Vous êtes sur la page 1sur 7

Chapitre II Les équipements d’un forage horizontal

II. Les équipements d’un forage horizontal


Parmi les équipements utilisés dans le forage horizontal on trouve le système mwd les
moteurs de fond et tous les équipements qui composent l’assemblage de fond (BHA), qu’en
va donner un aperçue sur leurs compositions et principe de fonctionnement.

II.1. Le système MWD :


L’abréviation MWD signifie "Measurement While Drilling" ou mesures instantanées
durant le forage.

Les premiers outils MWD sont apparus vers la fin des années 70, créés par ELF

(teleco). Se sont des outils sophistiqués donnant des mesures directionnelles de précision

grâce à des magnétomètres et accéléromètres : les MWD sont des outils de mesures

magnétiques.

Paramètres à respecter

convertisseur des pulsations Computer+ordinateur Tableau de lecture


en d ’analyse des paramètres
signaux électriques
Les mesures MWD:
Transmission des paramètres Inclinaison-Azimut-TFO tool face
MWD via la colonne de boue L ’assemblage de fond Poids et couple réels sur l ’outil
sous forme de pulsations BHA GR-température
Pression annulaire

NMDC NMDC (MWD) NMDC Moteur PDM OUTIL

Le coude ajustable

Télémétrie Alimentation électrique Capteurs Section motrice la transmission section d ’appuie

14
Chapitre II Les équipements d’un forage horizontal

II.1.1. Composition des outils MWD :


Les paramètres mesurés sont codés au fond, et l’information est transmise à la

surface à intervalles réguliers. L’information est ensuite décodée et dispatchée.

Un outil MWD est composé de trois éléments de base :

1. Alimentation électrique.
2. Une section de télémétrie.
3. Une ou plusieurs sections de mesures.

II.1.1.1. Alimentation électrique :

La puissance nécessaire peut être fournie par :

- Un ou plusieurs packs de batteries longues durée et haute température.

- Une génératrice (turbine) entraînée par le fluide de forage.

II.1.1.2. Télémétrie : La télémétrie a deux fonctions :

1. Coder les paramètres mesurés sous une forme binaire (0 et 1)


2. Transmettre l’information codée.
Les outils MWD se diffèrent essentiellement par leurs systèmes télémétriques. Il en
existe deux :

1. Le système à "MUD pulse" qui utilise la boue comme vecteur de transmission.


2. Le système électromagnétique.

1) Système à mud pulse :

Un mécanisme (pulser) crée des surpressions ou bien des dépressions dans la colonne de
boue, générant un train d’ondes qui remontent via la garniture de forage jusqu’en surface où
elles sont détectées par un capteur de pression au niveau du stand pipe.

15
Chapitre II Les équipements d’un forage horizontal

 Pulses positifs : (accroissement de pression)


Un petit obturateur (poppet valve, restricter) bloque momentanément le passage de la
boue, créant une surpression dans la garniture.

 Pulses négatifs : (baisse de pression)


Une vanne de décharge (dump/relief valve) évacue un petit volume de boue dans
l’annulaire. Créant ainsi une dépression dans la garniture.
 Pulse sinusoïdaux :
Une sirène induit une onde de pression dont la fréquence et de 12 Hz dans la colonne
de boue par blocage alternatif du passage de boue à travers du modulateur de l’outil MWD.
Cette onde est modulée en diminuant momentanément la vitesse du rotor à 9 Hz, ce qui
correspond à la digit "1". Cette modulation de pression est captée en surface sur le stand pipe.

2) Système électromagnétique :

Comme son nom l’indique, un courant électrique est injecté dans la formation et mesuré
ensuite en surface.

16
Chapitre II Les équipements d’un forage horizontal

La profondeur opérationnelle de ce système est directement liée aux formations forées


(en fait à leur résistivité) et peut de ce fait être limitée. Ce système est inopérant dans certaine
formation (sel massif) et donc non applicable a Hassi Messaoud par exemple. Enfin il n’est
guère applicable en mer, même par faible profondeur (50m).

II.1.1.3. Capteurs :

Les outils MWD offrent les mesures directionnelles de base, et même certains
paramètres d’évaluation de formation peuvent également être mesurés :

 Capteurs directionnels (03 magnétomètres et 03 accéléromètres disposés X, Y, Z


inclinaison (i), azimut (Az), et tool face orientation (TFO))
 Jauges de contrainte (mesure de fond du couple et du poids sur l’outil)
 Gamma ray basic (corrélation)
 Température et pression annulaire.

II.1.2. Types des outils MWD : Il en existe deux types :

1) Type “collar” :

Les composants de l’outil sont installés à l’intérieur d’une masse-tige amagnétique de


même taille OD que les drill-collars amagnétiques habituels.

2) Type "sonde" :

Les composants de l’outil sont installés à l’intérieur d’une sonde (probe) étanche de
petit diamètre. La sonde MWD est placée à l’intérieur de la masse tige amagnétique
conventionnel.

Les MWDs de type sonde sont les plus proposés par les compagnies de service, car leur
prix de revient (coût opérationnel) est plus économique. Ils sont facilement transportés, moins
de charges de stockage et de capital immobilisé. Pour la compagnie de service.

17
Chapitre II Les équipements d’un forage horizontal

II .3 Autres équipements :

18
Chapitre II Les équipements d’un forage horizontal

19
Chapitre II Les équipements d’un forage horizontal

Moteur de fond (PDM) :

Les éléments clés d’un moteur de fond


sont son rotor et son stator

 Le rotor: pièce hélicoïdale interne

 Le stator: élastomère moulée en


forme d’hélice interne

Équipement amagnétique :
Les éléments amagnétiques sont utilisés pour éliminer les perturbations d’un champ
magnétique dues à la présence du train de tiges.

20