Vous êtes sur la page 1sur 8

LE BUDGET D’INVESTISSEMENT

CONTROLE BUDGETAIRE

Elaboré Par :
LATIF Imane
BENSERGHIN Oumaima
EL HADRI Othman
DIBANNE Mohamed Soufiane
PLAN

Problématique
Introduction
Partie théorique :
1-Définition :
o Approche financière
o Approche Economie
2-Rôle de budget d’investissement
3-Moyens d’investissement :
o Financement interne
o Financement externe
4-Les différents cas d’élaboration de budget d’investissement
5-Choix d’investissement
Partie pratique :
Amazon présente son premier avion de livraison
PROBLEMATIQUE :

Vous vous apprêtez à lancer votre activité et recherchez un financement bancaire ? Vous
êtes déjà à la tête d'une entreprise et souhaitez concrétiser un projet ? Dans les deux cas, il
est primordial d'établir un budget prévisionnel.

LES OBJECTIFS DE LA RECHERCHE :


 Comprendre c’est quoi un budget d’investissement
 L’utilité de ce budget pour l’entreprise
 Connaitre le processus d’élaboration du budget d’investissement
 Savoir les méthodes par lesquelles l’entreprise choisir l’investissement le plus
rentable

INTRODUCTION :
Le budget d’investissement est un élément constitutif du budget financier. Chacun des éléments du
budget a un rôle précis dans l’élaboration d’une planification et d’un contrôle efficace des activités

La décision d’investissement est d’une importance capitale dans le mesure où - elle engage l’avenir
de l’entreprise - elle a des effets difficilement réversibles - elle véhicule le progrès techniques et la
productivité de l’entreprise L’entreprise est généralement en situation de rationnement de capital,
autrement dit tous les investissement réalisable sont contraint par l’enveloppe budgétaire disponible
imposant à l’entreprise des choix d’investissement et des sélections des différents projet et les
moyens de leurs financement.

1. DEFINITION DE BUDGET :
Le budget, c’est un plan à court terme chiffré qui comporte une affectation de ressources et une
responsabilité des agents de l’entreprise. Le contrôle du budget doit être perçu comme l’action de
comparer de manière permanente les résultats réels aux résultats prévisionnels inscrits dans les
budgets.

2. DEFINITION DE L'INVESTISSEMENT :
 SELON L'APPROCHE ECONOMIQUE:

En économie, l'investissement est une dépense destiné à augmenter la richesse de celui qui l'engage,
c'est une dépense immédiate dont l'objectif est d'obtenir un effet positif à long terme. Parmi ces
investissement on peut prendre des exemple tel une entreprise qui investit pour :

 augmenter sa productivité (investir dans des machines-outils supplémentaires...).


 gagner de nouveaux clients ou soigner son image de marque (investir dans une campagne de
communication...).

 gagner du temps (investir dans un logiciel d’automatisation des tâches...).

 à terme, baisser les coûts, c’est-à-dire augmenter son bénéfice (investir dans un outil de suivi
de sa consommation d’énergie, par exemple pour trouver où et comment faire des économies...).

 SELON L'APPROCHE COMPTABLE:
D'après le plan comptable général Français un investissement est tout bien, meuble ou immeuble,
corporel ou incorporel, acquis ou créé par l’entreprise, destiné à rester durablement (plus d’un an)
sous la même forme dans l’entreprise. Donc pour un comptable un investissement est un flux de
capital qui modifie le niveau des actifs immobilisés dans l’entreprise. Il devient immobilisation.
Le Plan Comptable Générale (PCG) classifie les investissements selon leur nature. Il existe :

 les investissements corporels : les achats de biens meubles et immeubles : terrains,


bâtiments, usines, machines, matériels...
 les investissements incorporels : les achats qui augmentent la valeur du patrimoine de
l’entreprise, mais qui ne sont pas palpables (contrairement aux investissements corporels),
comme les brevets, licences, fonds de commerce...

 les investissements financiers : les achats d’actions, d’obligations, etc. qui augmentent le
patrimoine financier de l’entreprise.

2-LE ROLE DU BUDGET D’INVESTISSEMENT :


Un budget d’investissement est un outil de gestion, au travers duquel l’entreprise va prévoir les
recettes et anticiper les dépenses pour savoir où en vas et pour se préparer aux ruptures ; il est
proposé par la direction générale

Classiquement, le budget d’investissement remplit un rôle de prévision financière, que ce soit sous la
forme recettes-dépenses ou de trésorerie .c’est un outil de contrôle efficace et dynamique, en
particulier avec l’analyse des écarts entre les prévisions et les réalisations.

Cependant, le budget d’investissement ne peut pas se limiter à ce rôle strictement financier, mais
doit constituer un véritable outil de prévision de réalisations des projets

3-MOYENS DE FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT :


Pour financer un projet ou un investissement, l'entreprise peut recourir :
 Au financement interne, c'est-à-dire aux ressources disponibles à l’intérieur de l’entreprise
 Au financement externe, c'est-à-dire aux ressources tierces (actions, participations,
emprunts, etc.).
 FINANCEMENTS INTERNES :
On parle de financement interne ou d'autofinancement lorsque l’entreprise peut satisfaire son
besoin de financement grâce aux ressources disponibles à l’intérieur de l’entreprise.
Dans le cadre du financement interne, les capitaux propres sont composés :
 des fonds propres, c'est-à-dire les apports venant de l’entrepreneur ou des associés
 des bénéfices de l’entreprise (de l’exercice et des reports des années précédentes)
 des réserves des années précédentes.
Bien qu’il s’agisse souvent du moyen de financement préféré par les entrepreneurs, les capitaux
propres restent limités pour les jeunes entreprises qui ne réalisent pas encore de bénéfices et de
réserves et pour lesquelles les entrepreneurs ont déjà mis à disposition leur capital personnel.
 FINANCEMENTS EXTERNES :
On parle de financement externe lorsque l'entreprise fait appel aux apports de capitaux provenant
de tiers.

 CAPITAUX PROPRES :
L'entreprise peut faire appel à des tiers pour obtenir des capitaux propres en recourant :
 Au Marché Financier : l'émission d'actions convient aux entreprises en phase de croissance
ou de développement mais n'est possible que pour une minorité d’entreprises et nécessite
une assistance professionnelle ;
 Au Capital-risque qui consiste en une prise de participation minoritaire et temporaire (court-
terme) par des investisseurs professionnels rémunérés par la plus-value réalisée entre le prix
de vente et le prix d’achat de leurs actions. En plus des fonds propres, le capital-risque
permet à l'entreprise de profiter de l'accès aux réseaux et aux connaissances des
investisseurs professionnels. Ce moyen de financement est adapté aux entreprises
hautement innovantes à très forte rentabilité en phases de création et de développement ;
 A un Business Angel, à savoir une personne ayant fait fortune dans un secteur particulier et
désirant faire profiter des tiers de son expérience et de ses connaissances. Contrairement au
capital-risque, il s’agit normalement d’une personne physique dont les objectifs de
rendement sont à plus long-terme.
Sa contribution se traduit souvent par une augmentation du capital et par une participation à
la prise de décision.
Il s’agit d’un moyen de financement beaucoup plus accessible que le capital risque pour
toutes entreprises en phases d’amorçage ou de création.
Au Luxembourg, les entreprises peuvent faire appel au Luxembourg Business Angel Network.

 CAPITAUX EMPRUNTES :
Pour financer ses projets, l'entreprise peut emprunter des capitaux en faisant appel :
 aux Etablissements De Crédit : l'emprunt bancaire est le type de financement le plus utilisé
par les petites et moyennes entreprises en Europe. Il existe différents types de
crédits adaptés aux besoins des entreprises et aux projets à financer. Les banques ne
souhaitent généralement pas participer à la gestion de l’entreprise mais demandent, en
contrepartie, des garanties pour assurer le remboursement de leurs créances ;
 Institution de Micro Finance : le recours aux institutions de micro finance est adapté pour
toute personne avec un projet de création et/ou développement d'entreprise qui n'a pas
accès au crédit bancaire. Le montant maximal des microcrédits s'élève à 25.000 euros. De
plus, à côtés des services financiers, des services d'accompagnement adaptés aux besoins
des entrepreneurs sont mis à disposition à titre gratuit.
 Au Marché Financier : l'émission d'obligations est limitée aux entreprises de grande taille
 Aux Aides Publiques : l’Etat luxembourgeois a mis en place toute une série d’aides publiques
aux jeunes entreprises et investisseurs pour le financement de projets. Ces aides peuvent
varier en fonction de l’activité et du projet et se traduire par :
 des subventions en capital
 des bonifications d’intérêts
 des exonérations fiscales.
La décision d’investissement ne doit en aucun cas dépendre de l’obtention d’une aide
publique.
 CAPITAL MEZZANINE :
Le Capital Mezzanine est un moyen de financement hybride qui se positionne entre les capitaux
propres et les capitaux empruntés. Il convient notamment pour les entreprises en croissance ou pour
financer le rachat d’une entreprise.
4-LE CHOIX D'INVESTISSEMENT:
Lorsqu'on met en œuvre une mise à disposition des capitaux nécessaire, on doit étudier
l'augmentation de la valeur financière ou le profit, il existe quatre méthodes disponibles.
D'abord, il faut avoir un aperçu détaillé de la Valeur Actuelle Nette(VAN) qui désigne un flux de
trésorerie actualisé qui représente l’enrichissement supplémentaire d’un investissement en
comparaison avec ce qui avait été exigé comme étant le minimum à réaliser pour les investisseurs.
Ensuite, faire la vérification du Taux Interne De Rentabilité(TIR) qui permet d'ajuster et supprimer la
différence entre les dépenses d'investissements et le bénéfice produite par ces derniers.
On opère aussi sur un pointage du Délai De Récupération(DR) d'un capital investi. Pour se faire, on
regarde la durée nécessaire au montant pour qu'il réunisse des flux de trésoreries.
Et enfin, on fixe avec attention L'Indice de Profitabilité(IP) qui est un calcul à faire lorsqu'il affiche
des coûts initiaux différents de l'investissement.
De ce fait, pour connaitre la capacité à produire un bénéfice net satisfaisant par rapport au capital
engagé, l'utilisation de ces méthodes s'annonce nécessaire. Ainsi, en connaissant l'efficacité et la
productivité, on peut effectuer une sélection parmi les meilleurs et puis se décider sur la nature des
investissements. Bref, chaque opération stratégique fait appel à une étude de faisabilité, afin de
limiter les pertes, de là en conséquence, maximiser les rendements.
5-LES DIFFERENTS CAS D'ELABORATION DU BUDGET D'INVESTISSEMENT
Il existe différents cas d'élaboration d'un budget d'investissement :
Lors d'une création d'entreprise l'investisseur doit suivre plusieurs étapes :
• indiquer combien et quand elle aura besoin d’argent pour mener à bien ses activités (besoins de
fonds)
• fournir un plan pour l’obtention de son financement et/ou l’apport d’investisseurs
• planifier ses investissements adéquatement
• tester différents scénarios et de prévoir des plans d’urgences (dans le cas où la réalité s’éloignerait
considérablement de ses prévisions)
• réfléchir aux implications des activités prévues et de repenser à ses programmes d’actions (s’il y a
lieu)
Lors du lancement d'un nouveau produit, l’entreprise doit établir le plan de financement. Tout
d'abord, il faut noter qu'il existe deux types de plan de financement
Le plan de financement initial, Le plan de financement à moyen terme (souvent trois ans).Dans les
deux cas l'objectif du plan de financement est de permettre à votre financeur de comprendre:
 Quelles dépenses vont être engagées pour le lancement ou le développement de votre
nouveau produit : On appellera ces dépenses les besoins permanents et les besoins courants
 Quelles ressources vous allez utiliser pour faire face à ces dépenses: Ces ressources seront
appelées les ressources permanentes et ressources courantes.
 Les besoins en financement d'un nouveau produit n'existent pas qu'au début. Ils ont lieu tout
au long du développement de la société. C'est pourquoi il faut établir un plan de financement
initial et un plan de financement à long terme. Ils permettront de déterminer si un projet est
viable ou non.
Pour mieux comprendre en vas vous présentez un cas pratique d’une entreprise très connus dans le
monde dans l’achat en ligne AMAZON ; par les quelles ces investissements sont basée sur des
moyens de financement interne et externe.

Dès le départ, Jeff Bezos a pour ambition de devenir le plus gros vendeur e-commerce au monde, On
peut dire que le défi a été relevé, puisqu’Amazon fait partie de ce qu’on appelle le “Big Four”,
constitué des 4 entreprises les plus influentes d’Internet, avec Facebook, Apple et Google.

Amazon se base sur des moyens de financements interne l’autofinancement et externe les
financements de marchés pour élaborer des budgets d’investissements.

Alors Jeff Bezos a réussir à convaincre les actionnaires du marché d’investir chez lui, et c’est l’une
des caractéristiques qui a fait le succès de l’entreprise.

LES PRINCIPAUX ACTIONNAIRES

Nom Actions %

Jeff Bezos 78 818 217 16,1%

The Vanguard Group, Inc. 28 976 932 5,93%

Fidelity Management &Research Co. 17 005 234 3,48%

BlackRockFundAdvisors 16 962 296 3,47%

SSgA Funds Management, Inc. 15 848 884 3,24%

T. Rowe Price Associates, Inc. 15 538 539 3,18%

Capital Research& Management Co. (Global Investors) 6 039 516 1,24%

Capital Research& Management Co. (World Investors) 5 103 743 1,04%

Geode Capital Management LLC 4 756 263 0,97%

Northern Trust Investments, Inc. 4 676 076 0,96%

https://m.zonebourse.com/AMAZON-COM-4846/societe/

Depuis La création, Amazon est réputée pour faire peu de profit, voire pas du tout, passant même
parfois dans le rouge ; il a explosé avec des ventes annuel :(Passent de 510 000 dollar en 1995 à plus
de 17 milliard en 2011) mais l’entreprise de bezos n’a presque pas fais du profit en 20 ans.

La question qui se pose c’est pourquoi ?pourtant le chiffre d’affaires est très important
La réponse c'est parce que les bénéfices réalisés sont directement réinvestie dans l’entreprise dans
l’infrastructure logistique ; soit pour construire de nouveaux entrepôts ou bien pour certain projet
qui sont assez coûteux comme le projet qui a réaliser dernièrement qu’on va le détaillé par la suite.

Amazon a poursuit sa stratégie de réseau de distribution de ses produits. Camions, fret maritime,
Drones et maintenant Des avions. Le géant américain de la vente en ligne a annoncé (mardi 2
février 2017) la création "d'un hub aérien centralisé".

L'investissement a été chiffré à 1,49 milliard de dollars, selon Le Wall Street Journal.
L’infrastructure sera située au niveau de l'aéroport de Cincinnati, situé à la frontière de l'Etat du
Kentucky.

La société de Jeff Bezos possède 11 entrepôts dans cet Etat, avec plus de 10.000 employés à plein
temps. Le groupe dit vouloir créer plus de 2.000 emplois avec ce nouveau hub.

L’objectif est de contrôler l'ensemble de sa chaîne logistique et diminuer ses coûts pour la livraison
de ses colis. Amazon dépend actuellement d'entreprises spécialisées telles que ( United Parcel
Service et Fedex ). Amazon a conclu deux accords avec les loueurs américains d'avions de fret,
chacun s'est engagé pour 20 Boeing 767 pour une durée de 5 à 7 ans.

La création de ce réseau de transport aérien augmente la capacité pour assurer des livraisons
rapides, La société revendique aujourd'hui 16 avions en service. Elle souhaite livrer entre 24 ou 48
heures ses colis à ses clients américains abonnés à son service Prime.

CONCLUSION :

On peut cependant faire remarquer que dans ce budget, il faut distinguer la nature des
investissements et leur répartition dans le temps et distinguer les investissements qui seront réalisés
par l’entreprise des investissements qui proviendront des tiers c’st à dire acquis à l’extérieur de
l’entreprise. Ce budget doit être subdivisé en périodes mensuelles c'est-à-dire reparti sur l’année en
fonction des dates probables de