Vous êtes sur la page 1sur 2

Notes sur la Corporation immobilière Cadenza

Martin Gladu

- formée le 30 mai 1968 par Andy Tipaldi (mort en mai 1969), Edouard Charrette (mort
le 9 décembre 1972) et Maurice Pleau, tous musiciens et administrateurs de la Guilde
des musiciens du Québec

- c’était une compagnie « d’immeubles et de construction » dotée d’un capital de


40 000$

- sise naguère au 1440 rue Sainte-Catherine Ouest à Montréal, soit dans les mêmes
bureaux que la Guilde, elle sera dissoute par Me Éric Lefebvre (également de la Guilde)
en 1994

- hébergea le Club 406 / The 406 Club, du numéro de local de la Guilde à la Fédération
américaine des musiciens , lequel était situé au rez-de-chaussée de « l’édifice de la
Guilde » au 1500 de Maisonneuve Est, soit deux rues à l’ouest de Papineau

- la compagnie Club 406 avait été créée le 21 décembre 1970 par Mark A. Harwood, Basil
Gresko, Maurice Pleau, Maurice Meerte, A. Bob Barbieri, Carlo Gentile, Joe Christie Sr,
Gordon A. Marsh, Rodolfo Masella, Jacques Brunelle, Claude Landry, tous musiciens et
administrateurs de la Guilde

- l’endroit comprenait des « facilités de logement, de récréation et de confort »

- fût également la maison du Club des musiciens, une boîte de jazz fondée en 1982 que
géra Jean-Pierre Galipeau (NB : Galipeau est trompettiste, cocaïnomane, alcoolique et
une connaissance de Frank Majeau, un collaborateur du crime organisé). « Afin de
relancer le jazz dans notre ville, la Guilde des musiciens procédera à la réouverture de
son club tous les lundis soirs et en plus le public pourra assister à des présentations
musicales à cet endroit. Comme premier invité, on recevra Guido Basso, » pouvait-on
lire dans un journal de la métropole. Or il appert que la Guilde n’était pas liée au Club
des musiciens

- le saxophoniste étasunien Bob Berg y a joué en mai 1982. Denny Christianson, Jacques
Labelle, Cisco Normand, Vic Vogel, Guy Nadon, Mongo Santamaria, Hank Jones, Don
Menza & Sam Noto, Ranee Lee, Steve Grossman, James Moody, Junior Cook, Norman
Zubis, et Chet Baker y ont également offerts des prestations cette année-là

- l’immeuble habitera plus tard la Société de musique contemporaine du Québec, le


label Nobel Records de Guy Cloutier, et le Conseil du travail de Montréal
Répétition dans une salle de « l’édifice de la Guilde »