Vous êtes sur la page 1sur 10

LES ASPECTS DU VERBE

Rappels

Le procès indiqué par le verbe peut être de trois ordres :


- Actions
- Etats
- Modifications

Les verbes imperfectifs (non limités et non conclusifs) évoquent un procès qui, par lui-même n’indique pas le terme : l’arrêt de l’action ou de
l’état ne détermine pas une situation nouvelle (après une interruption l’action peut recommencer) :
Marcher, dormir, porter, voir, …

Les verbes perfectifs (limités, conclusifs) évoquent un procès qui impliquent un terme, au-delà duquel s’ouvre une situation nouvelle :
Arriver, mourir, naître, sortir
NB : les verbes se conjuguant avec l’auxiliaire être ont pour la plupart un caractère perfectif.

NB : Certains verbes peuvent être polysémiques, perfectifs ou imperfectifs selon le contexte.


Ex : demander, passer
L’emploi est marqué par des auxiliaires différents : l’heure est passée maintenant / l’heure a passé vite

L’aspect

L’aspect verbal ou sémantique indique à quel point de son déroulement en est le procès à une date donnée.
Selon les grammaires, plusieurs mots sont utilisés pour qualifier un aspect. L’aspect d’un verbe peut aussi avoir plusieurs caractéristiques, mais il
importe de choisir seulement la caractéristique prédominante.

1
Qualificatif de l’aspect Marques grammaticales Marques lexicales Contexte
Aspect itératif Imparfait + verbe de sens Verbe de sens polysémique +
Nuance de l’imparfait « narratif » imperfectif : contexte :
Exprime l’habitude, la succession,
la répétition Plus nous cherchions, plus nous Pendant une heure, il a
nous perdions demandé à boire

Aspect progressif Périphrase :


Etre en train de + infinitif
L’aspect exprime le déroulement Aller + participe présent (dans un
du procès usage classique)
Etre à + infinitif (dans un usage
classique)

Et elle alla cherchant dans les


armoires (Nerval)
Eliante là-bas est à l’entretenir
(Molière)
Aspect semelfactif
A deux heures, il a demandé à
Le procès se produit une seule boire
fois
Aspect ultérieur proche ou Périphrases et auxiliaire d’aspect :
imminent § Je vais + infinitif
§ Je suis sur le point de +
Le procès va commencer infinitif
§ Etre pour (dans son
ancien emploi)
§ Vouloir, devoir (dans leur
ancien emploi) :

2
Quand le soleil dut se lever
Aspect récent ou antérieur Périphrases aspectuelles :
proche § Venir de + infinitif
§ Finir de + infinitif
Le procès vient de s’achever
Le bâtiment vient d’être achevé

Aspect inchoatif ou ingressif Périphrases aspectuelles : Imparfait + adverbe ou CC :


§ Commencer à + infinitif
Le procès commence § Se mettre à + infinitif Mais bientôt le bruit courait

Aspect terminatif Périphrases :


§ Je finis de + infinitif
Le procès s’achève § Je cesse de + infinitif
§ J’achève de + infinitif

3
Qualificatif de l’aspect Marques grammaticales Marques lexicales Contexte
Aspect non accompli ou tensif Le temps du verbe : les formes Temps simple, voix passive +
simples indiquent généralement verbe imperfectif : peut traduire
Le procès n’est pas achevé, il est un aspect non accompli : l’action en cours
en cours de déroulement Il est aimé
J’aime bien ce livre (cela continu
d’être vrai) La forme pronominale sert à
exprimer l’action e cour pour un
verbe perfectif :
La porte s’ouvre

Aspect accompli ou extensif ou Les temps : les formes Temps simple, voix passive +
antérieur indéfini composées : verbe perfectif exprime souvent
l’action achevée :
Le procès est montré comme J’ai bien aimé ce livre La porte est ouverte
parvenu à son terme (et englobe
même l’état résultant de son
achèvement)
Aspect global ou non duratif Le passé simple et le futur de
l’indicatif :
Le procès est perçu de l’extérieur,
dans sa globalité, comme un tout Je lirai ce livre demain
indivis Je lus ce livre sans perdre de
temps
Demain j’aurai lu ce livre
Aspect sécant ou duratif ou L’imparfait : Imparfait + verbe perfectif :
progressif discordance qui suggère par
Je lisais ce livre quand tu es exemple un fait passé dont

4
Le procès est envisagé « en entré. l’importance est encore
coupe » de l’intérieur de l’une des perceptible aujourd’hui :
étapes de son déroulement, sans En 1802, naissait celui qui …
que soient prises en compte les
limites extrêmes. Il traduit Etre en train de + infinitif
l’action ou l’état en cours.
Aller + gérondif / s’en aller +
gérondif
Vous n’irez plus semant des
sourires (Victor Hugo)
On s’en va fredonnant
Aspect non sécant Passé simple :
Il ne répondit toujours pas
L’aspect exprime le procès dans Un frisson me secoua l’échine
sa totalité, entre ses deux limites
Aspect continuatif Pendant une heure il a dormi
Ce hangar demande des
(nuance de l’aspect sécant) réparations
Durée sans interruption

NB :
NB1
L’aspect verbal dépend des formes de la conjugaison ; il concerne les oppositions : accompli / non accompli, sécant / non sécant
L’aspect sémantique dépend du sens du verbe ; il concerne la distinction entre les verbes perfectifs et imperfectifs
Les périphrases aspectuelles expriment les différents stades de la réalisation du procès. Les verbes qui servent de support à ces périphrases fonctionnent
comme des semi-auxiliaires aspectuels. Mais s’agit moins d’une catégorie verbale que d’un ensemble d’interprétation de l’énoncé.

NB2
L’aspect accompli n’exprime pas le même caractère immédiat de fin. La périphrase correspond à un antérieur immédiat :
Il vient de partir / il est parti
5
6
EXERCICES :

Exercice 1
Pour chaque mot souligné, ou chaque segment de phrase soulignée, indiquez si l’analyse proposée est juste (réponse A) ou fausse (réponse B).

1. Il finit de chanter périphrase verbale aspectuelle


2. Je le vis, je rougis et je pâlis à sa vue aspect accompli
3. Il fumait tout le temps aspect inaccompli
4. IL arriva à l’heure aspect accompli
5. IL allait boire le poison quand il entra aspect inchoatif
6. Il commençait à rougir aspect inchoatif
7. Il est en train de réviser périphrase verbale aspectuelle
8. A travers les persiennes, le soir est arrivé aspect accompli

Exercice 2.
Pour chaque mot souligné, ou chaque segment de phrase soulignée, indiquez si l’analyse proposée est juste (réponse A) ou fausse (réponse B).

1. Elle eut peur et se mit à crier aspect inchoatif


2. Et elle alla cherchant dans les armoires aspect sécant
3. Le candidat eut enfin fini de noter ses nom et prénom aspect global
4. Je viens de l’envoyer par la poste aspect terminatif
5. La porte claqua aspect non sécant
6. La pluie tombe verbe imperfectif
7. L’enfant tombe verbe perfectif
8. Il neigea toute la nuit aspect continuatif
7
9. Ils déjeunent à midi aspect sémelfactif
Exercice 3
Pour chaque mot souligné, ou chaque segment de phrase soulignée, indiquez si l’analyse proposée est juste (réponse A) ou fausse (réponse B).

1. La porte s’ouvre. Vite entrons ! aspect duratif


2. J’arrive aspect inchoatif
3. Il lisait quand elle entra aspect non sécant
4. Je viens d’arriver aspect terminatif
5. Il est descendu dans le hall aspect continuatif
6. Elle chantait tout l’été aspect sécant
7. Entrez ! La porte est ouverte aspect extensif
8. Le vacarme a augmenté aspect inaccompli
9. A midi, ils ont franchi le Cap Horn aspect sémelfactif

8
CORRIGE

Exercice 1
Pour chaque mot souligné, ou chaque segment de phrase soulignée, indiquez si l’analyse proposée est juste (réponse A) ou fausse (réponse B).

1. Il finit de chanter périphrase verbale aspectuelle A


2. Je le vis, je rougis et je pâlis à sa vue aspect accompli A (non sécant aurait été plus approprié)
3. Il fumait tout le temps aspect inaccompli A (itératif aurait été plus approprié)
4. IL est arrivé à l’heure aspect accompli A
5. IL allait boire le poison quand il entra aspect inchoatif A (périphrase défective aurait été plus approprié)
6. Il commençait à rougir aspect inchoatif A
7. Il est en train de réviser périphrase verbale aspectuelle A
8. A travers les persiennes, le soir est arrivé aspect accompli A
9. Il a plu toute la nuit aspect continuatif A

Exercice 2.
Pour chaque mot souligné, ou chaque segment de phrase soulignée, indiquez si l’analyse proposée est juste (réponse A) ou fausse (réponse B).

1. Elle eut peur et se mit à crier aspect inchoatif A


2. Et elle alla cherchant dans les armoires aspect sécant B (aspect progressif)
3. Le candidat eut enfin fini de noter ses nom et prénom aspect global B (aspect terminatif)
4. Je viens de l’envoyer par la poste aspect progressif B (périphrase aspectuelle ; aspect récent ou antérieur proche)
5. La porte claqua aspect non sécant A
6. La pluie tombe verbe imperfectif A
7. L’enfant tombe verbe perfectif A
8. Il neigea toute la nuit aspect continuatif A(et aspect non sécant)
9. Chaque jour, ils déjeunent à midi aspect sémelfactif B (aspect itératif)
9
Exercice 3
Pour chaque mot souligné, ou chaque segment de phrase soulignée, indiquez si l’analyse proposée est juste (réponse A) ou fausse (réponse B).

1. La porte s’ouvre. Vite entrons ! aspect duratif B (aspect non accompli ou tensif)
2. J’arrive aspect inchoatif B (aspect perfectif)
3. Il lisait quand elle entra aspect non sécant B (aspect sécant)
4. Je viens d’arriver aspectingressif B (périphrase aspectuelle ; aspect récent ou antérieur proche)
5. Il est descendu dans le hall aspect continuatif B (aspect accompli)
6. Elle chantait tout l’été aspect sécant A
7. Entrez ! La porte est ouverte aspect extensif A (ou accompli)
8. Le vacarme a augmenté aspect inaccompli B (aspect accompli)
9. A midi, ils ont franchi le Cap Horn aspect sémelfactif A

Rappel : les aspects peuvent se cumuler.

10