Vous êtes sur la page 1sur 30

La génétique bactérienne

Cours de Bactériologie 2019


1
Objectifs

Comprendre les spécificités du génome bactérien.

Enumérer les types de variations génétiques


bactériennes:

les mutations

les transferts de gènes entre bactéries

les remaniements intragénomiques

2
Introduction

Le génome: Ensemble de gènes présents sur:


Les chromosomes
Les plasmides

La génétique bactérienne a pour objet l’étude du génome


bactérien et sa variabilité.

Pourquoi????

1- Outil de recherche.

2- Outil diagnostic
3
Plan

I. Gènes : Structure et réplication


I-1 Rappel
I-2 Spécificités génétiques des bactéries

II. Variations génétiques bactériennes


II-1 Mutation
II-2 Acquisition d’ADN exogène
II-3 Recombinaison intragénomique

4
I. Gènes : structure et réplication.

Du gène à la protéine chez les bactéries (procaryotes)

Identique aux eucaryotes

MAIS

Matériel génétique avec des spécificités.

5
I. Gènes : structure et réplication.

I-1 Rappel

- L ’ADN (acide désoxyribonucléique) est une chaîne double;


il est le support de l ’hérédité.

- Les ARN (acides ribonucléiques) sont sous la forme d ’une


chaîne simple; ils permettent l ’exécution de la synthèse
protéique.

-ADN et ARN sont constitués de nucléotides.

6
I. Gènes : structure et réplication.

Double hélice de l ’ADN

Modèle de watson et crick


-ADN= 2 chaines polynucléotidiques
complémentaires et antiparallèles;
-(liaisons hydrogène H entre les bases).
-liaisons A-T et G-C.
=> la séquence des nucléotides d’une
chaine polypeptidique détermine la
séquence de l’autre.

7
I. Gènes : structure et réplication.

Réplication

ADN
Transcription

ARN
Traduction

Protéines

8
I. Gènes : structure et réplication.

I-2 Spécificités génétiques des bactéries

Nucléoide - Chromosome situé dans le nucléoide (pas


de membrane nucléaire).
-Temps de génération court: multiplication
rapide=> expérimentation facile.
- Reproduction par division cellulaire, par
scissiparité=> obtention facile de clones.
- Structure des gènes bactériens plus
simple que celle des gènes eucaryotes.
(totalité du génome codante, pas d’introns
(portions non traduites).
9
II. Variations génétiques des bactéries

II. 1 Mutation:

• Mutation : latin , mutare, changer .


• Changement brusque et spontané d’un caractère, transmissible
héréditairement; certaines mutations sont létales, d’autres
permettent une meilleure adaptation aux conditions du milieu
extérieur.

• Survient à la suite d’une anomalie de la réplication de l’ADN,

• Tout changement dans la séquence nucléotidique d’un gène suite à


une substitution, délétion ou addition d’un ou plusieurs nucléotides.

10
II. Variations génétiques des bactéries

II-1-1. Caractères de la mutation:

Rareté

Spontanéité

Stabilité

Spécificité - Indépendance

11
II. Variations génétiques des bactéries

II-1-1. Caractères de la mutation:

Rareté :

La probabilité d'apparition d'une mutation entre 2 divisions (par


génération) dans une population bactérienne est faible, de l'ordre de
10-6 à 10-7

• le taux de mutation: 10-6 pour un caractère donné signifie que dans


une population de 106 bactéries l’une d’elles est un mutant spontané
pour ce caractère.

12
II. Variations génétiques des bactéries

II-1-1. Caractères de la mutation:


Stabilité:

Le caractère nouvellement apparu se transmet indéfiniment aux


cellules filles.

le nouveau génotype est transmis de génération en génération.

• Une seconde mutation peut redonner à la souche son phénotype


antérieur

13
II. Variations génétiques des bactéries

II-1-1. Caractères de la mutation:

Spontanéité :
La variation génétique est totalement spontanée.
Par exemple, les antibiotiques ne provoquent pas l'apparition de
mutants résistants mais ils agissent en sélectionnant ces mutants.
Spécificité :
La mutation ne concerne qu'un seul caractère à la fois. De nombreux
caractères peuvent être concernés : résistance aux antibiotiques,
production de toxines.

14
II. Variations génétiques des bactéries

II-1-1. Caractères de la mutation:


Indépendance
•Une bactérie mutante pour 1 caractère conserve ses autres
caractères intacts
• Notion de mutation simultanée:
Taux de mutation (TM) simultanée= produit des TM pour chaque
caractère
Ex: pour une souche le TM pour la R à la rifampicine est de 10-4 et
ce taux est de 10-6 pour la streptomycine
TM simultané= 10-4 x 10-6 = 10-10
=> Emergence de souche R aux 2 ATB très peu probable
Intérêt: intérêt des associations d’antibiotiques,
lorsque la résistance aux antibiotiques est due à
des mutations (exemple : traitement de la
tuberculose). 15
II. Variations génétiques des bactéries

II-1-2 Les différents types de mutations:

• MUTATIONS PONCTUELLES (Ne modifient qu'un nucléotide de la


séquence d'ADN)

❖ Mutations par substitution :


• faux-sens : TGT (cys) TCT (ser).
• non-sens : TAC (tyr) TAA (stop)
• Silencieuses: CCT (pro) CCC (pro)

❖ Insertions et délétions : changement de cadre de lecture.


souvent répercussions phénotypiques

• MUTATIONS DYNAMIQUES (modifient plusieurs paires de bases)

16
II. Variations génétiques des bactéries
II-2 Acquisiton d’ADN exogène

MEE par Griffith ( 1928) : existence d’un principe transformant

17
II. Variations génétiques des bactéries

II-2 Acquisiton d’ADN exogène


Généralités:
Exogénote intégré

exogénote

Conjugaison
Transformation
Transduction
Bactérie réceptrice

endogénote

Bactérie réceptrice

Restriction par l’hôte

18
II. Variations génétiques des bactéries

II-2 Acquisiton d’ADN exogène


II-2-1 La Transformation

-ADN nu libéré d'une bactérie donatrice (exogénote) dans le milieu


extérieur.

-Bactérie réceptrice en phase de compétence

-Recombinaison génétique homologue avec acquisition de nouveaux


caractères génétiques stables, transmissibles à la descendance
dénommés recombinants ou transformants

19
II. Variations génétiques des bactéries

II-2-1- La Transformation

20
II. Variations génétiques des bactéries

II-2 Acquisiton d’ADN exogène


II-2-2- La conjugaison:

➢ Transfert génétique unidirectionnel


➢Déterminisme plasmidique
➢Bactéries sexuellement différenciées
- bactérie mâle donatrice: contient le
plasmide de fertilité
- bactérie femelle réceptrice : ne
contient pas le plasmide de fertilité
➢Nécessite un contact étroit

21
II. Variations génétiques des bactéries

II-2 Acquisiton d’ADN exogène

II-2-3- La transduction:

C’est le transfert de l’ADN bactérien entre bactérie donatrice et


bactérie réceptrice par l’intermédiaire d’un bactériophage.

ces transferts se font essentiellement entre bactéries


appartenant à une même espèce.

22
II. Variations génétiques des bactéries

II-2 Acquisiton d’ADN exogène

II-2-3- La transduction:

Phage
-virus infectant les bactéries

-Absence de métabolisme propre =


parasitisme

-Deux types de phages:


➢ phages virulents = cycle
lytique
➢ phages tempérés = cycle
lysogène et lytique.
23
II. Variations génétiques des bactéries

II-2-3- La transduction: Réplication du phage

24
II. Variations génétiques des bactéries

II-2-3- La transduction: Conversion lysogène

Les prophages, intégrés au génome bactérien, expriment


quelques fonctions précoces susceptibles de modifier les
propriétés de la bactérie hôte.
* Bactérie à l'état lysogène:
➢ toxine du bacille diphtérique
➢ toxine érythrogène par le streptocoque A
➢ certaines cytotoxines (vérotoxines) chez E.coli ECEP
➢ certains facteurs antigéniques de Salmonella: (ex O15)

25
II. Variations génétiques des bactéries
II-2-3- La transduction: Transduction généralisée

Phage virulent
Erreur d’encapsidation

26
II. Variations génétiques des bactéries

II-2-3- La transduction: Applications

➢ Importance médicale:
virulence ou résistance à divers antibiotiques.

➢ Diagnostic:
Identification bactérienne

➢ Épidémiologie:
La sensibilité aux bactériophages peut être variable selon les souches d'une
même espèce.

➢ Thérapeutique

➢ Génétique moléculaire:
Les phages sont utilisés comme vecteurs et amplificateurs de gènes.

27
II. Variations génétiques des bactéries
II-3 Recombinaison intragénomique

II-3-1-Le transposon:

Les transposons sont des brins d’ADN bicaténaire qui peuvent


s’intégrer dans un autre ADN par recombinaison (gène sauteur)
-Séquence d’ADN capable de changer de localisation dans le génome
sans jamais apparaitre à l’état libre ;
- La transposition est l'intégration directe du transposon (Tn) au sein
d'un génome (chromosomique ou plasmidique), en l'absence d'homologie
de séquence nucléotique .

28
II. Variations génétiques des bactéries
II-3-2- les intégrons:

-Système de capture et d’expression de gènes sous forme de


cassettes.
Les cassettes sont des éléments mobiles capables d’être intégrés ou
excisés par un mécanisme de recombinaison spécifique de site médié
par une intégrase.
- Incapables d'autoréplication
- Obligatoirement portés par un réplicon (plasmide ou chromosome)
- Peuvent être véhiculés par un élément transposable.

29
Conclusion

• Le matériel génétique des bactéries peut être sujet à


un ensemble de variations (mutation, conjugaison,
transformation, transduction).

• L’étude de la génétique bactérienne a permis une


meilleure compréhension des mécanismes de résistance
des bactéries aux ATB et des facteurs de la virulence.

30