Vous êtes sur la page 1sur 26

REPUBLIQUE DU BENIN

********

MINISTERE DES ENSEIGNEMENT SUPERIEURS ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (MESRS)

********

UNIVERSITE D’ABOMEY-CALAVI

********

ECOLE POLYTECHNIQUE D’ABOMEY-CALAVI

********

DEPARTEMENT DU GENIE CIVIL

TD n°5 de Béton
précontraint

Présenté par :

GROUPE 1

Sous la direction de :

Dr Mohamed GIBIGAYE
2012-2013

i
Sommaire

Sommaire .................................................................................................................................................ii
Dédicace ..................................................................................................................................................iii
Remerciements ....................................................................................................................................... iv
Liste des sigles et abréviations .................................................................................................................v
Liste des schémas : .................................................................................................................................. vi
Résumé ................................................................................................................................................... vii
Abstract ................................................................................................................................................. viii
Introduction............................................................................................................................................. 1
Exercice 1................................................................................................................................................. 2
Résolution de l’exercice 1........................................................................................................................ 3
Exercice 2................................................................................................................................................. 5
Résolution de l’exercice 2........................................................................................................................ 6
Exercice 3................................................................................................................................................. 8
Résolution de l’exercice 3........................................................................................................................ 9
Exercice 4............................................................................................................................................... 12
Résolution de l’exercice 4...................................................................................................................... 13
Conclusion et suggestions ..................................................................................................................... 16

ii
Dédicace

Nous dédions ce modeste travail :

A toutes les autorités de notre école

A tous nos professeurs du département de Génie Civil

Au Dr Mohamed GIBIGAYE

Et à tous nous portent dans leurs cœurs…

iii
Remerciements

Nous ne saurons commencer ce rapport sans remercier notre professeur de Béton


Précontraint, le Docteur Mohamed GIBIGAYE qui ne ménage aucun effort pour nous dispenser le cours
de Béton Précontraint. Par la résolution des présents exercices nous constatons que nous avons
beaucoup d’acquis pour approfondir nos connaissances en Béton Précontraint. Nous tenons à le
remercier de tout cœur et que DIEU tout puissant le bénisse et lui donne la longévité et la force
nécessaire pour toujours rendre ce service aux générations à venir.

Nous espérons que ce travail sera à la hauteur de ses attentes.

iv
Liste des sigles et abréviations

Mm : moment minimum

MM : moment maximum

P : force de précontrainte

σs1: contrainte limite à la fibre supérieure sous chargement 1 (P et Mm)

σs2: contrainte limite à la fibre supérieure sous chargement 2 (P et MM)

σi1: contrainte limite à la fibre inférieure sous chargement 1 (P et Mm)

σi2: contrainte limite à la fibre inférieure sous chargement 2 (P et MM)

B : l’aire de la section

I : moment d’inertie

Vs : distance de la fibre supérieure

Vi : distance de la fibre inférieure

ρ: rendement de la section

e : centre de pression

e0 : excentricité de la force de précontrainte

y: ordonnée de la fibre

Mf : moment fléchissant agissant sur la poutre

-Bi : borne inférieure du noyau limite de compression

Bs : borne supérieure du noyau limite de compression

-Ci : borne inférieure du noyau limite de traction

Cs : borne supérieure du noyau limite de traction

∆M : amplitude de variation des moments extérieurs

v
Liste des schémas :
Figure 1 : diagramme des contraintes

vi
Résumé

Le pré-dimensionnement de la précontrainte s’effectue dans la section la plus sollicitée. Les données


nécessaires sont :

 La géométrie de la section brute : h, vs, vi, B, IGz, ρ.


 Les moments maximum et minimum calculés à l’ELS généralement sous combinaison rare.
 La classe de précontrainte.

On se fixe à priori une distance d’, limite de bon enrobage des câbles. On fait l’hypothèse que la fibre
inférieure coïncide avec la limite de la section d’enrobage, ce qui fixe σi2, la contrainte de traction
admissible en y = vi, σs1, est déterminée par la classe de la précontrainte et la combinaison d’actions
considérée.

Le calcul se déroule alors de la façon suivante :

- calcul de P1
- Calcul de P2
- Détermination de la nature de la section
- On détermine ensuite le fuseau de passage dans les autres sections

La force de précontrainte est, à ce stade, supposé identique en toute section. Tous les autres termes
intervenant dans cette relation sont évalués dans la section considérée.

Enfin, on fait le choix d’un tracé de câble contenu dans le fuseau de passage et compatible avec les
conditions de bon enrobage des armatures.

vii
Abstract
The preliminary design of the prestressing is done in the most stressed section. The data required are:

- The geometry of the raw section: h, vs, vi, B, IGz, ρ.


- The moments maximum and minimum calculated to the ELS generally under rare combination.
- The class of prestressing.

We fixed a priori distance di, limit good coating of cables. It is assumed that the fiber coincides with
the lower edge of encapsulation section, which fixes σi2, the admissible traction constraint in of it y
= vi, σs1, is determined by the class of prestressing it and the combination of actions considered.

The calculation takes place then of the following way:

- calculation of P1

- Calculation of P2

- Determination of the nature of the section

- We determine the spindle of passage then in the other sections

Strength of prestressing is, to this stage, supposed identical in all section. All others terms intervening
in this relation are valued in the considered section.

Finally, we make the choice of a cable tracing contained in the spindle of passage and compatible with
the conditions of good coating of the armatures.

viii
ix
Introduction
Le dimensionnement de la précontrainte à appliquer à une poutre en béton consiste à
déterminer pour chaque section un couple force – excentricité permettant de satisfaire aux
différentes conditions imposées par le règlement. Le processus se déroule de la manière suivante :

 Pré-dimensionnement
 calcul des pertes de tension dans les câbles
 vérification des contraintes sous les différentes combinaisons ELS
 vérification des conditions ELU
 vérification vis-à-vis des sollicitations tangentes
 vérification vis-à-vis des effets localisés

Au stade du pré-dimensionnement, on effectue tous les calculs avec la section brute.

Mentionnons que le pré-dimensionnement de la précontrainte se fait à l’état limite de service,


généralement sous combinaison rare.
Exercice 1

Soit une poutre de section rectangulaire (50x120) cm2 soumise aux moments Mmin=1,2 MN.m et
Mmax=3,2 MN.m avec une valeur de l’enrobage telle que di=0.15m.

1- Déterminer la valeur de la précontrainte (P1 et P2).


2- Donner une constatation sur la nature de la section.
3- Déterminer la valeur de l’excentricité eO

2
Résolution de l’exercice 1

1- Détermination de la valeur de précontrainte 𝑃1 et 𝑃2

Supposons que 𝜎𝑠1 = 𝜎𝑖2 = 0

- Section sous critique

∆𝐌
𝐏𝟏 = 𝛒𝐡

I
ρ=VV
i sB

bh3 h h bh3 𝟏
I= 12
et Vi Vs B = 2 ∗ 2 ∗ b ∗ h = 4
⟹ 𝛒=𝟑

∆M
P1 = ρh

3.2 − 1.2
P1 = = 5 MN
1
× 1.2
3

𝐏𝟏 = 𝟓 𝐌𝐍

- Section sur critique

Le moment étant positif, on a :

𝐌𝐌
𝐏𝟐 =
𝛒𝐕𝐬 + 𝐕𝐢 − 𝐝𝐢

3.2
P2 =
1
3 × 0.6 + 0.6 − 0,15

𝐏𝟐 = 𝟒. 𝟗𝟐𝟑 𝐌𝐍

𝐏𝟐 = 𝟒. 𝟗𝟐𝟑 𝐌𝐍

2- Constatation sur la nature de la section

P2 < P1 donc la section est sous critique.

3
3- Valeur de l’excentricité eo

La section étant sous critique, on a :

Mm MM
Ci − = eo = C s −
P1 P1

MM
eo = ρVs −
P1

1 3,2
eo = × 0,6 − = −0,44 m
3 5

𝐞𝐨 = −𝟎, 𝟒𝟒 𝐦

𝐞𝐨 = −𝟎, 𝟒𝟒 𝐦

4
Exercice 2

Soit une poutre de section (50*120) cm2 soumise au moment Mmin = 1.9MN.m ; Mmax = 2.4MN.m avec
l’enrobage tel que di =0.15 m.

1- Déterminer la valeur de la précontrainte (P1, P2)


2- Schématiser le diagramme des contraintes

5
Résolution de l’exercice 2

1- Détermination de la valeur de précontrainte 𝑃1 et 𝑃2

Supposons que 𝜎𝑠1 = 𝜎𝑖2 = 0

- Section sous critique

∆𝐌
𝐏𝟏 = 𝛒𝐡

I
ρ=VV
i sB

bh3 h h bh3 𝟏
I= 12
et Vi Vs B = 2 ∗ 2 ∗ b ∗ h = 4
⟹ 𝛒=𝟑

∆M
P1 = ρh

2.4 − 1.9
P1 = = 1.25 MN
1
× 1.2
3

𝐏𝟏 = 𝟏. 𝟐𝟓 𝐌𝐍

- Section sur critique

Le moment étant positif, on a :

𝐌𝐌
𝐏𝟐 =
𝛒𝐕𝐬 + 𝐕𝐢 − 𝐝𝐢

2.4
P2 =
1
3 × 0,6 + 0,6 − 0,15

𝐏𝟐 = 𝟑. 𝟑𝟗𝟐 𝐌𝐍

𝐏𝟐 = 𝟑. 𝟔𝟗𝟐 𝐌𝐍

P2 > P1 donc la section est sur critique.

2- Schématisation du diagramme des contraintes

La section sera soumise aux :

6
- contraintes dues au moment M
MmaxV
σ1 = ± I
- contraintes dues à la force de précontrainte P2
P2
σ2 = B
- contraintes dues au moment créé par l’excentricité e de la force P2
V
σ3 = ∓ P2e I

La contrainte totale dans la section sera donc :

σ= σ1 + σ2 + σ3
MV P2 V
σ=± + ∓ P2e
I B I

b
Avec I = 12 ∗h3

AN:
0.5
I= 12 *1.23 , I= 0.072 m4

2.4*0.6
σ1 = ± , σ1=±20 MPa
0.072

3.692
σ2 = 0.5*1.2 , σ2 = 6.154 MPa

0.6
σ3 = ∓3.692*-(0.6-0.15)*0.072 , σ3 = ∓𝟏𝟑. 𝟖𝟒𝟔 MPa

- au niveau de la fibre supérieure y=0.6

σ=20 + 6.154 − 13.846

σ=12.308 MPa

- au niveau de la fibre inférieure y=0.6

σ=−20 + 6.15 + 13.846

σ= 0 MPa

20 6.154 13.846 12.308

60 M

45
P2
60

20 6.154 13.846 0

Figure 1 : Diagramme des contraintes

7
Exercice 3
Soit une dalle (1m, h) de 15m de portée, soumise à une charge d’exploitation q=0.05 MN/m2 avec
une valeur de l’enrobage telle que di=0.107m. Le béton utilisé a une résistance de 30 MPa.

- Contrainte limite de traction σt= 0


- Contrainte limite de compression σb=15 MPa
1- Déterminer la hauteur h
2- Déterminer la valeur de la précontrainte P et la valeur de l’excentricité eO
3- Donner une constatation sur la nature de la section.

8
Résolution de l’exercice 3

1- Détermination de la hauteur h de la section

On obtient la section minimale de béton lorsqu’on atteint les contraintes limites de compression

I ∆M

Vs σs2 -σs1

𝜎𝑠1 =𝜎𝑡𝑟𝑎𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 =0 donc :

I ∆M

Vs σs2

bh3
Or I = 12
, cela nous donne :

bh3 ∆M bh2 ∆M 6*∆M


≥ ⇔ ≥ ⇒ h≥√( )
h/2 ∗ 12 σs2 6 σs2 b*σs2

l² l²
MM=PG* +q*
8 8


Mm=PG* 8

∆M= MM- Mm

l² l² l²
∆M= PG* +q* - PG*
8 8 8


∆M = q* 8

15²
∆M = 0.05* =1.406 MN.m
8

∆M =1.406 MN.m

6 ∗ 1.406
h≥√( )
1 ∗ 15

h≥0.75 m

soit h = 75 cm

2- Détermination de la précontrainte et de l’excentricité e0

Supposons que 𝜎𝑠1 = 𝜎𝑖2 = 0

- Section sous critique

∆𝐌
𝐏𝟏 = 𝛒𝐡

9
I
ρ=
Vi Vs B

bh3 h h bh3 𝟏
I= et Vi Vs B = ∗ ∗ b ∗ h = ⟹ 𝛒=
12 2 2 4 𝟑

∆M
P1 = ρh

1.406
P1 = = 5.625 MN
1
3 × 0.75

𝐏𝟏 = 𝟓. 𝟔𝟐𝟓 𝐌𝐍

- Section sur critique

Le moment étant positif, on a :

𝐌𝐌
𝐏𝟐 =
𝛒𝐕𝐬 + 𝐕𝐢 − 𝐝𝐢

l² l²
MM=PG* 8 +q* 8

PG=0.025*0.75*1

PG=0.01875 MN/m

15² 15²
MM=0.01875* +0.05*
8 8

MM=1.9336 MN.m

1.9336
P2 =
1
3 × 0.375 + 0.375 − 0,107

𝐏𝟐 = 𝟒. 𝟗𝟐𝟎 𝐌𝐍

𝐏𝟐 = 𝟒. 𝟗𝟐𝟎 𝐌𝐍

P1>P2 donc la section est sous critique

𝐌𝐌
𝐞𝐨 = 𝐂𝐬 −
𝐏𝟏

1 1.9336
eo = ∗ 0.375 −
3 5.625

10
𝐞𝐨 = −𝟎. 𝟐𝟏𝟗 𝐦

3- Constatation sur la nature de la section

P1>P2 donc la section est sous critique

11
Exercice 4
Soit une dalle (1m, h) de 15m de portée, soumise à une charge d’exploitation q=0.03 MN/m2 avec
une valeur de l’enrobage telle que di=0.107m. Le béton utilisé a une résistance de 30 MPa.

- Contrainte limite de traction σt= 0


- Contrainte limite de compression σb=15 MPa
4- Déterminer la hauteur h
5- Déterminer la valeur de la précontrainte P et la valeur de l’excentricité eO
6- Donner une constatation sur la nature de la section.

12
Résolution de l’exercice 4

1- Détermination de la hauteur h de la section

On obtient la section minimale de béton lorsqu’on atteint les contraintes limites de compression

I ∆M

Vs σs2 -σs1

𝜎𝑠1 =𝜎𝑡𝑟𝑎𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 =0 donc:

I ∆M

Vs σs2

bh3
Or I = 12
, cela nous donne :

bh3 ∆M bh2 ∆M 6*∆M


≥ ⇔ ≥ ⇒ h≥√( )
h/2 ∗ 12 σs2 6 σs2 b*σs2

l² l²
MM=PG* +q*
8 8


Mm=PG* 8

∆M= MM- Mm

l² l² l²
∆M= PG* +q* - PG*
8 8 8


∆M = q* 8

15²
∆M = 0.03* =0.844 MN.m
8

∆M =0.844 MN.m

6 ∗ 0.844
h≥√( )
1 ∗ 15

h≥0.581 m

soit h = 60 cm

2- Détermination de la précontrainte et de l’excentricité e0

Supposons que 𝜎𝑠1 = 𝜎𝑖2 = 0

- Section sous critique

∆𝐌
𝐏𝟏 = 𝛒𝐡

13
I
ρ=
Vi Vs B

bh3 h h bh3 𝟏
I= et Vi Vs B = ∗ ∗ b ∗ h = ⟹ 𝛒=
12 2 2 4 𝟑

∆M
P1 = ρh

0.844
P1 = = 4.219 MN
1
3 × 0.6

𝐏𝟏 = 𝟒. 𝟐𝟏𝟗 𝐌𝐍

- Section sur critique

Le moment étant positif, on a :

𝐌𝐌
𝐏𝟐 =
𝛒𝐕𝐬 + 𝐕𝐢 − 𝐝𝐢

l² l²
MM=PG* 8 +q* 8

PG=0.025*0.60*1

PG=0.015 MN/m

15² 15²
MM=0.015* +0.03*
8 8

MM=1.266 MN.m

1.266
P2 =
1
3 × 0.3 + 0.3 − 0,107

𝐏𝟐 = 𝟒. 𝟑𝟐𝟏 𝐌𝐍

𝐏𝟐 = 𝟒. 𝟑𝟐𝟏 𝐌𝐍

P1<P2 donc la section est sur critique

𝐌𝐌
𝐞𝐨 = 𝐂𝐬 − 𝐏𝟐
=-(Vi-di)

eo = −(0.3 − 0.107)

𝐞𝐨 = −𝟎. 𝟏𝟗𝟑 𝐦

14
3- Constatation sur la nature de la section

P1<P2 donc la section est sur critique

15
Conclusion et suggestions

Ces exercices nous ont été d’une très grande utilité car ils nous ont permis de mieux cerner la notion
de pré-dimensionnement de la précontrainte. Après résolution de ces exercices nous avons acquis des
bases qui nous permettrons d’approfondir nos connaissances dans le processus de dimensionnement
de la précontrainte et des autres calculs relatif à la précontrainte.

Ainsi nous suggérons que ce genre d’exercices nous soit régulièrement proposé afin que nous
cernions davantage les notions qui nous sont enseignées.

16