Vous êtes sur la page 1sur 45

PARTIE1

Présentation du Crédit
Populaire du Maroc
Le Crédit Populaire du Maroc (CPM) est un groupement de banques
constitué par la Banque Centrale Populaire (BCP) et les Banques
Populaires Régionales (BPR).
1 Rappel historique
Avec l'évènement du protectorat français en 1912, de nombreuses
filiales de grandes banques Commerciales européennes, notamment
françaises, de banques d'affaires et de groupes financiers étrangers s’est
installées au Maroc. De même, ont vu le jour des institutions financières
marocaines remplissant des fonctions spécifiques et intervenant dans
des domaines particuliers. Il s'agit notamment de la Caisse des Prêts
Immobiliers du Maroc, de certaines caisses spécialisées dans le
financement de l'agriculture, de la Caisse Centrale de Garantie, de la
Caisse Marocaine des Marchés et du Crédit Populaire.
La BCP a été créé en 1961.
En octobre 2000, le projet de réforme du CPM est entré en vigueur, il
met l’accent sur :
-la transformation de la BCP en société Anonyme à Capital fixe en vue
de l’ouverture de son capital aux BPR et au privé.

-l’extension de la mission du CPM à la mobilisation de l’épargne et de


son utilisation au niveau local et régional au service du développement
des activités bancaires
-l’élargissement des prérogatives du Comité Directeur، instance suprême
du CPM
-l’affirmation de l’autonomie des Banques Populaires Régionales et la
modernisation de leurs organes de gestion et la transformation du fonds
de garantie en Fonds de Soutien.
2 Evolution du logo de la banque populaire :
3 Organisation de la banque populaire :
Le Comité directeur exerce sa tutelle sur les différents organismes du
CPM il est chargé de définir ses orientations stratégiques, d'exercer un
contrôle administratif , technique et financier sur l'organisation et la
gestion de ses organismes et d'assurer la représentation collective de ces
derniers Tout comme il est habilité à prendre toutes les mesures
nécessaires au bon fonctionnement des organismes du CPM, à la
sauvegarde de leur équilibre financier et au redressement éventuel des
banques concernées organe suprême de l'institution, le comité directeur
est constitué de :
-Cinq présidents des conseils des Banques populaires régionales
-Cinq représentants du conseil de la Banque Centrale populaire ainsi, il
a pour attributions principales de :
-Décider après accord des Banques populaires régionales concernées, le
transfert partiel entre elles de leur actif et passif.
-ratifier les décisions d'ouverture, de fermeture ou de transfert dans la
même localité, tant au Maroc qu'à l'étranger, de filiales, de succursales,
d'agences, de guichets.
PARTIE 2
Présentation du Banques
Populaires régionales de laayoune (BPR)
Pour les comptes de liaison, il en existe 2 pour assurer la relation BCP-
BPR et 2 autres pour la liaison BPR- agences :

47500 COMPTE LIAISON DU SIEGE CHEZ


Relation BPR - LES AGENCES
Agences
47100 COMPTE LIAISON DES AGENCES
CHEZ LE SIEGE

Relation BCP-BPR
13611 COMPTE DE LIAISON DE BCP
CHEZ BPR

13711 COMPTE DE LIAISON DE BPR


N.B : 47500, 47100, 13611,13711 sont les génériques des numéros des
comptes. CHEZ BCP

2_Organigramme de la BPR laayoune

Président du
Département directoire
Ressources Chef de projet en change
Humaines du Risk-Management
Sommaire
Remerciements

Introduction générale

Chapitre 1
 Présentation crédit populaire marocaine (CPM)
 Présentation de la banque populaire centrale (BCP)
 Présentation banque populaire régionale (BPR)

Chapitre 2
 Organigramme de l’agence
 Fonctionnement de l’agence
 Produits et services
 Les engagements

Conclusion

1 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Remerciements

2 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Introduction
HISTORIQUE :

Fondée en 1961 par M. Dahir et dirigée ensuite par l’Etat, la banque populaire et essentiellement
caractérisée par trois phases importantes; d'abord la phase de complémentarité allant des années
60 jusqu'à mi 70. Ensuite la phase de compétitivité qui se situe entre 1968 et 1978. Enfin, la
dernière phase qui représente la Banque Populaire à l'heure actuelle, c'est-à-dire face à la
mondialisation.
1) La phase de complémentarité :

Durant cette période, la Banque Populaire, alors semi-publique, ne concernait que l'artisanat, les
petits commerces et les PME. Les autres banques étaient spécialisées dans d'autres activités : la
BMCE (les opérations d'import et d'export) ; le CIH (le secteur immobilier et hôtelier) ; la CNCA
(le crédit agricole) ; etc.
La naissance de la Banque Populaire coïncide avec celle des OFS (organismes financiers
spécialisés), et celle des banques privées telles que la BNP (à capitaux étrangers
essentiellement)...
Parallèlement, la Banque Populaire bénéficiait de sa place monopolistique au sein du marché
marocain. Ceci s'explique, d'une part, par le fait d'être exonérée de tout impôt, ce quin'est pas le
cas pour les autres banques. Et d'autre part, par la volonté d'attirer un maximum de capitaux
étrangers.

2) La phase de compétitivité :

Elle se caractérise par une ouverture massive des banques sur le marché. Elle est marquée aussi
par plusieurs évènements à savoir la libéralisation du secteur bancaire, le désencadrement des
crédits, etc.
Les banques se sont donc inscrites, à partir, de là dans un contexte de libre concurrence qui les a
incité à développer davantage leurs compétences et leur savoir-faire.
Elle se caractérise également par une décentralisation du système bancaire. Cette dernière avait
pour but :
- La disponibilité de l'information au niveau agence.
- La réduction des circuits de traitement des adhérents.
- La réponse immédiate aux réclamations de la clientèle.
- L'allégement des services centraux de la Banque Centrale Populaire et de la Banque Populaire
Régionale.

3) La phase de mondialisation :

A l'heure actuelle on sait que les canaux d'information ne sont plus ce qu'ils étaient et
que le réseau Internet n'est plus un secret pour personne. A ce propos, on a pu voir que le
Groupe Banque Populaire a mis en place des produits modernes lui permettant de s'inscrire
dans la nouvelle ère. Parmi ces produits, on trouve « Châabi Mobile », « Châabi Net » et les

3 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


guichets automatiques multiservices, permettant d'obtenir des informations
relatives aux comptes des clients directement sur leurs boîtes électroniques ou
sur leur GSM et de réaliser des opérations à distance telles que les virements de compte à compte,
le règlement des factures d’eau et d’électricité, les factures des opérateurs téléphoniques, quitus
des impôts, le versement en espèces via le GAB… etc.
En plus la banque populaire a innové par le service bourse en ligne qui permet à son bénéficiaire
de transmettre en temps réel ses ordres d’achat et de vente d’actions sur le marché et de les suivre,
d’effectuer des souscriptions et rachats des Fonds Communs de placement gérés par la banque, de
gérer et consulter le portefeuille actions et OPCVM 24h/24h.
Cependant, l'ambition de la Banque Populaire ne s'arrête pas là. Elle compte atteindre l'objectif
2010 qui consiste au démantèlement des tarifs douaniers dans les meilleures conditions possibles.

ORGANISATION DU GROUPE BANQUE POPULAIRE

1 LE COMITE DIRECTEUR (CD):

Organe suprême de l'institution, le comité directeur est constitué de :


- Cinq Présidents des conseils des Banques Populaires Régionales;
- Cinq représentants du conseil de la Banque Centrale Populaire;

Ainsi le comité directeur exerce un contrôle administratif, technique et financier sur l'organisation
et la gestion de la Banque Centrale Populaire et de chaque Banque Populaire Régionale. Il
représente collectivement les organismes du Crédit Populaire pour faire valoir leurs droits et
intérêts communs. Ainsi, le Comité Directeur a pour attributions principales de :
- Décider après accord des Banques Populaires Régionales concernées, le transfert partiel entre
elles de leur actif et passif.
- Ratifier les décisions d'ouverture, de fermeture ou de transfert dans la même localité, tant au
Maroc qu'à l'étranger, de filiales, de succursales, d'agences, de guichets ...

CHAPITRE 1

4 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


La Banque centrale populaire (BCP):

Deux caractéristiques fondamentales :

 une banque à part entière:

- la BCP est une société anonyme à conseil d’administration et à


capital fixe désormais régie par la loi 12/96, par la loi bancaire du
6 juillet 1993, par la loi 17/95 sur les sociétés anonymes et par
ses statuts. (article 16);
- Cependant, la BCP n’a pas de réseau ni de circonscription
territoriale;
- Son intervention au niveau de la localité de Casablanca, (lieu de son
siège), porte essentiellement sur le marché des Grands
Entreprises;
- Ses interventions au niveau des autres circonscriptions sont
conditionnées par l’accord préalable de la BPR concernée. Cette
action porte notamment sur l’activité de consortialisation et/ou de
syndication
 une banque centrale des BPR :

La BCP est l’organisme central des BPR (article 21) à ce titre elle est chargée :

- de la compensation des dettes et créances réciproques des


organismes du CPM;
- du refinancement des BPR;
- de la centralisation des souscriptions de valeurs mobilières;
- d’établir le bilan consolidé du Groupe;
- de gérer selon les modalités fixées par le Comité Directeur;
- les excédents de trésorerie des BPR;
- les services d’intérêt commun;
- le fonds de Soutien du CPM;
- de la centralisation des déclarations de toute nature vis à vis de
BAM, de l’administration et des organismes professionnels;
- d’effectuer toute mission qui lui est confiée par le Comité
Directeur.

5 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Les banques populaires régionales(BPR)
Caractéristiques :
 les BPR sont des banques à part entière régies par la loi 12/96, par la loi
bancaire du 6 juillet 1993 et par la loi sur les sociétés anonymes à capital
variable;
 elles sont organisées sous la forme de coopérative à capital variable, à
directoire et à conseil de surveillance.
 Le capital est détenu par les sociétaires qui sont des clients des BPR;
 Le capital est constitué de parts sociales;
 la rémunération de la part est déterminée annuellement par l’AGO.
 Le capital social des BPR est variable à l’occasion de chaque souscription et/
ou rétrocession.
Périmètre d’intervention :

 les BPR peuvent effectuer toute opération de banque dans leurs


circonscriptions territoriales respectives.

 Elles peuvent également effectuer des opérations dans d’autres


circonscriptions territoriales en accord avec la ou les BPR concernées
(consortialisation, syndication...)

ORGANIGRAME

Présentation du crédit populaire marocain (CPM)


6 Réalisé par : Mouhime Nabghouha
Le Crédit Populaire du Maroc est un groupement de
banques à caractère coopératif constitué par la Banque Centrale
Populaire et les Banques Populaires régionales.
Il est placé sous la tutelle du Comité Directeur.
Le Groupe est régi et organisé par la Loi 12/96 du 19 octobre 2000
portant réforme du Crédit Populaire du Maroc.
Son originalité réside dans sa mission d’intérêt national, son organisation
et son fonctionnement.
Le Crédit Populaire du Maroc est un groupement de banques qui :
 œuvre pour la promotion économique et sociale tant à l’échelle nationale
que régionale;
 contribue de manière permanente :
- à la mobilisation de l’épargne et à son utilisation dans la
région où elle est collectée;
- à la promotion de l’investissement en faveur du
développement régional et local.
Le Crédit Populaire du Maroc est chargé :
 de favoriser l’activité et le développement de toute entreprise moyenne
ou petite, artisanale, industrielle ou de service;
 de soutenir les sociétés à caractère mutualiste ou coopératif ayant pour
objet de cautionner leurs membres

Structure et organisation :

7 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Fonctionnement du CPM :

8 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Les succursales :
Au vu de son positionnement au sein de la Banque Populaire Régionale(BPR),
en tant que niveau hiérarchique intermédiaire entre un sous-réseau
d'agences et le siège, la succursale apparaît comme un centre d'animation
commerciale et d'appui technique au réseau afin de :

 Rechercher l'amélioration continue de la réactivité commerciale de son


réseau.
 ·Rehausser et maintenir le niveau de qualité des prestations offertes
par le réseau de distribution.

Rattachée hiérarchiquement au président du directoire de la Banque


Populaire Régionale, la succursale à pour principales missions :

 L'appui commercial aux agences relevant de son autorité


 Le pilotage et le management du sous-réseau.
 L'assistance technique au réseau notamment pour l'étude et la mise en
place des crédits.

La succursale est alors organisée autour :

 D'une entité « animation commerciale », d’une entité « conseil et appui


technique au réseau » constitué d'experts polyvalents, et des aspects
administratifs et d'une entité back-office.

Les Agences :
9 Réalisé par : Mouhime Nabghouha
L'agence représente le FRONT OFFICE de la Banque
Populaire, ou la relation client et la qualité du service
prime sur toute autre considération. L'évolution, l'augmentation des
ressources de la banque, l'augmentation de la part de marché sont tous des
indicateurs qui dépendent des performances de l'agence.
Le personnel de l'agence est répartis comme suit :

 Chef d'agence
 responsable administratif
 Chargé de produit
 chargé d’étude
 Agent commercial

La politique de la banque populaire préconise la polyvalence des employés au sein


de l'agence pour faciliter le contact avec la clientèle.

Le comité
directeur (CD)

La banque
centrale
populaire (BCP)

La banque
populaire
régionale (BPR)

Les succursales

Les agences

10 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Chapitre 2

Organigramme de l’agence (MED 5):


L'agence représente le FRONT OFFICE de la Banque Populaire, ou la relation
client et la qualité du service prime sur toute autre considération.

directerice d'agence
Hasby Mohamed

responsale administratif
Chourak Nabila

agent comercial
chargé de produit
Mouhime Nabghouha
Chaieb Hamza

Directeur d’agence :
 Définit et négocie les objectifs avec la hiérarchie, trace un plan d’action
commerciale agence annuel et mensuel pour corriger les écarts entre les
réalisations et les prévisions,
 L'octroi et la gestion des dossiers de crédit : consommation, habitat
 Gestion de l’agence, du fonds de commerce dont il est responsable et de
l’animation de son équipe en plus de la coordination avec la succursale et
avec la direction régionale.
 Répartition des tâches entre les employés de l’agence.

 Assurer le contrôle et le suivi permanent.


 Déclarer tous les problèmes notamment informatiques.
 Demander de la fourniture.
 Veiller au bon fonctionnement du système de sécurité.
 Développer les relations avec les clients de l’agence avec plus de
fidélisation et d’établir des contacts avec de nouveaux clients.

11 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Responsable administratif :

Parmi ses principales taches :

 contrôle des opérations, du contact direct avec le client, du courrier, du


contrôle de la devise, du SIMT (Système interbancaire marocain de télé
compensation) ; il doit en fait :
 Contrôler les opérations initiées au niveau du guichet.
 Procéder au rapprochement des supports des opérations avec les
supports de contrôle.
 S’assurer continuellement du traitement des anomalies et des incidents
de paiement.
 Déclarer et suivre la résolution des incidents informatiques.
 Les travaux de compensation.
 Archives des Etats : Les Etats de transferts, Etats des annulations,
Etats des anomalies, Etats des comptes, Etats des écartés …
 Régler les incidents et les anomalies des opérations de l'agence.
 Vérifier toutes les écritures et les pièces comptables.
 Veiller en concertation avec le chef d’agence au respect des procédures
relatives à la sécurité des biens et services (alarme, gestion des clefs,
accès à l’agence en dehors de l’horaire de travail…).
 Vérification et traitement de la compensation.
 Traitement et suivis des réclamations.
 Gestion des moyens techniques et logistiques au niveau de l’agence en
assurant la gestion optimale et sécurisée des stocks (imprimés,
fourniture de bureau, formules de chèques de banques, chèques de
guichet, bons de caisse…)

Chargé de produit :

 Il est responsable des demandes et des délivrances des cartes guichets


automatiques,
 délivrance des carnets de chèques,
 ouverture des comptes pour toutes les catégories de la clientèle : les
particuliers et professionnelles, les MDM, les entreprises les associations
et coopératives,

12 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


 responsable de la commercialisation et la vente des
produits de la banque : monétique, bancassurances,
banque à distance et les opérations de bourses
 La modification, mutation, fermeture et réactivation des comptes.
 Définition et suivi des objectifs commerciaux

 Le classement des dossiers.


 La mise à jour de courrier.
 Prendre en charge les réclamations des clients.

Agent commercial :

Il s’agit du plus dynamique poste dans l’agence, l’agent commercial contrôle toutes les
opérations de la caisse, la liste de ses fonctions peut être résumée dans les points
suivants :

 Veiller sur le fonctionnement de l’agence en matière de travail et


la concordance des opérations quotidiennes avec les instructions
de travail.
 L’ouverture des postes de travail.
 L’ouverture et l’arrêté de la caisse.
 Gérer les fonds de la caisse.
 Gérer les demandes et les envois de fonds avec tous les documents
qui les accompagnent.
 Etablir les travaux de début et de fin de la journée.
 La saisie des opérations de caisse à savoir : les versements, les
retraits, les mis à disposition….
 Remplir les ordres de virement
 Forçage des comptes
 Réception des courriers.
 Change de devises.
 Classer les différents documents liés à la caisse à savoir :

- Les situations de chaque jour.


- Les pièces de la journée comptable.
- Les justificatifs des appels et envoie de fonds.
- Pièces d'alimentation de la caisse GAB.
- Procéder au pointage les opérations.

13 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Les opérations effectuées au sein de l'agence :
 Opérations de La Caisse
Les opérations de caisse sont initiées en fait au niveau du portail par un ensemble de
transactions

Ouverture et Arrêté de la caisse :

La caisse représente le poste le plus dynamique dans l’agence puisqu’il s’agit de


déroulement d’un ensemble des opérations courantes :

-OVC : Ouverture de la caisse.


-CAI : Gestion détail de la caisse.
-ARC : Arrêté de la caisse.
-DAC : Détail Activité de la caisse : cette transaction permet de connaître
l’ensemble des mouvements des encaissements et des décaissements effectué
pendant toute la journée de travail.

Les versements :

Un versement consiste à déposer une somme d’argent dans un compte client, il peut se
faire par le titulaire du compte lui-même ou bien par n’importe quelle personne.

Cette opération commence par le dépôt d’argent en contrepartie d’un reçu qu’on le met
un cachet de l’agence banque populaire et à garder un exemplaire dans la journée
comptable. Ensuite le versement se termine par le crédit du compte client.

14 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Versements sur place

VER01 : VER02 : VER04 :

Versement Versement
Versement
effectué par le effectué sur un
effectué par une
client de l’agence compte sur
tierce personne :
lui-même. carnet.
on lui demande la
carte nationale.

Versements déplacé

VRD01 : VRD02 : VRD04 :

Versement
Versement Versement
effectué par le
effectué par une effectué sur un
titulaire du
tierce personne : compte sur
compte
on lui demande la carnet.
15 Réalisé par : Mouhime Nabghouha
carte nationale.
Les retraits :

C’est le fait de retirer de l’argent déjà déposé dans un compte soit par le titulaire du
compte lui-même ou bien par une tierce personne.

Avant d’effectuer cette opération il est nécessaire que l’agent commercial procède à
une certaines opérations de vérification soit dans le cas d’un retrait par chèque ou sans
chèque. Il doit faire l’identification du porteur :

Demander la carte d’identité nationale


La toilette du chèque (la correspondance entre le montant en chiffre et en
lettre, la date de création, la signature conforme, vérification de la provision er
l’opposition.) on distingue deux types de retraits, sur place et déplacés, et chaque
types renvoient à des cas spécifiques.

Retraits sur place

RET01 : RET02 : RET03 RET04 :

Présentation Se présenter Le client


Se présenter
du chèque par au guichet dispose d’un
personnellem
une tierce pour retirer de compte sur
ent pour
personne. l’argent mais carnet. Il doit
retirer de
sans chèque : présenter soit
l’argent avec
dans ce cas on son carnet soit
son propre
utilise le son carte
chèque.
chèque guichet du
de lapar : Mouhime Nabghouha
16 Réalisé
banque puis compte sur
on lui carnet.
retranche 55
DH de
commission.
Les Retraits déplacés :

Les clients qui sont en déplacement peuvent bénéficier de ce service en disposant d’un
chéquier Ou bien par le biais du chaabi Cash

CHAABI Cash :

Mise à disposition et envoie d'argent, la commission pour ce service est de 33 DH pour


chaque 10.000 DH envoyé.

Les opérations de change :

Il s’agit d’un ensemble des opérations qui concernent l’achat et la vente de devise
billets de banques cotées par BAM.

Achat de Devise :
Les banques régionales sont autorisées d’acheter de la devise contre le Dirham
sans limitation, cette opération donne lieu d’offrir un reçu qui contient toutes les
informations relatives au client.
Dans Cette opération on utilise le plus souvent la Transaction : ADV

Vente de Devise :
Les banques sont autorisées à délivrer aux voyageurs résidents, les hommes
d’affaires, … des billets étrangers déposés à la banque. On utilise dans cette
opération la transaction VDV, en contrepartie on a le débit du compte ou le
versement espèce et la délivrance d’un reçu au client.

17 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


La Mise à Disposition :

La mise à disposition est un ordre écrit par le client à sa banque pour mettre à sa
disposition ou à la disposition d’une tierce personne une somme d’argent
déterminée à un endroit donné et une période fixée. Cette opération se passe
soit par le débit du compte soit par le versement en espèce :

Mise à disposition par débit du compte :le donneur de l’ordre est un client BP et
même de l’agence, l’agent commercial doit donc vérifier son identité et
l’existence de la provision suffisante… cette opération est saisie via la
transaction MAD. En plus il s’agit de 33DH de commission. Une fois l’opération
est valide un numéro de MAD s’affiche.
Mise à disposition pour les non clients : le donneur de l’ordre est un client de
passage, donc ce dernier doit joindre à la Hard copie de l’opération, une copie de
la CIN du client en vigilance. La commission de 33DH, l’opération est saisie via la
transaction MDN.

Le règlement de la mise à disposition :

Le bénéficiaire de la MAD doit présenter à l’agent commercial un numéro de La


MAD qui est de 12 numéros, puis une copie de La CIN et une commission de 33DH
à payer. L’opération est saisie via la transaction RMD.
Le délai d’expiration est de trois mois en cas de retard une commission de 15DH
doit être régler par le bénéficiaire.

Les opérations relatives au traitement des chèques et des LCN :

A - Chèques :
Le chèque bancaire reste le moyen de paiement le plus utilisé.

Terminologie propre au chèque :

 un chèque au porteur : encaissement à toute personne qui a remis ce


chèque
 un chèque barré : Ce chèque ne peut être versé que dans un compte et
ne peut en aucun cas être encaissé en espèce.
 un chèque non endossable : ne peut être versé que pour celui dont le
nom figure sur ce chèque bénéficiaire.

18 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


 un chèque certifié et chèque de banque : c'est un
chèque certifié par la banque pour durée de 20 jours
en faveur d'un bénéficier bien défini.
 les chèques auto : Sont des chèques pour règlement des dépenses
véhicules (Carburant, lubrifiant, graissage, lavage...) d'une valeur de
100DH par chèque, octroyés généralement aux clients à engagement.

La toilette du chèque :

Avant le règlement d'un chèque doit procéder à vérifications suivantes :

- Le montant en chiffre et en lettre

- le nom du tireur et du bénéficiaire

- la signature

-la date et le lieu de création

Traitement comptable :

Lors de la remise en compte d'un chèque par un client, ce dernier n'est crédité du
montant du chèque qu'après 48 heures.

NB : Le client peut être crédité le jour même à condition de bénéficier d'un


escompte chèque.

Entre la période séparant la remise du chèque et le crédit du comité, un compte


provisoire est débité de ce montant, ce compte est appelé compte global (comprenant
remise chèque BP hors place, Remise Même Localité, et Remise Chèque Confrère), et un
autre est crédité, qui est un compte interne.

Régularisation du compte après vérification :

Le traitement de la compensation des chèques confrères se fait par le réseau SIMT.

Réseau SIMT :

Le système interbancaire marocain de télé compensation est un système de


dématérialisation de l'échange de chèques entre banques

Mise en œuvre depuis 2007, afin de facilité et de fluidifier les opérations de remise des
chèques à l'aide d'une base de données commune où sont stockées les images scannées
et autres informations relatives à ces chèques.
19 Réalisé par : Mouhime Nabghouha
-Chèques certifiés :

Lors du tirage d'un chèque de banque ou d'un chèque certifié, on débite le compte du
tireur et on crédite du montant du chèque le compte chèque certifié qui est un compte
d'attente, ce n'est qu'après encaissement dudit chèque que le compte chèque certifié
est soldé (Durée de validité d'un chèque certifié est de 20 jours).

- Incidents de paiement :

Est considéré comme interdit de chéquier tout client émetteur de chèque sans
provision.

Pour régulariser un incident de paiement, il faut d'abord établir une déclaration sur
l'honneur de la part du tireur et du bénéficiaire afin de prouver que la somme a été
payée si le chèque objet de l'incident a été déchiré, sinon il est classé dans un dossier
SCIP.

Le client est avisé par une lettre d'injonction établie au niveau de l'agence.

A noter que le tireur est interdit de chéquier jusqu'à régularisation de l'incident.

B – Effets ou LCN :

L'effet est un moyen de paiement qui n'est opérationnel qu'après une échéance
précisée.

Il obéit aux mêmes règles de validité que le chèque en y ajoutant le nom du bénéficiaire
et la date d'échéance.

Tous les effets remis par les clients sont envoyé directement au portefeuille effet de la
banque populaire pour le classement jusqu'à l'arrivée de la date d'échéances, pour le
traitement dans le cadre de la compensation interbancaire à Bank Al Maghreb, ou une
compensation par SIMT en cas de lettre de change normalisée(LCN).

Pour traiter un effet LCN, on doit tout d'abord le visualiser afin de vérifier les
mentions obligatoires, et après saisie, l'effet doit être obligatoirement validé par un
Oui via DLD NACOM.

Les clients peuvent demander un escompte effet afin d'encaisser leurs effets avant
échéance, pour cela ils doivent présenter un dossier

20 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Comprenant les 3 derniers bilans de l'entreprise, les avis d'imposition,
le model J du registre de commerce (afin de s'assurer que
l'entreprise n'a nanti aucun de ses biens) et des garanties sur le fonds de commerce.....

Ce dossier ce verra étudier par un comité de la succursale.

Le montant de la facilité de caisse ne dépassera pas 10% du chiffre d'affaire de


l'entreprise.

La valeur de l'effet remis par le client pour être escomptés ne doit pas dépasser 25%
de la facilité octroyée.

Lorsqu'un effet escompté est impayé à l'échéance, on débite de ce montant le compte


du client si le client dispos de la provision suffisante sur son compte, sinon la valeur de
l'effet est logé dans un compte d'attente (IAR) jusqu'approvisionnement du compte
client.

Les produits offerts par l’agence :

1. Le compte bancaire :

L'un des principaux services de la banque est la création d'un compte bancaire, qui est
un moyen de dépôt, d'épargne et de transaction de liquidité.

Chaque compte est désigné par un chiffre ou RIB (Relevé d'identité bancaire).

2. Désigne le genre de compte

La création des comptes bancaire après un entretien avec le prospect Sur l'application
‘’DIGITALISE’’

Le chargé de produits procédé à l'opération suivante :

 Le client est invité à alimenter son compte au guichet (la caisse).


 La scanarisation de la signature de client sur le système et le classement du
dossier

Ø COMPTE EN DIRHAMS :

-21111 : Comptes pour particuliers ou personnes physiques.

-21211 : Comptes pour personnes morales et personnes exerçant une activité


commerciale (Professions libérales, SNC, SARL....)

21 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


-21216 : Comptes artisans

-21140 : Comptes MDM (Marocains Du Monde), nécessite pour son ouverture le


passeport et la carte de séjour en plus d'une photocopie de la CIN.

-21214: Comptes réservés aux coopératives, ce qui nécessite la présentation du statut,


du tableau des membres, du PV de l'assemblée générale, des copies des CIN des
membres fondateurs et du document présenté par la commune.

- 21117 : Comptes réservés aux fonctionnaires de l'état de sécurité et de défense


(Policiers, militaires, membres de la protection civile...)

-21330 : Comptes sur carnet ou compte de souscription à terme rémunéré à un taux fixe
et dont on ne prélève aucune commission sauf celle de BANK AL MAGHREB.

-21340 : Comptes épargne réservés aux MDM.

-21150 : Comptes réservés au personnel de la banque.

-21116 : Comptes réservé aux associations

Ø COMPTES EN DIRHAMS CONVERTIBLE :

-21181 - 21182 : Comptes pour les étrangers résidents dont l'alimentation aussi se fait
en devise mais le retrait est en devise ou en dirhams.

22 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Les produits monétiques
LA CARTE LA PRIMA
Cœur de cible

 Particuliers locaux dont le revenu est inférieur ou


égal à 2 000 Dhs

 MRE non cotés

Retrait quotidien : max 2000 dhs/jour

Paiement : Au vu du solde avec un plafond de 7000 DHS par Mois

Services GAB CPM: Tous les services disponibles

Durée de validité : 3 ans.

Tarif : 50 Dhs/an

LA CARTE LA POPULAIRE
Cœur de cible :

 Particuliers locaux dont le revenu est supérieur à 2 000


DH

 MRE cotés C

Retrait GAB CPM et confrères : au vu de solde avec un max 4000 dhs/j.

23 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Paiement des achats : minimum 3.000 Dhs, maximum 15.000
Dhs.

Services associés: Tous les services disponibles au niveau du GAB

Durée de validité : 2ans

Tarif : 79 dh/an

LA CARTE LA GOLD

Cœur de cible

Particuliers locaux dont le revenu est situé entre 6 000 et 15 000 DH

MRE cotés B

Retrait GAB CPM et confrères : au vu de solde avec un max 6000 dhs/j.

Paiement des achats : minimum 6.000 Dhs, maximum 50.000 Dhs.

Services associés: Tous les services disponibles au niveau du GAB

Durée de validité : 2ans

Tarif : 250 dh/an

LA CARTE RIZK
DEFINITON :

La carte RIZK est une carte privative on line, adossée au compte


sur carnet

Elle constitue un palliatif à l’utilisation du livret, et ne peut être délivrée en


même temps que ce support aux clients concernés.

24 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Elle permet aux clients titulaires d’un compte sur carnet de
gérer leur compte via les GAB, en plus d’autres opérations.

CONDITIONS D’ÉLIGIBILITÉ :

Clients locaux ou MRE :

Âgé de 18 ans au moins.


Titulaires d’un compte sur carnet

Fonctionnalités du compte sur carnet

Montant Minimum : 100 DH

Maximum : 400.000 DH

Rémunération :

- Taux à appliquer fixé semestriellement sur la base du taux

Minimum arrêté par Bank Al Maghreb ;

- Intérêts capitalisés trimestriellement ;

- Durée : illimitée ;

- Opérations autorisées :

Les opérations de versement de fonds ;

Les opérations de retrait de fonds au profit du titulaire lui-même ;

Les écritures relatives au règlement des intérêts

Fonctionnalités de la carte RIZK

Nature: Carte de retrait privative on line avec consultation systématique de la capacité


de paiement du client.

Durée : 3 ans ;

Opérations GAB :

 Retrait plafonné à 2.000 DH par jour ;

 Consultation du solde du compte ;

25 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


 Changement du code confidentiel ;

Tarification : 10 Dhs

Résiliation

Conversion :

Un client titulaire d’un compte sur carnet ne peut pas disposer des deux
supports à la fois : carte et livret,

La conversion d’un support à l’autre peut s’effectuer à tout moment à la


demande du client.

Clôture du compte sur carnet:

Pour la clôture d’un compte sur carnet matérialisé par une carte, le client doit
obligatoirement remettre la carte en sa possession à son agence qui procède à son
oblitération

LA I-CARD

Description de la carte :

Carte Mastercard dédiée au paiement sur les sites marchands nationaux


et internationaux. Cette carte puise directement sur le compte pivot du
client.

Avantage :

Achats sur les sites marchands nationaux avec un plafond de

50 000 DH par an ;

Achats sur les sites marchands étrangers avec un plafond de

10 000 DH par an accordé par l’Office des Changes ;

Changement du code confidentiel Chaabi Net ;

Consultation du solde sur Chaabi Net ;

Activation et désactivation de la carte selon l’utilisation sur Chaabi Net;

La désactivation automatique de la carte après 1 heure de son activation.

26 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Durée de validité : 3 ans

Frais :

79 DH/an

2% sur le montant de la transaction à l’international

50% sur le prix de la carte pour la clientèle des Jeunes ayant le pack 1825

 La i-c@rd est commercialisée obligatoirement avec Chaabi Net

LA CARTE AILES
Carte de retrait & de paiement valable uniquement au Maroc
avec :
Un plafond de retrait de 4.000 DH/jour
Des plafonds de paiement entre 3.000 DH & 15.000 DH /mois
Débit immédiat

Les Services Extra Bancaires :


Des réductions auprès des commerçants adhérents à ce programme sur
les opérations de paiement réalisées par la carte Ailes qui seront versées
aux clientes.
Le partenaire prendra en charge le renforcement et l’animation de ce
réseau.

Tarification : 30 DHHT/mois

LA CARTE 1825
C'est une carte de débit Visa Electron de retrait et de paiement,
destinée exclusivement aux jeunes âgés entre 18 et 25 ans, utilisable au
Maroc sur les Guichets Automatiques Banque Populaire et autres et auprès des
commerçants disposant d'un Terminal de Paiement Electronique (TPE).
27 Réalisé par : Mouhime Nabghouha
Elle est valable uniquement au Maroc avec une durée de validité.

LES PRODUITS A DISTANCE


« Toute ma Banque, où je veux, quand je veux,
comme je veux»

 CHAABI MOBILE:

Chaâbi Mobile est un service de banque à distance de la Banque Populaire, disponible


24h/24 et 7j/7, qui vous permet d’accéder via messagerie SMS sur votre téléphone
portable aux prestations suivantes :

Informations à la demande :

Service d’assistance
Solde du compte bancaire
Situation des crédits octroyés
Cours des valeurs des sociétés cotées en bourse
Valorisation du portefeuille titre

Information suite à une opération sur le compte bancaire :

Montant de l’opération effectuée (dépassant un seuil de 1000 DH)


Solde du compte bancaire après comptabilisation des mouvements des opérations du
compte de la journée.

Information alerte :

Echéance de crédit impayé


Virement ordonné non exécuté
Chèques impayés

28 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Prélèvement automatique non exécuté

CHAABI NET:

chaâbi Net est un service de banque à distance de la Banque Populaire, disponible


24h/24 et 7j/7, qui vous permet d’accéder via Internet aux prestations
suivantes :

Consultations :

Solde et mouvements opérés sur les comptes durant les trois derniers mois
Synthèse des comptes
Liste des autorisations
Situation des crédits Salaf et Revolving avec la liste des impayés et la
possibilité d'édition du tableau d'amortissement
Fiche signalétique
Liste des cartes monétiques détenues et historiques des opérations effectuées
par ces cartes
Portefeuille titres, carnet d'ordres, historique des mouvements titres et cours
des valeurs

Opérations :

Commande chéquier
Opposition carte
Passage ordres en bourse
Mise à disposition
Virement compte à compte et vers compte tiers Banque Populaire
Règlement de la vignette automobile

Messagerie :

29 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Alerte solde, alerte relevé.
Echéance de crédit impayée
Virement ordonné non exécuté
Chèques impayés
Prélèvement automatique non exécuté

Simulations :

Crédit par échéance, capacité et durée d’emprunt


Dépôt à terme

Infos utiles :

Bréviaire des commissions

Réclamations

POCKET BANK:

 Pocket Bank est un service bancaire innovant qui vous permet d’effectuer,
via votre téléphone mobile, des transactions financiers sur votre compte
bancaire.
Quel que soit votre operateur, Pocket Bank vous permet d’accéder, en toute
sécurité et autonomie, a votre compte quand vous voulez et ou que vous soyez.
 Servies disponible :
 Consulter le solde de votre compte
 Afficher l’historique de dernières
opérations effectuées sur le compte
 Procéder au paiement des factures
d’eau et d’électricité
 Effectuer des transferts d’argent au
Maroc 24h/24 et 7j/7
 Règlement de la vignette automobile

30 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Les Engagements :

Crédit Mojoud

Objet :
• Financement de besoins de consommation.
• C’est un crédit non affecté : sans justification de l’objet.
Cible
• Clientèle des Particuliers locaux.
Bénéficiaires
• Personnes physiques marocaines ou étrangères résidentes au Maroc, MDM
exerçant une profession libérale, une activité commerciale ou salariale (salariés,
fonctionnaires titulaires dans leurs emplois, agents temporaires de l’Etat).

• Pensionnés et retraités.

Age limite
• Ne doit pas dépasser 70 ans à la date de la dernière échéance du crédit.
• Ne doit pas dépasser 65 ans à la date de la dernière échéance du crédit pour les
agents temporaires de l’Etat ayant une ancienneté dans leur emploi de 7 ans
• L’échéance du crédit ne doit pas être fixée au-delà de l’échéance finale de la
pension temporaire versée.
Revenu
• Minimum exigé : Revenu mensuel net d’au moins 1.500 DH, justifié.
• Le revenu peut être constitué soit d’un salaire (attestation de salaire), soit d’une
pension, soit d’un autre revenu dûment justifié (revenus locatifs, rente,...).
• Pour les personnes n’exerçant pas d’activité salariale : Le revenu considéré est
celui figurant sur la déclaration fiscale.
• Exemple : Revenu = Salaire + loyer + rente + dividendes…

31 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Ancienneté de compte
- Particuliers Locaux : 3 mois

- MDM : 1 année (avec transferts moyens des 6 derniers mois = au moins à


l’échéance)

NB : les versements sont assimilés à des transferts.

Montant du crédit : Est déterminé en fonction de :

 Revenu du client

 La durée de remboursement

 La charge de remboursement

Maximum du crédit :

 MDM : 100 000 DH

Durée du crédit : 84 mois maximum

Durée du Différé : 1 à 3 mois

Charge de Remboursement :

Particuliers

 50% : Si le client ne bénéficie pas d’un prêt habitat

 50% : en cas de cumul d’un prêt habitat avec d’autres crédits personnels

 50% maximum du revenu

MDM

 30% : Si le client ne bénéficie pas d’un prêt habitat.

Garanties

- Contrat de crédit

32 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


- Délégation d’Assurance, décès, invalidité (Couverture laissée à
l’appréciation de la BPR).

- Hypothèque / caution hypothécaire selon l’importance du montant du crédit en


faveur des MDM

- La BPR peut prendre toutes autres garanties que le comité juge nécessaire.

Conditions spéciales

- Domiciliation de salaire pour les salariés et fonctionnaires.

- Ordre de virement irrévocable et permanent pour les non-salariés.

Taux actuels

 9,15 % + TVA : Clientèle hors convention

 Clientèle conventionnée (selon le cas)

Frais de dossier

 Maintien des tarifs actuels: 1,25 %

 Avec un minimum de 150 dh et maximum de 1.500 dh

 Frais de contrat : Exonéré

Part sociale : 1 seule part sociale quel que soit le montant du


crédit

• Invalidité Totale et Définitive :

 Capital ≤ 200 000 DH :

− 1 à 5 ans : 0,25%
− 5 à 15 ans : 1,40%
− 15 à 25 ans : 1,70%

 Capital > 200 000 DH :

− 1 à 5 ans : 0,52%
− 5 à 15 ans : 2,57%

33 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


− 15 à 25 ans : 3,50%
− Assurance Incendie Explosion : 1,40%

CREDITS IMMOBILIERS

 Les crédits immobiliers aux particuliers sont destinés à financer des programmes
à réaliser à titre personnel.

 Ces crédits sont remboursés sur la base des revenus du bénéficiaire.



Les crédits immobiliers peuvent être classés en trois catégories : Les
crédits immobiliers classiques :
 Sakane MABROUK destiné à la clientèle locale,
 Crédit logement en dirhams aux étrangers non-résidents.
• Les produits alternatifs :
 Mourabaha Immobilière
 Ijara Wa Iqtina
• Les crédits couverts par le fonds CCG
 FOGARIM
 FOGALOGE
 FOGALEF

Objet :
 Acquisition de logements neuf ou anciens ;
 Construction de logement ;
 Aménagement de logement ;
 Acquisition de terrain nu destiné à la construction.
 Acquisition d’un terrain et construction
Personnes éligibles :
• Marocains et étrangers résidents ;
• Marocains résidents à l’étranger ;
• Pensionnés et retraités locaux et MRE.
Conditions :
• Age limite : 70 ans à la dernière échéance ;
• Être titulaire pour les salariés locaux à l’exception des agents temporaires de
l’Etat ayant une ancienneté dans l’emploi > 7 ans.
• Revenu : >2.000 DH / mois.

34 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Quantum de financement :
• Acquisition de logement : 100% maximum du coût d’acquisition (y compris les frais
annexes) ;
• Construction individuelle : 90% maximum du coût du projet (y compris les frais
annexes) :
 Prix d’acquisition du terrain ;
 Coût des travaux de construction ;
 Frais annexes.

Modalités de remboursement :
• Salariés : par mensualités ;
• Non-salariés : par mensualités ou trimestrialités.
Charge de remboursement :
50% maximum du revenu net mensuel

Garanties :
• Hypothèque en 1er rang sur TF ou réquisition du bien ou en 2ème rang si le 1er
rang est détenu par :
 le Service de l’Enregistrement et du Timbre ;
 la Banque Populaire au titre d’un autre crédit ;
 l’organisme employeur s’il finance + de 50 % du bien.
• Cas d’association, amicale ou coopérative :
 Caution hypothécaire sur le TF mère ;
 Engagement écrit du client d’inscrire l’hypothèque sur le TF parcellaire.
• Bien non immatriculé :
 Hypothèque ou caution hypothécaire de substitution ;
Et/ou nantissement immobilier auquel cas le montant du crédit est limité à 500.000 DH

• Domiciliation de salaire ou prélèvement à la source pour les salariés locaux du


secteur public (ou engagement pour les entrées en relation ou le rachat de
créance).
• OVI du salaire pour les salariés locaux du secteur privés(ou engagement pour les
entrées en relation ou le rachat de créance).
• Délégation d’assurance invalidité, décès.
• Délégation d’assurance incendie explosion.
• Billet à ordre.

35 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Tarification :
• Taux d’intérêt :
 Il est fonction du quantum de financement et de la durée du crédit
 Il peut être fixe ou variable selon le choix du client
 Changement d’option : 1 seule fois pendant la durée du crédit sous certaines
conditions (CF lettre circulaire du 05.03.2009)
• Frais de dossier : 0,75 % du montant du crédit avec un minimum de 500 DH et un
maximum de 2.500 DH ;

36 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Conclusion
Il est évident que cette période de stage d’un an au sein de l’agence Mohamed 5 m'a
permis d'accroître mes connaissances en matière de banque et d’appliquer tout ce que
j’ai appris pendant la période de formation:

 Concernant la politique d’accueil et de conviction de la clientèle


 Le fonctionnement du système bancaire
 J’ai pu aussi avoir une idée générale sur le monde professionnel

A la lumière de ce stage j’ai eu l’occasion de nouer des contacts avec des gens de
différentes disciplines sur le terrain. Ceci m’a donné un aperçu réel de ce qui est le
monde théorique et la réalité du travail.

37 Réalisé par : Mouhime Nabghouha


Bibliographies :

 Site internet consulté :

www.gbp.ma

 Modules de formation.

38 Réalisé par : Mouhime Nabghouha

Vous aimerez peut-être aussi