Vous êtes sur la page 1sur 8

Titre: L'écriture Binaire des Nombres Durree: 2h

Region: Kankan Propose par: Ingrid (updated by Beth)

Objectifs:
A la fin de la lecon, les éleves seront capable de:
● répondre aux questions:
○ Qu’est-ce que binaire?
○ Pourquoi utiliser nombres binaires?
○ Ou sont les nombres binaires utilisés?
● Ecrire et identifier les premiers 20 nombres binaires
● Donner le nombre decimal (base 10) pour des nombres binaires
● Additionner et soustraire des nombres binaires

Matériel: Pens, paper (cahier paper works), flipchart paper

Installation:
● Préparer les tableaux aux feuilles:
○ Tableau au feuille avec les objectifs écrits
○ Tableau au feuille pour l’introduction
○ Une table avec 2 colonnes: “nombres binaires” et“nombres décimaux” pour
remplir pendant l'activité
○ Tableau au feuille avec message secret écrit

Activite Duree Instruction Notes

Intro 15 min Le code secret


Madame Bethany a caché des bonbons avec un autre est écrit sur le
enseignant. On ne sait pas qui a des bonbons, mais il a grand papier
laissé un message secret:
BABAB; ABAAB; AABAA; ABAAB; AAABA; AABAB Écrire les 10
chiffres sur le
Comment peut-on décoder ce message? Nous allons grand papier
apprendre un système de nombre qu’on appelle Nombres quand les
Binaires qui va nous aider à décoder ce message. élèves
répondent à la
Normalement pour écrire les nombres on utilise combien des question.
chiffres? (response: 10)
Quels sont ces 10 chiffres? (response: 0; 1; 2; 3; 4; 5; 6; 7;
8; 9).

Qui peut nous donner un nombre en utilisant ces 10


chiffres? (Prendre les réponses de 4 à 5 élèves et les écrire
sur le flipchart)
734; 1; 39283,87
Pour compter avec ce système, on écrit 0; 1; 2; 3; 4; 5; 6; 7;
8; 9; après 9 on est obligé d’utiliser 2 chiffres à la fois pour
écrire les nombres 10; 11; 12; etc. Après le nombre 99, on
est obligé de prendre 3 chiffres pour écrire le nombre 100.
On dit que ce système des nombres est base 10, parce que
il y a 10 chiffres.

Un système qui a seulement 9 chiffres est un système de


base 9, 7 chiffres est un système de base 7, 2 chiffres est un
système de base 2, etc.

Un ordinateur utilise seulement deux chiffres: 0 et 1. Ce


système de numération est base 2 et est appelé binaire. Le
système binaire est utile pour représenter le fonctionnement
de l’électronique numérique utilisée dans les ordinateurs. Il
est donc utilisée par les langages de programmation de bas
niveau.
Denomb 20 min (Sidibe)
rement Comment peut on compter avec seulement 2 chiffres: 1 et
0?
On écrit 0 et 1, mais après 1 qu’est-ce qu’on peut écrire? On
ne peut pas utiliser les autres chiffres 2; 3; 4; 5; 6; 7; 8; 9…
seulement 0 et 1. Après 1 alors, on doit écrire 10. Après 10,
on ecrit 11.

Les nombres qu’on écrit en utilisant seulement les chiffres 0


et 1 sont appelés nombres binaires.

“Quel est le nombre suivant qui utilise seulement les deux


chiffres 0 et 1?”

Écrivons les nombres binaires qui ont les mêmes valeurs


des nombres décimaux de 1 à 20.

Nombres Nombres Nombres Nombres


Decimaux Binaires Decimaux Binaires

0 0 10 1010

1 1 11 1011

2 10 12 1100

3 11 13 1101

4 100 14 1110

5 101 15 1111

6 110 16 10000

7 111 17 10001

8 1000 18 10010

9 1001 19 10011

20 10100

Valeur 20 min (Sidibe)


d’un Déterminons les valeurs décimales (base 10) des autres
nombre nombres binaires.
binaire
Prenons le nombre binaire 1101:
On écrit
1101 = 1*2^3 + 1*2^2 + 0*2^1 + 1*2^0
3210
(On a utilise 2 parce que les nombres binaires ont base 2)

1101 = 8 + 4 + 0 + 1
1101 = 13

Prenons le nombre binaire 11001:


On écrit
11001 = 1*2^4 + 1*2^3 + 0*2^2 + 0*2^1 + 1*2^0
43210

11001 = 16 + 8 + 0 + 0 + 1
11001 = 25

Ecriture d’un nombre décimal en binaire:

Comment peut-on écrire le nombre 5 en binaire?

On divise sucessivement par 2 jusqu’a ce qu’on obtien le


reste egal a 1.

5:2 = 2 r 1
2:2 = 1 r 0
1:2 = 0 r 1
On lit les restes a l’inverse: 5 = 101 en binaire

Comment peut-on écrire le nombre 25 en binaire?


On divise
25:2 = 12 r 1
12:2 = 6 r 0
6:2 = 3 r 0
3:2 = 1 r 1
1:2 = 0 r 1
On lit les restes a l’inverse: 25 = 11001 en binaire

Comment peut-on écrire le nombre 360 en binaire?


On divise
360:2 = 180 r 0
180:2 = 90 r 0
90:2 = 45 r 0
45:2 = 22 r 1
22:2 = 11 r 0
11:2 = 5 r 1
5:2 = 2 r 1
2:2 = 1 r 0
1:2 = 0 r 1
On lit les restes a ‘encers: 360 = 101101000 en binaire

Opératio 30 (Sidibe)
ns sur mins On peut additionner les nombres binaires.
les 0+0=0
nombres 0+1=1
Binaires 1+0=1

Si on veut additionner 1 + 1 qu’est-ce que on aura?


Normalement 1 + 1 = 2, mais en nombres binaires, on ne
peut pas écrire 2. On prend alors le nombre binaire de 2, qui
est 10. Donc, 1 + 1 = 10.

Pour additionner 1 + 1 + 1 normalement on écrit 3. Le


nombre binaire de 3 est 11, donc on dit que 1 + 1 + 1 = 11.

On peut soustraire les nombres binaires aussi.


0-0=0
1-0=1
1-1=0

Exemples:

Additionnons 11 + 1100
1100
+ 11
1111

Additionnons 101 + 1111


1111
+ 101
10100

On commence par 1 + 1 = 2 = (binaire) 10.


On écrit 0 et on retient 1.
On additionne 1 + 0 + 1 (de retenue) = 2 = (binaire) 10.
On écrit 0 et on retient 1.
On additionne 1 + 1 + 1 (de retenue) = 3 = (binaire) 11.
On écrit 1 et on retient 1.
On additionne 1 + 1 (de retenue) = 2 = (binaire) 10.
On écrit 10.

On soustrait: 110 - 101


110
-101
001
On soustrait 0 - 1, mais, on ne peut pas. On ajoute un
dizaine et on soustrait 10 - 1. 10 est le nombre binaire du
nombre 2. Donc, on soustrait 2 - 1 = 1. On écrit 1. On retient
1.
On ajoute 0 + 1 (de retenue) = 1. On soustrait 1 - 1 = 0. On
écrit 0.
On soustrait 1 - 1 = 0. On écrit 0.
Envoyer 40 min (Sidibe) Split students
des En 1605: Francis Bacon utilise un code secret bilitère (à into groups of
message deux lettres) pour protéger ses messages (il remplace les 3-4.
s secrets lettres du message par leur position en binaire, puis les 0 et
les 1 par des A et des B. Remember: A =
0 and B = 1.
Exemples:
lettre E → 5 (5eme lettre) → 00101 → codee AABAB Students work
in their groups
lettre R → 18 → 10010 → codee BAABA to decode and
lettre I → 9 → 01001 → codee ABAAB find the candy.

On va transformer le code secret AABBA.


AABBA → 00110
On transforme 110 en nombre decimal en utilisant la
methode donnee.
110 = 1*2^2 + 1*2^1 + 0*2^0 = 6
210
La sixième lettre de l’alphabet est F. Donc le code secret
AABBA représente la lettre F.

Madame Bethany a utilise ce code secret dans son


message:

BABAB; ABAAB; AABAA; ABAAB; AAABA; AABAB

10101; 01001; 00100; 01001; 00010; 00101

10101 = 1*2^4 + 0*2^3 + 1*2^2 + 0*2^1 + 1*2^0


43210
10101 = 16 + 4 + 1
10101 = 21 → S

01001 = 0*2^4 + 1*2^3 + 0*2^2 + 0*2^1 + 1*2^0


43210
01001 = 8 + 1 = 9 → I

00100 = 4 → D

01001 = 1000 + 1
01001 = 9 → I

00010 = 10 = 2 → B

00101 = 5 → E
Les bonbons sont avec SIDIBE!

Misc. Notes
Applications
Théorie de l'information
En théorie de l'information, l'entropie d'une source d'information est exprimée en bits. La théorie
elle-même est indifférente à la représentation des grandeurs qu'elle utilise.
Logique
La logique classique est une logique bivalente: une proposition est soit vraie, soit fausse. Il est
donc possible de représenter la vérité d'une proposition par un chiffre binaire. On peut par
exemple modéliser les opérations de l'arithmétique binaire à l'aide de l'algèbre de Boole.
L'algèbre de Boole représente un cas très particulier d'usage des probabilités ne faisant
intervenir que les seules valeurs de vérité 0 et 1. Voir Théorème de Cox-Jaynes.
Informatique
Le binaire est utilisé en informatique car il permet de modéliser le fonctionnement des
composants de commutation comme le TTL ou le CMOS. La présence d'un seuil de tension aux
bornes des transistors, en négligeant la valeur exacte de cette tension, représentera 0 ou 1. Par
exemple le chiffre 0 sera utilisé pour signifier une absence de tension à 0,5 V près, et le chiffre
1 pour signifier sa présence à plus de 0,5 V. Cette marge de tolérance permet de pousser les
cadences des microprocesseurs à des valeurs atteignant plusieurs gigahertz. En informatique,
la représentation binaire permet de clairement manipuler des bits : chaque chiffre binaire
correspond à un bit. Cependant, la représentation binaire nécessitant l'usage de beaucoup de
chiffres (même pour des nombres assez petits), elle entraîne d'importants problèmes de lisibilité
et donc de risques d'erreur de transcription pour les programmeurs. On préfère donc d'autres
représentations : la notation hexadécimale, qui permet de manipuler l'information par paquets
de 4 bits, est adaptée à la quasi-totalité des microprocesseurs actuels travaillant avec des mots
de 8, 16, 32 ou 64 bits ; plus rare, la notation octale, populaire du temps des premiers
miniordinateurs DEC à 12 ou 36 bits, qui permet de représenter l'information par paquets de 3
bits. 63 (10) = 111111 (2) = 77 (8) = 3F (16) 64 (10) = 1000000 (2) = 100 (8) = 40 (16) 255 (10)
= 11111111 (2) = 377 (8) = FF (16) 256 (10) = 100000000 (2) = 400 (8) = 100 (16)
Histoire

1605 : Francis Bacon utilise un code secret bilitère (à deux lettres) pour protéger ses messages
(il remplace les lettres du message par leur position en binaire, puis les 0 et les 1 par des A et
des B. Exemple : lettre E → 5 → 00101 → codée AABAB
1617 : Neper, dans son traité Rhabdologie, montre comment effectuer simplement les
opérations sur des nombres binaires.
1677 : Leibniz étudie le binaire comme mode de calcul des fractions décimales. De
progressione dyadica est daté de 1679[4]
1688[réf. nécessaire] : la Chine s'empare des idées de Leibniz et redécouvre des travaux
chinois datant de 3000 ans av. J.-C.
1847 : George Boole publie les premiers travaux de son Algèbre de Boole.
1876 : Mimault dépose le brevet 1301 concernant: système télégraphiques multiples,
imprimeurs et écrivants basés sur des combinaisons mécaniques ou graphiques provenant de
« (X + 1) puissance m » système télégraphiques multiples, imprimeurs et écrivants basés sur
des combinaisons de la progression 1 : 2 : 4 : 8 : 16[6] .