Vous êtes sur la page 1sur 10

Méthodologie de conception

Un circuit logique combinatoire est un circuit dont les sorties ne dépendent que des combinaisons des
variables d'entrées.

La méthodologie de conception d'une commande en logique combinatoire consiste à :

SYSTÈMES LOGIQUES
1. énoncer le problème d'automatisation,
2. définir les variables binaires pour les entrées et pour les sorties,
3. écrire une table de vérité pour chacune des entrées de la PO (ainsi toutes les combinaisons possibles
des états de sorties de la PO sont envisagées),
4. écrire les expressions logiques des commandes à partir des tables de vérité,
5. simplifier les expressions si nécessaire et si possible,
6. dessiner le logigramme ou câbler (montage à relais ou électronique) ou programmer (automate) les
expressions logiques dans la partie commande.
Exercices
Algèbre de Boole

En utilisant les règles de l’Algèbre de Boole, simplifiez les fonctions booléennes suivantes :

1. ( A. B ).( A  B) = ?

2. ( A. B.C ).( A  B ) = ?

3. (CD).(C  D ).( A  B  A. B) = ?

4. ( A.B  D).( A  B  C.D) = ?

5. ( A. B  A. B. C).( A  B. C) = ?

1) ( A. B ).( A  B)  A. B. A  A. B. B  
A . A. B  A . 
B.B = 0
0 0
2) ( A. B.C ).( A  B )  
A. A . B. C  A. 
B. B . C = 0
0 0
3) (CD).(C  D ).( A  B  A. B)
 (C . D. C  C . 
 A
D. D ).( B
A. B)

0 0 1
=0
remarque : A  B  A. B  B  
A .B  A  
A
 
B B =1
 A B 1
4) ( A. B  D)( A  B  C. D)
 
A. B . A  
A. B . B  A. B . C. D  D. A  D. B  
D. C. D
0 0  C. D
 A. D  B. D  C. D
remarque : utiliser la loi de l'absorption pour A. B.C. D  C. D

5) ( A. B  A. B. C).( A  B. C)
 ( A. B  AC  B ).( A  B. C)
 ( A  B  C ).( A  B. C)
 ( A  B. C).( A  B. C)
 B. C
remarque : utiliser la loi de Morgan pour B. C  B  C

3
Table de vérité

Ecrire la table de vérité des fonctions suivantes :


1. f1 = a.b + c
2. f2 = (a.b + a.c).d
3. f3 = a.b + a.c + a.d
4. f4 = a.b  c.d

Ecrire les équations des fonctions f5, f6 et f7 :

a b c d f5 a b c d f6 a b c d f7
0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
0 0 0 1 0 0 0 0 1 1 0 0 0 1 1
0 0 1 0 0 0 0 1 0 1 0 0 1 0 0
0 0 1 1 1 0 0 1 1 1 0 0 1 1 0
0 1 0 0 1 0 1 0 0 1 0 1 0 0 1
0 1 0 1 0 0 1 0 1 0 0 1 0 1 1
0 1 1 0 0 0 1 1 0 1 0 1 1 0 1
0 1 1 1 0 0 1 1 1 1 0 1 1 1 1
1 0 0 0 1 1 0 0 0 1 1 0 0 0 0
1 0 0 1 0 1 0 0 1 1 1 0 0 1 1
1 0 1 0 0 1 0 1 0 1 1 0 1 0 0
1 0 1 1 0 1 0 1 1 0 1 0 1 1 0
1 1 0 0 0 1 1 0 0 1 1 1 0 0 1
1 1 0 1 0 1 1 0 1 1 1 1 0 1 1
1 1 1 0 0 1 1 1 0 1 1 1 1 0 0
1 1 1 1 0 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Solutions :

1) f 1  a.b  c Remplir avec les 1


2) f 2  (a .b  a. c). d
 f 2  (a  b).(a  c ). d
Remplir avec les zéros

4
3) f 3  a. b  a. c  a. d
 f 3  a.(b  c  d )

Remplir avec les 1


4) f 4   a.b   c.d 

a b c d f2 f3 f4
a b c f1 0 0 0 0 0 0 0
0 0 0 1 0 0 0 1 0 0 0
0 0 1 0 0 0 1 0 0 0 0
0 1 0 1 0 0 1 1 0 0 1
0 1 1 0 0 1 0 0 0 0 0
1 0 0 1 0 1 0 1 1 0 0
1 0 1 0 0 1 1 0 0 0 0
1 1 0 1 0 1 1 1 1 0 1
1 1 1 1 1 0 0 0 0 0 0
1 0 0 1 1 1 0
1 0 1 0 0 1 0
1 0 1 1 0 1 1
1 1 0 0 0 1 1
1 1 0 1 1 1 1
1 1 1 0 0 1 1
1 1 1 1 0 1 0

f 5  a .b . c. d  a .b. c . d  a.b . c . d

f 6  (a  b  c  d ).(a  b  c  d ).(a  b  c  d )

f 7  d .b  d . c  b. a  b. c

5
Diagramme en échelle

Représenter en diagramme Ladder et en logigramme les fonctions suivantes :

1. F1 = a.(b + c) + b.c
2. F2 = (a + d).(a + c + b).(a + c + d)

a b F1 a b d F2
( ) ( )

c c
c

b c a d

a b c d

a b c

F1
F2

6
Détection d’un défaut
Trois capteurs servent à détecter les positions de deux vérins. Dans les conditions normales
d'utilisation deux capteurs sont fermés.
Donc, la lumière de défaut doit être allumée (D=1) si
- les trois capteurs sont fermés,
- ou si un seul capteur est fermé,
- ou si aucun capteur n'est fermé.
Par exemple, sur la représentation ci-dessous, a et c sont fermés et b ouvert (a=1, b=0 et c=1), la
lumière est donc éteinte (D=0).
On vous demande : Vérin
1. d'écrire la table de vérité de D en fonction de a, b et c ? Vérin11 Vérin
Vérin22
2. de déduire l'équation logique de D à partir de la table de Lumière
Lumière
vérité ? défaut
défaut
aa bb cc
3. de tracer le schéma électrique de l'équation logique de D ?
4. de tracer le logigramme de l'équation logique de D ? DD

SOLUTIONS :
1)
a b c D
0 0 0 1
0 0 1 1
0 1 0 1
0 1 1 0
1 0 0 1
1 0 1 0
1 1 0 0
1 1 1 1
2)
D  (a  b  c ).(a  b  c ).(a  b  c)

7
Avertisseur automobile
Vous allez concevoir un système avertisseur pour une automobile.
L'avertisseur doit se déclencher si les ceintures de sécurité ne sont pas
attachées et que le moteur tourne, ou si les phares sont restés allumés et que le
moteur ne tourne pas, ou si la clé est dans le contact et que le moteur tourne et
que la porte du conducteur est ouverte.
Questions :
1) Déterminer le nombre d'entrées et de sortie du système ?
2) Assigner un nom aux variables et construire la table de vérité décrivant le système ?
3) Déduire l'équation logique simplifiée de la sortie ?
4) Concevoir de la sortie en utilisant le schéma LADDER ?

SOLUTIONS :
a) La sortie du système est l'avertisseur. Donc, le nombre de sortie du système est de 1.
Les entrées du système sont le moteur tourne, la ceinture de sécurité non attachées, les phares
allumées, la clé dans le contact et la porte du conducteur ouverte. Donc, le nombre d'entrées du
système est de 5.
Variables description
a moteur tourne
b ceintures de sécurité non attachées
c phares allumées
d clé dans le contact
e porte conducteur ouverte
S avertisseur

La table de vérité décrivant le système est :

8
a b c d e S a b c d e S
0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0
0 0 0 0 1 0 1 0 0 0 1 0
0 0 0 1 0 0 1 0 0 1 0 0
0 0 0 1 1 0 1 0 0 1 1 1
0 0 1 0 0 1 1 0 1 0 0 0
0 0 1 0 1 1 1 0 1 0 1 0
0 0 1 1 0 1 1 0 1 1 0 0
0 0 1 1 1 1 1 0 1 1 1 1
0 1 0 0 0 0 1 1 0 0 0 1
0 1 0 0 1 0 1 1 0 0 1 1
0 1 0 1 0 0 1 1 0 1 0 1
0 1 0 1 1 0 1 1 0 1 1 1
0 1 1 0 0 1 1 1 1 0 0 1
0 1 1 0 1 1 1 1 1 0 1 1
0 1 1 1 0 1 1 1 1 1 0 1
0 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Commande d’une cuve


À partir du pupitre de commande, l'opérateur doit pouvoir remplir et vider la cuve par l'action sur les
interrupteurs appelés "remplir" (b=l) et "vider" (c=l). Afin de rendre les manoeuvres sécuritaires, le
risque de débordement de la cuve est détecté par un capteur de niveau situé à 3 mètres du fond, ainsi en
cas de risque a=l. Une lumière doit signaler (A=l) toutes erreurs de l'opérateur, telle qu’une demande
simultanée de remplir et de vider la cuve, ou un risque de débordement. Dans le cas d'une demande
simultanée de remplir et de vider, la priorité est donnée à la demande de vidange.
L'ouverture de la vanne 1 (C= 1) permet le remplissage de la cuve.
L'ouverture de la vanne 2 (B= 1) permet de vider la cuve.
Tant qu'un risque de débordement de la cuve existe, la vanne 2 doit être ouverte et la vanne 1 fermée, et
ce sans tenir compte des actions de l'opérateur sur le pupitre.

Question :
1) Ecrire les tables de vérité, les fonctions logiques et le diagram ladder réalisant la
commande de la cuve.

9
SOLUTIONS :

a b c A a b c B a b c C
0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
0 0 1 0 0 0 1 1 0 0 1 0
0 1 0 0 0 1 0 0 0 1 0 1
0 1 1 1 0 1 1 1 0 1 1 0
1 0 0 1 1 0 0 1 1 0 0 0
1 0 1 1 1 0 1 1 1 0 1 0
1 1 0 1 1 1 0 1 1 1 0 0
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 0
A  a  b. c Bac C  a .b.c

a A
( )

b c

a B
( )

a b c C
( )

Vote à 3

Pour détecter la présence ou l’absence de la palette sur un convoyeur on décide de


procéder par un vote auprès des 3 capteurs : si la majorité des capteurs détectent une
palette alors DETECT=1, sinon DETECT=0. Dessiner la table de vérité de la
fonction « DETECT », en déduire l’équation logique, la simplifier et dessiner son
diagramme en échelle.

10
Contrôle du poids dans une cuve
Trois jauges de contrainte, avec sortie tout ou rien, sont montées sur les piliers d’une trémie
peseuse. La jauge J1 est active pour un poids du liquide supérieur à 1 kN.
La jauge J2 est active pour un poids du liquide supérieur à 40 kN.
La jauge J3 est active pour un poids du liquide supérieur à 42 kN.
Lorsque les jauges donnent des informations illogiques, il faut activer la variable D pour signaler la
présence d’un défaut.

Questions :
1. Dessiner la table de vérité pour la sortie D en fonction de J1, J2, J3.
2. Dessiner la table de Karnaugh pour la sortie D en fonction de J1, J2, J3.
3. Donner l’équation logique de la sortie D en fonction de J1, J2, J3.
4. Dessiner le diagramme en échelle le plus simple possible pour commander D.

11