Vous êtes sur la page 1sur 3

Équations de droite : Résumé de cours et méthodes

Le plan est muni d’un repère orthonormé

1 Rappels sur les équations de droite


Pour les droites non parallèles à l’axe des ordonnées :
• Elles admettent une équation de la forme y = mx + p.
m est le coefficient directeur ! et p est l’ordonnée à l’origine.
xA
• Dire qu’un point A appartient à la droite d’équation y = mx + p signifie que ses coordonnées vérifient l’équation, c’est
yA
à dire que yA = mxA + p.
• Etant donné les droites D d’équation y = mx + p et D 0 d’équation y = m 0 x + p 0 :
D est parallèle à D 0 si et seulement si m = m 0 .
D est orthogonale à D 0 si et seulement si m × m 0 = −1.

Pour les droites parallèles à l’axe des ordonnées :


Elles admettent une équation de la forme x = c.

2 Comment déterminer une équation d’une droite connaissant deux de ses


points ?
! !
xA xB
Méthode générale : équation de la droite D passant par A et B .
yA yB
• si A et B ont la même abscisse alors D est parallèle à l’axe des ordonnées et admet x = xA comme équation.

• Dans le cas contraire, on calcule d’abord le coefficient directeur m avec la formule suivante :
yB − yA différence des ordonnées
m= = .
xB − xA différence des abscisses
Pour déterminer p, on exprime que les coordonnées de A doivent vérifier l’équation, c’est à dire que yA = mxA + p.
! !
2 4
Exemple : Déterminons une équation de la droite D passant par A et B .
−2 −1
−1 − (−2) 1 1 1
On a m = = . De plus, yA = mxA + p ⇔ −2 = × 2 + p ⇔ p = −3. Une équation de D est y = x − 3.
4−2 2 2 2

3 Comment déterminer une équation de la droite parallèle à une droite connue


et passant par un point connu ?
!
xA
Méthode générale : équation de la droite D 0 parallèle à la droite D et passant par A .
yA
D

A D’
• Si D n’est pas parallèle à l’axe des ordonnées :
D admet une équation de la forme y = mx + p et D 0 une équation de la forme y = m 0 x + p 0 avec m 0 = m. Pour déterminer p 0 , on
exprime que les coordonnées de A doivent vérifier l’équation de D 0 , c’est à dire que yA = m 0 xA + p 0 .

• Si D est parallèle à l’axe des ordonnées :


D 0 est aussi parallèle à l’axe des ordonnées et comme elle passe par A, son équation est x = xA .
!
1
Exemple 1 : Déterminons une équation de la droite D0 parallèle à la droite D d’équation y = 3x − 4 et passant par A .
2

Seconde - Équations de droite P.Brachet


c - www.xm1math.net 1
On a m 0 = m = 3 et yA = m 0 xA + p 0 ⇔ 2 = 3 × 1 + p 0 ⇔ p 0 = −1.
Une équation de D 0 est donc y = 3x − 1.
! !
0 3
Exemple 2 : On considère les points B et C .
2 8
!
1
Déterminons une équation de la droite D0 parallèle à la droite (BC) et passant par A.
−1
yC − yB 8−2
Le coefficient directeur de D 0 est le même que celui de (BC). Donc, m 0 = = = 2.
xC − xB 3−0
0 0 0
Et, yA = m xA + p ⇔ −1 = 2 × 1 + p ⇔ p = −3. 0

Une équation de D 0 est donc y = 2x − 3.

4 Comment déterminer une équation de la droite orthogonale à une droite


connue et passant par un point connu ?

!
xA
Méthode générale : équation de la droite D 0 orthogonale à la droite D et passant par A dans un repère orthonormal.
yA

A
D’

D
• Si D n’est pas parallèle à l’axe des ordonnées ou à l’axe des abscisses :
1
D admet une équation de la forme y = mx + p et D 0 une équation de la forme y = m 0 x + p 0 avec m 0 = − . Pour déterminer p 0 ,
m
on exprime que les coordonnées de A doivent vérifier l’équation de D 0 , c’est à dire que yA = m 0 xA + p 0 .

• Si D est parallèle à l’axe des abscisses :


D 0 est alors parallèle à l’axe des ordonnées et comme elle passe par A, son équation est x = xA .

• Si D est parallèle à l’axe des ordonnées :


D 0 est alors parallèle à l’axe des abscisses et comme elle passe par A, son équation est y = yA .
!
4
Exemple 1 : Déterminons une équation de la droite D0 orthogonale à la droite D d’équation y = 2x + 4 et passant par A .
5
1 1 1
On a m 0 = − = − et yA = m 0 xA + p 0 ⇔ 5 = − × 4 + p 0 ⇔ p 0 = 7.
m 2 2
1
Une équation de D 0 est donc y = − x + 7.
2
! !
0 1
Exemple 2 : On considère les points B et C .
4 1
!
−3
Déterminons une équation de la droite D0 orthogonale à la droite (BC) et passant par A .
2
yC − yB 1−4
Le coefficient directeur de (BC) est m = = = −3.
xC − xB 1−0
1 1
Le coefficient directeur de D 0 est donc m 0 = − = .
m 3
1
Et, yA = m 0 xA + p 0 ⇔ 2 = × (−3) + p 0 ⇔ p 0 = 3.
3
1
Une équation de D 0 est donc y = x + 3.
3

2 P.Brachet
c - www.xm1math.net Seconde - Équations de droite
5 Exemple de recherche d’une équation d’une médiane, d’une médiatrice et
d’une hauteur
! ! !
−3 1 −1
Dans un repère orthonormé, on considère les points A ,B et C .
1 3 −5
• Déterminons une équation de la médiane issue de A dans le triangle ABC.
Elle passe par A et par I, le milieu de [BC]. !
xB + xC yB + yC 0
Or, xI = = 0 et yI = = −1. Donc, I .
2 2 −1
yI − yA −1 − 1 2
Le coefficient directeur de la médiane est m = = =− .
xI − xA 0 − (−3) 3
2
Et, yA = mxA + p ⇔ 1 = − × (−3) + p ⇔ p = −1.
3
2
Une équation de la médiane est donc y = − x − 1.
3
• Déterminons une équation de la médiatrice
! de [BC].
0
C’est la droite passant par I , le milieu de [BC] et orthogonale à [BC].
−1
yC − yB −5 − 3
Le coefficient directeur de (BC) est m = = = 4.
xC − xB −1 − 1
1 1
Le coefficient directeur de la médiatrice est donc m 0 = − = − .
m 4
1
Et, yI = m 0 xI + p 0 ⇔ −1 = − × 0 + p 0 ⇔ p 0 = −1.
4
1
Une équation de la médiatrice est donc y = − x − 1.
4
• Déterminons une équation de la hauteur issue de B dans le triangle ABC.
C’est la droite passant par B et orthogonale à (AC).
yC − yA −5 − 1
Le coefficient directeur de (AC) est m = = = −3.
xC − xA −1 − (−3)
1 1
Le coefficient directeur de la hauteur est donc m 0 = − = .
m 3
1 8
Et, yB = m 0 xB + p 0 ⇔ 3 = × 1 + p 0 ⇔ p 0 = .
3 3
1 8
Une équation de la hauteur est donc y = x + .
3 3
B

eur
haut

A

dian
e

média
trice I

Seconde - Équations de droite P.Brachet


c - www.xm1math.net 3