Vous êtes sur la page 1sur 3

Transmission d'énergie électrique sans fil par induction.

L'étude de la transmission d'énergie électrique sans fil par induction donne lieu à un certain nombre
de choix physiques, technologiques afin de rendre le système optimal en tenant compte des
contraintes matérielles, physiques et humaines.
Nous éprouvons un intérêt pour l'électronique et le caractère concret du phénomène de transmission
d’énergie électrique (chargeurs, réduction des fils). La dimension écologique a également été
déterminante dans la mesure où la gestion et le stockage de l’électricité constituent des enjeux
majeurs dans une époque de transition énergétique.

Ce TIPE fait l'objet d'un travail de groupe.


Liste des membres du groupe :
- GALVEZ Arno

Positionnement thématique (étape 1)


SCIENCES INDUSTRIELLES (Génie Electrique), SCIENCES INDUSTRIELLES (Génie
Energétique), PHYSIQUE (Physique Ondulatoire).

Mots-clés (étape 1)
Mots-Clés (en français) Mots-Clés (en anglais)
Induction Induction
Transfert énergétique Energy transfer
Sans fil Wireless
Bobines couplées coupled coils
Résonance magnétique Magnetic resonance

Bibliographie commentée
Les besoins croissants en énergie des appareils mobiles proposent actuellement un défi considérable
aux scientifiques, ingénieurs et industriels en matière de production, de stockage mais également de
transmission énergétique [1]. La transmission filaire reste le moyen le plus courant de relier une
source d’énergie électrique à un utilisateur. Cette technique, bien qu’elle permette de préserver un
maximum de puissance, trouve sa limite dans son encombrement lorsque plusieurs dispositifs sont
utilisés (téléphone, montre connectée, tablettes…). Les enjeux que représenterait une transmission
de puissance sans fil sont considérables dans de nombreux domaines : la recharge des appareils
domestiques ou des voitures électriques compte tenu du développement rapide de ce secteur [2], la
médecine puisque de nombreux appareils implantés dans le corps (pacemakers, prothèses)
nécessitent un apport en énergie et pourrait être rechargés à distance évitant ainsi des opérations
lourdes [3].

Ainsi, le phénomène d’induction électromagnétique dans l’ARQS nécessite un bon couplage entre

1
deux enroulements primaire et secondaire pouvant être assuré par un matériau ferromagnétique [8].
Lorsque le couplage est aérien, la transmission de puissance est fortement diminuée et il est ainsi
possible d’utiliser un couplage résonant en champ proche. Ce phénomène physique, découvert au
XVIIIème siècle par Faraday, n’a été mis en lumière dans le cadre de la transmission d’énergie sans
fil qu’au XIXème siècle par Nikola Tesla qui a utilisé le principe de résonnance à haute et basse
fréquences pour des courants alternatifs. Mais les échecs subis par Tesla ont conduit les
scientifiques à hypothéquer cette technologie jusqu’à la fin du XXème siècle [4]. Des études récentes
ont cependant donné des résultats satisfaisants ; en effet une équipe du MIT dirigée par Marin
Soljačić a réussi à transmettre une puissance de 60 W sur une distance de 6 m grâce à des bobines
simples et le principe de résonance [5].

On relève deux principales applications distinctes de cette transmission. Tout d’abord il est possible
de recharger les batteries et les piles de nos appareils à distance en couplant le système de stockage
au récepteur du système de transmission. Cependant, il s’avère être aussi possible de réaliser une
alimentation directe d’appareils domestiques modestes cités précédemment [6]. Il s’agit alors de
mettre en place des systèmes permettant une transmission efficace dans de grandes zones. Notre
étude portera principalement sur la première utilisation.

Bien entendu, ces choix doivent être effectués dans l’optique d’une utilisation destinée au grand
public et tenir compte des contraintes matérielles, technologiques, budgétaires et sanitaires. Les
multiples études sur les champs magnétiques nous révèlent par ailleurs que ce procédé n’émet
aucune radiation et n’interagie la plupart du temps pas avec les matériaux environnant. Par
conséquent, le corps humain ne sera pas affecté par ce champ magnétique fort pour des
transmissions de puissance [6].

Le principal problème que pose ce principe de transmission par induction est son faible rendement
avéré, ainsi que la taille de la zone où la réception est suffisante pour capter un champ magnétique
convenable. En effet, il est impossible de réaliser un couplage « parfait » tel qu’il est réalisé sur des
transformateurs puisque les bobines émettrice et réceptrice sont disjointes.

Nous étudierons dans notre cas la transmission en champ proche par couplage non-résonant dans
un premier temps pour ensuite s’orienter vers un couplage fort résonant, dans l’optique d’améliorer
le rendement [7].

Problématique retenue
Le principe de résonance entre deux bobines en couplage fort doit permettre de limiter les pertes
lors d’un transfert de puissance électrique sans fil. Le but étant de déterminer de manière théorique
les marges de manœuvre disponibles et confronter ces résultats aux réalités expérimentales dans le
cadre d’une utilisation domestique.

2
Objectifs du TIPE
a) Je vais dans un premier temps définir le cadre théorique de notre étude en recherchant des
articles scientifiques sur le sujet, en mettant en équation les circuits électriques utilisés et en
repérant les différents paramètres influant sur le rendement de notre système de transmission de
puissance.

b) Dans un deuxième temps, je m’intéresserais à l’utilisation du champ proche pour réaliser le


couplage entre les deux circuits électriques en exploitant l’aspect résonant avec mon binôme.

Abstract
Today, the use of electric wire is a problem because of the increasing number of electric devices. So
the wireless transmission by coupled coils represents an alternative solution used in wireless
charger. The low yield of this system can be improved by strongly coupled circuits. The use of
capacitor to create a resonant circuit increases the power transferred from a coil to another. In our
study, we realize a coupled device and verify the improvement of the energy transfer. Then, we
measure the different parameters like frequency, distance or angle between the coils to evaluate
their impact.

Références bibliographiques
[1] EDF : La consommation d'électricité dans le monde : https://www.lenergieenquestions.fr/la-
consommation-delectricite-dans-le-monde/
[2] Steve Brachmann : Wireless induction charging is coming to electric vehicles :
http://www.ipwatchdog.com/2015/06/18/wireless-induction-charging-is-coming-to-electric-
vehicles/id=58756/
[3] Wei Wang : Etude de la transmission d'énergie sans fil (WPT) basée sur la résonance couplée
magnétique : Thèse au département de génie électrique, école polytechnique de Montréal,
https://publications.polymtl.ca/1496/1/2014_WeiWang.pdf
[4] Massimo Teodorani : Tesla, l'éclair de génie : Livre aux éditions Macro editions, Aout 2012,
Collection "Science et Connaissance"
[5] David L. Chandler : Toward more efficient wireless power delivery : Article MIT News,
http://news.mit.edu/2010/wireless-power-0409
[6] Eric Giler, TED : Eric Giler demonstrates wireless electricity at TEDGlobal 2009 :
Conférence chercheur pour le magasine TED, https://www.youtube.com/watch?v=j4sAzaKfbRc
[7] Aristeidis Karalis, J.D. Joannopoulos, Marin Soljacic : Efficient wireless non-radiative mid-
range energy transfer : Annals of physics, http://www.mit.edu/~soljacic/wireless-power_AoP.pdf