Vous êtes sur la page 1sur 4

La méthode 5S peut intervenir dans n’importe quel processus d’amélioration

continue. L’objectif est simple : mettre en place un espace de travail qui


favorise l’efficacité. Seiri, Seiton, Seiso, Seiketsu, Shitsuke ou encore en
français débarras, rangement, nettoyage, ordre et rigueur. Tout un
programme !

Un peu d’histoire…

La méthode 5S a été proposée en 1991 par Takashi Osada. Elle peut être utilisée
dans le cadre d’une démarche d’amélioration continue. Mais alors pourquoi 5S ?
Les 5S viennent de 5 mots japonais : Seiri, Seiton, Seiso, Seiketsu, Shitsuke. En
français, cela donne Ordonner, Nettoyer, Ranger, Standardiser et Suivre.

L’objectif de cette méthode est que chaque collaborateur s’approprie


pleinement le cadre de sa mission avec notamment un entretien de son poste de
travail optimal. Lorsqu’une organisation souhaite mettre en place une démarche
d’amélioration continue, c’est toute l’entreprise qui est impactée.

Il faut donc que chacun se sente concerné, notamment au niveau de son


environnement proche. Une accumulation de saletés, mauvais rangements… dans
les bureaux ou dans les ateliers peut avoir une répercussion importante sur la
production.

Les étapes du 5S

Les principes du 5S sont relativement simples à comprendre, mais parfois


difficiles à appliquer. Cela se fait en 5 étapes majeures :

 Distinguer le nécessaire de l’inutile et enlever tout ce qui encombre les lieux.


Les éléments de travail sont ainsi hiérarchisés.

 Chaque objet doit avoir une place en fonction de l’utilité qu’on en a. Le


rangement doit être structuré de façon à ce que tout le monde trouve
facilement ses outils.

 La propreté doit être assurée. Cette notion est particulièrement importante


dans un atelier. Une machine de production mal entretenue sera moins
efficiente et l’entretien des outils permet de développer le respect de chacun
pour son environnement de travail.

 L’ordre doit être maintenu et établi selon les règles définies précisément. Le
management visuel aide à cela en proposant des outils… visuels justement !
 La rigueur est la règle la plus importante du 5S. Elle garantit la pérennité des
efforts mis en place pour aménager le poste de travail. Pour l’acquérir, il faut
communiquer en permanence au sein des équipes et effectuer un contrôle
continu.

Même si elle n’est pas une étape en tant que telle, il faut garder à l’esprit que la
responsabilisation de chacun à sa tâche reste l’élément essentiel de la démarche.
Les 5S apportent un gain de productivité, mais elle satisfait également le salarié
qui voit son environnement de travail plus fonctionnel.
La méthode 5S permet d’optimiser le fonctionnement de l’entreprise en créant un environnement de
travail fonctionnel en fonction de règles simples, précises et efficaces. Voici comment en faire profiter
directement votre entreprise.
La méthode 5S est apparue en occident au cours des années 1980, et a été créée par les ingénieurs de
l’entreprise automobile Toyota, au Japon. A l’avant garde en matière d’optimisation de l’environnement
de travail, cette méthode vise à créer un espace de travail organisé, propre, sécurisé et performant. De
nombreuses entreprises ont décidé de l’appliquer à leur tour depuis plusieurs années, si bien que ce concept
fait partie des plus populaires dans le langage des managers. Découvrez comment l’appliquer simplement au
sein de votre entreprise.
Qu’est-ce que la méthode 5S ?
Cette solution d’organisation de l’espace de travail tire son nom du japonais « Seiri, Seiton, Seiso, Seiketsu,
Shitsuke ». Chaque terme correspond à un verbe d’action qu’il est bon de suivre.
Seiri signifie « trier, se débarasser ». Concrètement, il faut savoir ne conserver autour de soi uniquement les
choses les plus utiles, puis hiérarchisez l’importance des objets qui vous entourent. Mettez les plus importants
à portée de main.
Seiton signifie « ranger ». Un environnement organisé fait gagner un temps précieux au quotidien. Ce
principe est l’un des fondements du management visuel. Codifiez les emplacements et établissez un guide
afin que chacun puisse se repérer.
Seiso signifie « tenir propre ». Ce concept est le plus simple à appliquer : nettoyez votre poste de travail. Si
votre poste de travail est bien entretenu, vous serez davantage susceptible de repérer une défaillance et de la
résoudre dans les meilleures conditions.
Seiketsu signifie « maintenir en ordre ». Surveillez la pérennité des actions menées, et veillez au respect de
son organisation de votre entreprise. Pour les formaliser, n’hésitez pas à créer des référentiels de classement
à destination de vos employés.
Shitsuke signifie « instaurer la rigueur ». Ce principe concerne les habitudes de travail des salariés visant à
promouvoir l’adoption de bonnes pratiques qui favorisent la pr

Quels sont les avantages de la méthode 5S ?


La méthode 5S permet à votre entreprise de bénéficier de nombreux avantages sur le long terme :
 La qualité des produits issus de la chaine logistique est améliorée.
 L’entreprise augmente ses standards de sécurité grâce à la nouvelle organisation de ses espaces de travail.
 Les conditions de travail des salariés sont propices à leur épanouissement et améliorent leur productivité.
 L’adoption d’un fonctionnement logistique optimisé et moderne permet à l’entreprise de valoriser ses efforts
auprès de ses parties prenantes. Elle suscite leur confiance tout en améliorant son image.
 L’optimisation du fonctionnement de la chaîne logistique permet de réduire les coûts (coûts de
fonctionnement, énergie, etc.) et améliore la compétitivité de l’entreprise.
La méthode 5S est un atout non négligeable pour permettre à votre entreprise de maintenir ses parts de
marché et de s’adapter aux nouveaux enjeux contemporains en matière d’organisation du travail. Elle sera
indéniablement mieux préparée pour faire face à la concurrence à l’échelle internationale. Pour autant, il ne
s’agit pas du seul outil à la disposition des chefs d’entreprises.