Vous êtes sur la page 1sur 17

Les équivalences de

« on » en français et en
espagnol

Délia DRIF
Qu'est-ce qu' « on » ?

- Pronom personnel indéfini


- Forme impersonnelle
- Conjugaison : 3ème personne du singulier
- Fonction : toujours sujet du verbe

Ses emplois

- Sont nombreux
- L'espagnol les distingue beaucoup mieux que le
français
- Plus de symétries que de dissymétries entre les
deux langues
Faits considérés comme habituels ou d'ordre général

1) Si le verbe = transitif et que son complément = indéterminé ou ≠ être animé ou


particularisé
Fr : ON / voix passive → Esp : pasiva refleja (accord sujeto/verbo)
Ex :
On moissonne le blé en août./Le blé est moissonné en août.
→ Se siega el trigo en agosto.
On passait des heures à chanter./(Des heures étaient passées à chanter.)
→ Se pasaban horas cantando.
On demande des volontaires./Des volontaires sont demandés.
→ Se piden voluntarios.

/!\ Si le complément du verbe = être animé/personne déterminée alors :


Fr : ON → Esp : SE + verbe conjugué à la troisième personne du singulier +
préposition A
Ex : On félicita les auteurs → *Se felicitaron los autores.
Se felicitó a los autores.

2) Si le verbe est intransitif ou employé intransitivement


Fr : ON → Esp : SE + verbe conjugué à la troisième personne du singulier (pas
d'accord sujeto/verbo)
- REMARQUE : ici SE = véritable pronom analogue à ON
Ex : Ici on ne mange pas bien. → Aquí no se come bien.
Verbe pronominal introduit directement ou
indirectement par le verbe ayant pour sujet « on »

Fr : ON → Esp : UNO

Ex :
On ne peut pas se baigner.
→ *No se puede bañar.
Uno no se puede bañar./Uno no puede
bañarse.
Faits dans la réalisation desquels le sujet du
discours ou le protagoniste du récit n'est pas
impliqué

Fr : ON / ILS → Esp : 3ème personne du pluriel

Ex :
Jean, on te cherche !
→ Juan ¡te están buscando!

Parfois, ils lui donnent de la viande rouge.


→ A veces, le dan carne roja.
Dans certaines locutions toutes faites

Fr : ON → Esp : 3ème personne du pluriel / SE


+ verbe conjugué à la 3ème personne du
singulier

Ex :
On dit. → Se dice./Dicen.
On rapporte. → Se refiere./Refieren.
Faits isolés ou accidentels (même si le sujet
supposé pourrait être singulier)

Fr : ON / QUELQU'UN → Esp : 3ème personne


du pluriel / ALGUIEN

Ex :
On frappe à la porte. → Llaman a la puerta.
Quelqu'un l'a vu entrer. → Alguien lo ha visto
entrar.
Faits dans la réalisation desquels le sujet qui
s'exprime est impliqué à un degré plus ou moins
important (peut être équivalent de JE)

Fr : ON → Esp : UNO/A

Ex :
On s'expose à de terribles surprises.
→ Se expone uno a tremendas sorpresas.

À mon âge, on peut faire ce que l'on veut.


→ A mi edad, uno/a puede hacer lo que quiera.
Langage familier
1) quand on emploie « on » au lieu de la première personne du pluriel en
français
Fr : ON → Esp : 1ère personne du pluriel
Ex :
- Où allez-vous ? - On va au cinéma
→ - ¿Adónde vais ? - Vamos al cine.

2) si la phrase est déjà impersonnelle


Fr : ON → Esp : 2ème personne du singulier
Ex :
Dans les capitales, c'est bien connu, ou on bosse ou on meurt ou on se
débrouille.
→ En las capitales, ya se sabe, o curras o te mueres o te apañas.

3) quand « on » renvoie à la personne à qui l'on s'adresse


Fr : ON → Esp : gérondif/1ère personne du pluriel

Ex :
On bronze ? → ¿Tomando el sol ?
Alors, on attend pas Patrick ? → Bueno ¿no esperamos a Patrick ?
Négation

Fr : ON + NE → Esp : NADIE

Ex :
On n'a pas encore eu à courir dans le froid.
→ Aún nadie hubo de correr en el frío.
Complément d'objet de « on »

Fr : VOUS → Esp : UNO

Ex :
À chaque carrefour, il y a des écriteaux qui vous
indiquent la direction.
→ En cada encrucijada, hay letreros que le
indican a uno la dirección.
Lorsque le contexte fait allusion à une collectivité qui peut être
prise comme sujet réel du verbe/quand on sous-entend une
pluralité

Fr : ON → Esp : 3ème personne du pluriel / nombre colectivo


como LA GENTE

Ex :
On se bousculait à la porte de ce théâtre.
→ La gente se atropellaba a la puerta de aquel teatro.

(Les gens de cette époque ne vivaient pas aussi confortablement


que nous.) On devait voyager à pied, à cheval ou en diligence.
→ (La gente de aquella época no vivía tan comodamente como
nosotros.) Tenían que viajar a pie, a caballo o en diligencia.
Généralisation d'un cas particulier

Fr : ON → Esp: 1ère personne du pluriel

Ex :
Plus on vieillit, plus on se rend compte de la
valeur de la vie.
→ Cuanto más envejecemos, más nos damos
cuenta del valor de la vida.
Conclusion

● Les équivalences de « on » sont beaucoup plus


complexes et précises en espagnol qu'en
français
● L'espagnol a beaucoup plus de différences

d'emplois et de nuances que le français pour


exprimer le mode impersonnel équivalant à
« on »
→ Facteurs : degré d'implication du locuteur,
niveau de langue, contexte (faits isolés,
accidentels...) etc
Bibliographie
● BEDEL Jean-Marc, Grammaire de l'espagnol moderne,
Éditions Presses Universitaires de France 1997, 2013

● BOUZET Jean, Grammaire espagnole, Éditions Belin


1946, 2004

● CANTERA Jesús, DE VICENTE Eugenio, Gramática


francesa, Ediciones Cátedra, 1994

● COSTE Jean, REDONDO Augustin, Syntaxe de


l'espagnol moderne, Éditions Sedes, 11ème édition, 1998
Exercices

- On fête Noël en décembre.


- On vend des appartements.
- En général, on déteste Albert.
- On peut se regarder dans ce miroir.
- On le cherche comme s'il avait tué quelqu'un.
- On raconte qu'il trompe sa femme.
- Hier, on a cassé la fenêtre.
- Dans ma ville, on ne peut pas fumer.
- Que faites-vous ? On regarde la télé.
- Alors, on se promène ?
- On n'a pas eu de chance aujourd'hui au bureau.
- Dans chaque pub, il y a quelque chose qui vous pousse à
acheter le produit.
- On se pressait pour voir le spectacle.
Correction

- Se celebra la Navidad en diciembre.


- Se vende(n) pisos.
- Se suele odiar a Alberto.
- Uno puede mirarse en ese espejo.
- Lo buscan como si hubiera matado a alguien.
- Se cuenta que engaña a su mujer.
- Ayer, rompieron la ventana.
- En mi escuela, uno no puede fumar.
- ¿Qué estáis haciendo? - Miramos la televisión.
- ¿Paseando?
- Hoy nadie tuvo suerte en la oficina.
- En cada publicidad hay algo que le da ganas a uno de
comprar el producto.
- La gente se apresuraba para ver el espectáculo.

Vous aimerez peut-être aussi