Vous êtes sur la page 1sur 5

TP 1 : ETUDE D’UN REDUCTEUR 1

OBJECTIFS de TP :

 Réaliser le schéma cinématique correspondant


 Analyser une chaîne de transmission mécanique
 Identifier les caractéristiques et les liaisons des pièces
 Comparer le rapport théorique à celui expérimental.
 Identifier expérimentalement certaines caractéristiques de pièces

1) GÉNÉRALITÉS SUR LES Réducteur ( TRAINS ÉPICYCLOÏDAUX)

I.1. Trains épicycloïdaux ou planétaires :

Un train d'engrenage est dit "train épicycloïdal" lorsque, au cours du fonctionnement une ou
plusieurs roues dentées, appelées satellites, tournent autour d'un arbre mobile en rotation.
Ces roues dentées possèdent donc un mouvement relatif de rotation autour de leur axe et un
mouvement d'entraînement de rotation autour de l'axe de l'arbre. Ils autorisent de grands
rapports de réduction sous un faible encombrement et sont régulièrement utilisés dans les
boîtes de vitesse automatique.
Les puissances transmises sont modérées et les rendements diminuent quand le rapport de
réduction augmente. Leur étude est plus complexe que les autres cas.

I.2. Principe

La configuration ci‐dessous est la plus utilisée. On peut avoir 1,2,3 ou 4 satellites. Leur nombre
est sans influence sur le rapport de transmission.
Le fonctionnement n'est possible que si l'un des trois éléments principaux, planétaire 1,
planétaire couronne 3 ou porte satellites PS, est bloqué ou entraîné par un autre dispositif.
TP 1 : ETUDE D’UN REDUCTEUR 2

2) Etude d’un réducteur (machine à laver) :


a) identification des classes d’équivalence :
Le mécanisme se compose de quatre classes d’équivalence considérées comme
des solides :

1 = { Planetaire } Zp=28 dents


2
2 = { satellite } Zs=24 dents
3
3 = {courrone } Zc=76 dents

4 = { Porte satellite }

B) Graphe de liaison :

1 3

1 -3 : liaison pivot d’axe x


3 -4 : liaison pivot d’axe x
4-2 : liaison pivot d’axe x
2 4
TP 1 : ETUDE D’UN REDUCTEUR 3

B) schémas cinématique :

C) Etude théorique de la vitesse angulaire du sortie (planétaire ) :

𝑁𝑝1−𝑁𝑝𝑠 𝑍𝑐
On a : =𝑧
𝑁𝑐 −𝑁𝑝𝑠 𝑃1

Nc= 0 car la Couronne est fixe ce qui implique :


𝑁𝑝1 𝑍𝑐
−1=
𝑁𝑝𝑠 𝑍𝑝1
𝑍𝑐
Donc : 𝑁 = (1 + ) × 𝑁𝑝𝑠 avec : Nps= 1 rad/s
𝑍𝑝1

AN : Np1= 3.71 rad/s


TP 1 : ETUDE D’UN REDUCTEUR 4

2) Simulation sur Openmeca :


 sur Openmeca on définit :
- Les classes d’équivalences
- les engrenages
- les liaisons
TP 1 : ETUDE D’UN REDUCTEUR 5

3) Exploitation de graphe sur Openmeca :