Vous êtes sur la page 1sur 12

Thème:

Chronométrage d'épreuves sportives par détection


RFID

1 / 12
SOMMAIRE

Introduction…………………………………………………………………………3

CHAPITRE 1 : GENERALITEES DE LA TECHNOLOGIE RFID


1.1. Principe de fonctionnement……………………………………………………….4
1.2.Les tags…………………………………………………………………………….5
1.3.Les fréquences RFID………………………………………………………………6

CHAPITRE 2 : CHRONOMETRAGE D’EPREUVES SPORTIVES PAR


DETECTION RFID
2.1. Introduction…………………………………………………………………….....7
2.2. Système de chronométrage uRTime………………………………………………7
2.3. Connecteurs et fonctionnalités……………………………………………………8
2.4. Les tags RFID…………………………………………………………………….9
2.5. Antennes insérées dans un passe-câbles…………………………………………10
2.6. Matériel utilisé pour le chronométrage…………………………………………..11
2.7. Avantages de la technologie ultra haute fréquence…………………….………...11
2.8. Inconvénients de la technologie ultra hautes fréquences………...……………...11

Conclusion…………………………………………………………………………12

2 / 12
Introduction:

La présence des systèmes électroniques et informatiques est devenue un critère de base pour
assurer le bon développement de la communauté et faciliter le travail des gens.

C’est pour cette raison qu’on s’intéresse à l’une des technologies récentes et avancées qui est
la RFID pour satisfaire le besoin de ces derniers.

La RFID (Radio Frequency Identification) est une technologie qui permet d’identifier un objet
ou une personne et d’en connaître les caractéristiques à distance grâce à une étiquette. Cette
technologie est utilisée dans plusieurs domaines: santé, agro-alimentaire, transports,
logistique…etc

3 / 12
CHAPITRE 1 : GENERALITEES DE LA TECHNOLOGIE RFID
1.1. Principe de fonctionnement :
La communication entre le lecteur et l’étiquette s’effectue comme suivant :

- L'étiquette est activée par un signal radio émis par le lecteur RFID qui est lui-même équipé
d'une carte RFID et d'une antenne.

- Les étiquettes transmettent les données qu'elles contiennent en retour.

Fig1. Principe de fonctionnement basique d’un système RFID

Le lecteur transmet un signal selon une fréquence donnée vers un ou plusieurs tags situés dans
son champ de lecture pour les activer.

Dans le sens tag vers lecteur: Le lecteur reçoit les informations du tag et les transforme en
code binaire. La transmission entre les deux se fait via une modulation d’amplitude ou de phase
sur la fréquence porteuse (via fréquences radio).

Dans le sens lecteur vers étiquette: De manière symétrique le lecteur émet des informations
par modulation sur la porteuse (pour envoyer des informations au tag).

Le schéma suivant illustre le principe général du fonctionnement d’un système RFID:

Fig2. Principe général de fonctionnement d’un système RFID

4 / 12
1.2.Les tags :
On distingue trois types d’étiquettes :

Type de tag Signification


Ne dispose d’aucune source d’énergie interne. Elle ne renvoi
Passive un signal que si elle reçoit suffisamment d’énergie du lecteur
RFID.
Dotée de sa propre batterie et envoie elle-même un signal vers
Active le lecteur. La durée de vie est typiquement de 5 ans.

Elle agit comme une étiquette passive au niveau


communication. Mais sa batterie n’est sollicitée que pour
fournir de l’énergie à la puce et donc pas pour envoyer un
Semi-active
signal, elle lui permet juste d’enregistrer des données lors du
transport.

Voici ci-dessous un schéma qui résume les 3 types d’étiquettes :

Fig3. Types d’étiquettes RFID

5 / 12
1.3.Les fréquences RFID :
Quatre grandes bandes de fréquence RFID existent :

 SHF (Super Haute Fréquence).

 UHF (Ultra Haute Fréquence).

 HF (Haute Fréquence).

 LF (Basse Fréquence).

Voici ci-dessous un tableau qui résume ces 4 types de fréquences :

Classification dans le Fréquences les plus Type de couplage


spectre des utilisées
fréquences

LF 125 et 134.2 KHZ Inductif

HF 13.56 MHZ Inductif

UHF 2.45 GHZ Radiatif

SHF 5.8 et 5.9 GHZ Radiatif

Il existe plusieurs applications dans le domaine de la RFID, voici ci-dessous une illustration
de ces quelques exemples d’application :

Fig.4. Exemples d’application de la technologie RFID

6 / 12
CHAPITRE 2 : CHRONOMETRAGE D’EPREUVES SPORTIVES
PAR DETECTION RFID
2.1. Introduction :

L’application à laquelle on a opté est une application dans le domaine du sport.


Elle consiste en l'intégration d'une solution complète de chronométrage d'épreuves sportives
par détection RFID ultra haute fréquence (UHF). Ce système de chronométrage appelé
"uRTime" fonctionne sur le principe de la détection de tags RFID portés par les coureurs sur
leurs chaussures, comme montré ci-dessous :

Fig.5. Intégration de tags RFID dans les chaussures des coureurs

2.2. Système de chronométrage uRTime :


Ce système est constitué d'une valise transportable contenant un panel PC tactile, une batterie
interne, une carte électronique, des alimentations, un lecteur RFID, un buzzer et des connecteurs.

Des antennes protégées par des passe-câbles sont disposées à l'arrivée, et détectent les puces
RFID portées par les coureurs sur leurs chaussures.

Fig.6. Système de chronométrage par détection RFID

7 / 12
2.3. Connecteurs et fonctionnalités :
Le buzzer émet un signal sonore pour indiquer à l'utilisateur qu'une puce a été détectée.

Les connecteurs RJ45 permettent de connecter un PC portable sur le système et de générer les
listes des coureurs arrivés.

Les connecteurs USB sont utilisés pour brancher un GPS qui donne l'heure exacte pour le
chronométrage, et d'autres périphériques tels qu'un clavier ou un support de stockage amovible
pour effectuer la maintenance du programme informatique.

Ce système peut fonctionner à partir de trois sources d'alimentation différentes:


L'alimentation du secteur, une batterie interne (autonomie de 6h) et une batterie externe de
12V (batterie de voiture par exemple). Les 4 LEDs indiquent à l'utilisateur quelles alimentations
sont utilisées.

Fig.7. Fonctionnalités de la valise

8 / 12
L'ordre d'arrivée et les temps de course des coureurs sont calculés par la suite à l'aide d'un
logiciel sur un PC portable connecté au système de chronométrage.

Fig.8. Programme informatique

2.4. Les tags RFID :


Les tags RFID fixés aux chaussures des coureurs sont composés d'une surface métallique de
quelques dizaines de micromètres d'épaisseur, et d'une puce RFID passive de dimension 1mm de
coté qui sont protégées entre deux étiquettes en plastique superposées.

La surface métallique correspond à l'antenne du tag. Elle permet de capter l'énergie


électromagnétique émise par l'antenne insérée dans les passe-câbles, et d'émettre en retour le
numéro d'identifiant encodé dans la puce RFID située au centre du tag.

Fig.9. Tags utilisés pour le chronométrage de la course

9 / 12
Ces tags sont imprimés et encodés avec une imprimante RFID fonctionnant sur le principe de
transfert thermique.

Des informations telles que le nom de la course, le numéro du dossard et le nom du coureur
peuvent être imprimés sur le tag pour faciliter leur distribution aux coureurs avant la course.

Ci dessous deux exemples de tags coté verso :

Fig.10. Informations de la course imprimés sur le coté verso du tag

2.5. Antennes insérées dans un passe-câbles :


Les antennes des systèmes de chronométrage UHF sont insérées dans des passe-câbles
positionnés sur la ligne d'arrivée. Chaque passe-câble peut contenir une antenne. On peut obtenir
une ligne d'arrivée plus ou moins longue en alignant plusieurs passe-câbles les uns à la suite des
autres.

Fig.11. Passe-câbles et antennes

10 / 12
2.6. Matériel utilisé pour le chronométrage:
Deux systèmes de chronométrages appelés "main" et "back" sont habituellement placés à
l'arrivée de la course. Au cas où l'un des deux systèmes serait hors-service (coupure
d'alimentation, plantage du programme du système), les puces des coureurs sont quand même
détectées par l'autre système.

Fig.11. Schéma bloc complet du système des 2 systèmes de chronométrage

2.7. Avantages de la technologie ultra haute fréquence :


 Puces bon marché (0,15 € par puce) donc non récupérées.

 Tags peu encombrants (poids : 2g volume : 2,3 cm3 ).

 Tags imprimables et personnalisables.

 Possibilité de fixer les tags aux dossards.

 Les passe-câbles et les antennes sont faciles à transporter.

2.8. Inconvénients de la technologie ultra haute fréquence :


 Tags se déchirent facilement.

 Impression des tags longue et fastidieuse.

11 / 12
Conclusion :

 La RFID est une technologie très utilisé dans les systèmes embraqués, et ses domaines
d’utilisation sont vastes.

 La technologie UHF est privilégiée dans la grande majorité des courses pour ses
nombreux avantages :

 Le faible coût des puces UHF permet de les vendre aux organisateurs et permet
d'éviter de devoir les récupérer à la fin de la course.

 Le faible encombrement des tags UHF (poids et volume).

 Les passe-câbles et les antennes sont moins encombrants. Le transport du matériel est
donc moins coûteux.

12 / 12