Vous êtes sur la page 1sur 107

MUSE Volée 2017/2018

Propositions de Sujets
de Travaux de Master
(liste remise à jour régulièrement)

Les étudiants qui sont intéressés par un des sujets de cette liste sont
invités à contacter directement le responsable du projet.

Notes importantes pour les étudiants du MUSE :

Vous avez également la possibilité de proposer et de formuler des


sujets (en suivant le format de présentation habituel – voir
propositions ci jointes) après avoir trouvé un Enseignant MUSE qui
accepte de vous encadrer.

Il est important de noter que toute recherche de Master doit être


dirigée ou co-encadrée par un enseignant (Professeur, Maître
d’Enseignement et de Recherche, Chargé de cours, Chargé
d’enseignement) appartenant au MUSE.

A vos choix !

Serge STOLL (08-06-2018)

Veuillez noter que la date limite pour le choix de vos sujets est
fixée au 1er octobre 2018
N° : 1-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : L’auto-organisation spatiale des tourbières face au changement


climatique

1- Problématique : Comme de nombreux systèmes naturels, les tourbières s’auto-


organisent à partir d’interactions à courte distance (Rietkerk et al. 2005, Eppinga et al.,
2007). La végétation y forme des motifs gouvernés par un équilibre entre, d’une part,
la concentration des nutriments par les plantes vasculaires, et d’autre part la
compétition entre plantes vasculaires et mousses. Nous avons mis au point une
méthode de caractérisation des motifs ainsi constitués (Béguin et al. 2018), et montré
leur stabilité sur une large plage de paramètres environnementaux. Néanmoins, des
résultats préliminaires suggèrent que le système pourrait présenter des situations de
bi-stabilité, où plusieurs situations stables existent dans des conditions données. De
plus, la réaction à un changement graduel pourrait démontrer des effets retards
importants (hystérèse).

2- Objectifs du travail de Master : Le travail de master visera à développer le


modèle d’auto-organisation des tourbières, et à étudier numériquement son évolution
lorsque le forçage climatique évolue, avec une attention particulière aux situations de
basculement (disparition des plantes vasculaires par exemple). Une étude statistique
visera à identifier les observables propres à prédire les basculements du système
sous stress.

3- Déroulement :
- revue de la littérature
- adaptation du modèle de simulation
- étude numérique des motifs d’auto-organisation
- étude statistique sur un grand nombre de conditions initiales et recherche des
domaines de stabilité et d’indicateurs avancés de basculement

4- Interdisciplinarité : Ce travail applique des méthodes, de statistique et de


physique à la biologie des populations, avec des excursions vers la simulation
numérique et la climatologie.

5- Formation requise (optionnel) : Une aisance en programmation sous Matlab, ou


une motivation pour apprendre, est indispensable pour mener à bien ce travail.

6- Références Initiales (optionnel) :


Rietkerk et al., Self-Organized Patchiness and Catastrophic Shifts in Ecosystems Science 305, 1926
(2004)
Eppinga et al. Linking habitat modification to catastrophic shifts and vegetation patterns in bogs, Plant
ecology 200, 53 (2009)
C. Béguin, M. Brunetti, J. Kasparian, Self-patterning in peatlands, en préparation.

7- Lieu de travail et encadrement :Lieu de travail : ISE. Encadrement : Prof.


Jérôme Kasparian, Dr. Maura Brunetti
N° : 2-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Quelle est la contribution quantitative des espèces introduites à la richesse


spécifique?

1- Problématique : La biodiversité forme le socle du bien-être humain. C’est pour cela que
sa sauvegarde est intégrée dans les objectifs du développement durable et les Aichi Targets.
Jusqu’à maintenant les indicateurs de la biodiversité se sont focalisés uniquement sur des
espèces natives (indigènes) malgré le fait que les espèces introduites contribuent également
à la biodiversité et aux services écosystémiques. Le problème qui en résulte est que les
indicateurs actuels omettent les contributions (positives et négatives) de tout un group
d’espèces présentes dans les communautés « modernes ». Mais est-ce grave ? Quelle est
l’importance empirique de la part « introduite » de la richesse spécifique à l’échelle d’un
pays, d’un canton, ou d’une ville ?

2- Objectifs du travail de Master : L’étudiant.e devra développer un cadre conceptuel pour


répondre à la question de l’importance des espèces introduites (en se focalisant sur la
richesse spécifique) et ensuite apporter une réponse quantitative, interprétée par des grilles
de lectures normatives.

3- Déroulement :Revue de la littérature et développement d’un cadre conceptuel (2 mois).


Récoltes de données et analyses (3 mois). Rédaction de mémoire (5 mois). La supposition
est faite que l’étudiant pourra consacrer au minimum 33% de son temps sur 10 mois (ou
environ 14 semaines à plein temps).

4- Interdisciplinarité :Ce travail intègre des aspects quantitatifs (analyses de données) mais
également normatifs (quelles dimensions de la biodiversité voulons nous protéger ?).

5- Formation requise (optionnel) :Pour accomplir ce travail la personne choisie pour ce


travail devra pouvoir gérer des bases de données (avec des logiciels comme Access, ou R) ;
savoir faire de la cartographie et SIG de base ; avoir une sensibilité aux sciences sociales ;
et avoir une bonne rédaction en anglais afin de viser la publication d’un manuscrit dans une
revue scientifique. Des efforts autodidactes peuvent permettre de combler des lacunes
initiales.

6- Références Initiales (optionnel) :(1) Schlaepfer, M.A. 2018. Do non-native species contribute
to biodiversity? In press. PLOS Biology. (2) Schlaepfer, M. A. 2018. Introduced species are not always
the enemy of conservation. In: Effective Conservation Science: Data Not Dogma. By Kareiva, P.,
Marvier M., and B. Silliman (Eds.) Oxford University Press. DOI:
10.1093/oso/9780198808978.003.0006 . (3) Schlaepfer, M.A., J.D. Olden, and D. Sax. 2011. The
potential conservation value of non-native species. Conservation Biology 25: 428-437

7- Lieu de travail et encadrement : Le travail se fera au bureau (ordinateur). L’encadrement


sera assuré par Martin Schlaepfer.
N° : 3-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE: PV or solar thermal? What is more effective on residential single


family houses?

1- Problématique: The PV panel industry experienced a strong growth since 2008. The optimisation
of production costs induces since 1990 a stable decreasing price learning curve, giving excellent
perspectives to this market (Fraunhofer Institute for Solar Energy 2018). In Switzerland the different
financial incentives to promote these technologies are compared in the report Confédération Suisse
(2015). Based on a simulation, these two technologies are compared from an energy efficiency and
economic perspective in the report Sattler et al. (2014). Under all these considerations, what would be
today the recommendation to the owners of a single family house who would like to invest in solar
energy to produce a part of their domestic hot water: Solar PV or thermal?

2- Objectifs du travail de Master: The final goal is to compare the effectiveness between
installing solar PV or thermal panel on a typical single family house in Geneva. The usage of PV
panels can be compared in combination with a heat pump or not. The goal is to gain knowledge on the
effectiveness of both technologies and to find appropriate indicators allowing to compare them. This
master thesis will also be the opportunity to set-up a measurement campaign on an existing solar
thermal installation. A simulation framework will be developed allowing to calculate the indicators
chosen for comparison.

3- Déroulement: The work will start with a literature review on studies in the same field. Based on
measured domestic hot water consumptions, typical hourly consumption profiles are characterized. As
a next step, the productivity of a thermal solar panel installation will be measured on an existing single
family house. The productivity of a solar PV installation will be simulated using the PVSyst software
(http://www.pvsyst.com/fr/) on the same building. Different scenario can be simulated as: replacement
of thermal panels by a PV installation of same peak power; or alternatively using the all available roof
top space to sell the excess electric production to the grid. Using an energy balance simulation, the
thermal and PV panel solutions are compared by using indicators as: % coverage of domestic hot
water production; cost of avoided fossil kWh; cost of avoided CO2 emissions.

4- Interdisciplinarité: This master thesis will embrace topics as: energy system modelling; analysis
of energy demand data; cost effectiveness calculation and computer sciences.

5- Formation requise (optionnel): Spécialisation de l’énergie. Good knowledge in Excel or R.


6- Références Initiales (optionnel) :
Confédération Suisse. 2015. « Comparaison de technologie: chaleur solaire et photovoltaïque ». Bern:
Conseil Fédéral. https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/38425.pdf.
Fraunhofer Institute for Solar Energy. 2018. « PHOTOVOLTAICS REPORT ». Freiburg, février 26.
https://www.ise.fraunhofer.de/content/dam/ise/de/documents/publications/studies/Photovoltaic
s-Report.pdf.
Sattler, Michael, Stefan Bertsch, Markus Markstaler, Stefan Kessler, Donald Sigrist, et Michel Haller.
2014. « Technologievergleich solare Brauchwarmwassererwärmung für Einfamilienhäuser
Photovoltaik und Wärmepumpe im Vergleich mit Solarthermie (SolVar-BWW) ». SI/500895-
01. BFE.

7- Lieu de travail et encadrement: ISE, UNI Carl Vogt, Dr. Stefan Schneider.
stefan.schneider@unige.ch, Tel: +41 79 450 59 80; Dario Santandrea, Dario.Santandrea@unige.ch.
Participation of Ursula Lehmann (Baticolux).
N° : 4-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

GREEN PUBLIC SPACES AND SUSTAINABLE CITIES IN


SOUTHEAST ASIA: Integrating needs and societal wellbeing

1- Problématique : The significance of green public spaces towards sustainability is well-


documented in relation to both social inclusiveness and environmental promotion (Akenji and
Chen 2016, Wolch et al. 2014, Boone et al. 2009, Seeland et al. 2009, Barbosa et al. 2007),
yet the relation between green public spaces, societal wellbeing, and sustainable city
development is less understood. The proposed Master project is based on the assumption
that green public spaces can act as synergic satisfiers towards human wellbeing, in that they
provide satisfaction for a diversity of needs, but that how this plays out in practice may differ
according to the cultural context and across social groups. Distinguishing satisfiers from
needs is a critical area of study, relevant to sustainability studies, but still insufficiently
covered in the literature (Max-Neef 1991, Doyal and Gough 1991). We draw from Habermas
(1989) and Urry (1995), respectively, in seeing the “public” as a sphere where private people
come together, and “space” as an extension and reflection of society. The Master project will
be inspired by a research project underway in four coastal mega-cities of South and
Southeast Asia, including Chennai (Republic of India), Metro Manila (Republic of the
Philippines), Shanghai (People’s Republic of China) and Singapore (Republic of Singapore),
as part of a SNIS research grant and in partnership with UNEP. We wish to further explore,
in Switzerland and across different disciplines, the links between sustainable urban
development and societal flourishing, through green public spaces.

2- Objectifs du travail de Master: We invite a Master student to work with an


interdisciplinary team, in order to understand human needs in relation to green public spaces
as a satisfier towards societal wellbeing. The main research question can be further
developed, jointly, but might include the following elements: 1) how have green public spaces
been treated in the literature by different disciplines? 2) how do urban planners in
Switzerland understand the value of green public spaces, and if of interest to the study? 3)
what participatory methods have been used in the past around green public spaces?, and 4)
how might a study in 1-2 parks in select Swiss cities inform us about the links between green
public spaces and wellbeing? The exact questions will depend on the interests of the
student.

3- Déroulement : We expect the Master student to 1) Engage in a literature review (to be


adapted based on the main research question the student wishes to explore), 2) Develop a
research plan, including the main research question and design elements, and 3) Deliver a
final report based on the research findings.

4- Interdisciplinarité :The Masters student will join an inter-disciplinary team (sociology,


environmental studies, and philosophy), and might also become familiar with trans-
disciplinary methods including participative workshops.

5- Formation requise (optionnel) : Experience with qualitative methods is a plus. English


language skills may be required for a literature review; French or German is required for any
fieldwork.

6- Références Initiales (optionnel) :Akenji, L. and H. Chen (2016). A framework for shaping
sustainable lifestyles. Paris, France, United Nations Environment Programme. Barbosa, O., J. A.
Tratalos, P. R. Armsworth, R. G. Davies, R. A. Fuller, P. Johnson and K. J. Gaston (2007). "Who
benefits from access to green space? A case study from Sheffield, UK." Landscape and Urban
Planning 83: 187-195. Boone, C. G., G. L. Buckley, J. M. Grove and C. Sister (2009). "Parks and
people: An environmental justice inquiry in Baltimore, Maryland." Annals of the Association of
American Geographers 99(4): 767-787. Doyal, L. and I. Gough (1991). A Theory of Human Need.
Basingstoke, Macmillan. Habermas, J. (1989). The Structural Transformation of the Public
Sphere: An Inquiry into a Category of Bourgeois Society. Cambridge Massachusetts, The MIT
Press. Max-Neef, A. M. (1991). Human scale development: Conception, application and further
reflections. London, Zed Books. Seeland, K., S. Dübendorfer and R. Hansmann (2009). "Making
friends in Zurich's urban forests and parks: The role of public green space for social inclusion of
youths from different cultures." Forest Policy and Economics 11: 10-17. Urry, J. (1995).
Consuming Places. London and New York, Taylor & Francis. Wolch, J. R., J. Byrne and J. P.
Newell (2014). "Urban green space, public health, and environmental justice: The challenge of
making cities ‘just green enough’." Landscape and Urban Planning 125: 234-244.

7- Lieu de travail et encadrement : University of Geneva, under the direction of Prof.


Marlyne Sahakian, Institute for Sociological Research, and Institut de Gouvernance de
l'Environnement et de Développement Territorial (IGEDT). In collaboration with Dr. Antonietta
Di Giulio, University of Basel, Program Man-Society-Environment (MGU).
N° : 5-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2017

TITRE : The trade offs between earning and losing species based on different impact
rates of an ecosystem (Biodiversity, Ecosystems and Society)

1- Problématique :

Extreme events can be a major driver of evolutionary changes in different timescales.


Contemporary environments occasionally experience strong perturbations such as heat
waves, floods, hurricanes, droughts and pest outbreaks, which set up strong selection
pressures on organisms. Consequently, these pressures caused by a changing world have
the capability of modifying the dynamics and processes responsible for keeping biodiversity.

Perturbation experiments provide a reliable framework for qualitative and quantitative


assessing modifications on those processes. It has been shown in simple perturbation
(pulse) experiments that the difference in return time after a perturbation varies greatly
between a situation where a system is far from - vs. close to - a transition. This process
called Critical Slowing Down, is directly related with the loss of resilience in a designated
system. However, much of the information existent today towards resilience of ecosystems is
based on phenotypical diversity, functional diversity or species diversity. Very few
experiments take into account the effects of gradual loss in genetic diversity and their role in
face of extreme events.

2- Objectifs du travail de Master : This project has the objective to evaluate two key
aspects of the modern “Ecology & Evolution” perspective: environmental homogenization
and eutrophication. Those two key aspects will be evaluated from the perspective of
stochastic extreme events. From this experimental model, we expect to extract important
information regarding loss and creation of biodiversity through “natural selection” in a
changing world. We expect as well to gain qualitative insights on the genetic behavior of
biodiversity processes towards extreme climatic events. This module is part of a bigger
project (MANTEL – Management of Climatic Extreme Events in Lakes and Reservoirs for the
Protection of Ecosystem Services; Sub project Determination of Critical Thresholds for
Ecosystem Resilience from Perturbation Experiments).

3- Déroulement :This is a practical project and demands 6-12 months depending on the
assiduity and time available by the student. The experiments will be composed by modifying
limiting factors in bacteriological microcosms over multi-stressor experimental design. This
project includes a poster presentation in a conference (TBD) and co-authorship in a possible
manuscript including the data.

4- Interdisciplinarité :Ecology and Evolution, microbiology, statistical assessment of


perturbation experiments.

5- Formation requise (optionnel) :Interest in evolution biology and experience working in


sterile environment is an asset. Intermediate English level is an required. The writing of the
thesis in English is strongly recommended.

6- Références Initiales (optionnel) :

Buckling, A., Kassen, R., Bell, G., & Rainey, P. B. (2000). Disturbance and diversity in
experimental microcosms. Nature, 408(6815), 961-964. doi:10.1038/35050080

Rainey, P. B., & Travisano, M. (1998). Adaptive radiation in a heterogeneous environment.


Nature, 394(6688), 69-72. doi:10.1038/27900

Venail, P. A., Kaltz, O., Olivieri, I., Pommier, T., & Mouquet, N. (2011). Diversification in
temporally heterogeneous environments: effect of the grain in experimental bacterial
populations. J Evol Biol, 24(11), 2485-2495. doi:10.1111/j.1420-9101.2011.02376.x

Hewitt, J., Thrush, S., Lohrer, A., & Townsend, M. (2010). A latent threat to biodiversity:
consequences of small-scale heterogeneity loss. Biodiversity and Conservation, 19(5), 1315-
1323. doi:10.1007/s10531-009-9763-7

Grant, P. R., Grant, B. R., Huey, R. B., Johnson, M. T. J., Knoll, A. H., & Schmitt, J. (2017).
Evolution caused by extreme events. Philosophical Transactions of the Royal Society B-
Biological Sciences, 372(1723). doi:10.1098/rstb.2016.0146

7- Lieu de travail et encadrement :

The project will be performed at the Institut des Sciences de l’environnement and
Department F.-A Forel for environmental and aquatic sciences.

Guidance will be performed by Julio Stelzer (Julio.AlegreStelzer@unige.ch) Dr. Patrick


Venail (Patrick.venail@unige.ch) and Dr. Bastiaan Ibelings (bastiaan.ibelings@unige.ch).
N° : 6-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2017

TITRE : Can we predict ecosystem collapse by searching early warning signals of


ecosystem shifts based on functional traits of aquatic organisms? - (Sustainable
Development and Urbanization)

1- Problématique :

Perturbation experiments are the most straightforward way to measure critical slowing down
(www.early-warning-signals.org) and the most reliable empirical indication that the system
approaches a critical transition. It has been shown in simple perturbation (pulse) experiments
that the difference in return time varies greatly between a situation where a system is far
from - vs. close to - a transition.

However, majority of those experiments done so far are “proof of concept” based on single
species setup forced to extinction. We lack information on more complex systems
(assemblages) and in more realistic endpoints (i.e. cyanobacteria dominance instead of
extinction), that could bridge models and experimental data to the actual application in the
real world.

This project proposes a small scale perturbation experiment capable to provide insights on
how to predict ecosystem changes with a priori data, in a mixture of environmental impact
and risk assessment. The success of the experiment provides advances in how to identify
ongoing environmental impact creating the opportunity window to take preventive measures
in opposite of mitigation or restoration.

The identification of early warning signals of regime shifts have never been observed in trait-
based community level, being this one the first experiment so far.

2- Objectifs du travail de Master : The objective of this project is to experimentally


determine a predictive conceptual model and identify traits in the system that could anticipate
ecosystem collapse based in a posteriori data. For that, the student will make use of
microcosms assemblages of algae and zooplankton to perform perturbation experiments.
Early warning signals of regime shifts will be quantified and statistically analyzed as a
complementary tool to the evaluation of ecosystem resilience based on its return rate after
perturbation. Equipment as flow cytometers, microscopes, and nutrient evaluation are part of
the needed tools for assessing the project.
3- Déroulement :This is a practical project and demands 6 months full time. The activities
are broad and will be defined based on the student needs: organism maintenance,
assemblage of artificial communities, quantification of population parameters, manipulation of
nutrients and/or contaminants, operation of state-of-the-art machinery, biomanipulation of the
system (stochastic vs. predictable perturbations), statistical evaluation of results, creation of
conceptual and numerical models, a poster presentation in a conference (TBD) and co-
authorship in a possible manuscript including the data. Field works can be placed as a plus
depending on the development of the project. This module is part of a bigger project
(MANTEL – Management of Climatic Extreme Events in Lakes and Reservoirs for the
Protection of Ecosystem Services; Sub project Determination of Critical Thresholds for
Ecosystem Resilience from Perturbation Experiments).

4- Interdisciplinarité :Principles in water management, ecology, qualitative policy making,


water chemistry and management of ecosystem services.

5- Formation requise (optionnel) :The student shall feel comfortable in a laboratorial


environment. Previous experience in lab and intermediate English is an asset. No previous
experience in operation lab equipment is required. The student must be willing to use
statistical software and be pro-active in learning. The writing of the thesis in English is
strongly recommended.

6- Références Initiales (optionnel) :

Veraart et al. (2011). Recovery rates reflect distance to a tipping point in a living system.
Nature, 481(7381), 357-359. doi:10.1038/nature10723.

Scheffer et al. (2012). Anticipating critical transitions. Science, 338(6105), 344-348.


doi:10.1126/science.1225244

Dai et al. (2012). Generic indicators for loss of resilience before a tipping point leading to
population collapse. Science, 336(6085), 1175-1177. doi:10.1126/science.1219805

Hipsey et al. (2015). Predicting the resilience and recovery of aquatic systems: A framework
for model evolution within environmental observatories. Water Resources Research, 51(9),
7023-7043. doi:10.1002/2015wr017175

7- Lieu de travail et encadrement : The project will be performed at the Institut des
Sciences de l’environnement and Department F.-A Forel for environmental and aquatic
sciences.

The commission does not discard adaptation to an external internship (performing the thesis
abroad).

Guidance will be performed by Julio Stelzer (Julio.AlegreStelzer@unige.ch), Jorrit Mesman


(jorrit.mesman@unige.ch) and Dr. Bastiaan Ibelings (bastiaan.ibelings@unige.ch).
N° : 7-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2017

TITRE : Do water quality parameters described in national and international


environmental guidelines/directives agree with ecotoxicological data for persistent
pollutants (“heavy-metals”)? (Water Sciences)

1- Problématique : The problematic of increased pressure caused by population growth and


agricultural/industrial demands in aquatic systems has been on the spotlight of sustainable
development. Despite some bottom-up approaches in minor scales, water as a commodity
has been widely managed by central governments in a top-down perspective through
national/federal laws. Those laws are responsible for determining the quality status of a water
body and to regulate which and in how much residual waters can be disposed into the
environment. In a broader scenario those quality status are determined by different
combinations of physical, chemical and biological parameters, with the intention to guarantee
freshwater provision within an expected quality. Nevertheless, the interplay between the
numerical definitions of those parameters is mostly a blind spot on literature.

Differently from physical and basic chemical parameters, which are in general quantitative,
biological parameters tends to have a qualitative description. Legislations tend to state “lack
of observed acute and/or chronic ecotoxicological effect” as one of its embedded criteria.
Notwithstanding, ecotoxicology has the advantage to provide a biological response in a similar
way of physic-chemical parameters that could be used for better defining water quality criteria
(WQC). In EU water frame directive ecological and chemical status are combined to provide
overall surface water status of priority substances. What is more, ecotoxicology was added to
the line of evidence set because it allowed to link the chemical contamination to the ecological
observations. Switzerland recently introduced ecotoxicological values for the main substances
resulting in surface water (OEaux).

The question is: Are physico-chemical parameters used for defining worldwide water quality
standards/criteria taking into account (or being close to) the available ecotoxicological
information?

2- Objectifs du travail de Master : The objective of this work is to determine from an


explanatory perspective how close/far ecotoxicology and pollution ecology obtained lines of
evidence are from the physico-chemical parameters defined for metals in existent water
legislation. For that, the student will compile ecotoxicological information from research
databases and clash results with different national and international water quality criteria with
the attempt to identify gaps and link between applied research & policy-making. The ultimate
perspective of this work is to identify if there is a rational and “research-based logic” when
determining environmental quality standards aiming sustainable development and
maintenance of ecosystems services from the top-down perspective.

3- Déroulement :The time needed for the development of the project is dependent of the time
dedicated by the student. Minimal of one full time semester is required (30 credits). Research
may be divided in 7 parts: Understanding the role of ecotoxicological line of evidence, grasping
bioavailability and ecotoxicological models/metal speciation models, perform big data
compilation from international research data-bases, meta-analysis of the toxicity endpoints
(DL50, EC50) from different trophic levels (algae, crustaceans and fish), review and
comparison of national and international water quality criteria described on legislations (i.e.
WFD, USEPA, CONAMA, UBA …), develop a rational between ecotoxicological data and
WQC described in legislations, presentation in a conference (TBD), and co-authorship in a
possible manuscript including the data. The expected product of the research is an
international comparative board of WQC described in national legislations against the meta-
analysis of scientific ecotoxicological data granted on last decades. This module is part of a
bigger project (MANTEL – Management of Climatic Extreme Events in Lakes and Reservoirs
for the Protection of Ecosystem Services).

4- Interdisciplinarité :The work involves ecology, water chemistry and ecotoxicology,


environmental policy, big data management, science & society aspects.

5- Formation requise (optionnel) :The student must have interest in how science can drive
society to a better policy management. Basic knowledge of Office package (specially excel)
and pro-activity is required. Intermediate level of English is an asset. The writing of the thesis
in English is strongly recommended.

6- Références Initiales (optionnel):

Arenzon, A. Brazilian Effluent Legislation: A Major Concern to Aquatic Systems Monitoring.


Access to full text.
European Union. Introduction to the new EU Water Framework Directive. Access to full text.
Allen, H.E. & Hansen, D.J. The importance of trace metal speciation to water quality criteria.
https://doi.org/10.2175/106143096X127307.
European Environmental Agency. European Waters, Assessment of Status and
Pressures.Access to full text.

European Union. Priority Substances under the Water Framework Directive. Access to full
text.
OFEV-CH. Qualité de l’eau : révision de l’ordonnance sur la protection des eaux. Access to
full text.

7- Lieu de travail et encadrement : The project will be performed at the Institut des Sciences
de l’environnement and Department F.-A Forel for environmental and aquatic sciences.

Guidance will be performed by Julio Stelzer (Julio.AlegreStelzer@unige.ch), Dr. Bastiaan


Ibelings (Bastiaan.Ibelings@unige.ch) and Dr. Vera Slaveykova
(Vera.Slaveykova@unige.ch).
N° : 8-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Analyse de sensibilité d’un modèle climatique colonne


atmosphère-surface couplé suite à une modification du type de
surface en méditerranée

1- Problématique : L’utilisation de modèles numériques simulant le système climatique est


devenue indispensable pour un grand nombre d’applications. Qu’il s’agisse de modèles
climatiques tridimensionnels (3D) globaux (GCM) ou régionaux (RCM), ils sont avérés être
très utiles pour comprendre ou prévoir le comportement du climat à court terme, ou encore
pour évaluer l’impact des activités humaines à plus long terme. En dépit du fait que les RCM
résolvent les écoulements atmosphériques avec une maille plus fine que leurs congénères
GCM, il n’en demeure pas moins que la taille finie de la maille empêche une représentation
explicite, pour la plupart modèles du moins, des processus dont les dimensions sont
inférieures à la taille de la maille. Ceux qui en tiennent compte, par l’entremise de schémas de
surface assez complexes, le font cependant au détriment d’un temps de calcul plus long. Par
exemple, le Léman ne peut pas en principe être résolu avec un RCM de 60 km de maille. Or,
nous pouvons, comme moyen alternatif, utiliser un modèle atmosphère-surface couplé dit
« colonne » afin d’analyser le rôle joué par les processus sous-maille (e.g. Goyette, 2017). Un
tel modèle (SCM pour Single-Column Model) est essentiellement une colonne verticale unique
(1D) d’un RCM, positionnable dans la grille computationnelle 3D de ce dernier. Un SCM s’est
récemment montré utile pour l’étude de l’influence d’un lac sous-maille et de l’impact de ce
dernier sur le comportement de la couche limite atmosphérique (CLA). Néanmoins, il reste
beaucoup à analyser et à comprendre sur les processus sous-maille et de leur influence dans
la CLA. Par exemple, qu’arrive-t-il si nous négligeons le Léman sur la grille d’un RCM qui a
résolu une surface de type «forestière/agricole », ou encore si nous négligeons une petite île
dans la méditerranée, comme c’est le cas de Malte, qui n’a pas été résolue explicitement par
ce même RCM qui a par ailleurs résolu une surface océanique à cette position ? Les impacts
des processus sous-maille dans la CLA, qui sont hautement non-linéaires, pourraient être
importants et les valeurs des flux de chaleur, d’humidité et de quantité de mouvement, et par
conséquent de la température, de l’humidité et du vent biaisées. Cette non considération de
cette île sous-maille dans un RCM pourrait avoir des répercussions certaines sur les conditions
climatiques simulées sur une grille computationnelle 3D. Ce sujet mérite alors une attention
particulière et il est justifiable d’y accorder un projet scientifique sérieux, comme dans le cas
d’un mémoire de Master MUSE.
2- Objectifs du travail de Master : L’objectif principal de ce projet vise à analyser l’impact
découlant d’une modification du type de surface d’un point de grille résolu par un RCM en
méditerranée, avec un SCM qui émule l’île de Malte en ce même lieu afin de quantifier
« l’erreur » commise par la non considération de cette surface solide sous-maille. En d’autres
termes, l’étude vise à comprendre les impacts d’une telle simplification, sur la couche limite
atmosphérique lorsque l’on impose une surface solide dans un modèle numérique qui a résolu
initialement une surface océanique. Aussi, pour réaliser une analyse fine, un changement
progressif de la surface océanique vers une surface solide, avec toutes les caractéristiques
thermiques, hydriques, et radiatives qui lui sont associées, sera effectué avec un SCM en
incrémentant à partir de 0% la fraction de la surface solide à raison de 10% par simulation,
pour un total de 11 simulations à traiter. De plus, les changements dans la couche limite sont
non linéaires, alors non déductibles à partir d’une simple relation proportionnelle entre les
valeurs pondérées par l’étendue de la surface relative du sol solide et celles par rapport à
l’océan sur la maille. Donc, une interpolation linéaire de la température, de l’humidité et de la
vitesse du vent au-dessus de Malte sur la base des deux simulations extrêmes (0% sol ;100%
océan pour l’une et 100% sol ; 0% océan pour l’autre) est sans doute très risquée. Ces
changements sont souvent abrupts, inattendus et surtout difficiles à prévoir, et c’est pourquoi
il est important de les quantifier progressivement afin de pouvoir déterminer les valeurs des
conditions atmosphériques réalistes pour Malte (8.6% de la taille de la maille du RCM à 60
km), et qui de ce fait convient mieux aux ultimes preneurs de décisions et autres politiques.

3- Déroulement : Le travail comprend une phase préliminaire de familiarisation avec la


littérature récente à propos des modèles climatiques (3D et 1D) afin d’en reconnaitre les forces
et faiblesses, notamment à propos de la résolution possible des processus sous-maille, des
modules et schémas numériques principaux ainsi que la représentation paramétrique des
processus de surface en fonction de la résolution horizontale. Une seconde étape visera à
apprivoiser un SCM nommé FIZC, développé et disponible ici à Genève, et tournant sur une
de nos plates-formes UNIX, en plus des outils diagnostiques nécessaires aux analyses
ultérieures. Ensuite, des simulations numériques seront menées, archivées et analysées. Ces
simulations prendront en considération les différentes valeurs des paramètres utilisés dans les
processus susceptibles d’avoir un impact sur l’évolution des profils thermiques de Malte. Ce
sujet nécessite un engagement et un intérêt incontestable pour la simulation et l’analyse de
données numériques. À l’issue de ce travail de Master, une publication dans une revue avec
comité de lecture (peer-review) est envisagée.

4- Interdisciplinarité : Ce travail comporte une interdisciplinarité moyenne nécessitant une


mise en commun des connaissances en physique de l’atmosphère, en physique des sols et
autres types de surfaces, en océanographie, en statistiques, ainsi qu’en informatique (UNIX,
Fortran, Windows, Matlab, etc).

5- Formation requise (optionnel) :Ce sujet sera attribué de préférence à un(e) étudiant(e)
ayant suivi la filière Climat, Impacts et Gouvernance, manifestant un fort intérêt pour la
climatologie, la modélisation, l’analyse numérique et statistiques et ayant suivi de préférence
les cours d’introduction à la modélisation environnementale et climatique (14E161), la
modélisation climatique avancée (14E082), le cours de Sciences de l’Atmosphère (14E139)
et/ou le cours de Physique et chimie de l’atmosphère (14E162), ou leurs équivalents durant la
formation B.Sc.

6- Références Initiales (optionnel)


1) Goyette, S., 2017: Numerical investigation with a coupled single-column lake-atmosphere
model: using the Alpert–Stein factor separation methodology to assess the sensitivity of
surface interactions. Climate Dynamics, 48, 2359. doi.org/10.1007/s00382-016-3209-1

2) Giorgi F., Avissar R., 1997: Representation of heterogeneity effects in earth system
modeling: experience from land surface modeling. Rev Geophys 35(4):413–437.

7- Lieu de travail et encadrement : Ce travail sera encadré par Dr. Stéphane Goyette (ISE,
Groupe non-linéarités et climat ; stephane.goyette@unige.ch. Une collaboration avec un
climatologue maltais est aussi envisagée (James Ciarlo ; ciarlo.james@gmail.com). Une place
de travail dans l’open-space du groupe au 3e à Carl Vogt et l’accès à un serveur de calcul pour
un éventuel candidat sont prévus. Le modèle numérique FIZC, et quelques scripts pour
effectuer des diagnostics seront aussi disponibles.
N° : 9-2018
Titre :
Impacts du changement climatique sur le déplacement
géographique des zones climatiques en Europe
1- Contexte :

Le continent Européen, comme toutes les autres régions du globe, présente de fortes disparités
climatiques sur son territoire, allant de zones sèches et chaudes au Sud-ouest, jusqu’à des zones
froides et humides au Nord-est, en passant par une multitude de différents types de climat entre
ces deux extrêmes. Or, dans un contexte de changements climatiques, des zones climatiques
distinctes sont amenées à évoluer et à se déplacer géographiquement. En effet, les changements
climatiques vont irrémédiablement entrainer des modifications sans précédent au sein des
différentes variables climatiques, comme par exemple une hausse des températures et une
modification des régimes de précipitation, à l’échelle mondiale tout comme à l’échelle
Européenne. Ainsi, le climat de certaines régions alpines en Suisse pourrait potentiellement
ressembler à celui de la Haute Provence actuelle. Ces modifications rapides vont donc
considérablement transformer la répartition géographique des différentes zones climatiques
Européenne au cours du 21ème siècle, mais de quelle façon ?

2- Objectif :

L’objectif principal de ce sujet de mémoire est tout d’abord d’identifier et de classifier les
différentes zones climatiques Européennes, puis ensuite d’analyser les caractéristiques du
déplacement géographique en termes de vitesse et de direction de ces zones climatiques en
Europe, en fonction de plusieurs scénarios de changements climatiques prévus au cours du 21ème
siècle. Chaque classification climatique pourra répondre à des attentes différentes selon les
objectifs visés. Par exemple, une classification basée sur les températures et l’ensoleillement
pourrait permettre un choix efficace pour une installation de chauffage ; une autre basée sur les
températures et les précipitations pourrait permettre un choix de culture céréalière approprié.
La description des différents types de climat permet également de simplifier l’information
disponible, et de la diffuser dans une forme compréhensible. Selon le profil de l’étudiant(e),
il/elle sera amené(e) par la suite à explorer les applications possibles de ces résultats dans divers
secteurs et disciplines de recherche (agro-écologie, biologie, sciences sociales, etc).

3- Déroulement :

Dans un premier temps, l’étudiant(e) sera amené(e) à se familiariser avec la littérature existante
dans le domaine des classifications des zones climatiques mondiales réalisées à partir des
observations. Une attention particulière sera portée sur les principales variables retenues pour
fonder ces classifications. Ensuite, il/elle identifiera et comparera les régions climatiques
Européennes basées sur des jeux de variables simulées par un ou plusieurs modèles climatiques
régionaux (MRC) avec les classifications traditionnelles basées sur les observations. Les MRC
retenus ont participé au projet PRUDENCE (http://prudence.dmi.dk/). Les classifications seront
réalisées en utilisant des méthodes statistiques basées sur l’identification de clusters et de
barycentres. En particulier, cette étape vise à utiliser plusieurs méthodes de classification afin
de ne pas restreindre les différentes applications qui en découleront. Une fois cette classification
du climat contemporain effectuée, l’étudiant(e) sera amené(e) à transposer ces classifications à
des projections climatiques réalisées avec ces même MRC mais pour différents scénarios
d’émission de gaz à effet de serre. L’analyse comparative des distributions actuelles (1961-
1990) et futures (2071-2100) des zones climatiques Européennes permettra ensuite de
déterminer les principales caractéristiques de déplacement des barycentres de ces zones
climatiques. Enfin, l’étudiant(e) devra évaluer les incertitudes liées à une telle approche
statistique. Pour finir, selon son profil, l’étudiant(e) pourra explorer les possibles utilisations de
ces résultats dans divers domaines liés au climat. Idéalement, ce travail fera par la suite l’objet
de la rédaction et publication d’un article dans une revue scientifique internationale.

4- Interdisciplinarité :

La première partie de ce travail de Master est moyennement interdisciplinaire puisqu’il


demande des compétences en climatologie, informatique environnementales, modélisation et
statistique. En revanche, les applications pourraient être hautement interdisciplinaires si
l’étudiant(e) explore les utilisations potentielles de ces résultats dans divers secteurs connexes,
comme l’agro-écologie, la biologie, etc.

5- Formation requise :

Ce sujet sera attribué de préférence à un(e) étudiant(e) ayant suivi la filière Climat, Impacts et
Gouvernance. Ce sujet conviendra cependant aussi aux étudiant(e)s provenant d’autres
spécialisations, mais ayant un fort intérêt pour la climatologie, les statistiques et la modélisation
ainsi que par les applications potentielles qui en découleront.

6- Références :

Jylhä, K. et al., 2010: Observed and projected future shifts of climatic zones in Europe and their
use to visualize climate change information. Weather, Climate and Society, DOI:
http://dx.doi.org/10.1175/2010WCAS1010.1

Kottek, M. et al., 2006: World Map of the Köppen-Geiger climate classification updated.
Meteorol. Z., 15, 259-263.

Rohat, G., Goyette, S. and Flacke, J., 2016: Twin climate cities – an exploratory study of their
potential use for awareness-raising and urban adaptation. Mitigation and Adaptation
Strategies for Global Change, DOI: 10.1007/s11027-016-9708-x

7- Lieu de travail et encadrement :


Ce travail sera encadré par Dr. Stéphane Goyette (ISE, Groupe climat,
stephane.goyette@unige.ch) ainsi que par Guillaume Rohat (doctorant, ISE,
guillaume.rohat@unige.ch), qui a réalisé auparavant son travail de Master sur une thématique
similaire.
N° : 10-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE: Echangeurs air-sol pour le chauffage et le rafraîchissement de


bâtiments : atlas pour divers climats types

1- Problématique: Avec l’introduction il y a quelques décennies des bâtiments à faibles


consommation d’énergie, l’intérêt pour l’utilisation d’échangeurs air-sol a fortement augmenté, en
Suisse et dans les pays voisins. Cette technique, qui consiste à faire passer l’air de ventilation dans le
sous-sol, est utilisé tant pour le préchauffage (hiver) que pour le rafraîchissement (été). Une série
d’études à ce sujet a permis de développer des outils de simulation numérique, ainsi que des règles
du pouce pour le pré-dimensionnement de tels systèmes. On assiste ces derniers temps à un regain
d’attention pour cette technique dans diverses autres parties du globe, en particulier dans des climats
chauds. La question de la pertinence de ce type de systèmes pour ces climats reste cependant
ouverte, de même que sa complémentarité ou compétition avec d’autres techniques de
rafraîchissement passif (notamment l’evaporative cooling).

2- Objectifs du travail de Master: L’objectif de ce travail consiste à identifier un certain nombre


de climats types (au niveau mondial) et de caractériser le potentiel des échangeurs air-sol pour le
rafraîchissement (et potentiellement le chauffage). La comparaison avec d’autres techniques de
ventilation passives sera également abordée. Le résultat principal du travail sera un atlas graphique
permettant une évaluation rapide du potentiel de ces techniques, selon les climats types.

3- Déroulement: La première partie du travail consistera à identifier et analyser un certain nombre


de climats types qui serviront de base à l’étude. Ce travail se fera sur la base de données météo en
pas de temps horaire. Pour l’ensemble de ces climats, le potentiel des échangeurs air-sol sera
caractérisé via un outil de simulation numérique existant, pour différentes configurations types
(fonction de la géométrie de l’échangeur, du débit d’air, des conditions de surface, etc.). En fonction
de l’avancement du travail, le potentiel complémentaire de l’evaporative cooling sera également
analysé. Un soin particulier sera mis sur la valorisation des résultats sous forme graphique (atlas) et
éventuellement sous la forme d’une base de données interactive.

4- Interdisciplinarité: Energie, Climat.

5- Formation requise (optionnel): MUSE, spécialisation énergie/climat. Goût prononcé pour


l’analyse et l’organisation de données (aspect modélisation et base de données).
6- Références Initiales (optionnel) :
HOLLMULLER, Pierre, LACHAL, Bernard Marie. Air–soil heat exchangers for heating and cooling of
buildings: Design guidelines, potentials and constraints, system integration and global energy balance.
In: Applied Energy, 2014, vol. 119, p. 476-487.

HOLLMULLER, Pierre et al. Extensive sensitivity analysis of diverse ventilation cooling techniques for
a typical administrative building in Mid-European climate. In: 1st International Conference on Solar
Heating, Cooling and Buildings. Lisbon (Portugal). [s.l.] : [s.n.], 2008.

KHABBAZ, Mohamed et al. Experimental and numerical study of an earth-to-air heat exchanger for air
cooling in a residential building in hot semi-arid climate. In: Energy and Buildings, 2016, vol. 125, p.
109-121.

CAMPANIÇO, Hugo et al. Climatic cooling potential and building cooling demand savings: high
resolution spatiotemporal analysis of direct ventilation and evaporative cooling for the Iberian
Peninsula. In: Renewable Energy, 2016, vol. 85, p. 766-776.

7- Lieu de travail et encadrement: Université de Genève, Pierre Hollmuller


(pierre.hollmuller@unige.ch) en collaboration avec un spécialiste du climat (à UNIGE ou ailleurs).
N° : 11-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Filières de traitement de l’eau, pollution aux micro-plastiques,


législation.

1- Problématique : Les quantités de déchets plastiques actuellement observées dans la


totalité des systèmes aquatiques (mers, océans, lacs, rivières) de notre planète ne cessent
d’augmenter. Cette problématique est d’autant plus préoccupante que de nombreux pays ne
sont pas en mesure de gérer les flux de déchets plastiques en matière de production,
utilisation, et élimination toujours plus importants. Cette pollution, aux conséquences graves,
est désormais omniprésente, y compris dans les effluents urbains, et est considérée pour le
moment largement irréversible au regard de la quantité et persistance des matériaux
plastiques. De plus ses impacts sur les écosystèmes et la santé humaine encore mal connus
et la communauté scientifique et politique se sont saisies du dossier très tardivement.

2- Objectifs du travail de Master : L’objectif de ce travail consiste à faire le point sur la


pollution aux microplastiques (essentiellement sous forme particulaires) dans les filières de
traitement de l’eau en tenant compte d’aspects physiques et chimiques mais également
législatifs et en se focalisant sur les filières de traitement des eaux usées. Il s’agira dans un
premier temps de faire le point sur les différents types de plastiques potentiellement présents
dans les filières de traitement (plastiques flottants, plastiques coulants, primaires, secondaires,
etc), évaluer leur nature, leur composition, les méthodes utilisées pour leur élimination puis
dans un deuxième temps de se focaliser sur les aspects législatifs afin de savoir dans quelle
mesure les différentes réglementations internationales, européennes et suisses intègrent la
pollution aux microplastiques dans leurs législations ou dans quelle mesure de nouvelles
directives sont en préparation.

3- Déroulement : Le travail dans un premier temps se concentrera sur une bibliographie assez
large qui abordera la problématique générale, les types de plastiques présents dans
l’environnement, les sources, les mécanismes de transport, l’impacts de ces derniers sur
l’environnement ainsi que leur caractérisation. Dans un deuxième temps la bibliographie se
concentrera sur les études scientifiques liées aux processus de transformation et élimination
des microplastiques ainsi que les méthodes scientifiques d’observation, de comptage et de
caractérisation des particules plastiques. Dans un troisième temps l’étude bibliographique se
concentrera sur l’étude des différentes réglementations nationales et internationales en
matière de pollution aux microplastiques et recommandations d’associations indépendantes.
Dans le cadre du travail pratique de mémoire, les côtés juridiques et législatifs seront
développés sur la base d’interviews avec les principaux acteurs dans le domaine (OFEV,
OFSP, CIPEL, association romande des consommateurs, gestionnaires de station
d’épuration…). L’objectif sera de faire un état des lieux sur la prise en compte par les autorités
politiques, services de l’eau, consommateurs, etc de la pollution aux microplastiques et
perspectives de traitement dans les nouvelles STEPs. Afin de compléter ce travail par une
partie analytique scientifique, dans le cadre de ce mémoire une partie terrain et laboratoire est
prévue afin d’évaluer l’importance de la pollution aux microplastiques dans les stations de
traitement des eaux usées. Un échantillonnage sur plusieurs sites sera effectué afin d’évaluer
l’impact des stations de traitement sur la pollution aux micro-plastiques dans les milieux
naturels. On se focalisera ensuite sur une étude des différents procédés utilisés en STEP afin
d’évaluer leur efficacité dans l’élimination des microplastiques. Une réflexion sera ensuite
menée afin d’optimiser et d’améliorer les différents procédés pour une meilleure élimination
des microplastiques.

4- Interdisciplinarité :l’interdisciplinarité est vaste au regard des secteurs touchés par cette
problématique ; préservation des ressources, problèmes de santé, cadre législatif et politique,
impact sur la faune et la flore, biodégradabilité, habitudes de consommation, impact
économique et social, etc.

5- Formation requise (optionnel) : de préférence avoir suivi le cours colloïdes et polymères


dans l’environnement et la filière eau.

6- Références Initiales (optionnel) :(1) Peter Kershaw, Saido Katsuhiko, Sangjin Lee, Jon
Samseth, Doug Woodring, John Smith, déchets de plastique dans l’océan, PNUE annuaire,
questions émergentes dans notre environnement mondial 2011, pages 20 à 33. (2) Skye
Morét-Ferguson, Kara Lavender Law, Giora Proskurowski, Ellen K. Murphy, Emily E. Peacock,
Christopher M. Reddy, The size, mass, composition of plastic debris in the western North
Atlantic Ocean, Marine pollution bulletin 60 (2010) 1873-1878. (3) Kara Lavender Law, Skye
Morét-Ferguson Nikolai A. Maximenko, Giora Proskurowski, Emily E. Peacock, Jan Hafner,
Christopher M. Reddy, Plastic Accumulation in the North Atlantic Subtropical Gyre, Science,
329, 1185-1188.
N° : 12-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER – 2018

TITRE: Caractérisation de la demande thermique de l’éco-quartier des Vergers


1- Contexte

Au niveau européen, l’énergie finale utilisée pour le chauffage des bâtiments et la préparation d’ECS
représente en moyenne 45% de la consommation totale. En Suisse cette part est de 40%. En 2015, la
production de chaleur était basée à 66% sur la combustion de carburants fossiles selon le rapport
Heat Roadmap Europe (Fleiter et al. 2017). Réduire les émissions de CO2 liées à la production
thermique représente donc un enjeu important.

Le nouveau éco-quartier des Vergers, situé à Meyrin (Service de l’Urbanisme, travaux publics et énergie
2018), accueillera en 2019 plus de 3'000 habitants (1'350 logements), soit une surface de référence
énergétique d’environ 165’000 m2. Le haut standard de construction énergétique (Minergie A, P) des
30 bâtiments, principalement affectés à du logement, ainsi que la proximité d’une ressource d’eau
abondante comme source de chaleur sont des conditions propices à l’usage d’une pompe à chaleur.

L’ambitieux concept énergétique réalisé est une expérience pionnière à Genève. Un réseau de chaleur
à basse température, permet de valoriser différentes ressources disponibles localement. La principale
source d’énergie est l’eau de la nappe des puits de Peney qui transite via un réseau de FAD, connecté
à plusieurs sources de rejet de chaleur situées en amont dans zone industrielle-hospitalière de
Zimeysa. Le réseau CAD-BT du quartier alimenté par la PAC dessert l’ensemble des immeubles avec
deux niveaux de températures distincts selon les heures de la journée (mode Chauffage ou ECS).

2- Objectifs du travail de Master

Divers systèmes de récupération de chaleur ont été installés afin de réduire la demande des
bâtiments, donc leurs consommations. Au niveau de la sous-station de chaque bâtiment la puissance
et les niveaux de températures sont mesurés. L’objectif principal de ce travail de master est de
caractériser la demande des bâtiments du quartier et de quantifier l’influence des différents
systèmes de récupération de chaleur sur la demande. En complément à cette analyse globale, une
étude plus détaillée se fera éventuellement sur un ou deux bâtiments. En particulier il s’agira de
répondre aux questions suivantes :

• Caractériser les besoins en chauffage et eau chaude sanitaire (ECS) des bâtiments.
• Quantifier l’écart de performance entre consommation prévue et réelle.
• Identifier et quantifier les facteurs techniques et comportementaux influençant la
consommation.
• Faire une analyse économique comparant le prix de la chaleur facturée avec d’autres
solutions.

3- Déroulement
Une première partie consistera à analyser les données de consommations des bâtiments du quartier
pour en extraire les indicateurs principaux qui caractérisent la demande thermique comme : la
signature énergétique, les demande spécifiques pour le chauffage (qh) et pour l’ECS (qww). La
quantification de l’écart de performance se fera en comparant ces valeurs avec les valeurs normées.
Ces indicateurs seront également comparés entre les bâtiments dédiés à différent usages (activité,
logement), entre différents mode de propriété (PPE, coopérative) et pour finir entre différents
systèmes de récupération de chaleur (ventilation double-flux, préchauffage ECS sur air vicié, etc..).

4- Interdisciplinarité

Le travail de master englobera : énergie et bâtiments, statistique, analyse économique.

5- Formation requise

Aucune formation spécifique; le cours approche interdisciplinaire des systèmes énergétiques est un
plus.

6- Références Initiales

Fleiter, Tobias, Rainer Elsland, Matthias Rehfeldt, Jan Steinbach, Ulrich Reiter, Giacomo Catenazzi,
Martin Jakob, et al. 2017. « Profile of heating and cooling demand in 2015 ». D 3.1: Report.
Heat Roadmap Europe.
http://heatroadmap.eu/resources/3.1%20Profile%20of%20the%20heating%20and%20coolin
g%20demand%20in%20the%20base%20year%20in%20the%2014%20MSs%20in%20the%20E
U28.pdf.
Service de l’Urbanisme, travaux publics et énergie. 2018. « Ecoquartier de Les Vergers ». Information
communale. Les Vergers, ECOQUARTIER. 2018. http://www.lesvergers-
meyrin.ch/ecoquartier/.

7- Lieu de travail et encadrement

Supervision par Dr. Stefan Schneider (stefan.schneider@unige.ch) et Dario Santandrea


(Dario.Santandrea@unige.ch).

Institut des Sciences de l’environnement and Département F.-A. Forel for environmental and aquatic
sciences (DEFSE), Faculté of Science
N° : 13-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Commissioning énergétique: de l’avant-projet à l’utilisation en


condition réelle. Retour d’expérience sur le bâtiment UNI Carl-Vogt
1- Problématique: Plusieurs études montrent qu’il existe un écart non-négligeable entre les besoins
thermiques prévus en phase d’avant-projet et ceux mesurés en situation d’usage réel. Cette différence
(energy performance gap) a pu être vu dans les bâtiments neufs (J.-M. Zgraggen) et les bâtiments
rénovés (J. Khoury). Cet écart provient non seulement des différences entre les conditions d’utilisation
normée et réelle, mais également des ruptures dans la chaîne de responsabilités tout au long du projet
et de sa réalisation. Pour éviter ces ruptures, il est régulièrement proposé de recourir au commissioning,
processus qui consiste à accompagner les acteurs impliqués dans le contrôle les travaux effectués et
dans l’optimisation les équipements installés pendant les premiers mois d’exploitation pour ainsi assurer
leur bon fonctionnement. La coordination des actions des exploitants et la communication des résultats
aux différents acteurs fait également partie de ce processus d’optimisation. À noter que ce nouveau
type de processus donne actuellement lieu à la mise en place de nouveaux métiers de l’énergie, comme
celui d’Assistant à Maîtrise d’Usage. Par ailleurs, selon les nouvelles prescriptions MINERGIE®, le
monitoring énergétique est obligatoire pour les bâtiments avec une SRE supérieure à 2'000 m 2.

2- Objectifs du travail de Master: L’objectif de ce travail consiste à étudier les enjeux et contraintes
du commissioning énergétique et de l’appliquer au cas concret d’un bâtiment administratif neuf, à savoir
le bâtiment UNI Carl Vogt

3- Déroulement: La première partie du travail consiste à faire le point sur la notion de commissioning
en termes de définition, cahier des charges et expériences existantes. Sur cette base, il s’agira
d’appliquer un processus de commissioning sur le bâtiment UNI-Carl Vogt. Cela consistera à récolter
les différents documents de la phase avant-projet pour le bâtiment UNI Carl-Vogt pour ensuite identifier
les différences existantes entre les systèmes/fonctionnements projetés et ceux installés/réels. Dans un
deuxième temps, l’étudiant sera appelé à analyser les données énergétiques du bâtiment (thermiques
et électriques) pour mettre en évidence un possible écart de consommation entre les phases d’avant-
projet et d’utilisation. Dans un dernier temps, il devra élargir ses réflexions pour prendre en compte le
contexte Genevois et/ou Suisse de la construction et de l’énergie.

4- Interdisciplinarité: Ingénierie, architecture, jeu d’acteurs et énergie.

5- Formation requise (optionnel): MUSE, spécialisation énergie/climat. Des connaissances en


architecture sont un plus.

6- Références Initiales (optionnel) :


À faire

7- Lieu de travail et encadrement: Université de Genève, Fleury de Oliveira


(fleury.deoliveira@unige.ch).
N° : 14-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Modèle d’organisation et de gestion de risques des énergéticiens dans le cadre


de la transition énergétique.

1- Problématique : Par le passé, les énergéticiens ont bien souvent adopté une stratégie
d’intégration verticale. Cette stratégie se justifiait par un souci de limiter les risques face à la volatilité
des marchés de l’énergie, et la nécessité de disposer de leur propre parc de production. Aujourd’hui,
dans le contexte de la transition énergétique, de profonds bouleversements s’observent dans le
secteur, et ce modèle traditionnel est progressivement abandonné au profit d’autres types
d’organisation des actifs. Ainsi, en Allemagne, les deux acteurs du secteur EON et RWE, ont récemment
décidé de restructurer leurs actifs. Le premier groupe se concentrera sur la production d'énergie,
conventionnelle mais aussi et surtout renouvelable, tandis que le second donnera la priorité à la
distribution d'énergie et à sa commercialisation aux particuliers et entreprises. Cette décision met fin
au traditionnel modèle producteur-fournisseur. Dans le cadre de ce mémoire, il conviendra d’identifier
les raisons de cette évolution stratégique, les impacts de la transition sur les métiers des énergéticiens,
et les risques auxquels ceux-ci doivent faire face. Ce mémoire sera accompagné d’une analyse de
données financières, d’aspects réglementaires, et d’une recherche sur les développements
technologiques liés à la transition énergétique.

2- Objectifs du travail de Master : Plusieurs travaux ont justifié le choix d’une stratégie
d’intégration verticale dans le secteur énergétique (Joskow, 1985). Après examen de ces justification,
ce travail consistera à décrire les limites du modèle d’intégration verticale dans le contexte de la
transition énergétique. Dans une première étape, ce mémoire déterminera si l’intégration verticale
répond au risque d’un acteur dans un modèle décentralisé. Il sera prolongé par un examen analytique
des raisons économiques qui ont poussé les acteurs de marché à modifier leur stratégie
organisationnelle.

• Caractériser les risques liés aux énergéticiens


• Analyser l’impact de la transition énergétique sur les risques auxquels les acteurs doivent
faire face.
• Quantifier les risques de marché et technologique auxquels les acteurs doivent faire face
• Identifier dans quelle mesure certains risques peuvent être contrôler.
• Proposer des solutions d’organisation en vue de minimiser les risques des acteurs.
3- Déroulement : Le travail débutera par une recherche bibliographique sur les risques auxquels font
face les énergéticiens. Il se poursuivra par une analyse économique d’au minimum un risque, au moyen
de données financières collectées sur les marchés. Il se poursuivra par des propositions de réponses
face aux risques.

4- Interdisciplinarité :Le travail de master englobera les thèmes suivants : énergie et économie.

5- Formation requise (optionnel) :Diplôme Universitaire avec formation d’économiste

6- Références Initiales (optionnel) :Cliquez ici pour taper du texte.

7- Lieu de travail et encadrement : ISE / Groupe Systèmes énergétiques (Professeur : P.


Hollmuller). Encadrement : Dr. E. Romano elliot.romano@unige.ch 076 741 84 54
N° : 15-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Devenir de nanoparticules d’argent dans des eaux du lac


Léman et leur toxicité sur les organismes aquatiques

1- Problématique :
En raison de leurs propriétés uniques, les nanomatériaux manufacturés sont de plus en plus
utilisés dans des produits commerciaux. Parmi eux, les nanoparticules d’Argent (AgNPs) ont
attiré une attention particulière en raison de leur large champs d'applications (tels que les
textiles, les peintures et les agents antibactériens) qui augmente la probabilité de leur
relargage dans les écosystèmes. L’eau étant le principal vecteur de dissémination et le
réservoir terminal de ces contaminants atypiques, l’évaluation des risques associés à ces
contaminants sur les organismes aquatiques et la détermination du comment ils agissent à
long terme sur l’écosystème, font de la recherche de leurs toxicités potentielles, une priorité.

Pourtant, les études écotoxicologiques portant sur les nanoparticules en milieu aquatique sont
très peu nombreuses en comparaison de la quantité de données nécessaires, et l’évaluation
de l’écotoxicité de ces matériaux est encore peu développée. En outre, les premiers résultats
ont mis en évidence que le comportement et la toxicité d’un même type de nanoparticules
peuvent varier d’un milieu à l’autre et sont fortement dépendants des paramètres physico-
chimiques du système.

2- Objectifs du travail de Master :

L’objectif de ce travail sera de comprendre les effets potentiels des parametres


environnementales (p. ex. rayonnement UV, salinité, matières organiques dissoutes) sur le
devenir et le potentiel écotoxicologique des nanoparticules chez les invertébrée eau
douce Dreissena polymorpha en utilisant des expériences in situ, in vivo et in vitro dans des
condition expérimentation bien contrôlées, tout en visant à imiter le plus fidèlement possible
des conditions environnementales réalistes. Pour cela, des aspects physico-chimiques et
écotoxicologiques seront développées pour la caractérisation des nanoparticules.

3- Déroulement :Cliquez ici pour taper du texte.

Le travail se déroulera comme suit :

• Recherche et synthèse bibliographique


• Définition du plan de recherche en utilisant les éléments disponibles dans la
bibliographie.
• Optimisation de la méthodologie d’analyse.
• Mise en utilisation des différentes techniques analytiques.
• Réalisation des expérimentations.
• Analyse des résultats
• Rédaction du mémoire
• Encouragement d’une publication scientifique
4- Interdisciplinarité:Cliquez ici pour taper du texte.

Le travail proposé constitue une approche interdisciplinaire dans le sens que ce sujet de
master fait appel aux disciplines suivantes: Caractérisation physico-chimique des
nanoparticules, biologie cellulaire, biologie moléculaire, ecotoxicologie.

Intégration possible de ce travail dans un « Croatian-Swiss Research Programme ». Ce projet


viserait à une compréhension de la formation des protéines corona par une étude comparative
chez les invertébrés dans de l’eau douce et de l’eau de mer. L’étudiant(e) concernée sera
amené(e) à effectuer des déplacements sur les sites d’étude en Suisse et en Croatie (encore
à définir) afin de réaliser le prélèvement des échantillons.

5- Formation requise (optionnel) :Cliquez ici pour taper du texte.

• Avoir suivi le cours à choix du MUSE « Qualité des eaux et écotoxicologie » 14E224CR
souhaités.
• Capacités de travailler de manière autonome souhaitées.
6- Références Initiales (optionnel) :Cliquez ici pour taper du texte.

Canesi, L., et al., Bivalve molluscs as a unique target group for nanoparticle toxicity. Mar Environ Res,
2012. 76: p. 16-21.
Louie, S.M., R.D. Tilton, and G.V. Lowry, Critical review: impacts of macromolecular coatings on critical
physicochemical processes controlling environmental fate of nanomaterials. Environ. Sci.:
Nano, 2016. 3(2): p. 283-310.
Liu, W., et al., Interaction of silver nanoparticles with metallothionein and ceruloplasmin: impact on
metal substitution by Ag (I), corona formation and enzymatic activity. Nanoscale, 2017. 9(19):
p. 6581-6594.
Schultz, C., et al., Analytical approaches to support current understanding of exposure, uptake and
distributions of engineered nanoparticles by aquatic and terrestrial organisms. Ecotoxicology,
2015. 24(2): p. 239-61.
Sigg, L., et al., Chemical aspects of nanoparticle ecotoxicology. CHIMIA International Journal for
Chemistry, 2014. 68(11): p. 806-811.
Zhang, C., Z. Hu, and B. Deng, Silver nanoparticles in aquatic environments: Physiochemical behavior
and antimicrobial mechanisms. Water Res, 2016. 88: p. 403-427.
Keller, A.A., et al., Stability and aggregation of metal oxide nanoparticles in natural aqueous matrices.
Environ. Sci. Technol, 2010. 44(6): p. 1962-1967.

7- Lieu de travail et encadrement : Ce travail de master sera encadré par le Dr. Wei LIU
(wei.liu@unige.ch) et Prof. Vera Slaveykova (Vera.Slaveykova@unige.ch). Le lieu de travail
sera le département F.-A Forel de l'Environnement et de l'Eau. Uni-Vogt.
N° : 16-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)

PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER

Evaluation des programmes d’efficience énergétique auprès des


ménages

1. Contexte

Depuis 2009, le canton de Genève bénéficie d’un programme intitulé « Eco21 » destiné à
réduire la consommation d’énergie (en particulier électrique) dans le canton. Ce programme
est divisé en différents sous-programmes. Ceux-ci prennent plusieurs formes et sont destinés
à une palette variée d’usagers en matière de ressources énergétiques : ménages, entreprises
et régies. Les économies à court terme de certains de ces programmes ont déjà été mesurées
et ont fait l’objet de plusieurs analyses et publications respectives.

Issu d’un partenariat entre diverses communes du canton et les Services Industriels genevois
(SIG), un des sous-programmes d’Eco21 consiste en une série d’opérations menées dans un
périmètre d’immeubles. Celles-ci durent généralement trois semaines et voient des
« ambassadeurs » - le plus souvent des jeunes du quartier rapidement formés à la
sensibilisation environnementale et à certaines problématiques énergétiques – visiter les
logements en question pour analyser la consommation énergétique des ménages qui y
résident. Sur la base de cette visite, les ambassadeurs proposent de remplacer certains
éléments du matériel électroménager (ampoule, lampe, frigo, multiprises) par un équipement
énergétiquement plus efficient (par exemple, le remplacement d’ampoules halogènes par des
ampoules LED). De plus, ces derniers proposent une série de mesures, nommées
« écogestes », permettant d’optimiser la consommation énergétique des ménages visés (par
exemple, le dégivrage fréquent du réfrigérateur).

Si ces opérations étaient initialement exclusivement destinées à des logements subventionnés


(HBM, HLM), cette condition n’est actuellement plus en vigueur. Toutefois, les cibles de ces
opérations restent souvent des ménages à faible ou moyen revenu ; l’objectif étant de
proposer des incitations financières – la baisse de la facture d’électricité – pour encourager
des comportements menant à une meilleure efficience énergétique.
2. Objectifs du travail de Master

Ce master s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche centré sur une analyse quantitative
et qualitative de la consommation énergétique de ménages dans le canton de Genève ayant
participés à des opérations éco-sociales de 2009 à 2016. L’étudiant pourra s’appuyer sur des
résultats récoltés à travers l’analyse de la consommation électrique des ménages, ainsi qu’une
analyse de leurs pratiques, de leurs connaissances et de leurs représentations, réalisée sur la
base d’un questionnaire diffusé en 2018.

L’objectif de ce travail est de revenir sur une série de données récoltées ces dernières années
auprès de ménages ayant été visités, afin d'évaluer la pérennité de ces actions. Il s’agit
d’observer l’impact de ces opérations sur le plan des économies, mais également sur
l'acceptabilité à moyen terme des diverses mesures qui ont été proposées aux ménages,
principalement en termes de pérennisation des écogestes (par exemple, est-ce que les
réfrigérateurs sont toujours fréquemment dégivrés ?), mais également en termes de matériel
(le matériel électroménager promu est-il toujours utilisé ?). On pourra aussi évaluer si l’on
peut mettre à jour des effets rebonds (par exemple, une économie dans une secteur
énergétique entraînant une hausse de consommation dans un autre) ou encore de effets
dérivés (spin-off effect), tels que l’adhésion à d’autres comportements favorisant l’efficience
énergétique, ou plus généralement la durabilité (par exemple, une visite éco-sociale centrée
sur la consommation électrique peut-elle également amener des ménages à limiter l’usage de
leur véhicule motorisé ?)

3. Déroulement

Le candidat développera les points ci-dessous, de façon plus ou moins approfondies, selon ses
affinités et en accord avec les directeurs du travail :

Au niveau du volet technique :

• Analyser la consommation électrique de ménages en fonction de leur participation à


différents programmes Eco21.
• Une comparaison entre des ménages ayant participé au programme de manière
générale et des ménages non-participants pourra également être enrichissante.

Au niveau du volet socioculturel :

• Evaluer l’impact des opérations éco-sociales sur les ménages analysés en termes de
pratiques, de représentations et de connaissances énergétiques et
environnementales.
• Evaluer la promotion de bonnes pratiques environnementales dans le contexte de ces
ménages.
• Eventuellement, proposer des pistes pour optimiser ces bonnes pratiques. Déterminer
les conditions nécessaires pour optimiser l’adhésion à des pratiques favorisant
l’efficience énergétique.

4. Interdisciplinarité
Ce travail, qui comporte un volet technique et un volet socio-culturel, sera mené en
interaction entre les thématiques « Energie » et « Gouvernance et développement territorial »
de l’ISE.

5. Formation requise

NA

6. Références Initiales
Cabrera D., Seal T., Bertholet J.L., Lachal B., Jeanneret C., 2012. Evaluation of energy efficiency
program in Geneva Energy Efficiency. February 2012, Energy Efficiency Springer Volume 5,
Issue 1, pp 87-96

Bertholet, Jean-Luc, Cabrera, Daniel, Lachal, Bernard and Patel, Martin K., 2014, Evaluation of
an energy efficiency program for small customers in Geneva, paper presented at the IEPEC
Conference in Berlin.

Cabrera D., Bertholet J.L., Lachal B., 2014. Evaluation of an energy efficiency program for low-
income households. IEPEC, Berlin.

Reynaud B., Garazi G., Jeanneret C., 2014. Energy and Non-Energy Impacts of a Demand-Side
Management Pro-gram: Case Study of the Program éco21, Geneva, Switzerland. IEPEC, Berlin
2014.

Seal T., Madic F., 2014. Towards a Behavioural Indicator for the Evaluation of Energy
Conservation at Work. IEPEC, Berlin 2014.

Cabrera D., Bertholet J.L., Lachal B., 2015. Impact and delay of the phase out of inefficient light
bulbs policy. ECEEE Summer Study.

Cabrera D., Bertholet J.L., Lachal B., 2015. Survey of usage behavior of refrigerators, light bulbs
and stand-by power in households.

Yushchenko A., Patel M., 2016. Contributing to a green energy economy? A macroeconomic
analysis of an energy efficiency program operated by a Swiss utility. Applied Energy.

Bertholet, J.L., Cabrera, D., Lachal, B., 2016. Energy Savings in Common Areas of Buildings.
IEPEC, Amsterdam 2016 (to be published)

Cabrera D., Bertholet J.L., Lachal B., 2016. When can we trust ex-ante energy savings
estimates? . IEPEC, Amster-dam 2016 (to be published).

7- Lieu de travail et encadrement : Patrick Naef, Daniel Cabrera et Jean-Luc Bertholet.


N° : 17-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Economies d’eau et énergie dans le secteur résidentiel

1- Problématique : On estime que l’énergie finale utilisée en Suisse pour le chauffage des
bâtiments et la préparation de l’eau chaude sanitaire est proche du 40% de la consommation
totale. Dans les bâtiments construits pendant les années 60 et 70, la part de la
consommation de chaleur pour l’ECS est proche de 30%. Dans les nouveaux bâtiments et
ceux qui ont été récemment rénovés, la part de l’ECS devient plus importante du fait de
l’amélioration de l’enveloppe thermique. Un moyen de réduire la consommation d’eau et de
l’énergie nécessaire au chauffage de l’eau est à travers le remplacement des pommeaux de
douche par des pommeaux plus efficaces et d’installer des réducteurs de débit dans les
robinets. Ce genre d’action a été mené à Genève depuis 2014 par le programme éco21 des
Services Industriels de Genève. A ce jour, plusieurs centaines de ménages ont participé à ce
programme.

2- Objectifs du travail de Master : Il s’agit, dans un premier temps, d’évaluer l’impact sur la
consommation d’eau, chaleur et les émissions de dioxyde de carbone grâce au
remplacement des pommeaux de douche et de l’installation de réducteurs de débit dans les
ménages ayant participé au programme éco21. Dans un deuxième temps, une extrapolation
à l’ensemble des ménages du canton dans le but d’estimer le potentiel des économies
d’énergie et la réduction des émissions à effet de serre.

3- Déroulement :Suite à une recherche bibliographique, l’étudiant réalisera une analyse sur
les historiques de consommation d’eau et chaleur sur l’ensemble des bâtiments ayant
participé au programme, croisant cette information avec le nombre et type d’appareils
remplacés et installés. Il réalisera quelques tests sur les équipements et participera à au
moins à une opération sur le terrain. Il réalisera des calculs pour estimer les économies
d’eau et d’énergie, ainsi que la réduction des émissions de CO2, découlant des opérations
éco21. Il devra chercher des indicateurs pertinents que lui permettront ensuite d’estimer le
potentiel d’économies pour d’autres bâtiments. Pour finaliser, il réalisera une extrapolation
des résultats obtenus à l’ensemble du canton, dans le but d’estimer le potentiel des
économies d’énergie et réduction des gaz à effet de serre à Genève.
4- Interdisciplinarité : Energie, eau, climat, statistiques.

5- Formation requise (optionnel) : MUSE, option énergie et climat.

6- Références Initiales (optionnel) :Cliquez ici pour taper du texte.

7- Lieu de travail et encadrement : ISE plus quelques visites sur les sites où les opérations
du programme éco21 se déroulent. Le travail est encadré par l’équipe de suivi du
programme éco21 (Daniel Cabrera et Jean-Luc Bertholet).
N° : 18-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Consommation et potentiel d’économies d’énergie dans un secteur de


l’économie Genevoise.

1- Problématique : Il y a une année, mai 2017, le peuple suisse a accepté la stratégie


énergétique 2050. Celle-ci vise à réduire de façon conséquente la consommation d’énergie,
à améliorer l’efficacité énergétique et à promouvoir les énergies renouvelables. A Genève, le
programme éco21 a permis d’obtenir une longueur d’avance en ce qui concerne les
économies d’électricité. Quelques clients des Services Industriels de Genève ont mis en
place, depuis déjà quelques années, des actions d’économies d’énergie, ce qui a permis au
canton de réduire la consommation électrique de façon notable. Cependant, pour pouvoir
arriver aux objectifs fixés par la stratégie 2050, il faut encore convaincre un nombre
important d’acteurs d’entreprendre des mesures de cette nature. Le secteur économique
représente une grande partie de la consommation électrique et présente également un
potentiel d’économies important.

2- Objectifs du travail de Master : Il s’agit, pour un secteur de l’économie Genevoise en


particulier, d’analyser la consommation d’énergie, d’estimer le potentiel d’économies
d’énergie et d’identifier les barrières qui empêchent de dégager ce potentiel.

3- Déroulement : L’étudiant devra tout d’abord faire le choix du secteur de l’économie en


justifiant son choix (pertinence du secteur, familiarité, etc.). Il réalisera une revue de
littérature du secteur en lien avec l’énergie. Il collectera des données générales du secteur
(consommation d’énergie, employés, économie, etc.) et en coordination avec l’équipe
d’encadrement, des données plus détaillés pour un échantillon représentatif de ce secteur. Il
analysera en parallèle quelques audits énergétiques du secteur dans le but de dégager le
type d’actions d’économies les plus générales et le volume d’économies que ces actions
génèrent. Il devra ensuite, réaliser quelques entretiens auprès de quelques acteurs pour
mieux comprendre les facteurs qui empêchent de mettre en place les actions d’économie
d’énergie. Pour finaliser, il devra, sur la base de quelques indicateurs pertinents, réaliser une
extrapolation à l’ensemble des entreprises du canton pour estimer les économies d’énergie
du secteur tout entier.
4- Interdisciplinarité : Energie, statistiques, économie.

5- Formation requise (optionnel) : MUSE, option énergie et climat.

6- Références Initiales (optionnel) : Cela dépendra du choix du secteur économique.

7- Lieu de travail et encadrement : ISE plus quelques visites sur les sites où les opérations
du programme éco21 se déroulent. Le travail est encadré par l’équipe de suivi du
programme éco21 (Daniel Cabrera et Jean-Luc Bertholet).
N° : 19-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Development and modeling of a renewable energy strategy for a French-


speaking municipality in Switzerland

1- Problématique : Mitigating climate change requires a rapid transition to renewable energy


systems for heat and electricity provision throughout Switzerland. Although many technically
feasible, environmentally sound and economically viable renewable solutions exist, their
actual uptake is still too slow. Conventional tools that inform renewable energy planning are
primarily limited to energy-economic-environmental models that point to the least-cost
solutions under environmental constraints. Although these tools provide essential
quantitative assessments, they tend to ignore the complex socio-technical phenomena that
can foster or hinder renewable energy innovation (Geels et al., 2016). In recent years, new
methodologies are therefore being developed for integration of socio-technical phenomena
into energy-economic-environmental modeling in order to develop more robust and effective
renewable energy strategies (Oudes and Stremke, 2018; Trutnevyte, 2013). The involvement
of different stakeholders in the co-design of models, on the one hand, or towards imagining
the feasibility of projected scenarios, on the other, is a promising way forward that merits
further exploration (Leray et al., 2016).

2- Objectifs du travail de Master: As part of the ongoing collaborative project between


UNIGE Renewable Energy Systems group and UNIGE Department of Sociology, this mixed-
methods Master thesis aims at developing a renewable energy strategy for a French-
speaking Swiss municipality using quantitative energy systems analysis and modelling as
well as qualitative data based on stakeholder and public interviews. The municipality will be
chosen together with the project’s staff.

3- Déroulement : The thesis includes the following steps :

- Literature review on existing methodological approaches;


- Retrospective investigation and context analysis of the municipality’s energy system
and its transition in the past (quantitative data collection, interviews, literature search);
- Quantitative assessment of renewable energy options and modelling of future
renewable energy strategies for the municipality;
- Assessment of these renewable energy strategies in stakeholder and public
interviews and/or focus groups;
- Development of recommendations and conclusions;
- Sharing of recommendations with stakeholder groups, if possible;
- Scientific report (i.e. Master thesis) and a short summary of findings for the wider
audience.

4- Interdisciplinarité : This is an interdisciplinary Master thesis that combines quantitative


energy analysis and modelling with qualitative research methods (stakeholder and public
interviews and/or focus groups). The thesis will be jointly supervised by UNIGE Renewable
Energy Systems group and UNIGE Department of Sociology.

5- Formation requise (optionnel) : completed MUSE « Physics and Technology of Energy»


course or equivalent; good knowledge of Excel or willingness to learn Matlab; French
language skills; willingness to conduct stakeholder and public interviews and/or focus
groups.

6- Références Initiales (optionnel) :

Geels F., Berkhout, F., van Vuuren D. P., Bridging analytical approaches for low-carbon
transitions, Nature Climate Change 6 (2016) 576-583.

Leray L., Sahakian M., Erkman S. Understanding household food metabolism: relating micro-
level material flow analysis to consumption practices, Journal of Cleaner Production 125
(2016) 44-55.

Oudes D., Stremke S., Spatial transition analysis: Spatially explicit and evidence-based
targets for sustainable energy transition at the local and regional scale, Landscape and
Urban Planning 169 (2018) 1-11.

Trutnevyte E., The allure of energy visions: Are some visions better than others?, Energy
Strategy Reviews 2 (2014) 211-219.

7- Lieu de travail et encadrement :

- Renewable Energy Systems group at Uni Carl Vogt: PhD student Léon Hirt and Prof.
Evelina Trutnevyte, +41 (0) 22 379 06 62, evelina.trutnevyte@unige.ch
- Department of Sociology at Uni Mail: Prof. Marlyne Sahakian, +41 (0) 22 379 83 29,
marlyne.sahakian@unige.ch

Additional note : two students with two independent theses on the same overall topic may
be accepted
N° : 20-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018
TITRE : Spatial investigation of new renewable electricity projects in Europe (one or two
theses)

1- Problématique : Rapid diffusion of renewable energy is key to achieving Europe’s targets


of climate change mitigation. Most databases with new renewable energy statistics that
inform forward-looking analyses and energy policy design provide information at an
aggregated level only, e.g. for a country or the whole continent. This prevents the in-depth
understanding of spatial diffusion patterns and elements that foster or hinder renewable
energy. The spatial understanding is important because heterogeneity in local contexts and
socio-demographic situations is known to lead to vast diversity in renewable energy uptake
(Balta-Ozkan et al. 2015).

A recent investigation of the new renewable electricity projects that have received feed-in
tariffs in 2016 revealed such spatial heterogeneity in Switzerland (Thormeyer et al. 2018).
Figure 1 shows the areas with average, above-average and below-average density of new
renewable energy projects, including solar PV, biomass, wind, and hydropower. Portions of
this spatial heterogeneity can be statistically explained through the variance in locally
available renewable energy potentials and socio-demographic characteristics. Although
several similar studies exist for other countries too (e.g. Allan and McIntyre, 2017), a more
comprehensive cross-country analysis that allows to compare renewable energy diffusion
across countries is not available.

Figure 1. Swiss hotspots and coldspot of new renewable electricity projects in 2016. Legend: white – the areas
with the average density of new projects, red – the areas with above-average density of new projects (90%
confidence interval), blue – the areas with below-average density of new projects (90% confidence interval).

2- Objectifs du travail de Master : Using the methodology developed in an earlier study for
Switzerland (Thormeyer et al. 2018), the thesis aims at creating a spatially-explicit database
with renewable energy projects in one or several other European countries for investigating
the spatial patterns in renewable energy diffusion.

3- Déroulement :

- Review of existing studies, methodological approaches, and available datasets;


- Development of the spatially-explicit database with new renewable energy projects in
one or several European countries (except for Switzerland);
- Extension of the database with socio-demographic data;
- Spatial analysis of the database, including mapping of spatial hotspots and coldspots,
spatial regression, and ANOVA.
- Conclusions and recommendations;
- Scientific report (i.e. Master thesis) and a short summary of findings for the wider
audience.
4- Interdisciplinarité : The thesis primarily focuses on the energy system analysis, but at
the same time uses a mixed-methods approach: spatial analysis, socio-demographic
analysis, and multivariate statistics.

5- Formation requise (optionnel) : completed MUSE « Physics and Technology of Energy»


course or equivalent; good knowledge or strong willingness to learn ArcGIS or QGIS and
data management systems, e.g. Microsoft Access; good knowledge or strong willingness to
learn multivariate statistics methods.

6- Références Initiales (optionnel) :

G.J. Allan, S.G. McIntyre, Green in the heart or greens in the wallet? The spatial uptake of
small-scale renewable technologies, Energy Policy 102 (2017) 108-115.

N. Balta-Ozkan, T. Watson, E. Mocca, Spatially uneven development and low carbon


transitions: Insights from urban and regional planning, Energy Policy 85 (2015) 500-510.

C. Thormeyer, J.-P. Sasse, E. Trutnevyte, Spatial dimension of renewable energy diffusion:


empirical evidence on solar PV, biomass, wind, and small hydropower in Switzerland, under
preparation (available upon request).

7- Lieu de travail et encadrement : Renewable Energy Systems group at Uni Carl Vogt:
PhD student Jan-Philipp Sasse and Prof. Evelina Trutnevyte, +41 (0) 22 379 06 62,
evelina.trutnevyte@unige.ch

Additional note : two students with two independent theses on the same overall topic may
be accepted
N° : 21-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Indicators for monitoring renewable energy deployment in the State of Geneva

1- Problématique : Renewable energy transition is gathering pace (Mitchell, 2016) and it is


very much wanted in order to meet the global targets of climate change mitigation and to
implement the Swiss Energy Strategy 2050. In order to monitor and steer the progress of
renewable energy deployment, recent scientific and practical discussions have revolved
around the choice of suitable monitoring indicators, from global and national to local scales.

However, finding comprehensive and yet operationalizable sets of indicators is a


conceptually and quantitatively challenging task, for examples, as demonstrated by the
experiences of developing quantitative indicators for measuring the progress towards
Sustainable Development Goals (von Stechow et al. 2016). Even more, latest discussions
argue that monitoring should not only follow the energy transition retrospectively, but also set
forward-looking reference scenarios against which the actual progress is compared (Spencer
et al., 2017).

2- Objectifs du travail de Master : Using the case of the State of Geneva, this Master thesis
aims to develop and implement a framework for monitoring renewable energy deployment.

3- Déroulement :

- Systematic review of methodological frameworks and existing indicators for


monitoring renewable energy deployment;
- Development of an own framework for the State of Geneva;
- Quantitative implementation of the new framework, including data collection and
analysis as well as retrospective and forward-looking energy systems modelling;
- Conclusions and recommendations;
- Scientific report (i.e. Master thesis) and a short summary of findings for the wider
audience.
4- Interdisciplinarité : The thesis primarily focuses on the energy system analysis, but at
the same time requires drawing on interdisciplinary literature on indicators (energy,
economics, environment etc.).

5- Formation requise (optionnel) : completed MUSE « Physics and Technology of Energy»


course or equivalent; excellent knowledge of Excel or willingness to learn Matlab; willingness
to work with large datasets; French and English language skills.

6- Références Initiales (optionnel) :

Mitchell, C., Momentum is increasing towards a flexible electricity system based on


renewables. Nature Energy 2016, 1 (2).

Spencer, T., Pierfederici, R., Sartor, O., Berghmans, N., Samadi, S., Fischedick, M., Knoop,
K., Pye, S. et al. Tracking sectoral progress in the deep decarbonisation of energy systems
in Europe. Energy Policy 2017, 110, 509-517.

von Stechow, C., Minx, J. C., 1 Riahi, K., Jewell, J. McCollum, D. L., Callaghan, M.W.,
Bertram, C., Luderer, G., Baiocchi, G. 2 °C and SDGs: united they stand, divided they fall?
Environmental Research Letters 2016, 11 034022.

7- Lieu de travail et encadrement :

- Renewable Energy Systems group at Uni Carl Vogt: Prof. Evelina Trutnevyte, +41 (0)
22 379 06 62, evelina.trutnevyte@unige.ch
- Joint discussions with Services Industriels de Genève (SIG)

Additional note : two students with two independent theses on the same overall topic may
be accepted
N° : 22-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018
TITRE : Understanding public preferences for electricity generation portfolios in the
French-speaking Switzerland through an interactive web-tool

1- Problématique : Many countries aim to expand and diversify their portfolios of low-carbon
electricity generation. This development gradually demands that new power plants, such as
wind, deep geothermal or hydropower, are sited in areas where no power plants existed
before. Laypeople are rarely familiar, but at times highly concerned, about comparatively new
technologies and their impacts to the local community, such as health impacts, induced
earthquakes or accident risks (Scheer et al., 2017). By focusing on debated technologies,
laypeople might neglect that electricity needs to be generated by a portfolio of several
technologies and that each technology comes with its diverse impacts (Mayer et al. 2014).

Public preferences of these electricity portfolios in Switzerland have been recently studied in
the German-speaking part of Switzerland (Volken et al., 2018). The participants provided
their preferences through an interactive web-tool Riskmeter (Figure 1), which allowed them
to build electricity portfolios that covered the electricity demand for Switzerland in 2035.
However, there are no similar studies focusing on the French-speaking part of Switzerland
yet. As the vote for the Energy Strategy 2050 highlighted, there seem to be significant
differences between the preferences of the French- (67.5% yes) and the German-speaking
part (53.4% yes). More work on public preferences for electricity generation portfolios in the
French-speaking part is needed.

Figure 1. Snapshot of the basic version of Riskmeter


2- Objectifs du travail de Master : Replicate and extend the study on the elicitation of public
preferences for the electricity generation portfolios (Volken et al., 2018) in the French-
speaking part of Switzerland.

3- Déroulement :

- Literature review on public preferences for electricity generation in Switzerland and


methodologies used to elicit these preferences;
- Development of an own approach by adapting and extending existing survey or
workshop materials (Volken et al., 2018). Examples of possible extension include:
adding uncertainty into the Riskmeter, testing new scales of eliciting technology
preferences, experimentally testing different formats of Riskmeter, investigating the
spatial preferences, and so on.
- Execution of the survey or workshops, including recruitment of the participants;
- Data analysis using multivariate statistics methods;
- Conclusions and recommendations;
- Scientific report (i.e. Master thesis) and a short summary of findings for the wider
audience.
4- Interdisciplinarité : The thesis combines knowledge and methods from the fields of
energy system assessment and social research methods.

5- Formation requise (optionnel) : Knowledge or willingness to learn multivariate statics


methods and software (SPSS or R), French language skills, preferably completed MUSE
« Physics and Technology of Energy» course or equivalent; interest in the social dimension
of energy transition

6- Références Initiales (optionnel) :

Volken, S., Xexakis, G., Trutnevyte, E., 2018. Perspectives of informed citizen panel on low-
carbon electricity portfolios in Switzerland and the empirical evaluation of informational
materials. Under review (available upon request).

Mayer, L.A., Bruine De Bruin, W., Morgan, M.G., 2014. Informed public choices for low-
carbon electricity portfolios using a computer decision tool. Environnemental Science
and Technology 48, 3640–3648. https://doi.org/10.1021/es403473x

Scheer, D., Konrad, W., Wassermann, S., 2017. The good, the bad, and the ambivalent: A
qualitative study of public perceptions towards energy technologies and portfolios in
Germany. Energy Policy 100, 89–100. https://doi.org/10.1016/j.enpol.2016.09.061s

7- Lieu de travail et encadrement : Renewable Energy Systems group at Uni Carl Vogt:
PhD student George Xexakis and Prof. Evelina Trutnevyte, +41 (0) 22 379 06 62,
evelina.trutnevyte@unige.ch

Additional note : two students with two independent theses on the same overall topic may
be accepted
N° : …
N° : 23-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

Réinventer la gestion des charges de chauffage en Suisse :


comment mettre en œuvre un modèle basé sur la performance et
le niveau de confort?

1- Problématique : Le nouvelle loi sur l'énergie et les ambitions de la Stratégie


énergétique 2050 demande la mise en œuvre d'innovations techniques, mais
également financières et sociétales. Réduire la consommation d’énergie des
bâtiments, améliorer l’efficacité énergétique et promouvoir les énergies
renouvelables demande l'implication des propriétaires, des exploitants, mais
également des habitants des bâtiments, en particulier les locataires. Pour les
ménages suisses, le chauffage représente un poste énergétique important et
beaucoup d’attention est actuellement portée à l’efficacité énergétique des
bâtiments. Or, plusieurs études récentes mettent en évidence une différence entre
l'efficacité énergétique planifiée pour une construction neuve ou une rénovation et la
consommation réelle d'énergie dans la phase d'utilisation (appelé en anglais le
« performance gap » ; voir Gram-Hanssen et Georg 2017). Il existe plusieurs facteurs
pour expliquer cette différence. Le rôle des habitants fait l'objet d'un consensus, qu'il
s'agissent des représentations du confort intérieur par les usagers, leurs routines et
habitudes liées aux systèmes de chauffage, l’usage vestimentaire et des fenêtres,
ainsi que les multiples besoins énergétiques liés à la diversité des personnes et des
pratiques (Shove 2013 ; Sahakian et Steinberger 2011). En parallèle, les
administrations publics, les investisseurs et les entreprises générales promeuvent et
développement des nouveaux modèles financiers pour favoriser la construction de
bâtiments dits « efficaces », à l'image des contrats de performance énergétique.
Comment dès lors éviter un « performance gap » après la mise en service d'un
bâtiment? Comment impliquer les habitants dans l'atteinte des objectifs de
performance, tout en garantissant une liberté de confort ? Est-il possible en Suisse
de mettre en place un modèle de loyer chauffé par pallié, ou lié à des engagements
individuels ?

2- Objectifs du travail de Master: Ce projet de Master vise à définir les modalités


d'un contrat de loyer chauffé intégrant des paliers lié au niveau de confort, ainsi que
d'étudier les opportunités et freins en lien avec sa mise en œuvre dans des baux de
droit suisse. Nous prenons comme base de départ les niveaux de confort
recommandés par les labels de bâtiment appliqués en Suisse et les écarts avec les
habitudes des habitants. L'objectif est de créer un modèle favorisant la participation
et l'engagement actif des ménages concernés, tout en étant conforme aux évolutions
attendues de la loi. Ce projet vise à tester et piloter différentes approches, afin de
comprendre le ou lesquels sont applicables à grande échelle.

3- Déroulement : Nous proposons plusieurs étapes à la recherche : a) revue de la


littérature sur les études sur le chauffage, et le « performance gap » entre
planification et usage du bâtiment (si possible, un focus sur le cas Suisse); b)
entretiens avec des acteurs dans la construction du bâtiment efficace en Suisse, et
des spécialistes des lois sur le logement, afin de mieux comprendre les opportunités
contractuels et techniques autour d’un modèle de charge comme le loyer chauffé
intégrant des paliers de confort ; c) entretiens et/ou focus groups avec des ménages
et des propriétaires, pour mieux comprendre leurs besoin en termes de chauffage et
de modèles de charge. Le déroulement peut s’adapter selon les envies et
compétences du / de la candidat.e.

4- Interdisciplinarité : Nous proposons une collaboration entre l’Université de


Genève et le secteur du bâtiment et de l’ingénierie, pour mettre en place un projet de
recherche-action – vers une approche inter- et trans-disciplinaire. Les fondements
conceptuels de ce projet s’inspirent de la théorie des pratiques sociales (sociologie),
mais apporté à l’étude d’un cas dans les sciences et ingénierie de l’environnement
(le chauffage des ménages) et à l'analyse des politiques publiques (loi sur le
logement).

5- Formation requise (optionnel) :Français, avec de bonnes compétences en


anglais pour la revue de la littérature. Une expérience préalable dans la performance
énergétique ou la gestion des bâtiments, ainsi que dans les approches qualitatives
(entretiens, focus groups, etc.) serait un plus.

6- Références Initiales (optionnel) : Gram-Hanssen, K. and S. Georg (2017).


"Energy performance gaps: promises, people, practices." Building Research &
Information 46(1): 1-9 ; Sahakian, M. and J. K. Steinberger (2011). "Energy
Reduction Through a Deeper Understanding of Household Consumption: Staying
Cool in Metro Manila." Journal of Industrial Ecology 15(1): 31-48 ; Shove, E. (2003).
Comfort, Cleanliness and Convenience: The Social Organization of Normality.
Oxford, New York, Berg.

7- Lieu de travail et encadrement : Sous la co-direction du Professeur Marlyne


Sahakian, Institut de Recherches Sociologues et Institut des Sciences de
l’Environnement, Université de Genève, en de Dr Guillaume Massard, Chef d’Unité
Bâtiment, Énergie, Territoire, BG Ingénieurs Conseils SA
N° : 24-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : L’usage de l’interface pour la promotion de la santé et de la


qualité de vie dans les nouveaux quartiers

1- Problématique : Dans le contexte d’une demande importante de création de logements


à Genève, des quartiers entiers sortent de terre. Il s’agit de programmes ambitieux de
centaines voire de plusieurs milliers de logements. Si la volonté d’en faire des « éco-
quartiers jardins » est bien présente en termes d’énergétique des bâtiments ou d’espaces
verts, les réaliser dans une optique de développement de la qualité de vie des futurs
habitants est complexe. En effet, si la question de la mobilité est la plupart du temps abordée
(en théorie du moins), celle de la création du lien social et des services de proximité ne sont
souvent qu’ébauchés, quand elles ne sont pas considérées comme non relevant du devoir
du planificateur. Et quand ces sujets sont abordés en théorie, les accompagnements
manquent pour faire face à des problèmes de cloisonnement géographique majeurs, des
décalages temporels dans les réalisations planifiées (retard de la mise en place du tram de
plusieurs années, par exemple), des phases de constructions réparties sur plusieurs années
qui prétéritent l’installation de commerces et occasionnent des nuisances pour le voisinage.
Il est donc nécessaire de pouvoir aider les planificateurs à promouvoir la qualité de vie dans
les nouveaux quartiers. Quels sont les déterminants de la création du bien-être et de la
qualité de vie dans un nouveau quartier ? Pour y répondre il est nécessaire de mener une
réflexion sur la création de vie publique dans l’espace public. Au niveau micro, c’est l’échelle
entre les bâtiments d’habitation du nouveau quartier ; au niveau méso, c’est la couture avec
les quartiers adjacents, au niveau macro c’est l’intégration dans la ville.

2- Objectifs du travail de Master : 1) cerner les principaux déterminants liés à l’interface


urbanistique qui conditionnent le bien-être des habitants des nouveaux quartiers ; 2) vérifier
leur pertinence dans un ou plusieurs cas locaux ; 3) proposer des actions d’amélioration de
ces interfaces susceptibles d’aider les décideurs à promouvoir le bien-être et la qualité de vie
des nouveaux habitants.

3- Déroulement : en premier lieu, il faudra mener une recherche et réflexion théorique sur
cette question des interfaces et de leur usage. Ensuite, des études de terrain (p. ex. nouveau
quartier à Plan-les-Ouates), serviront à tester les enseignements théoriques et à proposer
des pistes opérationnelles et utiles pour les aménageurs et les responsables locaux.
4- Interdisciplinarité : cette recherche va mobiliser des savoirs ayant trait à la promotion de
la santé, à l’urbanisme et aux sciences humaines et sociales.

5- Formation requise (optionnel) : avoir suivi le cours fondamental du MUSE


« Environnement et santé »

6- Références Initiales (optionnel) :Cliquez ici pour taper du texte.

7- Lieu de travail et encadrement : Le travail de Master sera encadré par la Division de la


santé environnementale et de la promotion de la santé de l’Institut de santé globale (Dr Jean
Simos, Dr Sandrine Motamed et Dr Nicola Cantoreggi), en collaboration avec l’association
genevoise pour le développement communautaire (AGDC). Le lieu de travail sera, en
principe, le Campus Biotech.
N° : 25-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : L’interface homme-animal-environnement : promouvoir la santé


au 21ème siècle dans les collectivités urbaines

1- Problématique : L'approche dite « One Health » est basée sur les liens fondamentaux
entre la santé humaine et celle des animaux et des écosystèmes, ainsi que sur la valeur
ajoutée des collaborations interdisciplinaires et intersectorielles dans ce domaine. Elle a pris
beaucoup d’importance avec l'impact de l'activité humaine sur les écosystèmes, le nombre
croissant des maladies infectieuses émergentes et leur mondialisation : plus de 2/3 d'entre
elles sont des zoonoses. En outre, elle prend progressivement de l'importance pour
l'approche intégrée des maladies non transmissibles, qui représentent la principale cause de
décès dans le monde : l'obésité, la santé mentale, les maladies cardiovasculaires, etc.,
notamment dans un environnement urbain. En effet, One Health ne traite pas seulement des
risques pour la santé humaine et animale, mais aussi des opportunités de leur promotion,
ainsi que de celle de l’écosystème urbain, notamment à travers les interactions humaines
avec les animaux domestiques ou sauvages (des nombreuses espèces sauvages se sont
bien adaptées aux écosystèmes urbains, où ils utilisent les jardins, parcs, parcelles de forêts,
etc., comme habitat et font des incursions dans les zones résidentielles pour chercher de la
nourriture) et les espaces verts. Est-ce que les responsables des collectivités urbaines sont-
ils conscients des nouvelles opportunités qu’offre cette approche pour promouvoir la santé et
la qualité de vie de leurs habitants et si oui, comment se l’ont-elles appropriée ?

2- Objectifs du travail de Master : 1) apprécier le niveau de connaissances en matière


d’interface homme-animal-environnement des responsables des territorialités urbaines
investiguées et la volonté politique de les prendre en compte ; 2) identifier les pratiques
actuelles compatibles avec l’approche One Health ; 3) proposer des pistes de mise en
œuvre de nouvelles mesures adaptées au contexte local et susceptibles à améliorer la santé
et le bien-être des habitants et la qualité de leur environnement.

3- Déroulement : après avoir défini les éléments de l’approche One Health qui relèvent des
compétences des collectivités urbaines, il faudra mener des entretiens semi-dirigés avec des
acteurs et autres parties prenantes de quelques villes de Suisse romande et/ou de France
voisine. L’analyse organisationnelle des tâches relevant de ces compétences complétera la
connaissance du terrain et permettra d’émettre des recommandations pour favoriser la prise
en compte des risques et des potentialités de l’interface homme-animal-environnement dans
les processus de décision locaux. Les questions liées à la biodiversité urbaine et aux
méthodes d’investigation digitales ou participatives (p. ex. de la science citoyenne) seront
également abordées.

4- Interdisciplinarité : One Health fait appel à des disciplines telles que l'écologie animale,
l'écologie des maladies, les sciences de l'environnement et de la conservation, la socio-
anthropologie, etc. Cette recherche va aussi mobiliser des savoirs ayant trait aux sciences
humaines et sociales (conduite des entretiens et analyse des organisations).

5- Formation requise (optionnel) : avoir suivi le cours fondamental du MUSE


« Environnement et santé » et le MOOC Global Health at the Human-Animal-Ecosystem
Interface. https://www.coursera.org/learn/global-health-human-animal-ecosystem

6- Références Initiales (optionnel) :Cliquez ici pour taper du texte.

- Zinsstag J et al. (2016). The 4th International One Health Congress and 6th Biennial
Congress of the International Association for Ecology and Health 2016. Ecohealth,
13, S145.
- Hodgson K, Darling M (2011) Zooeyia: An essential component of “One Health”. Can
Vet J 52(2): 189–191
- RTS (2015) Poulaillers en ville, la nouvelle tendance. Retrieved from:
http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/intercites/7240225-poulaillers-en-ville-la-
nouvelle-tendance.html
- Lohmus M, Balbus J. (2015) Making green infrastructure healthier infrastructure.
Infection Ecology and Epidemiology, The One Health Journal 5: 30082
- Jones, K. E., Patel, N. G., Levy, M. A., Storeygard, A., Balk, D., Gittleman, J. L. &
Daszak, P. 2008. Global trends in emerging infectious diseases. Nature, 451, 990-3.

7- Lieu de travail et encadrement : Le travail de Master sera encadré par la Division de la


santé environnementale et de la promotion de la santé de l’Institut de santé globale (Dr Jean
Simos, Dr Isabelle Bolon, Dr Rafael Ruiz de Castaneda et Dr Nicola Cantoreggi). Le lieu de
travail sera, en principe, le Campus Biotech.
N° : 26-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : L’avenir de l’évaluation d’impact sur la santé (EIS) à l’aulne des


Objectifs du développement durable (ODD) et de l’Agenda 2030

1- Problématique : La démarche de l’évaluation d’impact sur la santé (EIS) est née il y a


un peu plus d’une 20aine d’années et s’est propagée à travers le monde, d’abord dans les
pays anglo-saxons et plus récemment dans le monde francophone. Bien qu’elle relève
directement de la promotion de la santé et de la Charte d’Ottawa, elle puise sa méthodologie
dans celles de l’étude d’impact sur l’environnement (EIE) et, en général, elle est apparentée
à l’évaluation environnementale et aux différents mécanismes en lien avec le développement
durable. Quelle influence aura (a déjà ?) sur la pratique de l’EIS l’adoption par les Nations
Unies en 2015 des 17 Objectifs du développement durable et de l’Agenda 2030 ? Est-ce
que, avec cette nouvelle donne, l’EIS, telle que définie par le Consensus de Götteborg, reste
toujours le meilleur moyen d’atteindre les objectifs qu’elle poursuit ?

2- Objectifs du travail de Master : 1) identifier les points de convergence et de divergence


entre ODD, Agenda 2030 et la démarche EIS ; 2) apprécier ou anticiper les conséquences
que l’adoption des ODD et de l’Agenda 2030 a eu et aura sur la pratique des EIS ; 3)
proposer des pistes pour mieux assurer la prise en compte de la santé dans les processus
décisionnels publics.

3- Déroulement : après avoir repéré dans les documents officiels relatifs les mentions
explicites et implicites aux EIS il faudra mener un double travail d’investigation : a) examiner
les références aux ODD et à l’Agenda 2030 dans les EIS réalisées à partir de 2016 et
identifier d’éventuelles conséquences dans les pratiques ; b) solliciter des praticiens EIS à
travers le monde pour avoir leur propre appréciation sur les conséquences effectives ou
potentielles et leur sentiment sur l’avenir des EIS et de la meilleure manière à poursuivre
leurs objectifs principaux.

4- Interdisciplinarité : cette recherche va mobiliser des savoirs ayant trait à la santé


(promotion de la santé, politiques multisectorielles) et aux sciences politiques (processus
décisionnels, évaluation des politiques publiques).
5- Formation requise (optionnel) : avoir suivi le cours à option du MUSE « Etude d’impact
sur l’environnement et évaluation d’impact sur la santé ».

6- Références Initiales (optionnel) :

- Diallo T., Cantoreggi N., Simos J., Christie D. (2017) “The inclusion of health in impact
assessments: a case study in Geneva, Switzerland”. Impact Assessment and Project
Appraisal, Volume 36, issue 1, pp. 45-56, 2017
- Simos J., Spanswick L., Palmer N., Christie D. (2015) “The role of health impact
assessment”. Health Promotion International, Vol. 30, No. S1 i71–i85
- Mattig T., Cantoreggi N., Simos J., Favre Kruit C., Christie D.P. (2015) “HIA in Switzerland:
strategies for achieving Health in All Policies”. Health Promotion International 2015 Aug,
pp. 1-8
- Simos J., Prisse N., Cantoreggi N: “HIA in Switzerland and France” ; in Health Impact
Assessment – Past Achievement, Current Understanding and Future Progress. John Kemm,
Editor, Oxford University Press, Oxford, 2013

7- Lieu de travail et encadrement : Le travail de Master sera encadré par la Division de la


santé environnementale et de la promotion de la santé de l’Institut de santé globale (Dr Jean
Simos et Dr Nicola Cantoreggi). Le lieu de travail sera, en principe, le Campus Biotech.
N° : 27-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER

TITRE : Les nanoparticules manufacturées dans les filières de


potabilisation et de traitement

1- Contexte : Les processus physico-chimiques (coagulation, filtration, ozonation) dans les


milieux naturels et les stations d’épuration jouent un rôle prépondérant dans le
comportement de la matière en suspension, le transport des contaminants, et le traitement
de l’eau. Dans ce travail nous nous intéresserons plus particulièrement aux nanoparticules
en tant que polluants émergents et leur comportement dans les filières de potabilisation.
Dans tous les cas l'analyse de la littérature scientifique révèle une compréhension
insuffisante de ces processus sur le comportement des nanoparticules manufacturées. En
effet assez peu d’informations sont disponibles sur l’impact réel des étapes de coagulation,
filtration, désinfection, formation de boues, etc dans les filières de traitement de l’eau et le
champ à couvrir est énorme.

2- Objectifs du travail de Master : L'objectif de ce travail, consiste à étudier le


comportement de nanoparticules manufacturées dans les stations de traitement d’eau afin
de mieux comprendre les mécanismes de déstabilisation, transformation, dissolution, des
nanoparticules manufacturées et de préciser les fenêtres d’utilisation optimales de ces
différents procédés vers l’élimination de ces dernières. Différents facteurs tels que le
contrôle du pH, le dosage du coagulant, la présence de chlore, la variation de la charge des
nanoparticules devront être pris en compte. Pour se faire, différentes techniques analytiques
modernes seront utilisées afin d’avoir des informations sur l’impact des processus de
coagulation, l’importance de la filtration, l’impact de l’ozonation etc. En particulier il sera
intéressant d’étudier de préciser qu’elles sont les étapes clefs dans l’élimination des
nanoparticules manufacturées. Ces résultats seront discutés avec des professionnels du
traitement de l’eau afin de donner des directives et conseils d’utilisation et peut être ouvrir de
nouvelles perspectives et recommandations dans ce domaine.

3- Déroulement :Dans un premier temps, nous nous focaliserons sur une étude
bibliographique du comportement de nanoparticules manufacturées en filière de traitement.
Ceci nous permettra de faire un état des lieux des connaissances dans le domaine. Dans
un deuxième temps, nous nous focaliserons sur le comportement de nanoparticules
choisies à travers deux ou trois processus clefs de traitement (coagulation, filtration et
ozonation par exemple). Par exemple, l’efficacité des coagulants utilisés en traitement de
l’eau sera étudiée. Nous pourrons aussi considérer d’utiliser des nanoplastiques. Dans un
troisième temps, nous essayerons de préciser les conditions optimales d’élimination des
nanoparticules dans les filières de traitement et de valoriser les résultats obtenus à travers
des discussions avec les professionnels du traitement de l’eau.

4- Interdisciplinarité :Cette étude requiert une approche interdisciplinaire directement reliée


à des aspects physiques et chimiques ainsi qu’une dimension environnementale intégrant
des aspects économiques, sociaux, et de santé publique liés à la problématique de la
production d’eau potable et présence de polluants émergents.

5- Formation requise (optionnel) :De préférence filière Eau et avoir suivi le cours colloïdes
et polymères dans l’environnement .

6- Références Initiales (optionnel) :

Ramirez Arenas, L.M., Ramseier, S., Zimmermann, S., et Stoll, S., 2016, Comparative Study of the Effect of
Aluminum Chloride, Sodium Alginate and Chitosan on the Coagulation of Polystyrene Micro-Plastic Particles:
Journal of Colloid Science and Biotechnology, v. 5

Hüffer T., Praetorius A., Wagner S., von der Kammer F., Hofmann T. 2017. Microplastic Exposure Assessment in
Aquatic Environments: Learning from Similarities and Differences to Engineered Nanoparticles. Environmental
Science & Technology. 51: 2499-2507.

Oriekhova, O., et Stoll, S., 2016, Stability of uncoated and fulvic acids coated manufactured CeO2 nanoparticles in
various conditions: From ultrapure to natural Lake Geneva waters: Science of the Total Environment, v. 562, p.
327-334.

7- Lieu de travail et encadrement : Serge Stoll, Lina Ramirez (serge.stoll@unige.ch)


groupe de physico-chimie de l’environnement, Département Forel, Uni Vogt.
N° : 28-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2017

TITRE : Évaluation du risque environnemental lié à l'utilisation de sacs compostables


pour la collecte des déchets de cuisine du canton de Genève.

1- Problématique : Afin d'atteindre l'objectif de 50% de taux de recyclage et de diminuer le


volume des déchets incinérables en prévision de la construction de la future usine de
valorisation et de traitement des déchets des Cheneviers, le canton de Genève, en
collaboration avec les communes, a mis en place une campagne de collecte des déchets
organiques de cuisine auprès de la population. Le déploiement de cette campagne
comprend une incitation à utiliser des sacs compostables compatibles avec les processus de
traitement sur le site de méthanisation / compostage de Châtillon, répondant aux normes OK
compost / EN 13432, avec en parallèle une suppression des sacs « hérisson » en
polyéthylène. Cependant, selon l'état de la technique actuelle, les sacs compostables sont
encore composés d'une importante proportion de matière plastique (polyester) issue de
ressources fossiles. Le compost produit a pour vocation à être utilisé par les agriculteurs et
donc de retourner dans le milieu naturel. Il est important que des particules de plastiques ne
soient pas disséminées dans l'environnement, d'autant que la question de la pollution des
eaux par des micro/nanoparticules de plastiques est particulièrement importante à l'heure
actuelle.

2- Objectifs du travail de Master : L'objectif de ce travail de master consiste à évaluer la


présence de résidus (en particulier micro/nano) pendant et après le processus de
méthanisation / compostage sur le site de Châtillon à Genève. Il consistera également à
développer des techniques d’extraction et de caractérisation de matériaux plastiques dans
des matrices complexes. Ce travail devra conclure sur les conséquences (ou l'absence de
conséquences) liés à l'utilisation de sacs compostables pour la collecte des déchets de
cuisine.

3- Déroulement :

- La première étape portera sur l'état des connaissances actuelles en matière


dégradation (compostage / méthanisation) de ces plastiques. Une étude
bibliographique, ainsi qu'une analyse critique de la norme EN 13432 seront réalisées.

- La seconde étape portera sur une caractérisation des différents types de sacs
compostables disponibles sur le marché genevois et limitrophe, et sur des
campagnes de prélèvement d'échantillons sur le site de Châtillon des digestats
(solide et liquide) issus de la méthanisation, et du compost à différents stades de
maturation. En amont, des protocoles d’extraction seront développés afin de pouvoir
caractériser et quantifier les fragments plastiques. La caractérisation se basera sur
l’utilisation d’un microscope FTIR-ATR installé au département Forel. Des
prélèvements dans les champs ayant épandu le compost sont également à
envisager.

- Enfin, en fonction des résultats obtenus, une évaluation du risque environnemental lié
à l'utilisation de sacs compostables pour la collecte des déchets de cuisine devra être
faite. Des propositions d'améliorations ou de recherches complémentaires sont
attendues. Des contacts réguliers seront nécessaires avec les Services Industriels de
Genève, chargés de l'exploitation du site de Châtillon.

4- Interdisciplinarité : Ce travail nécessite l’intégration de connaissances relatives 1) aux


processus de méthanisation/compostage, 2) aux processus liés aux sacs plastiques en
matière de synthèse, composition et dégradation, 3) à la chimie et la dynamique des
contaminants dans l'environnement, 4) aux techniques analytiques liées à la caractérisation
des microplastiques dans des matrices complexes, 5) à la problématique générale de la
pollution plastique y compris sa dimension sociétale.

5- Formation requise (optionnel) : Le sujet s'adresse plus directement aux étudiant-es des
filières eau et biodiversité. Un intérêt pour les travaux de terrain et de laboratoire est un
atout.

6- Références Initiales (optionnel) :

7- Lieu de travail et encadrement : Service de géologie, sols et déchets de l'Etat de


Genève (Zoé Cimatti) et Serge Stoll (Institut des Sciences de l’Environnement, Département
Forel)
N° : 29-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018
TITRE : Stabilité du climat d’une « planète-océan »
1- Problématique : La configuration « planète-océan » (ou « aquaplanet »), où la planète est
entièrement couverte d’eau, est un modèle très simplifié pour étudier l’interaction entre trois
composantes climatiques fondamentales : océan, atmosphère et banquise. Dans cette
configuration, plusieurs états d’équilibre peuvent correspondre au même forçage extérieur
(Ferreira et al. 2011, Lucarini et Bódai 2017), qui est caractérisé par la quantité d’énergie
solaire entrante et le niveau de CO2 dans l’atmosphère. En changeant le forçage, les équilibres
peuvent modifier leur stabilité jusqu’à s’approcher à un état où une petite perturbation peut
enclencher une modification rapide du climat (« tipping point »).

2- Objectifs du travail de Master : Le travail de master visera à établir les états d’équilibre
sur l’action de forçages différents et à étudier la dynamique du système climatique quand il
s’approche au tipping point. Une étude du type « machine learning » visera à identifier les
observables propres à prédire les basculements du système.

3- Déroulement :

- revue de la littérature
- simulations avec le modèle climatique MITgcm
- apprendre comment changer le forçage et obtenir des états d’équilibre
- recherche du tipping point
- étude des observables propres à prédire le tipping point

4- Interdisciplinarité : Dynamique des fluides à grande échelle, interactions non-linéaires


dans le climat, méthodes de statistique, simulations numériques et analyse des données.

5- Formation requise : Une aisance en programmation sous Matlab, ou une motivation pour
apprendre, est indispensable pour mener à bien ce travail.

6- Références Initiales :

Ferreira, Marshall et Rose, Climate determinism revisited : multiple equilibria in a complex


climate model, Journal of Climate 24, 992-1012 (2011)

Lucarini et Bódai, Edge states in the climate system : exploring global instabilities and critical
transitions, Nonlinearities 30 R32-R66 (2017)

7- Lieu de travail et encadrement :Lieu de travail : ISE. Encadrement : Dr. Maura Brunetti,
Prof. Jérôme Kasparian
N° : 30-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018
Dr. John Poté

TITRE : Prévalence et quantification des bactéries et gènes


de résistance aux antibiotiques en différentes conditions
de gestion des effluents urbains
1- Problématique :

La dissémination des gènes de résistance aux antibiotiques (ARGs), et des bactéries


productrices de β-lactamases à spectre élargi (BLSE) et des entérobactéries résistantes au
carbapénèmes (ERC) est liée à l’utilisation des antibiotiques à large spectre en médecine
humaine et vétérinaire. Les stations d'épuration des eaux usées réceptrices des effluents
provenant des habitants, hôpitaux, élevages et industries, sont considérées comme la source
majeure de la dissémination des ARGs, BLSE et ERC en milieu aquatique. Dans certains
pays, les effluents hospitaliers et communaux sont déverser dans les rivières sans traitement
préalable. Bien qu’elle provoque des effets néfastes dans l’environnement et pour la santé
humaine, la dissémination des ARGs, BLSE et ERC en milieu aquatique reste très peu
explorée. Peu de donnée quantitative n’est à titre d’exemple disponible pour les eaux usées,
spécialement les effluents hospitaliers, communaux et des stations d’épuration, ainsi que dans
les eaux et sédiments des milieux récepteurs (Brechet et al., 2014 ; Dévarajan et al., 2015 ;
2016 ; 2017). D’autres part, très peu de recherches ont été réalisées pour quantifier les risques
en reliant cette dissémination et l’épidémiologie en milieu clinique.

2- Objectifs du travail de Master :

- La détection et quantification des bactéries multi-résistantes aux antibiotiques de la


famille de carbapénèmes et céphalosporines, avec la réalisation de tests de
susceptibilité aux antibiotiques sur Escherichia coli, Klebsiella pneumoniae et
Pseudomonas aeruginosa.
- La quantification et caractérisation des gènes blaTEM, blaSHV, blaCTX-M; blaNDM, blaVIM,
blacKPC et blaOXA par l’approche moléculaire
- L’analyse statistique de la prévalence de la multi-résistance aux antibiotiques dans
l’environnement et l’évaluation de leur impact et de l’épidémiologie en utilisant
l’approche “Human Health Risk Assessment associated with antibiotic-resistant
bacteria in environment”
3- Déroulement :

- Définition de la zone d’étude et approche bibliographique


- Le candidat commencera par apprendre les différentes techniques d’analyses
physicochimiques des eaux et sédiments
- Apprentissage et approfondissement des techniques moléculaires de caractérisation
bactérienne (Culture, extraction d’ADN, PCR et séquençage) avant de commencer sa
recherche.
- Familiarisation aux outils statistiques pour établir la corrélation entre les différents
paramètres et interprétation des résultats.

4- Interdisciplinarité :

Cette recherche est de nature interdisciplinaire et constitue un des volets de recherches


menées depuis plusieurs années au département F.A. Forel/groupe de microbiologie
environnementale dirigé par John Poté. Elle requiert les approches de la gestion et traitement
des eaux usées, analyses physico-chimiques et bactériologiques, ainsi les notions
d’épidémiologie clinique. Le (a) candidat (e) sera intégré (e) dans la collaboration existante
avec HUG et d’autres collaborations seront définies avec certains groupes de recherche de
l’ISE relativement à la problématique de cette recherche.

5- Formation requise (optionnel) :

Avoir une formation de Biologie, Biochimie, microbiologie, sciences de l’environnement ou titre


équivalent.

6- Références Initiales (optionnel) :

Brechet, C., Plantin, J., Sauget, M., Thouverez, M., Talon, D., Cholley, P., Guyeux, C., Hocquet, D., and
Bertrand, X. 2014. Wastewater Treatment Plants Release Large Amounts of Extended-
Spectrum beta-Lactamase-Producing Escherichia coli Into the Environment. Clinical Infectious
Diseases 58, 1658-1665.

Del Franco M, Paone L, Novati R, Giacomazzi CG, Bagattini M, Galotto C, Montanera PG, Triassi M,
Zarrilli R. 2015. Molecular epidemiology of carbapenem resistant Enterobacteriaceae in Valle
d'Aosta region, Italy, shows the emergence of KPC-2 producing Klebsiella pneumoniae clonal
complex 101 (ST101 and ST1789). BMC Microbiol. 15(1):260.

Devarajan, N, Köhler, T, Sivalingam, P, van Delden, C, Mulaji, C.K, Mpiana, P.T, Ibelings, B.W, Poté,
J. 2017. Antibiotic resistant Pseudomonas spp. in the aquatic environment: A prevalence study
under tropical and temperate climate conditions. Water Research 115, 256-265.

Devarajan, et al. and John Poté, 2017. Antibiotic resistant Pseudomonas spp. in the aquatic
environment: A prevalence study under tropical and temperate climate conditions: Water
Research, 115, p. 256-265.
7- Lieu de travail et encadrement :

Cette étude s’inscrit dans le cadre de recherches effectuées au département F.-A. Forel,
groupe de microbiologie environnementale depuis plusieurs années par John Poté. En
fonction des sites d’études sélectionnés, le (a) candidat (e) pourrait faire des déplacements
dans un pays étranger. L’application sera soumise à la fondation Lombard et/ou Fondation
Schmidheiny, pour trouver le financement pour les campagnes d’échantillonnage et analyses
de terrain.

Contact :
John Poté
john.pote@unige.ch
Tél. 022 379 03 21
N° : 31-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018
Dr. John Poté

TITRE : Impacts sanitaires et épidémiologie liés à


l’utilisation des eaux d’arrosage dans l’agriculture urbaine
sous climat tropicale

1- Problématique :

Les eaux des rivières urbaines et puits dans pays en voie de développement sont soumises
aux apports des effluents industrielles, urbains et hospitalier non ou partiellement traitées.
L'utilisation de ces eaux pour l'irrigation des cultures maraichers est largement pratiquée dans
les Pays sous climat tropical comme l'Asie du Sud, Amérique du Sud et en Afrique Sub-
Saharienne. Dans la majorité de ces Pays, les eaux sont caractérisées par la présence des
polluants comme les métaux lourds, des bactéries (ARB) et leurs gènes de résistances aux
antibiotiques (ARGs). Cette pratique peut entrainer la contamination des légumes et autres
cultures maraichères cultivées, par les ARB et ARGs. Bien que certaines études aient été
réalisées sur cette problématique, l’accumulation des ARB et ARGs dans les différentes
légumes cultivés et qui se mangent crue dans certaines régions sous climat tropical,
notamment dans la ville Kinshasa ainsi les risques potentiels demeurent très peu connus.
Aucune étude épidémiologique liée à cette pratique n’est à ce jour pas été réalisée (Ndiaye,
2009 ; Korir et al., 2016 ; Yurany Derly, 2017).

2- Objectifs du travail de Master :

- La détection et quantification des bactéries pathogènes et multi-résistantes aux


antibiotiques dans les eaux d’arrosage et des légumes issus des cultures maraichères
de la Ville de Kinshasa.
- La quantification et caractérisation des gènes blaTEM dans les légumes par l’approche
moléculaire
- L’évaluation des impacts épidémiologies en milieux cliniques liés à l’utilisation des eaux
d’arrosage et consommation des aliments contaminés
3- Déroulement :

- Délimitation de la zone d’étude dans la ville de Kinshasa et approche bibliographique


- Le candidat commencera par apprendre les différentes techniques d’analyses
physicochimiques des eaux et sédiments
- Apprentissage et approfondissement des techniques moléculaires de caractérisation
bactérienne (Culture, extraction d’ADN, PCR et séquençage) avant de commencer sa
recherche.
- Familiarisation aux outils statistiques pour établir la corrélation entre les différents
paramètres et interprétation des résultats.

4- Interdisciplinarité :

Cette recherche est de nature interdisciplinaire et constitue un des volets de recherches


menées depuis plusieurs années au département F.A. Forel/groupe de microbiologie
environnementale dirigé par John Poté. Elle requiert les approches d’analyses physico-
chimiques et bactériologiques de l’eau, ainsi les notions d’épidémiologie clinique. Le (a)
candidat (e) sera intégré (e) dans la collaboration existante entre l’Université de Kinshasa et
l’Université de Genève.

5- Formation requise (optionnel) :

Avoir une formation de Biologie, Biochimie, microbiologie, sciences de l’environnement ou titre


équivalent.

6- Références Initiales (optionnel) :

Ndiaye Mamadou Lamine. Impacts sanitaires d’arrosage de l’agriculture urbaine de Dakar (Sénégal),
2009. Thèse de doctorat Université de Genève. Terre et Environnement. Vol. 86. PP 101.

Korir et al., 2017. Microbiological quality of fresh produce obtained from retail stores on the Eastern
Shore of Maryland, United States of America. Food Microbiology 56, 29-34

Yurany Derly Barco Calderon, 2017. Caractérisation physico-chimique et bactériologique des sédiments
et des eaux d’arrosages de la rivière Bogotá, Colombie. Mémoire MUSE, UNIGE. PP 204.

7- Lieu de travail et encadrement :

Cette étude s’inscrit dans le cadre de recherches effectuées au département F.-A. Forel,
groupe de microbiologie environnementale depuis plusieurs années par John Poté en
collaboration avec deux Université de Kinshasa, UNIKIN et UNIGE. Le (a) candidat (e)
pourrait faire un déplacement à Kinshasa pour l’échantillonnage et enquête de terrain.
L’application sera soumise à la fondation Lombard et/ou Fondation Schmidheiny, pour
trouver le financement pour les campagnes d’échantillonnage et analyses de terrain.

Contact :
John Poté
john.pote@unige.ch
Tél. 022 379 03 21
N° : 32-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)

PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER – 2018 (pour


un-e ou deux étudiant-e-s)

TITRE : Negotiating water, the critical period of reservoirs filling

1- Problématique : Scholarship on water conflict and cooperation has been expanding over
the past two decades, with a general consensus that positive relationships between riparian
countries in international rivers outnumber negative ones (Wolf, 1998, Yoffe et al. 2003,
Bernauer et al., 2012). The development or expansion of large infrastructure projects that alter
water allocations remain, however, one key source of tension, and sometimes conflict, at the
international and subnational levels. This master thesis proposal focuses on the critical periods
of reservoir construction and filling. The specific period of Dams construction and reservoirs
filling has been less addressed by the literature although it represent key entry period for
negotiation before major changes occur such as modified water flows and reduced
downstream water availabilities.

Research questions are: how do water diplomacy frameworks and agreements between
riparian governments consider temporality? Are there global or regional trends? Or more
specifically, do policy makers and politicians use the timing of the construction and filling of
large reservoirs as a resource for action in negotiation processes?

2- Objectifs du travail de Master : This research opportunity will enable a Masters student
(or two) to participate in developing new research avenues on freshwater cooperation and
conflict. The output has potential to be workshopped and/or promoted through the Geneva
Water Hub and UNESCO Chair on hydropolitics. The student will work closely with the
supervisors in the beginning to develop the final research question, which could be more
focused on case studies or tend towards a more global review (to be discussed). Subsequently
the student will develop skills in data collection, data analysis, and synthesis of research
materials.

3- Déroulement :We expect the Masters student to 1) engage in a literature review (building
on one that has already started) 2) Refine a research question based on the problématique.
The student can decide if this will be more narrow (e.g. reservoir filling) or broad (e.g. major
international water agreements) 3) Develop a research design and plan in collaboration with
supervisors 4) Deliver a final report based on research findings 5) There may be a possibility
to participate to an experts roundtable dedicated to the topic.

4- Interdisciplinarité : environmental governance, water governance, hydrological modelling,


political economy, and economics, international law.
5- Formation requise (optionnel) : English language skills will be a plus for the literature
review. Previous experience researching or studying environmental governance issues a plus.

6- Références Initiales (optionnel) :Cliquez ici pour taper du texte.

Bernauer, T., Böhmelt, T., Buhaug, H., Gleditsch, N. P., Tribaldos, T., Weibust, E. B., &
Wischnath, G. (2012). Water-Related Intrastate Conflict and Cooperation (WARICC): a new event
dataset. International Interactions, 38(4), 529-545.
Wheeler, K.G., Basheer, M., Mekonnen, Z.T., Eltoum, S.O., Mersha, A., Abdo, G.M., Zagona,
E.A., Hall, J.W. and Dadson, S.J., 2016. Cooperative filling approaches for the grand ethiopian
renaissance dam. Water international, 41(4), pp.611-634.
Wolf, A. T. (1998). Conflict and cooperation along international waterways. Water policy, 1(2),
251-265.
Yoffe, S., Wolf, A. T., & Giordano, M. (2003). Conflict and cooperation over international
freshwater resources: indicators of basins at RISR. JAWRA Journal of the American Water
Resources Association, 39(5), 1109-1126;

7- Lieu de travail et encadrement : Geneva Water Hub/UNESCO Chair on hydropolitics,


Institut de Gouvernance de l’Environnement et de Développement (IGEDT), University of
Geneva - under the guidance of Prof.Christian Bréthaut and PhD candidate Laura Turley.
N° : 33-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018
TITRE:
Monitoring precipitation type based on different
measurement principles

1- Problématique : The type of precipitation falling on the ground surface (e.g. rain, snow,
drizzle, hail, etc.) can have important implications for subsequent processes, and thereby be
decisive in certain risk situations. For example, for the prediction of flash-floods, it is
important to know whether precipitation falls as snow or liquid water within a catchment (e.g.
Froidurot et al. 2014, Tobin et al. 2012). Also, for the management of traffic roads, it is
important whether falling snow or mist hampers road conditions or visibility (Toivonen &
Kantonen, 2001). Furthermore, the occurrence of freezing rain can lead to collapse of trees
and power supply lines with potentially catastrphic cascading effects, as was experienced
during a recent case in Slovenia 2014 (Kämäräinen et al. 2017). Precipitation type can be
derived from ground surface measurements, using different remote sensing techniques (e.g.
radar, laser-beam, high resolution cameras). However, each measurement principle has its
strengths and limitations and measurement devices needs to be carefully evaluated before
they are used in operational applications.

2- Objectifs du travail de Master: The objective of this thesis is to compare different


measurement devices, which estimate and monitor precipitation type at a high temporal
resolution, and to make statements about chances, limitations, and potential applications of
these instruments. The study will be conducted in the Zulg valley, Switzerland, where we
installed the following instruments:

• 2D-Video-disdrometer (measurement principle: optical cameras)


• Operational disdrometer (measurement principle: laser-beam)
• Radar precipitation sensor (measurement principle: radar-beam)
Thereby, the 2D-Video-disdrometer is thought to provide the most accurate measurements
(Figure 1), and can be used to evaluate the operational instruments (Raupach & Berne
2015). Results will be of particular interest for the canton of Bern, which is interested in the
applicability of these instruments for operational purposes.
Figure 1: The 2D-Video-distrometer measures every single precipitation particle - i.e. rain drops,
hailstones or snowflakes - from front and side with two high-speed cameras in real-time (JOANNEUM
RESEARCH, www.distrometer.at).

3- Déroulement : The student conducts a literature review and identifies the most important
research gaps and challenges in this field. The main focus of the thesis, however, will lie on
qualitative and quantitative data analysis. Thereby, access to the raw data of the above
mentioned instruments will be provided, and the analysis could include the following steps:
(1) Comparison of precipitation type measurements derived from the 2D-Video-disdrometer
and the operational instruments, (2) qualitative description and quantification of performance
and errors, (3) attribution of errors to boundary conditions (e.g. precipitation intensity,
temperature), (4) implications and recommendations for operational applications. If time is
sufficient and the student is interested in further analyses, other parameters such as terminal
fall velocity or drop size distribution can be further investigated (optional).

4- Interdisciplinarité : This study is an applied work in the field of meteorology and closely
linked to operational applications in risk management (e.g. hydrology, road management).
Furthermore, the student will gain insights into different measurement techniques and apply
statistical methods to describe and validate meteorological observations. Finally, the student
will prepare results which are directly relevant for cantonal authorities.

5- Formation requise: a) background or strong interest in atmospheric science and basic


knowledge about remote sensing techniques, b) programming skills (e.g. Matlab or R) and
some statistical background, c) ability to communicate and write in English

6- Références Initiales:

Froidurot, S., Zin, I., Hingray, B., & Gautheron, A. (2014). Sensitivity of precipitation phase
over the Swiss Alps to different meteorological variables. Journal of Hydrometeorology,
15(2), 685-696.

Kämäräinen, M., Hyvärinen, O., Jylhä, K., Vajda, A., Neiglick, S., Nuottokari, J., & Gregow,
H. (2017). A method to estimate freezing rain climatology from ERA-Interim reanalysis over
Europe. Natural Hazards and Earth System Sciences, 17(2), 243.
Raupach, T. H., & Berne, A. (2015). Correction of raindrop size distributions measured by
Parsivel disdrometers, using a two-dimensional video disdrometer as a reference.
Atmospheric Measurement Techniques, 8(1), 343-365.

Tobin, C., Rinaldo, A., & Schaefli, B. (2012). Snowfall limit forecasts and hydrological
modeling. Journal of Hydrometeorology, 13(5), 1507-1519.

Toivonen, K., & Kantonen, J. (2001). Road weather information system in Finland.
Transportation Research Record: Journal of the Transportation Research Board, (1741), 21-
25.

7- Lieu de travail et encadrement : C3i, ISE, UNI Carl Vogt, Prof. Dr. Markus Stoffel,
markus.stoffel@unige.ch, Dr. Mario Rohrer, mario.rohrer@unige.ch, Michael Fehlmann,
michael.fehlmann@unige.ch
N° : 34-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Wood anatomical adjustments in Pinus sylvestris to peat vs. mineral soils in
Lithuania

1- Problématique : In Lithuania, trees growing on peat soils show smaller growth rates and reach
smaller maximum height than those growing on mineral soils because of the generally high water
table that limits rooting space, but also due to lower nutrient levels. The climatic influence is mostly
indirect through changes of the hydrology, which varies rather in a decadal then annual time frame.
In contrast, mineral soil trees show a distinct inter-annual temperature signal.

2- Objectifs du travail de Master : The idea of this study is to zoom into the tree-ring level and
investigate how the different growth constraints influence the xylem cells’ anatomical and functional
properties. Under drought conditions the xylem may form wider tracheids with thinner walls to
optimize the use of the limited available carbon (Eilmann et al., 2009), which is the prevailing
element in the walls. However, we have little understanding about the construction strategy when
there is too much water. In this study we aim at unravelling this mechanism and better
understanding why trees on peat soils do not growth taller. In the peat-soil trees, stomata will stay
open when water table is high, but carbon uptake will still be limited because of limitations in the
rooting zone. What kind of anatomical change do we find? Do the trees also have to optimize
conductance (one might think not because there is plenty of water, but maybe it cannot be taken up
sufficiently because of anaerobic conditions in the rooting zone)? How are xylem anatomical
properties related to climate variability and growth rates of the trees?

3- Déroulement :The requested tasks include preparing anatomical microsections with a


microtome, capturing images, and measure all tracheid cells in the images using ROXAS
(www.wsl.ch/roxas; von Arx and Carrer, 2014). A good overview of the entire procedure, but also
about some ideas of analyzing the data can be seen at von Arx et al. (2015). Probably best would be
to perform data collection at WSL, at least until the responsible person feels familiar with the
techniques. This master thesis project is ideal for learning laboratory techniques and procedures
related to quantitative image analysis.
4- Interdisciplinarité :This MSc topics links climate with groundwater level, biology and
wood anatomy of trees and is thus highly interdisciplinary

5- Formation requise (optionnel) :

6- Références Initiales (optionnel) :Eilmann, B., Zweifel, R., Buchmann, N., Fonti, P., and Rigling, A. (2009). Drought-
induced adaptation of the xylem in Scots pine and pubescent oak. Tree Physiology 29, 1011-1020. Von Arx, G., and Carrer, M. (2014).
ROXAS - a new tool to build centuries-long tracheid-lumen chronologies in conifers. Dendrochronologia 32, 290-293. Von Arx, G., Stritih, A.,
Čufar, K., Crivellaro, A., and Carrer, M. (2015). "Quantitative Wood Anatomy: From Sample to Data for Environmental Research". Doi:
10.13140/RG.2.1.3323.0169. URL: https://www.youtube.com/watch?v=gz_mJVmn-vQ&feature=youtu.be

7- Lieu de travail et encadrement : ISE Geneva (climate group), plus possible research
stays at the Swiss Federal Research Institute for Forest, Snow and Landscape Research
(WSL) Birmensdorf; Prof. Markus Stoffel, Dr. Juan Ballesteros (ISE groupe climat); Georg
von Arx, Patrick Fonti (WSL Birmensdorf)
N° : 35-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018
TITRE : Reconstruction of mass movements in the Swiss Alps
1- Problématique : .

Climate change is impacting in the frequency and magnitude of extreme events such as
floods, snow avalanches, debris flow, and landslides in mountain regions worldwide. Yet, the
rate of these changes is still unknown in many regions, as long-term observation are often
lacking. Thus, understanding the long-term frequency and magnitude of past extreme events
is essential to decipher their impacts in a warmer world. Besides, these long-term records
are valuable and unique baseline data for the implementation of Disaster Risk Management
strategies aimed at reducing risk levels in rural and mountain communities.

Due to the lack of documentary records, baseline data on past processes must be developed
from paleo records. One of the most suitable paleo records in mountain regions are growth
rings from trees growing on sites affected by processes. Tree-ring based geomorphic
process reconstruction is based on the fact that trees record the physical impact of
transported material during geomorphic event in its tree rings (Stoffel and Corona 2014).
Thus, these unique, annually resolved, tree-ring records preserve potentially valuable
archives of past geomorphic processes. It is recognized that tree-ring records are the most
valuable and precise (seasonal level) natural archive for the reconstruction and
understanding of past and ongoing processes during the past several hundred years.

Although the application of tree-ring records for dating past geomorphic event started in the
1960s and has been applied successfully in most geographic context, some methodological
advances are needed, especially in the design of sampling strategies to maximize the
acquired information with an optimal time consumption. Sampling strategy is key in tree-ring
analysis, as bias related to the subjective/expert choice of trees could impact on the
reconstructions. For instance, recent studies have suggested the potential bias on process-
reconstruction based on trees of dissimilar age/species considered in the analyses (Šilhán,
2016). Stoffel and Bollschweiler (2009) suggested that a limited number of trees could be still
valuable for dating processes, and Corona et al (2012) quantified the minimum number of
trees to keep in a confidence level during the definition of event’s years. Despite these
studies, still the bias related to the subjectivity included in the assessment during the
sampling is not resolved (Kogelnig-Mayer et al., 2013; Ballesteros-Canovas et al., 2018). In
this master project, the student will work together with the Dendrolab C-CIA team
(www.dendrolab.ch) to contribute to design appropriate and objective sampling strategies for
maximizing the tree-ring signal related to geomorphic events and reducing potential noise
related to other environmental issues. The student will work with the existing repository
dataset at the DendroLab as well as with new dataset which will be acquired in the Zermatt
Valley. Results are expected to be a contribution for further development tree-ring process
detection.

2- Objectifs du travail de Master

The main objective of this Master thesis is to contribute to design a better sampling strategy to
perform dendrogeomorphology studies in mountain environments. Outcomes from this master
thesis are expected to provide methodological recommendation for further analysis.

3- Déroulement :The master thesis is divided into five major methodological steps :

1) State-of-art and data collection: During this initial step, the student will focus on the
gathering of basic knowledge on the field, especially related to those studies describing the
use of tree-rings to date geomorphic processes. It is expected that based on literature
review, the student will need to define the factors may control noise on the tree-ring
reconstruction and define potential sampling strategies which may minimize the impact of
these factors. The student will also recollect form the repository the basic information,
previously analysed by researcher.
2) Sampling design: Based on the literature review, and in close collaboration with
DendroLab researcher, the student will define different sampling strategies including the
impact of the factors considered as dependent of noise-signal. After this, a field campaign
will be developed in a well-known selected site at Zermatt valley, to acquire new dataset
based following the defined strategies. During the sampling, information related to the
environment and tree individual will be recollected.
3) Dendrogeomorphic assessment: The student will analyse the tree- ring samples in the
DendroLab (University of Geneva) under the supervision of researchers. A chronology of
past events will be obtained following the standard procedures for dating events.

4) Statistic analysis: In order to identify the suitability of the sampling strategies, a


comparison between the outcomes of them will be performed. Statistical analysis will be
carried out on the dataset in order to detect possible impact of tree-related information on the
reconstructed chronologies. Specially, we will focus on the nexus tree species-age-number
of samples to identify the robustness of the sampling procedure. Outcomes from aleatory
versus systematic sampling will be also tested. An assessment of cost (in term of time) will
be realized for each sampling procedure. The student will be coach on statistical modelling
using R software

5) Interpretation and writing procedure:


In this final step, the student will critically review his/her results and discuss with the
supervisor for interpretation. During this step, the student will review scientific references
aimed to support the results. Finally, the student will design and write the master thesis

4- Interdisciplinarité :
The master thesis deals with the following topics: environmental sciences, geomorphology,
ecology and statistics. It is expected that at the end of the master’s program, the student gets
a strong background in these fields.

5- Formation requise (optionnel) :


6- Références Initiales (optionnel) :

Ballesteros-Cánovas, J. A., Trappmann, D., Madrigal-González, J., Eckert, N., & Stoffel, M. (2018).
Climate warming enhances snow avalanche risk in the Western Himalayas. Proceedings of the
National Academy of Sciences, 115(13), 3410-3415.

Corona, C., Saez, J. L., Stoffel, M., Bonnefoy, M., Richard, D., Astrade, L., & Berger, F. (2012). How
much of the real avalanche activity can be captured with tree rings? An evaluation of classic
dendrogeomorphic approaches and comparison with historical archives. Cold Regions Science and
Technology, 74, 31-42.

Kogelnig-Mayer, B., Stoffel, M., Schneuwly-Bollschweiler, M., Hübl, J., & Rudolf-Miklau, F. (2011).
Possibilities and limitations of dendrogeomorphic time-series reconstructions on sites influenced by
debris flows and frequent snow avalanche activity. Arctic, Antarctic, and Alpine Research, 43(4), 649-
658.

Šilhán, K. (2016). How different are the results acquired from mathematical and subjective methods in
dendrogeomorphology? Insights from landslide movements. Geomorphology, 253, 189-198.

Stoffel, M., & Corona, C. (2014). Dendroecological dating of geomorphic disturbance in trees. Tree-
ring research, 70(1), 3-20.

Stoffel, M., & Bollschweiler, M. (2009). Tree-ring reconstruction of past debris flows based on a small
number of samples—possibilities and limitations. Landslides, 6(3), 225-230

7- Lieu de travail et encadrement : Swiss Alps, Geneva; Prof. Markus Stoffel, Dr. Juan A.
Ballesteros-Cánovas and Dr. Jaime Madrigal Gonzalez
N° : 36-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Multi-centennial tree-ring based climate reconstruction in the protected God da


Tamagur (Engadine, Grisons) and Aletsch (Valais) stone pine forests

Problematic and objectives of the study:

Trees growing at latitudinal and elevational treeline forest locations, where tree growth is
predominantly limited by temperature, have been demonstrated to be valuable, annually-
resolved proxy to reconstruct past temperature fluctuations over long periods of the Holocene.
These approaches are now recognized as one of the most valuable archives existing in
paleoclimatology.

In the Alps, at treeline, forest stands are composed of two main tree conifer species, namely
Larix decidua Mill. (European larch) and Pinus cembra L. (Swiss stone pine). These species
are characterized by very high longevity as they can live up to 1000 years, thus making them
ideal candidates for climatic reconstructions.

Over the last decade most multi-centennial tree-ring width temperature reconstructions in the
Alpine region (Corona, 2010, 2011, Büntgen, 2004, 2005) have been developed using Larix
decidua trees.

The absence of significant and strong correlations between instrumental data and Pinus
cembra tree-ring width (TRW) chronologies has however so far prevented to derive robust
climatic reconstructions from Pinus cembra. The present master thesis aims at investigating
the potential of Pinus cembra trees to be used in climatic reconstruction through the
development of cell wall thickness chronologies (CWT). This new parameter has indeed
proven more efficient at capturing temperature signals than the more commonly used TRW
chronologies.

2- Objectifs du travail de Master: During the master thesis, the students (up to 2 students
could work on the data from the two sites) will learn the basics of dendrochronology and
dendroclimatology.

3- Déroulement :Cliquez ici pour taper du texte.

(i) Fieldwork in August 2017 (God da Tamangur)


(ii) Laboratory analyses and development of TRW and CWT chronologies

(iii) Standardization: Prior to climate reconstruction, each individual tree-rings


composing the millennia-long chronologies will be detrended in order to eliminate
non-climatic trends (e.g. age related growth trend) and to maximize climatic
information.

(iv) Calibration and Climate reconstruction: Temperature reconstructions will be


obtained from detrended chronologies using calibration data. The quality and
robustness of the reconstruction (i.e. in terms of predictive skills of the transfer
function) will be assessed by computing the coefficient of determination (R2 for the
calibration and r2 for the verification periods), the Reduction of Errors (RE) and
Coefficient of Efficiency (CE) statistics

4- Interdisciplinarité : Master thesis at the crossroads between climatology,


paleoclimatology, wood anatomy and statistics.

5- Formation requise (optionnel) : No specific background needed

6- Références Initiales (optionnel) : Stoffel, M., Khodri, M., Corona, C., Guillet, S., Poulain,
V., Bekki, S., Guiot, J., Luckman, B.H., Oppenheimer, C., Lebas, N., Beniston, M., Masson-
Delmotte, V., 2015. Estimates of volcanic-induced cooling in the Northern Hemisphere over
the past 1,500 years. Nature Geoscience 8: 784–788.

7- Lieu de travail et encadrement : ISE (climate group) : Dr. Sébastien Guillet, Prof. Markus
Stoffel
N° : 37-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Fluvial dynamics and river planform changes in Indian Himalayan Rivers

1- Problématique : Indian rivers are characterized by high average flood discharges and large
temporal variability. There is also significant spatial variation in the magnitude, frequency and power
of floods, on account of regional variations in monsoon rainfall, basin characteristics and channel
geometry. As a result, the channel responses and the geomorphic effects also vary spatially.
Understanding the nature of river dynamics and the causes and consequences of river planform change
are not only of broad scientific interest, but also provide important information for land use planning,
hazard zonation, and other disaster risk reduction strategies. The active channel shifts laterally, either
by bank erosion or avulsion and these changes might incurred in considerable economic costs when
infrastructures or populations are installed in the dynamic valley bottom. However, hazards related to
channel dynamics are commonly neglected. Indeed, rather few are the studies which have analyzed in
detail the magnitude of channel widening determined by extreme floods in Himalayan Rivers.

2- Objectifs du travail de Master : The aim of this work will be to better understand river dynamics
in the Himalaya region, focusing on river widening, to analyse the factors controlling bank erosion
processes.

3- Déroulement :Fluvial dynamics will be analysed by applying remote sensing techniques in order
to assess changes in the fluvial systems (unfortunately no fieldwork is possible!). The analysis will be
based on the assessment of the temporal changes in the spatial distribution of riparian vegetation and
channel position. Trends will be identified and related to important flood events and other external
drivers (e.g., human impacts).

4- Interdisciplinarité :The work integrates knowledge and methods from environmental sciences,
hydrology, geomorphology, remote sensing and GIS.

5- Formation requise (optionnel) : Motivated student, passion for rivers and previous experience
with GIS and/or remote sensing techniques are an asset
6- Références Initiales (optionnel) :

[1] Carbonneau, P.E., Piégay, H., 2012. Fluvial Remote Sensing for Science and Management. A John
Wiley & Sons Ltd. Publication, Wiley-Blackwell. 440 pp.

[2] Oguchi, T., Wasklewicz, T., Hayakawa, Y.S., 2013. 9.35 Remote Data in Fluvial Geomorphology:
Characteristics and Applications. Treatise Geomorphol. 15, 711–729.

[3] Henshaw, A.J., Gurnell, A.M., Bertoldi, W., Drake, N. a., 2013. An assessment of the degree to
which Landsat TM data can support the assessment of fluvial dynamics, as revealed by changes in
vegetation extent and channel position, along a large river. Geomorphology 202, 74–85.

7- Lieu de travail et encadrement : Coaching: Dr. Virginia Ruiz-Villanueva, Prof. Markus Stoffel
N° : 38-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Geomorphic change detection of rockfalls and debris flows in periglacial


environments: What can drone flights reveal - what can high resolution photographs from the
valley bottom contribute?

1- Problématique : Periglacial, slopes are highly dynamic systems. Due to difficult


accessibility, monitoring of processes over larger surfaces (i.e. at the scale of entire slopes) is
challenging, but fundamental in terms of process understanding and for the detection of
triggering mechanisms. The MSc students will use time series of unmanned aerial vehicle
(UAV) and high resolution, ground-based photography (GigaPan) to provide answers to the
research questions.

2- Objectifs du travail de Master :


-> Acquisition, analysis and interpretation of remotely sensed data from drone flights in a
high-elevation permafrost site and GigaPan photograps from valley bottom
-> Comparison of pros and cons of both techniques
-> Understanding process activity and triggers by relating activity to climate data.

3- Déroulement :During the course of the Master study, repeated remote sensing campaigns
will be conducted to aquire several generations of data. If possible, the master thesis should
thus be planned over the course ot two years .

4- Interdisciplinarité :The study involves aquisition and processing of data (remote sensing),
detection and interpretation of changes (geomorphology) and relating the changes to climatic
data.

5- Formation requise (optionnel) : Certificat en Géomatique (not necessarily completed)

6- Références Initiales (optionnel) :Cliquez ici pour taper du texte.


7- Lieu de travail et encadrement : Zermatt valley (Valais) ; supervisors : Prof. Markus
Stoffel, Michael Fehlmann (ISE, groupe climat)
N° : 39-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

Understanding the linkage between floods and climate in Sierra de las Minas
(Guatemala)
1- Problematic

The Sierra de las Minas (SLM) is a mountain chain catalogued as Biosphere Reserve located
in eastern Guatemala. This reserve is considered one of the most important ecosystems in
Guatemala and the origin of most of the rivers draining the country. In this area, many local
communities have been developed, yet they are exposed to the impact of hydro-geomorphic
processes such landslide and floods. Thus, the SLM has been spotted as highly susceptible
to hydro-geomorphic processes due to its abrupt orography and the impact of hurricanes and
tropical depressions. However, rivers in this mountain region are poorly recorded or are only
constrained to the bottom of valleys over the last few years.

In mountain regions, the application of Disaster Risk Management in a Global Change context
is challenging due to the lack of baseline data, which hamper the proper risk estimation of
vulnerable communities. Yet, a multidisciplinary approach combining remote sensing (aerial
picture recognition), field-based geomorphic analyses, and the use of evidence from botanical
or historical records can be used to describe and document the hydrodynamics of past flood
on ungauged catchments, as a basis for hazard and risk-assessment scenarios. Specifically,
tree-rings have several advantages for flood reconstruction in mountain streams, allowing to
go back over last centuries. This approach consists in analyzing tree-rings records of trees
growing on geomorphic torrential features to detect growth disturbances related to flood events
as well as paleo-hydraulic techniques to reconstruct its magnitude.

In this master thesis, the student will combine remote sensing and tree-ring analyses to
reconstruct the flood history of the Sierra de las Minas, paying special attention in landslide-
flood nexus. Major fluvial geomorphic changes in the selected catchment will be detected
based on the interpretation of time series of aerial pictures. Dendrochronological-like sampling
procedures will be carried out in the field and laboratory analyses will be performed in the
DendroLab (University of Geneva). The obtained results will constitute the basis for direct
climate linkage analyses, specifically deciphering the role of Pacific and Atlantic tropical storm.

2- Objectifs du travail de Master :

The main objective of this MSc thesis is to contribute to the understanding of flood
processes in Guatemala mountains . This MSc works aims at generating a compressive
flood records over last century and analysing their climate trigger mechanism. Outcomes
could be relevant to apply Disaster Risk Reduction strategies in rural communities.

3- Déroulement :The master thesis is divided into five major methodological steps :

1) State-of-the-art in the field and revision of literature: During this initial step, the
student will focus on the gathering of basic knowledge on dendrogeomorphology and
research related to the studied site. The student will also collect all available information
related to geomorphology, geology, and climatology. Specifically, the student will collect
existing information related to GIS-based and field-based assessment.
2) Gathering and managing the topographic, land use and gauge dataset: The student
will recollect the available local information about topography, land use and flow gauges. At
this stage, the student will perform remote sensing on the selected catchments to detect
changes in fluvial geomorphology and hillslopes related to landslides.

3) Field sampling procedure: A field survey would be carried out. During this fieldwork, the
student will sample the existing trees with increment borers. The dendrolab.ch staff will
coach the student in specific tree-ring methodologies. Samples will be analysed in the
laboratories of DendroLab (Earth Science department).
4) Tree-ring analyses: First, wood samples will be analysed to assure the perfect dating of
each tree-ring series. These steps include the preparation of the samples i.e. sanding,
polishing, and cutting as well as the measurement of tree-ring widths. Individual growth
chronologies will be developed and then cross-dated. After that, growth anomalies will be
detected indicating the flooded years.
5) Climate-flood linkage analyses: The student will investigate the relation between the
pacific and Atlantic tropical storms and flood triggering in the studied area. For this, the
student will access to freely accessible information from National Hurricane Centre
(https://www.nhc.noaa.gov)

4- Interdisciplinarité :
The master thesis deal with the follow environmental science disciplines: climate and
natural hazards. It is expected that at the end of the master program, the student gets
stronger knowledge on climate change impact and natural hazard assessment in mountain
regions.

5- Formation requise (optionnel) :Bachelors in Sciences de la Terre et de l'environnement

6- Références Initiales (optionnel) :

Ballesteros, J., Kinday L, Restrepo C, Stoffel M (2018) Using botanical evidence to reconstructing
extreme flood in the Sierra de las Minas, Guatemala. Geophysical Research Abstracts Vol. 20,
EGU2018-15193

7- Lieu de travail et encadrement : Geneva, meetings with supervisor: Markus Stoffel and
Juan A. Ballesteros-Cánovas
N° : 40-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE: Hillslopes-channel connectivity and implications for fluvial processes

1- Problématique : Sediment connectivity is the linkage, which controls sediment fluxes throughout
the landscape from its source the a sink (Bracken et al., 2015). Cavalli et al. (2013a) underlines the
importance of the assessment of sediment connectivity in alpine headwaters, where »complex and
rugged morphology, and heterogeneity in type, extent and location of sediment sources cause large
variability in the effectiveness of sediment transport processes.« The morphological conditions in alpine
headwaters control the spatial sediment connectivity through hillslope channel coupling and decoupling,
and through sediment transfer along the channel network. The transport of sediments in catchments
occurs on hillslopes, between hillslopes and channel, and within the channel (Bracken et al., 2015).
Therefore, many processes are involved in the transportation of sediments. Benda et al. (2004) lists
debris flows, normal runoff floods and flash floods as the tree main types of processes that are
responsible for transporting sediment down tributaries to confluences with the main stream. »These
processes often create depositional fans where tributary channels enter lower-gradient and wider
channels or valleys« (Benda et al., 2004).

2- Objectifs du travail de Master : The objective of this work will be to better understand hillslopes-
channel connectivity at different mountain basins in Switzerland affected by different human impacts

3- Déroulement :To assess the sediment connectivity in the study site, the SedInConnect 2.0 tool
developed by Cavalli et al. (2013a) will be used. The tool was developed to model sediment pathways
dealing with debris flow and channelized sediment transport and is based on the sediment connectivity
index proposed by Borselli et al. (2008). Field mapping is an essential step for the calibration of the
model (finding thresholds for defining coupling/decoupling behavior), and in order to better represent
the active processes at catchment scale.

4- Interdisciplinarité :The work integrates knowledge and methods from environmental sciences,
geomorphology, remote sensing and GIS.
5- Formation requise (optionnel) :Motivated student, passion for geomorphological processes
and rivers; previous experience with GIS and/or remote sensing techniques are an asset

6- Références Initiales (optionnel) :

Cavalli, M., Trevisani, S., Comiti, F., Marchi, L., 2013. Geomorphometric assessment of
spatial sediment connectivity in small Alpine catchments. Geomorphology 188, 31–41.
doi:10.1016/j.geomorph.2012.05.007

Crema, S., Schenato, L., Goldin, B., Marchi, L., Cavalli, M., 2014. Toward the development
of a stand-alone application for the assessment of sediment connectivity XX, 1–4.

Wohl, E., Rathburn, S., Chignell, S., Garrett, K., Laurel, D., Livers, B., Patton, A., Records,
R., Richards, M., Schook, D.M., Sutfin, N. a., Wegener, P., 2016. Mapping longitudinal
stream connectivity in the North St. Vrain Creek watershed of Colorado.
Geomorphology. doi:10.1016/j.geomorph.2016.05.004

Taylor, P.D., Fahrig, L., Henein, K., Merriam, G., 1993. Connectivity is a vital element of
landscape structure. Oikos 68, 571–573. doi:10.2307/3544927

7- Lieu de travail et encadrement : Coaching: Dr. Virginia Ruiz-Villanueva, Prof. Markus


Stoffel
N° : 41-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

Improving the resilience of Kashmir valley (India) against flood in a Climate


Change context

1- Problématique: The Indian Himalayan Region (IHR) has repeatedly been affected by
extreme torrential floods over the past few years with substantial economic losses and
excessive death tolls not far from 10’000 persons. In Kashmir, specifically, the most recent
events on record are the floods in September 2014, March 2015 and 2017 in the Jhelum River
and tributaries, killing a significant number of persons and causing substantial economic
losses. Recent investigation has revealed that these extreme flood events have recurrently
took place during last centuries, forcing even to shift the location in the past of the main city,
Srinagar. These floods have recurrently affected crops causing economic losses and intense
famines. In the future, the effect of both climate change and the galloping economic
development in the region and intense land use changes resulting in a decrease of flood
laminate functioning of existing lakes.

Historical archives also suggest the past implementation of several measurements to mitigate
the flood impacts. However, the Indus Water Treaty signed between Pakistan and India during
the 1960s, currently limits the implementation of large structural such as dams to prevent floods
damages. Moreover, these infrastructures may be not feasible due to technical reason and the
high risk related to the seismicity of the region. These facts oblige to development soft-
measurements mostly based on flood hazard zonation and early warning system to mitigate
the impact of future extreme floods. In this regards, robust hydraulic models are therefore the
basis of these measurements since provide the information for zonation, definition of
evacuation paths and early warning target sites. This master thesis will develop the hydraulic
model of the Jhelum River and test, based on the historical information and current situation,
the reliability of selected measurements. Moreover, the outputs of this model will be used for
flood hazard zonation, definition of evacuation routes, early warning target site and cultural
heritage protection.
Example of flood hazard definition based on
hydraulic models (Ballesteros et al., 2013;
Bodoque et al., 2016)

2- Objectifs du travail de Master :

The main objective of the master is to develop a robust hydraulic model of the Jhelum river
at Kashmir, as a basis of:
i) testing potential soft-measurement to mitigate the flood risk in the main cities,
ii) create the basis for flood hazard zonation and targeting the early warning system

3- Déroulement :The master thesis is divided into four major methodological steps :

1) Historical archives: During this initial step, the student will be focus on gathering the
historical information from the available dataset already worked by researcher from the
department. The student will be focused on describing the implemented infrastructures such
as dragging, weirs and small check dams. The student may interact with technician in the
Flood and Irrigation Control Department in Kashmir for advancing and clarification about the
existing measurements.
2) Gathering and managing the topographic, land use and gauge dataset: The student
will recollect the available local information (already existing at the Department) about
topography, land use and flow gauges. At this stage, the student will use the existing flood
quantile estimation based on merging the flow records and historical flood events. Moreover,
the student will use the free-accessible climate and topographic dataset to build a robust
DEM.
3) Hydraulic modelling:
The student will compile all the topographic information in an GIS and generate the different
measurement - topographic scenarios. This information will be implemented in two
dimensional hydraulic models to run the flood-quantiles previously defined (the supervisor
will coach the student on how to use these numerical models). Model outputs such as water
depth and flow velocity will be then analysed for hazard zonation and to investigate the
reliability of the pre-defined measurements strategies. Moreover, the student may define
potential evacuation routes as well as communicating strategies for early warning in most
conflictive zones.
4) Interpretation and writing procedure:
In this final step, the student will critically review its results and discuss with the supervisor
for interpretation. During this step, the student will review specific scientific references aimed
to support the results. Finally, the student will design and write the master thesis.
4- Interdisciplinarité :
The master thesis deal with the follow environmental science disciplines: hydrology, natural
hazards, GIS and numerical modelling. It is expected that at the end of the master
program, the student gets stronger knowledge on numerical modelling, specifically on two
dimensional hydraulic models.

5- Formation requise (optionnel) :Bachelors in Sciences de la Terre et de l'environnement

6- Références Initiales (optionnel) :

Ballesteros-Cánovas, J.A., Sanchez-Silva, M., Bodoque, J.M. and Díez-Herrero, A., 2013. An
integrated approach to flood risk management: a case study of Navaluenga (Central Spain). Water
resources management, 27(8), pp.3051-3069.

Bodoque, J.M., Amérigo, M., Díez-Herrero, A., García, J.A., Cortés, B., Ballesteros-Cánovas, J.A. and
Olcina, J., 2016. Improvement of resilience of urban areas by integrating social perception in flash-
flood risk management. Journal of Hydrology, 541, pp.665-676.

Chiang, P.K. and Willems, P., 2013. Model conceptualization procedure for river (flood) hydraulic
computations: case study of the Demer River, Belgium. Water resources management, 27(12),
pp.4277-4289.

7- Lieu de travail et encadrement : Geneva, meetings with supervisor: Markus Stoffel and
Juan A. Ballesteros-Cánovas
N° : 42-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018
TITRE : Exploring the influence of extreme climatic events on tree-tree
interactions in temperate forest communities
1- Problématique : .

Climate warming is expected to modify both the intensity and frequency of dry spells
thus having a major role on tree population and community dynamics (IPCC, 2013). Tree-
tree interactions constitute critical processes shaping forest dynamics during secondary
succession after anthropogenic or natural disturbance events such as drought (Tilman,
1994). Importantly, tree-tree interactions in dendrosciences are often neglected or, at most,
assumed to be invariant and negative (competitive interactions). At a population or
community levels, competition is usually associated to crowding conditions in forest stands,
and is assumed to have a decisive role under increased drought intensity and frequency
(Madrigal-González et al., 2014; Gleason et al., 2017) as predisposing factors to tree decay
and mortality (McDowell et al. 2008). However, tree-tree interactions, as well as other plant-
plant interactions might experience changes in space and time following environmental
gradients and climatic variability, respectively (Malanson et al., 2017). For instance, empirical
evidence in shrub-shrub interaction in alpine systems suggests rank reversals in the
interactions with the course of secondary succession (García-Cervigón et al. 2016). In
forests, competition dynamics throughout the secondary succession remain poorly
understood, as well as it is the influence of drought on competition throughout the secondary
succession.

In this Master thesis we will analyse how tree-tree interactions at the population and
community levels change during a severe drought such as the one in 2003 (see Ciais et al.,
2005). Specifically, the student will analyse how tree-tree interactions change using a
reconstruction of tree sizes in a whole stand using dendrosciences. Thus, tree-tree
interactions will be projected spatially and temporally and evaluated at the tree species level.

2- Objectifs du travail de Master

The main objective of this Master thesis is to analyse tree-tree interactions in time using
dendrosciences in mixed forest stands

3- Déroulement :The master thesis is divided into five major methodological steps :

.
1) State-of-art and data collection: During this initial step, the student will focus on
identifying the main topics and the lacks of knowledge within this field as to define a
research question correctly. The student will hold on existing literature and the
experience in the lab members and will draw a first draft on the research hypothesis to
be evaluated.
2) Sampling design: Based on the literature consulted, and in close collaboration with
DendroLab researcher, the student will define a potential sampling strategy to be
executed in the field. After this, a field campaign will be developed in selected sites in the
Alps following the specifications of the defined sampling protocol. Specifically, all the
individual trees within sampling plots of 30 meters radious will be sampled. During the
sampling, information related to the environment and tree individual will be collected.
3) Dendrochronologic assessment: The student will analyse the tree- ring samples in the
DendroLab (University of Geneva) under the supervision of researchers. Tree ring
chronologies at the individual level will be obtained in the form of Basal Area Increments
(BAI) without standardization.
4) Statistical analysis: Once obtained the tree ring width series for every individual tree, a
competition index following Canham () will be parameterized for every year within the
time scope defined previously using data at the plot level. This index bears in mind both
the size and the distance to the focal trees of every tree in the neighbourhood. After that,
a time series analysis will be applied to analyse how tree-tree interactions change in
space and time before and after the extreme drought of the 2003.
5) Interpretation and writing procedure:
In this final step, the student will critically review his/her results and discuss with the
supervisor for interpretation. During this step, the student will review scientific references
aimed to support the results. Finally, the student will design and write the master thesis

4- Interdisciplinarité :
The master thesis deals with the following topics: ecology, dendrosciences and statistics. It is
expected that at the end of the master’s program, the student gets a strong background in
identification and evaluation of research questions and hypotheses in a critical way.

5- Formation requise (optionnel) :

6- Références Initiales (optionnel) :

Ciais, P., Reichstein, M., Viovy, N., Granier, A., Ogée, J., Allard, V., ... & Chevallier, F. 2005. Europe-
wide reduction in primary productivity caused by the heat and drought in 2003. Nature, 437(7058),
529.

García-Cervigón, A. I., Gazol, A., Sanz, V., Camarero, J. J., & Olano, J. M. 2013. Intraspecific
competition replaces interspecific facilitation as abiotic stress decreases: The shifting nature of
plant–plant interactions. Perspectives in Plant Ecology, Evolution and Systematics, 15(4), 226-236.

Gleason, K. E., Bradford, J. B., Bottero, A., D'Amato, A. W., Fraver, S., Palik, B. J., ... & Kern, C. C. 2017.
Competition amplifies drought stress in forests across broad climatic and compositional gradients.
Ecosphere, 8(7).
IPCC, 2013: Climate Change 2013: The Physical Science Basis. Contribution of Working Group I to the
Fifth Assessment Report of the Intergovernmental Panel on Climate Change [Stocker, T.F., D. Qin, G.-
K. Plattner, M. Tignor, S.K. Allen, J. Boschung, A. Nauels, Y. Xia, V. Bex and P.M. Midgley (eds.)].
Cambridge University Press, Cambridge, United Kingdom and New York, NY, USA, 1535 pp,
doi:10.1017/CBO9781107415324.

Madrigal-González, J., & Zavala, M. A. 2014. Competition and tree age modulated last century pine
growth responses to high frequency of dry years in a water limited forest ecosystem. Agricultural and
forest meteorology, 192, 18-26.

Malanson, G. P., Resler, L. M., & Tomback, D. F. 2017. Ecotone response to climatic variability
depends on stress gradient interactions. Climate Change Responses, 4(1), 1.

McDowell, N., Pockman, W. T., Allen, C. D., Breshears, D. D., Cobb, N., Kolb, T., ... & Yepez, E. A. 2008.
Mechanisms of plant survival and mortality during drought: why do some plants survive while others
succumb to drought?. New phytologist, 178(4), 719-739.

Tilman, D. 1994. Community diversity and succession: the roles of competition, dispersal, and habitat
modification. In Biodiversity and ecosystem function (pp. 327-344). Springer, Berlin, Heidelberg.

7- Lieu de travail et encadrement : Swiss Alps, Geneva; Prof. Markus Stoffel, Dr. Jaime
Madrigal and Dr. Juan A. Ballesteros-Cánovas
N° : 43-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018
TITRE:
Flash flood forecasting based on rainfall thresholds: An
adaption of existing algorithms to the local scale.

1- Problématique : Extreme rainstorms often trigger catastrophic flash floods, which can
cause major economic damage. In Switzerland, for example, a single rainfall event caused a
damage of 85 Mio. CHF in October 2011 and thereby accounted for around 71% of the total
damage caused by mass movements in this year (Andres et al., 2013). To prevent such
damage, there exist a variety of systems that use information on observed and forecasted
precipitation and issue flash flood warnings (Alfieri et al. 2015). Especially in small
catchments, however, the forecast of flash floods remains challenging, because extreme
discharge tends to occur as a result of localized convective rainfall and response times to
issue such warnings are often very short. To provide valuable information for emergency
management at the local scale, these systems therefore need to be well adapted to local
conditions and take locally available data into account. In this context and in the framework
of the ANYWHERE project (anywhere-h2020.eu), it is planned to adapt existing algorithms
used to issue flash flood warnings at the European scale to the canton of Bern, Switzerland,
and investigate the added value of local data sources.

2- Objectifs du travail de Master: The objective of this thesis is to adapt and apply
algorithms of the flash flood early warning system (FF-EWS) developed at the European
scale (Alfieri et al., 2015) to locally available data sources in the canton of Bern, Switzerland.
The algorithm thereby calculates the catchment aggregated rainfall and its return period
within a catchment based on radar observations (Figure 1). In the canton of Bern, it can be
run using the data from the MeteoSwiss radar network, as well as the high-resolution
topography maps available in Switzerland. To assess the reliability of the approach, it can for
example be tested using the CombiPrecip product of MeteoSwiss or actual damage records.
Moreover, the added value of the approach with respect to the use of coarser European
radar composites (OPERA) and topography could be investigated.
Figure 1: Example of the FF-EWS applied in Catalonia during an event on the 12–14 September
2006. Left: Accumulated precipitation for 13 September 2006 based on radar precipitation estimates
(the circles indicate rain gauge accumulations). Right: Return period of the entire event (the red
dashed ellipses indicate the areas where floods were reported) (Alfieri et al., 2015).

3- Déroulement : The student conducts a literature review and identifies the most important
research gaps and challenges in this field. The main focus of the thesis, however, will lie on
qualitative and quantitative data analysis. Thereby, access to radar data of MeteoSwiss will
be provided, and the analysis could include the following steps: (1) Calculation of catchment
aggregated rainfall (and eventually return periods) for distinct events and rivers in the canton
of Bern using radar data of MeteoSwiss, detailed topographical data, and existing algorithms
of the FF-EWS, (2) comparison with accumulations (and eventually return periods) obtained
with the CombiPrecip product of MeteoSwiss or actual damage records, i.e. qualitative
description and quantification of performance and errors, (3) implications and
recommendations for operational applications. If time is sufficient and the student is
interested in further analyses, the performance of the approach could eventually be
compared to results obtained with the coarser European radar composite (OPERA) and
topography (optional).

4- Interdisciplinarité : This study is an applied work in the field of meteorology and closely
linked to operational applications in risk management (e.g. hydrology). The student will gain
insights into different approaches estimating rainfall intensities (e.g. radar, meteorological
stations) and learn how to process such data and derive relevant information for risk
management. Furthermore, the student will apply statistical methods to validate such
approaches. Finally, the student will prepare results which are directly relevant for cantonal
authorities.

5- Formation requise: a) background or strong interest in atmospheric science, b)


programming skills (e.g. Matlab or R) and some statistical background, c) experience with
the structure and handling of spatial data, d) ability to communicate and write in English
6- Références Initiales:

Alfieri, L., Berenguer, M., Knechtl, V., Liechti, K., Sempere-Torres, D., & Zappa, M. (2015).
Flash Flood Forecasting Based on Rainfall Thresholds. Handbook of Hydrometeorological
Ensemble Forecasting.

Andres, N., Badoux, A., & Hegg, C. (2013). Unwetterschäden in der Schweiz im Jahre 2011.
Wasser Energie Luft, 105(1).

7- Lieu de travail et encadrement : C3i, ISE, UNI Carl Vogt, Prof. Dr. Markus Stoffel,
markus.stoffel@unige.ch, Dr. Mario Rohrer, mario.rohrer@unige.ch, Michael Fehlmann,
michael.fehlmann@unige.ch
N° : 44-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Evaluation of a probabilistic rainfall downscaling approach for a pre-alpine watershed of


Switzerland

1- Problématique : Small scale patterns of heavy rainfall cannot be forecasted easily, neither today
nor in near future, although common agreement exists that these patterns can be crucial for the
formation of flood events or shallow landslides. This shortcoming is even more so particularly true for
watersheds with heterogeneous runoff formation processes. In the Zulg River (Canton of Berne), flood
events have occurred quite frequently over the past few years. Here, the watershed is characterised by
two distinct geologies which have an important impact on the runoff formation.

2- Objectifs du travail de Master : The objective of the present MSc thesis is an assessment of the
potential of a probabilistic rainfall downscaling approach, named RainFARM (proposed by Rebora et
al. (2006) for Liguria in Italy) in the pre-alpine context of the Zulg River. The MSc project is part of a
European Union H2020 project (ANYWHERE) and will be realized in close collaboration with Météo
Suisse.

3- Déroulement :In a first step the model will be evaluated based on “perfect forecasts” what means
radar data from former events. From these ensembles of possible precipitation events should be
derived. Afterwards the model will be run on weather real forecast (Cosmo). The resulting
precipitation fields will be a bases for running a hydrological model that already is calibrated to the
Zulg watershed. The results from the downscaling and the runoff modelling have to be discussed.

4- Interdisciplinarité :The work integrates knowledge and methods from environmental sciences,
climatology, meteorology, and GIS.

5- Formation requise (optionnel) : Motivated student with a passion for climatology, handling of
large datasets, statistics and experience with GIS.

6- Références Initiales (optionnel) :

Rebora, N., Ferraris, L., von Hardenberg, J., Provenzale A., 2005: RainFARM: Rainfall
Downsacaling by a Filtered Autoregressive Model. J. Hydrometeorol., 7(4): 724-738.

Rebora, N., Ferraris, L., von Hardenberg, J., Provenzale A., 2006: Rainfall downscaling and
flood forecasting: a case study in the Mediterranean area. Nat. Hazards Earth Syst. Sci.,
6, 611-619, 2006.
7- Lieu de travail et encadrement : Climate Change Impacts and Risks in the Anthropocene (C-
CIA) chair, Prof. Markus Stoffel, Peter Mani ; Dr. Nicola Rebora is available for technical help and
any other questions.
N° : 45-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Islands in Swiss Rivers: Riparian vegetation and island formation in rivers with different
human impacts

1- Problématique : Once common in European rivers, in the late historical times islands were almost
completely eliminated from the rivers. Today they occur in rivers that have avoided major human impact
or in response to a reduction in flow and sediment dynamics. Island-braided river reaches support rich
fauna, with high species richness in such reaches shown for fish, benthic macroinvertebrate, amphibian
and ground beetle communities. Re-establishing of islands may be a relatively fast and cost-effective
means of the restoration of hydromorphologically degraded rivers but its effective use in the restoration
requires highlighting several aspects related to island inception, development and persistence as well as
environmental significance. Flood disturbances are a key control on vegetation establishment and
survival in rivers as they recruit and deposit on channel bars large vegetative particles that initiate the
formation of islands. On the other hand, they can topple growing plants and laterally erode islands.
Moreover, where the energy of flood flows is too high, it can either prevent island development or lessen
island size. Hitherto existing concepts of vegetation succession within river floodplains emphasize the
role of pioneering herbaceous plants in vegetation encroachment onto exposed riverine sediments.
However, a large body of evidence has been collected, showing that island inception in mountain rivers
is rather related to the deposition of large wood in their channels.

2- Objectifs du travail de Master : The objective of the present study will be to analyse how species
richness of plant communities change through the sequence of island development stages. In addition,
changes in the characteristics of islands over a medium-term period along different river reaches which
have suffered different human impacts will be analysed.

3- Déroulement :The first step will be to define particular development stages of vegetated islands
based on the available literature, and apply the obtained classification to the study sites. Different
rivers will be selected across Switzerland. Field surveys will be done to measure and characterize
islands in the different rivers. Tree species, density and age will be carried out in the field, doing an
inventory and taking samples that will be analysed in the laboratory. Analyses will be completed with
GIS and aerial pictures.

4- Interdisciplinarité :The work integrates knowledge and methods from environmental sciences,
geomorphology, hydrology, ecology, forestry and GIS.
5- Formation requise (optionnel) :Motivated student, passion for rivers, previous knowledge on
fluvial dynamics, riparian forest and experience with GIS are an asset.

6- Références Initiales (optionnel) :

Bennett, S.J., Andrew, S. 2013. Riparian Vegetation and Fluvial Geomorphology. Wiley.
DOI: 10.1029/WS008

Fetherston, K.L., Naiman, R.J., Bilby, R.E., 1995. Large woody debris, physical process, and
riparian forest development in montane river networks of the Pacific Northwest.
Geomorphology 13, 133–144.

Gurnell, A. M., Petts, G. E., Hannah, D. M., Smith, B. P. G., Edwards, P. J., Kollmann, J.,
Ward, J. V. and Tockner, K. (2001), Riparian vegetation and island formation along the
gravel-bed Fiume Tagliamento, Italy. Earth Surf. Process. Landforms, 26:31–62.

Mikus, P., Wyzga, B., Kaczka, R.J., Walusiak, E. and Zawiejska, J., 2012. Islands in a
European mountain river: linkages with large wood deposition, flood flows and plant
diversity. Geomorphology, 202, 115–127.

7- Lieu de travail et encadrement : Coaching: Dr. Virginia Ruiz-Villanueva, Prof. Markus


Stoffel
N° : 46-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Topographic, geomorphological, and climatic controls on glacial lake distribution


and outburst hazard across the Himalayan region

1- Problématique : Climate change and related retreat of glaciers over the past century has
led to the development of many large glacial lakes across the Himalaya. These lakes often
have weak dam structures, and catastrophic overtopping or breaching of the dam can lead to
devastating glacial lake outburst floods (GLOFs). Previous studies have shown that the most
affected regions are in the eastern Himalaya (Tibet, Nepal, and Bhutan), while there have
been comparatively fewer GLOFs in central or western Himalaya, and in particular within
India. While it is known that lakes are typically more frequent and larger in the East, it
remains to be explored what are the underlying drivers for this, and what other factors may
contribute towards these trends. This new knowledge will be important to understand and
project how the GLOF threat may continue to evolved over the 21st century.

2- Objectifs du travail de Master : 1) Establish an up-to-date historical record of GLOF


events over the past century across the Himalayan region; 2) Identify key drivers of lake
formation and GLOF activity across the region; 3) Evaluate the implications of this new
knowledge for future GLOF hazard and risk in the region.

3- Déroulement :a) Literature review ; b) Compilation of historical GLOF inventory and lake
database ; c) Generate baseline datasets on geomorpology, topography and climate ; d)
Statistical and geospatial analyses ; e) Deriving and discussing implication of trends and
patterns.

4- Interdisciplinarité :This work combines GIS and remote sensing, glaciology, climatology
and geomorphology,

5- Formation requise (optionnel) :Certificat Géomatique


6- Références Initiales (optionnel) :Gardelle, J., Y. Arnaud, and E. Berthier, 2011:
Contrasted evolution of glacial lakes along the Hindu Kush Himalaya mountain range
between 1990 and 2009. Glob. Planet. Change, 75, 47–55.

Harrison, S., and Coauthors, 2018: Climate change and the global pattern of moraine-
dammed glacial lake outburst floods. Cryosph., 12, 1195–1209, doi:10.5194/tc-12-1195-
2018.

7- Lieu de travail et encadrement : Place of work and supervision: ISE. Prof. Markus
Stoffel, Dr. Simon Allen
N° : 47-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Corridors of safety for disaster risk reduction in mountain regions

1- Problématique : Infrastructure and communities located in mountain valleys and alpine


passes are exposed to a variety of natural hazards. People living and working in this
environment are often acutely aware of the risks, yet lack basic information on how to best
react when a disaster strikes. For example, many of the 6000 fatalities during the 2013
Uttarakhand disaster in northern India included pilgrims trying to escape downvalley from the
devastated temple village of Kedernath. Lives could have been saved and the rescue
operation expedited if safe refuge areas along the valley were known in advance. The
emphasis of this thesis is therefore to undertake first-order modelling of mass movement
hazards in a selected region of India or Nepal, to identify safe land areas and evacuation
zones that could aid response capacities.

2- Objectifs du travail de Master : 1) Develop and implement simple GIS models to


determine runout zones of landslides and other mass movements; 2) Use model results to
create user-friendly maps that may guide civilian response and evacuation efforts during a
disaster; 3) Provide guidance on how results might be upscaled and tailored for other
vulnerable mountain regions.

3- Déroulement : a) Literature review; b) Selection and justification of study region; c)


Review and development of modelling approaches; d) Hazard and risk modelling; e)
Development of maps and other risk reduction strategies; f) Engage with local stakeholders
(remotely) to translate science into on-ground action.

4- Interdisciplinarité : This work combines GIS and remote sensing, with understanding of
hydrogeomorphic processes. Understanding of drivers of hazards and risk, including climate
change component, and social dimensions.

5- Formation requise (optionnel) :Strong skills in GIS and/or other approaches for hazard
modelling.
6- Références Initiales (optionnel) :
Ziegler, A. D., and Coauthors, Pilgrims, progress, and the political economy of disaster
preparedness – the example of the 2013 Uttarakhand flood and Kedarnath disaster.
doi:10.1002/hyp.10349.

Allen, S.K., Schneider, D., Owens, I.F. 2009: First approaches towards modelling glacial
hazards in the Mount Cook region of New Zealand's Southern Alps. Natural Hazards and
Earth System Sciences, 9, 481-499.

7- Lieu de travail et encadrement : Place of work and supervision: ISE. Prof. Markus
Stoffel, Dr. Simon Allen
N° : 48-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Etude sur l’attractivité de mélanges floraux sur les abeilles en ville.

1- Problématique : Certaines stratégies sont mises en place dans les espaces verts urbains
afin de favoriser la diversité et la conservation de la faune. Parmi ces stratégies, de plus en
plus de gestionnaires d’espaces verts intègrent dans certains lieux de la ville des prés fleuris
visant à favoriser les abeilles. Or, peu de suivi est réalisé sur ces pré fleuris afin
d’effectivement quantifier l’attractivité de ces derniers et d’identifier les espèces de
pollinisateurs qui en bénéficient le plus. Dans le cadre du projet BEEFLORA mené par le
groupe Agro écologie et systèmes horticoles de hepia, des semis de prés fleuris ont été
réalisés en 2018 dans certains parcs de la ville de Genève afin d’évaluer l’efficacité de ces
stratégies dans la conservation des pollinisateurs.

2- Objectifs du travail de Master : Dans le cadre de ce travail de master, l’étudiant-e aura


à : 1) Effectuer des recensements des pollinisateurs (abeilles sauvages, abeilles
domestiques et papillons) sur les prés fleuris établis dans les différents parcs de la ville de
Genève ; 2) Evaluer, pour l’abeille domestique, si ces prés fleuris sont réellement un apport
en termes de pollen pour celle-ci (évaluation qui sera faite à partir de collecte et identification
de pollens) et 3) Réaliser des relevés botaniques sur les prés fleuris ainsi que des % de
floraison des différentes plantes.

3- Déroulement :Revue de littérature et proposition d’un protocole expérimental ; Suivi de


parcelles expérimentales sur le terrain au niveau des insectes pollinisateurs et au niveau
botanique ; Collecte de pollens à partir de ruches ; Identification des insectes pollinisateurs
en laboratoire et des grains de pollens ; Analyse des données et rédaction du mémoire.

4- Interdisciplinarité :Ce projet intègre à la fois des compétences botaniques et


entomologiques.

5- Formation requise (optionnel) :Connaissance de base en botanique et en entomologie


un atout. Connaissance de R.
6- Références Initiales (optionnel) : (1) Blackmore, L.M., and D. Goulson. 2014. Evaluating
the effectiveness of wildflower seed mixes for boosting floral diversity and bumblebee and
hoverfly abundance in urban areas. Insect Conserv. Divers. 7(5): 480–484.8; (2) Fortel L.,
Henry M., Guilbaud L., Guirao A-L., Kuhlmann M., Mouret H., Rollin O., Vaissière B. E.,
2014, Decreasing abundance, increasing diversity and changing structure of the wild bee
community (Hymenoptera: Anthophila) along an urbanization gradient. PLoS ONE, 9, doi:
10.1371/journal.pone.0104679; (3) Garbuzov, M., and F.L.W. Ratnieks. 2014. Quantifying
variation among garden plants in attractiveness to bees and other flower-visiting insects.
Funct. Ecol. 28(2): 364–374; (4) Hennig E. I., Ghazoul J., 2012, Pollinating animals in the
urban environment. Urban Ecosystems, 15, 149–166.

7- Lieu de travail et encadrement : Le lieu de travail sera au laboratoire d’entomologie de


hepia, site de Lullier ainsi que sur le terrain (différents parcs de la ville de Genève).
L’encadrement sera assuré par le Dr. Sophie Rochefort, professeur hepia
(sophie.rochefort@hesge.ch) et co-encadré par le Dr. Martin Schlaepfer, UNIGE.
N° : 49-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Evaluation des services écosystémiques des fermes urbaines.

1- Problématique : L’intérêt grandissant sur l’intégration de fermes urbaines, de potagers


urbains et de jardins partagées soulève un certain nombre de questions quant aux rôles de
ces structures vertes sur les services écosystémiques rendus. Plusieurs services tel que celui
de l’approvisionnement est assez bien connu et quantifié, mais très peu de données
quantitatives sont disponibles sur le service de régulation et sur la biodiversité. Or, ces
données sont importantes afin de définir les meilleurs indicateurs de ces services
écosystémiques et développer des outils décisionnels pertinents destinés aux acteurs de
l’aménagement du territoire.

2- Objectifs du travail de Master : Dans le cadre de ce travail de master, l’étudiant-e aura


à : 1) Identifier un ou des groupes d’auxiliaires pouvant jouer un rôle important dans la
régulation des principaux ravageurs des cultures des fermes urbaines à l’étude ; 2) Procéder
à l’échantillonnage de ces auxiliaires et à leur identification ; 3) Réaliser des observations sur
les cultures au niveau des ravageurs; 4) Comparer les populations d’auxiliaires et de
ravageurs recensés sur les fermes urbaines à d’autres infrastructures vertes tels que parcs
urbains, toitures végétalisées.

3- Déroulement :Revue de littérature et proposition d’un protocole expérimental ; Suivi


entomologique dans différentes fermes urbaines, parcs et toitures ; Identification des
arthropodes en laboratoire; Analyse des données et rédaction du mémoire.

4- Interdisciplinarité :Ce projet intègre à la fois des compétences en écologie, en


biodiversité et en agriculture.

5- Formation requise (optionnel) :Connaissance de base entomologie un atout.


Connaissance de R.
6- Références Initiales (optionnel) : (1) Aerts, R., Dewaelheyns, V., Achten, M.J.W., 2016.
Potential ecosystem services of urban agriculture: a review. PeerJPreprints, p. 6; (2) Angotti,
T., 2015. Urban agriculture: long-term strategy or impossible dream?: Lessons from Prospect
Farm in Brooklyn, New York. Public Health 129, 336-341. (3) Lin, B.B., Philpott, S.M., Jha,
S., 2015. The future of urban agriculture and biodiversity-ecosystem services: Challenges
and next steps. Basic and Applied Ecology 16, 189-201. (4) Niemela, J., Saarela, S.,
Soderman, T., Kopperoinen, L., Yii-Pelkonen, V., Vare, S., Kotze, D., 2010. Using the
ecosystem services approach for better planning and conservation of urban green spaces: a
Finland case study. Biodiversity and Conservation 19, 3225-3243.

7- Lieu de travail et encadrement : Le lieu de travail sera au laboratoire d’entomologie de


hepia, site de Lullier ainsi que sur le terrain (ville de Genève et possiblement ville de
Lausanne). L’encadrement sera assuré par le Dr. Sophie Rochefort, professeur hepia
(sophie.rochefort@hesge.ch) et co-encadré par le Dr. Martin Schlaepfer, UniGe.
N° : 50-2018

Master Universitaire en Sciences de l’Environnement (MUSE)


PROPOSITION DE SUJET DE TRAVAIL DE MASTER - 2018

TITRE : Mesure et modélisation des caractéristiques thermiques


dans les annexes aquatiques d'un grand fleuve, le Rhône.
1- Problématique : Les zones humides associées aux grands fleuves représentent partout en
Europe des ensembles d'écosystèmes menacés, à haute valeur écologique et socio-
économique. Après les endiguements et rectifications effectués dès le 19ème siècle, ces zones
ont été affectées par la construction d'ouvrages hydro-électriques. L’évaluation, la
préservation et la restauration des systèmes alluviaux représentent des enjeux importants.

Un programme de restauration hydraulique et écologique du Rhône en France vise à restaurer


certaines annexes fluviales en rétablissant leurs connexions avec le fleuve, à restituer au
fleuve un "espace de liberté", à pérenniser et amplifier la biodiversité. Le régime thermique
des annexes fluviales est un élément déterminant pour la faune aquatique qui y vit, mais il a
été négligé dans les études réalisées à ce jour. On peut penser qu’il est déterminé
principalement par l’interaction entre la température de l’air, le type d’eau alimentant les milieux
(l’eau souterraine étant tamponnée thermiquement) et l’ombrage porté par la végétation
riveraine. Si le premier de ces facteurs semble être appelé à se modifier rapidement au cours
des décennies à venir, les deux autres peuvent être modifiés par l’homme dans le cadre des
opérations de restauration fluviale (recreusement augmentant le flux d’eau souterraine,
déboisements ou reboisements).

Le projet s'intègre aux recherches menées dans le groupe d'écologie des systèmes fluviaux
(E. Castella) ainsi que dans le groupe "Nonlinearité et climat" (J. Kasparian).

2- Objectifs du travail de Master : L'objectif du master est de décrire avec des moyens de
mesure simples, l'hétérogénéité spatiale et temporelle de la température de l'eau dans des
annexes fluviales ayant des fonctionnements hydrologiques contrastés (différents types de
connexion avec le fleuve). Ces mesures, aisni que que des séries de données temporelles
plus longues acquises par ailleurs sur ces milieux pourront servir de base à une modélisation
du comportement thermique de ces milieux.

3- Déroulement : Les étapes initiales du travail seront : 1) synthèse bibliographique sur les
déterminants du régime thermique des milieux d'eau douce et leur modélisation, 2) exploration
des chroniques thermiques et hydrologiques disponibles, issues du suivi mené sur les milieux
alluviaux du Rhône depuis une dizaine d'années afin de sélectionner les sites les plus
appropriés pour l'étude, 3) définition, conception et construction d'une instrumentation simple
adaptée à la mesure de température dans les milieux étudiés, 4) analyse et modélisation des
données dans la perspective de la construction de modèles permettant de prévoir l’évolution
thermique des milieux dans un contexte du changement climatique.

4- Interdisciplinarité : Ce travail se situe à l'interface entre physique, hydrologie et écologie.


Il nécessite l’intégration de connaissances relatives 1) au fonctionnement hydrologique d'un
fleuve et de sa zone alluviale, 2) au fonctionnement thermique des milieux aquatiques, 3) à
certains aspects statistiques comme l'analyse de séries temporelles.

5- Formation requise : Le sujet s'adresse aux étudiant-es des filières eau, énergie, climat et
biodiversité, mais ce n'est pas exclusif. Il nécessite un intérêt pour la physique et la
modélisation mathématique, ainsi que pour la conception, l'assemblage et la programmation
de composants électriques / électroniques simples tels que la plate-forme Arduino (un côté
bricoleur-leuse, en d'autres termes).

6- Références Initiales:Cliquez ici pour taper du texte.

Caissie, D. 2006. The thermal regime of rivers: a review. Freshwater Biology 51: 1389-1406.
Daufresne, M; Bady, P; Fruget, JF 2007. Impacts of global changes and extreme hydroclimatic events on
macroinvertebrate community structures in the French Rhone River. Oecologia: 151: 544-559
Mouthon, J; Daufresne, M: 2006. Effects of the 2003 heatwave and climatic warming on mollusc communities of
the Saone: a large lowland river and of its two main tributaries (France). Global Change Biology 12 : 441-449
Richter T. 2010. Régimes thermiques des écosystèmes aquatiques dans la zone alluviale du Haut Rhône français.
Master MUSE n°22. 130p.

7- Lieu de travail et encadrement : Dépt. F.A. Forel des Sciences de l'Environnement et de


l'Eau et ISE. Uni-Vogt.
Dr. Emmanuel Castella, Emmanuel.Castella@unige.ch tél 022 379 04 85,
Prof. Jérôme Kasparian, jerome.kasparian@unige.ch tél 022 379 05 12,
Dr. Stéphane Goyette, stephane.goyette@unige.ch, tel 022 379 07 57.