Vous êtes sur la page 1sur 3

Sciences Indusrielles

Circuits logiques
Notions principales

CIRCUITS LOGIQUES

NOTIONS PRINCIPALES

1 Représentation des valeurs numériques


Dans tous les domaines, nous sommes amenés à manipuler des grandeurs, que se soit
pour calculer mathématiquement, ou pour observer à l’aide de capteurs, …. Il faut donc les
représenter correctement et précisément.
On distingue alors deux façons de le faire, la façon numérique et la façon analogique.

Représentation analogique :
On fait correspondre à une grandeur, une autre grandeur qui lui est
directement proportionnelle

Un tachymètre de voiture représente la vitesse du véhicule par la déviation d’une aiguille à


l’aide d’un ressort.
La représentation analogique est donc continue
Tout phénomène physique évoluant de façon continu, le monde réel est donc analogique

Représentation numérique :
La grandeur représentée n’est plus proportionnelle à la grandeur
physique étudiée. La grandeur est représentée à l’aide de chiffres

Une horloge numérique (montre « à chiffre ») représente l’heure qui est une fonction
continue, à l’aide de chiffres représentant les heures, les minutes et les secondes. Ces chiffres
ne varient pas de façon continue puisque le chiffre des secondes est incrémenté toutes les
secondes !!! Ces chiffres évoluent donc de façon discontinue ou discrète, contrairement à
l’heure du jour qu’ils représentent ; c’est une représentation numérique de l’heure du jour.
La montre à aiguille, elle, évolue de façon continue, c’est donc une représentation continue
donc analogique de l’heure du jour.

La représentation numérique est donc discontinue, c’est à dire discrète

La représentation numérique est partout car elle possède de nombreux avantages. Cependant
son grand inconvénient est que le monde réel est analogique. Il faut pouvoir passer d’une
représentation à l’autre pour une même grandeur physique, car le traitement de l’information
(donc de toute grandeur) est numérique.
Capteur numérique : codeur
Capteur analogique Phénomène physique
(grandeur analogique)

Convertisseur analogique-numérique : CAN

Représentation Représentation numérique :


analogique Traitement : calcul …….

Convertisseur numérique- analogique:


Page 1 Emmanuel FARGES  EduKlub S.A.
Tous droits de l’auteur des œuvres réservés. Sauf autorisation, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que
la consultation individuelle et privée sont interdites.
Sciences Indusrielles
Circuits logiques
Notions principales

2 Systèmes de numération décimale et binaire


2.1 Système décimal.

Ce système comprend dix nombres ou symboles (0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9). Ce système aussi


appelé système à base dix, s’est imposé tout naturellement à l’homme puisque nous possédons
dix doigts.
On parvient à exprimer n’importe quelle grandeur à l’aide de ces dix symboles :
Il suffit d’associer un poids à chaque rang, dans le quelle figure un nombre de la façon
suivante :

103 102 101 100 10-1 10-2 10-3


↓ ↓ ↓ ↓ ↓ ↓ ↓
2 5 9 1 , 8 6 1
↑ ↑ ↑
Poids Virgule Poids
fort décimale faible

Tout nombre se décompose comme somme des produits de chaque chiffre par le poids de
son rang.
Dans notre exemple :
2591,861 = ( 2.103 ) + ( 5.102 )+ ( 9.101 ) + (1.100 ) + ( 8.10−1 ) + ( 6.10−2 ) + (1.10−3 )
Le poids du rang du chiffre 9 est 101 puiqu’il est au second rang de la partie entière

2.2 Système binaire.

Le système décimal est malheureusement très mal adapté au mécanisme numériq ue puisqu’il
faudrait concevoir des signaux électriques avec 10 niveaux de tensions différents. Par contre il
est aisé de concevoir des signaux électriques fonctionnant sur deux niveaux de tensions
différents. C’est pourquoi les systèmes numériques fonctionnent avec le système binaire (base
2) comme système de numération de base.

Dans le système binaire, il n’y a que deux symboles ou chiffres possibles appelé bit : 0 ou 1.
Au niveau des circuits électriques, ceci se traduit par un signal électrique de tension
∈[ 0 V , 5 V ] . L’affectation au bit 0 ou au bit 1 se fait par exemple comme ceci :
5 Volts

Bit 1

2 Volts
Plage de tension inutilisée
0,8 Volts
Bit 0
0 Volt

Comme dans le système décimal, chaque nombre est décomposé en somme de produit de
chiffres (qui sont ici les bits 0 ou 1) par le poids de leur rang. La différence étant que les poids

Page 2 Emmanuel FARGES  EduKlub S.A.


Tous droits de l’auteur des œuvres réservés. Sauf autorisation, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que
la consultation individuelle et privée sont interdites.
Sciences Indusrielles
Circuits logiques
Notions principales

sont désormais des puissances de 2. Ainsi :


( ) ( ) ( ) ( ) (
1101,0112 = 1.23 + 1.22 + 0.21 + 1.2 0 + 0.2−1 + 1.2 −2 + 1.2−3 ) ( ) ( )
= 8 + 4 + 0 + 1 + 0,25 + 0,125
= 13,37510

3 Transmission de valeurs numériques


La transmission de valeurs numériques consiste à acheminer une information codée binaire
d’un endroit à un autre plus ou moins distant.
Deux types de transmissions existent

3.1 Transmission parallèle

La figure ci-dessous montre comment le mot binaire 10100011 est transmis d’un circuit E à
un circuit S. Chaque bit du mot binaire occupe une ligne de sortie du circuit E, laquelle ligne
est connectée à une entrée du circuit S, de sorte que les bits (ici 8 = un octet)sont transmis
simultanément, c’est à dire en parallèle.

Bit de poids fort E7 1 S7 : Bit de poids fort


E6 0 S6
E5 1 S5
Circuit E E4 0 S4 Circuit S
E3 0 S3
E2 0 S2
E1 1 S1
Bit de poids faible E0 1 S0 : Bit de poids faible

3.1 Transmission série

Il n’y a plus qu’une ligne de connexion entre le circuit d’entrée et le circuit de sortie et les bit
sont transmis les uns derrière les autres, à intervalle régulier T sous forme de tension nulle (bit
à 0) ou 5 V (bit à 1).

Circuit S
Circuit E
1 1 0 0 0 1 0 1

Page 3 Emmanuel FARGES  EduKlub S.A.


Tous droits de l’auteur des œuvres réservés. Sauf autorisation, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que
la consultation individuelle et privée sont interdites.