
Civilisation à venir ?
CHAQUE NOUVELLE CIVILISATION REPOSE SUR 7 PILIERS
EN CETTE FIN DE CIVILISATION CHRÉTIENNE LE MONDE S’INTERROGE ?
UNE FOULTITUDE DE THÉORIES ÉMERGENT
COMMENT RÉFLÉCHIR PERSONNELLEMENT SERAINEMENT A CE QUE POURRAIT ÊTRE
LA RELIGION UNIVERSELLE ? EN ESSAYANT D’UTILISER SON IMAGINATION CREATRICE.

https://fr.scribd.com/document/415173308/LA-RELIGION-UNIVERSELLE-DANS-LA-CIVILISATION-A-VENIR

186
…/…

andreleera@gmail.com

187
188