Vous êtes sur la page 1sur 9

EXERCICES DE PHYSIQUE APPLIQUEE SUR LES MOTEURS CONTINUS TGE

EXERCICE 1 (interrogation écrite )

1. Réversibilité de la machine à courant continu : Donner les 2 conventions utilisées et les


expressions de la tension correspondante . Comparer E et U dans chaque cas .
2. Donner 2 expressions de la fem E et du moment du couple électromagnétique Te pour un moteur à
courant continu à excitation séparée.
3. Exprimer n en fonction de U ,R ,I et .
4. Comment varie la vitesse si I augmente (U et ie constants ) , si U augmente (I et ie constants ), si
ie diminue (U et I constants ) .
5. Caractéristiques :. Reconnaître ces caractéristiques a) b) c) d) ci-dessous.

a b c d
6. Donner les méthodes de mesure du rendement .
7. Comment mesure t on les pertes collectives? Préciser le montage et les conditions de mesure
8. Quel est la condition d’équilibre d’un moteur? Comment trouve t on le point de fonctionnement ?
9. Donner les expressions de la fem et du couple électromagnétique du moteur à courant continue
série non saturée .

EXERCICE 2 (Interrogation écrite )

1. Donner le symbole de la machine à courant continu . Préciser les noms , les courants et tensions des
différents circuits .
2. Expliquer le fonctionnement de la machine à courant continu et la réversibilité .
3. Donner les différentes pertes dans une machine à courant continu et préciser de quoi elles
dépendent .
4. n relève sur la plaque signalétique les caractéristique nominales suivantes : UN=220V ,IN=10A,
nN=1000tr/min, Vex=220V , iex=0.5A . On mesure R=2 et E=0,2.n (E en V et n en tr/min)

4.1. Justifier que E=0,2.n


4.2. U=220V et n= 1000tr/min : Calculer E , en déduire le fonctionnement de la machine et le
courant I. Calculer Te et Pe .
4.3. U=220V et n= 1150tr/min : Calculer E , en déduire le fonctionnement de la machine et le
courant I .

CAILLIEREZ G LYCEE CAMILLE CLAUDEL FOURMIES 1/9


EXERCICE 3

Une machine à courant continu a les caractéristiques suivantes:


Tension nominale UN=24V, Résistance de l’induit R=2 et Courant induit nominal IN=2A. Le flux sous un
pôle est constant .

1. Pour n=1500tr/min et U = UN : E=21V


Comment fonctionne la machine . Calculer le courant induit I, le moment du couple
électromagnétique et la puissance électromagnétique
2. Pour n=2000tr/min et U= UN. Calculer la fem E et en déduire le fonctionnement de la machine.
Calculer le courant induit, le moment du couple . Que peut on dire de ce couple?
Remarque : On précisera les relations utilisées et leur unités

EXERCICE 4

Une machine à courant continu a les caractéristiques suivantes: Tension nominale U N=220V ;
Résistance de l’induit R=2 . Le flux sous un pôle est constant ; E = 0,2.n (E en V et n tr/min) .
(prendre 1/= 0,32 )

1. Donner le schéma représentant la machine à courant continu et préciser les noms des
différentes parties .
2. Donner l'expression générale de la fem E et montrer que E est proportionnelle à n .
3. U = UN =220V et n=1000tr/min
Calculer la fem E et en déduire le fonctionnement de la machine . Calculer le courant induit
I, le moment du couple électromagnétique et la puissance électromagnétique
4. U= UN , n=1200tr/min . Calculer la fem E et en déduire le fonctionnement de la machine.
Calculer le courant induit.

CAILLIEREZ G LYCEE CAMILLE CLAUDEL FOURMIES 2/9


EXERCICE 5

La plaque signalétique d'un moteur à courant continu indique : UN=200V , IN=100A nN=1350 tr/min,
Vex=200V iex=5A .
Un essai en génératrice à vide d'une machine à courant continu à permis de relever pour i e=5A , E= 160 V
à 1200 tr/mn. La résistance de l'induit est égale à R= 0,20 . Cette machine est utilisée en moteur à
excitation indépendante et constante : ie = 5 A . On néglige les pertes autres que par effet Joule et le
couple de pertes .

1. Montrer que E = 8n ( E est la f.é.m. du moteur en volts et n sa fréquence de rotation en tours par
seconde ) .
2. U désigne la tension aux bornes de l'induit. Calculer en fonction de U et n :
2.1. L'intensité I du courant qui traverse l'induit I (U,n );
2.2. Le couple Te du moteur et le couple utile ;
2.3. Le moment Tu du couple utile .[ On vérifiera que le moment du couple utile peut s'écrire
Tu = 6,36. (U - 8n) ] .
3. Le moteur de couple utile Tu = 6,36. (U - 8n) entraîne une charge dont le moment du couple
résistant Tr exprimé en Nm, est lié à la fréquence de rotation n (tr/s), par la relation : Tr = 40 +
2.n.
3.1. La tension aux bornes de l'induit est constante U = 200 V : Déterminer la fréquence de
rotation du groupe , le moment du couple utile du moteur et le courant induit . (On pourra
utiliser une détermination graphique ou mathématique )
3.2. La tension aux bornes de l'induit est variable : Etablir n (U) . Calculer la fréquence de
rotation du groupe lorsque la tension U=100 V. Quelle tension minimale U m doit-on appliquer
aux bornes de l'induit pour que le moteur démarre?
T (Nm )

10 n

200 (t r/m in )

CAILLIEREZ G LYCEE CAMILLE CLAUDEL FOURMIES 3/9


EXERCICE 6 MACHINE A COURANT CONTINU POLY EXCITATION .

Une machine à courant continu non saturée est telle que sa fem E=0,4.n.Ie avec E fem en Volt, n vitesse
en tr/s et Ie courant d'excitation en A . La résistance de l'induit R=0,8 et celle de l'inducteur R'=0,4
.
Pour la vitesse et l'excitation nominales , les pertes fer et mécaniques valent 100W et engendre un
couple de pertes de 0,8Nm (on le supposera constant dans tout le devoir).

1. Fonctionnement en moteur à excitation séparée . Préciser le schéma .

1.1. Fonctionnement nominal : UN=220V IN=25A et Ie=25A.


Calculer la fem E , la vitesse n (en tr/s et en tr/min), le couple électromagnétique Te, le couple
utile Tu , la puissance utile Pu et le rendement  .
1.2. Donner le schéma du montage et les conditions permettant de mesurer les pertes fer et
mécanique.
Préciser les appareils nécessaires (calibre, type) et la valeur des courants et tensions.
1.3. La charge présente un couple résistant constant quelque soit la vitesse et égal au couple utile
nominal Tr=TuN
On fait varier la vitesse par action sur la tension induit en maintenant le courant d'excitation
constant .
Etablir la relation donnant la vitesse n en tr/s puis en tr/min en fonction de U. Tracer n(U) [n
en tr/min et U en V variant de 0 à 220V ]

2. Fonctionnement en moteur série . Préciser le schéma .

2.1. Montrer que Te(I)=6,37.10-2.I2. En déduire Tu(I).


2.2. La charge présente un couple Tr=9+1,5.n (Tr en Nm et n en tr/s). La caractéristique Tu(n) pour
U=220V est donnée par les points dessous.

vitesse tr/min 1080 1200 1320 1440 1560


Tu Nm 42,9 35,6 30 25,6 22,1

Déterminer graphiquement l'état du moteur : Tu et n.(Echelles:2 Nm/cm et 100 tr/min /cm).


En déduire le couple électromagnétique Te , le courant I et le rendement du moteur.
2.3. On modifie la vitesse par action sur la tension d'alimentation.
Pour n=600tr/min : calculer Tu , I et U.

CAILLIEREZ G LYCEE CAMILLE CLAUDEL FOURMIES 4/9


EXERCICE 7

La plaque signalétique d'un moteur à courant continu à excitation indépendante donne :


La tension d'alimentation de l'induit : UN = 220 V ; l'intensité du courant d'induit : IN = 20 A ;
La fréquence de rotation : nN = 1500tr/min ; La puissance utile nominale Pu N=4 kW
L'intensité du courant d'excitation iex= 1A et la tension d'excitation Vex=220V
La résistance de l'induit mesurée à chaud est de R=0,5  .

1. Fonctionnement nominal.
1.1. Donner le schéma équivalent du moteur et préciser les différents éléments des circuits (courants ,
tensions etc ).
1.2. Faire un bilan des puissances et calculer la puissance absorbée totale , le rendement et les
différentes pertes .
1.3. Calculer la fem du moteur, les moments du couple électromagnétique, utile et de perte Tp.(on
supposera ce couple de pertes constant dans la suite du problème) .
1.4. Comment appellent on les pertes autres que par effet joule ? Que représentent ces pertes ? Préciser
comment on les mesure .Donner le schéma du montage , préciser les courants et tensions dans cet
essai .
2. Fonctionnement en charge à vitesse variable : le moment du couple résistant est constant quelque soit la
vitesse et est égal au moment du couple nominal du moteur .
2.1. Justifier que le courant induit est constant . Quelle est sa valeur .
2.2. Déterminer et tracer n(U) (U en V et n en tr/min ) (2000tr/min>n>0 ) .

3. Freinage : U=220V. On limite la vitesse de la machine à courant continu en descente à 1650tr/min.


L'excitation étant constante (iex= 1 A) .
3.1. Calculer la fem E et le courant induit .Montrer que la machine fonctionne en génératrice .
3.2. Calculer la puissance renvoyée dans le réseau continu U=220V.

CAILLIEREZ G LYCEE CAMILLE CLAUDEL FOURMIES 5/9


CORRIGE DE L’ EXERCICE 7

I. UN = 220 V IN = 20 A ; nN = 1500tr/min PuN=4 kW , I


Iex
iex=1A ,Vex=220V, R=0,5 . E
Vex r
U
R
1.1. Fonctionnement nominal .
inducteur ou excitation Induit

1.1.1. Schéma équivalent ci contre .

pc= pm+pfer
1.1.2. Pabst = UN.IN+Vex.Iex
Pabst = 220x10+220x1 = 4620W , Pe=E.I=Te. 
Pabs= U.I Pu= Tu. 
 = Pu/Pabst=4000/4620=86,6% .
pjI = RI2= 0,5x202=200W ,
pjex=Vex.Iex=220*1=220W ,
pertes = Pabst-Pu = 620W Pex=Vex.Iex pjex=Vex.Iex pj=R.I 2
pjex+pjI+pc  pc = ……………………………..

1.1.3. UN=EN+RIN  E=UN-RIN=210V ,


Te = EI/= 206*20/(2**1500/60) =26.7Nm , A iex=1A
Iv A
Tu = Pu/ =25.5 Nm , Tp=Te-Tu= 1.3 Nm
Rh
ou Tp = pc/ = 1,27 Nm Uv V M Vex=
= r 220V
=
Induit Inducteur =
1.1.4. Les pertes autres que par effet Joule sont les
Machine désaccouplée
pertes collectives, elles correspondent aux de la charge
pertes mécaniques et magnétiques (dans le
fer) . On les mesure dans un essai à vide : Pv
=Uv.Iv  pc Uv = EN= 210 V donc Iv = pc/Uv
= 200/210 = 0,95A

1.2. Fonctionnement en charge à vitesse variable : Tr=TuN =cte

1.2.1. Tu=Te-Tp=KI-Tp Toutes les grandeurs sont constantes donc I=cte . Tu=TuN  I=IN=10A
1.2.2. U=E+RI  U=kn+RI avec k=EN/nN=EN/nN=210/1500 = 0,14
 n = (U - RI )/k = (U – 0,5. 20 )/0,14  n(U) = 7,14.U – 71,4
On trace la droite passant par les points U = 10 V n = 0 et UN = 220 V nN = 1500 tr/min
3. Freinage : U= 220V , n= 1650tr/min , iex=1 A .
3.1. E = kn = 0,14 1650 =231V > UN = 220 V U=E+RI donc I= ( E- U)/R = - 22 A
La machine à courant continu est donc génératrice
3.2. La puissance renvoyée sur le réseau vaut P = UI = 220.-22 = - 4820 W

CAILLIEREZ G LYCEE CAMILLE CLAUDEL FOURMIES 6/9


EXERCICE 8

Une machine d'extraction d'un puits de mine est entraînée par un moteur à courant continu à
excitation indépendante . L'induit de résistance R = 0,012  est alimenté par un groupe
convertisseur fournissant une tension réglable à volonté de zéro à la tension nominale UN = 600 V. Le
courant dans l'induit a une intensité nominale IN=1500 A.
L'inducteur est alimenté sous la tension ue =600 V avec un courant constant d'intensité ie = 30 A.
La fréquence de rotation nominale nN est de 30 tr/mn. La puissance utile nominale PuN=850 kW
La machine d'extraction est conçue de telle manière que, pour une charge utile déterminée, l'effort
de traction reste constant quel que soit le niveau atteint par la cage qui contient cette charge utile.
La tension induit U et l'excitation reste constante dans tout l'exercice .

1. Fonctionnement nominal au cours d'une remontée en charge. Calculer :


1.1. La puissance totale absorbée par le moteur, ainsi que la puissance totale perdue par effet
Joule ;
1.2. Les pertes autres que par effet joules;
1.3. Le rendement du moteur ;
1.4. Le moment du couple utile ainsi que le moment du couple électromagnétique et le moment du
couple de pertes.
1.5.Comment mesure t on les pertes autres que par effet joules (pm+pfer). Quelle tension doit
on appliquer à l'induit et quel est le courant induit .
2. Charge réduite : On envisage maintenant une remontée tel que le moment du couple
électromagnétique Tem se trouve réduit alors à la valeur : Tem =100000 Nm.
2.1. Quelle est l'intensité I du courant qui traverse l'induit ?
2.2. Quelle est la nouvelle fréquence de rotation n' .
3. Freinage : On envisage une descente pour une vitesse de 31.5tr/min.
3.1. Déterminer sa fem et montrer que la machine est génératrice .
3.2. Calculer le courant induit et la puissance renvoyée sur le réseau .

CAILLIEREZ G LYCEE CAMILLE CLAUDEL FOURMIES 7/9


EXERCICE 9

Soit un moteur à courant continu à excitation constante de caractéristiques nominales :


UN=220V IN=10A R=2 nN=2000tr/min Tp négligé

1. Donner l’expression générale de la fem . Montrer que E=k.n (E en V et n en tr/min) et k= 0,1 .


2. Donner l’expression générale du moment du couple électromagnétique . Montrer que Te=k’.I et k’= 0,955 .
Donner le schéma du montage pratique nécessaire pour relever cette caractéristique .
3. Donner l’expression générale de la tension U du moteur . En déduire n(U , I ) .
4. Montrer que n = 10 U - 21.TM ( U en V , n en tr/min et TM couple moteur en Nm ) . Conclusion .
En déduire TM(n) et vérifier cette courbe pour UN= 220 V. ( Au dos de la feuille )
5. La charge est telle que TR= 4+2.10-3.n.( n en tr/min) .Tracer TR(n) .
5.1. Pour U =UN =220V : déterminer la vitesse ,le couple moteur et le courant induit .
5.2. Pour U = UN/2 : déterminer la vitesse ,le couple moteur et le courant induit .
5.3. n = 1500 tr/min : Calculer le couple moteur , le courant induit et la tension .
5.4. Calculer le couple moteur , le courant induit et la tension pour démarrer .

CORRIGE DE L’ EXERCICE 9 : UN = 220 V IN = 10 A ; nN = 2000tr/min, R=2 . Tp <<

1. E= K = K2..n = k .n à
excitation constante cte et A
Induit
Charge Mesure de
I la vitesse
K2.. = cte =2A
M Frein à
k=EN /nN = ( UN- RIN )/nN U V = 500V = poudre DT
=
k= (220 – 2. 10 ) / 2000 =
0,1V/tr/min
Mesure du couple
2. Te = KI =k’.I car cte A
Inducteur

Iex
k’= TeN /IN TeN=ENIN/N= Vex
Rh
TeN= 200*10/(2**2000/60) =
r

TeN= 9,55 Nm
k’= TeN /IN= 9,55 / 10 =0,955 N.m/A
Montage pour le relevé de T(I )

3. U=E+RI  U = kn+RI  n = (U - RI )/k = (U - 2I )/0,1 = 10 U – 20 I .


4. n = 10 U – 20 I . On remplace I par TM/k’ (question 2.2 ) n = 10 U – 20 I = 10U – 20TM/0,955
 n = 10 U - 21.TM on voit que la vitesse dépend de la tension U et de la charge T M
 TM = (10 U – n )/21 = 0,476.U – 47,6.10-3.n
5. La charge est telle que TR= 4+2.10-3.n.( n en tr/min) . On trace TR(n )
2.5.1. U =UN =220V :TM(n) = TR(n )  le point de fonctionnement est a l’intersection des
courbes . On relève n = 2030 tr/min , TM = 8 Nm et I =TM/0,955 = 8,38 A
2.5.2. U =UN =110V : TM(n) passe par n’v=nv/2 = 1100 tr/min (UV= E=Knv )  le point de
fonctionnement n = 980 tr/min  TM = 6 Nm et I =TM/0,955 = 6,28 A
2.5.3. n = 1500 tr/min  n’’v= 1640 tr/min  U = 164V
TR= 4+2.10-3.n  TM = 7 Nm et I =7/0,955 = 7,33 A
2.5.4. Au démarrage n = 0 donc TR= 4+2.10-3.n = 4 Nm  TD = 4 Nm et ID =4/0,955 = 4,19 A
UD = R ID = 2.4,189 = 8,38V

CAILLIEREZ G LYCEE CAMILLE CLAUDEL FOURMIES 8/9


9/9
T(Nm)

FOURMIES
10

LYCEE CAMILLE CLAUDEL


5

CAILLIEREZ G
1 n
200 200 nv = 1100 nv = 1640 nv = 2200
(tr/min)