Vous êtes sur la page 1sur 16

Matériel et technique

de pêche
La pêche est une activité très variée. Le tout jeune pêcheur débutant doit connaître
le matériel et les accessoires, développer son savoir-faire et apprendre quand avec
quelle technique et tactique capturer un poisson. Les possibilités sont tellement vastes
que l’on a jamais fini d’apprendre!

A B K C D

48
A - Canne à mouche
B - Canne à l’anglaise
(canne à flotteur)
C - Canne télescopique 116
D - Canne à lancer 118
E - Moulinet à mouche
F - Moulinet à tambour fixe 119
G - Moulinet capoté
H - Moulinet multiplicateur 117
K - Moulinet simple
L - Epuisette

49
Les nœuds importants

On ne peut pêcher respectueusement et effi- Le nœud de chirurgien


cacement qu’avec des nœuds fiables. On doit
D48 pouvoir réaliser les plus importants même dans Avec le nœud de chirurgien,
les conditions les plus difficiles (doigts froids on peut attacher deux fils.
et mouillés). C’est l’entrainement qui fait le
maître!

Le nœud Uni

Le nœud Uni est un nœud universel pour at-


G120 tacher les cuillers, les émerillons baril et à
agrafe ainsi que les hameçons à œillet. Il per-
met également de fixer le fil sur la bobine.

5x

Le nœud palette

Il permet de monter un hameçon


à palette sur le bas de ligne.

Maintenat le noeud doit tenir!


Le nœud Clinch Le nœud Rapala

Le nœud Clinch De la mouche noyée au poisson nageur, tous


amélioré est une les leurres ont une meilleure nage grâce à la
variante encore boucle à l’avant.
plus fiable.

Des accessoires
indispensables
Fil de pêche Hard mono et bas de ligne acier
pour la pêche des brochets

Emerillons

Plombs

Hameçons

51
Pêche au flotteur

La méthode préférée pour pêcher à la profon-


deur désirée. Le flotteur soutient l’appât et sert
G49 en même temps à indiquer la touche lorsqu’un
poisson a engamé l’appât.
Il permet de capturer toutes les espèces de
poissons avec tous les appâts naturels, aussi
bien dans les eaux dormantes que rapides.

Flotteurs de courants

Les différents flotteurs


Les flotteurs fixes et coulissants

Les bombettes (Sbirulino)

Bulles d’eau

52
Pêche de fond hivernale de
la lotte.

La pêche de fond

Cette technique permet de pêcher plusieurs


espèces de poissons, carpes, tanches, anguilles G50

mais aussi des carnassiers.


A la pêche de fond, différents appâts naturels
sont posés directement sur le fond.

Montage pour la pêche de fond

G51

fil olive coulissante Emerillon bas de ligne

hameçon avec amorce

53
La pêche au lancer

C’est une méthode active et vivante pour cap-


turer toutes sortes de carnassiers, comme le
brochet, la truite, la perche, le sandre, etc. On
peut fixer des poissons sur des montures ou
utiliser des cuillères ondulantes ou tournantes,
des twisters, des poissons nageurs (wobblers)
de toutes les couleurs, formes et grandeurs. Il
G52 faut animer le leurre imitant un poisson pour
exciter le carnassier et provoquer son attaque.

La pêche au toc

Dans certains cours d’eau ou secteurs de ruis-


seaux et rivières, il n’est pas possible de pêcher
à la cuillère ou au flotteur. Ce peut être par
exemple dans un torrent de montagne bondis-
sant de rocher en rocher comme aussi dans les
ruisseaux et les rivières encombrés des vallées.
Le principe consiste à présenter discrètement
un appât naturel près du fond, derrière les pi-
erres et sous les racines avec une longue canne
et une ligne sans flotteur, mais plombée.

54
La pêche à la mouche
1
C’est une technique sportive où l’on utilise des
imitations d’insectes, de nymphes ou de petits
poissons. La pêche à la mouche exige une tech-
nique spéciale de lancer qui ne peut se compa-
rer à aucune autre.
On pêche sur la surface avec une mouche sèche
que le poisson vient happer, tandis qu’avec une 2

mouche noyée, une nymphe ou un streamer, on


recherche les poissons plus en profondeur.

Les différentes soies pour la pêche à la mouche

F Soie flottante
S Soie plongeante
S

F/S
F/S Soie flottante et pointe plongeante
de 3 m (Sink Tip)
F/S Soie flottante et pointe plongeante
de 9 m Sink Head F/S

55
La pêche en bateau

De nombreux modes de pêche précédemment


décrits peuvent également être pratiqués d’un
bateau. Mais c’est uniquement en bateau que
l’on peut pêcher en surface ou en profondeur
G53 à la traîne pour capturer les brochets, les per-
ches, les truites et les ombles.

Montage simple pour la pêche à la traîne


et la pêche avec les écarteurs (luges).

A1/A2 Rouleau principal


B Rouleau pour différentes cuillères
C Ligne principale montée sur rouleau
D Mât (3 à 6 mètres)
E Boule blanche obligatoire pour
G55 la traîne
F Ligne secondaire servant à ramener
la ligne principale
G Ligne principale reliée à la luge
H Boucle et mousqueton pour le raccord
de la ligne cuillère
I Luge ou écarteur
L Lignes aux leurres
M Emerillons
N Leurres

56
Pêche à la traîne avec
les écarteurs (luges).

Schéma pour la traîne en eau profonde


A Rouleau à deux étages avec fil de traîne normal
B Roulette de direction
C Clapet d’arrêt
D Goupille de déroulage
E Tête de frein
F Boule blanche
G 150 m. de fil d’acier 0,06 mm
H Indicateur de profondeur
K/L Boucle et mousqueton
M/R Leurres et appâts
S Plombée

57
Pêche à la gambe

A la gambe, on propose toutes sortes de leur-


res. Des petites nymphes à féras à l’asticot ar-
tificiel en passant par les imitations de petits
poissons, on trouve de tout chez les détaillants
G54 d’articles de pêche. A la gambe, on prend es-
sentiellement des féras, des ombles chevaliers
et des perches. On donne vie aux leurres en
faisant lentement remonter et redescendre le
montage. Il faut faire croire que le montage est
vivant, en l’animant ou en le faisant jouer dans
les courants.

ferrage doux

tirée douce

Des tirées douces de la gambe et un


ferrage maîtrisé sont très importants
pour capturer des féras.

58
On a besoin d’un matériel spé-
cifique pour pêcher les féras.

Les gambes à perches


imitent les alevins et
les petits poissons.

On trouve des petites nymphes


de toutes sortes et couleurs.

59
Appâts naturels
et artificiels
A la pêche, les appâts jouent un rôle très im- de vers d’eau et celles de mouches de pierre
portant. Il faut savoir toutefois que le meilleur sont d’excellents appâts pour presque toutes
des appâts ou des leurres ne sera d’aucune les espèces de poissons. Une mouche à l’état
utilité s’il est utilisé au mauvais endroit. Les final et adulte, appelée imago par les scienti-
différentes espèces de poisson préfèrent un ou fiques, est une proie que les poissons aiment
plusieurs de ces leurres ou appâts. L’efficacité bien venir prendre en surface. Ils aiment aussi
d’un leurre ou d’un appât est souvent liée à les larves dérivant entre deux eaux. Mais ces
l’offre alimentaire naturelle. Cela dit, on peut poissons peuvent aussi prendre tout ce qui
aussi habituer les poissons à une esche en tombe dans l’eau et qui ressemble à quelque
particulier. Avec des périodes d’amorçage (at- chose de comestible.
tention, l’amorçage est interdit à certains end- Les pêcheurs sportifs utilisent aussi un grand
roits), on peut les accoutumer et leur donner nombre d’appâts et de leurres, que l’on ne
confiance en une certaine nourriture. Même les trouve pas en milieu naturel, mais que les pois-
eaux usées transportent des aliments non na- sons acceptent volontiers.
turels. Un poisson ne mange donc pas que ce A présent, on peut acheter beaucoup d’appâts
qu’il connaît dans son environnement proche. naturels chez les détaillants d’articles de pêche
On pense par exemple à la truite, un carnas- comme par exemple des asticots (interdits
sier, également friande de pain ou de fromage. dans certains cantons), des teignes, des vers
Si elle a son poste à la sortie d’une station de farine, des vers de bois et différentes sortes
d’épuration, il peut lui arriver de négliger de vers (ver de terre, de terreau, canadien…).
les petits poissons-fourrage vivant dans son Ces appâts sont encore plus efficaces s’ils sont
milieu. immédiatement eschés à l’hameçon et proposé
G56 Les poissons blancs s’intéressent surtout à sur un montage fin, particulièrement pour des
la petite nourriture, comme larves, escargots, eaux très claires et des poissons très méfiants.
vers, crevettes d’eau douce (gammares) ou des Les poissons blancs préfèrent les appâts très
petits végétaux. Le pêcheur sportif peut récol- protéinés. C’est pour cette raison que la pâte,
ter lui-même dans l’eau tous ces appâts. le fromage ou le lard sont si efficaces. A la
L’offre en nourriture naturelle est carpe, la pomme de terre est un
variable et dépendante de la remarquable appât. Le maïs,
saison, de la température le blé ou d’autres graines
ainsi que d’autres pa- cuites sont également
ramètres. Certaines lar- très performantes.
ves ont besoin d’eaux Même les pâtes cor-
très oxygénées com- nettes sont égale-
me par exemple les ment très appréciées
larves de mouches de par les poissons
pierre, les larves de Les poissons prennent
vers d’eau ou les larves volontiers dans les
d’éphémères ainsi que eaux courantes des
les gammares. Les larves insectes tels que les sau-

60
Les truites apprécient
aussi les leurres.

terelles, les hannetons, papillons, etc., tombés ne s’intéressent à rien d’autre. Les cuillers
à la surface. Fixés à un hameçon, ces appâts tournantes sombres imitant les vairons et les
naturels auront beaucoup de succès. chabots (attention, parfois protégés), inspirent
Selon le secteur, la saison et les conditions moins de méfiance aux truites que les cuillers
d’eau, un appât sera plus efficace qu’un autre. argentées brillantes, en particulier dans les
secteurs surpêchés.
Les leurres et appâts pour les carnassiers
Les carnassiers ont une préférence pour les Les poissons-appâts
petits poissons. Mais pour autant, ils ne man- Les gros poissons mangent des petits poissons:
gent pas que cela. Les gros exemplaires ava- c’est pour cela qu’un petit poisson est souvent
lent presque tout ce qui peut passer entre un appât efficace. Cela dit la pêche au vif, à
leurs mâchoires: souris, petits oiseaux d’eau, savoir pêcher en utilisant un poisson vivant
grenouilles, tritons, salamandres. Mais même comme appât, est interdite sauf dans quelques G58
des carnassiers très goulus comme les perches rares lacs où elle est autorisée.
préfèrent des petits tels les asticots ou les vers La pêche au poisson mort est toujours auto-
de terre. Avec la truite aussi, on peut se rendre risée. Toutefois dans beaucoup de secteurs,
compte que les carnassiers ne ciblent pas tou- la loi interdit l’utilisation de poissons qui ont
jours les petits poissons. Il y a des moments une taille minimale de capture. De la même
où elles montent sur les mouches et qu’elles façon, il est interdit d’utiliser des poissons qui

61
G123
R59 Les poissons nageurs Les cuillers tournantes
(wobblers)

Les mouches sèches Les nymphes

G122 Les leurres souples virgules


(Twister)

G121 Les ondulantes

Les montures à poisson


mort ou à leurre souple Les mouches noyées Les streamers

Pour chaque envie, une offre ! Aujourd’hui, l’offre en Même le pêcheur à la mouche a beaucoup de choix.
leurres est énorme.

ne sont pas originaires de la rivière ou du lac Que ce soit durant la conservation ou lors de
afin d’éviter la propagation de maladies et l’utilisation, il faut traiter les poissons-appâts
d’espèces étrangères. Dans les cantons où le avec respect. Les poissons vivants (vifs), là où
poisson-appât est autorisé, on ne peut pêcher ils sont autorisés, doivent être fixés par les na-
qu’avec une attestation SaNa. rines ou par la mâchoire supérieure.
Les poissons-appâts particulièrement efficaces
D59 sont: le chabot, le vairon, le spirlin, le chevesne, Les leurres
la vandoise, le goujon, le rotengle, l’ablette et Sous cette dénomination, on parle d’imitations
la petite perche, là où leur utilisation est au- en métal, bois, plastique, plastique souple, ca-
torisée. outchouc, plumes et poils, de poissons-appâts
Selon le carnassier ciblé, la taille du poisson a et autres proies animales. On trouve les pois-
une grande importance. Pour la truite, on utili- sons nageurs (wobblers), les cuillers tournan-
se des poissons de la taille d’un doigt alors que tes, les cuillers ondulantes, les leurres souples
pour le brochet et le silure, on peut présenter virgule, les leurres souples poissons et les mon-
des carpes et des brèmes de plusieurs livres. tures. Ces leurres sont aussi efficaces que les
Les poissons-appâts peuvent être pêchés à la appâts naturels lorsqu’ils sont correctement
canne, avec un gobe-mouches, une nasse ou un animés. Ils tournent, ils sautillent, ils vibrent,
carrelet. On peut aussi en acheter des vivants ils ondulent, ils remuent.
et des morts chez les détaillants d’articles de Combinés avec les bonnes vibrations qu’ils
pêche. Les poissons vivants ne peuvent être émettent, ces leurres excitent les carnassiers
vendus qu’aux personnes de plus de 16 ans. et provoquent leurs attaques. Relevons que,

62
dans une eau où Une belle imitation berne
les pêcheurs utili- souvent les jolies truites
farios!
sent trop souvent
des cuillères et
autres leurres,
les carnassiers, modèles existants
avec le temps, dans la nature.
deviennent de Elles sont répar-
plus en plus mé- ties en plusieurs
fiants. C’est le cas catégories: mouches D60
par exemple pour les sèches, mouches no-
cuillères très brillantes yées, nymphes et strea-
qui auront même tendance à mers. La mouche sèche s’utilise
effrayer le poisson. Dans ce cas on pour pêcher sur la surface tandis que
pourra essayer des modèles plus sombres. Cer- la mouche noyée s’utilise sous la surface de D61
taines formes et couleurs donnent d’excellents l’eau. Le streamer n’imite pas une mouche,
résultats dans certains types d’eau. Chaque mais un petit poisson destiné principalement
leurre a sa propre animation qui peut sédui- aux carnassiers. La nymphe imite une mouche D62
re un carnassier en particulier. Par à l’état de larve et permet de pêcher
contre, il est indispensable de sous la surface. Avec ces leurres
l’animer de la bonne façon. nous pêchons des poissons
Pour les truites dans les nobles mais aussi du pois-
eaux froides, il faut ma- son blanc. Avec ces ma-
nier lentement et près tériaux synthétiques on
du fond. Pour la pêche pourra confectionner des
des perches dans les gambes, pour pêcher les
lacs en été, il faut ma- féras, les bondelles et les
nier rapidement près de perches.
la surface. Vous devez es-
sayer toutes les possibilités Les imitations d’asticots
pour vous faire une idée précise et de vers
du comportement des poissons sur un Les asticots ou les vers artificiels et les
secteur à une période donnée. autres imitations ne sont attractifs que si on
les anime.
Les mouches Dans une eau calme, un asticot artificiel ou
Les mouches artificielles imitent les éphémères un ver en plastique immobile n’aura du suc-
ou les vers d’eau. Elles peuvent être confecti- cès qu’auprès de poissons d’élevage tout juste
onnées avec des plumes, des fils de couleurs, déversés dans l’eau. Même lorsque l’imitation
des étoffes synthétiques, des poils d’animaux est particulièrement ressemblante, le poisson
(cerfs, écureuils, renards, lièvres, etc.) ou de remarque la supercherie! C’est pourquoi il
nombreux autres matériaux. Ces mouches, convient d’animer la ligne.
très attractives, sont confectionnées selon des

63

Vous aimerez peut-être aussi