Vous êtes sur la page 1sur 7

Faculté de Pharmacie de Monastir

Enseignement d’Hématologie
4ème Année Pharmacie

La Maladie de Waldenstrom
2016-2017

1
I- DEFINITION
- Macroglobulinémie de Waldenstrom
- OMS: Lymphome Non Hodgkinien à cellules B matures
- Lymphome lympho- plasmocytaire

Caractérisée par:

1-Infiltration Moelle Osseuse +/- organes lymphoides par des cellules


clonales lymphoplasmocytaires

2- IgM monoclonale dans le sérum.

II- EPIDEMIOLOGIE-ETIOLOGIES

- Maladie rare Incidence = 0,5 nouveau cas pour 100 000 habitants/an

- 1-2% des hémopathies malignes et 6 % des Sd lymphoprolifératifs B

- 5 à10 x (-) fréquente que le myélome

- Touche l'adulte après 60 ans / 1 % < 40 ans

- Prédominance masculine

- Aucun facteur étiologique n'a pu être retrouvé.

Cependant dans les familles de malades sont retrouvées avec une


fréquence non négligeable des anomalies des Ig ou des manifestations
autoimmunes.

2
III- PHYSIOPATHOLOGIE

-Mutation somatique au niveau du centre germinatif engendrant la


transformation maligne d’une sous-population de lymphocyte B
-Présence d’une anomalie moléculaire bloquant la commutation
isotypique des Ig.

La pathogénie est liée à :


1- infiltration tumorale
- Envahissement des tissus lymphoides
- Envahissement MO
2- IgM (Pentamérique et Ac)

IV- CLINIQUE
1- Circonstances de découvertes
Variables+++
- Asthénie, pâleur, dyspnée d’effort
- Infections à répétition
- Sd Hémorragique
- ADP, SMG,…
- AEG
- Fortuite: VS, Pic monoclonal, anémie,…(30- 50 %)
3
2- Symptomatologie
 Signes d’infiltration tumorale
- Envahissement des tissus lymphoides : Sydrome Tumoral (30-40%)

Adénopathies cervico-axillaires, puis inguino-crurales: bilatérales,


symétriques, fermes, indolores.

Les ganglions profonds seront recherchés

autres organes (5 %): poumon, peau, rein, SNC

Splénomégalie et hépatomégalie (de faible volume) : 20 - 30% des cas


Localisations viscérales : (10%) Gastro – intestinales +++, osseuses +/-

- Envahissement MO : Signes d‘Insuffisance Médullaire

Pâleur, asthénie, dyspnée

 Manifestations liées à l’IgM (Pentamérique)


- Syndrome d’hyperviscosité: Fréquent (50 %)

* Sd neurologique central (céphalées, vertiges, acouphènes) et


périphérique: fourmillements des pieds et mains, douleurs et crampes.

* Manif rétiniennes: hémorragies rétiniennes, œdème papillaire,…

- Cryoglobulinémie: (20 %) car l’IgM précipite à froid : syndrome de


Raynaud, ulcères cutanés

-Sd Hémorragique: (30 -50 %)

interaction Ig M/ Fact coagulation (II, VIII, Willebrand) ou Ig M/plaq

- Att. Organiques : Att rénale glomérulaire, dépôts cutanés avec


nodules, dépôts digestifs avec diarrhée et malabsorption, amylose par
dépôts de chaîne légère.

4
V- BIOLOGIE
BILAN HEMATOLOGIQUE:
1) Hémogramme:
- GB: N ou Aug + hyperlymphocytose (30%) entre 4000 et
15000/mm3
- Anémie NN Arég
- Plq N ou Dim
- Frottis : Rouleaux
2) Hémostase :
• Hémostase primaire
- allongement TS
- thrombopathie acquise liée à l'IgM
• Coagulation
- Des inhibiteurs de la coagulation sont parfois détectés (ACC)
- Les facteurs I, II, VII, VIII et X sont parfois abaissés.

3) Myélogramme : moelle riche ++

Infiltration lympho-plasmo (30 à 80 %)


± hypoplasie myéloide

4) Biopsie médullaire : Infiltration, souvent diffuse

Mais, myélofibrose fréquente.

BILAN IMMUNOCHIMIQUE
- VS acccélérée
- Protidémie élevée
- EPP: Pic monoclonal en béta2 ou gamma
- IEP et/ou immunofixation:
Chaine lourde µ + même chaîne légère kappa (75%) ou lambda

- Dosage des Ig: IgM élevé > 5g/l (60% < 30g/l)

- Protéinurie de Bence Jones + (25%)

5
VI- DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL
1- Les autres lymphopathies B avec IgM
- LLC B
- Maladie des agglutinines froides
- Lymphome lymphoplasmocytaire B
2- Les affections non hématologiques avec IgM:
Cancers, Infections, Collagénoses, Cirrhoses

VII- PRONOSTIC
• Médiane de survie: 5 à 10 ans.
• Plusieurs facteurs défavorables:
- l’âge > 65 ans
- Hb< 11.5 g/dl
- béta2 microglobuline > 3 mg/l
- IgM monoclonale > 70 g/l
- thrombopénie < 100 000/mm3.

Index pronostic

6
VIII- EVOLUTION

Habituellement lente et chronique,

- Complications ----- Décès:


- thromboses liées au syndrome d'hyperviscosité
- AHAI+++
- cytopénies par envahissement médullaire ou hypersplénisme
- complications hémorragiques++

IX- TRAITEMENT
1- Formes asymptomatiques: surveillance
2- Formes symptomatiques:
- La chimiothérapie: +++ pas de consensus
Plusieurs molécules (Chlorambucil, Melphalan, Cyclophosphamide et
Fludarabine)
- Corticothérapie: si manif AI
- Les plasmaphérèses: épurer les IgM.
- Radiothérapie: si grand foyer tumoral
- Splénectomie