Vous êtes sur la page 1sur 15

République Algérienne Populaire et Démocratique

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique


Ecole Supérieure de Technologies Industrielles
(ESTI) – Annaba
Semestre 1 Tronc Commun - Filière : Energies Renouvelables

Module : Energies renouvelables et protection de l’environnement

Année universitaire : 2017/2018

Conversion Thermique : Applications à Basse Température


Plan du travail:

1. Introduction
2. Le principe de la conversion photo thermique.
3. Les capteurs solaires.
4. Les applications de l’énergie solaire thermique.
5. Conclusion.

I. Introduction :

L'épuisement attendu des sources d'énergie fossile (charbon, pétrole, gaz…)


,qui vient au même temps avec un taux de consommation mondial de plus en plus
élevé insiste à l'humanité, dans son ensemble, d'orienter vers les énergies
propres et inépuisable , celles dont l’exploitation ne crée pas de gaz à effet de
serre additionnel. Et l’une des sources qui vérifie ces critères est *le soleil*, il
pourra être une source principale de toute énergie Sur notre planète terre .

1.1. Le Soleil : Une petite étoile dans l’univers :

Le soleil est la seule étoile du système solaire et la plus proche de la terre, sa


lumière met environ 8 mn à nous atteindre. Il la seule étoile qui assure la vie sur
terre .
Sur le plan humain, le soleil a une importance primordiale car il est a l’origine de
la vie sur terre, en lui fournissant d’énormes quantités d’énergie, qui permet la
présence de l’eau a l’état liquide et la photosynthèse des végétaux. Le
rayonnement solaire est aussi responsable du climat et des phénomènes
météorologiques .

Conception du cours par : MENNAI.Noussaiba Page 1


République Algérienne Populaire et Démocratique
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Ecole Supérieure de Technologies Industrielles
(ESTI) – Annaba
Semestre 1 Tronc Commun - Filière : Energies Renouvelables

Module : Energies renouvelables et protection de l’environnement

Année universitaire : 2017/2018

1.2. Les caractéristiques principales


du soleil sont regroupées dans :
Diamètre (km) 1392000
Masse (kg) 2.1030
Surface (km2) 6.09.1012
Volume (km3) 1.41.1018
Masse volumique moyenne (kg/m3) 1408
Vitesse (km/s) 217
Distance du centre de la voie lactée (km) 2.5.1017
Figure 1 le soleil

Cette énergie solaire est actuellement exploitée selon deux techniques :

 En la transforment en électricité grâce à des

panneaux photovoltaïques (conversion électrique).

 la conversion du rayonnement solaire en chaleur par des capteurs


thermiques

(conversion hélio- thermique).

Figure 2 Le solaire thermique Figure 3 Le solaire photovoltaïque

Conception du cours par : MENNAI.Noussaiba Page 2


République Algérienne Populaire et Démocratique
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Ecole Supérieure de Technologies Industrielles
(ESTI) – Annaba
Semestre 1 Tronc Commun - Filière : Energies Renouvelables

Module : Energies renouvelables et protection de l’environnement

Année universitaire : 2017/2018

1.3. Relation entre le système soleil-terre et la puissance


radiée vers la terre:

Figure 4 Relation Terre-Soleil

On peut calculer l’Energie rayonnée par le soleil «Ws » et celle reçue sur terre
«Wt» à partir des puissances suivantes :

 PUISSANCE RAYONNEE QUOTIDIENNEMENT PAR LE SOLEIL DANS


L ’ESPACE :

Ps = 3,86.1026 Watts

 PUISSANCE RECUE SUR TERRE :

Pt = 17,4476.1016 Watts

Alors :

EN 24 HEUREENERGIE SOLAIRE RECUE SUR TERRE

Conception du cours par : MENNAI.Noussaiba Page 3


République Algérienne Populaire et Démocratique
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Ecole Supérieure de Technologies Industrielles
(ESTI) – Annaba
Semestre 1 Tronc Commun - Filière : Energies Renouvelables

Module : Energies renouvelables et protection de l’environnement

Année universitaire : 2017/2018

Wt = 4,19.1018 KWh

CETTE ENERGIE QUE NOUS RECEVONS DU SOLEIL EST 25.000 FOIS


L’ENERGIE CONSOMMEE PAR L ’HUMANITE.

Elle est inégalement répartie sur la surface terrestre. Il faut donc faire une
évaluation de l’énergie solaire disponible sur chaque site.

Exemple : L’Afrique est le continent le plus ensoleillé avec des éclairements qui
dépassent en moyenne 700 Watts par m², et une irradiation journalière varie
en moyenne de 4,5 à plus de 6 KWh/m²/jour.

Figure 5 Le rayonnement solaire annuel dans le monde en KWh/m²/an

Cette carte, qui montre les ressources annuelles d’énergie solaire dans le
monde, indique bien que le gisement solaire en Afrique est le plus abondant,
avec des ressources variant de 1700 à plus de 2300 KWh/m²/an. 8

Conception du cours par : MENNAI.Noussaiba Page 4


République Algérienne Populaire et Démocratique
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Ecole Supérieure de Technologies Industrielles
(ESTI) – Annaba
Semestre 1 Tronc Commun - Filière : Energies Renouvelables

Module : Energies renouvelables et protection de l’environnement

Année universitaire : 2017/2018

II. Le principe de la conversion photothermique :

2.1. Définition :
C’est le mode de la conversion de l’énergie rayonnante en énergie thermique
(chaleur), et pour bénéficier de cette énergie et la rendre utilisable pour nos
besoins, on utilise des capteurs solaire thermique.
2.2. Principe de fonctionnement :
Il fonctionne selon un principe simple : l'’énergie du rayonnement solaire est
absorbée par des capteurs (capteur plan dans ce cas –Figure 6) fonctionnant
généralement selon le principe de l’effet de serre. La chaleur emmagasinée est
ensuite transportée au sein d’un circuit « primaire » contenant un mélange
caloporteur d'eau et d'antigel. Grâce à un échangeur thermique, le liquide
caloporteur contenu dans le circuit primaire transmet son énergie thermique à
de l'eau froide contenue dans le réservoir (un « ballon ») d’un second circuit
isolé, dit « secondaire ».

Figure 6 le fonctionnement du photothermique

Conception du cours par : MENNAI.Noussaiba Page 5


République Algérienne Populaire et Démocratique
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Ecole Supérieure de Technologies Industrielles
(ESTI) – Annaba
Semestre 1 Tronc Commun - Filière : Energies Renouvelables

Module : Energies renouvelables et protection de l’environnement

Année universitaire : 2017/2018

Le liquide caloporteur refroidi repart ensuite vers les capteurs afin d’être
réchauffé. Lorsque l’eau chauffée dans le ballon est utilisée, elle est remplacée
par de l'eau froide du réseau, réchauffée selon le même principe.

III. Les capteurs solaires :

3.1. Qu’est ce qu’un capteur :

Un capteur solaire thermique est un dispositif conçu pour recueillir l'énergie


provenant du Soleil , il reçoit un rayonnement solaire dont sa longueurs d’onde
varie entre 150 nm< λ< 300 nm (notant que le spectre visible allant de 400 à
750 nm) et la transmettre à un fluide caloporteur. La chaleur est ensuite
utilisée afin de produire de l'eau chaude sanitaire ou bien encore chauffer des
locaux.

3.2. La technologie solaire thermique à basse température :

La technologie solaire «active» : traditionnellement, ce terme désigne les


applications à basse et moyenne température. Des capteurs solaires thermiques
sont installés sur les toits des bâtiments. Un capteur solaire thermique est un
dispositif conçu pour recueillir l'énergie provenant du Soleil et la transmettre à
un fluide caloporteur. La chaleur est ensuite utilisée afin de produire de l'eau
chaude sanitaire ou bien encore chauffer des locaux.

La technologie solaire «passive» : toujours dans le domaine de la basse


température, on peut également citer les installations solaires passives. Par
opposition aux applications précédentes, celles-ci ne requièrent pas de
composants dits actifs (les capteurs solaires). Ces applications reposent sur des
concepts de génie civil et climatique impliquant une architecture adaptée et

Conception du cours par : MENNAI.Noussaiba Page 6


République Algérienne Populaire et Démocratique
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Ecole Supérieure de Technologies Industrielles
(ESTI) – Annaba
Semestre 1 Tronc Commun - Filière : Energies Renouvelables

Module : Energies renouvelables et protection de l’environnement

Année universitaire : 2017/2018

l’emploi de matériaux spéciaux. L’utilisation passive de l’énergie du Soleil permet


de chauffer, d’éclairer ou de climatiser des locaux.

3.3. Types et structures de capteurs solaires thermique :

Il existe différents types de capteurs solaires thermiques selon le type


d’application considérée, la nature de l’élément caloporteur utilisé et leur
structure dont le choix se fait en fonction des conditions climatiques et de la
température souhaitée de l’eau chaude :

a) Les capteurs non-vitrés ou moquette:

ce sont des capteurs solaires à usage saisonnier. Ils sont d'un moindre coût car
bien qu’ils captent efficacement l’énergie solaire, ils engendrent beaucoup de
pertes thermiques lorsque leur température augmente. Ils sont recouverts d'un
plastique polymère noir, formé de multiples canaux à travers lesquels l'eau
circule. On utilise les capteurs solaires sans vitrage lorsque
l'application fonctionne de façon saisonnière (à température douce), dans les
pays chauds ou quand il s’agit des besoins en température peu élevée comme
dans le cas du chauffage pour piscine.

Figure 7 Figure 8

Conception du cours par : MENNAI.Noussaiba Page 7


République Algérienne Populaire et Démocratique
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Ecole Supérieure de Technologies Industrielles
(ESTI) – Annaba
Semestre 1 Tronc Commun - Filière : Energies Renouvelables

Module : Energies renouvelables et protection de l’environnement

Année universitaire : 2017/2018

Figure 9

b) Les capteurs à tubes sous vides:

c'est l'une des technologies les plus performantes et les plus sophistiquées
en matière de captage solaire, mais aussi la plus coûteuse. Ce type de capteur
est constitué d'une série de tubes alignés parallèlement, dans lesquels on a créé
le vide. À l'intérieur de ces tubes sous vide se trouve une plaque sombre
(l'absorbeur) de même longueur que le tube, qui est traversée sur toute sa
longueur par un conduit (le caloduc ou évaporateur) qui à son tour renferme un
liquide. Lors de l’exposition aux rayons solaires, l'absorbeur transforme
l'énergie solaire en chaleur qui est récupérée par le caloduc ou évaporateur. Le
liquide qu'il renferme devient gazeux en absorbant la chaleur, s'évapore en
remontant le tube sous vide jusqu'à un condenseur situé à la partie supérieur du
tube. Le liquide cède alors sa chaleur à un fluide caloporteur qui transmet cette
Conception du cours par : MENNAI.Noussaiba Page 8
République Algérienne Populaire et Démocratique
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Ecole Supérieure de Technologies Industrielles
(ESTI) – Annaba
Semestre 1 Tronc Commun - Filière : Energies Renouvelables

Module : Energies renouvelables et protection de l’environnement

Année universitaire : 2017/2018

chaleur à un échangeur thermique placé dans le réservoir de stockage. Ce


procédé de captage d'énergie thermique où les capteurs sont sous vide offre
légèreté et résistance, une durée de vie d'environ 20 ans et une excellente
performance même sous rayonnement faible. On utilise cette technique lors des
applications dans les pays froids quand elles sont utilisées tout au long de
l’année.

Figure 10

Figure 11
Conception du cours par : MENNAI.Noussaiba Page 9
République Algérienne Populaire et Démocratique
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Ecole Supérieure de Technologies Industrielles
(ESTI) – Annaba
Semestre 1 Tronc Commun - Filière : Energies Renouvelables

Module : Energies renouvelables et protection de l’environnement

Année universitaire : 2017/2018

c) Les capteurs plans vitrés :

il s’agit d’un boîtier rectangulaire à surface vitrée dont l’arrière est protégé par
un panneau isolant. À l’intérieur se trouve un matériau absorbant placé entre
l’isolant et la surface en plaque de verre. Cette fabrication a pour effet
d’emprisonner le maximum d’énergie captée (effet de serre) et d'engendrer peu
de pertes thermiques. Ainsi ces capteurs à vitrage procurent un maximum de
performance même en temps de froid. Par contre, ils sont plus coûteux que les
capteurs sans vitrage et difficilement
manipulables.

Figure 12 Figure 13

Conception du cours par : MENNAI.Noussaiba Page 10


République Algérienne Populaire et Démocratique
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Ecole Supérieure de Technologies Industrielles
(ESTI) – Annaba
Semestre 1 Tronc Commun - Filière : Energies Renouvelables

Module : Energies renouvelables et protection de l’environnement

Année universitaire : 2017/2018

IV. Les applications de l’énergie solaire thermique :

4.1. Le chauffe-eau solaire :

Un chauffe-eau solaire fonctionne selon un principe simple : l'’énergie du


rayonnement solaire est absorbée par des capteurs plans fonctionnant selon le
principe de l’effet de serre. La chaleur emmagasinée est ensuite transportée au
sein d’un circuit « primaire » contenant un mélange caloporteur d'eau et
d'antigel. Grâce à un échangeur thermique, le liquide caloporteur contenu dans
le circuit primaire transmet son énergie thermique à de l'eau sanitaire contenue
dans le réservoir (un « ballon ») d’un second circuit isolé, dit « secondaire ». Le
liquide caloporteur refroidi repart ensuite vers les capteurs afin d’être
réchauffé. Lorsque l’eau chauffée dans le ballon est utilisée, elle est remplacée
par de l'eau froide du réseau, réchauffée selon le même principe.

4.2. Le plancher solaire :

Le plancher solaire utilise le même principe d’extraction de l’énergie thermique


que le chauffe-eau. Le fluide caloporteur chauffé à 25-30 °C est ici
directement injecté dans un réseau de tubes installés dans le sol des bâtiments.
Cette technique éprouvée permet d’économiser jusqu’à la moitié des besoins en
énergie de chauffage d’un foyer. Pour fournir un chauffage relativement
constant tout au long de la journée malgré l'intermittence du rayonnement
solaire, le plancher solaire utilise l'inertie thermique (la capacité de stockage
énergétique temporaire) de la dalle en béton.

Conception du cours par : MENNAI.Noussaiba Page 11


République Algérienne Populaire et Démocratique
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Ecole Supérieure de Technologies Industrielles
(ESTI) – Annaba
Semestre 1 Tronc Commun - Filière : Energies Renouvelables

Module : Energies renouvelables et protection de l’environnement

Année universitaire : 2017/2018

Figure 14 plancher soleil – chauffe d’eau

4.3. Le rafraîchissement solaire :

Paradoxalement, la chaleur du rayonnement solaire peut aussi être utilisée pour


rafraîchir un bâtiment. La technique la plus commune consiste à utiliser des
capteurs solaires pour fournir de la chaleur qui est dirigée vers une machine à
absorption. Cette machine dissocie, par ébullition, une solution d'eau et de
bromure de lithium. Après refroidissement, la recombinaison des deux
composants produit du froid, par absorption de chaleur. Le froid est ensuite
distribué de manière identique à celle de la climatisation classique.

Conception du cours par : MENNAI.Noussaiba Page 12


République Algérienne Populaire et Démocratique
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Ecole Supérieure de Technologies Industrielles
(ESTI) – Annaba
Semestre 1 Tronc Commun - Filière : Energies Renouvelables

Module : Energies renouvelables et protection de l’environnement

Année universitaire : 2017/2018

4.4. Autres applications:

Fig13 la piscine solaire Fig14 le distillateur solaire Fig15 le séchoir solaire

4.5. Comparaison des rendements pour les trois types de


capteurs à eau en fonction de la température :

Fig16 Lignes caractéristiques du rendement des différents types de capteurs solaires

Conception du cours par : MENNAI.Noussaiba Page 13


République Algérienne Populaire et Démocratique
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Ecole Supérieure de Technologies Industrielles
(ESTI) – Annaba
Semestre 1 Tronc Commun - Filière : Energies Renouvelables

Module : Energies renouvelables et protection de l’environnement

Année universitaire : 2017/2018

V. Conclusion:

Les applications du solaire thermique à basse températures active ou passive


sont assez nombreuses et concourent à la satisfaction de très nombreux
besoins dans le domaine de l’agriculture, de la santé et de l’amélioration de la
qualité de la vie. Ainsi que Ces installations solaires thermiques pourraient
satisfaire jusqu’à 70% des besoins en eau chaude sanitaire et 50% des
besoins en chauffage d’un foyer, dans une zone disposant d’un bon
rayonnement solaire , Et notant bien que les rendements de ces installations
sont de l'ordre de 30 à 40%, avec une productivité annuelle moyenne de 300
à 600 kWh/m2 de capteurs thermiques.

Conception du cours par : MENNAI.Noussaiba Page 14


République Algérienne Populaire et Démocratique
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Ecole Supérieure de Technologies Industrielles
(ESTI) – Annaba
Semestre 1 Tronc Commun - Filière : Energies Renouvelables

Module : Energies renouvelables et protection de l’environnement

Année universitaire : 2017/2018

Références :

Bibliographie :

1. Adopter le solaire thermique et photovoltaïque, hors


collection, Dunod,Parution,2011,Jean Lemale, Mohamed Amjahdi.

2. Du solaire pour tous Broché – 19 mai 2010, de Jérôme Goust.

3. PERACADO, Les énergies renouvelables les bases , les


technologies et potentiel au Sénegal, Avril 2011.

Webographie :

1. Les Applications du Solaire Thermique Basse


Température,Siaka touré, institut International d'Ingénierie
de l’Eau et de l’Environnement

2. Conversion thermodynamique de l'énergie solaire:

3. Etude et modélisation d'un capteur solaire, univ de Batna Kalla


Fayçal.LE SOLAIRE THERMIQUE : approche générale, Bruno
FLECHE, Lycée International Victor Hugo.

4. L'énergie solaire et ses applications - EPF - 2010 - S. Thiers

5. Le solaire thermique , www.connaissancedesenergies.org

Conception du cours par : MENNAI.Noussaiba Page 15

Vous aimerez peut-être aussi