Vous êtes sur la page 1sur 5

Marinachipp

www.wuolah.com/student/Marinachipp

3766

01 - introducción a la traducción.pdf
01 - Introducción a la traducción

2º Teoría y Práctica de la Traducción Francés-Español

Grado en Estudios Franceses

Facultad de Filología
US - Universidad de Sevilla

Reservados todos los derechos. No se permite la explotación económica ni la transformación de esta obra. Queda permitida la impresión en su
totalidad.
a64b0469ff35958ef4ab887a898bd50bdfbbe91a-816543

1. INTRODUCCIÓN A LA TRADUCCIÓN

LES MOTS DE TRADUCTION: PETIT GLOSSAIRE

TRADUCTION: Le mot traduire vient du latin traducere, un mot formé par tra- (trans) et -ducere (conduire, mener,
passer, …).
La traduction est l’énonciation dans une autre langue de ce qui a été énoncé dans une langue, en conservant les
équivalences sémantiques et stylistiques. La traduction est l’action de reproduire un texte écrit dans un autre langue
different de le texte original. Ce qui traduit est appelé traducteur ou traductrice.

La langue d’où on traduit le texte, c’est à dire, la langue original du texte, est la langue de départ ou langue
source. Par contre, la langue à laquelle nous traduisons le texte est la langue d’arrivée ou langue cible.
Nous pouvons différencier deux types de traduction selon la langue source:
- Traduction directe: pour le traducteur, la langue cible est son langue maternelle. Si un francophone
traduisait un texte espagnol en français, il faisait une traduction directe.
- Traduction inverse: pour le traducteur, la langue source est son langue maternelle. Si un francophone
traduisait un texte français en espagnol, il faisait un traduction inverse.

Reservados todos los derechos. No se permite la explotación económica ni la transformación de esta obra. Queda permitida la impresión en su totalidad.
INTERPRÉTATION: Par contre à la traduction, l’interprétation est fait de manière oral. Ce qui interprète est appelé
interprète.
On peut différencier deux types d’interprétation:
- Consecutive: ce qui est fait après l’énonciation est finit.
- Simultanée: ce qui est fait pendant l’énonciation est fait.

VALEURS TERMINOLOGIQUES: TRADUIRE

La traduction n’est pas une science exacte. Pour un même mot nous pouvons trouver nombreux manières de le
transmettre, sans perdre le sens.
En somme, la traduction est un processus par lequel nous devons choisir un ensemble de solutions dans le texte de
langue cible pour un ensemble de problèmes dans le texte de langue source. . Selon Jakobson, on peut différencier trois
types de traduction:
- Traduction intra-lingual (ou rewording): interprétation des signes verbaux en autres signes du même langue.
L’objectif est communiquer dans la propre langue.
- Traduction inter-lingual (ou proper translation): interprétation des signes verbaux en autre langue. Pour nous, ce sera
la “vraie” traduction. La difficulté est choisir une solution en la langue cible.
- Traduction intersemiotique1 (ou transmutation): interprétation des signes verbaux en signes (généralement) non
verbaux.

Le plus souvent, en traduisant d’une langue à l’autre, on substitue des messages dans l’une des langues, non à
des unités séparées, mais à des messages entiers de l’autre langue, disait Jakobson.

La traducción es la producción de un texto de llegada funcional que mantiene con el texto de partida una
relación acorde con la función que este posee o pretende poseer. La tradición permite la realización de un acto
comunicativo que, debido a barreras lingüísticas y culturales, no hubiera sido de otro modo posible.
La meta de la traducción no es (necesariamente) la selección de equivalentes en el texto de lengua término (TLT) con
el “mismo significado” que en el texto de lengua origen (TLO), teniendo en cuenta la estructura lingüística y el
contexto cultural.

Traducir consiste en reproducir, el la lengua de llegada, la equivalencia próxima al mensaje de TLO, en primer lugar
en un aspecto semántico y en segundo lugar en el aspecto estilístico.

LE RÔLE DU TRADUCTEUR

Le traducteur est chargé de contrôler la qualité de la traduction. Une bonne traduction est ce qui est un texte
compressible du point de vue communicative et cohérente du point de vue culturel.
Bref, le travail du traducteur est: 1. Comprendre / interpréter; 2. Re-expresar; 3. Valorar el resultado.

1 Sémiotique: discipline d’étude de la communication de codes non seulement linguistiques, mais aussi les signes, le
silence, …
Etude des systèmes de communication à partir de codes.
1! de ! 4
a64b0469ff35958ef4ab887a898bd50bdfbbe91a-816543

Le traducteur peut/doit appliquer plusieurs types de modifications par rapport aux structures du texte original pour que
le TLC soit:
- correct du point de vue idiomatique
- compréhensible du point de vue communicatif
- cohérent du point de vue culturel
- approprié du point de vue variationnel
En Stylistique comparée du français et de l’anglais (J.P. Vinay et J. Darbelnet, 1958) les auteurs différencient
deux types de procédés pour traduire un texte avec succès:
A) Procédés directs de traduction. Ils sont les classiques et il faut les connaître.
- Emprunt lexical: reproduction exacte du mot étranger ( + orthographié espagnole en italique). C’est le cas de la

Reservados todos los derechos. No se permite la explotación económica ni la transformación de esta obra. Queda permitida la impresión en su totalidad.
traduction calique.
- Calque: traduction de tous les éléments qui composent une locution ou expression figée étrangère qui n’a pas
d’équivalent littéral dans la langue cible.
- Traduction littérale: traduction mot-à-mot.
Le résultat es très proche en structure au texte de départ.

B) Procédés obliques de traduction:


- Transposition: remplacer la catégorie grammaticale de l’élément traduit par un autre.
- Modulation: changement du point de vue ou de l’organisation de l’information (passif / actif, négation /
affirmation, …)
- Équivalence: même situation que dans l’original, mais rédaction complètement différente.
- Adaptation: utilisation des référents du contexte culturel et social de la langue cible (noms propres, monnaie,
unités de mesure, …)

EXEMPLES
Le jardin, disait-on, serait transformé en square, mais El jardín, según decían, seria transformado en una plaza,
tout square dont l’établissement a été voté par des pero cuando las municipalidades2 de nuestra época
municipalités2 de notre époque1 a une façon à lui de se votan por la instalación de una plaza1, esta siempre
changer en parking. acaba por convertirse en parking.
Modulation
1 Le sujet de la L.O. est un C.O.D. en la L.T.
Traduction littéral ou Calque
2
Municipalité → municipalidad

Quelle stratégie pour le Kurdistan ? Dudas sobre la estrategia de los kurdos

Transposition
Kurdistan es el sujeto paciente en el texto de L.O. mientras que en el de L.T. es un C.D., se convierte en agente.
Opciones y trampas en la ampliación de la Unión
Enjeux et risques d’une Union européenne élargie
Europea

Transposition
J’en Neymar de ce sport Este deporte me saca de mis Casillas
(j’en ai marre de ce sport)
Erreur Fonctionnel
On utilise le nom d’un footballeur bien connu en chaque région pour continuer avec le jeu de mots et maintenir le
sens de la phrase

2! de ! 4
a64b0469ff35958ef4ab887a898bd50bdfbbe91a-816543

Las nuevas sanciones impuestas contra Irán no


Les nouvelles sanctions décidées contre l’Iran
impresionaban al presidente Ahmadinejad. El
n’impressionnent pas le président Ahmadinejad. Les
gobernante habría declarado que “las soluciones de la
résolution de l’ONU, aurait-il déclare1, “ne valent pas
ONU1 no valen un real y deberían ser tiradas a la
un sou et sont bonnes à jeter à la poubelle”.
papelera”.
Tout le monde commente ces propos, mais est-
Todo el mundo comenta este propósito, sin
on sûr de la traduction? Le président iranien n’a
embargo, ¿podemos estar seguros de que la traducción
certainement pas dit “ne valent pas un sou”. Même en
que nos han ofrecido es correcta? Seguramente el
France2, où un sou est un sou3, cela ne se dit plus
presidente no haha declarado que "no valen un real”.
depuis belle lurette. Même ceux qui comptent encore
Incluso aquí2, que sabemos lo que cuesta un real3,
en anciens francs n’emploient pas cette expression4.
vemos que se trata de una traducción anticuada, que ni
M. Ahmadinejad a sans doute déclaré que les résolutions
siquiera los que siguen contando en pesetas utilizan
de l’ONU ne valent pas un “clou”5. Cette petite tige de
ya4. Lo único que queda claro es que para el señor
métal, elle, est universelle. Tout le monde connait son
Ahmadinejad las soluciones de la ONU no valen un
utilité. Elle ne sert pas seulement à fixer, suspendre ou
clavo5. Este pequeño utensilio de metal, conocido
assembler, mais aussi à clouer le bec6 aux impérialistes,
universalmente, no solo serviría para sujetar, colgar o
en les clouant au pilori6 dans la foulée.
unir, sino también para darles un punto en la boca6 a los
On nous permettra de contester tout autant la
imperialistas y dejarles colgando de la picota6 ya de
traduction du mot “poubelle”, qui appartient à la
paso.

Reservados todos los derechos. No se permite la explotación económica ni la transformación de esta obra. Queda permitida la impresión en su totalidad.
France, et à elle seule. Faut-il rappeler que c’est un
Deberíamos ademas cuestionarnos el uso del
préfet de la Seine, Eugène Poubelle, qui imposa en
término “papelera”. Es bien cierto que en Europa
1884 des boutes destinées à recueillir les ordures
somos muy dados a los líos burocráticos y al excesivo
ménagères? Les résolutions de l’ONU n’ont rien à voir
papeleo, y, a pesar de que normalmente de los casos
avec de tels récipients: c’est dans un tiroir qu’elles
acabarían siendo bastante útiles, también es cierto que
finissent habituellement.7
en la mayoría de los casos acaban en papel mojado.7
Modulation
1
On change l’ordre de la phrase pour motifs stylistiques
Adaptation
2 En disant “en France”, la traduction perdre connexion avec le lecteur (pas francophone). On change la location
par un terme plus général.

3
Équivalence
4

Calque
5 Malgré que l’expression est compréhensible après être traduit, n’est pas une expression lexicalisé en espagnol,
mais on doit le maintenir pour le bien de le texte.
Adaptation
6 Para continuar con el juego de palabras propuesto en francés, utilizamos una serie de expresiones esta vez si
lexicalizadas en nuestra lengua.
Équivalence
7 L’imposibilité (ou difficulté) de traduire le jeu de mots nous oblige à transposer la situation à un autre scénario
totalement different, mais que garde le sens.

L’INTRADUISIBLE

Les langues ne sont seulement une manière de communication. Ils sont part d’une culture, d’un temp, car les
langues vivants changent avec nous chaque jour, des groupes sociaux différents, … Donc il y à certes choses que ne son
pas traduisibles: l’humeur, l’ironie, le sarcasme… Les marques de variation diaphasiques, diastratiques et diatopiques
ne nous permettons pas obtenir une traduction réel sans perdre quelques touches de la langue.
Aussi la polysémie des mots peuvent nous jouer une mauvaise passe. Expressions comme: quand le tchadorm, les
hourises dansent ou cualquier estación es Buena para viajar en tren ne sont faciles de traduire littéralement sans perdre
le signification et vice-versa.

Surtout dans le domaine de la traduction juridique, c’est important de maintenir tout son possible le littérarité
du texte de langue source.
Normalement, les systèmes politiques, juridiques, … Changent selon le pays. Donc pour traduire par exemple “Cour de
Cassation”:
- Calque: Cour de Cassation
- Traduction littérale: Tribunal de casación
! de ! 4
3

AUTOESCUELA CIUDAD JARDÍN - Sácate el Carnet por sólo 185*


a64b0469ff35958ef4ab887a898bd50bdfbbe91a-816543

- Equivalent fonctionnel: Tribunal supremo francés


- Traduction explicative: Tribunal superior (francés) de lo civil y lo penal o de la jurisdicción ordinaria.
On doit mentionner aussi l’erreur fonctionnel
Comme nous l’avons déjà dit, la traduction n’est pas et ne peut être une discipline exacte. Il y a des degrés de
compréhension, la nature et la fonction des textes expliquent en partie les limites relatives du transfert interlinguistique
du sens du message. Chaque texte est une gageure, il n’est uniformément bien ou mal traduit mais ponctué d’échecs
lamentables et succès géniales.

G. Moulin disait en Les belle infidèles (1955): essai sur cette longue traduction qui veut que traduire soit impossible.
Toutefois, comme on continue à traduire en dépit de tous les raisonnements, le problème de la traduction se
trouve à chaque instant posé de nouveau. Dans ce domaine de l’intraductabilité, tout se passe comme si vivaient côté à
côté une théorie toujours allégé, mais à laquelle les théoriques ne croient pas vraiment eux-mêmes et une pratique à peu
près sans influences contre cette théorie.
Il ne s’agissait pas de démontrer que la traduction soit facile, toujours tout à coup possible et parfaite du premier coup.
Ce serait déjà beau d’avoir combattu cette maladie qui paralyse les traducteurs eux-mêmes avant d’avoir commence
leur tâche: la conviction scolaire qu’ils entreprennent une tâche théoriquement impossible.

La traduction est possible pour une raison primordial: les langues possèdent, plus que une dimension

Reservados todos los derechos. No se permite la explotación económica ni la transformación de esta obra. Queda permitida la impresión en su totalidad.
linguistique, une dimension communicative. La capacité des systèmes linguistiques pour communiquer des idées, faits,
sentiments, … fait qu’ils peuvent s’adapter grâce à des stratégies diverses et complexes.

! de ! 4
4

WINFIELD´S English Language Centre - ¡Tu título de inglés en verano!