Vous êtes sur la page 1sur 8

1

Préparation au concours d’accès aux


Masters CCA et GFCF
Synthèse des cours : Groupe du 07/08/2017

Matière : Comptabilité générale


Travaux de fin d’exercice

1. Les amortissements

2. Les provisions

3. Les régularisations

Août 2017

1
2

I. Les amortissements

Ce qu’il faut retenir :


« Définition : l’amortissement est la constatation comptable de la dépréciation des éléments de l’actif
immobilisé »

- Les immobilisations amortissables sont les éléments immobilisés qui subissent une perte de
valeur suite à l’usure, l’obsolescence… (contre-exemple : terrains, fonds de commerce)
- L’amortissement remplit trois fonctions :
 Comptable : Correction des valeurs des éléments d’actif.
 Financière : charge fictive déductible permettant de générer des ressources pour le
renouvellement des Immo.
 Economique : Répartition du coût de l’investissement sur plusieurs exercices.

Deux principales méthodes d’amortissement (amortissement linéaire et amortissement dégressif).

A. L’amortissement linéaire :

La valeur de la dépréciation reste constante pendant toute la durée de vie du bien.

 Base de calcul de l’amortissement : Valeur d’origine constituée du coût d’achat


augmenté des différents frais accessoires ainsi que les taxes non récupérables

Vo= Prix d’acquisition+ Droits de douane + frais de transports +frais d’assurance+ frais
d’installation et de montage+Impôts et taxes non récupérables.

NB : Certains frais sont comptabilisés « 2121 frais d’acquisition des immobilisations » et ne


sont pas imputés à la valeur d’origine notamment les droits d’enregistrements, droits de
conservation foncière et honoraires ou commissions versés aux notaires et intermédiaires ».

 Taux d’amortissement :

/
t = 100 durée de vie comptable du bien

 L’annuité d’amortissement :

A (dotation aux amortissements)= Vo * t * m/12 (m= nombre de mois d’utilisation au


cours de l’exercice)

 Cumul d’amortissement :

∑A= Vo * t * m’/12 (m’= nombre de mois d’utilisation depuis l’acquisition jusqu’à la date
de calcul)

 VNA : c’est la valeur nette d’amortissement ou la valeur comptable du bien


VNA = Vo- ∑A

2
3

B. L’amortissement dégressif : (traitement spécifique au cours de la compta approfondi)

Dans la pratique, la différence entre l’amortissement constant et dégressif réside ans la base de calcul
et le taux d’amortissement :

 Pour la base de calcul, l’amortissement dégressif utilise la VNA de début de chaque exercice
alors que l’amortissement constant se base sur la Vo pour toute la période d’amortissement.
 Pour le taux dégressif, il est supérieur au taux linéaire soit par 1.5, 2 ou 3 fois en fonction de
la durée de vie (3 ou 4 ans), (5 ou 6 ans) ou (sup à 6ans) respectivement

Annuité dégressive= VNA au début de l’exercice * taux dégressif * m/12

C. La comptabilisation :

Le journal :
31/12/N
619 DEA des Immo (NV, IC, II) A
28.. (amortissement de l’Immo) A
Dotation de l’exercice

Le bilan au 31/12/N:
Actif Brut Amortissement Net
Immobilisation Vo ∑A VNA

D. Comptabilisation de la cession d’une immobilisation

51.. (trésorerie) et/ou 3481 créances/cession d’Immo Px cession

751. PC des Immo Px cession

Constation de la cession

619. DEA des Immo A


28.. Amortissement de A
Amortissement complémentaire

28.. Amortissement de… ∑A

6513 VNA Des Immo. Cédées VNA

2…IMMO Vo
Sortie de l’Immo de l’actif de l’entreprise

E. Exercices (Prise de note)

3
4

II. Les provisions :


 Ce qu’il faut retenir :
Sont des charges probables comportant une incertitude par rapport à leur montant ou leur
réalisation. Il faut distinguer deux types de provisions de nature comptable à savoir :

- Les provisions pour dépréciation (créances, titres, stocks, immobilisations…)


- Les provisions pour risques et charges.

 L’ajustement pluriannuel des provisions :

L’exercice N : L’exercice
N+1:Ajustement de la
Constatation de la provision de N : soit
première provision augmentation ou
(Perte ou charge diminution ou
probable...) annulation

1. Provisions pour dépréciation des comptes de l’actif :

A. Les provisions pour dépréciation des créances :

Les créances sur clients peuvent subir une dépréciation en cas de doute sur la situation financière du
client qui peut engendrer un risque de non-paiement partiel ou total.

a.1 Calcul de la provision :

Provision = Créance HT * taux de perte probable

a.2la comptabilisation (tous les cas possibles)

3424 CDL Créance TTC


3421 CLIENT Créance TTC
Constatation de la créance douteuse
61964 DEP pr Dép de l’AC Perte probable
3942 Prov pr Dép des CCR
En cas de Constatation de la provision (ou augmentation) Perte probable

3942 Prov pr Dép des CCR Ajustement


7196 Reprises/PPD de l’AC
Ajustement
En cas de diminution de la provision (et cas perte)
6182 Pertes sur créances Irrécouvrables (ou6585 si client normal) Créance HT
4455 Tva facturée tva
3424CDL (ou client) Créance TTC
En cas de client insolvable

4
5

B. Les provisions pour dépréciation des titres :

La provision est basée sur une estimation de la valeur d’inventaire qui dépend de la nature des titres
(TP, Titres immobilisés et TVP). Le fait générateur de la constatation de la provision c’est le cas où la
valeur des titres à l’inventaire est inférieure à la valeur d’entrée.

b.1 Calcul de la provision :

Provision = Valeur de l’inventaire- Valeur de l’entrée

b.2 la comptabilisation :

Constitution ou
Diminution ou annulation
Catégories des titres augmentation de la
de la provision
provision
Débit : 6392 DAP pr dép des Débit : 2951
Immo financières.
Titres de participation
Crédit : 2951 Prov pour dép Crédit : 7392 reprises sur prov
des IF pr dép des IF
Débit : 2958
Débit : 6392
Autres titres immobilisés
Crédit : 2958 Prov pour dép Crédit : 7392
des autres titres immo
Débit : 6394 DAP pr dép des Débit : 3950
Titres et valeurs de TVP
placement Crédit : 3950 Prov pour dép Crédit : 7394 Reprises/prov pr
des TVP dép TVP

C. Provision pour dépréciation des stocks :

c.1 Le calcul de la provision :

Dépréciation probable= Coût d’acquisition (ou Ct de production)- Valeur actuelle à


l’inventaire

c.2 La comptabilisation :

61961 DEP des stocks


391.Prov pour dép (M/se, MP, PF)

En cas de constitution ou augmentation de la prov

391. Prov pour dép (M/se, MP, PF)


7196 Reprises/prov pr dép de l’AC

En cas de diminution ou annulation de la prov

5
6

2. Provision pour risques et charges :

Les provisions destinées à couvrir des risques et des charges, que des évènements survenus ou en cours
rendent probables, nettement précisées quant à leur objet mais dont la réalisation est incertaine. Elles
concernent :

- Des risques liés à l’activité de l’entreprise, qui peuvent être nettement identifiés, mais dont le
montant reste incertain (litige, garanties données aux clients, pénalités, amendes…)
- Des charges probables dont la réalisation est incertaine mais l’objet est clairement défini (impôts ;
grosse réparation..).

2.1 Calcul de la provision :

La provision= estimation faite du risque ou charge probable

2.2 La comptabilisation

 Pour la constatation :

Comptes à débiter : Comptes à créditer :

6195 : DEP pour R/C 151. : Prov pour risques…

6393 : DAP pr R/C financiers 155. : Prov pour charges

6596 : DNC aux prov pr R/C 450. : autres prov pour R/C

 Pour l’annulation :

Comptes à débiter : Comptes à créditer :

Le compte de la provision concerné Reprises (7195, 7393,7595).

(15.. ou 45...)

D. Les exercices (Prise de note)

6
7

III. Les régularisations

La régularisation des comptes de produits et charges permet de ne comptabiliser pendant un


exercice que ses propres charges et produits.
Les charges Les produits
Les charges à Les produits à
constatées constatés
payer recevoir
d'avance d'avance

A. Les charges constatées d’avance :

Une charge constatée d’avance est une charge enregistrée au cours d’un exercice mais concerne
l’exercice suivant :

- Marchandises ou autres stocks non encore reçues,

- Fournitures achetées non encore consommées à la date de l’inventaire….

- Charges comptabilisées au cours de l’exercice par les autres charges externes qui concernent
en partie ou en totalité l’exercice suivant (loyer, assurance..).

3491 charges constatées d’avance

6…. Compte de charge concernée (hors taxe)

B. Les produits constatés d’avance :

7. compte de produits concerné (HT)


4491 produits constatés d’avance

C. Les charges à payer :


D. Sont des charges connues de façon certaine à la fin de l’exercice, mais non encore
enregistrées en comptabilité faute de pièces justificatives.

Charge à débiter Comptes de dettes Explication


(régularisation) à créditer
Il est crédité à la fin de l’exercice, du montant
4417 : Frs, factures non TTC et au débit le compte charge concernée
parvenues avec la tva récupérable.

4427 : client RRR à accorder, Il est crédité à la fin de l’exercice, du montant


avoirs à établir TTC et au débit le compte produit concerné
Compte charge avec la tva.
concernée 4437 : charges de personnel à
payer Créditer les dettes de personnel par le débit des
comptes concernées (617).
4447 : charges sociales à payer
Par le débit d’un compte 658.
4457 : Etat impôts et taxes à
payer Par le débit d’un compte 616.

7
8

- Cas des intérêts courus et non échus à payer :

6311 Intérêts des emprunts et dettes

3453 Etat, autres comptes débiteurs


4493 Intérêts courus et non échus

E. Les produits à recevoir

Sont des produits connus de façon certaine à la date de l’inventaire mais pour lesquels les documents
justificatifs n’arriveront à l’entreprise qu’au cours de l’exercice suivant.

Charge à créditer Comptes de créances Explication


(régularisation) à débiter
3467: créances rattachés Il reçoit à son débit les créances rattachées à
aux comptes d’associés des comptes d’associés (intérêts cours et
non échus, autres produits à recevoir…)

3487 : créances rattachées Il reçoit les créances rattachées aux autres


Compte produit aux autres débiteurs » débiteurs (produits à recevoir).
concerné
3417 : RRR à obtenir avoirs Il est débité TTC, par le crédit d’un compte
non encore reçus de la classe 6 avec tva (classe 3).
3427 : factures à établir et Il est débité TTC, par le crédit d’un compte
créances sur travaux non de la classe 7 avec tva (classe 4).
encore facturables

- Cas des intérêts courus et non échus à percevoir:

3493Intérêts courus et non échus à percevoir

7381 Intérêts et Pdts assimilés

4458 Etat, autres comptes créditeurs