Vous êtes sur la page 1sur 13

Collège Hély, Toulon, OAMASAFA.

Dimanche 23 Janvier 2005


Sâr Urmi.

REFLEXIONS AUTOUR DE LA MENORAH

« Quant au mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite et des sept
candélabres d’or, le voici : les sept étoiles sont les Anges des sept Eglises ; et les sept
candélabres sont les sept Eglises. » (Apo. 1,20)

Je suis très intrigué par le rapport entre le chandelier, les Anges et les 7 Eglises.
Dans un premier temps je vais tenter de cerner le symbolisme de ce chandelier si
particulier appelé MéNoRaH, dans la tradition hébraïque.

HISTORIQUE

La tradition biblique du chandelier commence au mont Sinaï, après la révélation de


Dieu aux Hébreux et la divulgation de la Torah. La Menorah a été fabriqué selon les
directives divines transmises par Moïse, pour meubler et éclairer le sanctuaire érigé
dans le désert. (Exode 25, 31 40).

31 Tu feras un chandelier d’or pur; ce


chandelier sera fait d’or battu; son pied,
sa tige, ses calices, ses pommes et ses
fleurs seront d’une même pièce. 32 Six
branches sortiront de ses côtés, trois
branches du chandelier de l’un des côtés,
et trois branches du chandelier de
l’autre côté. 33 Il y aura sur une
branche trois calices en forme d’amande,
avec pommes et fleurs, et sur une autre
branche trois calices en forme d’amande,
avec pommes et fleurs; il en sera de
même pour les six branches sortant du
chandelier. 34 A la tige du chandelier, il
y aura quatre calices en forme d’amande,
avec leurs pommes et leurs fleurs. 35 Il
y aura une pomme sous deux des branches sortant de la tige du chandelier, une pomme
sous deux autres branches, et une pomme sous deux autres branches; il en sera de
Collège Hély. Toulon. OMSF. Sâr Urmi. 23.01.05 1
même pour les six branches sortant du chandelier. 36 Les pommes et les branches du
chandelier seront d’une même pièce: il sera tout entier d’or battu, d’or pur. 37 Tu
feras ses sept lampes, qui seront placées dessus, de manière à éclairer en face. 38
Ses mouchettes et ses vases à cendre seront d’or pur. 39 On emploiera un talent d’or
pur pour faire le chandelier avec tous ses ustensiles. 40 Médite et exécute, selon le
plan qui t’est indiqué sur cette montagne.

Ce chandelier a été déposé ultérieurement dans le Temple édifié par Salomon, qui y
a ajouté dix autres chandeliers, cinq à droite et cinq à gauche de l’ancienne Menorah
(Rois I. 49). La ménorah était placée au Sud, dans le « Saint » à gauche en allant vers
l’intérieur, face à la table des pains de proposition, qui était au Nord. Pour la situer
aujourd’hui, quand on regarde le mur occidental à Jérusalem, la ménorah se situait
vers la gauche, au-delà du mur, en direction de la mosquée d’Omar.
Sur le plan historique, la ménorah est donc restée allumée pendant une période de
plus de quinze siècles, à l’exception de deux interruptions, lors de son vol par
Nébucadnetsar, après le destruction du 1er temple, et lors de l’exil des Judéens à
Babel qui a duré 48 ans et lors de la profanation du 2e Temple par Antiochus
Epiphane, pendant 11 ans.
Lors de l’exil de Babel, les juifs ont adopté la ménorah comme emblème.

Le deuxième Temple n’était éclairé que par un seul chandelier qui fut brisé par
Antiochus Epiphane (I Maccabées, 1, 22).
Juda Maccabi le rétablit après sa victoire sur les Syriens (I Maccabées, 4. 49).
Pompée, d’après le témoignage de Flavius Josèphe (Antiquités XIV, 4, 4), a vu le
chandelier au Temple. Selon le même auteur, il se trouvait encore au Temple édifié
par Hérode (Guerre IV, .5.). Il fut emmené à Rome après la destruction du Temple par
Titus. En l’an 70, et se trouve figuré sur l’Arc de Triomphe qui fut érigé à Rome pour
commémorer la défaite juive.

Le mot hébreu « ménorah » contient la racine « ner » qui signifie aussi bien feu que
lumière : la ménorah serait donc un arbre de feu et de lumière.
MéNORaH : hrvn m Valeurs : 301 = 4. 4 même nombre de lettres que le
Tétragramme. Par convention j’utilise l’orthographe de MéNORaH indiquée dans Ex.
25 ;31.

Collège Hély. Toulon. OMSF. Sâr Urmi. 23.01.05 2


RAPPORTS NUMERIQUE S

Le chandelier fabriqué dans le désert avait 7 branches qui correspondent aux 7


mots composant le premier verset du livre de la Genèse. 1er livre du Pentateuque.
Il comportait 11 boutons, correspondant aux 11 mots composant le premier verset du
livre de l’Exode. 2e livre du Pentateuque.
Il comportait 9 fleurs, correspondant aux 9 mots composant le premier verset du
livre du Lévitique. 3e livre du Pentateuque.
Il avait en réalité une hauteur de 17 coudées (la 18e coudée n’était pas complète)
correspondant aux 17 mots composant le premier verset du livre des Nombres. 4e
livre du Pentateuque.
Il comportait 22 calices correspondant aux 22 mots composant le premier verset du
livre du Deutéronome. 5e livre du Pentateuque.

1. Les 7 branches correspondent aux 7 mots qui composent le 1er verset de la


Genèse, 1er Livre du Pentateuque.

Xrah tav Mymwh ta Myhla arb tywar b


« Au commencement Dieu créa le ciel et la terre. »
Valeur numérique usuelle de ces mots : 2.701 - 10

Remarques.
• Ce verset est composé de 28 lettres, 28 qui correspond au mot ck la FORCE.
• L’addition de chaque la lettre initiale des 7 mots donne la valeur : 22.
• 10 correspond aux Séphiroths.

2. Les 11 boutons correspondent aux 11 mots qui composent le 1er verset de


l’Exode, 2e Livre du Pentateuque.

vab vtybv wya bqiy ta hmyrxm Myabh larwy ynb tvmw hlav
« Voici les noms des Israélites qui entrèrent en Egypte avec Jacob, ils y vinrent
chacun avec sa famille. »
Valeur numérique usuelle de ces mots : 3.141 - 9

3. Les 9 fleurs correspondent aux 9 mots qui composent le 1er verset du


Lévitique, 3e Livre du Pentateuque.

rmal divm lham vyla hvhy rbdyv hwm ) l a a rqyv


Collège Hély. Toulon. OMSF. Sâr Urmi. 23.01.05 3
« Adonaï appela Moïse, et, de la Tente du Rendez-Vous, lui parla et lui dit… »
Valeur numérique usuelle de ces mots : 1.455 - 15

4. La hauteur de 17 coudées (la 18e coudée n’était pas complète) correspond aux
17 mots qui composent le 1er verset du livre des Nombres, 4e Livre du Pentateuque.

ynwh wdcl dcab divm lhab ynym rbdmb hwm )la hvhy rbdyv
rmal Myrxm Xram Mtaxl tynwh hnwb
« Adonaî parla à Moîse au désert du Sinaï, dans la Tente du Rendez-Vous, le premier
jour du second mois, la deuxième année après la sortie du pays d’Egypte, il dit :… »
Valeur numérique usuelle de ces mots : 4.527 - 18

5. Les 22 calices correspondent aux 22 mots qui composent le 1er verset du livre du
Deutéronome, 5e Livre du Pentateuque.

Ndryh rbib larwy )lk l) a hwm rrbd rwa Myrbdh hla


bhz ydv trxcv Nblv lpt )Nybv Nrap N) yb Pvm lvm hbrib rbdmb
« Voici les paroles que Moïse adressa à tout Israël au-delà du Jourdain, dans le
désert, dans la Araba, en face de Suph, entre Pâran et Tophiel, labân, Haçerot et Di-
Zahab. »
Valeur numérique usuelle de ces mots : 5.040 - 9

Les lettres surlignées en bleue font parties des 58 lettres anormales.

Nbre / Valeur Nbre


Valeur 1
Mots Réduite Lettres
Branches 7 2.701 10 / 1 28
Boutons 11 3.141 9 44
Fleurs 9 1.455 15 / 6 35
Hauteur 17 4.527 18 / 9 70
Calices 22 5.040 9 81

Total 66 16.864 25 / 7 258 / 6

Collège Hély. Toulon. OMSF. Sâr Urmi. 23.01.05 4


Prop ositi ons d’allumage d u chandelier à 7 branche s

Ce qui m’a intrigué c’est le rapport avec les 7 Eglises. A l’image de notre
représentation cosmique des 7 planètes qui sont « allumées », « vivifiées »,
« énergétisées » par le Soleil, notre chandelier doit l’être aussi. Mais comment
l’allumer ? Cosmos, signifie en grec, ordre, quel est l’ordre d’allumage de ce
chandelier ?
Pour Philon d’Alexandrie (Ier Siècle), philosophe juif de l’époque romaine, le
chandelier était l’image du ciel, avec le système planétaire au centre duquel brille le
soleil : il pouvait donc illustrer la vie éternelle, et c’est peut-être à ce titre qu’on le
trouvait sculpté sur les sépultures juives de Rome. Flavius Joseph décrit le chandelier
ainsi : « il y avait un chandelier d‘or non pas massif, mais creux par le milieu : il était
enrichi de petites boules rondes, de lys, de pommes de grenade; il était composé de
sept branches, en relation avec les sept planètes ».
Zacharie en donne une description mythique qui laisse soupçonner un symbolisme
d’origine astrale : il correspondrait aux sept planètes, aux sept cieux. Les sept lampes
qu’il porte sont, pour Zacharie, les yeux de Dieu.
Ce symbolisme planétaire est à rapprocher de l’allumage de ce chandelier. La seule
certitude connue est qu’il doit être allumé à la lumière centrale, appelée Shemesh
(wmw, valeur 640 soit 1), le Soleil. Et après plusieurs possibilités s’offrent à nous.
Il est aussi à remarquer le rapport avec les 10 séphiroth, correspondant eux aussi à
un symbolisme planétaire :
Planètes (Ibn Waqar)
Séphiroth Valeurs
Moyen-Age

rtk Sphère non étoilée 620 / 8

Sphère étoilée / Sphère des Fixes


hmkc Le Zodiaque
73 / 1

hnyb W 67 / 4

dsc v 72 / 9

hrvbg U 216 / 9

trpt Q 1080 / 9

hxn T 145 / 1

dvh S 15 / 6

dvsy R 80 / 8

tvklm La Terre 496 / 1

Collège Hély. Toulon. OMSF. Sâr Urmi. 23.01.05 5


Reportons les Séphiroth sur le chandelier :

Répartition des Séphiroth selon ben Shimon Halevi.

Mais il y a une autre répartition possible suivant Joseph Gikatila : « Les portes de la
Lumière », mais il manque Saturne qui « disparaît » au profit de la Terre :

Répartition des Séphiroth selon Joseph Gikatila.


Une autre proposition d’allumage semble plus être en accord avec la
répartition astrologique traditionnelle soit : Lune – Mercure – Vénus
– Soleil (au centre) – Mars – Jupiter - Saturne
Répartition que l’on retrouve sur « l’Etoile des Mages » :

Collège Hély. Toulon. OMSF. Sâr Urmi. 23.01.05 6


Proposition de répartition placée ainsi sur le chandelier, sachant que la lumière
centrale correspond au Soleil :

Quel ordre d’allumage suivre ?


On part du pilier central : Soleil, puis Lune, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et
Saturne ou inversement.
Choisir un autre ordre d’allumage en se basant sur les pratiques du G.S.A. et sur
certaines traditions initiatiques :
On part du pilier central : Soleil, puis Mercure, Mars, Mercure, Jupiter, Lune et
Saturne.
Comment justifier l’un ou l’autre des ordres d’allumage ?
Une solution serait de retrouver les correspondances dites « alchimiques », relevées
par D. Labouré, entre les planètes et le
corps humain :

Cette planche représente l’Homme


dans l’état postérieur à la chute : son
corps est ténébreux et il est soumis à
la loi du septénaire inférieur (les
astres) et des éléments. Les 7 planètes
sont en correspondance avec les
centres subtils du corps tels que les
visions de Gichtel les lui ont révélés.

Nous retrouvons là le symbolisme des


7 chakras, ou roues de la tradition
indienne.

Nous retrouvons d’ailleurs l’ordre


planétaire traditionnel.

Collège Hély. Toulon. OMSF. Sâr Urmi. 23.01.05 7


Cela nous donne la solution de l’allumage du chandelier. Il nous faut « allumer » en
même temps ces 7 centres en nous. Que la Lumière reçue par le C ur vivifie les 7
autres roues qui doivent nous amener vers ce corps de Gloire.

Les 7 centres correspondent à :


Centre Alchimique

w Centre situé au sommet de la tête. Rouge à l’intérieur.

V Centre de lumière dorée situé au milieu du front. Blanc-doré à l’intérieur.


Centre argenté situé à la base du cou, au niveau du larynx. Rouge à
U l’intérieur.
Centre particulièrement rayonnant situé au lieu du c ur. Blanc-doré à
Q l’intérieur.

t Centre situé près du foie. Blanc-doré à l’intérieur.


Centre situé à la hauteur de la rate, de couleur bleue avec des flammes
s blanches autour. Rouge à l’intérieur.

r Centre situé entre le pubis et le plexus solaire. Blanc-doré à l’intérieur.

Une remarque amusante se fait sur le 1er Verset du 1er Chapitre de la Genèse si l’on
part du postulat que ces 7 mots représentent chacun une branche du chandelier, donc
un ordre d’allumage, et si l’on part du chandelier Shemech en suivant l’ordre GSA :

Xrah tav Mymwh ta Myhla arb tywarb


Rang 7e 6e 5e 4e 3e 2e 1er mot
Valeur 296 407 395 401 86 203 913

Ce qui donnerait un chandelier dont la numérologie est remarquable :

Xrah Mymwh Myhla tywarb arb ta tav


7 5 3 1 2 4 6
296 395 86 913 203 401 407
777 913 1.011
3 4 3

Collège Hély. Toulon. OMSF. Sâr Urmi. 23.01.05 8


Nous remarquons une analogie numérique parfaite : 3 de part et d’autre du 4 (lettre
du Tétragramme, de la Tétracktys, où 4=1), Dieu est centre de tout. 3 – 1 3, nous
retrouvons les 3 branches et la branche centrale du Chandelier.
Pour conclure, provisoirement, sur l’allumage du Chandelier on peut dire que cet
allumage est une Création du Système solaire. L’âme, au cours de sa descente en ce
monde, s’est revêtue de 7 vêtements. Chacune des sphères planétaires régit l’une de
ces passions, chaque flamme allumée rappelle une passion à réorienter.

Pour mémoire, souvenons-nous que dans l’Ordre des Chevaliers Maçons Elus Cohens,
ce chandelier était l'attribut du Grand Souverain, puisqu'il ne devait être allumé
qu'en sa présence. Du Grand Souverain ou de l'un des... 7 Grands Souverains.

Maintenant quels peuvent être les liens avec les 7 Eglises et les 7 Anges. Extrait du
« Cristal Magique ou la Magie de Jehan Trithème » Robert Ambelain, Niclaus, 1962.
Les noms des archanges viennent du traité de Trithème et l’attribution planétaire
de Robert Ambelain.
Ce sont les 7 archanges et les 7 Eglises de l’Apocalypse.

MICHAEL Gouverne l’Eglise de Thyatire, en Lydie 4 Q


GABRIEL Gouverne l’Eglise d’ Ephèse, en Ionie 1 R
RAPHAEL Gouverne l’Eglise de Smyrme ou Izmir 2 S
BARACHIEL Gouverne l’Eglise de Pergame, en Grèce 3 T
JEHUDIEL Gouverne l’Eglise de Philadelphie 7 V
URIEL Gouverne l’Eglise de Sardes, en Lydie 5 U
SEALTIEL Gouverne l’Eglise de Laodicée, en Phrygie 6 w
Ordre des Archanges

GABRIEL Gouverne l’Eglise d’ Ephèse, en Ionie 1 R


RAPHAEL Gouverne l’Eglise de Smyrme ou Izmir 2 S
BARACHIEL Gouverne l’Eglise de Pergame, en Grèce 3 T
MICHAEL Gouverne l’Eglise de Thyatire, en Lydie 4 Q
URIEL Gouverne l’Eglise de Sardes, en Lydie 5 U
JEHUDIEL Gouverne l’Eglise de Philadelphie 6 v
SEALTIEL Gouverne l’Eglise de Laodicée, en Phrygie 7 w
Ordre des Eglises de l’Apocalypse

Collège Hély. Toulon. OMSF. Sâr Urmi. 23.01.05 9


MICHAEL Gouverne l’Eglise de Thyatire, en Lydie 5 Q
BARACHIEL Gouverne l’Eglise de Pergame, en Grèce 3 T
URIEL Gouverne l’Eglise de Sardes, en Lydie 4 U
RAPHAEL Gouverne l’Eglise de Smyrme ou Izmir 2 S
JEHUDIEL Gouverne l’Eglise de Philadelphie 7 v
GABRIEL Gouverne l’Eglise d’ Ephèse, en Ionie 1 R
SEALTIEL Gouverne l’Eglise de Laodicée, en Phrygie 6 W
Ordre du Chandelier !

Mais il manquerait un 8e archange, présent dans de très anciens apocryphes, connu


d’Origène. Ce 8e archange s’appelle ISRAEL, il serait l’archange de la 8e Eglise : la
Jérusalem Céleste.
Présence dans la Bible
« ... Je suis Raphaël, l’un des sept Anges qui se tiennent toujours prêts à pénétrer
auprès de la Gloire du Seigneur. » Tb 12,15

« Jean, aux sept Eglises d’Asie. Grâce et paix vous soient données par « Il est. Il
était et Il vient », par les sept Esprits présents devant son trône. » Ap. 1,4
« A l’Ange de l’Eglise de Sardes, écris : Ainsi parle celui qui possède les sept Esprits
de Dieu et les sept étoiles. » Ap. 3,1.
« Du trône partent des éclairs, des voix et des tonnerres, et sept lampes de feu
brûlent devant lui, les sept Esprits de Dieu. » Ap. 4,5.
« Alors je vis, debout entre le trône aux quatre Vivants et les Vieillards, un Agneau,
comme égorgé, portant sept cornes et sept yeux, qui sont les sept Esprits de Dieu en
mission par toute la terre. » Ap. 5,6.
« Et je vis les sept Anges qui se tiennent Dieu... » Ap. 8,2.

La difficulté réside dans les différences des auteurs concernant les noms des
Anges. Il y aurait un travail à ce niveau là de revenir aux dénominations hébraïques, la
plupart viennent du livre d’Henoch où l’angéologie est née.

Il serait intéressant de retrouver les correspondances entre ces Eglises et les


Anges. Mais la dénomination exacte des 7 Anges correspondants aux 7 Eglises est-il
réalisable lorsque l’on sait que l’orthographe même de ces noms d’anges ne fut pas
fixer avant le XIXe siècle, et encore… et nous ne parlerons pas des attributions
planétaires…

Collège Hély. Toulon. OMSF. Sâr Urmi. 23.01.05 10


Pour information vous trouverez ci-dessous quelques exemples de différence d’attribution planétaire des anges et archanges suivant
les auteurs anciens. Nous gardons comme point de référence les attributions planétaires d’Agrippa.

Ambelain
Planètes Agrippa Trithème Golden Dawn
Chaldéen « Martinisme »
1

Q Raphaël Michaël Michaël Michaël Raphaël Raphaël

R Gabriel Gabriel Gabriel Gabriel Gabriel Gabriel

U Camaël Uriel Samaël Samaël Camaël Kamael

S Michaël Raphaël Raphaël Raphaël Michaël Michaël

V Zadkiel Jehudiel Sachiel Zakariel Zaphkiël Tzedekiel

T Haniel Barachiel Anaël Anaël Anaël Haniel

w Zaphkiel Sealtiel Cassiel Oriphiel Oriphiël Tzaphkiel

Suivant certains auteurs les différents noms d’anges :


CHANUEL – SAMAEL – SEALTIEL
JAPHIEL – ORIFIEL – JEHUDIEL
ZADKIEL – ZACHANIEL - BARACHIEL

1
Astrologie Esotérique.
Collège Hély. Toulon. OMSF. Sâr Urmi. 23.01.05 11
Représentations de chandeliers.
Collège Hély. Toulon. OMSF. Sâr Urmi. 23.01.05 12
PROPOSITION (PERSONNELLE)
DE TRANSLITERATION DE L’ALPHABET HEBREU

Finales $ i Z z & a
k K P p Ch c B b<
m M F p< T e V b
n N Ts x Y y G g
p/f P Q q K k D d
ts X R r L l H h
Sh wO M m W v
O
Ss S N n U V
Th t S s O vO
ou T i Q è E a -
û < ô O è Y â =
o * é W ä U
e R ä U
Collège Hély. Toulon. OMSF. Sâr Urmi. 23.01.05 13

Vous aimerez peut-être aussi