Vous êtes sur la page 1sur 2

Mouvement dans un champ de pesanteur uniforme

Pour un objet dense, profilé, en chute sur quelques mètres, on peut supposer en première
approximation que seul le poids s’applique à l’objet : on parlera alors de chute libre.
Equation différentielle du mouvement :
Référentiel galiléen. OG : vecteur position associé au centre d’inertie du système.
 
OG x i z k
d OG  
vG xi zk
dt
d 2 OG  
aG x i z k
d t2

C'est-à-dire : OG x vG x aG x de plus, on a : g 0
z g
z z
 
Or a g , donc on obtient le système d’équation suivant :

0 x x 0
g
z z g

Résolution de l’équation :
Détermination du vecteur vitesse :
Conditions initiales : A t 0, x0 z0 0
v0 cos  
A t 0, on considère : v0 , avec ( i ; v0 )
v0 sin
Pour obtenir les coordonnées du vecteur vitesse, on cherche une primitive pour chacune
des composantes du système écrit ci-dessus :
x C1
z g t C2
Pour déterminer les constantes, on utilise les conditions initiales :
x(0) v0 x v0 cos C1
z (0) v0 z v0 sin C2

v 0 cos
vt
gt v 0 sin

Equation horaire du mouvement :


Pour obtenir les équations horaires du mouvement, il faut calculer une primitive de
chacune des composantes de la vitesse :
x(t ) (v0 cos ) t C3
1 2
z (t ) gt (v0 sin ) t C4
2
Pour déterminer les constantes, on utilise les conditions initiales :
A t 0 , x(0) z(0) C3 C4
x(t ) (v0 cos ) t
1 2
z (t ) gt (v0 sin ) t
2
Equation cartésienne de la trajectoire :
x
On a alors t
v0 cos
On introduit cette expression dans z(t) :
g
z (t ) x2 (tan ) x
2v cos2
2
0

Cette équation est l’équation d’une parabole.

La trajectoire entre le point de départ et la cible est caractérisé par deux grandeurs : la
flèche H et la portée D :

La flèche est l’altitude de H la plus élevée atteinte par le projectile. On observe en ce point que
la vitesse n’a qu’une composante horizontale donc vz (t A ) 0
v0 sin
d’où g t A v0 sin 0 et t A (abscisse de A)
g
On recherche maintenant l’ordonnée de A :
1 v02 sin 2 v sin
On alors : H g 2
v0 sin 0
2 g g
v02 sin 2
H
2g

La portée est la distance maximale parcourue par le projectile et est caractérisée par le point
d’impact B où z B 0
g sin
zB 0 2 2
xB2 xB 0
2 v0 cos cos
xB g
2
sin 0
cos 2 v cos
0

2 v02 cos sin


Cette équation admet 2 solutions xB 0 ou xB
g
Or 2 sin cos sin (2 )
v02 sin (2 )
xB
g

Vous aimerez peut-être aussi