Vous êtes sur la page 1sur 14

OFFICE NATIONAL DES CHEMINS DE FERS

Rapport de stage
Les Sous-stations du réseau
électrifié ONCF
STAGE EFFECTUE DU 14/07 AU 15/08/2014

Sous stations visités

S/st Casa Nord – S/st Zénata – S/st Mensouria

Maitre de stage

Mr.KENZARI said – Chef district du réseau ferré ONCF

Stagiaire

CHIBOUB Othmane – Génie électrique-Génie mécanique 1ere année

Faculté des sciences et techniques Settat

1
Remerciements
Je tiens particulièrement à remercier l’équipe de maintenance de l’ONCF qui m’a accueilli
dans ses locaux, à commencer par le chef département: Monsieur Said Kenzari, ainsi que
Abdelmajid Lgass, Aziz Belbouhalia et tous les personnels qui ont suivi mes travaux et qui
m’ont apporté toute l’aide dont j’avais besoin.

Au cours de ce mois de stage j’ai pu mettre en œuvre les enseignements tirés de l’année de
formation en électricité. Ainsi j’ai pu mettre en pratique mes connaissances théoriques
acquises durant ma formation, de plus, je me suis confronté aux difficultés réelles du monde
du travail et du management d’équipes.

Après ma rapide intégration dans l’équipe, j’ai eu l’occasion de réaliser plusieurs tâches qui
ont constitué une mission de stage globale.

2
Liste des figures
Figure 1 : Poste extérieur 60KV .................................................................6
Figure 3 : Transformateur principal ............................................................8
Figure 2 : Disjoncteur 60KV ......................................................................8
Figure 4 : Redresseur ................................................................................10
Figure 5 : Shunt résonnant ........................................................................10
Figure 6 : Self de lissage ...........................................................................10
Figure 7 : Disjoncteur 3KV ......................................................................11
Figure 8 : Circuit de traction .....................................................................12
Figure 9 : boitier de commande ................................................................13
Figure 10: Graphique des réalisations et interventions sur les s/st ...........14

3
SOMMAIRE

I. HISTORIQUE DE L'ELECTRIFICATION AU MAROC .............................. 5


II. SOUS STATION ................................................................................................... 6
1. POSTE EXTERIEUR 60 KV ..................................................................................... 6
1.1 Disjoncteur 60 kv .............................................................................................. 7
1.2 Combinés de mesure TC-TT ............................................................................. 7
1.3 Transformateur principal ................................................................................. 7
2. POSTE INTERIEUR 3KV ........................................................................................ 9
2.1 Le redresseur .................................................................................................... 9
2.2 Self de lissage ................................................................................................... 9
2.3 Shunt résonnant ................................................................................................ 9
2.4 Le disjoncteur 3 kV ......................................................................................... 11
3. POSTE EXTERIEUR 3KV ...................................................................................... 12
3.1 Circuit de traction .......................................................................................... 12
III. TYPE DES PROTECTIONS ............................................................................. 13
1. RELAIS DE RETOUR DE COURANT .......................................................................... 13
2. DETECTEUR DE DEFAUT DE LIGNE ET ESSAI DE LIGNE .......................................... 13
IV. DEFINITION DU CALENDRIER PROGRAMME DES SOUS
STATIONS ET POSTE DE SECTIONNEMENT ................................................ 14

4
I. Historique de l'électrification au Maroc

Le courant électrique à l’époque produit est distribué, en général aux sous stations
du chemin de fer à la tension de 60 000 volts par le réseau de l’Énergie Électrique du
Maroc.

Les premières sous stations construites de 1926 à 1933 (CASABLANCA- SIDI EL


AlDI- M'RIZIG - SKHlRAT -MECHRA BEN ABBOU -BENGUERIR -
MARRAKECH MEKNES et FES.) distances de 60 km l'une de l'autre étaient du type
à groupe tournant :

Un moteur Synchrone fonctionnant en courant alternatif entraîne deux génératrices,

à courant continu, qui alimentent la ligne en courant de traction 3000V cc.

Remplacée en 1938 pour KENITRA et SIDI KACEM par celle des transformateurs
fixes:

Poly anodique à vide refroidis avec réfrigérateur à eau,.

En 1953 CASA Nord fut modernisée et BOUSKOURA réalisée avec des cuves mono
anodiques à vide refroidis avec ventilation forcée .

En 1957 le doublement de la voie CASA –KHOURIBGA, suite à l'augmentation

du transport des phosphates, nécessitait la construction de deux sous stations une

à RAS EL AIN et l’autre à EL GOUFFAF .

Entre sIDI EL AlDI – MRIZIG et FES en 1967 furent rénovées

avec le même type de redresseur.

A partir de 1969, la technique du redresseur au silicium fait adoptée pour la


modernisation de KENITRA, BOUSKOURA, SIDI-KACEM, CASA-NORD et la
construction de KSIBIYA et SIDI BOU OTHMANE (1971), MANSOURIAH (1975)
et SALE (1976). La distance moyenne entre les sous stations qui était de 60 km au
début de l'électrification, n'est plus que de 36 km.

5
II. Sous station
Généralement la sous station est équipée d’un (1) groupe de traction d’une puissance
unitaire de 3000 kW; ce qui permet d’alimenter l’ensemble des lignes caténaires de la
gare et les sections encadrantes sous une tension de 3300V à pleine charge, soit
3000kw.

La sous station se décompose en 3 postes :

1. Poste extérieur 60 KV
Ce poste comprend (Figure1) :

* Les sectionneurs tripolaires d’arrivée 60kv ONE à rupture brusque

* Les parafoudres 60 kV et leur sectionneur tripolaire d’isolement (611 PF)

* Le sectionneur tripolaire général 60kv d’isolement de la sous station (611 G)

* Le jeux de barres 60kv et sectionneur d’isolement de la sous station mobile


(611GM)

* Le transformateur des auxiliaires et son sectionneur tripolaire d’isolement

600-11 Aux

* Le sectionneur tripolaire 60kv d’isolement du GR 611

* 03 Transformateurs de courant (de protection)

* Le disjoncteur tripolaire 60kv du GR 610

* Le transformateur de puissance 640

Figure 1 : Poste extérieur 60KV

6
1.1 Disjoncteur 60 kv

Les disjoncteurs sont à courant alternatif pour le montage à l'extérieur, à coupure


dans le SF6 ou dans l’huile et à commande mécanique à ressorts et moteur de
réarmement pour 3 pôles (Figure 2).

1.2 Combinés de mesure TC-TT

Les transformateurs combinés de courant et tension sont des appareils de type


extérieur monophasés et destinés à être utilisés avec des appareils de mesure et des
dispositifs de protections.

1.3 Transformateur principal

Les transformateurs de traction, de rapport 60kV/3KV, sont destinés à l'alimentation


du groupe redresseur à partir du réseau 60 kV. Ils sont de type immergé dans l'huile, à
refroidissement naturel et pour service extérieur et régime continu sous une
température ambiante de 50°C type extérieur, avec deux circuits secondaires, l’un
couplet en étoile et l’autre couplet en triangle.

Ce transformateur contient un thermostat qui Détecte la température du transfo, si la


température est prise entre 80°C et 90°C, il y aura alarme afin de prévenir les
personnels pour intervenir, et si la température est supérieure à 90°C il y aura alarme
et déclenchement du disjoncteur 60KV. Et un relais Buchholz de protection contre les
incidents internes au transformateur. Il détecte les dégagements gazeux dus aux
claquages diélectriques entre les enroulements hauts tension et la masse ou entre les
enroulements (Figure 3).

7
Figure 2 : Disjoncteur 60KV

Figure 3 : Transformateur principal

8
2. Poste intérieur 3KV
Ce poste comprend:

* Cellule redresseur à diodes

* La self de lissage

* Le shunt résonnant et son sectionneur d’isolement

* Le sectionneur d’isolement 3kv du GR 650

* Cellule 3KV de départ comprenant:

- Un Sectionneur Bipolaire d’isolement F (189A/B)

- Un Disjoncteur 3kv

2.1 Le redresseur

Le redresseur est de type dodécaphasés destiné à être alimenté par un transformateur


à deux secondaires. IL est constitué de deux ponts Graetz connectés en série (Figure
4).

2.2 Self de lissage

Appelée aussi bobine d’amortissement, elle a pour rôle d’amortir les ondulations du
courant redressée, elle est installée en série sur le circuit de puissance.

C’est une self sans fer ayant une section suffisante étudiée pour supporter l’intensité
débitée par le groupe redresseur sans échauffement (Figure 6).

2.3 Shunt résonnant

Le rôle des shunts résonnants est de réduire l’amplitude des harmoniques d’un
courant redressé, situés dans la bande vocale, qui créent des perturbations par
induction dans les circuits téléphoniques. Les shunts résonnants sont constitués d’une
self et d’une capacité en série, installée à la sortie de redresseur entre positif et négatif
protégé par fusible à micro contact (Figure 5).

9
Figure 4 : Redresseur

Figure 5 : Shunt résonnant

Figure 6 : Self de lissage

10
2.4 Le disjoncteur 3 kV

Le disjoncteur « ansaldo » est un appareil unipolaire pour courant continu, à


coupure dans l’air, à soufflage magnétique et à déclenchement libre (Figure 7).

Le mécanisme de fermeture est de type indépendant et à déclenchement libre, avec

servomoteur. Le maintien est de type magnétique avec bobine de maintien.

Il est caractérisé par :

Une plage de réglage ajustable de 1050 A à 2100 A

Un pouvoir de coupure : 70 KA/S

Une vitesse de coupure : 20ms

Figure 7 : Disjoncteur 3KV

11
3. Poste Extérieur 3kv
Ce poste comprend :

* Sur le toit du bâtiment au droit de chaque traversée de sortie de départ feeder 3KV
un Parafoudre 4kv pour chaque feeder,

* Un portique de départ 3kv vers les lignes caténaires sur lequel sont installés les
sectionneurs A et les sectionneurs C.

3.1 Circuit de traction

Figure 8 : Circuit de traction

12
III. Type des protections
1. Relais de retour de courant
Cette fonction a pour but de détecter un court circuit à l’intérieur du redresseur par
le changement du sens du courant aux bornes du redresseur.

Le relais est polarisé comme suit : + côté rail

- côté redresseur

Le relais est inactif tant que le courant aux bornes du redresseur garde son sens
normal ( sens direct).

Le réarmement du relais est réalisé par action manuelle sur le bouton poussoir du
relais.

2. Détecteur de défaut de ligne et essai de ligne


-Le DDL permet la détection d’un défaut d’isolement de la ligne caténaire en
analysant en permanence la vitesse d’accroissement du courant débité dans le feeder.

-L'équipement EDL mesure la résistance de la ligne avant d'autoriser


l'enclenchement du disjoncteur du feeder .Lorsque la résistance de la ligne est
inférieur à la valeur de la résistance réglée, sur l'EDL, l'appareil interdit la fermeture
du disjoncteur.

Autres protections : Sur-intensité HT – Surtension courant alternatif – Fusion


fusible diode – Température groupe – Masse 3Kv …

L’accès aux cellules sous-tension :

Ce Boitier contient la clé de la cellule et il est connecté


mécaniquement au sectionneur de chaque équipement de
la cellule. Ce boitier ne libère la clé de la cellule pour
avoir l’accès que si les sectionneurs sont ouverts. Ce qui
signifie que le groupe est Hors tension.

Figure 9 : boitier de commande

13
IV. Definition du calendrier programme des sous
stations et poste de sectionnement

Il a pour but d’assurer la disponibilité maximale des équipements de sous-station à


un coût optimal dans des bonnes conditions de qualité et de sécurité.

Il a été en application pour maintenance des infrastructures, en premier pour la voie


ferrée puis pour la signalisation et les télécommunications, viens après celui des
lignes caténaires, et enfin celui des sous station dont l’ébauche définitive a été
achevée en juin 2006.

Les travaux de maintenance sont divisés en 3 branches séparés suivant le niveau de


maintenance qu’une installation est sensée être traitée notamment :

La révision générale :

Qui englobe tous les travaux importants de maintenance préventive à l’exception des
rénovations.

La visite limitée de niveau 2 :

Elle comporte les vérifications diverses, l’identification et diagnostic de l’état de


l’appareillage, la réparation pour échange de petites composantes.

La visite limitée de niveau 1 :

Caractérisée par un entretien courant, des vérifications simples des éléments


accessibles sans aucun démontage ou ouverture des organes ainsi que l’échange
d’élément consommable tels que fusible, voyant …

Figure 10: Graphique des réalisations et interventions sur les s/st

14