Vous êtes sur la page 1sur 40

Stage au sein de l’ONCF

LISTE DES FIGURES


Figure N°1 : actigramme du niveau A-O de la machine-outil …………………………………………………………7

Figure N°2 : Diagramme pieuvre de la machine-outil ……………………………………………………………………7

Figure N°3 : SADT de la machine-outil ………………………………………………………………………………………….9

Figure N°4 : décomposition fonctionnelle de l’alimenteur hydraulique ………………………………………13

Figure N°5 : décomposition fonctionnelle de l’éjecteur des essieux ……………………………………………16

Figure N°6 : décomposition fonctionnelle d’élévateur des essieux ……………………………………………..18

Figure N°7 : décomposition fonctionnelle des poupées-motrices ………………………………………………...21

Figure N°8 : décomposition fonctionnelle des chariots …………………………………………………………………25

Figure N°9 : décomposition fonctionnelle d’entraînement principal …………………………………………….27

Figure N°10 : organisation de la maintenance corrective ……………………………………………………………30

Figure N°11 : diagramme de diagnostic ………………………………………………………………………………………32

Figue N°12 : pas d’affichage sur le pupitre de commande …………………………………………………………..34

Figure N°13 : pas de déplacement des poupées-motrices …………………………………………………………..35

Figure N°14 : pas d’huile et de pression pour l’alimentation ………………………………………………………36

Figure N°15 : pas d’entraînement des broches …………………………………………………………………………….37

Figure N°16 : pas de déplacement des chariots ……………………………………………………………………………38

1
Stage au sein de l’ONCF

LISTE DES TABLEAUX


Tableau N°1 : caractéristiques techniques de la machine-outil ……………………………………………………6

Tableau N°2 : fonctions de service de diagramme de pieuvre …………………………………………………….8

Tableau N°3 : analyse de l’alimenteur hydraulique ……………………………………………………………………15

Tableau N°4 : analyse d’éjecteur des essieux …………………………………………………………………………….18

Tableau N°5 : analyse d’élévateur des essieux …………………………………………………………………………..20

Tableau N°6 : analyse des poupées-motrices …………………………………………………………………………….23

Tableau N°7 : analyse des chariots ……………………………………………………………………………………………26

Tableau N°8 : analyse d’entraînement principal ………………………………………………………………………….28

2
Stage au sein de l’ONCF

Sommaire
SOMMAIRE

Liste des figures ......................................................................................................................................1


Liste des tableaux ....................................................................................................................................2

REMERCIEMENTS ....................................................................................................................................4

CHAPITRE 1 : analyse fonctionnelle de la machine-outil ..............................................................5


I.1 Introduction ......................................................................................................................................5
I.2 Présentation générale .......................................................................................................................5
I.3 Analyse fonctionnelle externe de la machine-outil ..........................................................................7
I.4 Analyse fonctionnelle interne de la machine-outil ..........................................................................9
CHAPITRE 2 : Elaboration d’un AMDE de la machine-outil ....................................................... 11

II.1 Définitions ..................................................................................................................................... 11


II.2 Analyse AMDE de la machine-outil ................................................................................................ 12
CHAPITRE 3 : Elaboration d’un programme de maintenance corrective de la machine-outil

.............................................................................................................................................................. 30

III.1 Définition ...................................................................................................................................... 30


III.2 Organisation .................................................................................................................................. 30

III.3 Fonctionnement ........................................................................................................................... 31

III.4 Méthode d’identification et traitement des pannes ................................................................... 33

III.5 Elaboration de quelques organigrammes de maintenance corrective ....................................... 33

Conclusion ............................................................................................................................................ 39

Références bibliographiques ............................................................................................................... 40

3
Stage au sein de l’ONCF

REMERCIEMENTS

Mes remerciements s’adressent à mon responsable de stage Mr. FOUAD ALOUI qui
m’a accorder ce stage au sein de son service et qui m’a proposé le sujet du stage qui
s’est avéré très intéressant, puisqu’il a une relation étroite avec la formation que je
poursuis autant qu’ingénieur d’état en Génie Industriel, chose qui m’a permis d’avoir
un savoir et une valeur ajoutée notables.

Je tiens aussi à exprimer ma gratitude envers Mr. ENNAJI et aux autres agents qui
mon porter une aide considérable.

Je tiens aussi à exprimer toute ma reconnaissance au corps professoral à l’Ecole


Nationale des Sciences Appliquées d’Agadir pour leur qualité d’enseignement.

4
Stage au sein de l’ONCF

Chapitre I

Analyse fonctionnelle de la machine-


outil UBF 112N

I.1 Introduction
Pour analyser les défaillances d’un système, il est nécessaire auparavant de bien
identifier à quoi doit servir ce système : c'est-à-dire de bien identifier toutes les
fonctions que ce système doit remplir durant sa vie de fonctionnement.

A partir de l’analyse fonctionnelle, on pourra mener deux études d’aspects


différents :

o Aspect économique : l’analyse de la valeur.


o Aspect technique : l’AMDEC.

Cela nous permettra d’aboutir à une synthèse nous donnant une solution fiable sur le
plan technique ainsi que sur le plan économique.

I.2 Présentation générale


1) Description générale de la machine-outil UBF 112N :

La machine-outil UBF 112N est une machine spécialisée, adaptée à la reprise des
essieux de chemin de fer dans la gamme suivante :

o Profilage des essieux neufs.


o Reprofilage des essieux usés.

5
Stage au sein de l’ONCF

o Dressage des faces internes de l’essieu.

A l’aide de l’équipement spécial, il est possible de réaliser :

o Dressage des faces externes de l’essieu.


o Dressage des disques de frein.

La machine-outil possède un haut degré d’automatisation assurant un service facile,


tous les processus de reprise peuvent être réalisés automatiquement.

Les opérations composant un cycle complet de l’usinage de l’essieu sont divisées en


sous cycles suivants :

o Mise en place de l’essieu.


o Prise d’origine avec mesure de l’usure du profil (avec l’optimisation de
l’usinage) ou prise d’origine avec mesure du profil et détermination du faux-
rond et du voile.
o Usinage du profil.
o Dressage des faces internes.
o Mesure de contrôle de l’essieu après reprise.
o Enlèvement de l’essieu.
 Caractéristiques techniques :

Tension d’alimentation 3 × 400𝑉 𝐴𝐶

Fréquence 50 𝐻𝑧

Type de réseau TN

Tension de commande 24𝑉 𝐷𝐶

Puissance installée 100 𝐾𝑊

Fluctuations de la tension d’alimentation (+6%; −10%)𝑈𝑛 (+2%; −2%)𝑓𝑛

Hauteur de l’implantation au-dessous de 1000 m au-dessus du niveau de mer

Température ambiante Max +45𝐶°

Humidité relative Max 85 %

Tableau N°1 : caractéristiques techniques de la machine-


outil UBF 112N.
6
Stage au sein de l’ONCF

I.3 Analyse fonctionnelle externe de la machine-outil UBF 112N :


o L’actigramme du niveau A-O du système étudié :

La figure N° présente l’actigramme du niveau A-O de la machine-outil et les flux


d’entrée et de sortie de ce système :

Ordres
d’exploitation
Opérateur/Régleur

Essieu à usiner
Réaliser une Essieu usiné
Outil neuf géométrie par
Copeaux
Energie enlèvement de
Lubrifiant usagé
Lubrifiant neuf matière

Figure N°1 : actigramme du niveau A-O


Machine-outil UBF 112N
de la machine-outil UBF 112N.

o Graphe d’interaction (diagramme pieuvre) : FP3

FP1
FP1

Pupitre de
Outil coupant commande
FC4

FC3 Lubrifiant
FC7
Essieu à usiner FC2
FP4

Machine-
FC1 outil UBF
Energie
112N
FC6
L’opérateur

FC8

FP2 FC9 FC5


Atelier
Sécurité
Ergonomie
Figure N°2 : diagramme pieuvre de la
machine-outil UBF 112N. 7
Stage au sein de l’ONCF

o La formulation des fonctions de service :

FONCTIONS EXPRESSION DE LA FONCTION

FP1 Permettre d’enlever la matière d’une façon plus précise.

FP2 Usiner l’essieu en fonction des consignes de l’opérateur.

FP3 Permettre d’enlever la matière automatiquement à partir du pupitre de


commande.

FP4 Permettre de donner la quantité d’huile nécessaire pour assurer la lubrification


de l’outil coupant.

FC1 Permettre à l’opérateur de donner des consignes à la machine-outil.

FC2 Usiner l’essieu automatiquement.

FC3 Permettre la commande de la machine-outil.

FC4 Enlever la matière.

FC5 Résister au milieu ambiant (atelier).

FC6 S’alimenter en énergie électrique.

FC7 Permettre la lubrification des composants de la machine-outil.

FC8 Respecter les normes de sécurité.

FC9 Etre facile à l’exploitation.

Tableau N°2 : fonctions de service de


diagramme de pieuvre.

8
Stage au sein de l’ONCF

I.4 Analyse fonctionnelle interne de la machine-outil UBF 112N :


o Diagramme SADT (Structured Analysis and Design Technic) :

Le diagramme SADT ci-dessous représente la décomposition fonctionnelle de la


machine-outil UBF 112N :

9
Commandes
Stage au sein de l’ONCF Energie
Utilisateur Informations visuelles sur moniteur (12)
hydraulique

électrique
Essieu à usiner Essieu usiné
Usiner
A0
Commandes Informations visuelles sur moniteur (12)
utilisateur Machine-outil UBF 112N

Instructions Ordres Energie


Communiquer hydraulique
Utilisateur D’exploitation vers
A1 actionneurs
Energie mécanique sur les axes
Pupitre de commande Traiter les
(X, Z, U, W, A, B)
informations
A2
Informations
Convertir
d’état de la Contrôler
machine Automate programmable PLC l’énergie
l’énergie
hydraulique A4
Pupitre de commande A3
Hydraulique

Organes de Motopompe
Essieu à usiner
contrôle Agir Essieu usiné

Distribuer A5
l’énergie
Broche+ Axes
Hydraulique
A7

Energie Capter les


Organes de Figure N°3 : SADT de la hydraulique
distribution machine-outil UBF 112N. distribuée Informations A6
10
Capteurs
Stage au sein de l’ONCF

Chapitre II
Elaboration d’un AMDE de la machine-outil
UBF 112N

II.1 Définitions :
o AMDE : Analyse des Modes de Défaillances et de leurs Effets (FMEA : Faillure Mode,
Effects Analysis).
o AMDEC : Analyse des Modes de Défaillances et de leurs Effets et de leur Criticité
(FMEAC : Faillure Mode, Effects Analysis and Criticality).

Il y a plusieurs types d’AMDEC qui sont utilisées lors des différentes phases de conception,
ainsi qu’en exploitation :

o AMDEC Produit : analyse de la conception d’un produit pour améliorer sa qualité et


sa fiabilité.
o AMDEC Moyen de production (ou système) : analyse de la conception ou de
l’exploitation des équipements de production pour améliorer leur disponibilité.
o AMDEC Sécurité : analyse des défaillances et des risques prévisionnels sur un
équipement pour améliorer la sécurité et la fiabilité.
o AMDEC Processus : analyse des opérations de production pour améliorer la qualité
de fabrication du produit.

L’AMDEC vise à réduire les temps d’indisponibilité après défaillance.

11
Stage au sein de l’ONCF

C’est une démarche à la fois qualitative et quantitative :

o Qualitative :
- Découpage fonctionnel.
- Analyse des modes de défaillances.
- Analyse des causes.
- Analyse des effets.
o Quantitative :
- Cotation de paramètres (fréquence d’apparition, gravité, ..).
- Calcul de la criticité à partir de ces paramètres.
- Mesure des résultats.

L’AMDEC est une démarche en 4 étapes :

o Etape 1 : initialisation de l’étude :


- Quel système étudier ?
- Quels objectifs atteindre ?
- Constituer le groupe de travail.
- Etablir le planning des réunions.
- Définir les supports de travail.
o Etape 2 : décomposition fonctionnelle de la machine :
- Découpage arborescent du système.
- Inventaire des fonctions de service.
- Inventaire des fonctions élémentaires.
o Etape 3 : analyse AMDEC du système :
- Analyse des mécanismes de défaillances (mode de défaillance, causes, effets,
détections éventuelles).
- Evaluation de la criticité (estimation des temps d’intervention, des fréquences
d’apparition des défaillances, évaluation des critères de cotation, calcul de la
criticité).
- Proposition d’actions correctives.
o Etape 4 : synthèse de l’étude :
- Hiérarchisation des défaillances (liste des pannes résumées, défaillances de
causes communes, classement par catégories).
- Liste des points critiques et plan de maintenance éventuel.

Pour notre cas : les données ne sont pas fiables analyse AMDE uniquement

II.2 Analyse AMDE de la machine-outil UBF 112N :

12
Stage au sein de l’ONCF

o L’alimenteur hydraulique :

L’alimenteur hydraulique sert à assurer la quantité d’huile ainsi que sa pression


appropriée nécessaires à l’alimentation des fonctions suivantes :

o Serrage et desserrage des entraineurs.


o Serrage et desserrage des poupées-motrices.
o Soulèvement et descente de l’élévateur des essieux.
o Déplacement des poupées-motrices.
o Soulèvement et la descente d’éjecteur de l’essieu.

Comme il a été décrit dans la théorie, nous allons procéder la décomposition


fonctionnelle de l’alimenteur hydraulique. Il consiste à décomposer le système en ces
différentes parties. Ces mêmes étapes seront suivies pour les autres équipements
étudiés dans ce rapport.

L’alimenteur
hydraulique

(2)
(3) (1) (7) (3) (1)

Réservoir Electrovalve Electrovanne Manocontact Capteur de


Motopompe
contrôle de
température
(1)

Capteur de
niveau d’huile

(1) (1) (1)

Accouplement Pompe à Moteur


engrenage électrique

Engrenages
Figure N°4 : décomposition fonctionnelle de
l’alimenteur hydraulique.

13
Stage au sein de l’ONCF

Ensemble : machine-outil UBF 112N

Sous-ensemble : alimenteur hydraulique

Mode de Causes de Effet sur


Organe Fonction
défaillance défaillance Le système
Arbre moteur Entrainer la pompe Usure, cassure Flexion/fatigue Pas
à engrenage d’entrainement

Paliers Guider l’arbre en Usure, cassure Manque Arbre bloqué,


roulement rotation d’étanchéité, bruit
mauvais roulement,
graissage, jeu excès de
résiduel.. température

Accouplement Accoupler le couple Usure, cassure Fatigue, Désalignement,


moteur /pompe à vibrations …
engrenage

Pompe à Débiter l’huile aux Usure Manque Défaut de débit


engrenage équipements de la d’étanchéité
machine-outil

Capteur de Détecter le niveau Capteur Mauvais Débit détecté


niveau d’huile d’huile défectueux réglage non correct

Electrovalve Avancer la tête de la Usure Fatigue, Mesure


mesure/ faire le manque incorrect /
mouvement d’étanchéité mouvement
De incorrect
l’élévateur/réduire
la pression dans le
circuit de
l’élévateur/serrer et
desserrer les essieux

Electrovanne Faire la sortie de Electrovanne Fatigue, Mouvement


porte-outil (droit ou Défectueux manque incorrect
gauche) de dressage étanchéité
14
Stage au sein de l’ONCF

Manocontact Contrôler la pression Manocontact Mauvais réglage Contrôle incorrect


du manocontact
Du système Défectueux
hydraulique

Capteur de Contrôler la Capteur Mauvais réglage Température


contrôle de température défectueux d’huile incorrecte
température minimale et
maximale d’huile

Eléments questionnement Actions préventives


(défauts)

Arbre (paliers o Le graissage des paliers se fait-il o Mesure jeu résiduel.


roulements) correctement ? o Graissage.
o Le montage est-il correct ?
(défaut
d’usure)

Accouplement o les jeux de montage et o Respecter l’alignement de


(défaut d’alignement sont-ils l’accouplement.
d’alignement) respectés ? o Veiller à l’étanchéité.
o Vérifier l’état des joints.

Pompe à o Les joints d’étanchéité sont-ils o Visite :


engrenage bien montés ? o Bruits
o Les engrenages fonctionnent o Fuite
(défaut de
correctement ? o Etat des engrenages
débit)
o La pompe est-elle adéquate o Température pompe
avec la qualité du fluide
transportée ?
o Révision périodique :
 Mesurer la résistance de
l’isolation du moteur électrique.
 Nettoyer les groupes de
l’hydraulique.

Tableau N°3 : analyse de l’alimenteur 15


hydraulique.
Stage au sein de l’ONCF

o L’éjecteur des essieux :

L’éjecteur est destiné à l’évacuation de l’essieu hors la machine après l’usinage.


L’éjecteur est monté au-dessous des rails de guidage et il est asservi au prisme qui
définit la position de l’essieu sur l’élévateur.

Le travail de l’éjecteur base sur le principe de fonctionnement du plan incliné. Le


soulèvement et la descente de l’éjecteur sont réalisés par le système hydraulique à
l’aide du distributeur éléctrohydraulique.

Pendant le cycle (DECHARGEMENT) l’éjecteur est commandé de façon automatique.

Dans le cas de la commande manuelle il est commandé à l’aide des boutons poussoirs
(SOULEVEMENT D’EJECTEUR DE L’ESSIEU (95) ET DESCENTE D’EJECTEUR DE L’ESSIEU
(94).

Ejecteur des
essieux

(1) (2) (4) (2) (2) (2) (2) (2)

Interru Bride Brin Suppo Levier Corps Servomo


Électrov
pteur rt de de teur
alve
inductif l’essieu l’essieu hydrauli
que

Figure N°5 : décomposition


fonctionnelle de l’éjecteur des essieux.

16
Stage au sein de l’ONCF

Ensemble : machine-outil UBF 112N

Sous-ensemble : Ejecteur des essieux

Organe Fonction Mode de Causes de Effet sur le système


défaillance défaillances

Electrovalve Soulever Usure du tiroir manque Pas de soulèvement


l’éjecteur de d’étanchéité,
Détérioration des
l’essieu
électro-aimants

Levier de Lever l’essieu cassure fatigue Mouvement


l’essieu incorrect

Servomoteur Soulever et Servomoteur Manque Mouvement


hydraulique descendre défectueux d’étanchéité incorrect
l’éjecteur

Eléments questionnement Actions préventives

Electrovalve o Le tiroir est-il en bon état ? o Vérifier l’état du tiroir.


(défaut o Les électro-aimants fonctionnent o Vérifier l’absence d’une fuite
d’usure) correctement ? anormale.

17
Stage au sein de l’ONCF

Levier de o Le graissage du levier se fait-il o Graissage


l’essieu correctement ? o Analyse vibratoire du levier
(cassure) o Le mouvement du levier est-il
correcte ?

Tableau N°4 : analyse de l’éjecteur des


essieux.

o L’élévateur des essieux :

Cet ensemble sert à soulever l’essieu, préparé à l’usinage. A la hauteur des pointes de
la machine-outil. Une fois l’usinage terminé l’ensemble rend possible l’enlèvement de
l’essieu et son abaissement à la voie de transport.

Elévateur des
essieux

(2) (2) (1) (2) (1) (2) (1) (1) (4) (1)

Électr Distrib Interr Embo Poutre Douille Châssi Cylind Galet Collier
ovalv uteur upteu ut de s re de
e hydra r de guidag guide
ulique contrô e
le

Figure N°6 : décomposition fonctionnelle


d’élévateur des essieux.

18
Stage au sein de l’ONCF

Ensemble : machine-outil UBF 112N

Sous-ensemble : élévateur des essieux

Organe Fonction Mode de Causes de Effet sur le


défaillance défaillance système

électrovalve Faire le usure Fatigue, Mouvement


mouvement de manque incorrecte
l’élévateur/réduire d’étanchéité
la pression de
l’élévateur

Distributeur Graisser les porte- Usure Joints Mauvais


éléctrohydraulique outils défectueux, graissage

Orifices obturés

Galet Guider l’élévateur Blocage Roulements Usure

Défectueux

Châssis Suspension de la Fissure Boulons Coincement


tête motrice desserrés, choc

19
Stage au sein de l’ONCF

Eléments (défauts) Questionnement Actions préventives

Châssis o La fixation du châssis est- o Visite périodique :


(desserrage) il correcte ? o Fixation
o Signe de fatigue

Galet (blocage) o Le galet fonctionne-il o Enlever la matière autour


correctement ? du galet.
o Vérifier l’état du galet.

Distributeur o Les orifices sont en bon o Vérifier l’absence d’une


éléctrohydraulique état ? fuite anormale.
o Vérifier l’état des joints.
(usure)

Tableau N°5 : analyse d’élévateur des


essieux.

o Poupées-motrices :

Le but principal des poupées-motrices est la mise au siège des broches de la machine-
outil et le transfert du couple moteur des moteurs de l’entrainement principal à
travers le réducteur jusqu’à l’essieu, par le biais des entraineurs installés sur les
disques. Dans les poupées-motrices il y a des éléments du système de graissage en
circuit fermé qui engendrent le graissage en circuit fermé des roulements et des
transmissions à engrenage des poupées-motrices. Afin de permettre le chargement
de l’essieu préparé à l’usinage sur la machine-outil et sa fixation entre les pointes, il
est nécessaire de rendre possible le déplacement des poupées-motrices à l’extérieur
et à l’intérieur de la machine-outil, Afin de pouvoir le faire, le banc de la machine-
outil est équipé des glissières sur lesquelles peuvent se déplacer les poupées-
motrices. L’entrainement des déplacements des poupées-motrices est assuré par des
moteurs hydrauliques installés sur les deux cotés de la machine-outil. La commande
du fonctionnement des moteurs hydrauliques de déplacement des poupées-motrices
est assurée par les distributeurs hydrauliques installés sur le banc de la machine-outil.

20
Stage au sein de l’ONCF

Système de
graissage en circuit
fermé

Moteurs
hydrauliques

Glissières Système de graissage


Système poupée-
périodique des glissières
motrice

Brides hydrauliques

Joint d’étanchéité à
rotation

Verrou hydraulique

Interrupteurs de fin
de course

Moteurs

Système de
Manocontacts
graissage en
circuit fermé
Capteur de
contrôle du
colmatage

21
Stage au sein de l’ONCF

Distributeurs
hydrauliques
Bride hydraulique

Interrupteurs de fin
de course

Moteur

Capteur de niveau

Système de graissage
périodique des
glissières Manocontacts

Distributeurs
hydrauliques

Bagues
d’étanchéité

Joint d’étanchéité à
Bouchons
rotation

Roulements

Figure N°7 : décomposition


fonctionnelle des poupées-
motrices. Bagues
d’étanchéité

Vis
Verrou hydraulique
Ecrous

Axe de verrou
22
Stage au sein de l’ONCF

Ensemble : machine-outil UBF 112N

Sous-ensemble : poupées-motrices

Organe Fonction Mode de Causes de Effet sur le système


défaillance défaillance

Moteur Assurer le cassure Présence des Bruits, déplacement


hydraulique déplacement impuretés difficile
des poupées-
motrices

Distributeur Commander le usure Orifices obturés Problème de


hydraulique fonctionnement commande
des moteurs
hydrauliques

Capteur de Détecter le Capteur Mauvais réglage Débit détecté non


niveau niveau d’huile défectueux correct

Roulements Guidage en Usure, cassure Mauvais graissage, Bruit de roulement,


rotation fatigue excès de température

Vis Réunir des Filetage usée Usure, filetage, Coincement


pièces vibrations

Capteur de Contrôler le Capteur Mauvais réglage Informations


contrôle colmatage du défectueux incorrectes
filtre à huile

23
Stage au sein de l’ONCF

Eléments Questionnement Actions préventives


(défauts)

Distributeur o Y a-t-il une bonne o Vérifier l’absence


hydraulique étanchéité ? d’une fuite anormale.
(usure) o Les organes sont en bon o Vérifier l’état des
état ? organes.
Moteur o Y a-t-il de présence de corps o Nettoyer
hydraulique étrangers ? fréquemment les
(cassure) organes du moteur.
o Eliminer les impuretés
dans le fluide
hydraulique.
Roulements o Les jeux de montage de o Bien spécifier, les
(usure/cassure) roulements sont-ils conditions de montage
respectés ? des roulements.
o Mesurer les jeux
résiduels de
roulements.

o S’assurer la qualité
d’huile : contamination,
perte, caractéristiques
lubrifiantes.
o Eviter toutes
pénétrations
d’impuretés.
o Vérifier l’état des
capteurs.

Tableau N°6 : analyse des poupées-


o Chariots : motrices.

Sur les chariots sont installés les outils de coupe, indispensables pour réaliser le
processus d’usinage. En outre, on y a implanté les outils axillaires et les dispositifs de
mesure servant à préparer les données concernant l’essieu à usiner. Pour que ces
outils et dispositifs poussent remplir leur rôle, il faut assurer la possibilité de leur
mouvement par rapport à l’essieu. Cette possibilité est réalisée par les mécanismes
de déplacement des chariots.

24
Stage au sein de l’ONCF

Système de
déplacement

Outils de coupe

Chariots Moteurs
d’entrainement

Châssis

Interrupteurs de fin de
course

Racleurs

Porte-outils

Outils de coupe Plaquettes

Cassettes

Figure N°8 : décomposition


fonctionnelle des chariots.
Vis à billes précise-
écrou

Moteur
Système de
déplacement des
chariots Engrenage

Courroie

25
Stage au sein de l’ONCF

Ensemble : machine-outil UBF 112N

Sous-ensemble : chariots

Organe Fonction Mode de Causes de Effet sur le


défaillance défaillance système

Engrenage Accoupler le Usure, cassure Fatigue, Bruit, blocage


Sans jeu moteur mauvais
d’entrainement graissage
à la vis

Courroie Transmission de Coupure, Surcharge, Pas de


sans jeu la puissance tension fatigue transmission
anormale

Vis à billes Transformer un Problèmes Usure des fuite


précise- mouvement de d’étanchéité racleurs
écrou rotation en
mouvement
linéaire et vice
versa

Eléments Questionnement Actions préventives


(défauts)

Engrenage o L’engrenage fonctionne o Vérifier l’état de l’engrenage.


(usure) correctement ? o Vérifier qu’il n y a pas un
désalignement.

Courroie (tension o Y a-t-il une tension o Inspection :


anormale) anormale ? - Vérifier la tension de la
courroie.
o Vérifier l’état de la courroie.

Vis à billes o Y a-t-il des problèmes o Vérifier l’état des joints


précise-écrou d’étanchéité ? racleurs.

Tableau N°7 : analyse des chariots.


26
Stage au sein de l’ONCF

o Entraînement principal :

L’entraînement des broches de la machine pendant l’usinage est assuré par deux
moteurs à courant alternatif (un moteur pour une broche) alimentés par les systèmes
de réglage. Les systèmes de réglage des entraînements fonctionnent
indépendamment au moment où les broches de la machine ne sont pas liées
mécaniquement. L’essieu usiné n’est pas fixé et serré par les entraîneurs et au
moment de l’usinage des disques de frein extérieurs quand l’essieu est fixé d’un côté.

Après l’accouplement mécanique des broches (après la fixation de l’essieu par les
entraîneurs de deux côtés). Les entraînements fonctionnent en accouplement
(maître-esclave). Dans ce cas :

- La vitesse de l’ensemble d’entraînement provient de l’entraînement de la


broche gauche.
- L’entraînement de la broche droite est assuré directement par les signaux
venant de l’entraînement de la broche gauche pour garantir le même
moment moteur et la synchronisation de la vitesse avec la vitesse de la
broche gauche.

Les systèmes de réglage assurent le travail des moteurs dans deux zones de réglage.
La vitesse rotative nominale du moteur constitue la limite des zones de réglage :

- Dans la gamme inférieure des rotations -réglage de la vitesse avec maintien


du couple stable du moteur.
- Dans la gamme supérieure des rotations-réglage de la vitesse avec le
maintien de la puissance stable et avec réduction graduelle du couple de
moteur.

Moteurs à courant alternatifs

Moteurs de ventilateurs du
refroidissement des moteurs
L’entrainement
principal
Détecteurs à thermistor de
température

Figure N°9 : décomposition fonctionnelle


Interrupteurs inductifs
de l’entrainement principal.

27
Stage au sein de l’ONCF

Ensemble : machine-outil UBF 112N


Sous-ensemble : entraînement principal

Organe Fonction Mode de Causes de Effet sur le


défaillance défaillance système

Moteur à Entraînement de Arrêt Défaut Pas


courant la broche électrique, d’entraînement
alternatif fatigue
Interrupteur Synchronisation Interrupteur Défaut interne Pas de
inductif du système de défaillant synchronisation
mesure (BERO) de
la broche
Détecteur à Contrôler la Détecteur Défaut interne Bobinages
thermistor température des défaillant défaillantes
de bobinages du
température moteur

Eléments (défauts) Questionnement Actions préventives

Moteur à courant o Le moteur fonctionne-t-il o Vérifier que le moteur


alternatif correctement ? et son environnement
(électrique) sont propres (absence
d’encrassement de
poussière, ou de
graissage).
o Vérifier que les joints
sont en état d’assurer
l’étanchéité de
l’ensemble moteur.
o Surveiller les
vibrations et les bruits
qui peuvent
apparaître à faible
vitesse et qui sont
sensibles, soit sur la
carcasse, soit

28
Stage au sein de l’ONCF

roulements.

Interrupteur o L’interrupteur est en bon o Vérifier l’état de


inductif (interne) état ? l’interrupteur.

Détecteur o Y a-t-il de problème au o Vérifier le


thermistor niveau de détecteur ? changement d’état du
(interne) détecteur-excité ou
désactivé.
o Vérifier son état dans
l’automate.

Tableau N°8 : analyse de l’entraînement


principal.

29
Stage au sein de l’ONCF

Chapitre III

Elaboration d’un programme de maintenance


corrective pour la machine-outil UBF 112N

III.1 Définition :
- Selon l’AFNOR c’est une maintenance effectuée après défaillance.
- Selon Alain VILLEMAIN c’est une maintenance effectuée après la détection
d’une panne et destiné à remettre une entité dans un état lui permettant
d’accomplir une fonction requise, cette maintenance est utilisée lorsque
l’indisponibilité du matériel n’a pas de conséquence majeure sur le
processus de production ou quand la contrainte de sécurité est faible.
III.2 Organisation :

Maintenance corrective

Démontage-montage Placement du bien dans un


milieu sécuritaire

Figure N°10 : organisation de la maintenance


corrective.

30
Stage au sein de l’ONCF

Un diagnostique

Maintenance Maintenance
palliative curative
Remise en
état définitive

Dépannage Réparation

III.3 Fonctionnement :
o Le diagnostic :
C’est l’étape la plus importante de la maintenance corrective. Il nécessite la rapidité
qui dépend l’efficacité de l’intervention, il est précédé par ces deux actions :

- La détection de la panne qui permet l’existence d’un élément défaillant ou


l’apparition d’une défaillance.
- La localisation qui permet la recherche précise des éléments qui sont la
cause de cette défaillance.

Les outils de maintenance sont nombreux, et diversifiés mais tout guident la réflexion
de l’action de maintenance suivant un cheminent logique et structuré.

Le diagnostic permet d’identifier la cause d’une panne à l’aide d’un raisonnement


logique qui s’appuie sur :

- Les schémas fonctionnels.


- Les tests.
- …
o Méthodes générales de diagnostic :
- Inventaire des hypothèses :

La première démarche de diagnostic est d’envisager un certain nombre d’hypothèses


qui sont autant de causes probables de la défaillance de ce matériel.

31
Stage au sein de l’ONCF

L’efficacité du diagnostic doit conduire à classifier les hypothèses par rapport à deux
critères :

- Leur probabilité de relever vraies.


- La facilité de leur vérification.
o Diagramme de diagnostic :

Enoncé du mode de
défaillance

Vérification de l’hypothèse 1
Oui

Non
Formulation Action corrective Essai Fin
du test

Test de
vérification de Mauvais
l’hypothèse 2

Figure N°11 : diagramme de diagnostic.

o L’action curative :

La réparation à caractère définitif qui déduit du diagnostic et qui permet au système


de fonctionner correctement :

La réparation permet de :

- Décomposer l’intervention en phase.


- Décrire précisément le travail.
- Allouer le temps.
- Définir les moyens d’exécution.
- Définir les moyens de contrôle.

Ces données seront injectées dans le diagnostic et la gestion de la maintenance.

L’action curative englobe le dépannage et la réparation.

- Dépannage :

32
Stage au sein de l’ONCF

Il s’agit d’une action consécutive à la défaillance d’un bien, en vue de rendre apte à
accomplir une fonction requise au moins provisoirement.

- Réparation :

C’est une action définitive et limitée de la maintenance à la suite d’une défaillance.

III.4 Méthode d’identification et traitement des pannes :


Pour identifier et traiter une panne il faut suivre une méthode qui consiste à :

1- Observer l’équipement.
2- Recueillir toutes les informations.
3- Vérifier l’environnement de l’équipement.
4- Emettre le diagnostic.
5- Préparer la réparation.
6- Effectuer la mise en sécurité.
7- Procéder au démontage.
8- Faire la réparation.
9- Procéder au remontage.
10- Effectuer les tests et les essais.
11- Rédiger le compte-rendu.
III.5 Elaboration de quelques organigrammes de maintenance
corrective de la machine-outil UBF 112N :
On va citer quelques exemples de pannes, et on va essayer de construire leurs
diagrammes.

33
Stage au sein de l’ONCF

Pas d’affichage sur le pupitre de


commande.

Oui Alimentation
Réparer
l’alimentation défectueuse

Mauvais Non
Essai

Bon Oui
Bouton Changer le
Fin défectueux bouton

Mauvais
Non Essai

Bon
Oui Câble ou
Réparer le Fin
câble connecteur
mal connecté

Mauvais
Essai

Bon Oui
Ecran grillé Changer
Fin l’écran

Mauvais
Non
Essai
Bon
Oui Carte Fin
Changer
électrique
la carte
défaillante

Essai Non
Bon

Fin
Figure N°12 : pas d’affichage sur le pupitre de commande.
34
Stage au sein de l’ONCF

Le système de déplacement des


poupées motrices ne fonctionne pas

Réparer le Oui
Moteur
moteur hydraulique
est défaillant

Mauvais
Essai Non
Bon

Fin Le Oui Changer ou


distributeur réparer le
hydraulique distributeur
est défaillant

Mauvais
Non Essai

Bon

Oui Interrupteur de Fin


Réparer ou fin de course est
changer défaillant
l’interrupteur

Mauvais Non
Essai

Bon
Oui
La butée n’est
Fin Régler la
pas réglée
butée

Non Essai

Bon

Fin
Figure N°13 : pas de déplacement des
poupées-motrices.

35
Stage au sein de l’ONCF

Pas d’huile et de pression pour


l’alimentation ou quantité
insuffisante

L’alimenteur
hydraulique est
défaillant

Oui
Oui
Réparer la La pompe est-
pompe elle en panne ?

Mauvais Non
Essa
i
Bon Oui Réparer le
Moteur est
Fin défaillant moteur

Mauvais
Non
Essai
Le remplir Oui Bon
Pas d’huile de
graissage Fin

Mauvais
Essai Non
n
Bon Oui
L’électrovalve Le réparer
Fin est défaillante

Mauvais
Non
Essai

Le réparer Oui Bon


Manocontact
est défaillant Fin

Mauvais
Non
Essai

Oui
Bon Capteurs sont Les réparer
défaillants
Fin

Essai
Figure N°14 : pas d’huile et de 36
pression pour l’alimentation. Non Bon
Fin
Stage au sein de l’ONCF

Pas d’entraînement des broches

Oui Moteur
Le réparer
d’entraînement
est défaillant

Mauvais
Non
Essai

Bon
Fin Moteur de
Oui
ventilateur de Le réparer
refroidissement
est défaillant

Mauvais
Non
Essai

Bon

Fin
Détecteur à
Oui
Le réparer thermistor de
température des
bobinages est
défaillant

Mauvais
Non
Essai

Bon
Fin
Convertisseur à
rotation- Oui
impulsions du Le réparer
moteur
d’entraînement est
défaillant
Essai

Figure N°15 : pas d’entraînement Bon


des broches. Non Fin
37
Stage au sein de l’ONCF

Pas de déplacement des chariots

Oui Le moteur
Le réparer d’entraînement est
défaillant

Mauvais
Non
Essai

Bon

Fin Vis à billes précise- Oui


écrou est défaillant Le changer

Mauvais
Non
Essai

Bon
Oui L’engrenage sans Fin
Le changer jeu est défaillant

Mauvais Non
Essai

Bon
La courroie sans jeu Oui
Fin La changer
est défaillante

Essai
Bon
Non
Figure N°16 : pas de déplacement des Fin
chariots.

38
Stage au sein de l’ONCF

Conclusion

Finalement ce stage s’est avéré très intéressant, puisque c’était une occasion
satisfaisante, qui m’a permis de mettre en œuvre mes connaissances théoriques.

J’ai ressui à sentir l’importance de la gestion de la maintenance, et l’impact que peut


avoir une simple panne sur la totalité de la productivité de l’entreprise.

Mon sujet de stage consiste à faire une analyse AMDE de la machine-outil UBF 112N
et la construction d’un programme de maintenance corrective de cette dernière pour
faciliter le travail au responsable de maintenance.

Reste à signaler qu’il faut construire un système informatisé pour gérer la


maintenance dans ce service tels que (dossier machine, analyse des pannes, …), et
aussi faire une formation technique au responsable de maintenance de cette
machine-outil pour qu’il puisse améliorer la fiabilité de cette dernière, en éliminant
toute source de défaillance.

39
Stage au sein de l’ONCF

Références bibliographiques :

(1) : Document constructeur de la machine-outil UBF 112N.


(2) : JEAN HENG ; Pratique de la maintenance préventive ; éditions DUNOD.
(3) : F.CASTELLAZI, Y.GAGLOFF, D.COGHIEL ; Memotech maintenance industrielle ;
éditions CASTIELLA ; septembre 1998.
(4) : GERARD LANDY ; AMDEC guide pratique ; éditions AFNOR ; 2006.

40