Vous êtes sur la page 1sur 27

ENVIRONNEMENT

Déchets et
valorisation
Présenter par :
OULMAALLEM DRISS
ALHAYANE ABDELILAH
:

Plan:
1. DEFINITION D’UN DECHETS:

2. LES DIFFERENTS TYPES DE DECHETS

3. CARACTERISTIQUES ANALYTIQUES DES DECHETS

4. LA HIERARCHIE DE GESTION DECHETS

5. VALORISATIONS DES DECHETS

6. ETUDE DE CAS
Définition d’un déchet :
‘’Tout résidu d’un processus de production ,
de transformation ou d’utilisation , toute
substance , matériau , ou plus généralement
tout bien meuble abandonné ou que son
détenteur destine à l’abandon ’’
2. Les différents types de déchets
• Les déchets ménagers et assimilés
• Les déchets industriels
• Les déchets médicaux et pharmaceutiques
• Déchets dangereux
• Déchets inertes
• Déchets agricoles
• Déchets ultimes
Types des déchets Quantités produites
Déchets solides municipaux 7 à 9 million de tonnes
Ratio urbain 0.76 à 1kg/ha/jour
Ration rural 0.3 à 0.5 kg/ha/jour
Croissances de la génération de 1.36% à 2%
déchets
Déchets médicaux 21 000 tonnes/ an
Déchets industriel 1.6 Million tonnes /an
Déchets dangereux 289 385 tonnes /an
Déchets provenant d’équipement 30 300 tonnes/an
électrique et électronique
déchets organique n/d
Déchets inertes n/d
Déchets ultimes n/d
Tableau 1 : Volume de différents types de déchet générés au Maroc
(Source Ministère de l’environnement-Maroc)
CARACTERISTIQUES
ANALYTIQUES DES DECHETS

Le choix d’une filière de traitement d’un


déchet nécessite la bonne connaissance de
ses caractéristiques analytiques.
Les différentes données suivantes sont
nécessaires à la bonne connaissance d’un déchet:
Caractérisation analytique des déchets

Caractéristiques principales Exemples

Composition chimique élémentaire Métaux, C, H, N, P, S, Cl…

Composition chimique moléculaire Benzène, phénols, protéines, sucres… Sels


minéraux, oxydes, polymères…

Propriétés thermodynamiques et Pouvoir calorifique, capacité thermique,


chimiques pH, conductivité…

Propriétés physiques et mécaniques État physique, granulométrie, masse


volumique, dureté…

Propriétés spécifiques Taux de cendres, humidité, rapport C/N,


couleur, biodégradabilité

Toxicité pour les êtres vivants ( phénols, chromates,


chlore, soufre, H2S, CO, sels
de métaux lourds : Pb, Cd, Hg, Cu

Comportement spécifique Comportement en lixiviation, pouvoir


fertilisant…
4. La hiérarchie de gestion des
déchets
5. Valorisation des déchets
La valorisation des déchets est définie comme un
mode de gestion qui consiste dans « la réemploi, le
recyclage ou toute autre action visant à obtenir , à
partir des déchets , des matériaux réutilisables ou
de l’énergie » Et parmi les types de valorisation on
trouve :
Valorisation matière :
La valorisation matière consiste à introduire en
entier ou en partie de la matière déjà existante
dans un nouveau processus de production. Ainsi,
on parle de recyclage lorsque l'on fait fondre des
bouteilles en plastique pour les transformer en
fibres synthétiques.
Les déchets ménagers et assimilés recèlent au Maroc
un gisement conséquent de matières recyclables .
Les principales composantes de ce gisement sont
récapitulées dans le tableau ci-après :
Type de déchets Gisement Qté récupéré Taux de
récupération
t/an t/an

ferraille 117 750 141 660 120%

Papier et carton 353 250 61 970 17.50%

plastique 329 700 25 850 8%

verre 47 100 43 850 92%

total 847 800 272 660

Tableau 3 : gisement et taux de récupération:


Après la première filière des déchets plastiques, le
Ministère délégué chargé de l’Environnement a
engagé la mise en place d’autres filières. À ce jour,
les filières initiées intéressent notamment :
 les batteries ;
 les pneus ;
 les huiles de moteur usagées ;
 Les huiles alimentaires usagées ;
 Les déchets plastiques agricoles ;
 Les déchets des équipements électriques et
électroniques ;
Les déchets de construction et de démolition
Valorisation énergétique :
La valorisation énergétique consiste en
l'incinération des déchets dans des fours
spécifiques , avec récupération d’énergie consiste
à transformer en vapeur sous pression la chaleur
dégagée par la combustion des déchets, vapeur qui
est ensuite détendue dans un turboalternateur
produisant de l’électricité et, lorsque cela est
possible, utilisée pour alimenter un réseau de
chaleur urbain ou des industriels avoisinants.
l'incinération
Les déchets sont incinérés dans un four à plus de
1000°C Cela permet de produit un résidus solide
qui est principalement le mâchefer qui est utilisé
surtout dans le BTP utilisés en couche de forme
(ronds points, parking, autoroute) ou remblai
(bords d'autoroute, remblais de quais des voies
ferroviaires, comblement de mines) pour des
chantiers nécessitant des quantités importantes.
Valorisation organique :
valorisation organique passe par :
Le compostage est la fermentation à l’air libre de la
matière organique par l’action de micro
organismes. Les résidus organiques se
transforment par ce procédé biologique en terreau
noir, odorant et riche en humus appelé le compost.
Le compost améliore et fertilise les sols, et est
utilisé comme engrais pour la culture du gazon,
des fleurs, des légumes et d’autres plantes.
la méthanisation ( digestion anaérobie )est une
technologie basée sur la dégradation par des
micro-organismes de la matière organique, en
conditions contrôlées (température, étanchéité,
faible pression, etc.) et en l’absence d’oxygène (
anaérobie).
C6H12O6 + 0,2 NH3 → C5H7NO2 + 2,5 CH4 + 2,5 CO2 +
0,6 H2O
Cette dégradation provoque : BIOGAZ et
DIGESTAT
DIGESTAT
• résidu produit lors du processus de
méthanisation, composé de matières organiques
non biodégradables, des matières minérales et
d’eau .
• Le digestat est un très bon engrais riche en
azote disponible ,Il augmente également la matière
organique du sol .
• Lorsque le digestat est épandu sur les plantes en
croissance, il s’écoule plus vite de la plante et
s’infiltre plus rapidement dans le sol .
BIOGAZ
50 % à 70 % de méthane (CH4)
de 20 % à 50 % de gaz carbonique (CO2)
quelques gaz traces (NH3, N2, H2S).
(PCI) de 5 à 7 kWh/Nm3
La valeur énergétique d’un mètre cube de biogaz
correspond à :
0,94 m3 de gaz naturel , 1,15 litre d’essence, 1 litre
de mazout 1,7 litre d’alcool a bruler, 9,7 kWh
d’électricité.
BIOGAZ
biogaz, mélange gazeux saturé en eau à la sortie du
digesteur et composé d’environ 50 % à 70 % de
méthane (CH4), de 20 % à 50 % de gaz carbonique
(CO2) et de quelques gaz traces (NH3, N2, H2S). Le
biogaz a un pouvoir calorifique inférieur (PCI) de 5 à
7 kWh/Nm3. Cette énergie renouvelable peut être
utilisée sous forme combustive pour la production
d’électricité et de chaleur, de production d’un
carburant, ou d’injection dans le réseau de gaz
naturel après épuration aussi de limiter le rejet dans
l'atmosphère du méthane, puissant gaz à effet de serre
et contribue ainsi à la lutte contre le réchauffement
climatique
Valorisation
matières

Depuis 2010, le centre de valorisation d’Oum Azza dispose


d’un centre de tri permettant le recyclage de matières
telles le papier , les métaux ,les plastiques .installation
unique dans tout le royaume du Maroc , à la fois dans sa
dimension sociale , industrielle et environnementale, elle
participe à la réduction du volume des déchets ultimes à
traiter .les 200 trieurs composant la coopérative
exploitante répartis sur 2 lignes de tri extraient plus de
5000 tonnes par an de matières valorisables.
Valorisation organique
En organisant la collecte
séparative des déchets verts, la
commune urbaine de Rabat
permet de valoriser plus de
80 000 tonnes par an de
déchets verts collectés sur son
territoire . une fois réceptionnés
sur le centre de valorisation, les
déchets suivent un processus
biologique naturel de
dégradation les transformant en
un compost de qualité. en
collaboration avec la société
Eléphant vert , ce compost est
vendu comme fertilisant naturel
en agriculture
Valorisation
énergétique
Produire de l’énergie à
partir des déchets est
aujourd’hui une réalité.
A travers un partenariats
innovant et précurseur avec
le groupe LAFARGE HOLCIM , chaque année , plus de 90 000
tonnes de déchets sont valorisées énergétiquement . issu des
refus du centre de tri d’OUM AZZA , les déchets sont utilisés
comme combustibles solides de récupération.
Ce combustible alimente plusieurs cimenteries du Royaume et
participe à la création d’une filière nationale .
MERCI POUR
VOTRE
ATTENTION