Vous êtes sur la page 1sur 71

19/09/2019

1
19/09/2019

Contrat
pédagogique

Présence
Prise de notes Concentration
et de parole Initiative

Acquis

2
19/09/2019

3
19/09/2019

 https://www.youtube.com/watch?v=ZQbKFLMlnk4
 https://www.youtube.com/watch?v=tI76nwr_-yg
 https://www.youtube.com/watch?v=j1BpyV1anTE
 https://www.youtube.com/watch?v=Zfm_SHHhL8Y
 https://www.youtube.com/watch?v=JMHvFhTE_8A
 https://www.youtube.com/watch?v=CHBLhBMBcTg
 https://www.youtube.com/watch?v=7ux1ct0waLY
 https://www.youtube.com/watch?v=BBh8wRcP1cg
 https://www.youtube.com/watch?v=gJVekZOMItU
 https://www.youtube.com/watch?v=omByvkg0AWc
 https://www.youtube.com/watch?v=3FlCAP1A1vs
 https://www.youtube.com/watch?v=osJWIJ_ZcfA
 https://www.youtube.com/watch?v=t3I_z8KZS-8
 https://www.youtube.com/watch?v=L9F2_fBWb24
 https://www.youtube.com/watch?v=v9ihK5B71Ak
 https://www.youtube.com/watch?v=K7jHmADx-3g

4
19/09/2019

Jeudis du 19 septembre au 19 décembre 2019


de 12h00 à 14h00 hors TD qui seront assurés par un autre professeur
et programmés ultérieurement

Rapport visite cas de management d’une coopérative


marocaine (CC 50%) Examen selon calendrier (CF 50%)

Remise des rapports 15 Nov.


Examen écrit = questions QCM et directes de synthèse (cours et TD)
9

3 Samedis 21 et 28 septembre et 5 octobre 2019


de 9h00 à 15h00 (2 mini pauses au milieu)
Analyse de l’expérience coopérative d’un pays (CC 50%) Rapport
cas de management d’une coopérative marocaine (CF 50%)

Remise des rapports 15 Nov.


NB: Un examen écrit peut être programmé = questions QCM et directes de synthèse

10

5
19/09/2019

1. Introduction avec précisions méthodologiques


2. Fiche signalétique coop;
3. Financement;
4. Fonctionnement;
5. Performances socioéconomiques
6. Annexes actualisés (statut, bilan, autres documents)

11

CH1. Economie solidaire et


coopératives

CH2. Création et spécificités


financières-comptables des
coopératives

CH3. Management commercial des


coopératives (étude de cas) 12

12

6
19/09/2019

13

14

7
19/09/2019

S1. Brève histoire sur l’ESS et le mouvement


coopératif

S2. Coopératives et développement durable

S3. Définition, principes et typologie des


coopératives

S4. Mouvement coopératif au Maroc

15

16

8
19/09/2019

• Les objets d’étude de la science économique sont:


– Administration de la richesse;

– Gestion de la rareté;

– Etude du processus économique et surtout la


détermination de la valeur et sa création.

17

– Microéconomie: analyse des comportements économiques


individuels (producteur, consommateur, marché). Ecole néoclassique
a conçue ce niveau : homo economicus, rationalité économique,
maximisation du profit au minimum du coût, maximisation de
l’utilité, etc. (néoclassiques);
– Macroéconomie: analyse des comportements économiques, sur un
territoire économique, des unités économiques agrégées en secteurs
institutionnels. (physiocrates, classiques, marxistes, Keynésiens ...);
– Mésoéconomie: analyse du fonctionnement et des performances des
secteurs, des activités et des branches. Dérivée de la macroéconomie

18

9
19/09/2019

Capitalisme
Nous vous gouvernons

Nous vous trompons

Nous vous fusions

Nous manageons
pour vous

Nous travaillons pour vous

19

20

10
19/09/2019

• Socialistes utopiques Parmi eux :


– Robert Owen (1771-1858) pionnier du
mouvement syndical et coopératif en Grande-Bretagne;
– Charles Fourier (1772-1837), théoriciens des phalanstères.
– Étienne Cabet (1788-1856), promoteur de l'Icarie.
Le familistère de Godin à Guise
Phalanstère, La Colonie, de Condé-sur-Vesgre

Jean-Baptiste André Godin

21

1844

22

11
19/09/2019

• Léon Walras (l’économie politique et sociale


1874):
– La science pure considère les faits qui sont donnés
dans et par l’expérience et, les étudiant en eux-
mêmes (indépendamment de toute préoccupation
utilitaire ou morale), cherche à en découvrir les lois
– La science appliquée consiste à diriger l’exercice de
la volonté de l’homme. C’est la théorie de production
de la richesse sociale, ou de l’organisation de
l’industrie dans la division du travail.
– L’économie sociale est la théorie de la répartition de
la richesse sociale entre les hommes vivant en société
23

ESS une
histoire
1935 tourmentée 1980

24

12
19/09/2019

• + 150 ans d’économie solidaire


institutionnelle
• Economie Sociale et Solidaire, après un 1er
âge d’or innovant à la fin 19ème et début du
20ème elle connait depuis 1980 un essor
considérable  innovation sociale (InnoSol)
= territorialisée et repose sur des
dynamiques collectives et participatives.

25

• Juin 2001: Incitation à la promotion des


coopératives. (89ème Session BIT)
2002: reconnaissance de la capacité des coopératives
d'éviter la séparation de l'économique et du social.
(Recommandation 193 de l’OIT)

• 2012: proclamée «Année internationale des


coopératives» (Résolution 64/136. Rôle des coopératives dans le développement
social, 65e séance plénière 18 décembre 2009)

Le projet de la république coopérative (de Charles


Gide) reste une utopie puisque les coopératives se
développent dans des systèmes économiques
dominants (capitalisme, socialisme, hybride)
26

13
19/09/2019

▪ Recensement général coopératives dans le monde (145 pays) :


2.6 millions de coopératives et mutuelles ;
1 milliard de membres de coopératives ;
12.6 millions d’employés dans 770.000 coopératives;
20.000 milliards de dollars d’actif ;
3.000 milliards de dollars de revenus annuels.
Emploient 12 % de salariés des pays du G20;
Taux de pénétration dans les coopératives : 1/6 personne est
membre ou client d’une coopérative ;
plus grand nombre de coopératives: agriculture et finance;
Environnement, les TIC secteurs potentiellement porteurs.
27

▪ En 2008 les 300 plus grandes coopératives du monde (25 pays) :


ont généré des revenus de (1.600 milliards) USD 1,6 billion de
dollars, ce qui est comparable au PIB de La neuvième plus
grande économie du monde (la Russie).
Ces coopératives contribuent significativement au Revenu
dans les pays où elles existent, A titre d’exemple : France
28%, USA 16%, Allemagne 14%, Japon 8%, Pays Bas 7%,
Grande Bretagne 4% Suisse 3,5%, Italie 2,5%, Finlande
2,5%, Corée du Sud 2% et Canada 1,75% (ACI, 2011: 2).

28

14
19/09/2019

29

30

15
19/09/2019

1929 – 1971- 2005

Objectifs straégiques
Homo-Economicus Homo-Situs-Altruiste
Rationalité économique Rationalité socioéconomique

opposés
Marché, Compétition  Coopération avantageuse
Maximisation du profit au service  Création de valeur partenariale
du capital pour une répartition équitable
Individualisme  Utilité sociétale et intérêt collectif
Pollueur non payeur  Territorialité, Durabilité & Éthique

Profit Homme
Win-win
Ressources Humaines

31

Avantage Avantage Avantage Coopération


absolu comparatif concurrentiel avantageuse

Dotation Différentiation Complémentarité


Spécialisation
factorielle élargie & alliances & partage

32

16
19/09/2019

Coopérative

Territoire Homme

33

Ancrage territorial
Territoire
Développement Humain Durable Économie Solidaire
Liberté & participation à la prise Principes du coopératisme
de décision;
Homo-situs; Gouvernance participative &
élective
Initiatives socioéconomiques; Produits du terroir & Saisonnalité
Développement des capacités; Travail base de rémunération
Vie décente et respect Éthique & Équité (commerce)
communautaire
Coopérative
34

17
19/09/2019

 “… en tant que société, elle:


 distribue à ses membres (propriétaires/usagers) une partie de ses
excédents issus de ses activités.
 entretient des transactions d’affaires avec ses propres membres.
 Peut être former avec un faible capital
 bénéficie des économies d’échelle
 limite la responsabilité de ses membres
En conséquence … la coopérative possède un avantage
comparatif multiple pour lutter contre la pauvreté par
rapport aux formes d’organisation” (KAMDEM E., 2010)
«L’imbrication effective d’une démocratie sociale en interne
et de réseaux de partenariat en externe constitue la source
même des effets positifs de proximité, directs et induits, qui
font la preuve de la contribution des banques coopératives au
développement local. » (Gianfaldoni P. & Richez-Battesti N., 2006)
35

36

18
19/09/2019

37

Direction des coopératives du


ministère du Développement
économique, de
l’Innovation et de l’Exportation
(MDEIE)

38

19
19/09/2019

‫• التعاونية مجموعة تتألف من أشخاص ذاتيين أو اعتباريين أو هما معا‬


‫اتفقوا أن ينضم بعضهم إلى بعض إلنشاء مقاولة تتيح لهم تلبية‬
‫ وتدار وفق القيم والمبادئ األساسية‬،‫حاجياتهم االقتصادية واالجتماعية‬
:‫للتعاون المتعارف عليها وال سيما تلك المتمثلة في‬
‫العضوية االختيارية المفتوحة للجميع ؛‬ –
‫اإلدارة الديمقراطية للتعاونيات ؛‬ –
‫المساهمة االقتصادية لألعضاء ؛‬ –
‫اإلدارة الذاتية والمستقلة؛‬ –
‫التكوين والتدريب واإلعالم؛‬ –
‫التعاون بين التعاونيات؛‬ –
.‫االلتزام نحو المجتمع‬ –
‫ ديسمبر‬18 ‫ موافق‬1437 ‫ صفر‬25 ‫ بتاريخ‬8136 ‫ الجريدة الرسمية عدد‬،‫ المتعلق بالتعاونيات‬112.12 ‫(القانون رقم‬
)‫ أحكام عامة المادة األولى‬: ‫ الباب األول‬8481 ‫ الصفحة‬2014
39

Statut de l’entreprise Société capitaliste, S.A. SARL. SCOP


Dénomination du capital Action Part sociale
Définition Titre de propriété juridique Engagement financier dans
une propriété collective
Rémunération Dividende et plus value Revenu limité légalement
Cession Pas de remboursement Remboursement conditionnel
Négociable sur le marché au-delà de la partie non
boursier remboursable et des réserves
impartageables
Valeur de cession A la hausse ou à la baisse A la valeur nominale
Instable Stable
Variabilité Fonction de la liquidité Faible liquidité
Droit de vote Proportionnel au capital investi Un homme, une voix
Stabilité du contrôle Non Oui
Possibilité de rachat des Oui Conditionnelle
titres par l’entreprise

Source : Allam D.& Monnier S., 2010.


40

20
19/09/2019

41

42

21
19/09/2019

antagoniques
Finalités

43

L’adhésion d’un membre est subordonnée à l’utilisation réelle par le


membre lui-même des services offerts par la coopérative et à la possibilité
pour la coopérative de les lui fournir. La coopérative ne peut exercer de
discrimination fondée sur le sexe, l’origine sociale, la race, l’allégeance
politique ou la religion.

Les membres participent à la prise de décision et élisent des représentants


suivant le principe « un membre, un vote », peu importe le capital investi.
Ils ne peuvent voter par procuration.

Les membres contribuent de manière équitable au capital de la


coopérative et en ont le contrôle économique. Le paiement d’un intérêt sur
ce capital social doit être limité. Les membres affectent les trop-perçus ou
excédents en tout ou en partie au développement de la coopérative, à la
constitution d’une réserve, à l’attribution de ristournes au prorata des
opérations effectuées ou à d’autres objets accessoires prévus par la loi.

44

22
19/09/2019

Les coopératives sont des organisations autonomes, gérées par leurs


membres et indépendantes sur le plan juridique.

Les coopératives prennent les mesures nécessaires pour permettre à leurs


membres, dirigeants élus, gestionnaires et employés d’acquérir la
formation requise pour qu’ils soient en mesure de contribuer au
développement de leur coopérative. Elles informent également le public
sur la nature et les avantages de la coopération pour en faire la promotion.

Les coopératives sont organisées en réseaux sectoriels et intersectoriels


aux plans local, national, régional et international.

Les coopératives contribuent au développement durable de leur


communauté. Elles ont d’ailleurs une longévité supérieure à celle des
autres formes d’entreprises.

45

: ‫• المبادئ التعاونية التالية‬


‫ أن ينضم إلى تعاونية شريطة أن يستوفي‬،‫ دون تمييز‬،‫ يمكن ألي كان‬.1
‫الشروط المحددة في نظامها األساسي حسب نوعية نشاطها وفق أحكام‬
‫ ويجوز لكل متعاون أن ينسحب من التعاونية وفق الشروط‬.‫هذا القانون‬
‫التي يحددها الفرع الثاني من الباب الثالث من هذا القانون؛‬
‫ لكل المتعاونين نفس الحقوق المرتبطة بإدارة وتسيير شؤون التعاونية‬.2
‫ ويترتب على ذلك أن لكل منهم‬،‫مهما كان عدد الحصص التي يملكونها‬
‫صوتا واحدا في الجمعية العامة للتعاونية ؛‬
‫ يجب أن يقسم ما زاد من موارد التعاونية على نفقات استغاللها بين‬.3
‫المتعاونين بحسب العمليات التي أجروها مع التعاونية أو العمل الذي‬
‫ وال يجوز أن يوزع الفائض المدرج في االحتياطي على‬.‫قدموه إليها‬
‫أعضاء التعاونية؛‬

46

23
‫‪19/09/2019‬‬

‫‪ .4‬ال يكافأ رأس المال من حيث المبدأ‪ .‬وإذا ما تقررت مكافأته‪ ،‬يتم تحديد السعر‬
‫األقصى للفائدة وفقا للشروط المنصوص عليها في المادة ‪ 31‬من هذا‬
‫القانون؛‬
‫‪ .5‬ال يعتبر العضو في التعاونية شريكا فحسب يساهم في تقديم حصة مالية‪،‬‬
‫بل"متعاونا"‪ ،‬بحيث تتجلى مشاركته في نشاط التعاونية التي ينتمي إليها في‬
‫صورة تقديمه إليها أو تمليكه إياها أمواال أو خدمة أو عمال ‪ .‬تهدف التعاونية‬
‫القائمة على أساس عمل جماعي إلى رفع مستوى أعضائها وتأهيلهم والذين‬
‫اتحدوا‪ ،‬ليس على أساس الحصص التي قدمها كل واحد منهم‪ ،‬بل بناء على‬
‫ما يتوافر لهم من مؤهالت شخصية وعلى إرادة التضامن التي تحذوهم؛‬
‫‪ .6‬يجوز للتعاونيات التي لها أغراض متماثلة أن تقيم فيما بينها ومع التعاونيات‬
‫التي لها أغراض أخرى‪ ،‬إن اقتضت مصلحتها ذلك‪ ،‬عالقات في الميادين‬
‫االقتصادية واالجتماعية والتربوية سواء على المستوى الوطني أو الدولي‪،‬‬
‫وذلك في إطار التعاون المتبادل ‪.‬‬
‫(القانون رقم ‪ 112.12‬المتعلق بالتعاونيات‪ ،‬الجريدة الرسمية عدد ‪ 8136‬بتاريخ ‪ 25‬صفر ‪ 1437‬موافق ‪ 18‬ديسمبر‬
‫‪ 2014‬الصفحة ‪ 8481‬الباب األول ‪ :‬أحكام عامة المادة ‪)2‬‬
‫‪47‬‬

‫• تنقسم التعاونيات إلى ثالثة أصناف ‪:‬‬


‫‪ .1‬تعاونيات يزودها أعضاؤها بمنتجات قصد بيعها لألغيار بعد‬
‫تحويلها‪ ،‬أو بخدمات قصد تقديمها إليهم ؛‬
‫‪ .2‬تعاونيات إنتاج المواد أو تقديم الخدمات لفائدة أعضائها ؛‬
‫‪ .3‬تعاونيات تقدم عمال مأجورا لفائدة أعضائها ‪.‬‬
‫ويمكن للتعاونية أن تجمع بين أنشطة صنفين أو ثالثة أصناف‬
‫المذكورة أعاله‪.‬‬

‫(القانون رقم ‪ 112.12‬المتعلق بالتعاونيات‪ ،‬الجريدة الرسمية عدد ‪ 8136‬بتاريخ ‪ 25‬صفر ‪ 1437‬موافق ‪ 18‬ديسمبر‬
‫‪ 2014‬الصفحة ‪ 8481‬الباب األول ‪ :‬أحكام عامة المادة األولى)‬
‫‪48‬‬

‫‪24‬‬
19/09/2019

Elle appartient aux membres consommateurs, à qui elle


fournit, pour leur usage personnel, des biens et des services
divers. Exemples de secteurs d’activités : alimentation;
habitation; biens et services en milieu scolaire; services
funéraires; loisirs...

Elle appartient aux membres producteurs, à qui elle fournit


des biens et des services d’utilité professionnelle. Ainsi, elle
peut approvisionner les producteurs en biens et services
nécessaires à l’exercice de leur profession. Elle peut également
transformer et mettre en marché les produits de ses membres.
Exemples de secteurs d’activités : agroalimentaire; services
aux entreprises; utilisation de matériel agricole (CUMA).

49

Elle appartient aux travailleurs de la coopérative et exploite une


entreprise dans le but de leur fournir du travail. Elle leur
permet ainsi d’exercer un contrôle sur leurs conditions et leur
milieu de travail. Les membres d’une coopérative de travail sont
à la fois travailleurs et copropriétaires de leur entreprise.
Exemples de secteurs d’activités : aménagement forestier et
transformation du bois; services ambulanciers; services conseils
et communications; services aux entreprises.

Il s’agit d’une coopérative de travail qui regroupe l’ensemble


des employés d’une compagnie, dans laquelle ils détiennent
collectivement un bloc d’actions. Son objectif est de créer et
maintenir de l’emploi et de représenter les intérêts de ses
membres employés de la compagnie.

50

25
19/09/2019

Cette catégorie de coopérative se caractérise par la


diversification de ses membres et son ouverture au partenariat.
Dans les autres formes de coopératives, les membres doivent
appartenir à la même catégorie (consommateurs, producteurs
ou travailleurs).
La coopérative de solidarité offre la possibilité aux personnes
ayant un intérêt commun et des besoins diversifiés de se
regrouper dans une même entreprise. Elle regroupe entre
autres : des membres utilisateurs des services; des membres
travailleurs; toute personne ou société ayant un intérêt
économique, social ou culturel dans l’atteinte de l’objet de la
coopérative.

51

Les principales activités des unions consistent à : représenter


leurs membres et promouvoir leurs intérêts; offrir des services
professionnels et connexes; approvisionner leurs membres en
biens et services et à mettre en marché ceux offerts par leurs
membres; faciliter la recherche de solutions à des problèmes
communs.

Sur le plan international : L’Alliance coopérative internationale


(ACI) regroupe les délégués des mouvements coopératifs de
différents pays. Elle définit les règles particulières applicables à
toute organisation reconnue comme coopérative.
Sur le plan National ou régional ou local : Les coopératives
peuvent se constituer en unions favorisent la création et la
croissance des coopératives.

52

26
19/09/2019

• Deux formes particulières au Maroc:


– Coopératives de femmes créées exclusivement entre
femmes ayant comme objectif d’améliorer leurs
conditions de vie en les faisant bénéficier du droit à un
revenu suffisant et d’un pouvoir de prise de décision,
ce qui aura des répercussions sur leur vie de famille et
l’éducation de leurs enfants.
– Coopératives des lauréats diplômés Sont désignées
comme coopératives des lauréats diplômés, les projets
coopératifs productifs qui réalisent des activités
génératrices de revenus (Les coopératives de
consommation et de l’Habitat ne sont pas concernées
dans ce cadre) et dont 50% au moins des adhérents
détiennent un diplôme de Baccalauréat et plus.
53

54

27
19/09/2019

• Historique des coopératives au Maroc


– Implantation par les autorités du protectorat à partir
de 1937 à la veille de l’indépendance 62 coopératives.
– Interventionnisme étatique dans la gestion des
coopératives entre 1956-1983 pour atteindre environ
2000 en 1983 avec création ODCO en 1962.
– Désengagement de l’Etat des coopératives et unicité
de la Loi (n° 24.83) dont application en totalité en
1993;
– Coopératives Acteur de développement à partir des
années 2000 (INDH,Maroc Vert, Ibhar…).

55

Modèle culturel
ancestral de solidarité
(Touiza, Tawala, Agdal,
…) en y introduisant
l’esprit entrepreneurial.
56

28
19/09/2019

57

58

29
‫‪19/09/2019‬‬

‫• تمارس التعاونيات أعمالها في جميع فروع النشاط‬


‫اإلنساني مستهدفة أساسا‪:‬‬
‫ضمان التنمية االقتصادية واالجتماعية ألعضائها؛‬ ‫‪.1‬‬
‫تشجيع روح التعاونية ومبادئها لدى أعضائها؛‬ ‫‪.2‬‬
‫تمكين أعضائها من تخفيض تكلفة اإلنتاج وتحسين جودة المنتجات‬ ‫‪.3‬‬
‫أو الخدمات وبيعها أو تسليمها لألغيار في أحسن الظروف؛‬
‫تنمية نشاط أعضائها وتثمينه إلى أقصى حد‪.‬‬ ‫‪.4‬‬

‫(القانون رقم ‪ 112.12‬المتعلق بالتعاونيات‪ ،‬الجريدة الرسمية عدد ‪ 8136‬بتاريخ ‪ 25‬صفر ‪ 1437‬موافق ‪ 18‬ديسمبر‬
‫‪ 2014‬الصفحة ‪ 8481‬الباب األول ‪ :‬أحكام عامة المادة ‪)3‬‬
‫‪59‬‬

‫‪60‬‬

‫‪30‬‬
19/09/2019

61

62

31
19/09/2019

63

64

32
19/09/2019

65

Région (chiffres fin 2015) Nombre Adhérents


FES-MEKNES 1835 12% 36202 7%
CASABLANCA-SETTAT 1780 11% 76958 16%
RABAT-SALE-KENITRA 1667 11% 45741 9%
TANGER-TETOUAN-AL HOCEIMA 1486 9% 39162 8%
MARRAKECH-SAFI 1407 9% 71558 15%
SOUSS-MASSA 1395 9% 38113 8%
LAÄYOUNE-ASSAKIA AL HAMRA 1293 8% 11357 2%
ORIENTAL 1215 8% 53227 11%
BENI MELLAL-KHENIFRA 1203 8% 57134 12%
GUELMIM-OUED NOUN 1157 7% 11015 2%
DRÄA-TAFILALET 999 6% 41283 9%
EDDAKHLA-OUED EDDAHAB 298 2% 2481 1%
Total 15 735 100% 484 231 100%

66

33
19/09/2019

67

68

34
19/09/2019

69

70

35
19/09/2019

71

S1. Précisions autour du management des


coopératives

S2. Parcours du créateur de la coopérative au Maroc

S3. Spécificités financières-comptables de la


coopérative au Maroc

72

36
19/09/2019

73

74

37
19/09/2019

75

E 3.0

E 2.0
76

38
19/09/2019

• Management coopératif
–Variabilité par nature des coopératives :
➢ Coopératives de consommation ou d’habitation exigent un management
simple à l’instar des petites entreprises.
➢ Les coopératives de production des biens/services sont contraintes de
maitriser toutes les opérations managériales pour pouvoir concurrencer les
entreprises classiques.
–Amalgame de plusieurs types de management :
➢ Management de la qualité (volet organisation),
➢ Management environnemental (vision DD),
➢ Management social (relations humaines, intuitu personae);
➢ Management international (respect de l’identité coopérative)
➢ Management interculturel (respect des coutumes, valeurs, rites)

77

1. Responsabilité partagée et à tous les niveaux


2. Egalité et équité (une personne=Une voie)
3. Démocratie et imputabilité

Bonne gouvernance:
Démocratie participative AG organe décisionnel suprême (leadership collectif);
Démocratie élective grâce à laquelle le gérant ou le conseil d’administration sont
délégués pour gérer la coopérative.

78

39
19/09/2019

• Gestions des entrepreneurs vs gestion des


ressources humaines:
– Direction des richesses humaines;
– Tant que la coopérative tourne c’est l’emploi à LT à
manager;
– C’est l’effort qui constitue le fondement de la gestion
(rémunération du travail, motivation sur la base des
résultats, contrôle d’accompagnement, …);
– De là le salariat n’est pas la source d’engagement.
79

• Production et approvisionnement respectant


l’environnement: saisonnalité, produit de terroir, produit
bio, collecte auprès des membres, tout le monde coopère
et travaille, …
• Commerce équitable et marketing responsable respectant
le consommateur:
– L’altruisme impose la règle de chercher la performance tout
en pratiquant des prix équitables avec des standards de qualité
acceptable;
– Les premières coopératives de consommation ou d’habitat ont
justement été constituées pour lutter contre l’asymétrie de
l’information exercée par les producteurs et les intermédiaires.

80

40
19/09/2019

81

http://www.odco.gov.ma/fr/content/espace-téléchargement
http://www.odco.gov.ma/fr/content/la-loi-12-112
http://www.odco.gov.ma/fr/content/décret-n-°-215617

82

41
19/09/2019

1. Personnalité morale à partir date inscription au


registre central des coopératives et capacité de
participation au marchés publics;
2. Proposition de 3 noms dans l’ordre suivant l’un
des 4 modèles de demande (personnes physiques,
personnes morales, les deux, Union). Pour une
coopérative signature d’au moins 5 personnes et
pour l’union au moins 3 coopératives;
83

3. Réception imposée du reçu de dépôt;


4. Approbation de l’une des appellations ou refus
justifié de l’ODCO dans 48h;
5. Approbation valable 60 jours de la date de
notification pour inscription au registre local
des coopératives. Prolongation pour une même
durée valable une fois suite formulation d’une
demande signée par les mêmes personnes dans
les 7 jours d’écoulement du délai légal;
84

42
19/09/2019

6. Constitution de la coopérative par:


– Signature du statut;
– Evaluation des apports en nature (PV et rapport);
– Souscription au capital de la coopérative(au moins 1/4 du capital doit
être libéré immédiatement le reste sur 3 ans selon les besoins de la
coopérative à partir de l’inscription de celle-ci au registre);
– Dépôt dans les 5 jours de l’AG constitutive des montants libérés dans
un compte bancaire bloqué.
7. Dépôt d’un seule exemplaire du dossier auprès de
l’autorité administrative chef lieu de la
coopérative contre réception imposée d’un reçu;
8. Le reçu délivré par l’autorité administrative au
dépôt du dossier devra mentionné: nom
coopérative, son siège, date dépôt et déposant;
85

• Demande signée et légalisée* par les créateurs ou président conseil


d’administration ou gérant(s) ou personnes disposant de procuration
de signature ;
• Statut (selon modèle type) comportant essentiellement:
– Informations exigées par Art. 5 loi 112.12 et sans aucune disposition à
l’encontre du coopératisme;
– Dénomination approuvée par ODCO
– Noms, prénoms et adresses des créateurs physiques et/ou dénomination,
siège social et capital des créateurs moraux avec situation civile et adresses
de leurs représentants
– Signature de l’ensemble des créateurs ou personnes disposant de
procuration de signature avec légalisation des autorités compétentes;
– En annexe rapport d’évaluation des parts apportées en nature s’elles
existent
* La demande pour le registre local des coopératives doit être conforme au modèle exigé par secrétariat greffe
du tribunal de 1ère instante chef lieu de la coopérative ou l’union en création.

86

43
19/09/2019

• Liste des coopérateurs indiquant: capital minimum de 1000


dhs, nombre de parts souscrites et montant libéré par
chaque coopérateur;
• Document d’identité pour tous les membres y compris ceux
de l’administration et la gestion:
– Copie: Marocains CIN, étrangers résidents carte séjour, étrangers
non résidents Passeport;
– Copie informations RC pour les entreprises;
– Copie informations registre des coopératives pour une coopérative
• Attestation bancaire indiquant: RIB compte bloqué au nom
de la coopérative en cours de constitution + montant déposé
du capital libéré.

87

9. Dépôt en 3 exemplaires au secrétariat greffe du


tribunal de 1ère instance chef lieu de: demande
d’inscription au registre local des coopératives +
dossier précité + reçu autorité administrative +
attestation ODCO d’approbation de la
dénomination;
10.Réception reçu certifiant inscription au registre
local des coopératives mentionnant: n°
d’enregistrement, heure et date, déposant (s) et
type de la coopérative.
88

44
19/09/2019

10. Dans les 7 jours d’après inscription au registre local


des coopératives, dépôt d’une copie du reçu
d’inscription auprès des services régionaux de
l’ODCO;
11. Dans les 20 jours, dépôt d’une copie du reçu
d’inscription + un exemplaire du dossier remis au
secrétariat greffe auprès de l’administration centrale
de l’ODCO (registre central des coopératives)
12. Dans les 30 jours, numéroter les pages du registre des
coopérateurs, du registre des AGO, du registre des PV
du CA et leurs signature auprès du secrétariat greffe
+ dépôt d’une copie du reçu d’inscription et copie du
dossier auprès de l’autorité gouvernementale
concernée par l’activité de la coopérative.
89

90

45
19/09/2019

• Gestion financière dont la finalité est certes le


«profit» mais dont la finalité de répartition n’est
pas de servir des dividendes au capital apporté
mais d’améliorer les conditions de vie des
coopérants et de la société sur la base du travail
fourni (pas de tendance lucrative). Exemples:
– Les réserves impartageables disponibles sans ou à
faible rémunération font la capacité de financement à
LT, mais encore faut-il avoir des résultats positifs à CT;
– Outre les réserves obligatoires (base de l’investissement
futur) et facultatives généralement il y’a réserve
«Fonds d’éducation et de formation» qui relient les
finances aux ressources humaines.

91

92

46
19/09/2019

http://www.audithousemaroc.com/uploads/1/3/6/7/13674457/
plan_ccomptable_des_cooperatives.pdf
http://www.odco.gov.ma/fr/content/la-loi-12-112

http://www.odco.gov.ma/fr/content/la-taxe-para-fiscale

93

94

47
19/09/2019

95

• Les parts sont nominatives indivisibles non négociables


min 100 dhs chacune; le min capital 1000dhs.
• Désignation dans le statut du montant maximum de
l’augmentation potentiel du capital avec mention que
le capital ne peut être réduit au dessous de 75% du plus
élevé montant qu’il a atteint depuis la constitution;
• Désignation d’un ou plusieurs gérants (1 à 3) quand le
nombre des adhérents est inferieur à 50. Au-delà ou
avec un chiffre d’affaires qui dépasse 5 millions dhs
durant deux exercices successifs, il faut constitué un
Conseil d’administration;
96

48
19/09/2019

• Tout adhérent qui passe (cession, usufruit…) à


autrui l’objet économique de son activité avec
la coopérative devra passer ses parts au
nouveau qui prendra en charge ses droits et ses
obligations une fois accepté comme membre;
• Permission de rémunérer le capital de
l’excédent annuel à un taux d’intérêt décidé
par l’AG (Art. 31).

97

• Possibilité de transformation de la coopérative


en société (Art. 80) par décision AGO ou de
fusion-sécession avec ou de d’autres
coopératives par décision AG extraordinaire;
• En cas de liquidation (Art. 84) désignation a
qui (union ou coop. Ou Fédération Nationale
des Coopératives reviendra le patrimoine
après paiement des dettes et parts. Si la
liquidation est déficitaire l’actif est réparti au
prorata des parts.

98

49
‫‪19/09/2019‬‬

‫• ال يجوز للتعاونيات أن تباشر نشاطاتها المرتبطة بغرضها المحدد في النظام‬


‫األساسي إال مع أعضائها‪ .‬غير أنه يمكن للتعاونيات بعد سنة من تسجيلها في‬
‫سجل التعاونيات‪ ،‬أن تنجز عمليات أو تباشر أعماال مرتبطة بغرضها المحدد‬
‫في نظامها األساسي مع األغيار‪ ،‬وذلك في الحدود التالية‪:‬‬
‫– ‪ %30‬من قيمة المنتجات أو الخدمات التي تزود بها التعاونية من طرف أعضائها‬
‫خالل السنة المالية المختتمة‪ ،‬بالنسبة للتعاونيات المشار إليها في البند ‪ 1‬من الفقرة‬
‫الثانية من المادة األولى أعاله )‪ (coop. Altruiste de transformation‬؛‬
‫– ‪ %30‬من رقم األعمال المنجز مع األعضاء خالل السنة المالية المختتمة‪ ،‬بالنسبة‬
‫للتعاونيات المشار إليها في البند ‪ 1‬من الفقرة الثانية من المادة األولى أعاله‬
‫)‪(coop. de production ou servuction aux membres‬؛‬
‫– ‪%30‬من كتلة األجور المتعلقة بالنسبة المالية المختتمة بالنسبة المالية المختتمة‬
‫بالنسبة للتعاونيات المشار إليها في البند ‪ 4‬من الفقرة الثانية من المادة األولى‬
‫أعاله )‪.(coop. de travail rémunéré‬‬
‫‪99‬‬

‫• يجوز للتعاونيات في حاالت الظروف االستثنائية أن تحصل على‬


‫ترخيص من السلطة الحكومية المكلفة باالقتصاد االجتماعي‬
‫لتنجز مع األغيار‪ ،‬عمليات أو تباشر معهم أعماال مرتبطة‬
‫بغرضها المحدد في نظام األساسي‪ ،‬وذلك بنسب تفوق تلك‬
‫المحددة في الفقرة الثانية من هذه المادة‪ .‬يجوز للتعاونيات تبادل‬
‫المنتجات والخدمات فيما بينهما لتحقيق أغراضها‪.‬‬

‫(القانون رقم ‪ 112.12‬المتعلق بالتعاونيات‪ ،‬الجريدة الرسمية عدد ‪ 8136‬بتاريخ ‪ 25‬صفر ‪ 1437‬موافق ‪ 18‬ديسمبر‬
‫‪ 2014‬الصفحة ‪ 8481‬الباب األول ‪ :‬أحكام عامة المادة ‪)6‬‬
‫‪Dérogation au principe d’exclusivisme à condition de passer au moins une année d’activité‬‬

‫‪100‬‬

‫‪50‬‬
19/09/2019

• Exercice comptable 12 mois (Art. 68) début et fin selon


le statut excepter année ouverture et de cessation;
• Nomination (pour 3 ans si AGO et 1 an si statutaire) du
commissaire aux comptes est facultative et ne devienne
obligatoire qu’à partir d’un chiffre d’affaire de 10
millions de dhs à la fin de 2 exercices qui se suivent;
• Elaboration des états de synthèses tout en précisant les
opérations passées dans le cadre du non exclusivisme
(Art. 71);
• Les états de synthèse sont transmise au moins 40 jours
au commissaire au comptes et 15 jours pours les
adhérents;
101

• Tenue de l’AGO annuelle au moins une fois au


cours des 6 mois au lieu de 3 mois, à partir de la
date de la clôture de l’exercice comptable.
Convocation des administrations est facultative;
• 30 jours au plus tard de la date de l’AGO dépôt
contre reçu au secrétariat greffe des états de
synthèse + PV AGO + rapport commissaire au
compte. Le secrétariat greffe à son tour
transmettra copie dans les 20 jours au registre
central des coopératives.

102

51
19/09/2019

103

104

52
19/09/2019

105

106

53
19/09/2019

107

108

54
19/09/2019

109

• L.F. n° 26-04 de 2005, exonération de l’IS et la TVA


uniquement des coopératives ou leurs unions dont
l’activité se limite à la collecte de matières premières
auprès de ses adhérents et leur commercialisation ou
celles qui exercent une activité de transformation et
commercialisation de matières premières collectées
auprès de leurs adhérents ou d’intrants à l’aide
d’équipements, matériel et autres moyens de
production similaires à ceux utilisés par les entreprises
industrielles soumises aux impôts en question et dont le
chiffre d’affaires est inférieur à 5 millions dhs hors
TVA sans droit à déduction. Seuil relevé à 10 millions
dhs LF n° 115-12 pour l’année budgétaire 2013;

110

55
19/09/2019

• Exonération de la contribution sociale de solidarité


pour les coopératives d’habitation qui construisent des
unités de logement à usage d’habitation personnelle
pour leurs adhérents. Superficie couverte ne doit pas
dépasser 240 m² pour chaque unité et l’affectation de la
construction à l’habitation principale pendant une
période de 4 années, à compter de la date de délivrance
du permis d’habiter ou de tout autre document en
tenant lieu. Pas d’exonération droits d’enregistrement
et de timbre;
• Appui aux coopératives des femmes opérant dans le
domaine de la pêche maritime du compte d’affectation
spéciale intitulé « Fonds de développement de la pêche
maritime » (LF 2016).
111

• La répartition de l’excédent net se fait comme suit (Art. 69):


– 10% réserve légale jusqu’à son égalisation au capital, après il n’est plus
obligatoire;
– 2% des excédents nets après les déductions et les affectations «Taxe de
développement coopératif» Décret n° 2.97.352 du 24 Safar 1418 (30
Juin 1997) à verser dans les 4 mois qui suivent la clôture de l’exercice
sous peine d’une majoration égale à 1% par mois ou fraction de mois de
retard;
– Taux d’intérêt pour capital;
– Réserves spéciales « statutaires»;
– Dividendes au prorata des opérations effectués par les coopérateurs vis-
à-vis de la coopérative (rémunération travail). Afin d’alléger la
trésorerie la liquidation peut être retardée et inscrite au compte
coopérateur par décision de l’AGO;
– Affectation à tout objet en relation avec objectifs de la coopérative;
– Report à nouveau.
• Les Articles 95 à 101 des garde-fous du coopératisme.

112

56
19/09/2019

113

114

57
19/09/2019

S1. Analyse du cas de la 1ère


coopérative au Maroc

S2. Méthodes et résultats du cas d’un


quick audit des coopérative

115

116

58
19/09/2019

117

Vision Valeurs
Contribuer à l’émergence d’une
Intégrité, Transparence, Engagement
agriculture prospère, durable, servant le
Performance, Engagement sur la Qualité,
développement humain, au bénéfice de
Méritocratie, Solidarité.
tous les consommateurs.

118

59
19/09/2019

Marque à l’export

Viandes bovines Abats bovins Produits Charcuterie


et ovines et ovins élaborés cuite &
surgelée

119

• 72 coopératives dont 3 de • Plus grande coopérative


femmes nationale
• 1400 producteurs • 2ème opérateur laitier
• 1800 adhérents • Top 5 en
physiques
Agroalimentaire
• 6000 salariés
• 50000 emplois indirects
• Top 40 GE Maroc

Souss-Massa National
Agrumes 13% 7%
Primeurs 4% 2%
Lait et dérivés 95% 15%
Viande rouge 78% 6%
120

60
19/09/2019

BASE DE PRODUCTION
Agrumes 6 700 ha
Primeurs 500 ha
Bananes 1 000 ha
Fourrages 12 000 ha
Cheptel (dont 60 000 vaches laitières) 89 000 (Têtes)
OUTIL INDUSTRIEL
2 Unités de fabrication des produits laitiers 1 500 T/j
2 Stations de conditionnement des agrumes 1 000T/J
1 Station de conditionnement des primeurs 350 T/j
1 Unité de fabrication de jus de fruits 200 T/j
1 Unité de fabrication d’aliments de bétail 350 T/j
1 Unité d’élevage en commun 11 000 Têtes
Abattoir et atelier de découpe 8 000 Têtes bovines et 12 000 têtes ovines

121

Activité Végétale
1987 1ère unité de conditionnement d’agrumes
1996 Prim’Atlas : Suivi commercial
2éme unité de conditionnement des agrumes
2001 unité de jus d’oranges
2012 unité de conditionnement primeurs AZRO
Activité Animale
1988 Coop. SOUSS A.G.B : Développement de l’amont laitier
1993 Usine laitière : 1200 T/Jour
1999 Unité d’aliments de bétail : 20 T/h
2000 Restructuration Industrielle laiterie
2005 Unité d’engraissement 11 000 têtes
2013 Laiterie Larache 300T/J
2015 Abattoir 6000m2 - atelier découpe

122

61
19/09/2019

Tanger

Rabat Fès
Casablanca
El-Jadida Meknès
BeniMellal
SAFI
• 16 agences commerciales Essaouira Marrakech
Ouarzazate
Agadir
• 500 circuits distribution Tiznit Taroudant

Goulimine
• 53 000 points de vente
Laayoune
• 22 marques
• 100 références

123

• EXPORT 120 000T/AN


• MARCHÉ LOCAL 25 000 T/AN

124

62
19/09/2019

• 16 Complexes coopératifs, chacun = Collecte du lait +


Economats + Approvisionnement en agrofourniture +
Approvisionnement en carburant + Utilisation en
commun du matériel agricole + Formation +
Encadrement administratif et comptable
• Encadrement technique = Staff technique constitué
d’ingénieurs et techniciens supérieurs
• Protection Environnement = irrigation localisée + ou par
stations agro-météorologiques + Epuration des eaux
usées industrielles + Recyclage des déchets solides +
projets énergies renouvelables
125

https://www.youtube.com/watch?v=LWXxrzWuXlk
https://www.youtube.com/watch?v=R5T8f_y6ERs
https://www.youtube.com/watch?v=dB4qrsoEYCM
https://www.youtube.com/watch?v=cSN7dKp7uYU

126

63
19/09/2019

127

https://www.academia.edu/23155117/MANAGEMENT_COMMERCIAL_ET_MARKETING_DE
S_COOPERATIVES_LAITIERES_DE_TRANSFORMATION_AU_MAROC

128

64
19/09/2019

Comment se présente le management commercial


et marketing (MCM) au sein des coopératives
laitières de transformation (CLT) au Maroc ?

Un partenariat Université-ODCO
2 professeurs + 5 Responsables
lauréats master MSMCA 129
engagés en 1er DG
129

Acquisition
Stratégie Fonctionnement Stimulation

Pilotage Management
organisation FV
Structure Développement
Zoning

MCM
Adhésion Services Coop Justesse

Relations F & C CE & MD Equité

Traçabilité Durabilité Ethique


Diversité

TIC
Usage
Infrastructure

130

65
19/09/2019

• Pilotage-organisation:
– Pilotage = effort ou résultats;
– Structuration = départementalisation + spécialisation +
formalisation;
– Fonctionnement = coordination + centralisation +
communication;
– Zoning = produits ou clients ou régions ou métiers +
organisation travail tourneurs.
• MFV:
– Style managérial;
– Recrutement et GPEC (REC, appréciation…);
– Modes de rémunération;
– Formation (investissement en capital humain.
131

• Relations fournisseurs et clients:


– Fournisseurs internes et externes confiance mutuelle
et fidélité;
– CRM avec détaillants, dépositaires et GMS.
• Commerce équitable et marketing durable
– Labels de commerce équitable;
– Implémentation du marketing.
• TIC:
– Solutions standards;
– Solutions intégrées spécialisées (ERP, SCM, CRM…).

132

66
19/09/2019

• Coopératives laitières (2065: 2014)


– 15% de l’effectif du secteur coopératif; Enquête
avril-mai 2014
– taille moyenne 67 adhérents; Toute la population
– capitalisation moyenne 124 227 DH; structurée de
– Concentration dans les zones irriguées transformation

Quick Audit
Quantitatif Qualitatif

Statistiques ODCO + Entretiens (10) et visites


Durée totale de l’étude sur sites (5):COPAG,
Questionnaire de 114 Oct. 2013 – Oct. 2014 COLAINORD, EXTRALAIT, COLAIMO,
Q principales SUPERLAIT

133

Performances
469 millions litres/an 4,4 milliards Dhs
18% au national ≠ CL 60%
Coopérative ville Lait traité (L) % CA (DH) %
COPAG Taroudant 54% 65%
COLAINORD Tetouan 17% 10%
EXTRALAIT (Al Halib Al afdal) Kénitra 11% 8%
COLAIMO Oujda 9% 8%
SUPERLAIT (Al Halib Al moumtaz) Casablanca 5% 4%
Halib Ziz Errachidia 1% 1%
HalibTimthqalt (CALTO) Ouarzazate 1% 0,5%
Halib Saqia Lhamra Laayoune 1% 2%
Union des Coopératives Agricoles Ajdir Al Houceima 1% 1%
Halib Errich Errich 1% 1%

134

67
19/09/2019

• Bases de performance  dotations factorielles


régionales et adhésion des grandes exploitations;
• Des 2065 seules 203 ( soit 10%) sont adhérentes aux
CLT;
• Finalité recherchée = servir les intérêts économiques
des adhérents et améliorer leur qualité de vie;
• 0% exportation de lait ou des PLF;
• Capitalisation déconnectée de la performance:
EXTRALAIT en tête ≠ COPAG, CALTO et UNION
D’AJDIR ferment la marche;
• Rendement commercial (CA/vendeur/an) la première
place revient à la COPAG ≠ COLAINORD et
SUPERLAIT à la traine.
135

Organisation fonction commerciale


• Participation AG aux décisions commerciales:
– 30% stratégie commerciale;
– 20% modification organisation;
– 10% validation des rapports commerciaux.
• 100% organigramme même non formalisé
• 70% Supervision directe (leadership autoritaire);
• 70% les supports du formalisme mais seulement 30% REC;
• 70% Communication transversale combinant oral et écrit;
• 30% Zoning par régions et 40% par produits;
• 60% des coopératives disposent d’agences commerciales;
• Evaluation commerciale 60% FV et 40% fidélité.
• 40% adoption de changements structurels dans le commercial.

136

68
19/09/2019

Management force de vente


• FV = 20 à 50% du total du personnel excepter chez COPAG 4%;
• 6 à 8% taux d’encadrement commercial;
• 35 à 40 ans moyenne d’âge;
• 50 à 80% ayant une FV expérimentée;
• 4 recrutements par an en moyenne par remplacement des départs et
sur la base de l’expérience;
• Usage rare des modes de flexibilité de travail;
• 0% GPEC 30% GPE;
• 60% dispensent de la formation;
• 80% salaires + primes ou commissions;
• 60% mobilité et travail d’équipe;
• 40% équipement diversifié des vendeurs tourneurs.

137

Gestion relations fournisseurs et clients


• L’amont de l’activité
– 18443 coopérateurs physiques;
– 268 centres de collecte (CCL);
– 80% relations simples avec les adhérents et contact direct;
– Fidélisation par acceptation production totale, paiement prix
attractifs, services avantages sociaux et en nature;
– 40% relations simples avec prestataires de services et fournisseurs
de matières autres que le lait.
• L’aval de l’activité un B to B
– 80% mécanisme d’écoute simple à travers la FV;
– 100% l’essentiel de la vente se réalise avec les détaillants;
– Dans 6 CLT le CA réalisé avec les GMS inférieur à 2%.

138

69
19/09/2019

Commerce équitable et marketing durable


• 70% méconnaisse commerce équitable;
• 80% connaissance des concurrents;
• 30% service marketing;
• Implicitement certaines pratiques de marketing:
– 80% études de marché;
– 50% produits diversifiés et 20% innovants;
– 50% prix alignement et 20% pénétration;
– 40% communication intensive;
– 60% connaissance marketing durable surtout le volet
social et environnemental.

139

MCM-TIC
• Infrastructure TIC:
– 90% internet, 30% intranet et 0% extranet;
– 70% logiciel de gestion commerciale;
– 80% disposent de base de données;
– 20% site internet non opérationnel;
– 40% formation commerciale TIC.
• Usage TIC:
– 100% communication et recherche d’information;
– 70% aide à la décision et meilleure organisation
commerciale.

140

70
19/09/2019

Tableau n° …….. : Profil commercial de …………


Organisation de la FC
Tableau n° ……. : Position
Gestion des relations avec les fournisseurs et les concurrentielle ……
clients Forces Faiblesses

Gestion de la force de vente (FDV)

Opportunités Menaces
Commerce équitable et marketing durable

MCM et TIC Source : Construction auteurs (2014)

Source : Construction auteurs (2014)


141

141

142

71