Vous êtes sur la page 1sur 13

Répartition de puissance et calcul de chutes de tension

But de TP :
Le but de ce TP est d’anlyser le problème de répartition de puissance dans les réseaux

électrique. Le programme à réaliser permet de traiter les points suivants :

1-Calculer les puissance transitées active et réactive dans les branches.

2- Calculer les tension aux niveaux des jeux de barres.

3-Calculer la chute de tension maximale.

Introduction
Le calcul de la répartition des charges au sein d’un réseau a pour objet de déterminer l’état du
réseau en fonction des charges qui sont connectées et de la répartition de la consommation sur
l’ensemble des nœuds du réseau. Ce calcul se fait en supposant que le réseau fonctionne en
régime permanent et que les générateurs fournissent la puissance électrique sous forme d’un
système de tensions et de courants alternatifs sinusoïdaux triphasés équilibrés directs. Le but
du calcul est de fournir une image exacte de la répartition des puissances actives et réactives
sur l’ensemble des éléments de transmission du réseau.

De même, la connaissance des courants de transits permet d’avoir une évaluation des pertes
en lignes et éventuellement de modifier le plan de tension afin de minimiser les pertes sur
l’ensemble du réseau.

La capacité de détermination des tensions en chaque nœud et des puissances active et réactive
que doit fournir la machine concernée, afin d’assurer le transport et la fourniture en chaque
nœud consommateur de la puissance demandée, permet de définir les consignes de réglage à
appliquer au niveau de chacune des machines connectées au réseau. Un tel calcul est utilisé
également pour des analyses de stabilité
Resau 1

Programmation en Matlab :
clc;close all; clear all
% % % comme la premiere etape, on a mis les données
u=30;
lrad=[
%nd na r0(om/km) x0(om/km) lij(Km)
1 2 0.15 0.30 15
2 3 0.20 0.30 10
3 4 0.30 0.35 10
4 5 0.40 0.35 10
];
jb=[
%nb P(Mw) Q(Mvar)
1 0 0.00
2 0.5 0.40
3 0.55 0.40
4 0.5 0.40
5 0.75 0.65
];

% phase2
% la methode regulière de lecture des donnes c'est comme dessous..

% % % % %lecture des données


% % % % % r0=lrad(:,3);
% % % % % x0=lrad(:,4);
% % % % % l=lrad(:,5);
% % % % % rtot=r0.*l;
% % % % % xtot=x0.*l;
% % % % % Pch=jb(:,2);
% % % % % Qch=jb(:,3);
% % % % % Sch=Pch+j*Qch;
% % % % % S12=sum(Sch(2:5));
% % % % % S23=S12-Sch(2);
% % % % % S34=S23-Sch(3);
% % % % % S45=S34-Sch(4);
% % % % % Sij=[S12 S23 S34 S45].......

% % mais c'est toujours plus pratique d'inserer des boucles..


rtot=lrad(:,3).*lrad(:,5);
xtot=lrad(:,4).*lrad(:,5);
sch=jb(:,2)+j*jb(:,3);
Pch=jb(:,2);
Qch=jb(:,3);
for n = 1:5
fprintf('Année n °: %i n ',n);
for i = 1:4
sch;
sij(i)=sum(sch(i+1:5));
pij=real(sij);
qij=imag(sij);

% % la chute de tension
duij(i)=(pij(i)*rtot(i)+qij(i)*xtot(i))/u(i);
u(i+1)=u(i)-duij(i);
% % les pertes de puissances actives dans les branches
dpij(i)=((pij(i)^2+qij(i)^2)/u(i)^2).*rtot(i);
% % les pertes de puissances reactives dans les branches
dqij(i)=((pij(i)^2+qij(i)^2)/u(i)^2).*xtot(i);
end
disp('les tensions aux niveaux des jeux de barres'); u
disp('les chutes de tensions'); duij
disp('les pertes actives'); dpij
disp('les pertes reactives'); dqij
disp('le pourcentage des pertes par rapport au puissance active
transitée'); dpij_totale=(sum(dpij))
if n == 1 stairs(u,'r','MarkerFaceColor','r');plot(u,'r')
end
if n == 2 stairs(u,'m','MarkerFaceColor','m');plot(u,'m')
end
if n == 3 stairs(u,'c','MarkerFaceColor','c');plot(u,'c')
end
if n == 4 stairs(u,'y','MarkerFaceColor','y'); plot(u,'y')
end
if n == 5 stairs(u,'b','MarkerFaceColor','b');plot(u,'b')
end
hold on;
sch(5)=sch(5)+sch(5)*0.02;
% sch(5)=n*(1.02*Pch(5)+j*1.02*Qch(5))autre methode
End

n=menu('quelle année','1er','2eme','3eme','4eme','5eme')
if n==1
sch(5)=sch(5)
elseif n==2
sch(5)=sch(5)+sch(5)*0.02
elseif n==3
sch(5)=sch(5)+sch(5)*0.02
elseif n==4
sch(5)=sch(5)+sch(5)*0.02
else
sch(5)=sch(5)+sch(5)*0.02
end

un mini programme j’ai peu l’injecter dans la boucle pour avoir l’abilité de choisir les valeurs
de l’année je veux
L’organigramme de calcul
Donc,dans ce TP on utilisera le software Matlab. Pourcela,la mise d es donnees sera etre sous
forme matricielle

Une matrice contient Une matrice contient


les valeurs des les valeurs des
resistances,reactances, puissances Actives,
longeurs Rad reactives Jb1

Le calcul des puissances


transitées utilisant la formule
de puissance dans chaque
branche

Le calcul des chutes de tension


ΔUij=
Deduire la tension du
[Pij* RTij+Qij*XTij]/U(i) Deduire les pertes
jeu de barre
actives
U(i+1)=Ui- ΔUij ΔPij=
[(Pij²+Qij²)/Ui²]*RTi
j
Les pertes actives
totales

ΔP(tot)= ∑ ΔPij

Redo les calculs sachant que la charge


au jeu de barre augmente annuelement
sch(5)=sch(5)+sch(5)*0.02
les résultats obtenus :

les tensions aux niveaux des jeux de barres pour une durée de 5 ans

Année n ° : 1 Année n ° : 2 Année n ° : 3 Année n ° : 4 Année n ° : 5

U1 30.0000 30.0000 30.0000 30.0000 30.0000

U2 29.5500 29.5469 29.5438 29.5406 29.5373

U3 29.2810 29.2755 29.2700 29.2643 29.2585

U4 29.0274 29.0188 29.0101 29.0011 28.9920

U5 28.8457 28.8334 28.8209 28.8081 28.7951

Les chutes et les pertes

Pour la premiere année Pour la deuxieme année


les chutes de tensions duij = les chutes de tensions duij =
0.4500 0.2690 0.2536 0.1817 0.4500 0.2690 0.2536 0.1817
les pertes actives dpij = les pertes actives dpij =
0.0218 0.0122 0.0093 0.0047 0.0218 0.0122 0.0093 0.0047
les pertes reactives dqij = les pertes reactives dqij =
0.0436 0.0184 0.0109 0.0041 0.0436 0.0184 0.0109 0.0041
Les pertes actives totales dpij_totale = Les pertes actives totales dpij_totale =
0.0480 0.0480

Pour La troisième année Pour La quatrieme année


les chutes de tensions duij = les chutes de tensions duij =
0.4562 0.2738 0.2599 0.1892 0.4594 0.2763 0.2632 0.1930
les pertes actives dpij = les pertes actives dpij =
0.0224 0.0127 0.0098 0.0051 0.0227 0.0129 0.0100 0.0053
les pertes reactives dqij = les pertes reactives dqij =
0.0448 0.0190 0.0114 0.0044 0.0454 0.0193 0.0117 0.0046
les pertes actives totales dpij_totale = les pertes actives totales dpij_totale =
0.0499 0.0509
Pour la cinquime année
les chutes de tensions duij =
0.4627 0.2788 0.2665 0.1969
les pertes actives dpij =
0.0230 0.0131 0.0103 0.0055
les pertes reactives dqij =
0.0460 0.0197 0.0120 0.0048
les pertes actives totales dpij_totale =
0.0519

Interprétation et commentaire:
On peut clairement voir que la tension diminie suivant de deux parametres:

Le niveau de jeu de barre(U1>U2>U3>U4>U5), et la durée de temps. Les resultats precéedents


étaient comme consequences des chutes de tensions

Les pertes actives totales augmentent an par an,ce qui peut engendrer des probleme technique
comme un claquage.. et de plus des problemes economiques dés de le cout des pertes

Ces problemes ont besoin d’une strategie pour minimiser au maximum les méfaits

Une solution est l’utilisation des plus grandes sections(de cable), ou bien utiliser une
compensation.

30

29.8

29.6

29.4

29.2

29

28.8
1 1.5 2 2.5 3 3.5 4 4.5 5
30

29.8

29.6

29.4

29.2

29

28.8

28.6
1 1.5 2 2.5 3 3.5 4 4.5 5

Donc, on peut voir les chutes de tension!


Réseau 2
Close all
clear all
clc

lrad2=[...
%nd na r0 x0 lij
1 2 0.20 0.2 5
2 3 0.20 0.2 10
3 4 0.20 0.3 10
4 5 0.20 0.3 10
3 6 0.20 0.3 2
6 7 0.20 0.3 2
7 8 0.20 0.3 2
8 9 0.20 0.3 2
];
jb2=[...
%nb p q
1 0.00 0.00
2 0.50 0.40
3 0.55 0.40
4 0.50 0.40
5 0.55 0.50
6 0.50 0.40
7 0.40 0.35
8 0.60 0.45
9 0.50 0.50
];
% %base equations
un=30%kv
rot=lrad2(:,3);
lij=lrad2(:,5);
rt=rot.*lij;
xot=lrad2(:,4);
xt=xot.*lij;
pch=jb2(:,2);
qch=jb2(:,3);
sch=pch+j*qch;
% %loop 1 to 5
for m=1:5
m
sch(5)=sch(5)+sch(5)*0.02;
sch(9)=sch(9)+sch(9)*0.02;
s12=sum(sch(2:9));
s23=s12-sch(2);
s36=sum(sch(6:9));
s34=s23-sch(3)-s36;
s45=s34-sch(4);
s67=s36-sch(6);
s78=s67-sch(7);
s89=s78-sch(8);
sij=[s12; s23; s34; s45; s36; s67; s78; s89];
pij=real(sij);
qij=imag(sij);
u(1)=un;
for i=1:4
duij(i)=(pij(i)*rt(i)+qij(i)*xt(i))/u(i);
u(i+1)=u(i)-duij(i);

end
duij(5)=(pij(5)*rt(5)+qij(5)*xt(5))/u(3);
u(6)=u(3)-duij(5);
% % loop 6 to 8
for i=6:8
duij(i)=(pij(i)*rt(i)+qij(i)*xt(i))/u(i);
u(i+1)=u(i)-duij(i);
end
% % last loop
for i=1:8

dpij(i)=[(pij(i)^2+qij(i)^2)/u(i)^2]*rt(i);
dqij(i)=[(pij(i)^2+qij(i)^2)/u(i)^2]*xt(i);
end
%chute de tension
duij=[duij(1);duij(2);duij(3);duij(4);duij(5);duij(6);duij(7);duij(8)]
% tension
u=[u(1);u(2);u(3);u(4);u(5);u(6);u(7);u(8);u(9)]
%puissance des charge
sch=[sch(1);sch(2);sch(3);sch(4);sch(5);sch(6);sch(7);sch(8);sch(9)]
%puissance transités
sij=[s12; s23; s34; s45; s36; s67; s78; s89]
%max puissance pertes
dpijtot(m)=sum(dpij(1:8));

stairs (u,'r','linewidth',1.2);
hold on
plot (u);
end
dpijtot

les Résultats obtenus :

- Les puissance des charges :

Sch 2 Sch 3 Sch 4 Sch 5 Sch 6


4.1000 + 3.4000i 3.6000 +3.0000i 1.0500 + 0.9000i 0.5500 + 0.5000i 2.0000 +1.7000i

Sch 7 Sch 8 Sch 9


1.5000 +1.3000i 1.1000 + 0.9500i 0.5000 + 0.5000i
- Les puissances transitées

S12 S23 S34 S45


4.1000 + 3.4000i 3.6000 + 3.0000i 1.0500 + 0.9000i 0.5500 + 0.5000i

S56 S67 S78 S89


2.0000 + 1.7000i 1.5000 + 1.3000i 1.1000 + 0.9500i 0.5000 + 0.5000i

- Les chutes des tensions :

DU12 DU23 DU34 DU45


0.2500 0.4437 0.1638 0.0892

DU56 DU67 DU78 DU89


0.0621 0.0472 0.0346 0.0171

- Les tensions :

U1 U2 U3 U4 U5
30.0000 29.7500 29.3063 29.1425 29.0533
U6 U7 U8 U9
29.2442 29.1970 29.1624 29.1453

30
30
29.9
29.9
29.8
29.8
29.7
29.7
29.6
29.6
29.5
29.5
29.4
29.4
29.3
29.3
29.2
29.2
29.1
29.1
29
1 2 3 4 5 6 7 8 9
29
1 2 3 4 5 6 7 8 9

• Interprétation et commentaires :

la liaison d’une reseau secondaire a causé une chute de tension énorme au niveau de la
charge S3

-les Résultats obtenu pour une augmentation de la charge aux jeux de barres 5 avec un
taux annuel de 2% par rapport à la charge courante pour une durée de 5 ans :
30

29.9

29.8

29.7

29.6

29.5

29.4

29.3

29.2

29.1

29
1 2 3 4 5 6 7 8 9

- Les puissances transitées :

S12 S23 S34 S45


4.1210 + 3.4200i 3.6210 + 3.0200i 1.0610 + 0.9100i 0.5610 + 0.5100i
4.1424 + 3.4404i 3.6424 + 3.0404i 1.0722 + 0.9202i 0.5722 + 0.5202i
4.1643 + 3.4612i 3.6643 + 3.0612i 1.0837 + 0.9306i 0.5837 + 0.5306i
4.1866 + 3.4824i 3.6866 + 3.0824i 1.0953 + 0.9412i 0.5953 + 0.5412i
4.2093 + 3.5041i 3.7093 + 3.1041i 1.1072 + 0.9520i 0.6072 + 0.5520i

S56 S67 S78 S98


2.0100 + 1.7100i 1.5100 + 1.3100i 1.1100 + 0.9600i 0.5100 + 0.5100i
2.0202 + 1.7202i 1.5202 + 1.3202i 1.1202 + 0.9702i 0.5202 + 0.5202i
2.0306 + 1.7306i 1.5306 + 1.3306i 1.1306 + 0.9806i 0.5306 + 0.5306i
2.0412 + 1.7412i 1.5412 + 1.3412i 1.1412 + 0.9912i 0.5412 + 0.5412i
2.0520 + 1.7520i 1.5520 + 1.3520i 1.1520 + 1.0020i 0.5520 + 0.5520i
- Les chutes des tensions :

DU12 DU23 DU34 DU45


0.2514 0.4465 0.1656 0.0910
0.2528 0.4493 0.1674 0.0929
0.2542 0.4522 0.1693 0.0947
0.2556 0.4551 0.1712 0.0967
0.2571 0.4582 0.1731 0.0986

DU56 DU67 DU78 DU89


0.0625 0.0475 0.0349 0.0175
0.0628 0.0479 0.0353 0.0178
0.0632 0.0483 0.0357 0.0182
0.0635 0.0486 0.0360 0.0186
0.0639 0.0490 0.0364 0.0189

- Les tensions :

U1 U2 U3 U4 U5
30.0000 29.7486 29.3022 29.1366 29.0456
30.0000 29.7472 29.2979 29.1305 29.0377
30.0000 29.7458 29.2936 29.1243 29.0296
30.0000 29.7444 29.2892 29.1180 29.0214
30.0000 29.7429 29.2847 29.1116 29.0130

U6 U7 U8 U9
29.2397 29.1922 29.1572 29.1397
29.2351 29.1872 29.1519 29.1341
29.2304 29.1822 29.1465 29.1283
29.2257 29.1770 29.1410 29.1224
29.2208 29.1718 29.1354 29.1165