Vous êtes sur la page 1sur 5

DEVOIR DE CALCULS DE STRUCTURES N°1-1

TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION ............................................................................................................................... 2

1. GÉNÉRALITÉS SUR ANSYS ................................................................................................. 3


2. CAD INTÉGRATION .............................................................................................................. 3
3. ANSYS WORKBENCH ............................................................................................................. 4
3.1. DesignModeler - Le lien entre CAO et FEM ............................................................... 4
3.2. DesignXplorer - Optimisation de paramètre .................................................................. 4
3.3. Module Fatigue - Analyse de résistance à la fatigue ...................................................... 5

CONCLUSION ...................................................................................................................................... 5
BIBLIOGRAPHIE .................................................................................................................................. 5

Rédigé par BAYE, BOUTIANALA et NLEND Page 1


DEVOIR DE CALCULS DE STRUCTURES N°1-1

INTRODUCTION

La méthode des éléments finis est une méthode générale pour résoudre les
problèmes industriels. Elle est actuellement appliquée dans des domaines très divers pour
résoudre des problèmes de mécanique des solides et/ou de mécanique des fluides, des
problèmes de thermique, d’électricité, d’électromagnétisme, etc. les outils actuels
(progiciels industriels) permettent même de résoudre les problèmes ou ces phénomènes
sont couplés. Cette méthode n’est cependant pas la seule (équations intégrales, différences
finies sont aussi utilisées) à être proposée à travers des outils industriels, mais, en
mécanique des solides, elle est actuellement très populaire à cause de sa (relative) facilité
d’utilisation et de son très grand domaine d’application.

Parmi les logiciels industriels disponibles sur le marché, on peut citer ABAQUS,
ADINA, ANSYS, ASKA, CASTEM 2000, CASTOR, MARC, MEF, NASTRAN,
SESAM, SYSTUS et quelques autres.

Du point de vue pratique, l’utilisation de la méthode se fait à travers l’utilisation


d’un logiciel. Un logiciel offre à l’utilisateur un certain nombre de possibilités à travers :

une bibliothèque d’éléments,


un ensemble d’algorithmes de résolution.

Le modèle éléments finis est construit en utilisant les divers types d’éléments
proposés et les simulations sont effectuées en utilisant les algorithmes disponibles. Parmi
ces algorithmes, on trouve par exemple les résolutions en statique linéaire, en statique
non-linéaire (flambement, grands déplacements, grandes déformations, comportement
élastoplastique), en dynamique transitoire ou en régime permanant et les recherche de
mode et de fréquences propres de vibration.

ANSYS, un logiciel industriel parmi d’autre, est le code sur lequel s’est portée
notre attention. En effet, comme nous le verrons, il est fortement intuitif et relativement
facile à appréhender. Dans toute la suite, il fera l’objet de plus amples détails sur ses
fonctionnalités et ses spécificités. Notons que pour des raisons de taille (qui doit être
petite pour pouvoir être aisément transférables) de ce rapport, nous avons proscris un
grand nombre les images en lien avec le code présenté.

Rédigé par BAYE, BOUTIANALA et NLEND Page 2


DEVOIR DE CALCULS DE STRUCTURES N°1-1

1. GÉNÉRALITÉS SUR ANSYS

ANSYS, avec ces 90 000 installations commerciales dans 8 900 sociétés, représente
25% du marché mondial du calcul FEM (Finite Element Method, en français Méthode
par Éléments Finis). ANSYS ne s’est pas seulement établi comme une solution efficace
dans les secteurs classiques de la simulation comme l’automobile, l’aviation civile,
l’industrie spatiale ou la construction de machine mais également dans les branches plus
récentes comme la microtechnique, la microélectronique ou l’industrie médicale. ANSYS
couvre par ses caractéristiques multi-physiques pratiquement toutes les disciplines de la
simulation numérique FEM à savoir le calcul statique, dynamique, de choc/chute,
structurel, thermique, électromagnétique, électrostatique, piézoélectrique, d’écoulements
(CFD), d’optimisation topologique mais également d’acoustique, de matériaux
composites etc. Chaque physique pouvant être de plus couplée l’une à l’autre.

Le nouvel environnement ANSYS Workbench (espace de travail en français) permet


un calcul associatif avec la CAO (transfert direct des géométries et pilotage des
paramètres géométriques depuis ANSYS supportés sont Pro/E, Catia v4 et v5, UG,
Solidworks, Inventor, SolidEdge, MDT, Parasolid, SAT). Par la suite, nous parlerons
des concepts et des aptitudes du code ANSYS.

2. CAD INTÉGRATION

ANSYS propose le calcul couplé de plusieurs phénomènes physiques agissant


simultanément, par exemple, l’interaction fluide-structure ("Multiphysics Solution").

Avec Workbench, une nouvelle plate-forme de calcul, ANSYS a rendu possible


l'intégration de la simulation très tôt dans le processus de développement et la
construction de nouveaux produits.

D’autre part, au sein du code ANSYS, le processus d’analyse d’un problème peut être
divisé en trois (03) phases distinctes :

o La modélisation numérique : construction d’une représentation numérique d’une


partie ou du système étudié.
o La simulation : mise en place des matériaux, forces et contraintes. Spécification du
type d’analyse et détermination qualitative des résultats.
o L’optimisation : détermination des réglages optimaux pour les paramètres propres
au système.
Rédigé par BAYE, BOUTIANALA et NLEND Page 3
DEVOIR DE CALCULS DE STRUCTURES N°1-1

Par la suite, nous nous attarderons sur ANSYS Workbench, le nouvel espace de
travail du code ANSYS (disponible à partir de la version 10).

3. ANSYS WORKBENCH

ANSYS couvre quasiment tous les domaines d’utilisation de la simulation FEM dans
les domaines de la mécanique des structures, des fluides, mais aussi de
l’électromagnétisme.

D’un point de vue pratique, l’utilisateur dispose de l’environnement ANSYS


Workbench en plus de l’interface classique du logiciel (spécifique aux versions
antérieures). Workbench est le premier représentant d’une nouvelle génération
d’environnements programmables et est la référence en ce qui concerne:

o L'automatisation des différentes phases de calcul (Ex : le maillage, la définition


des contacts, la génération de rapports, etc.),
o l'intégration CAO,
o les performances de calcul et la qualité des résultats,
o l'intégration d'autres logiciels et d'autres types de calcul (Ex : MBS)

Ces points sont de véritables atouts pour ANSYS vis-à-vis de la concurrence. En


effet, l'environnement Workbench permet, en plus des avantages cités, d'obtenir
rapidement des résultats de haute qualité. En plus des modules de base pour le calcul,
ANSYS propose des solutions « Add-On », qui aident l’utilisateur de manière élégante
et efficace dans son travail quotidien.

3.1. DesignModeler - Le lien entre CAO et FEM

DesignModeler est un module intégré à l’environnement Workbench offrant une


large palette d’outils pour la création et l’adaptation de géométrie en vue d’un calcul
FEM.

3.2. DesignXplorer - Optimisation de paramètre

Lorsque la robustesse d'un modèle est importante, les études de sensitivité menées
avec DesignXplorer permettent à l’utilisateur de mesurer l’influence de différents
paramètres sur un résultat et de tirer des conclusions en vue d'une optimisation.

Rédigé par BAYE, BOUTIANALA et NLEND Page 4


DEVOIR DE CALCULS DE STRUCTURES N°1-1

3.3. Module Fatigue - Analyse de résistance à la fatigue

Ce module permet le calcul du comportement de pièces sous des charges cycliques


constantes ou variables. Mis en relation avec les normes FKM, ce module permet une
entrée en matière simple dans le calcul de résistance à la fatigue de pièces massives.

CONCLUSION

En conclusion, force est de noter toute la simplification qui est mise en place par
le code ANSYS pour une étude de modélisation d’une manière globale. Cependant, la
langue anglaise n’étant pas une formalité pour l’ensemble des membres, nous avons
rencontré des difficultés plus ou moins prononcées dans l’apprentissage du code.
Néanmoins, son caractère intuitif nous a tout de même permit d’enrichir nos
connaissances sur ce code.

Par la suite, les travaux pratiques que nous aurons à faire ne manqueront pas
d’améliorer notre « maîtrise » du logiciel et d’affiner notre efficacité dans les calculs sur
les structures, notamment dans la modélisation.

BIBLIOGRAPHIE

o Kent L. LAUWRENCE, ANSYS Workbench Tutorial, SDC publication.


o www.wikipedia.org
o www.spaceclaim.com

Rédigé par BAYE, BOUTIANALA et NLEND Page 5

Vous aimerez peut-être aussi