Vous êtes sur la page 1sur 40

Cours 3ème année

Licence Ingénierie S.I. et Génie Logiciel

Organisation et Management
des S.I.
N

UEF51 – 2018-2019

Mme N. Taibouni
N_taibouni@esi.dz
Objectifs du cours
Ce cours vise à :
 Comprendre les organisations et leur fonctionnement
 Les différentes théories qui ont donné naissance à la science de
l’organisation et au management,
 Comprendre la gestion de projet de façon générale et celle du
projet SI de façon particulière

A l’issue de ce cours, vous serez capables de :


 Reconnaitre les différentes formes d’organisation et leur dynamique,
 Reconnaitre l’organisation type « Projet », ses activités
 Définir votre démarche de la gestion du projet que vous allez mener
en S6

Mme N. Taibouni -2 - UEF51 – 2018/2019


Programme
Chapitre 1 : La théorie de l’organisation

1.1 Définitions, finalités, nécessité


1.2 Les théories de l’organisation
1.3 La dynamique de l’organisation

Chapitre 2 : Management des Systèmes d’information


2.1 Définitions : management, management de projet, management de projet S.I.,
Management stratégique des SI, management opérationnel des S.I.
2.2 Les activités de gestion de projet
2.4 Les outils de gestion de projet
2.5 L’évaluation et le contrôle

Mme N. Taibouni -3 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.1. Notion d’organisation
1.1.1- Définitions
 Du point de vue de la gestion et même d’un observateur,
l’organisation est :
 Une activité : le fait d’organiser, identifier les éléments, les
agencer les uns par rapport aux autre, définir les règles, les
objectifs,…pour une finalité bien connue.
 Un objet : le résultat de l’activité d’organisation, la structure,
les procédures de travail, l’organigramme, les liens
fonctionnels, les postes de travail, les fiches fonctions…
 Une entité sociale : c’est le « vivant de l’organisation ». Le
système composé des individus et de tous les autres
moyens réunis ensemble pour un même but.

Mme N. Taibouni -4 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation e
1.1. Notion d’organisation
1.1.1- Définitions
 H. Mintzberg, 1982 : « Toute activité humaine organisée doit
répondre à deux exigences fondamentales et contradictoires: la
division du travail entre les différentes tâches à accomplir et la
coordination des tâches pour l’accomplissement du travail»

 H.Mintzberg,1989 : « l’organisation est une action collective à la


poursuite de la réalisation d’une mission commune ».

 J. Gerbier, 1995 : « Organiser, c’est concevoir et mettre en place des


systèmes, des structures, des méthodes, des procédures plus ou
moins permanentes, à la fois nécessaires et suffisants, pour
atteindre, dans des conditions optimales, un but explicite »

Mme N. Taibouni -5 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.1. Notion d’organisation
1.1.1- Définitions
T. Parsons,2000 : « Les organisations sont des unités
sociales (ou groupements humains) délibérément
construites et reconstruites pour poursuivre des buts
spécifiques»

L’organisation est un système vivant, il nait et évolue tout en


s’adaptant à l’environnement; composé d’individus et de
moyens de toute nature, et conçu pour une mission et un
but précis.

Mme N. Taibouni -6 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : L’entreprise
1.1. Notion d’organisation
1.1.3- Finalités de l’organisation : combinaison de
moyens pour des buts

Mme N. Taibouni -7 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation se
1.1. Notion d’organisation
1.1.3- Finalités de l’organisation

…, qui sont très souvent contradictoires.

Le principe général en Organisation:


la solution idéale n’existe pas dès lors qu’on est obligé de
choisir entre les buts possibles et d’effectuer des
dosages subtils.

Mme N. Taibouni -8 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.1. Notion d’organisation
1.1.2- Nécessité de l’organisation
Toute action d’une certaine ampleur nécessite une certaine
organisation :
 Les tâches sont nombreuses et doivent être réalisées dans un
ordre bien précis,
 Les tâches sont diverses et doivent être coordonnées,
 Les tâches nécessitent plusieurs intervenants devant, dans la
plus part des cas, collaborer ensemble.

L’action d’organisation obéit à deux principes fondamentaux et


contradictoires :
 Diviser le travail
 Coordonner le travail
Mme N. Taibouni -9 - UEF51 – 2018/2019
Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.1. Notion d’organisation
1.1.2- Nécessité de l’organisation

 Cette nécessité contradictoire existe pour tout ensemble


finalisé : une entreprise, l’armée, une association sans but
lucratif, un club sportif, un projet, etc.

 Cet ensemble finalisé a besoin d’une organisation (structure,


règles, méthodes de travail, procédures, valeurs,…), un
instrument lui offrant un cadre pour fonctionner, atteindre son
objectifs, pour vivre.

Mme N. Taibouni -10 - UEF51 – 2018/2019


Programme
Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.1 Définitions, finalités, nécessité

1.2 Les théories de l’organisation


1.3 Dynamique de l’organisation

Chapitre 2 : Management des Systèmes d’information


2.1 Définitions : management, management de projet, management de projet S.I.,
Management stratégique des SI, management opérationnel des S.I.
2.2 Les activités de gestion de projet
2.4 Les outils de gestion de projet
2.5 L’évaluation et le contrôle

Mme N. Taibouni -11 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.1- Introduction
 Les théories de l’organisation et les écoles de pensées sont
nombreuses, elles permettent de décrire et comprendre les
entreprises;
 Elles ne doivent pas être considérées comme exclusives les
unes des autres, Il faut les considérer comme un ensemble
d’outils utiles à l’analyse de la structuration de l’entreprise;
 Ces différentes théories se sont mutuellement influencées,
elles ont permis l’évolution de nouvelles méthodes de
management des organisations;
 Elles sont nécessaires à comprendre car nous évoluons toute
notre vie dans des organisations,

Mme N. Taibouni -12 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.2- Les différentes théories

Source : extrait de « L'essentiel de la théorie


des organisations », Roger Aim, 2018

Mme N. Taibouni -13 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.2- L’école classique
1.2.2.1 Les fondements :
 Le postulat mécaniste :
➢ L’entreprise est une gigantesque machine avec des milliers
de pièces, les ouvriers sont des rouages qui font
fonctionner le mécanisme
 Le postulat rationaliste :
➢ Le matériel et l’humain peuvent être dominés par
l’organisateur :
❑ Le matériel obéit aux lois physiques du process industriel,
❑ L’humain est :
❖ Naturellement paresseux et fraudeur,
❖ Il n’est motivé que par le salaire,
❖ Il n’est pas ambitieux et cherche la sécurité
Mme N. Taibouni -14 - UEF51 – 2018/2019
Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.2- L’école classique
1.2.2.2 Les principes de l’organisation :
 Organisation hiérarchique(l’armée)
 L’autorité est pyramidale
 L’unicité du commandement,
 La spécialisation du travail

1.2.2.3 Les grands auteurs :


 Taylor (1856-1915) et l’OST
 Henry Ford (1863-1947) et le « fordisme »
 Henri Fayol (1841-1925) et l’administration
 Max Weber (1864-1920) et l’organisation
bureaucratique
Mme N. Taibouni -15 - UEF51 – 2018/2019
Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.2- L’école classique – Les grands auteurs
• 1911 : Inventeur de l’Organisation Scientifique du Travail
• Découpage vertical et horizontal du travail, la motivation par le salaire, : l’ouvrier
Taylor =machine

• Vers 1912 : applique l’OST et standardise le travail avec l’invention du travail à la chaîne ,
Augmente le salaire de ses ouvriers car ce sont les premiers clients.
Ford

• Vers 1916 Inventeur de l’organisation administrative


• Définit les (06) six fonctions de l’entreprise et les 14 principes de l’administration
Fayol

• L’inventeur de l’organisation bureaucratique, étudie l’autorité et définit 3 types


d’organisation selon l’exercice de cette autorité : Autorité charismatique, traditionnelle et
Weber rationnelle

Mme N. Taibouni -16 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.2- L’école classique – Synthèse
 Taylor : l’OST (sera fait en TD)
 Ford : la standardisation du produit final
 Fayol : Les 6 fonctions de l’entreprise et
 Administrer c’est Prévoir et planifier, organiser, commander,
coordonner et contrôler,
 et 14 principes d’administration (division du travail, L’autorité et la
responsabilité, La discipline , L’unité de commandement , L’unité de direction, La
subordination de l’intérêt individuel à l’intérêt général , La rémunération, Le
degré de décentralisation, La hiérarchie, L’ordre, L’équité, La stabilité du
personnel et l’initiative)
 Weber : Les systèmes d’autorité (charismatique, traditionnel, rationnel)
et les types d’organisation (charismatique, traditionnelle, bureaucratique)

Mme N. Taibouni -17 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.2- L’école classique – ses limites
 Déshumanisation du travail
 Approche normative tournée vers l’outil de production
(l’ouvrier) ou bien vers le commandement,
 Ignore les besoins de l’humain et des interactions entre les
individus,
 L’organisation est vue comme un système fermé
 Ignore l’environnement et ses interactions,
 Considère l’organisation comme étant stable,

Conséquences : Absentéisme, conflits sociaux, augmentation du


pouvoir syndical

Mme N. Taibouni -18 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- L’école des relations humaines

Source : extrait de « L'essentiel de la théorie


des organisations », Roger Aim, 2018

Mme N. Taibouni -19 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- L’école des relations humaines

 Ecole qui se développe vers les années 1930;

 Critique le Taylorisme et appelle à considérer :


➢ L’humain pour plus de productivité (le moral),
➢ D’autres facteurs de motivation que le salaire;
➢ L’importance de la dynamique de groupe,
➢ L’importance d’adapter le style de direction.

Mme N. Taibouni -20 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- L’école des RH – les grands hauteurs
•Remet en cause le taylorisme
Elton •Démontre l’importance des facteurs
Mayo psychologiques dans la motivation
•Démontre l’importance des relations
interpersonnelles

McGregor Lewin

ERH

Herzberg Maslow

Mme N. Taibouni -21 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- L’école des RH – les grands hauteurs
Elton
Mayo

McGregor Lewin

ERH • S’intéresse aux interactions au


sein d’un groupe de travail,
• Fondateur du concept
« Dynamique de Groupe »
Herzberg •Définit trois styles de leadership
Maslow
(autocratique, démocratique,
laisser-faire)

Mme N. Taibouni -22 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- L’école des RH – les grands hauteurs
Elton
Mayo

McGregor Lewin

ERH

Herzberg Maslow

Mme N. Taibouni -23 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- L’école des RH – les grands hauteurs
Facteurs source Facteurs source de
d’insatisfaction satisfaction • Invente le concept de
Elton
-Les conditions de -L’accomplissement,Mayo « Enrichissement des tâches »;
travail (chaleur, la possibilité de se • Etudie les facteurs de satisfaction et
bruit, espace de réaliser dans un d’insatisfaction au travail,
travail..) travail intéressant
-La rémunération McGregor
-La tâche elle-même • Définit les facteurs
Lewin d’insatisfaction
-La politique du -La considération, la (hygiène ) et les facteurs de
personnel,
l’encadrement, la
reconnaissance par
les autres
ERH satisfaction (motivation)
•Démontre que la motivation au
surveillance, -Les responsabilités, travail n’est pas conditionnée par la
-La sécurité de l’autonomie,
suppression des facteurs
l’emploi -L’avancement,
-Les relations avec l’évolution d’insatisfaction,
Herzberg Maslow
les collègues professionnelle

Mme N. Taibouni -24 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- L’école des RH• Définit
– les grands
la théorie « Y » duhauteurs
management qui est l’opposé de la
théorie
Elton classique qu’il a appelé « X »,
• Le travail peut être une source de
Mayo
satisfaction,
•Direction par objectifs
McGregor •Pour obtenir participation
Lewin et
adhésion, il faut satisfaire les besoins
ERH
de type 3 4 5
•Les hommes sont capables de
créativité et possèdent des
potentialités non utilisées ,
Herzberg •Il faut adapter le style de direction
Maslow
selon ces capacités

Mme N. Taibouni -25 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- L’école des RH – Synthèse
 La rémunération non économique joue un rôle capital dans la motivation
et le bonheur :
➢ L’argent n’est pas le seul élément pour motiver un individu.
➢ Conviction des ouvriers que la direction pense à leur bien-être.
➢ Etat d’esprit des salariés
 Importance du groupe, des relations sociales :
➢ L’individu ne réagit pas seulement comme une personne mais comme
membre d’un groupe, donc sensible aux sanctions et récompenses des autres
membres du groupe
 Importance du style de management :
➢ Autoritaire → réaction agressive, rébellion,…
➢ Démocratique→ participation, indépendance, responsabilité,…

Mme N. Taibouni -26 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- L’école des RH – Limites
L’inefficacité de ces théorie sur le terrain :
Certaines personnes continuent de travailler même s’il
n’y a aucune amélioration des conditions de travail,
La coopération ne constitue pas une motivation
suffisante,
Les ouvriers ne réagissent pas de la même manière,
Ne tient pas compte des aléas de l’environnement,
Suppose une psychologie sans complexité, centrée sur
l’homme social uniquement.

Mme N. Taibouni -27 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- L’école de la contingence

Source : extrait de « L'essentiel de la théorie


des organisations », Roger Aim, 2018

Mme N. Taibouni -28 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- Les théories de la contingence
organisationnelle :
Remettent en cause les structures des organisations
traditionnelles;
Stipulent qu’il n’existe pas une structure idéale et
optimale, mais des configurations organisationnelles
qui s’adaptent sous l’influence de certains facteurs,
Plusieurs travaux ont été menés entre 1960 et 1980
qui vont définir des facteurs de contingence qui
influent sur les choix organisationnels.

Mme N. Taibouni -29 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- Les théories de la contingence –Les
grands auteurs :
 Lawrence & Lorch : La contingence structurelle et
dynamique de l’organisation
➢ Etudient plusieurs entreprises avec les différentes formes de
pressions environnementales,
➢ Définissent :
➢ La différentiation : degré de segmentation de l’organisation en unité
fonctionnant de manière autonome,
➢ L’intégration : mécanisme de coordination entre les unités
➢ Démontrent que selon le degré d’instabilité de
l’environnement, les modes structurels de l’organisation
vont s’adapter et évoluer (dynamique de l’organisation)
Mme N. Taibouni -30 - UEF51 – 2018/2019
Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- Les théories de la contingence –Les
grands auteurs :
 Trist & Emery : L’organisation est un système socio-
technique
➢ L’organisation est un système ouvert où cohabitent un
système technique et un système social;
➢ L’organisation ne dépend ni de la technologie seule, ni de la
situation psychologique et sociale seules des hommes au
travail. Elle dépend des deux.
➢ La technologie définit un cadre qui pose des limites au type
d’organisation possible, mais il reste une marge de choix
selon le système social qui règne.

Mme N. Taibouni -31 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- Les théories de la contingence –Les
grands auteurs :
 Chandler : La stratégie est un déterminant de la structure
➢ L’organisation doit adapter sa structure selon sa stratégie de
développement,
➢ Selon lui, l’entreprise passe par 4 stades où elle fait des choix
stratégiques et adapte sa structure :
➢ 1er stade : « la petite entreprise » mono-produit est faiblement
structurée,
➢ 2ème stade : l’entreprise s’étend géographiquement et renforce sa
fonction administrative,
➢ 3ème stade : l’entreprise élargit ses activités au delà de son activité de
base, elle adopte une structure fonctionnelle,
➢ 4ème stade : l’entreprise se diversifie et adopte la structure
divisionnelle
Mme N. Taibouni UEF51 – 2018/2019
-32 -
Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- Les théories de la contingence –Les
grands auteurs :
 Mintzberg : la flexibilité organisationnelle
➢ Il propose une autre façon de voir les organisations et définit sa
dynamique, ses mécanismes de coordination et ses différentes
configurations

Ses travaux seront détaillés dans la section suivante.

Mme N. Taibouni -33 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- Les théories de la contingence – Synthèse
 Il n’y a pas une structure d’organisation qui
soit la meilleure de toutes.

 Toutes les structures d’organisation ne sont pas


aussi efficaces.

 Plusieurs facteurs influencent les choix


structurels

Mme N. Taibouni -34 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- Les approches sociologiques et
économiques :
Les approches sociologiques : L’organisation est un
construit social où l’individu est un individu libre, il peut
décider, et développer des comportements individuels en plus
de ceux professionnels.
➢ Les approches économiques : L’organisation où
l’entreprise est une entité orienté vers le profit, est l’agent
incontournable du développement des sociétés.

Mme N. Taibouni -35 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- Les approches sociologiques et
économiques :
Les approches sociologiques :
➢ Crozier et Friedberg (vers 1960) : étudient le pouvoir qui ne se limite
pas au pouvoir hiérarchique :
▪ Le pouvoir d’expertise,
▪ Le pouvoir lié à la maitrise de l’information et de la communication,
▪ Le pouvoir qui provient des règles de l’organisation,
▪ Le pouvoir qui provient de capacité à maitriser les « zones
d’incertitudes » qui procure pouvoir et autonomie aux individus

➢ Cyert et March (vers 1963) : l’organisation est une coalition d’acteurs.


Elle est composé de groupes d’acteurs aux intérêts différents. Chaque
groupe forme une coalition. Les décisions qui y sont prises sont le
résultat de négociation +/- implicite entre ces groupes.
Mme N. Taibouni -36 - UEF51 – 2018/2019
Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- Les approches sociologiques et
économiques :
Les approches économiques : Plusieurs théories et
plusieurs classifications divergentes.

➢ La classification de Gérard CHARREAUX (Professeur à l'Université


de Bourgogne) et Jean-Pierre PITOL-BELIN (Professeur à l'ESC de
Dijon) propose 5 courants principaux:
➢ les courants managérial et behavioriste,
➢ le courant des coûts de transactions,
➢ les théories des droits de propriété et de l'agence
➢ l'analyse économique de la bureaucratie

Mme N. Taibouni -37 - UEF51 – 2018/2019


Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- Les approches des praticiens –
Néo-classique :
1. Alfred P. SLOAN : La décentralisation
 Sloan passa la totalité de sa carrière à la Général Motors, dont 33 ans
comme Directeur général puis Président.
 Il est connu pour avoir fait de GM la première société mondiale, grâce à
la décentralisation, en appliquant 4 principes simples :
➢ Les divisions doivent être autonomes et jugées d'après la rentabilité
du capital investi,
➢ Certaines fonctions et certains contrôles doivent être centralisés
(finances, juridique, publicité, conception des voitures ...)
➢ La Direction Générale ne doit pas s'occuper d'exploitation mais de
politique générale.
➢ L'organigramme doit prévoir des passerelles afin d’assurer la
coordination et la circulation horizontale des informations
Mme N. Taibouni -38 - UEF51 – 2018/2019
Chapitre 1 : La théorie de l’organisation
1.2. Les théories de l’organisation
1.2.3- Les approches des praticiens –
Néo-classique :
1. Peter Druker : Le rôle du manager et la DPO
 Même s’il n’a pas pratiquer le management, il était professeur et
consultant auprès d’entreprises sur les questions de management,
 Il est parmi les pères du management moderne,
 Pour lui :
➢ la recherche du profit n'est pas une fin en soi. Le but premier de
l'entreprise est de créer, maintenir et développer une clientèle.,
➢ Les tâches majeurs des managers : fixer des objectifs, organiser le travail,
motiver et impliquer, établir des normes pour la performance et former,
➢ Seul deux services dans l'entreprise sont des centres de profit (les
autres étant des centres de coût) :
▪ La Recherche et Développement,
▪ Le Marketing : comprendre si parfaitement le client, le produit se
Mme N. Taibouni vend lui-même. -39 - UEF51 – 2018/2019
Réunion
Cours préparatoire
3ème année Licence ISIL
au Comité
Organisation Exécutif des S.I.
et Management

Merci
N

UEF51 – 2018/2019

Mme N. Taibouni
N_taibouni@esi.dz

Vous aimerez peut-être aussi