Vous êtes sur la page 1sur 27

MTI/GTI727 Progiciel de Gestion

Intégré
Cours 1: Introduction au cours
Présentation des professeurs
• Professeurs:
– Jean-Sébastien Monteil (1ere partie)
– Martin-Pierre Dumouchel (2e partie)
• Local:
– Cours : B-1718
– Labo: A-3322
• Contact:
– cc-Jean-Sebastien.MONTEIL@etsmtl.ca
Objectifs du cours
• À la fin de ce cours, l'étudiant(e) sera capable :
– D’expliquer le rôle d’un progiciel de gestion intégrée
(PGI, ou ERP pour Entreprise Resource Planning)
comme solution informatique en support des
processus d’affaires de l’entreprise;
– D’identifier les critères de choix d’un PGI pour une
entreprise;
– De participer à un projet de sélection et à un projet
d’implantation d’un PGI;
– De participer à la mise en place de l’infrastructure
technologique requise pour l’exploitation d’un PGI
Évaluation du cours
• Quiz 10%
• Travaux 30%
• Examen intra (16 février) 30 %
• Examen final 30 %
Contenu des cours (1-7)
• Présentation et Introduction
• Le modèle des PGI, leur structure
• Les principaux fournisseurs
• Méthodologie d’implantation d’un PGI
• La vie après implantation
• Récapitulatif
• Examen intra
L’entreprise
• Un organisme ou acteur social avec une
mission.
• Une structure organisationnelle regroupant
les acteurs de l’entreprise autours de
fonctions.
• Des processus entre les fonctions et les
acteurs composants l’entreprise visant à
réaliser les produits ou services de
l’entreprise.
L’entreprise
• Chaque éléments de la structure
organisationnelle est un organe qui a son rôle et
ses besoins.
• Les systèmes d’informations sont les outils
privilégiés pour leur permettre de remplir leur
rôle:
– En facilitant certaines tâches fastidieuse;
– En alimentant les unités avec les informations
nécessaires avec le niveau de qualité requis et au
moment opportun.
Modèle générique d’entreprise
Traitement d’une commande
Cycle de vie du Bon de Commande
Commande électronique.
Commande par fax.
Commande après sélection.
... Livraison de la
Produit
commande

Bon de Traitement de la
commande commande

Traitement de la
Facture
facture

Stock existant.
Production à la commande.
Stock matière premièr eexistant.
...
Commande fournisseur.
La gestion des processus d’affaires
• Représentation ou modélisation des processus
d’affaires .

• Éxécution ou opérationalisation des


processus.

• Surveillance ou optimisation des processus.


Cycle de gestion des processus
• Modéliser
• Surveiller • Simuler
• Journaliser • Gérer les risques
• Tableau de bord • Approuver
• Diffuser
• Commenter

Gestion des
processus
d’affaires

• Développer
• Automatiser
• Implanter
• Exécuter
• Gérer les règles d'affaires
Normes de représentation
• BPMN: Business Process Modeling Notation

BPMN Version 2.0 http://www.omg.org/cgi-bin/doc?dtc/10-06-04


Normes de représentation
• Chaine de Processus Evenementiel (Event-
driven Process Chain).
Modèle d’intégration

Source:
http://help.sap.com/saphelp_nwpi71/helpdata/en/8e/116642a3423654e10000000a
155106/content.htm
Execution de processus
• Manuelle.

• Support applicatif.

• Orchestration de service.
Optimisation des processus
• Utilisation de métriques et mesures.

• Identification des points à améliorer.

• Définition des pistes de solution à mettre en


place.
Classification des processus d’affaires
• Processus Coeur du Métier.
– Au centre de l’activité de l’entreprise.
– Expression de l’identité et du savoir faire de
l’entreprise.
• Processus de support.
– Nécessaires à la réalisation des processus
principaux.
Principes d’Architecture

Affaires
Responsabilité
Utilisateur
Information

Application

Responsabilité
des TI
Techno.

19
Les 4 couches de l’architecture
• Architecture d'affaires:
– décomposition fonctionnelle d'une entreprise qui regroupe les activités
d'affaires en un ensemble modulaire de composantes affaires.

• Architecture d'informations:
– classification des grands sujets d'informations et les objets de gestion afin de
traduire la valeur de l'information, de définir les rôles et responsabilités et la
gestion du cycle de vie des informations.

• Architecture d'application:
– Inventaire actuel et cible des applications qui supportent ou supporteront les
processus et les besoins en informations de l'entreprise regroupée
hiérarchiquement par grandes catégories.

• Architecture Technologique:
– L'architecture technologique fournit l'inventaire actuel des technologies sous-
jacentes requises pour l'exécution des applications.
Dépendances et relations
• À haut niveau, les couches
affaires et informations
impliquent des profils Affaires
fonctionnels ou affaires, les
couches applications et
technologies des profils TI. Information
• Les objets de la couche
information (objet-métiers)
vivent et se transforment par Application
les processus.
• Certains processus sont Techno.
supportés par des applications
qui utilisent des composants
technologiques.
Niveaux d’abstraction
• Chaque couche peut se décomposer
en des niveaux de description
(granularité) plus précis.

• La couche Affaires peut se


décomposer du processus du niveau
1 jusqu'à un niveau de détail tel
qu'une action dans un mode
opératoire.

• La couche Information peut se


décomposer jusqu'au modèle
physique des Bases de Données. Ainsi
si les niveaux d'abstraction élevés
implique des profils fonctionnel, leur
implantation se transfèrent vers les
TI.
Niveaux d’abstraction

Architecture d'Entreprise/Division.

Mots clés: Stratégie, gouvernance,


orientations, plan directeurs…

Architecture Intégrée.

Mots clés: Architecture de


solution, implantation, projets…
En résumé
• Il existe des modèles génériques de
fonctionnement de l’entreprise.

• Le flux d’information est continu au sein de


l’entreprise et les processus sont une
représentation de ces flux d’information.
Progiciel de Gestion Intégré
• Les PGI sont nés d’un triple constat:
– Il existe des modèles de fonctionnement générique d’entreprise,
• certains meilleurs que d’autres en fonctions du contexte: Notion de
Meilleures Pratiques.
– Le flux d’informations est continu au sein de l’entreprise...
– ... et finit toujours par alimenter une entrée du plan comptable.

• Et d’un contexte technique:


– L’intégration de l’époque était extrêment ardu.
• Interface point à point;
• Délais dans le transfert de l’information;
• Pas de standard d’intégration;
• Pas de standard de programmation.
Le modèle des PGI
• Les PGI propose des modèles de processus
standards configurables par option.
• Ils assurent la cohérence et la continuité du
flux d’information, aussi précisemment que
voulu.
• Ils ont une structure modulaire centrée sur les
finances et la comptabilité.
Références
• BPMN Version 2.0
– http://www.omg.org/cgi-bin/doc?dtc/10-06-04
• EPC
– http://en.wikipedia.org/wiki/Event-
driven_process_chain
– http://www.ariscommunity.com/aris-
express/download
• Modèle d’Affaire par composante IBM:
– http://www-935.ibm.com/services/uk/igs/html/cbm-
bizmodel.html