Vous êtes sur la page 1sur 8

Introduction.

Objectif (But de travail).


Partie théorique.
Partie pratique (Mode Opératoire).
Conclusion.

1
I. Introduction :

L’extraction liquide-liquide consiste à faire passer une espèce chimique d’un


solvant duquel il est souvent difficile de l’extraire, à un autre, dont elle est
facilement isolable (solvant volatil, appelé solvant d’extraction, éliminé par
distillation ou par passage à l’évaporateur rotatif). Les deux solvants ne doivent
pas être miscibles entre eux. Le solvant d’extraction est choisi de telle sorte que
l’espèce à extraire y soit beaucoup plus soluble que dans le solvant initial.

Objectif de travail :
TP Permettant d’optimiser les extractions, Calculer le coefficient de partage, Déterminer le
pourcentage et l’efficacité d’extraction.

2
I. Partie théorique :

Principe de la méthode :
L’extraction est une méthode de séparation des substances organiques. L’extraction
liquide/liquide peut avoir lieu grâce à la différence de solubilité de la substance dans les deux
phases. L’efficacité de l’extraction dépend alors du coefficient de partage 𝐾𝑑 qui est en réalité
le rapport de solubilité des deux solvants.

Séparation :
Méthode de préparation Dans cette expérience je vais d´déterminer le coefficient de partage
K qui est le rapport des solubilités d’un liquide dans deux solvants qui sont l’eau iodèe
etcyclohexan. Je comparerais l’efficacité entre une extraction simple et une extraction
multiple par un titrage de l’eau iodee , par du 𝑁2𝑆2𝑂3.

La solubilité S :
D’une substance dans un solvant est la masse maximale de substance que l'on peut dissoudre
par litre de solvant, à une température donnée (exprimée en g/l). On dit qu’une solution est
saturée en espèce A lorsqu’on ne plus dissoudre A dans la solution. L’excès de A se retrouve
sous forme solide lorsque la limite de solubilité est dépassée.

EXTRACTION LIQUIDE-LIQUIDE :
Cette opération permet de faire passer un composé d’une phase liquide où il est peu soluble
dans une autre phase liquide où il est plus soluble.

Matériels et Produits utilisées :


Matérielle Produit
Ampoule Cyclohexane
Pipette Eau iodée
Bicher N2S2O3
Erlenmeyer
éprouvette graduée

I. Partie Pratique :
1) Mode opératoire :

3
1- Extraction en une seule fois (extraction simple) :
On disposer d’une solution mère d’acide benzoïque, notée𝑆0 . La concentration de l’acide
benzoïque dans notre solution mère est notée𝐶0 .

 Dans l’ampoule à décanter d 250ml, en introduire un volume 𝑉𝑎𝑞 = 30𝑚𝑙 de solution


mère 𝑆0 de l’eau iodée et un volume de 𝑉𝑜𝑟𝑔 = 30𝑚𝑙 de cyclohexane mesurés à l’aide
d’une éprouvette graduée.
 En agiter vigoureusement pendant 1 minute en veillant dégazer de temps en temps.
 Cette agitation permet d’atteindre rapidement l’équilibre d’échange de cyclohexane
entre les deux phases, car on augmente la surface de contact entre ces deux phases de
façon importante.
 En laisser reposer puis décanter en ayant pris soin d’enlever le bouchon de l’ampoule.
Pendant ce temps. En rincer la burette et la remplir avec la solution de N2S2O3
(C’=0.1mol/l).
 Séparer les deux phases en ayant bien pris soin de bien les identifier !
 Après on à doser l’eau iodèe qui reste dans la phase aqueuse par la solution N2S2O3
de C’=0.1mol/l.
𝑉0
 En opérant sur des prises d’essaie de 𝑉𝐴 = = 10𝑚𝑙, phtaléine comme indicateur On
3
effectuera un premier dosage, puis un second précis. Le volume équivalent obtenu
𝑉𝑒𝑞1 = 1𝑚𝑙.
2- Extraction en 3 fois de la solution mère (extraction

multiple) :
 Dans une l’ampoule à décanter, introduire 𝑉𝑎𝑞 = 30𝑚𝑙 de solution mère d’acide
benzoïque.

4
𝑉𝑜𝑟𝑔
 En procéder alors à deux extractions avec, à chaque fois, = 10𝑚𝑙 (mesurées à
3
l’éprouvette graduée). A chaque extraction, les 10ml de cyclohexane seront placés
dans un erlenmeyer et la phase aqueuse, recueillie dans un bécher, sera réintroduite
dans l’ampoule à décanter pour être extraite par la fraction de cyclohexane suivante.
 Doser iodèe qui reste dans la phase aqueuse par la solution N2S2O3 de
𝑉
concentration 𝐶 ′ = 0.1 𝑚𝑜𝑙 ⁄𝑙 , en opérant sur des prises d’essai de 𝑉𝐴 = 0⁄3 =
10𝑚𝑙. On effectuera un premier dosage rapide, puis un second précis. Soit 𝑉𝐸2 le
volume équivalent obtenu 𝑉𝑒𝑞2 = 1𝑚𝑙 .

5
Résultat et discutions :
Partie 1 : relatifs a la solution mère

Volume de l’eau iodée 5ml


Volume de N2O3S2 1ml
Molaritè de N2O3S2 0.1mol/l
Molarite de l’eau iodée 0.01mol/l
Concentration massique de l’eau iodée 2.538g/l
Calcul de concentration mère

C1*V1=C2*V2

C1=(C2*V2)/V1

C1=(0.1*1)/5

C1=0.01mol/l

La concentration molaire

Cm=C*M

M=253.8

Cm=0.01*253.8

Cm=2.538

Relatifs a l’extraction simple et multiple

Paramètre Extractio Extractio Méthode de calcul Méthode de calcul


n simple n multiple simple Multiple
Volume de 30ml 30ml ////////////// /////////////
solution
mère
Volume de 30ml 10*3ml ////////////// /////////////
cyclohexan
e
V de 5ml 5ml /////////////// //////////////
solution
mère titrè
Volume de 1ml 1ml ///////////// /////////////
N2S2O3
Molaritè de 0.1mol/l 0.1mol/l ///////////// ////////////////

6
N2O3S2
Masse de 76mg 76mg mi=Cm*Vmère mi=Cm*Vmère
l’eau iodèe
Masse de 60mg 34.8mg mf=C1*MI2*Vmèr mf=C3*MI2*Vmèr
iode laissèe e e
dans la
phase
aqueuse
Masse de 15.9mg 41.11mg m =mi-mf M=mi-mf
iode
extraite par
cyclohexan
e
% de iode 79% 45% %=(mf/mi)*100 %=(mf/mi)*100
laissè dans
l’eau
% extrait 21% 55% %=100-79 %=100-45
par
cyclohexan
e
Coefficient 0.25 1 K=(C0-C1)/C1 K=(C0-C3)/C3
de partage
K
Calcul de concentration de I2 laissé dans l’eau :

Simple :

C1*V1=C0*V0

C1=(C0*V0)/V1

C1=0.008

Multiple :

C3*V3=C0*V0

C3=(C0*V0)/V1

C3=0.005

Discutions :

On remarque que la concentration de iode démunie après l’extraction

7
L’extraction multiple extres plus la solitè du solvant que l’extraction simple

Conclusion :
Dans ce TP les extractions multiples sont plus
efficaces que l’extraction simple pour un même
volume de solvant. Plus le coefficient de partage
est élevé, plus l’extraction et bonne