Vous êtes sur la page 1sur 38

N° 67 Dimanche 13 Rabie El Aouel 1441

58ème ANNEE Correspondant au 10 novembre 2019

JOURNAL OFFICIEL
D E L A R E P U B L I Q U E A L G E R I E N N E D E M O C R AT I Q U E E T P O P U L A I R E
CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX - LOIS ET DECRETS
ARRETES, DECISIONS, AVIS, COMMUNICATIONS ET ANNONCES
(TRADUCTION FRANÇAISE)

Algérie ETRANGER DIRECTION ET REDACTION


Tunisie SECRETARIAT GENERAL
ABONNEMENT Maroc (Pays autres DU GOUVERNEMENT
ANNUEL Libye que le Maghreb) WWW.JORADP.DZ
Mauritanie Abonnement et publicité:
IMPRIMERIE OFFICIELLE
1 An 1 An
Les Vergers, Bir-Mourad Raïs, BP 376
ALGER-GARE
2675,00 D.A Tél : 021.54.35..06 à 09
Edition originale.................................. 1090,00 D.A
021.65.64.63
Fax : 021.54.35.12
Edition originale et sa traduction...... 2180,00 D.A 5350,00 D.A C.C.P. 3200-50 ALGER
TELEX : 65 180 IMPOF DZ
(Frais d'expédition en sus) BADR : 060.300.0007 68/KG
ETRANGER : (Compte devises)
BADR : 060.320.0600 12

Edition originale, le numéro : 14,00 dinars. Edition originale et sa traduction, le numéro : 28,00 dinars.
Numéros des années antérieures : suivant barème. Les tables sont fournies gratuitement aux abonnés.
Prière de joindre la dernière bande pour renouvellement, réclamation, et changement d'adresse.
Tarif des insertions : 60,00 dinars la ligne
13 Rabie El Aouel 1441
2 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

SOMMAIRE

DECISIONS

CONSEIL CONSTITUTIONNEL

Décision n° 27 /D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441 correspondant au 9 novembre 2019..................................................................... 5

Décision n° 28 /D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441 correspondant au 9 novembre 2019......................................................................... 6

Décision n° 29 /D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441 correspondant au 9 novembre 2019......................................................................... 7

Décision n° 30/D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441 correspondant au 9 novembre 2019........................................................................ 8

Décision n° 31/D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441 correspondant au 9 novembre 2019....................................................................... 10

Décision n° 32/D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441 correspondant au 9 novembre 2019........................................................................ 11

Décision n° 33 /D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441 correspondant au 9 novembre 2019.................................................................... 12

Décision n° 34 /D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441 correspondant au 9 novembre 2019................................................................... 13

Décision n° 35 /D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441 correspondant au 9 novembre 2019.................................................................... 15

Décision n° 36/D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441 correspondant au 9 novembre 2019 portant validation de la liste définitive des
candidats à l'élection à la Présidence de la République....................................................................................................................... 16

DECRETS

Décret présidentiel n° 19-284 du 23 Safar 1441 correspondant au 22 octobre 2019 portant création d'un chapitre et transfert de crédits
au budget de fonctionnement du ministère de la jeunesse et des sports........................................................................................... 17

Décret présidentiel n° 19-285 du 28 Safar 1441 correspondant au 27 octobre 2019 portant transfert de crédits au budget des charges
communes....................................................................................................................................................................................... 17

Décret présidentiel n° 19-286 du 28 Safar 1441 correspondant au 27 octobre 2019 portant transfert de crédits au budget de
fonctionnement du ministère de l'habitat, de l'urbanisme et de la ville.............................................................................................. 18

Décret présidentiel n° 19-287 du 29 Safar 1441 correspondant au 28 octobre 2019 portant attribution de la médaille de l'ordre du
mérite national au rang de « Ahid »................................................................................................................................................ 19

Décret présidentiel n° 19-288 du 29 Safar 1441 correspondant au 28 octobre 2019 portant approbation de l'accord d'opérations relatif au
contrat du 17 janvier 2010 pour la recherche et l'exploitation des hydrocarbures sur le périmètre dénommé « Hassi Bir Rekaiz »
(blocs : 443 a, 424 a, 414 ext et 415 ext) conclu à Alger, le 9 mai 2018, entre la société nationale « SONATRACH-S.P.A » et les
sociétés « PTT Exploration And Production Public Company Limited » et « CNOOC Limited »........................................................ 19

Décret présidentiel n° 19-289 du 29 Safar 1441 correspondant au 28 octobre 2019 portant approbation de l'avenant n° 4 au contrat
du 26 septembre 2004 pour la recherche et l'exploitation d'hydrocarbures sur le périmètre dénommé « Isarène » (blocs : 228
et 229 a), conclu à Alger, le 4 janvier 2019 entre la société nationale « SONATRACH-S.P.A » et les sociétés « Petroceltic Ain
Tsila Limited » et « Enel Global trading S.P.A ».............................................................................................................................. 20

Décret présidentiel n° 19-290 du 29 Safar 1441 correspondant au 28 octobre 2019 portant approbation de l'avenant n° 1 au contrat
du 18 septembre 2006 pour l'exploitation des hydrocarbures sur le périmètre dénommé « Djebel Bissa », conclu à Alger, le 15
janvier 2019 entre l'agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (ALNAFT) et la société nationale
« SONATRACH-S.P.A »................................................................................................................................................................. 21

Décret présidentiel n° 19-291 du 29 Safar 1441 correspondant au 28 octobre 2019 portant approbation des avenants n° 1 aux contrats
du 20 mai 2015 pour la recherche et l'exploitation des hydrocarbures, conclus à Alger, le 11 avril 2019 entre l'agence nationale
pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (ALNAFT) et la société nationale « SONATRACH-S.P.A »....................... 21
13 Rabie El Aouel 1441
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67 3
10 novembre 2019

SOMMAIRE (suite)
Décret présidentiel n° 19-292 du 29 Safar 1441 correspondant au 28 octobre 2019 portant approbation de l'avenant n° 8 au contrat du
25 mai 1992 pour la recherche et l'exploitation des hydrocarbures liquides sur le périmètre dénommé « Rhourde Yacoub »
( bloc : 406 a ) conclu à Alger, le 15 juin 2019 entre la société nationale « SONATRACH-S.P.A » et les sociétés « COMPANIA
ESPANOLA DE PETROLEOS, S.A.U (CEPSA) » et « CEPSA ALGERIE S.L »............................................................................ 22

DECISIONS INDIVIDUELLES

Décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au 28 octobre 2019 mettant fin aux fonctions de chefs de cabinet de walis de
wilayas.............................................................................................................................................................................................. 22

Décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au 28 octobre 2019 mettant fin aux fonctions du chef de cabinet du wali délégué
de la circonscription administrative de Baraki, à la wilaya d’Alger................................................................................................. 22

Décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au 28 octobre 2019 mettant fin aux fonctions du contrôleur général des finances
à l'inspection générale des finances................................................................................................................................................... 23

Décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au 28 octobre 2019 mettant fin aux fonctions d'une sous-directrice au ministère
23
de l'environnement et des énergies renouvelables..........................................................................................................................

Décrets présidentiels du 2 Rabie El Aouel 1441 correspondant au 30 octobre 2019 mettant fin à des fonctions au Conseil constitutionnel....... 23

Décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au 28 octobre 2019 portant nomination d'un chargé de mission à la Présidence
de la République............................................................................................................................................................................... 23

Décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au 28 octobre 2019 portant nomination de chefs de cabinet de walis de wilayas....... 23

Décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au 28 octobre 2019 portant nomination de chefs de cabinet de walis délégués
auprès du wali de la wilaya d'Alger.................................................................................................................................................. 23

Décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au 28 octobre 2019 portant nomination du président de la cellule de traitement
du renseignement financier (CTRF)..................................................................................................................................................... 23

Décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au 28 octobre 2019 portant nomination au ministère de l'environnement et des
énergies renouvelables....................................................................................................................................................................... 23

ARRETES, DECISIONS ET AVIS

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE

Arrêté interministériel du 22 Safar 1441 correspondant au 21 octobre 2019 mettant fin au détachement d’un magistrat, auprès du
ministère de la défense nationale, en qualité de président de la Cour d'appel militaire de Blida/1ère région militaire.................... 24

Arrêté interministériel du 22 Safar 1441 correspondant au 21 octobre 2019 mettant fin au détachement d’un magistrat, auprès du
ministère de la défense nationale, en qualité de président de la chambre d’accusation à la Cour d'appel militaire de Blida/1ère
région militaire................................................................................................................................................................................. 24

Arrêté interministériel du 22 Safar 1441 correspondant au 21 octobre 2019 portant détachement d'un magistrat, auprès du ministère
de la défense nationale, en qualité de président de la Cour d'appel militaire de Blida/1ère région militaire................................. 24

Arrêté interministériel du 22 Safar 1441 correspondant au 21 octobre 2019 portant détachement d'un magistrat, auprès du ministère
de la défense nationale, en qualité de président de la chambre d’accusation à la Cour d’appel militaire de Blida/1ère région
militaire............................................................................................................................................................................................. 24
13 Rabie El Aouel 1441
4 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

SOMMAIRE (suite)

MINISTERE DES MOUDJAHIDINE

Arrêté du 24 Moharram 1441 correspondant au 24 septembre 2019 portant désignation des membres de la commission sectorielle
des marchés publics du ministère des moudjahidine....................................................................................................................... 24

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR


ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Arrêté interministériel du 12 Moharram 1441 correspondant au 12 septembre 2019 fixant la classification de l’école supérieure et
les conditions d'accès aux postes supérieurs en relevant................................................................................................................. 25

AUTORITE NATIONALE INDEPENDANTE DES ELECTIONS

Décision du 10 Rabie El Aouel 1441 correspondant au 7 novembre 2019 complétant la décision du 2 Safar 1441 correspondant au
1er octobre 2019 fixant les modalités de prise de connaissance de l'électeur de la liste électorale et sa mise à la disposition des
candidats............................................................................................................................................................................................ 38
13 Rabie El Aouel 1441
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67 5
10 novembre 2019

DECISIONS

En la forme :
CONSEIL CONSTITUTIONNEL
Considérant que le recours satisfait aux conditions
légales prévues à l’article 141 (alinéa 2) de la loi organique
n° 16-10 relative au régime électoral, modifiée et complétée,
Décision n° 27 /D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441 et à l’article 49 du règlement fixant les règles de
correspondant au 9 novembre 2019. fonctionnement du Conseil constitutionnel, modifié et
———— complété.

Le Conseil constitutionnel, Au fond :


Vu la Constitution ; Considérant que l'autorité nationale indépendante des
élections a rejeté, dans sa décision, la candidature de M.
Vu la loi organique n° 16-10 du 22 Dhou El Kaâda 1437 Belkacem SAHLI à l'élection à la Présidence de la République
correspondant au 25 août 2016, modifiée et complétée, au motif que, sur 66757 signatures déposées, il n’a présenté
relative au régime électoral, notamment ses articles 136, 139, que 16868 signatures valides et que par conséquent, il n’a pas
140, 141, 142 et 143 (alinéas 1 et 2) ; satisfait la condition du seuil minimal des signatures fixé à
l’article 142 de la loi organique n° 16-10 relative au régime
Vu le règlement du 7 Ramadhan 1440 correspondant au électoral, modifiée et complétée, susvisée ;
12 mai 2019, modifié et complété, fixant les règles de
Considérant que le requérant a fondé son recours sur
fonctionnement du Conseil constitutionnel, notamment ses
plusieurs moyens :
articles 48, 49 et 50 (alinéa 1er) ;

Vu le décret présidentiel n° 19-245 du 15 Moharram 1441 Le premier moyen :


correspondant au 15 septembre 2019 portant convocation du Le requérant admet que son dossier a comporté 34328
corps électoral en vue de l’élection du Président de la souscriptions non légalisées et a souligné que l’opération de
République ; légalisation a rencontré plusieurs obstacles et difficultés
pratiques et administratives. Il soulève, en outre, que ces
Vu la décision de l'autorité nationale indépendante des souscriptions ont comporté des empreintes personnelles de
élections du 13 Safar 1441 correspondant au 12 octobre leurs auteurs, qui, de son point de vue, remplacent, en
2019 modifiant et complétant la décision du 18 Moharram quelque sorte, l’opération de légalisation.
1441 correspondant au 18 septembre 2019 déterminant les
formalités de souscription et de légalisation de signatures Le deuxième moyen :
individuelles pour les candidats à l’élection à la Présidence Le requérant souligne, dans sa requête, que son dossier a
de la République ; comporté 5711 souscriptions légalisées par des sceaux non
Vu la décision de l'autorité nationale indépendante des conformes aux sceaux officiels des notaires, et rejetées par
l'autorité nationale indépendante des élections. Il considère
élections n° 11/ANIE/19 du 4 Rabie El Aouel 1441
qu’il ne dispose d’aucune qualité légale ou de moyen de
correspondant au 1er novembre 2019 portant rejet de la
procéder, qui lui permet de s’assurer de la conformité des
candidature de M. Belkacem SAHLI à l'élection à la sceaux officiels des notaires, et que, par conséquent, il n’en
Présidence de la République ; assume pas la responsabilité.
Après avoir pris connaissance du dossier de candidature à
Le troisième moyen :
l’élection à la Présidence de la République de M. Belkacem
SAHLI, déposé par l'autorité nationale indépendante des Le requérant prétend qu’un nombre de signatures, estimé
élections au secrétariat général du Conseil constitutionnel, à 1764, n’a pas été justifié par l'autorité nationale
le 3 novembre 2019 sous le n° 09 ; indépendante des élections, dans sa décision, soit en les
acceptant ou en les rejetant.
Vu la requête déposée au greffe du Conseil constitutionnel
par M. Belkacem SAHLI, le 3 novembre 2019, sous le n° 1, Sur le premier moyen :
par laquelle il conteste le rejet de sa candidature à l’élection
Considérant qu’aux termes de l'article 142 (alinéa 2) de la
à la Présidence de la République ; loi organique n° 16-10 relative au régime électoral, modifiée
et complétée, susvisée, la légalisation des souscriptions par
Après vérification ; un officier public est une formalité essentielle qui ne peut
être transgressée et que, par conséquent, les empreintes
Le membre rapporteur entendu ; apposées sur les souscriptions ne remplacent pas la
légalisation, comme le prétend le requérant. Il y a lieu, donc,
Après délibération ; de déclarer ce moyen infondé.
13 Rabie El Aouel 1441
6 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

Sur le deuxième moyen : Décision n° 28/D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441


Considérant qu’après vérification, il ressort que le sceau correspondant au 9 novembre 2019.
utilisé pour légaliser les souscriptions n'est pas conforme aux ————
sceaux officiels des notaires ; qu’en outre, il a été attesté,
dans la réponse de la Chambre nationale des notaires du 5 Le Conseil constitutionnel,
novembre 2019, sous le n° 259/2019 ; que les notaires
Vu la Constitution ;
Menaoui BOUZIANE et F. BENZINE, ne sont pas inscrits
au fichier des notaires, et que, par conséquent, le moyen
Vu la loi organique n° 16-10 du 22 Dhou El Kaâda 1437
soulevé n’est pas fondé.
correspondant au 25 août 2016, modifiée et complétée,
Sur le troisième moyen : relative au régime électoral, notamment ses articles 136, 139,
140, 141, 142 et 143 (alinéas 1 et 2) ;
Considérant que, malgré l'erreur matérielle qui n’a pas
permis de comptabiliser 1764 formulaires valides et que Vu le règlement du 7 Ramadhan 1440 correspondant au
même en les rajoutant aux 16868 souscriptions, cela
n’affecte pas le résultat, le requérant ne satisfait pas le seuil 12 mai 2019, modifié et complété, fixant les règles de
minimal requis fixé à 50.000 formulaires, en vertu des fonctionnement du Conseil constitutionnel, notamment ses
dispositions de l’article 142 de la loi organique n° 16-10 articles 48, 49 et 50 (alinéa 1er) ;
relative au régime électoral, modifiée et complétée, susvisée.
Il y a lieu par conséquent, de déclarer le moyen soulevé Vu le décret présidentiel n° 19-245 du 15 Moharram 1441
infondé. correspondant au 15 septembre 2019 portant convocation du
corps électoral en vue de l’élection du Président de la
Par ces motifs :
République ;
Décide :
Vu la décision de l'autorité nationale indépendante des
En la forme : élections du 13 Safar 1441 correspondant au 12 octobre
2019 modifiant et complétant la décision du 18 Moharram
— le recours est recevable.
1441 correspondant au 18 septembre 2019 déterminant les
Au fond : formalités de souscription et de légalisation de signatures
individuelles pour les candidats à l’élection à la Présidence
— le recours est rejeté car infondé ;
de la République ;
— la présente décision est notifiée au requérant. Vu la décision de l'autorité nationale indépendante des
La présente décision sera publiée au Journal officiel de la élections n° 10/ANIE/19 du 4 Rabie El Aouel 1441
République algérienne démocratique et populaire. correspondant au 1er novembre 2019 portant rejet de la
candidature de M. Ali SEKKOURI à l'élection à la
Ainsi en a-t-il été délibéré par le Conseil constitutionnel Présidence de la République ;
en ses séances du 7, 8, 9, 10, 11 et 12 Rabie El Aouel 1441
correspondant aux 4, 5, 6, 7, 8 et 9 novembre 2019. Après avoir pris connaissance du dossier de candidature à
l’élection à la Présidence de la République de M. Ali
Le Président du Conseil constitutionnel
SEKKOURI, déposé par l'autorité nationale indépendante
Kamel FENICHE. des élections au secrétariat général du Conseil
constitutionnel, le 3 novembre 2019 sous le n° 15 ;
Mohamed HABCHI, vice-Président ;
Vu la requête déposée au greffe du Conseil constitutionnel
Salima MOUSSERATI, membre ; par M. Ali SEKKOURI, le 3 novembre 2019 sous le n° 02,
relative au rejet de sa candidature à l’élection à la Présidence
Chadia REHAB, membre ; de la République ;
Brahim BOUTKHIL, membre ;
Après vérification ;
Mohammed Réda OUSAHLA, membre ;
Le membre rapporteur entendu ;
Abdennour GRAOUI, membre ;
Après délibération ;
Khadidja ABBAD, membre ;

Smail BALIT, membre ; En la forme :


Considérant que le recours satisfait aux conditions légales
Lachemi BRAHMI, membre ;
prévues à l’article 141 de la loi organique n° 16-10 relative
M’Hamed ADDA DJELLOUL, membre ; au régime électoral, modifiée et complétée et à l’article 49
du règlement fixant les règles de fonctionnement du Conseil
Amar BOURAOUI, membre. constitutionnel, modifié et complété.
13 Rabie El Aouel 1441
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67 7
10 novembre 2019

Au fond ; Décision n° 29/D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441


Considérant que la décision de l'autorité nationale correspondant au 9 novembre 2019.
indépendante des élections, datée du 1er novembre 2019, a ————
conclu au rejet de la candidature de M. Ali SEKKOURI, à Le Conseil constitutionnel,
l'élection à la Présidence de la République au motif qu’il n’a
pas atteint le seuil minimal des signatures exigées par la loi, Vu la Constitution ;
dès lors qu’il n’a présenté que 1612 signatures d’électeurs
dont 1538 signatures valides. Vu la loi organique n° 16-10 du 22 Dhou El Kaâda 1437
correspondant au 25 août 2016, modifiée et complétée,
Considérant que le nombre total des souscriptions
déposées par l’autorité nationale indépendante des élections relative au régime électoral, notamment ses articles 136, 139,
et présentées par le requérant est de 2614 signatures, et que 140, 141, 142 et 143 (alinéas 1 et 2) ;
le reste des souscriptions sont, en totalité, vides.
Vu le règlement du 7 Ramadhan 1440 correspondant au
Considérant qu’après vérification, il a été attesté que le 12 mai 2019, modifié et complété, fixant les règles de
requérant a présenté 1996 souscriptions valides et que 618 fonctionnement du Conseil constitutionnel, notamment ses
souscriptions ont été invalidées car ne satisfaisant pas les articles 48, 49 et 50 (alinéa 1er) ;
conditions légales et réglementaires. Par conséquent, il n’a
pas atteint le seuil minimal, prévu à l’article 142 de la loi Vu le décret présidentiel n° 19-245 du 15 Moharram 1441
organique n° 16-10 relative au régime électoral, modifiée et correspondant au 15 septembre 2019 portant convocation du
complétée, susvisée, qui exige de présenter 50.000 signatures corps électoral en vue de l’élection du Président de la
individuelles, au moins, d’électeurs inscrits sur une liste République ;
électorale. Il y a lieu, donc, de rejeter le recours car infondé.
Vu la décision de l'autorité nationale indépendante des
Par ces motifs : élections du 13 Safar 1441 correspondant au 12 octobre 2019
modifiant et complétant la décision du 18 Moharram 1441
Décide :
correspondant au 18 septembre 2019 déterminant les
En la forme : formalités de souscription et de légalisation de signatures
individuelles pour les candidats à l’élection à la Présidence
— le recours est recevable. de la République ;
Au fond : Vu la décision de l'autorité nationale indépendante des
— le recours est rejeté car infondé ; élections n° 12/ ANIE/19 du 4 Rabie El Aouel 1441
correspondant au 1er novembre 2019 portant rejet de
— la présente décision est notifiée au requérant. candidature de M. Abdelhakim HAMADI à l'élection à la
Présidence de la République ;
La présente décision sera publiée au Journal officiel de la
République algérienne démocratique et populaire. Après avoir pris connaissance du dossier de candidature à
l’élection à la Présidence de la République de M. Abdelhakim
Ainsi en a-t-il été délibéré par le Conseil constitutionnel
HAMADI, déposé par l'autorité nationale indépendante des
en ses séances du 7, 8, 9, 10, 11 et 12 Rabie El Aouel 1441
correspondant aux 4, 5, 6, 7, 8 et 9 novembre 2019. élections au secrétariat général du Conseil constitutionnel le
3 novembre 2019 et enregistré sous le n° 07 ;
Le Président du Conseil constitutionnel
Vu la requête déposée au greffe du Conseil constitutionnel
Kamel FENICHE. par M. Abdelhakim HAMADI, le 3 novembre 2019, sous le
n° 03, par laquelle il conteste la décison du rejet de sa
Mohamed HABCHI, vice-Président ; candidature à l’élection à la Présidence de la République.
Salima MOUSSERATI, membre ;
Après vérification ;
Chadia REHAB, membre ;
Brahim BOUTKHIL, membre ; Le membre rapporteur entendu ;
Mohammed Réda OUSAHLA, membre ;
Après délibération ;
Abdennour GRAOUI, membre ;
Khadidja ABBAD, membre ; En la forme :
Smail BALIT, membre ; Considérant que le recours satisfait aux conditions légales
Lachemi BRAHMI, membre ; prévues à l’article 141 de la loi organique n° 16-10 relative
au régime électoral, modifiée et complétée, et à l’article 49
M’Hamed ADDA DJELLOUL, membre ; du règlement fixant les règles de fonctionnement du Conseil
Amar BOURAOUI, membre. constitutionnel, modifié et complété.
13 Rabie El Aouel 1441
8 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

Au fond : Ainsi en a-t-il été délibéré par le Conseil constitutionnel


en ses séances du 7, 8, 9, 10, 11 et 12 Rabie El Aouel 1441
Considérant que l’autorité nationale indépendante des
élections a fondé la décision de rejet contestée, sur le fait correspondant aux 4, 5, 6, 7, 8 et 9 novembre 2019.
que, dans le dossier du candidat Abdelhakim HAMADI, ne
figure pas le document n° 19 prévu à l’article 139 de la loi Le Président du Conseil constitutionnel
organique n° 16-10 du 25 août 2016 relative au régime Kamel FENICHE.
électoral, modifiée et complétée, ainsi que sur le fait que les
wilayas où il a présenté le seuil minimal des 1200 signatures Mohamed HABCHI, vice-Président ;
sont au nombre de 22 wilayas seulement. Par conséquent, il
n’a pas atteint le seuil minimal des signatures au niveau de Salima MOUSSERATI, membre ;
25 wilayas, conformément à l’article 142 de la loi organique Chadia REHAB, membre ;
n° 16-10 relative au régime électoral, modifiée et complétée,
susvisée ; Brahim BOUTKHIL, membre ;
Considérant que le requérant Abdelhakim HAMADI Mohammed Réda OUSAHLA, membre ;
soulève, dans son recours, un seul moyen dans lequel il Abdennour GRAOUI, membre ;
prétend avoir recueilli le nombre minimal de signatures
requis par l’article 142 de la loi organique n° 16-10 relative Khadidja ABBAD, membre ;
au régime électoral, modifiée et complétée, susvisée, à Smail BALIT, membre ;
travers plus de 39 wilayas du pays ;
Lachemi BRAHMI, membre ;
Considérant qu’en vertu de l’article 142, susvisé, le
candidat doit présenter une liste comportant 50.000 M’Hamed ADDA DJELLOUL, membre ;
signatures individuelles, au moins, d’électeurs inscrits sur
Amar BOURAOUI, membre.
une liste électorale ; que ces signatures doivent être
————H————
recueillies à travers, au moins, 25 wilayas et que le nombre
minimal des signatures exigées pour chacune des wilayas ne
Décision n° 30/D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441
saurait être inférieur à 1200 signatures ;
correspondant au 9 novembre 2019.
Considérant qu’après contrôle manuel et électronique des ————
souscriptions déposées par l’autorité nationale indépendante
des élections au secrétariat général du Conseil Le Conseil constitutionnel,
constitutionnel, il ressort que le requérant Abdelhakim
HAMADI a déposé 62092 souscriptions signées par des Vu la Constitution ;
électeurs inscrits sur une liste électorale dont 4271
Vu la loi organique n° 16-10 du 22 Dhou El Kaâda 1437
souscriptions rejetées car ne satisfaisant pas les conditions
correspondant au 25 août 2016, modifiée et complétée,
légales et réglementaires et 57821 souscriptions acceptées
relative au régime électoral, notamment ses articles 136, 139,
réparties sur 39 wilayas. Cependant, le nombre de wilayas
où le seuil minimal exigé par la loi (1200 signatures) a été 140, 141, 142 et 143 (alinéas 1 et 2) ;
atteint, est de 23 wilayas seulement ; Vu le règlement du 7 Ramadhan 1440 correspondant au
Considérant que le requérant n’a pas satisfait le seuil 12 mai 2019, modifié et complété, fixant les règles de
minimal de signatures dans 25 wilayas prévu par la loi fonctionnement du Conseil constitutionnel, notamment ses
organique n° 16-10 relative au régime électoral, modifiée et articles 48, 49 et 50 (alinéa 1er) ;
complétée, susvisée. Par conséquent, le recours est rejeté car
Vu le décret présidentiel n°19-245 du 15 Moharram 1441
infondé.
correspondant au 15 septembre 2019 portant convocation du
corps électoral en vue de l’élection du Président de la
Par ces motifs :
République ;
Décide : Vu la décision de l'autorité nationale indépendante des
élections du 13 Safar 1441 correspondant au 12 octobre
En la forme : 2019 modifiant et complétant la décision du 18 Moharram
— le recours est recevable. 1441 correspondant au 18 septembre 2019 déterminant les
formalités de souscription et de légalisation de signatures
Au fond : individuelles pour les candidats à l’élection à la Présidence
de la République ;
— le recours est rejeté car infondé.
Vu la décision de l'autorité nationale indépendante des
— la présente décision est notifiée au requérant. élections n° 15/ANIE/19 du 4 Rabie El Aouel 1441
correspondant au 1er novembre 2019 portant rejet de la
La présente décision sera publiée au Journal officiel de la candidature de M. Noui KHARCHI à l'élection à la
République algérienne démocratique et populaire. Présidence de la République ;
13 Rabie El Aouel 1441
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67 9
10 novembre 2019

Après avoir pris connaissance du dossier de candidature à Considérant qu’après vérification et contrôle, il ressort que
l’élection à la Présidence de la République de M. Noui le nombre de souscriptions présentées réellement par le
KHARCHI, déposé par l'autorité nationale indépendante des requérant est de 54385 souscriptions dont 21952 valides et
élections au secrétariat général du Conseil constitutionnel, 32433 nuls ; que parmi ces dernières, 26670 ont été annulées,
le 3 novembre 2019 sous le n° 06 ; car des doubles et 5763 car ne remplissant pas les conditions
légales et réglementaires. Par conséquent, le requérant n’a
Vu la requête déposée au greffe du Conseil constitutionnel
pas atteint le seuil minimal de signatures fixé à l’article 142
par M. Salah Eddine BELAILI, mandaté par M. Noui
de la loi organique n° 16-10 relative au régime électoral,
KHARCHI, le 4 novembre 2019, sous le n° 4, par laquelle il
modifiée et complétée, susvisée et qu’il y a lieu donc de
conteste le rejet de sa candidature à l’élection à la Présidence
de la République ; rejeter le recours car infondé.

Après vérification ; Par ces motifs :

Le membre rapporteur entendu ; Décide :

Après délibération ; En la forme :

En la forme : — le recours est recevable.

Considérant que le recours satisfait aux conditions légales Au fond :


prévues à l’article 141(alinéa 2) de la loi organique n° 16-10
relative au régime électoral, modifiée et complétée, et à — le recours est rejeté car infondé ;
l’article 49 du règlement fixant les règles de fonctionnement
du Conseil constitutionnel, modifié et complété. — la présente décision est notifiée au requérant.

Au Fond : La présente décision sera publiée au Journal officiel de la


République algérienne démocratique et populaire.
Considérant que la décision de l’autorité nationale
indépendante des élections a donné lieu au rejet de la
Ainsi en a-t-il été délibéré par le Conseil constitutionnel
candidature de M. Noui KHARCHI au motif que ce dernier
en ses séances du 7, 8, 9, 10, 11 et 12 Rabie El Aouel 1441
n’a présenté que 49028 signatures d’électeurs, contrairement
correspondant aux 4, 5, 6, 7, 8 et 9 novembre 2019
au nombre de 65.000 déclaré lors du dépôt, dont 22208
souscriptions valides ; et qu’il n’a atteint le nombre légal Le Président du Conseil constitutionnel
minimum de signatures que dans 4 wilayas seulement. Kamel FENICHE
Par conséquent, il n’a pas atteint le seuil minimum de
signatures fixé à l’article 142 de la loi organique n° 16-10 Mohamed HABCHI, vice-Président ;
relative au régime électoral, modifiée et complétée, susvisée ;
Salima MOUSSERATI, membre ;
Considérant que le requérant prétend dans sa requête, qu’il
a présenté à l’autorité nationale indépendante des élections,
Chadia REHAB, membre ;
plus de 56000 souscriptions dont 34000 souscriptions ont été
confirmées comme non doubles, réparties sur 19 wilayas où Brahim BOUTKHIL, membre ;
le seuil légal a été atteint. Il prétend en outre, que les autres
souscriptions acheminées les derniers jours, pourraient être Mohammed Réda OUSAHLA, membre ;
des doubles, car elles n’ont pas été contrôlées au regard de
l’urgence ; Abdennour GRAOUI, membre ;

Considérant qu’en vertu de l’article 142 de la loi Khadidja ABBAD, membre ;


organique n° 16-10 relative au régime électoral, modifiée et
complétée, susvisée, le candidat doit présenter une liste Smail BALIT, membre ;
comportant 50.000 signatures individuelles, au moins,
d’électeurs inscrits sur une liste électorale ; que ces Lachemi BRAHMI, membre ;
signatures doivent être recueillies à travers, au moins, 25
wilayas et que le nombre minimal des signatures exigées M’Hamed ADDA DJELLOUL, membre ;
pour chacune des wilayas ne saurait être inférieur à 1200
signatures ; Amar BOURAOUI, membre.
13 Rabie El Aouel 1441
10 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

Décision n° 31/D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441 Au Fond :


correspondant au 9 novembre 2019.
———— Considérant que l’autorité nationale indépendante des
élections a rejeté, dans sa décision, la candidature de
Le Conseil constitutionnel, M. Mohammed DIF à l’élection à la Présidence de la
République au motif que celui-ci a présenté 36518 signatures
Vu la Constitution ; d’élus, contrairement au nombre de 50.000 signatures,
déclaré lors du dépôt. Par conséquent, il n’a pas atteint le
Vu la loi organique n° 16-10 du 22 Dhou El Kaâda 1437
seuil minimum de signatures fixé à l’article 142 de la loi
correspondant au 25 août 2016, modifiée et complétée,
organique n° 16-10 relative au régime électoral, modifiée et
relative au régime électoral, notamment ses articles 136, 139,
complétée, susvisée ;
140, 141, 142 et 143 (alinéas 1 et 2) ;
Considérant que le requérant soulève dans sa requête, un
Vu le règlement du 7 Ramadhan 1440 correspondant au
seul moyen par lequel il affirme avoir présenté le nombre
12 mai 2019, modifié et complété, fixant les règles de
requis de souscriptions de signatures prévu par la loi. Il
fonctionnement du Conseil constitutionnel, notamment ses
demande de reconsidérer et de corriger les chiffres relatifs
articles 48, 49 et 50 (alinéa 1er) ;
aux souscriptions de signatures déposées auprès de l’autorité
Vu le décret présidentiel n°19-245 du 15 Moharram 1441 nationale indépendante des élections, d’annuler la décision
correspondant au 15 septembre 2019 portant convocation du de rejet de sa candidature rendue par celle-ci et de réinscrire
corps électoral en vue de l’élection du Président de la son nom parmi les noms des candidats à l’élection à la
République ; Présidence de la République, conformément à la loi ;

Vu la décision de l’autorité nationale indépendante des Considérant qu’en vertu de l’article 142 de la loi
élections du 13 Safar 1441 correspondant au 12 octobre organique n° 16-10 relative au régime électoral, modifiée et
2019 modifiant et complétant la décision du 18 Moharram complétée, susvisée, le candidat doit présenter une liste
1441 correspondant au 18 septembre 2019 déterminant les comportant 50.000 signatures individuelles, au moins,
formalités de souscription et de légalisation de signatures d’électeurs inscrits sur une liste électorale ; que ces
individuelles pour les candidats à l’élection à la Présidence signatures doivent être recueillies à travers, au moins, 25
de la République ; wilayas et que le nombre minimal des signatures exigées
pour chacune des wilayas ne saurait être inférieur à 1200
Vu la décision de l'autorité nationale indépendante des signatures ;
élections n° 21/ANIE/19 du 4 Rabie El Aouel 1441
correspondant au 1er novembre 2019 portant rejet de la Considérant qu’après vérification et contrôle du dossier du
candidature de M. Mohammed DIF à l'élection à la candidat Mohammed DIF, déposé par l’autorité nationale
Présidence de la République ; indépendante des élections, auprès du secrétariat général du
Conseil constitutionnel, il ressort que le requérant a présenté
Après avoir pris connaissance du dossier de réellement 35771 signatures d’électeurs inscrits sur une liste
candidature à l’élection à la Présidence de la République de électorale dont 7523 souscriptions ont été annulées car ne
M. Mohammed DIF, déposé par l'autorité nationale remplissant pas les conditions légales et réglementaires et
indépendante des élections au secrétariat général du Conseil seulement 28248 souscriptions de signatures ont été validées
constitutionnel le 3 novembre 2019 sous le n° 12 ; et acceptées. Par conséquent, le dossier du candidat
Vu la requête déposée au greffe du Conseil constitutionnel Mohammed DIF, ne satisfait pas la condition du seuil
minimal de souscriptions de signatures valides fixé par la loi
le 4 novembre 2019, à 12 heures 50 minutes, et enregistrée
organique n° 16-10 relative au régime électoral, modifiée et
sous le n°5, présentée par le candidat Mohammed DIF,
complétée, susvisée. Il y a lieu, donc, de rejeter le recours
Président du Parti de l’unité nationale et le développement
car infondé.
et par laquelle il conteste le rejet de sa candidature à
l’élection à la Présidence de la République ;
Par ces motifs :
Après vérification ; Décide :
Le membre rapporteur entendu ;
En la forme :
Après délibération ; — le recours est recevable.

En la forme : Au fond :
Considérant que le recours satisfait aux conditions légales — le recours est rejeté car infondé ;
prévues à l’article 141(alinéa 2) de la loi organique n° 16-10
du 22 Dhou El Kaâda 1437 correspondant au 25 août 2016 — la présente décision est notifiée au requérant.
relative au régime électoral, modifiée et complétée, et à
l’article 49 du règlement fixant les règles de fonctionnement La présente décision sera publiée au Journal officiel de la
du Conseil constitutionnel, modifié et complété. République algérienne démocratique et populaire.
13 Rabie El Aouel 1441
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67 11
10 novembre 2019

Ainsi en a-t-il été délibéré par le Conseil constitutionnel Après avoir pris connaissance du dossier de candidature à
en ses séances du 7, 8, 9, 10, 11 et 12 Rabie El Aouel 1441 l’élection à la Présidence de la République de M. Mohamed
correspondant aux 4, 5, 6, 7, 8 et 9 novembre 2019. BOUAOUINA, déposé par l'autorité nationale indépendante
Le Président du Conseil constitutionnel des élections au secrétariat général du Conseil
constitutionnel, le 3 novembre 2019 sous le n° 21 ;
Kamel FENICHE
Vu la requête déposée au greffe du Conseil constitutionnel,
Mohamed HABCHI, vice-Président ; le 4 novembre 2019, sous le n° 06, par M. Mohamed
BOUAOUINA par laquelle il conteste le rejet de sa
Salima MOUSSERATI, membre ;
candidature à l’élection à la Présidence de la République ;
Chadia REHAB, membre ;
Après vérification ;
Brahim BOUTKHIL, membre ;
Le membre rapporteur entendu ;
Mohammed Réda OUSAHLA, membre ;
Après délibération ;
Abdennour GRAOUI, membre ;
En la forme :
Khadidja ABBAD, membre ;
Considérant que le recours satisfait aux conditions
Smail BALIT, membre ; légales prévues à l’article 141 de la loi organique n° 16-10
relative au régime électoral, modifiée et complétée, et à
Lachemi BRAHMI, membre ; l’article 49 du règlement fixant les règles de
M’Hamed ADDA DJELLOUL, membre ; fonctionnement du Conseil constitutionnel, modifié et
complété.
Amar BOURAOUI, membre.
————H———— Au fond :

Décision n° 32/D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441 Considérant que le requérant M. Mohamed BOUAOUINA
correspondant au 9 novembre 2019. conteste la décision rendue par l'autorité nationale
———— indépendante des élections, le 1er novembre 2019 sous le
N° 18, par laquelle elle rejette sa candidature à l'élection à
Le Conseil constitutionnel, la Présidence de la République prévue le 12 décembre 2019
au motif que son dossier de candidature est incomplet et ne
Vu la Constitution ; comporte pas tous les documents ainsi que le seuil minimal
Vu la loi organique n° 16-10 du 22 Dhou El Kaâda 1437 des souscriptions, requis par la loi ;
correspondant au 25 août 2016, modifiée et complétée, Considérant que le requérant a présenté une requête qui ne
relative au régime électoral, notamment ses articles 136, 139, comporte aucun moyen fondant son recours. Il s’est contenté
140, 141, 142 et 143 (alinéas 1 et 2) ;
de relater des faits sur son parcours professionnel et sa vie
Vu le règlement du 7 Ramadhan 1440 correspondant au 12 privée, en reconnaissant avoir déposé 14000 signatures
mai 2019, modifié et complété, fixant les règles de d’électeurs dont 78 souscriptions légalisées, alors que le reste
fonctionnement du Conseil constitutionnel, notamment ses des souscriptions sont vides, prétendant qu’elles sont
articles 48, 49 et 50 (alinéa 1er) ; remplies d’espoirs et de secrets du peuple ;

Vu le décret présidentiel n°19-245 du 15 Moharram 1441 Considérant que la vérification du dossier du requérant a
correspondant au 15 septembre 2019 portant convocation du démontré qu’il n’a pas présenté toutes les pièces exigées par
corps électoral en vue de l’élection du Président de la les dispositions de l’article 139 de la loi organique n° 16-10
République ; relative au régime électoral, modifiée et complétée, et qu’en
effet, il manque au dossier les pièces suivantes : (une
Vu la décision de l'autorité nationale indépendante des déclaration sur l’honneur attestant que l’intéressé possède
élections du 13 Safar 1441 correspondant au 12 octobre uniquement la nationalité algérienne d’origine et qu’il n’a
2019 modifiant et complétant la décision du 18 Moharram jamais possédé une autre nationalité, une déclaration sur
1441 correspondant au 18 septembre 2019 fixant les l’honneur attestant que l’intéressé est de confession
formalités de souscription et de légalisation de signatures musulmane, une déclaration sur l’honneur attestant que le
individuelles pour les candidats à l’élection à la Présidence conjoint jouit uniquement de la nationalité algérienne, un
de la République ; certificat de nationalité d’origine de la mère de l’intéressé, une
Vu la décision de l'autorité nationale indépendante des déclaration sur l’honneur attestant la résidence exclusive en
élections n° 18/ANIE/19, du 4 Rabie El Aouel 1441 Algérie pendant dix (10) ans, au moins, une déclaration
correspondant au 1er novembre 2019 portant rejet de la publique sur le patrimoine, une attestation de non-implication
candidature de M. Mohamed BOUAOUINA à l'élection à la des parents du candidat dans des actes hostiles à la Révolution
Présidence de la République ; du 1er novembre 1954, un engagement écrit) ;
13 Rabie El Aouel 1441
12 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

Considérant qu’en vertu de l’article 142 de la loi organique Décision n° 33 /D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441
n° 16-10 relative au régime électoral, modifiée et complétée, correspondant au 9 novembre 2019.
susmentionnée, le candidat à l’élection à la Présidence de la ————
République doit présenter une liste comportant 50.000
signatures individuelles, au moins, d’électeurs inscrits sur Le Conseil constitutionnel,
une liste électorale, et que ces signatures doivent être
recueillies à travers, au moins, vingt-cinq (25) wilayas, et Vu la Constitution ;
que le nombre minimal des signatures exigées pour chacune
des wilayas ne saurait être inférieur à 1200 signatures ; Vu la loi organique n° 16-10 du 22 Dhou El Kaâda 1437
correspondant au 25 août 2016, modifiée et complétée,
Considérant que la vérification du dossier a confirmé que relative au régime électoral, notamment ses articles 136,139,
toutes les souscriptions de signatures présentées par le 140, 141, 142 et 143 (alinéas 1 et 2) ;
requérant, étaient vides, excepté 78 souscriptions légalisées, et
que par conséquent, il n’a pas atteint le seuil minimal Vu le règlement du 7 Ramadhan 1440 correspondant au 12
légalement requis en vertu de l’article 142 de la loi organique mai 2019, modifié et complété, fixant les règles de
n° 16-10 relative au régime électoral, modifiée et complétée ; fonctionnement du Conseil constitutionnel, notamment ses
articles 48, 49 et 50 (alinéa 1er) ;
Considérant que compte tenu de ce qui précède, le
requérant n’a pas présenté les motifs de son recours et que, Vu le décret présidentiel n° 19-245 du 15 Moharram 1441
par conséquent, celui-ci est infondé. correspondant au 15 septembre 2019 portant convocation du
corps électoral en vue de l’élection du Président de la
Par ces motifs : République ;
Décide :
Vu la décision de l'autorité nationale indépendante des
En la forme : élections du 13 Safar 1441 correspondant au 12 octobre
2019 modifiant et complétant la décision du 18 Moharram
— le recours est recevable. 1441 correspondant au 18 septembre 2019 déterminant les
formalités de souscription et de légalisation de signatures
Au fond : individuelles pour les candidats à l’élection à la Présidence
— le recours est rejeté car infondé ; de la République ;

— la présente décision est notifiée au requérant. Vu la décision de l'autorité nationale indépendante des
élections, n° 20/ANIE/19, du 4 Rabie El Aouel 1441
La présente décision sera publiée au Journal officiel de la correspondant au 1er novembre 2019 portant rejet de la
République algérienne démocratique et populaire. candidature de M. Bellabes LABADI à l'élection à la
Présidence de la République ;
Ainsi en a-t-il été délibéré par le Conseil constitutionnel
en ses séances du 7, 8, 9, 10, 11 et 12 Rabie El Aouel 1441 Après avoir pris connaissance du dossier de candidature à
correspondant aux 4, 5, 6, 7, 8 et 9 novembre 2019. l’élection à la Présidence de la République de M. Bellabes
LABADI, déposé par l'autorité nationale indépendante des
Le Président du Conseil constitutionnel élections au secrétariat général du Conseil constitutionnel,
le 3 novembre 2019 sous le n° 20 ;
Kamel FENICHE
Vu la requête déposée au greffe du Conseil constitutionnel
Mohamed HABCHI, vice-Président ;
par M. Bellabes LABADI, le 4 novembre 2019, sous le
Salima MOUSSERATI, membre ; n° 07, par laquelle il conteste le rejet de sa candidature à
l’élection à la Présidence de la République ;
Chadia REHAB, membre ;

Brahim BOUTKHIL, membre ; Après vérification ;

Mohammed Réda OUSAHLA, membre ; Le membre rapporteur entendu ;

Abdennour GRAOUI, membre ; Après délibération ;


Khadidja ABBAD, membre ;
En la forme :
Smail BALIT, membre ;
Considérant que le recours satisfait aux conditions légales
Lachemi BRAHMI, membre ; prévues à l’article 141 de la loi organique n° 16-10 relative
M’Hamed ADDA DJELLOUL, membre ; au régime électoral, modifiée et complétée, et à l’article 49
du règlement fixant les règles de fonctionnement du Conseil
Amar BOURAOUI, membre. constitutionnel, modifié et complété.
13 Rabie El Aouel 1441
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67 13
10 novembre 2019

Au fond : En la forme :

Considérant que le requérant M. Bellabes LABADI conteste — le recours est recevable.


la décision de l'autorité nationale indépendante des élections
portant rejet de son dossier de candidature au motif que son Au fond :
dossier ne comporte pas toutes les pièces requises devant être
jointes au dossier de candidature, prévues à l’article 139 (tirets — le recours est rejeté car infondé ;
10, 11, 12 et 19) de la loi organique n° 16-10 relative au régime
électoral, modifiée et complétée, susvisée, et l’absence du — la présente décision est notifiée au requérant.
programme du candidat. Il n’a, en outre, déposé aucune
souscription de signatures individuelles ; La présente décision sera publiée au Journal officiel de la
République algérienne démocratique et populaire.
Considérant que le requérant n’a pas précisé dans sa
requête, les motifs par lesquels il conteste la décision de Ainsi en a-t-il été délibéré par le Conseil constitutionnel
l'autorité nationale indépendante des élections rejetant son en ses séances du 7, 8, 9, 10, 11 et 12 Rabie El Aouel 1441
élection ; que sa requête a été rédigée en des termes généraux correspondant aux 4, 5, 6, 7, 8 et 9 novembre 2019
vagues, relatant des faits et soulignant les difficultés dans la
collecte des signatures, et les circonstances qui ont prévalu Le Président du Conseil constitutionnel
lors du dépôt des dossiers de candidatures. Partant, il rejette Kamel FENICHE
cette décision, prétendant avoir déposé un dossier de
candidature complet dans lequel ne manque aucune pièce ; Mohamed HABCHI, vice-Président ;
Salima MOUSSERATI, membre ;
Considérant qu’en vertu de l’article 139 de la loi organique
n° 16-10 relative au régime électoral, modifiée et complétée, Chadia REHAB, membre ;
susvisée, le candidat, outre les conditions fixées à l’article
Brahim BOUTKHIL, membre ;
87 de la Constitution, est tenu de joindre à son dossier de
candidature un ensemble de pièces au moment du dépôt de Mohammed Réda OUSAHLA, membre ;
sa déclaration auprès de l’autorité nationale indépendante Abdennour GRAOUI, membre ;
des élections ;
Khadidja ABBAD, membre ;
Considérant que le requérant M. Bellabes LABADI n’a Smail BALIT, membre ;
pas joint à son dossier de candidature, un diplôme
universitaire ou équivalent et une attestation de non Lachemi BRAHMI, membre ;
implication de ses parents dans des actes hostiles à la M’Hamed ADDA DJELLOUL, membre ;
Révolution du 1er novembre 1954, conformément à l’article
139 (tirets 12 et 19) de la loi organique n° 16-10 relative au Amar BOURAOUI, membre.
régime électoral, modifiée et complétée, susvisée ; ————H————

Décision n° 34 /D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441


Considérant qu’en vertu de l’article 142 de la loi
correspondant au 9 novembre 2019.
organique n° 16-10 relative au régime électoral, modifiée et
————
complétée, le candidat doit présenter une liste comportant
50.000 signatures individuelles, au moins, d’électeurs
Le Conseil constitutionnel,
inscrits sur une liste électorale ; que ces signatures doivent
être recueillies à travers, au moins, 25 wilayas et que le Vu la Constitution ;
nombre minimal des signatures exigées pour chacune des
wilayas ne saurait être inférieur à 1200 signatures ; Vu la loi organique n° 16-10 du 22 Dhou El Kaâda 1437
correspondant au 25 août 2016, modifiée et complétée,
Considérant que le requérant M. Bellabes LABADI n’a relative au régime électoral, notamment ses articles 136,139,
présenté aucune souscription de signatures individuelles tel 140, 141, 142 et 143 (alinéas 1 et 2) ;
que prévu à l’article 142 de la loi organique n° 16-10 relative
Vu le règlement du 7 Ramadhan 1440 correspondant au 12
au régime électoral, modifiée et complétée, susvisée ;
mai 2019, modifié et complété, fixant les règles de
fonctionnement du Conseil constitutionnel, notamment ses
Considérant ce qui précède, il a été attesté que le requérant
articles 48, 49 et 50 (alinéa 1er) ;
a déposé un dossier de candidature incomplet, n’a pas
satisfait à tous les documents légalement requis ; et n’a Vu le décret présidentiel n° 19-245 du 15 Moharram 1441
presenté aucune souscription de signatures individuelles, correspondant au 15 septembre 2019 portant convocation du
qu’il y a lieu, par conséquent, de rejeter le recours car corps électoral en vue de l’élection du Président de la
infondé. République ;
13 Rabie El Aouel 1441
14 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

Vu la décision de l'autorité nationale indépendante des Considérant qu’après vérification du moyen soulevé par
élections du 13 Safar 1441 correspondant au 12 octobre le requérant, et après décompte et contrôle du nombre total
2019 modifiant et complétant la décision du 18 Moharram des souscriptions déposées par l’autorité nationale
1441 correspondant au 18 septembre 2019 fixant les indépendante des élections au secrétariat du Conseil
constitutionnel, il ressort que le requérant a déposé 31738
formalités de souscription et de légalisation de signatures
souscriptions de signatures d’électeurs seulement dont 951
individuelles pour les candidats à l’élection à la Présidence ont été rejetées car non conformes aux conditions légales et
de la République ; réglementaires, et 30787 ont été recensées comme signatures
valides ;
Vu la décision de l'autorité nationale indépendante des
élections n° 22/ A.N.I.E/19 du 4 Rabie El Aouel 1441 Considérant qu’en vertu de l’article 142 de la loi organique
correspondant au 1er novembre 2019 portant rejet de n° 16-10 relative au régime électoral, modifiée et complétée,
candidature de M. Farès MESDOUR à l'élection à la susvisée, le candidat doit présenter une liste comportant, au
moins, 50.000 signatures individuelles. Par conséquent, les
Présidence de la République ;
signatures valides présentées par le requérant au nombre de
Après avoir pris connaissance du dossier de candidature à 30787 sigantures, n’ont pas atteint le seuil minimal exigé par
la loi ;
l’élection à la Présidence de la République de M. Farès
MESDOUR, déposé par l'autorité nationale indépendante des Considérant que les griefs soulevés par M. Farès
élections au secrétariat général du Conseil constitutionnel le MESDOUR prétendant avoir présenté le nombre suffisant
3 novembre 2019 et enregistré sous le n° 08 ; de signatures au moment de dépôt du dossier de sa
candidature, restent de simples déclarations, et que, par
Vu la requête déposée au greffe du Conseil constitutionnel conséquent, le recours est infondé.
par M. Farès MESDOUR, le 4 novembre 2019, sous le
n° 08, par laquelle il conteste la décision de rejet de sa Par ces motifs :
candidature à l’élection à la Présidence de la République ;
Décide :

En la forme :
Après vérification ;
— le recours est recevable.
Le membre rapporteur entendu ;
Au fond :
Après délibération ; — le recours est rejeté car infondé ;
— la présente décision est notifiée au requérant.
En la forme :
La présente décision sera publiée au Journal officiel de la
Considérant que le recours satisfait aux conditions légales République algérienne démocratique et populaire.
prévues à l’article 141 de la loi organique n° 16-10 relative
au régime électoral, modifiée et complétée, et à l’article 49 Ainsi en a-t-il été délibéré par le Conseil constitutionnel
du règlement fixant les règles de fonctionnement du Conseil en ses séances 7, 8, 9, 10, 11 et 12 Rabie El Aouel 1441
correspondant au 4, 5, 6, 7, 8 et 9 novembre 2019.
constitutionnel, modifié et complété.
Le Président du Conseil constitutionnel
Au fond :
Kamel FENICHE
Considérant que l’autorité nationale indépendante des Mohamed HABCHI, vice-Président ;
élections a rejeté, dans sa décision, la candidature de
M. Farès MESDOUR à l’élection à la Présidence de la Salima MOUSSERATI, membre ;
République au motif qu’il a présenté 28821 signatures Chadia REHAB, membre ;
d’électeurs contrairement au nombre de 51128 signatures
déclarées au dépôt. Par conséquent, il n’a pas atteint le seuil Brahim BOUTKHIL, membre ;
minimal des signatures, fixé à l’article 142 de la loi
Mohammed Réda OUSAHLA, membre ;
organique n° 16-10 relative au régime électoral, modifiée et
complétée, susvisée ; Abdennour GRAOUI, membre ;

Considérant que le requérant a fondé son recours sur un seul Khadidja ABBAD, membre ;
moyen, dans lequel il prétend avoir obtenu 51128 signatures Smail BALIT, membre ;
valides réparties sur 46 wilayas déposées auprès de l’autorité
nationale indépendante des élections, et que cette dernière a Lachemi BRAHMI, membre ;
recensé, dans la décision de rejet de sa candidature, 28821 M’Hamed ADDA DJELLOUL, membre ;
signatures valides sans préciser les motifs de rejet du reste des
signatures estimées, selon lui, à 22307 ; Amar BOURAOUI, membre.
13 Rabie El Aouel 1441
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67 15
10 novembre 2019

Décision n° 35/D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441 En la forme :


correspondant au 9 novembre 2019.
———— Considérant que le recours satisfait aux conditions légales
prévues à l’article 141 de la loi organique n° 16-10 relative
Le Conseil constitutionnel, au régime électoral, modifiée et complétée, et à l’article 49
du règlement fixant les règles de fonctionnement du Conseil
Vu la Constitution ; constitutionnel, modifié et complété.

Vu la loi organique n° 16-10 du 22 Dhou El Kaâda 1437 Au fond :


correspondant au 25 août 2016, modifiée et complétée,
relative au régime électoral, notamment ses articles 136,139, Considérant que la décision émanant de l'autorité nationale
140, 141, 142 et 143 (alinéas 1 et 2) ; indépendante des élections le 1er novembre 2019, sous le
n° 16/ANIE/ 19, portant rejet de la candidature de M.
Vu le règlement du 7 Ramadhan 1440 correspondant au 12 Raouf AIB, à l'élection à la Présidence de la République, au
mai 2019, modifié et complété, fixant les règles de motif qu’il n’a déposé que 391 signatures d’électeurs
fonctionnement du Conseil constitutionnel, notamment ses contrairement au nombre de 56.000 signatures déclarées lors
articles 48, 49 et 50 (alinéa 1er) ; du dépôt ; que le nombre de signatures valides est de 382
signatures d’électeurs et que, par conséquent, il n’a pas
Vu le décret présidentiel n° 19-245 du 15 Moharram 1441 atteint le seuil minimal de signatures fixé à l’article 142 de
correspondant au 15 septembre 2019 portant convocation du la loi organique n° 16-10 relative au régime électoral,
corps électoral en vue de l’élection du Président de la modifiée et complétée, susvisée ;
République ;
Considérant que le requérant n’a soulevé, dans sa requête,
Vu la décision de l'autorité nationale indépendante des aucun moyen fondant son recours et qu’il s’est contenté de
élections du 13 Safar 1441 correspondant au 12 octobre critiquer la gestion de l’autorité nationale indépendante des
2019 modifiant et complétant la décision du 18 Moharram élections, dont, notamment les moyens matériels et humains,
1441 correspondant au 18 septembre 2019 déterminant les l’absence de numéros de téléphone fixe et de fax,
formalités de souscription et de légalisation de signatures l’installation tardive des délégations de wilayas et l’absence
individuelles pour les candidats à l’élection à la Présidence de réponse aux saisines qu’il prétend lui avoir déférées ;
de la République ;
Considérant qu’après examen de la requête présentée par
Vu la décision de l'autorité nationale indépendante des le requérant M. Raouf AIB, il ressort qu’il n’a présenté que
élections, N° 16/ANIE/19, du 4 Rabie El Aouel 1441 382 souscriptions valables, et que, par conséquent, il n’a pas
correspondant au 1er novembre 2019 portant rejet de la atteint le seuil minimal de signatures, soit 50.000 signatures,
candidature de M. Raouf AIB à l'élection à la Présidence de tel que prévu à l’article 142 de la loi organique n° 16-10
la République ; relative au régime électoral, modifiée et complétée, susvisée.
Il y a lieu par conséquent, de déclarer le recours non fondé.
Après avoir pris connaissance du dossier de candidature à
l’élection à la Présidence de la République de M. Raouf AIB, Par ces motifs :
déposé par l'autorité nationale indépendante des élections au
secrétariat général du Conseil constitutionnel le 3 novembre Décide :
2019 sous le n° 17 ;
En la forme :
Vu la requête déposée au greffe du Conseil constitutionnel
par M. Raouf AIB, le 5 novembre 2019, sous le n° 09, par — le recours est recevable.
laquelle il conteste la décision de rejet de sa candidature à
l’élection à la Présidence de la République ; Au fond :

Après vérification ; — le recours est rejeté car infondé ;


— la présente décision est notifiée au requérant.
Le membre rapporteur entendu ;
La présente décision sera publiée au Journal officiel de la
Après délibération ; République algérienne démocratique et populaire.
13 Rabie El Aouel 1441
16 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

Ainsi en a-t-il été délibéré par le Conseil constitutionnel Vu les décisions du Conseil constitutionnel ainsi
en ses séances 7, 8, 9, 10, 11 et 12 Rabie El Aouel 1441 numérotées : 27/D.CC/19, 28/D.CC/19, 29/D.CC/19,
correspondant au 4, 5, 6, 7, 8 et 9 novembre 2019. 30/D.CC/19, 31/D.CC/19, 32/D.CC/19, 33/D.CC/19,
34/D.CC/19 et 35/D.CC/19, datées le 12 Rabie El Aouel
Le Président du Conseil constitutionnel 1441 correspondant au 9 novembre 2019 relatives au rejet
Kamel FENICHE des recours contre les décisions de rejet des candidatures à
l'élection à la Présidence de la République, formulés par
Mohamed HABCHI, vice-Président ; MM. Belkacem SAHLI, Ali SEKKOURI, Abdelhakim
HAMADI, Noui KHARCHI, Mohammed DIF, Mohamed
Salima MOUSSERATI, membre ; BOUAOUINA, Bellabès LABADI, Farès MESDOUR et
Raouf AIB ;
Chadia REHAB, membre ;
Brahim BOUTKHIL, membre ; Après délibération ;

Mohammed Réda OUSAHLA, membre ; Décide ce qui suit :


Abdennour GRAOUI, membre ;
Article 1er. — Valide la liste définitive des candidats à
Khadidja ABBAD, membre ; l'élection à la Présidence de la République, qui aura lieu le
12 décembre 2019, classés suivant l'ordre alphabétique arabe
Smail BALIT, membre ; de leurs noms, comme suit :
Lachemi BRAHMI, membre ; — M. BELAID Abdelaziz ;
M’Hamed ADDA DJELLOUL, membre ; — M. BENFLIS Ali ;
Amar BOURAOUI, membre. — M. BENGRINA Abdelkader ;
————H———— — M. TEBBOUNE Abdelmadjid ;
Décision n° 36/D.CC/19 du 12 Rabie El Aouel 1441 — M. MIHOUBI Azzedine.
correspondant au 9 novembre 2019 portant
validation de la liste définitive des candidats à Art. 2. — La présente décision est notifiée au Chef de
l'élection à la Présidence de la République. l'Etat et au Président de l'autorité nationale indépendante des
———— élections.

Le Conseil constitutionnel, Art. 3. — La présente décision sera publiée au Journal


Vu la Constitution ; officiel de la République algérienne démocratique et
populaire.
Vu la loi organique n° 16-10 du 22 Dhou El Kaâda 1437
correspondant au 25 août 2016, modifiée et complétée, Ainsi en a-t-il été délibéré par le Conseil constitutionnel
relative au régime électoral ; en sa séance du 12 Rabie El Aouel 1441 correspondant au 9
Vu le règlement du 7 Ramadhan 1440 correspondant au 12 novembre 2019.
mai 2019, modifié et complété, fixant les règles de
fonctionnement du Conseil constitutionnel, notamment son Le président du Conseil constitutionnel
article 51 ; Kamel FENICHE
Vu le décret présidentiel n° 19-245 du 15 Moharram 1441
correspondant au 15 septembre 2019 portant convocation du — Mohamed HABCHI, vice-Président ;
corps électoral en vue de l'élection du Président de la — Salima MOUSSERATI, membre ;
République ;
— Chadia REHAB, membre ;
Vu les décisions de l'autorité nationale indépendante des
élections ainsi numérotées : n° 1/ANIE/19, n° 2 /ANIE/19, — Brahim BOUTKHIL, membre ;
n° 4 /ANIE/19, n° 6/ANIE/19 et n° 8 /ANIE/19 du 4 Rabie El — Mohammed Réda OUSAHLA, membre ;
Aouel 1441 correspondant au 1er novembre 2019 portant
acceptation des candidatures à l'élection du Président de la — Abdennour GRAOUI, membre ;
République de respectivement MM. : Azzedine MIHOUBI, — Khadidja ABBAD, membre ;
Abdelkader BENGRINA, Abdelmadjid TEBBOUNE, Ali
BENFLIS et Abdelaziz BELAID ; — Smail BALIT, membre ;
Vu les décisions de rejet des candidatures à l'élection à la — Lachemi BRAHMI, membre ;
Présidence de la République émanant de l'autorité nationale — M'Hamed ADDA DJELLOUL, membre ;
indépendante des élections en date du 4 Rabie El Aouel 1441
correspondant au 1er novembre 2019 ; — Amar BOURAOUI, membre.
13 Rabie El Aouel 1441
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67 17
10 novembre 2019

DECRETS

Décret présidentiel n° 19-284 du 23 Safar 1441 Décret présidentiel n° 19-285 du 28 Safar 1441
correspondant au 22 octobre 2019 portant création correspondant au 27 octobre 2019 portant transfert
d'un chapitre et transfert de crédits au budget de de crédits au budget des charges communes.
fonctionnement du ministère de la jeunesse et des
sports. ————
———— Le Chef de l’Etat,
Le Chef de l'Etat, Sur le rapport du ministre des finances,
Sur le rapport du ministre des finances,
Vu la Constitution, notamment ses articles 91-6°, 102
Vu la Constitution, notamment ses articles 91-6°, 102
(alinéa 6) et 143 (alinéa 1er) ; (alinéa 6) et 143 (alinéa 1er) ;

Vu la loi n° 84-17 du 7 juillet 1984, modifiée et complétée, Vu la loi n° 84-17 du 7 juillet 1984, modifiée et complétée,
relative aux lois de finances ; relative aux lois de finances ;
Vu la loi n° 18-18 du 19 Rabie Ethani 1440 correspondant
au 27 décembre 2018 portant loi de finances pour 2019 ; Vu la loi n° 18-18 du 19 Rabie Ethani 1440 correspondant
au 27 décembre 2018 portant loi de finances pour 2019 ;
Vu le décret présidentiel du 21 Joumada El Oula 1440
correspondant au 28 janvier 2019 portant répartition des
crédits ouverts, au titre du budget de fonctionnement, par la Vu le décret présidentiel du 21 Joumada El Oula 1440
loi de finances pour 2019, au budget des charges correspondant au 28 janvier 2019 portant répartition des
communes ; crédits ouverts, au titre du budget de fonctionnement, par la
Vu le décret exécutif n° 19-39 du 21 Joumada El Oula loi de finances pour 2019, au budget des charges
1440 correspondant au 28 janvier 2019 portant répartition communes ;
des crédits ouverts, au titre du budget de fonctionnement, par
la loi de finances pour 2019, au ministre de la jeunesse et des Vu le décret exécutif n° 19-29 du 21 Joumada El Oula
sports ; 1440 correspondant au 28 janvier 2019 portant répartition
des crédits ouverts, au titre du budget de fonctionnement, par
Décrète :
la loi de finances pour 2018, au ministre de la justice, garde
Article 1er. — Il est créé au sein de la nomenclature du des sceaux ;
budget de fonctionnement, pour 2019, du ministère de la
jeunesse et des sports, Section I — Section unique, Sous- Décrète :
section I — Services centraux, un chapitre n° 37-10 intitulé
« Administration centrale — Frais de fonctionnement du
comité d'organisation des dix-neuvièmes jeux Article 1er. — Il est annulé, sur 2019, un crédit de
méditerranéens d'Oran ». soixante-six millions trois cent quatre-vingt-dix mille dinars
(66.390.000 DA), applicable au budget de fonctionnement
Art. 2. — Il est annulé, sur 2019, un crédit de trente-huit du ministère de la justice et aux chapitres énumérés à l'état
millions de dinars (38.000.000 DA), applicable au budget
des charges communes et au chapitre n° 37-91 « Dépenses annexé au présent décret.
éventuelles — Provision groupée ».
Art. 2. — Il est ouvert, sur 2019, un crédit de soixante-six
Art. 3. — Il est ouvert, sur 2019, un crédit de trente-huit millions trois cent quatre-vingt-dix mille dinars (66.390.000 DA),
millions de dinars (38.000.000 DA), applicable au budget de applicable au budget des charges communes et au chapitre
fonctionnement du ministère de la jeunesse et des sports et
au chapitre n° 37-10 « Administration centrale — Frais de n° 37-91 « Dépenses éventuelles — Provision groupée ».
fonctionnement du comité d'organisation des dix-neuvièmes
jeux méditerranéens d'Oran ». Art. 3. — Le ministre des finances et le ministre de la
justice, garde des sceaux, sont chargés, chacun en ce qui le
Art. 4. — Le ministre des finances et le ministre de la
jeunesse et des sports, sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret qui sera publié au
concerne, de l'exécution du présent décret qui sera publié au Journal officiel de la République algérienne démocratique et
Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire.
populaire.
Fait à Alger, le 28 Safar 1441 correspondant au 27 octobre
Fait à Alger, le 23 Safar 1441 correspondant au 22 octobre
2019. 2019.
Abdelkader BENSALAH. Abdelkader BENSALAH.
13 Rabie El Aouel 1441
18 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

ETAT ANNEXE

Nos DES LIBELLES CREDITS ANNULES


CHAPITRES EN DA
MINISTERE DE LA JUSTICE

SECTION I
DIRECTION DE L’ADMINISTRATION GENERALE

SOUS-SECTION I
SERVICES CENTRAUX

TITRE III
MOYENS DES SERVICES

1ère Partie
Personnel — Rémunérations d'activités
31-01 Administration centrale — Traitements d’activités.......................................... 33.069.000
31-02 Administration centrale — Indemnités et allocations diverses......................... 17.931.000
Total de la 1ère partie.............................................. 51.000.000
3ème Partie
Personnel — Charges sociales
33-01 Administration centrale — Prestations à caractère familial............................. 240.000
33-03 Administration centrale — Sécurité sociale............................................... 15.150.000
Total de la 3ème partie............................................ 15.390.000
Total du titre III....................................................... 66.390.000
Total de la sous-section I......................................... 66.390.000
Total de la section I................................................. 66.390.000
Total des crédits annulés ............................................................................. 66.390.000

Décret présidentiel n° 19-286 du 28 Safar 1441 Vu le décret exécutif n° 19-43 du 21 Joumada El Oula
correspondant au 27 octobre 2019 portant transfert 1440 correspondant au 28 janvier 2019 portant répartition
de crédits au budget de fonctionnement du des crédits ouverts, au titre du budget de fonctionnement, par
la loi de finances pour 2019, au ministre de l'habitat, de
ministère de l'habitat, de l'urbanisme et de la ville. l'urbanisme et de la ville ;
————
Décrète :
Le Chef de l'Etat,
Article 1er. — Il est annulé, sur 2019, un crédit de cinquante-
Sur le rapport du ministre des finances, trois millions de dinars (53.000.000 DA), applicable au budget
des charges communes et au chapitre n° 37-91 « Dépenses
Vu la Constitution, notamment ses articles 91-6°, 102 éventuelles — Provision groupée ».
(alinéa 6) et 143 (alinéa 1er) ; Art. 2. — Il est ouvert, sur 2019, un crédit de cinquante-
trois millions de dinars (53.000.000 DA), applicable au
Vu la loi n° 84-17 du 7 juillet 1984, modifiée et complétée, budget de fonctionnement du ministère de l’habitat, de
relative aux lois de finances ; l’urbanisme et de la ville et aux chapitres énumérés à l'état
annexé au présent décret.
Vu la loi n° 18-18 du 19 Rabie Ethani 1440 correspondant
Art. 3. — Le ministre des finances et le ministre de
au 27 décembre 2018 portant loi de finances pour 2019 ; l'habitat, de l'urbanisme et de la ville, sont chargés, chacun
en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret qui
Vu le décret présidentiel du 21 Joumada El Oula 1440 sera publié au Journal officiel de la République algérienne
correspondant au 28 janvier 2019 portant répartition des démocratique et populaire.
crédits ouverts, au titre du budget de fonctionnement, par la Fait à Alger, le 28 Safar 1441 correspondant au 27 octobre
loi de finances pour 2019, au budget des charges 2019.
communes ; Abdelkader BENSALAH.
13 Rabie El Aouel 1441
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67 19
10 novembre 2019

ETAT ANNEXE

Nos DES LIBELLES CREDITS OUVERTS


CHAPITRES (EN DA)

MINISTERE DE L’HABITAT, DE L’URBANISME ET DE LA VILLE


SECTION 1
SECTION UNIQUE
SOUS-SECTION 1
SERVICES CENTRAUX
TITRE III
MOYENS DES SERVICES
4ème partie
Matériel et fonctionnement des services
34-01 Administration centrale — Remboursement de frais.......................................... 39.000.000
34-02 Administration centrale — Matériel et mobilier................................................. 6.000.000
Total de la 4ème partie................................................................ 45.000.000
Total du titre III........................................................................... 45.000.000
TITRE IV
INTERVENTIONS PUBLIQUES
3ème partie
Action éducative et culturelle
43-01 Administration centrale — Bourses — Indemnités de stages — Présalaires —
Frais de formation................................................................................................. 8.000.000
Total de la 3ème Partie................................................................ 8.000.000
Total du titre IV........................................................................... 8.000.000
Total de la sous-section I............................................................. 53.000.000
Total de la section I....................................................................... 53.000.000
Total des crédits ouverts.................................................................................. 53.000.000

Décret présidentiel n° 19-287 du 29 Safar 1441 Décret présidentiel n° 19-288 du 29 Safar 1441
correspondant au 28 octobre 2019 portant correspondant au 28 octobre 2019 portant
attribution de la médaille de l'ordre du mérite approbation de l'accord d'opérations relatif au
national au rang de « Ahid ». contrat du 17 janvier 2010 pour la recherche et
———— l'exploitation des hydrocarbures sur le périmètre
Le Chef de l'Etat, dénommé « Hassi Bir Rekaiz » ( blocs : 443 a, 424 a,
414 ext et 415 ext ) conclu à Alger, le 9 mai 2018, entre
Vu la Constitution, notamment ses articles 91 (6° et 10°), la société nationale « SONATRACH-S.P.A » et les
102 (alinéa 6) et 143 (alinéa 1er) ; sociétés « PTT Exploration And Production Public
Vu la loi n° 84-02 du 2 janvier 1984 portant institution de Company Limited » et « CNOOC Limited ».
l'ordre du mérite national ; ————
Vu le décret n° 84-87 du 21 avril 1984, modifié et Le Chef de l'Etat,
complété, portant organisation et fonctionnement du conseil
de l'ordre du mérite national ; Sur le rapport du ministre de l'énergie,

Décrète : Vu la Constitution, notamment ses articles 91-6°, 102


(alinéa 6) et 143 (alinéa 1er) ;
Article 1er. — La médaille de l'ordre du mérite national Vu la loi n° 90-30 du 1er décembre 1990, modifiée et
au rang de « Ahid » est décernée à M. Taoufik complétée, portant loi domaniale ;
MAKHLOUFI, athlète.
Vu la loi n° 05-07 du 19 Rabie El Aouel 1426 correspondant
Art. 2. — Le présent décret sera publié au Journal officiel au 28 avril 2005, modifiée et complétée, relative aux
de la République algérienne démocratique et populaire. hydrocarbures, notamment ses articles 30 et 48 ;
Fait à Alger, le 29 Safar 1441 correspondant au 28 octobre Vu le décret présidentiel n° 95-102 du 8 Dhou El Kaâda
2019. 1415 correspondant au 8 avril 1995 portant création du
Abdelkader BENSALAH. Conseil national de l'énergie ;
13 Rabie El Aouel 1441
20 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

Vu le décret présidentiel n° 98-48 du 14 Chaoual 1418 Vu la Constitution, notamment ses articles 91-6°, 102
correspondant au 11 février 1998, modifié et complété, (alinéa 6) et 143 (alinéa 1er) ;
portant statuts de la société nationale pour la recherche, la
production, le transport, la transformation et la Vu la loi n° 90-30 du 1er décembre 1990, modifiée et
commercialisation des hydrocarbures « SONATRACH » ; complétée, portant loi domaniale ;
Vu le décret présidentiel n° 10-145 du 10 Joumada Ethania Vu la loi n° 05-07 du 19 Rabie El Aouel 1426
1431 correspondant au 24 mai 2010 portant approbation du correspondant au 28 avril 2005, modifiée et complétée,
contrat pour la recherche et l'exploitation des hydrocarbures sur relative aux hydrocarbures, notamment ses articles 30 et
le périmètre dénommé « Hassi Bir Rekaiz » (blocs : 443 a, 424 a, 31 ;
414 ext et 415 ext) conclu à Alger, le 17 janvier 2010,
entre l'agence nationale pour la valorisation des Vu le décret présidentiel n° 95-102 du 8 Dhou El Kaâda
ressources en hydrocarbures (ALNAFT), la société nationale 1415 correspondant au 8 avril 1995 portant création du
« SONATRACH » et les sociétés « PTT Exploration And
Conseil national de l'énergie ;
Production Public Company Limited » et « CNOOC
Limited » ; Vu le décret présidentiel n° 98-48 du 14 Chaoual 1418
Vu le décret présidentiel n° 19-111 du 24 Rajab 1440 correspondant au 11 février 1998, modifié et complété,
correspondant au 31 mars 2019, modifié, portant nomination portant statuts de la société nationale pour la recherche, la
des membres du Gouvernement ; production, le transport, la transformation et la
Vu le décret exécutif n° 15-302 du 20 Safar 1437 commercialisation des hydrocarbures « SONATRACH » ;
correspondant au 2 décembre 2015, modifié, fixant les
attributions du ministre de l'énergie ; Vu le décret présidentiel n° 07-73 du 11 Safar 1428
correspondant au 1er mars 2007 portant approbation des
Vu l'accord d'opérations relatif au contrat du 17 janvier 2010
contrats pour la recherche et l'exploitation d'hydrocarbures,
pour la recherche et l'exploitation des hydrocarbures sur le
périmètre dénommé « Hassi Bir Rekaiz » (blocs : 443 a, 424 a, conclus à Alger, le 18 mars 2006 entre l'agence nationale
414 ext et 415 ext) conclu à Alger, le 9 mai 2018, entre la société pour la valorisation des ressources en hydrocarbures
nationale « SONATRACH-S.P.A » et les sociétés « PTT (ALNAFT) et SONATRACH-S.P.A ;
Exploration And Production Public Company Limited » et
« CNOOC Limited » ; Vu le décret présidentiel n° 19-111 du 24 Rajab 1440
correspondant au 31 mars 2019, modifié, portant nomination
Le Conseil des Ministres entendu ; des membres du Gouvernement ;
Décrète : Vu le décret exécutif n° 15-302 du 20 Safar 1437
correspondant au 2 décembre 2015, modifié, fixant les
Article 1er. — Est approuvé et sera exécuté, conformément
attributions du ministre de l'énergie ;
à la législation et à la réglementation en vigueur, l'accord
d'opérations relatif au contrat du 17 janvier 2010 pour la Vu l'avenant n° 4 au contrat du 26 septembre 2004 pour la
recherche et l'exploitation des hydrocarbures sur le périmètre
recherche et l'exploitation d'hydrocarbures sur le périmètre
dénommé « Hassi Bir Rekaiz » (blocs : 443 a, 424 a, 414 ext
et 415 ext) conclu à Alger, le 9 mai 2018, entre la société dénommé « Isarène » (blocs : 228 et 229 a), conclu à Alger,
nationale « SONATRACH-S.P.A », et les sociétés « PTT le 4 janvier 2019 entre la société nationale « SONATRACH-
Exploration And Production Public Company Limited » et S.P.A » et les sociétés « Petroceltic Ain Tsila Limited » et
« CNOOC Limited ». « Enel Global Trading S.P.A » ;

Art. 2. — Le présent décret sera publié au Journal officiel Le Conseil des Ministres entendu ;
de la République algérienne démocratique et populaire.
Décrète :
Fait à Alger, le 29 Safar 1441 correspondant au 28 octobre
2019. Article 1er. — Est approuvé et sera exécuté, conformément
Abdelkader BENSALAH. à la législation et à la réglementation en vigueur, l'avenant
————H————
n° 4 au contrat du 26 septembre 2004 pour la recherche et
Décret présidentiel n° 19-289 du 29 Safar 1441 l'exploitation d'hydrocarbures sur le périmètre dénommé
correspondant au 28 octobre 2019 portant « Isarène » (blocs : 228 et 229 a), conclu à Alger, le 4 janvier
approbation de l'avenant n° 4 au contrat du 26 2019 entre la société nationale « SONATRACH-S.P.A » et
septembre 2004 pour la recherche et les sociétés « Petroceltic Ain Tsila Limited » et « Enel Global
l'exploitation d'hydrocarbures sur le périmètre Trading S.P.A ».
dénommé « Isarène » (blocs : 228 et 229 a), conclu
à Alger, le 4 janvier 2019 entre la société nationale
« SONATRACH-S.P.A » et les sociétés « Petroceltic Art. 2. — Le présent décret sera publié au Journal officiel
Ain Tsila Limited » et « Enel Global Trading S.P.A ». de la République algérienne démocratique et populaire.
————
Fait à Alger, le 29 Safar 1441 correspondant au 28
Le Chef de l'Etat, octobre 2019.
Sur le rapport du ministre de l'énergie, Abdelkader BENSALAH.
13 Rabie El Aouel 1441
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67 21
10 novembre 2019

Décret présidentiel n° 19-290 du 29 Safar 1441 Décret présidentiel n° 19-291 du 29 Safar 1441
correspondant au 28 octobre 2019 portant correspondant au 28 octobre 2019 portant
approbation de l'avenant n° 1 au contrat du 18 approbation des avenants n° 1 aux contrats du 20
septembre 2006 pour l'exploitation des mai 2015 pour la recherche et l'exploitation des
hydrocarbures sur le périmètre dénommé « Djebel hydrocarbures, conclus à Alger, le 11 avril 2019
Bissa », conclu à Alger, le 15 janvier 2019 entre entre l'agence nationale pour la valorisation des
l'agence nationale pour la valorisation des
ressources en hydrocarbures (ALNAFT) et la ressources en hydrocarbures (ALNAFT) et la
société nationale « SONATRACH-S.P.A ». société nationale « SONATRACH-S.P.A ».
———— ————
Le Chef de l'Etat, Le Chef de l'Etat,
Sur le rapport du ministre de l'énergie,
Sur le rapport du ministre de l'énergie,
Vu la Constitution, notamment ses articles 91-6°, 102
(alinéa 6) et 143 (alinéa 1er) ; Vu la Constitution, notamment ses articles 91-6°, 102
(alinéa 6) et 143 (alinéa 1er) ;
Vu la loi n° 90-30 du 1er décembre 1990, modifiée et
complétée, portant loi domaniale ; Vu la loi n° 90-30 du 1er décembre 1990, modifiée et
Vu la loi n° 05-07 du 19 Rabie El Aouel 1426 complétée, portant loi domaniale ;
correspondant au 28 avril 2005, modifiée et complétée, Vu la loi n° 05-07 du 19 Rabie El Aouel 1426
relative aux hydrocarbures, notamment son article 30 ; correspondant au 28 avril 2005, modifiée et complétée,
Vu le décret présidentiel n° 95-102 du 8 Dhou El Kaâda relative aux hydrocarbures, notamment son article 30 ;
1415 correspondant au 8 avril 1995 portant création du
Conseil national de l'énergie ; Vu le décret présidentiel n° 95-102 du 8 Dhou El Kaâda
1415 correspondant au 8 avril 1995 portant création du
Vu le décret présidentiel n° 98-48 du 14 Chaoual 1418
correspondant au 11 février 1998, modifié et complété, Conseil national de l'énergie ;
portant statuts de la société nationale pour la recherche, la Vu le décret présidentiel n° 98-48 du 14 Chaoual 1418
production, le transport, la transformation et la correspondant au 11 février 1998, modifié et complété,
commercialisation des hydrocarbures « SONATRACH » ; portant statuts de la société nationale pour la recherche, la
Vu le décret présidentiel n° 07-163 du 13 Joumada El Oula production, le transport, la transformation et la
1428 correspondant au 30 mai 2007 portant approbation de commercialisation des hydrocarbures « SONATRACH » ;
contrats pour l'exploitation d'hydrocarbures, conclus à Alger,
le 18 septembre 2006 entre l'agence nationale pour la Vu le décret présidentiel n° 15-244 du 23 Dhou El Kaâda
valorisation des ressources en hydrocarbures (ALNAFT) et 1436 correspondant au 7 septembre 2015 portant
« SONATRACH S.P.A » ; approbation de contrats pour la recherche et
Vu le décret présidentiel n° 19-111 du 24 Rajab 1440 l'exploitation des hydrocarbures, conclus à Alger, le 20 mai
correspondant au 31 mars 2019, modifié, portant nomination 2015 entre l'agence nationale pour la valorisation des
des membres du Gouvernement ; ressources en hydrocarbures (ALNAFT) et la société
nationale « SONATRACH-S.P.A » ;
Vu le décret exécutif n° 15-302 du 20 Safar 1437
correspondant au 2 décembre 2015, modifié, fixant les Vu le décret présidentiel n° 19-111 du 24 Rajab 1440
attributions du ministre de l'énergie ; correspondant au 31 mars 2019, modifié, portant nomination
Vu l'avenant n° 1 au contrat du 18 septembre 2006 pour des membres du Gouvernement ;
l'exploitation des hydrocarbures sur le périmètre dénommé Vu le décret exécutif n° 15-302 du 20 Safar 1437
« Djebel Bissa », conclu à Alger, le 15 janvier 2019 entre
l'agence nationale pour la valorisation des ressources correspondant au 2 décembre 2015, modifié, fixant les
en hydrocarbures (ALNAFT) et la société nationale attributions du ministre de l'énergie ;
« SONATRACH-S.P.A » ; Vu les avenants n° 1 aux contrats du 20 mai 2015 pour la
Le Conseil des Ministres entendu ; recherche et l'exploitation des hydrocarbures, conclus à
Alger, le 11 avril 2019 entre l'agence nationale pour la
Décrète : valorisation des ressources en hydrocarbures (ALNAFT) et
la société nationale « SONATRACH -S.P. A » ;
Article 1er. — Est approuvé et sera exécuté, conformément
à la législation et à la réglementation en vigueur, l'avenant Le Conseil des Ministres entendu ;
n° 1 au contrat du 18 septembre 2006 pour l'exploitation des
hydrocarbures sur le périmètre dénommé « Djebel Bissa », Décrète :
conclu à Alger, le 15 janvier 2019 entre l'agence nationale
pour la valorisation des ressources en hydrocarbures Article 1er. — Sont approuvés et seront exécutés,
(ALNAFT) et la société nationale SONATRACH-S.P.A. conformément à la législation et à la réglementation en
vigueur, les avenants n° 1 aux contrats du 20 mai 2015 pour
Art. 2. — Le présent décret sera publié au Journal officiel la recherche et l'exploitation des hydrocarbures, conclus à
de la République algérienne démocratique et populaire.
Alger, le 11 avril 2019 entre l'agence nationale pour la
Fait à Alger, le 29 Safar 1441 correspondant au 28 octobre valorisation des ressources en hydrocarbures (ALNAFT) et
2019. la société nationale « SONATRACH-S.P.A », sur les
Abdelkader BENSALAH. périmètres dénommés :
13 Rabie El Aouel 1441
22 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

— « Bir Berkine Sud » ; Vu le décret présidentiel n° 98-48 du 14 Chaoual 1418


— « Bordj Omar Driss II » ; correspondant au 11 février 1998, modifié et complété,
portant statuts de la société nationale pour la recherche, la
— « Erg El Ouar » ; production, le transport, la transformation et la
— « Gara Tisselit III » ; commercialisation des hydrocarbures « SONATRACH » ;
— « Hamra II » ; Vu le décret présidentiel n° 07-74 du 11 Safar 1428
correspondant au 1er mars 2007 portant approbation des
— « Oudoumé Ouest » ; contrats pour l'exploitation d'hydrocarbures, conclus à Alger,
— « Oued El Meraa » ; le 18 septembre 2006 entre l'agence nationale pour la
valorisation des ressources en hydrocarbures (ALNAFT) et
— « Tiaret » ; « SONATRACH- S.P.A » ;
— « Timissit Est ». Vu le décret présidentiel n° 19-111 du 24 Rajab 1440
Art. 2. — Le présent décret sera publié au Journal officiel correspondant au 31 mars 2019, modifié, portant nomination
de la République algérienne démocratique et populaire. des membres du Gouvernement ;
Fait à Alger, le 29 Safar 1441 correspondant au 28 Vu le décret exécutif n° 15-302 du 20 Safar 1437
octobre 2019. correspondant au 2 décembre 2015, modifié, fixant les
Abdelkader BENSALAH. attributions du ministre de l'énergie ;
————H————
Vu l'avenant n° 8 au contrat du 25 mai 1992 pour la
Décret présidentiel n° 19-292 du 29 Safar 1441 recherche et l'exploitation des hydrocarbures liquides sur le
correspondant au 28 octobre 2019 portant périmètre dénommé « Rhourde Yacoub » (bloc : 406 a)
approbation de l'avenant n° 8 au contrat du 25 mai conclu à Alger, le 15 juin 2019 entre la société nationale
1992 pour la recherche et l'exploitation des « SONATRACH-S.P.A » et les sociétés « COMPANIA
hydrocarbures liquides sur le périmètre ESPANOLA DE PETROLEOS, S.A.U (CEPSA) » et
dénommé « Rhourde Yacoub » ( bloc : 406 a ) « CEPSA ALGERIE S.L » ;
conclu à Alger, le 15 juin 2019 entre la société
nationale « SONATRACH-S.P.A » et les sociétés Le Conseil des ministres entendu ;
« COMPANIA ESPANOLA DE PETROLEOS,
S.A.U (CEPSA) » et « CEPSA ALGERIE S.L ». Décrète :
————
Article 1er. — Est approuvé et sera exécuté, conformément
Le Chef de l'Etat, à la législation et à la réglementation en vigueur, l'avenant
n° 8 au contrat du 25 mai 1992 pour la recherche et
Sur le rapport du ministre de l'énergie, l'exploitation des hydrocarbures liquides sur le périmètre
Vu la Constitution, notamment ses articles 91-6°, 102 dénommé "Rhourde Yacoub" (bloc : 406 a) conclu à Alger,
(alinéa 6) et 143 (alinéa 1er) ; le 15 juin 2019 entre la société nationale « SONATRACH-
S.P.A » et les sociétés « COMPANIA ESPANOLA DE
Vu la loi n° 90-30 du 1er décembre 1990, modifiée et
complétée, portant loi domaniale ; PETROLEOS, S.A.U (CEPSA) » et « CEPSA ALGERIE
S.L ».
Vu la loi n° 05-07 du 19 Rabie El Aouel 1426
correspondant au 28 avril 2005, modifiée et complétée, Art. 2. — Le présent décret sera publié au Journal officiel
relative aux hydrocarbures, notamment son article 30 ; de la République algérienne démocratique et populaire.
Vu le décret présidentiel n° 95-102 du 8 Dhou El Kaâda Fait à Alger, le 29 Safar 1441 correspondant au 28
1415 correspondant au 8 avril 1995 portant création du octobre 2019.
Conseil national de l'énergie ; Abdelkader BENSALAH.

DECISIONS INDIVIDUELLES

Décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au Décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au
28 octobre 2019 mettant fin aux fonctions de chefs 28 octobre 2019 mettant fin aux fonctions du chef
de cabinet de walis de wilayas. de cabinet du wali délégué de la circonscription
————
administrative de Baraki, à la wilaya d’Alger.
Par décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au ————
28 octobre 2019, il est mis fin aux fonctions de chefs de
cabinet de walis aux wilayas suivantes, exercées par MM. : Par décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au
— Réda Chaaboub, à la wilaya de Guelma ; 28 octobre 2019, il est mis fin aux fonctions, de chef de
— Ramdane Lounis, à la wilaya de Mascara ; cabinet du wali délégué de la circonscription administrative
— Nabil Berriche, à la wilaya de Boumerdès ; de Baraki, à la wilaya d’Alger, exercées par, M. Brahim
appelés à exercer d'autres fonctions. Lechaa, appelé à exercer une autre fonction.
13 Rabie El Aouel 1441
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67 23
10 novembre 2019

Décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au Décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au
28 octobre 2019 mettant fin aux fonctions du 28 octobre 2019 portant nomination d'un chargé de
contrôleur général des finances à l'inspection mission à la Présidence de la République.
générale des finances. ————
———— Par décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au
28 octobre 2019, M. Mohamed Halloub est nommé chargé
Par décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au 28 de mission à la Présidence de la République.
octobre 2019, il est mis fin aux fonctions de contrôleur général ————H————
des finances chargé du contrôle, de l'audit, de l'évaluation et de
Décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au
l'expertise des entités relevant des secteurs de l'hydraulique,
28 octobre 2019 portant nomination de chefs de
des travaux publics, de l'habitat, de l'agriculture, des pêches, cabinet de walis de wilayas.
des forêts et des services à l'inspection générale des finances ————
au ministère des finances, exercées par M. Sid Ahmed Saidi,
appelé à exercer une autre fonction. Par décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au
————H———— 28 octobre 2019, sont nommés chefs de cabinet de walis aux
wilayas suivantes, MM. :
Décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au — Ramdane Lounis, à la wilaya de Béjaïa ;
28 octobre 2019 mettant fin aux fonctions d'une — Nabil Berriche, à la wilaya de Bordj Bou Arréridj ;
sous-directrice au ministère de l'environnement et
des énergies renouvelables. — Brahim Lechaa, à la wilaya de Boumerdès ;
———— — Réda Chaaboub, à la wilaya de Mila.
————H————
Par décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au
28 octobre 2019, il est mis fin aux fonctions de sous- Décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au
28 octobre 2019 portant nomination de chefs de
directrice des établissements classés et de la prévention des cabinet de walis délégués auprès du wali de la
risques et nuisances industriels au ministère de wilaya d'Alger.
l'environnement et des énergies renouvelables, exercées par ————
Mme. Hala Chenibet, appelée à exercer une autre fonction.
————H———— Par décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au
28 octobre 2019, sont nommés chefs de cabinet de walis
Décrets présidentiels du 2 Rabie El Aouel 1441 délégués auprès du wali de la wilaya d'Alger Mme. et MM. :
correspondant au 30 octobre 2019 mettant fin à des — Noureddine Maallem, à Hussein Dey ;
fonctions au Conseil constitutionnel. — Nadia Ihadjadene, à Rouiba ;
————
— Salah Dai, à Zéralda.
Par décret présidentiel du 2 Rabie El Aouel 1441 ————H————
correspondant au 30 octobre 2019, il est mis fin aux
fonctions au Conseil constitutionnel, exercées par MM. : Décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au
28 octobre 2019 portant nomination du président
— Mourad Mokhtari, directeur d’études et de recherches, à de la cellule de traitement du renseignement
compter du 17 septembre 2019 ; financier (CTRF).
————
— Brahim Romani, directeur d’études et de recherches au
centre des études et de recherches constitutionnelles, à compter Par décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au
du 8 octobre 2019. 28 octobre 2019, M. Sid Ahmed Saidi est nommé président
———————— de la cellule de traitement du renseignement financier
(CTRF), pour un mandat de quatre (4) années.
Par décret présidentiel du 2 Rabie El Aouel 1441 ————H————
correspondant au 30 octobre 2019, il est mis fin aux
Décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au
fonctions de directeur d’études et de recherches au Conseil 28 octobre 2019 portant nomination au ministère de
constitutionnel, exercées par Mme. et M. : l'environnement et des énergies renouvelables.
— Laïla Benosman ; ————
— Abdelmadjid Djebbar ; Par décret présidentiel du 29 Safar 1441 correspondant au
28 octobre 2019, sont nommées au ministère de
admis à la retraite. l'environnement et des énergies renouvelables, Mmes. :
————————
— Hala Chenibet, directrice de la politique
Par décret présidentiel du 2 Rabie El Aouel 1441 environnementale industrielle ;
correspondant au 30 octobre 2019, il est mis fin aux — Houria Benchater, sous-directrice de l'évaluation des
fonctions de directeur d’études et de recherches au centre études d'impact ;
d’études et de recherches constitutionnelles au Conseil — Karima Smadhi, sous-directrice des établissements
constitutionnel, exercées par M. Mostefa Bouakaz, admis à classés et de la prévention des risques et nuisances
la retraite. industriels.
13 Rabie El Aouel 1441
24 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

ARRETES, DECISIONS ET AVIS

Arrêté interministériel du 22 Safar 1441 correspondant


MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE au 21 octobre 2019 portant détachement d'un
magistrat, auprès du ministère de la défense
nationale, en qualité de président de la chambre
Arrêté interministériel du 22 Safar 1441 correspondant d’accusation à la Cour d’appel militaire de
Blida/1ère région militaire.
au 21 octobre 2019 mettant fin au détachement
————
d’un magistrat, auprès du ministère de la défense
nationale, en qualité de président de la Cour
Par arrêté interministériel du 22 Safar 1441 correspondant
d'appel militaire de Blida/1ère région militaire. au 21 octobre 2019, M. Belaid Oulahcene, est détaché auprès
———— du ministère de la défense nationale, en qualité de président
de la chambre d’accusation de la Cour d'appel militaire de
Par arrêté interministériel du 22 Safar 1441 correspondant Blida/1ère région militaire, pour une durée d'une (1) année.
au 21 octobre 2019, il est mis fin au détachement de M. Farid
Bouhalloufa, auprès du ministère de la défense nationale, en
qualité de président de la Cour d'appel militaire de Blida/1ère MINISTERE DES MOUDJAHIDINE
région militaire.
————H————
Arrêté du 24 Moharram 1441 correspondant au 24
septembre 2019 portant désignation des membres
Arrêté interministériel du 22 Safar 1441 correspondant
de la commission sectorielle des marchés publics du
au 21 octobre 2019 mettant fin au détachement
ministère des moudjahidine.
d’un magistrat, auprès du ministère de la défense ————
nationale, en qualité de président de la chambre
Par arrêté du 24 Moharram 1441 correspondant au 24
d’accusation à la Cour d'appel militaire de
septembre 2019, les membres dont les noms suivent, sont
Blida/1ère région militaire.
désignés, en application des dispositions des articles 185 et
————
187 du décret présidentiel n° 15-247 du 2 Dhou El Hidja
1436 correspondant au 16 septembre 2015 portant
Par arrêté interministériel du 22 Safar 1441 correspondant réglementation des marchés publics et des délégations de
au 21 octobre 2019, il est mis fin au détachement de service public, à la commission sectorielle des marchés
M. Baghdad Menai, auprès du ministère de la défense publics du ministère des moudjahidine :
nationale, en qualité de président de la chambre d’accusation
— Dahane Khaled, représentant du ministre des
à la Cour d'appel militaire de Blida/1ère région militaire. moudjahidine, président ;
————H————
— Ayad Fatma Zohra, représentante du ministre des
moudjahidine, vice-présidente ;
Arrêté interministériel du 22 Safar 1441 correspondant
au 21 octobre 2019 portant détachement d'un — Aït Ouarja Tassadit Souad, représentante du service
magistrat, auprès du ministère de la défense contractant ;
nationale, en qualité de président de la Cour — Abdelaydoum Abdelmalek, représentant du ministre
d'appel militaire de Blida/1ère région militaire. des moudjahidine, membre titulaire ;
————
— Bouguerra Abdelhamid, représentant du ministre des
moudjahidine, membre suppléant ;
Par arrêté interministériel du 22 Safar 1441 correspondant
au 21 octobre 2019, M. Abdenour Amrani, est détaché auprès — Chikh Meftah, représentant du ministre des
moudjahidine, membre titulaire ;
du ministère de la défense nationale, en qualité de président
de la Cour d'appel militaire de Blida/1ère région militaire, — Hadjiedj Mahfoud, représentant du ministre des
pour une durée d'une (1) année. moudjahidine, membre suppléant ;
13 Rabie El Aouel 1441
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67 25
10 novembre 2019

— Zeggari Nadjib, représentant du ministre des finances Vu le décret exécutif n° 08-130 du 27 Rabie Ethani 1429
(direction générale du budget), membre titulaire ; correspondant au 3 mai 2008 portant statut particulier de
— Drablia Linda, représentante du ministre des finances l’enseignant chercheur ;
(direction générale du budget), membre suppléant ; Vu le décret exécutif n° 08-286 du 17 Ramadhan 1429
— Bouatta Abdelhakim, représentant du ministre des correspondant au 17 septembre 2008 portant statut particulier
finances (direction générale de la comptabilité), membre des fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques de
titulaire ; l’administration chargée de l’agriculture ;
— Akhrib Mouhammed, représentant du ministre des Vu le décret exécutif n° 08-361 du 10 Dhou El Kaâda 1429
finances (direction générale de la comptabilité), membre
suppléant ; correspondant au 8 novembre 2008 portant statut particulier
des fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques de
— Serdoun Mohamed, représentant du ministre du l’administration chargée des ressources en eau ;
commerce, membre titulaire ;
Vu le décret exécutif n° 09-241 du 29 Rajab 1430
— Rehahla Fouad, représentant du ministre du commerce,
membre suppléant. correspondant au 22 juillet 2009 portant statut particulier
des fonctionnaires appartenant aux corps techniques
Le secrétariat permanent de la commission sectorielle des spécifiques de l’administration chargée de l’habitat et de
marchés publics, est assuré par la sous-direction des moyens
l’urbanisme ;
généraux de la direction de l'administration des moyens du
ministère des moudjahidine. Vu le décret exécutif n° 10-124 du 13 Joumada El Oula
1431 correspondant au 28 avril 2010 portant statut particulier
des fonctionnaires appartenant aux corps des médecins
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
vétérinaires, des inspecteurs vétérinaires et des médecins
ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
vétérinaires spécialistes ;

Arrêté interministériel du 12 Moharram 1441 Vu le décret exécutif n° 10-133 du 20 Joumada El Oula


correspondant au 12 septembre 2019 fixant la 1431 correspondant au 5 mai 2010 portant statut particulier
classification de l’école supérieure et les conditions des fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques de
d'accès aux postes supérieurs en relevant. l’enseignement supérieur ;
————
Vu le décret exécutif n°13-77 du 18 Rabie El Aouel 1434
Le Premier ministre, correspondant au 30 janvier 2013 fixant les attributions du
Le ministre des finances, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche
scientifique ;
Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche
scientifique, Vu le décret exécutif n° 16-176 du 9 Ramadhan 1437
Vu le décret présidentiel n° 07-307 du 17 Ramadhan 1428 correspondant au 14 juin 2016 fixant le statut-type de l’école
correspondant au 29 septembre 2007 fixant les modalités supérieure ;
d'attribution de la bonification indiciaire aux titulaires de
Vu l’arrêté interministériel du 9 Joumada Ethania 1439
postes supérieurs dans les institutions et administrations
publiques, notamment son article 13 ; correspondant au 25 février 2018 fixant l’organisation
administrative de l’école supérieure et la nature des services
Vu le décret présidentiel n° 19-97 du 4 Rajab 1440 techniques et leur organisation ;
correspondant au 11 mars 2019 portant nomination du
Premier ministre ;
Vu le décret présidentiel n°19-111 du 24 Rajab 1440 Arrêtent :
correspondant au 31 mars 2019, modifié, portant nomination Article 1er. — En application des dispositions de l’article
des membres du Gouvernement ; 13 du décret présidentiel n° 07-307 du 17 Ramadhan 1428
Vu le décret exécutif n° 95-54 du 15 Ramadhan 1415 correspondant au 29 septembre 2007, susvisé, le présent
correspondant au 15 février 1995 fixant les attributions du arrêté a pour objet de fixer la classification de l’école
ministre des finances ; supérieure et les conditions d’accès aux postes supérieurs
Vu le décret exécutif n° 08-04 du 11 Moharram 1429 en relevant.
correspondant au 19 janvier 2008, modifié et complété,
portant statut particulier des fonctionnaires appartenant Art. 2. — L’école supérieure est classée à la catégorie
aux corps communs, aux institutions et administrations « A », section « 2 ».
publiques ;
Vu le décret exécutif n° 08-129 du 27 Rabie Ethani 1429 Art. 3. — La bonification indiciaire des postes supérieurs
correspondant au 3 mai 2008 portant statut particulier de de l’école supérieure et les conditions d'accès à ces postes
l’enseignant chercheur hospitalo-universitaire ; sont fixées, conformément au tableau suivant :
13 Rabie El Aouel 1441
26 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

Classification
Etablissement Postes Conditions d’accès Mode
public supérieurs Niveau Bonification aux postes
Catégorie Section de
hiérarchique indiciaire nomination

Ecole Directeur A 2 N 1008 Professeur d'enseignement Décret


supérieure supérieur ou à défaut maître
de conférence section A ou
maître de conférence
hospitalo-universitaire
section A.

Directeur A 2 N’ 605 Enseignant-chercheur titulaire Arrêté


adjoint ayant le grade le plus élevé. du ministre

Chef de A 2 N’ 605 Enseignant-chercheur titulaire Arrêté


département ayant le grade le plus élevé. du ministre

Secrétaire A 2 N’ 605 Administrateur principal, au Arrêté


général moins, ou grade équivalent, du ministre
justifiant de trois (3) années
de service effectif en cette
qualité.

Intendant universitaire
principal, justifiant de trois
(3) années de service
effectif en cette qualité.

Administrateur analyste ou
administrateur ou grade
équivalent, justifiant de huit
(8) années de service
effectif en cette qualité.

Intendant universitaire,
justifiant de huit (8) années
de service effectif en cette
qualité.

Directeur A 2 N-1 363 Conservateur des bibliothèques Arrêté


de la universitaires, au moins, du ministre
bibliothèque justifiant de cinq (5) années
d'ancienneté en qualité de
fonctionnaire.

Documentaliste - archiviste
principal, au moins,
justifiant de cinq (5) années
d'ancienneté en qualité de
fonctionnaire.

Attaché des bibliothèques


universitaires de niveau 2
ou de niveau 1, justifiant de
cinq (5) années de service
effectif en cette qualité.

Documentaliste - archiviste
analyste ou documentaliste -
archiviste, justifiant de cinq
(5) années de service effectif
en cette qualité.
13 Rabie El Aouel 1441
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67 27
10 novembre 2019

Classification
Etablissement Postes Conditions d’accès Mode
public supérieurs Niveau Bonification aux postes
Catégorie Section de
hiérarchique indiciaire nomination

Ecole Sous-directeur A 2 N-1 363 Administrateur principal, au Décision


supérieure des moins, ou grade équivalent, du
personnels justifiant de cinq (5) années directeur
et de la d'ancienneté en qualité de de l’école
formation et fonctionnaire.
des activités
culturelles Animateur universitaire
et sportives principal, au moins,
justifiant de cinq (5) années
d'ancienneté en qualité de
fonctionnaire.

Administrateur analyste ou
administrateur ou grade
équivalent justifiant de cinq
(5) années de service
effectif en cette qualité.

Animateur universitaire de
niveau 2 ou de niveau 1,
justifiant de cinq (5) années
de service effectif en cette
qualité.

A 2 N-1 363 Administrateur principal, au Décision


Sous-directeur moins, ou grade équivalent, du
des finances justifiant de cinq (5) années directeur
et des moyens d'ancienneté en qualité de de l’école
fonctionnaire.

Intendant universitaire
principal, justifiant de cinq
(5) années d'ancienneté en
qualité de fonctionnaire.

Administrateur analyste ou
administrateur ou grade
équivalent, justifiant de cinq
(5) années de service
effectif en cette qualité.

Intendant universitaire,
justifiant de cinq (5) années
de service effectif en cette
qualité.

A 2 N-1 363 Ingénieur principal de Décision


Responsable laboratoire et maintenance, du
du centre au moins, justifiant de cinq directeur
d’impression (5) années d'ancienneté en de l’école
et qualité de fonctionnaire.
d’audiovisuel
Ingénieur principal de
laboratoires universitaires,
au moins, justifiant de cinq
(5) années d’ancienneté en
qualité de fonctionnaire.
13 Rabie El Aouel 1441
28 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

Classification
Etablissement Postes Conditions d’accès Mode
public supérieurs Niveau Bonification aux postes
Catégorie Section de
hiérarchique indiciaire nomination

Ecole Responsable A 2 N-1 363 Administrateur principal, au Décision


supérieure du centre moins, ou grade équivalent, du
d’impression justifiant de cinq (5) années directeur
et d'ancienneté en qualité de de l’école
d’audiovisuel fonctionnaire et ayant
(suite) obtenu une licence ou un
master en sciences de
l'information et de la
communication (option
audiovisuel).

Ingénieur d’Etat de
laboratoire et maintenance,
justifiant de cinq (5) années
de service effectif en cette
qualité.

Ingénieur d’Etat de
laboratoire universitaire ou
attaché des laboratoires
universitaires, justifiant de
cinq (5) années de service
effectif en cette qualité.

Administrateur analyste ou
administrateur ou grade
équivalent, justifiant de
cinq (5) années de service
effectif en cette qualité et
ayant obtenu une licence ou
un master en sciences de
l'information et de la
communication (option
audiovisuel).

Responsable A 2 N-1 363 Ingénieur principal en Décision


informatique, au moins,
du centre justifiant de cinq (5) années du
des systèmes d'ancienneté en qualité de directeur
et réseaux fonctionnaire. de l’école
d’information et
de Ingénieur principal de
communication, laboratoire et maintenance,
de télé- au moins, justifiant de cinq
enseignement (5) années d’ancienneté en
et qualité de fonctionnaire.
d’enseignement
Ingénieur principal de
à distance laboratoires universitaires
(option électronique ou
informatique), au moins,
justifiant de cinq (5) années
d’ancienneté en qualité de
fonctionnaire.

Ingénieur d’Etat en
informatique, justifiant de
(5) années de service
effectif en cette qualité.
13 Rabie El Aouel 1441
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67 29
10 novembre 2019

Classification
Etablissement Postes Conditions d’accès Mode
public supérieurs Niveau Bonification aux postes
Catégorie Section de
hiérarchique indiciaire nomination

Ecole Responsable A 2 N-1 363 Ingénieur d’Etat de Décision


supérieure du centre laboratoire et maintenance, du
des systèmes justifiant de cinq (5) années directeur
et réseaux de service effectif en cette de l’école
d’information et qualité.
de
communication, Ingénieur d’Etat des
de télé- laboratoires universitaires
enseignement ou attaché des laboratoires
et universitaires (option
d’enseignement électronique ou informatique),
à distance justifiant de cinq (5) années
(suite) de service effectif en cette
qualité

A 2 N-1 363 Ingénieur principal de Décision


Responsable laboratoire et maintenance, du
du hall de au moins, justifiant de cinq directeur
technologie (5) années d'ancienneté en de l’école
qualité de fonctionnaire.

Ingénieur principal de
laboratoires universitaires,
au moins, justifiant de cinq
(5) années d'ancienneté en
qualité de fonctionnaire.

Ingénieur principal en
informatique, au moins,
justifiant de cinq (5) années
d'ancienneté en qualité de
fonctionnaire.

Ingénieur principal des


ressources en eau, au moins,
justifiant de cinq (5) années
d'ancienneté en qualité de
fonctionnaire.

Ingénieur principal en
agronomie, au moins,
justifiant de cinq (5) années
d'ancienneté en qualité de
fonctionnaire.

Architecte principal, au
moins, justifiant de cinq (5)
années d'ancienneté en
qualité de fonctionnaire.

Médecin vétérinaire principal,


au moins, justifiant de cinq
(5) années d'ancienneté en
qualité de fonctionnaire.
13 Rabie El Aouel 1441
30 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

Classification
Etablissement Postes Conditions d’accès Mode
public supérieurs Niveau Bonification aux postes
Catégorie Section de
hiérarchique indiciaire nomination

Ecole Responsable A 2 N-1 363 Ingénieur d’Etat de Décision


supérieure du hall de laboratoire et maintenance, du
technologie justifiant de cinq (5) années directeur
(suite) de service effectif en cette de l’école
qualité.

Ingénieur d’Etat des


laboratoires universitaires
ou attaché des laboratoires
universitaires, justifiant de
cinq (5) années de service
effectif en cette qualité.

Ingénieur d’Etat en
informatique, justifiant de
cinq (5) années de service
effectif en cette qualité.

Ingénieur d’Etat des


ressources en eau, justifiant
de cinq (5) années de
service effectif en cette
qualité.

Ingénieur d’Etat en
agronomie, justifiant de
cinq (5) années de service
effectif en cette qualité.

Architecte, justifiant de cinq


(5) années de service
effectif en cette qualité.

Médecin vétérinaire, justifiant


de cinq (5) années de
service effectif en cette
qualité.

Responsable A 2 N-1 363 Ingénieur principal en Décision


de la ferme de agronomie, au moins, du
production et justifiant de cinq (5) années directeur
des stations d'ancienneté en qualité de de l’école
expérimentales fonctionnaire.

Ingénieur principal de
laboratoire et maintenance,
au moins, justifiant de cinq
(5) années d'ancienneté en
qualité de fonctionnaire.

Ingénieur principal de
laboratoires universitaires,
au moins, justifiant de cinq
(5) années d'ancienneté en
qualité de fonctionnaire.
13 Rabie El Aouel 1441
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67 31
10 novembre 2019

Classification
Etablissement Postes Conditions d’accès Mode
public supérieurs Niveau Bonification aux postes
Catégorie Section de
hiérarchique indiciaire nomination

Ecole Responsable A 2 N-1 363 Médecin vétérinaire principal, Décision


supérieure de la ferme de au moins, justifiant de cinq du
production et (5) années d'ancienneté en directeur
des stations qualité de fonctionnaire. de l’école
expérimentales
(suite) Ingénieur d’Etat en
agronomie, justifiant de
cinq (5) années de service
effectif en cette qualité.

Ingénieur d’Etat de
laboratoire et maintenance,
justifiant de cinq (5) années
de service effectif en cette
qualité.

Ingénieur d’Etat des


laboratoires universitaires
ou attaché des laboratoires
universitaires, justifiant de
cinq (5) années de service
effectif en cette qualité.

Médecin vétérinaire, justifiant


de cinq (5) années de service
effectif en cette qualité.

Chef de A 2 N-2 218 Administrateur principal, au Décision


service auprès moins, ou grade équivalent du
du justifiant de trois (3) années directeur
sous-directeur d'ancienneté en qualité de de l’école
des personnels, fonctionnaire.
de la
formation Animateur universitaire
et des activités principal, au moins,
culturelles justifiant de trois (3) années
et sportives d'ancienneté en qualité de
fonctionnaire.

Administrateur analyste ou
administrateur ou grade
équivalent, justifiant de
quatre (4) années de service
effectif en cette qualité.

Animateur universitaire de
niveau 2 ou de niveau 1,
justifiant de quatre (4)
années de service effectif en
cette qualité.
13 Rabie El Aouel 1441
32 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

Classification
Etablissement Postes Conditions d’accès Mode
public supérieurs Niveau Bonification aux postes
Catégorie Section de
hiérarchique indiciaire nomination

Ecole Chef de A 2 N-2 218 Administrateur principal, au Décision


supérieure service auprès moins, ou grade équivalent du
du justifiant de trois (3) années directeur
sous-directeur d'ancienneté en qualité de de l’école
des finances fonctionnaire.
et des moyens
Intendant universitaire
principal, justifiant de trois
(3) années d'ancienneté en
qualité de fonctionnaire.

Ingénieur principal de
laboratoires universitaires,
au moins, justifiant de trois
(3) années d'ancienneté en
qualité de fonctionnaire.

Ingénieur principal de
laboratoire et maintenance,
au moins, justifiant de trois
(3) années d'ancienneté en
qualité de fonctionnaire.

Administrateur analyste ou
administrateur ou grade
équivalent, justifiant de
quatre (4) années de service
effectif en cette qualité.

Intendant universitaire,
justifiant de quatre (4)
années de service effectif en
cette qualité.

Ingénieur d’Etat des


laboratoires universitaires
ou attaché des laboratoires
universitaires, justifiant de
quatre (4) années de service
effectif en cette qualité.

Ingénieur d’Etat de
laboratoire et maintenance,
justifiant de quatre (4)
années de service effectif en
cette qualité.

Chef A 2 N-2 218 Administrateur principal, au Décision


de service moins, ou grade équivalent du
auprès justifiant de trois (3) années directeur
du directeur d'ancienneté en qualité de de l’école
adjoint fonctionnaire.

Ingénieur principal des


laboratoires universitaires
(option statistique ou
informatique), au moins,
justifiant de trois (3) années
d'ancienneté en qualité de
fonctionnaire.
13 Rabie El Aouel 1441
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67 33
10 novembre 2019

Classification
Etablissement Postes Conditions d’accès Mode
public supérieurs Niveau Bonification aux postes
Catégorie Section de
hiérarchique indiciaire nomination

Ecole Chef A 2 N-2 218 Ingénieur principal en Décision


supérieure de service informatique, au moins, du
auprès justifiant de trois (3) années directeur
du directeur d'ancienneté en qualité de de l’école
adjoint fonctionnaire.
(suite)
Ingénieur principal en
statistique, au moins,
justifiant de trois (3) années
d'ancienneté en qualité de
fonctionnaire.

Traducteur – interprète
principal, au moins,
justifiant de trois (3) années
d'ancienneté en qualité de
fonctionnaire.

Administrateur analyste ou
administrateur ou grade
équivalent justifiant de
quatre (4) années de service
effectif en cette qualité.

Ingénieur d’Etat des


laboratoires universitaires
ou attaché des laboratoires
universitaires (option
statistique ou informatique)
justifiant de quatre (4)
années de service effectif en
cette qualité.

Ingénieur d’Etat en
informatique, justifiant de
quatre (4) années de service
effectif en cette qualité.

Ingénieur d’Etat en statistique,


justifiant de quatre (4)
années de service effectif en
cette qualité.

Traducteur – interprète ou
traducteur – interprète
spécialisé, justifiant de
quatre (4) années de service
effectif en cette qualité.

Chef de service A 2 N-2 218 Conservateur des bibliothèques Décision


au niveau universitaires, au moins, du
de la justifiant de trois (3) années directeur
bibliothèque d'ancienneté en qualité de de l’école
fonctionnaire.
13 Rabie El Aouel 1441
34 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

Classification
Etablissement Postes Conditions d’accès Mode
public supérieurs Niveau Bonification aux postes
Catégorie Section de
hiérarchique indiciaire nomination

Ecole Chef de service A 2 N-2 218 Documentaliste - archiviste Décision


supérieure au niveau principal, au moins, du
de la justifiant de trois (3) années directeur
bibliothèque d'ancienneté en qualité de de l’école
(suite) fonctionnaire.

Attaché des bibliothèques


universitaires de niveau 2
ou de niveau 1, justifiant de
quatre (4) années de service
effectif en cette qualité.

Documentaliste - archiviste
analyste ou documentaliste -
archiviste, justifiant de
quatre (4) années de service
effectif en cette qualité.

Chef de service A 2 N-2 218 Administrateur principal, au Décision


auprès moins, ou grade équivalent du
du chef de justifiant de trois (3) années directeur
département d'ancienneté en qualité de de l’école
fonctionnaire.

Administrateur analyste ou
administrateur ou grade
équivalent, justifiant de
quatre (4) années de service
effectif en cette qualité.

Responsable A 2 N-2 218 Administrateur principal ou Décision


du bureau grade équivalent, au moins, du
de sûreté justifiant de trois (3) années directeur
interne d'ancienneté en qualité de de l’école
fonctionnaire.

Intendant universitaire principal,


justifiant de trois (3) années
d'ancienneté en qualité de
fonctionnaire.

Administrateur analyste ou
administrateur ou grade
équivalent, justifiant quatre
de (4) années de service
effectif en cette qualité.

Intendant universitaire,
justifiant de quatre (4)
années de service effectif
en cette qualité.
13 Rabie El Aouel 1441
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67 35
10 novembre 2019

Classification
Etablissement Postes Conditions d’accès Mode
public supérieurs Niveau Bonification aux postes de
Catégorie Section
hiérarchique indiciaire nomination

Ecole Chef de section A 2 N-2 218 Administrateur principal, ou Décision


supérieure des services grade équivalent, au moins, du
techniques justifiant de trois (3) années directeur
d’ancienneté en qualité de de l’école
fonctionnaire, ayant obtenu
une licence ou un master en
sciences de l'information et
de la communication
(option audiovisuel).
Ingénieur principal en
informatique, au moins,
justifiant de trois (3) années
d'ancienneté en qualité de
fonctionnaire.
Ingénieur principal de
laboratoire universitaire, au
moins, justifiant de trois (3)
années d'ancienneté en
qualité de fonctionnaire.
Ingénieur principal de
laboratoire et maintenance,
au moins, justifiant de trois
(3) années d'ancienneté en
qualité de fonctionnaire.
Ingénieur principal des
ressources en eau, au moins,
justifiant de trois (3) années
d'ancienneté en qualité de
fonctionnaire.
Ingénieur principal en
agronomie, au moins,
justifiant de trois (3) années
d'ancienneté en qualité de
fonctionnaire.
Médecin vétérinaire principal,
au moins, justifiant de trois
(3) années d'ancienneté en
qualité de fonctionnaire.
Architecte principal, au moins,
justifiant de trois (3) années
d'ancienneté en qualité de
fonctionnaire.
Administrateur analyste ou
administrateur ou grade
équivalent, justifiant de
quatre (4) années de service
effectif en cette qualité,
ayant obtenu une licence ou
un master en sciences de
l'information et de la
communication (option
audiovisuel).
Ingénieur d’Etat en
informatique, justifiant de
quatre (4) années de service
effectif en cette qualité.
13 Rabie El Aouel 1441
36 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

Classification
Etablissement Postes Conditions d’accès Mode
public supérieurs Niveau Bonification aux postes
Catégorie Section de
hiérarchique indiciaire nomination
Ecole Chef de section A 2 N-2 218 Ingénieur d’Etat des Décision
supérieure des services laboratoires universitaires du
techniques ou attaché des laboratoires directeur
(suite) universitaires, justifiant de de l’école
quatre (4) années de service
effectif en cette qualité.
Ingénieur d’Etat de
laboratoire et maintenance,
justifiant de quatre (4)
années de service effectif en
cette qualité.
Ingénieur d’Etat des
ressources en eau, justifiant
de quatre (4) années de
service effectif en cette
qualité.
Ingénieur d’Etat en
agronomie, justifiant de
quatre (4) années de service
effectif en cette qualité.
Médecin vétérinaire, justifiant
de quatre (4) années de
service effectif en cette
qualité.
Architecte, justifiant de
quatre (4) années de service
effectif en cette qualité.
Chef de service A 2 N-2 218 Administrateur principal ou Décision
des œuvres grade équivalent, au moins, du
universitaires justifiant de trois (3) années directeur
d’ancienneté en qualité de de l’école
fonctionnaire.
Ingénieur principal de
laboratoire universitaire, au
moins, justifiant de trois (3)
années d'ancienneté en
qualité de fonctionnaire.
Ingénieur principal de
laboratoire et maintenance,
au moins, justifiant de trois
(3) années d'ancienneté en
qualité de fonctionnaire.
Intendant universitaire
principal, justifiant de trois
(3) années d'ancienneté en
qualité de fonctionnaire.

Administrateur analyste ou
administrateur ou grade
équivalent, justifiant de
quatre (4) années de service
effectif en cette qualité.
Ingénieur d’Etat des
laboratoires universitaires
ou attaché des laboratoires
universitaires, justifiant de
quatre (4) années de service
effectif en cette qualité.
13 Rabie El Aouel 1441
JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67 37
10 novembre 2019

Etablissement Postes Classification Mode


public supérieurs Catégorie Section Niveau Bonification Conditions d’accès de
hiérarchique indiciaire aux postes nomination
Ecole Chef de service A 2 N-2 218 Ingénieur d’Etat de laboratoire Décision
supérieure des œuvres et maintenance, justifiant de du
universitaires quatre (4) années de service directeur
(suite) effectif en cette qualité. de l’école

Intendant universitaire,
justifiant de quatre (4)
années de service effectif en
cette qualité.

Art. 4. — En application des dispositions des articles 3 et 10 du décret présidentiel n° 07-307 du 17 Ramadhan 1428
correspondant au 29 septembre 2007, susvisé, la bonification indiciaire des postes supérieurs de « directeur d’unité de recherche,
directeur de laboratoire de recherche, directeur de division de recherche, responsable d’équipe de recherche et chef de section
des œuvres univesitaires » et les conditions d’accès à ces postes, sont fixées conformément au tableau suivant :

Classification Mode
Etablissement Postes Conditions de nomination de
public supérieurs Niveau Bonification nomination
hiérarchique indiciaire
Ecole Directeur 13 595 Maître de conférence classe « B », au moins, Arrêté
supérieure de l’unité titulaire justifiant de deux (2) années du ministre
de recherche d’ancienneté en qualité de fonctionnaire

Directeur 11 405 Maître de conférence classe « B », au moins, Arrêté


de laboratoire titulaire du ministre
de recherche

Directeur 11 405 Maître de conférence classe « B », au moins, Arrêté


de division titulaire du ministre
de recherhce

Responsable 9 255 Maître de conférence classe « B », au moins, Décision


d’équipe titulaire justifiant de trois (3) années du directeur
de recherche d’ancienneté en qualité de fonctionnaire de l’école
Chef de section 5 75 Attaché principal d’administration ou grade Décision
des œuvres équivalent, justifiant de cinq (5) années de du directeur
universitaires service effectif en cette qualité de l’école
Attaché d’administration ou grade équivalent,
justifiant de huit (8) années de service
effectif en cette qualité

Art. 5. — Les fonctionnaires régulièrement nommés aux Fait à Alger, le 12 Moharram 1441 correspondant au 12
postes supérieurs visés aux articles 3 et 4 ci-dessus, et qui ne septembre 2019.
remplissent pas les nouvelles conditions de nomination,
bénéficient de la bonification indiciaire fixée au présent Le ministre des Le ministre de l’enseignement
arrêté jusqu’à la cessation de leur fonction dans le poste finances supérieur et de la recherche
scientifique
supérieur occupé.
Art. 6. — Les fonctionnaires ayant vocation à occuper les Mohamed LOUKAL Tayeb BOUZID
postes supérieurs, doivent appartenir à des grades dont les
missions sont en rapport avec les attributions des structures Pour le Premier ministre et par délégation
concernées. Le directeur général de la fonction publique
et de la réforme administrative
Art. 7. — Le présent arrêté sera publié au Journal officiel
de la République algérienne démocratique et populaire. Belkacem BOUCHEMAL
13 Rabie El Aouel 1441
38 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 67
10 novembre 2019

Art. 2. — L'article 4 de la décision du 2 Safar 1441


AUTORITE NATIONALE INDEPENDANTE correspondant au 1er octobre 2019, susvisée, est complété et
DES ELECTIONS rédigé comme suit :

« Art. 4. — La liste électorale communale et/ou la liste


Décision du 10 Rabie El Aouel 1441 correspondant au 7 électorale de la représentation diplomatique ou consulaire,
novembre 2019 complétant la décision du 2 Safar est mise à la disposition des représentants dûment habilités,
1441 correspondant au 1er octobre 2019 fixant les des candidats définitivement retenus pour la circonscription
modalités de prise de connaissance de l'électeur de électorale qui les concernent.
la liste électorale et sa mise à la disposition des
candidats. Elle est remise par le coordinateur de la délégation de
———— l'autorité nationale indépendante des élections, à la demande
du candidat ou son représentant, sous format électronique
contre accusé de réception.
Le Président de l'autorité nationale indépendante des
élections, Elle comporte les informations suivantes :
Vu la loi organique n° 16-10 du 22 Dhou El Kaâda 1437
* Wilaya — Commune / Poste diplomatique ou consulaire
correspondant au 25 août 2016, modifiée et complétée,
à l'étranger ;
relative au régime électoral, notamment son article 22 ;
* Nom et prénom de l'électeur ;
Vu la loi organique n° 19-07 du 14 Moharram 1441
correspondant au 14 septembre 2019 relative à l'autorité * Dénomination du centre de vote ;
nationale indépendante des élections ; * Numéro du bureau de vote ;
Vu le décret présidentiel n° 19-245 du 15 Moharram 1441 * Numéro d'inscription sur la liste électorale.
correspondant au 15 septembre 2019 portant convocation du
corps électoral en vue de l'élection du Président de la La liste remise ne doit faire l'objet d'aucune utilisation
République ; autre que la consultation à l'occasion de chaque élection, sous
peine des sanctions prévues à l'article 207 bis de la loi
Vu le décret présidentiel n° 19-266 du 3 Safar 1441 organique n° 16-10 du 22 Dhou El Kaâda 1437
correspondant au 2 octobre 2019 portant investiture du correspondant au 25 août 2016, modifiée et complétée,
président et des membres du conseil de l'autorité nationale susvisée.
indépendante des élections dans leurs fonctions ;
Cette liste doit être restituée au coordinateur de la
Vu la décision du 2 Safar 1441 correspondant au 1er délégation de l'autorité nationale indépendante des élections,
octobre 2019 fixant les modalités de prise de connaissance au plus tard, à la date de proclamation des résultats définitifs
de l'électeur de la liste électorale et sa mise à la disposition du scrutin considéré ».
des candidats ;
Art. 3. — La présente décision sera publiée au Journal
Décide : officiel de la République algérienne démocratique et
populaire.
Article 1er. — La présente décision a pour objet de
compléter l'article 4 de la décision du 2 Safar 1441 Fait à Alger, le 10 Rabie El Aouel 1441 correspondant au
correspondant au 1er octobre 2019 fixant les modalités de 7 novembre 2019.
prise de connaissance de l'électeur de la liste électorale et sa
mise à la disposition des candidats. Mohammed CHARFI.

Imprimerie Officielle - Les Vergers, Bir-Mourad Raïs, BP 376 - ALGER-GARE