Vous êtes sur la page 1sur 8

N° 11 AOÛT 2017

Guérir le diabète :
Un coup de pied
la révolution oméga-7
dans la fourmilière !
Si vous n’avez jamais entendu parler de l’oméga-7,
548 milliards de dollars : voilà ce qu’on
a dépensé dans le monde pour le
bienvenue au club ! Et pourtant, cet acide gras pourrait
traitement du diabète en 2013 !!! 548 bientôt révolutionner le monde de la santé. Pour le
milliards, c’est le prix de 2000 Boeing
747, c’est 28 fois plus que le budget moment, seule une poignée de scientifiques connaît ses
annuel de la NASA ! Tout ça en une vertus extraordinaires. Révélations Santé & Bien-Être vous
année !
Avec le diabète, il y a tellement à
les dévoile en exclusivité.
gagner que les groupes pharmaceu-
tiques veulent tous avoir leur part du Dans la famille oméga, il y a la star incontestée, oméga-3, qui foule le tapis rouge
gâteau. des salons santé du monde entier et fait la une de tous les magazines nature, et il y a
Ainsi, le laboratoire Servier a-t-il oméga-7, qui vit reclus dans l’ombre et l’anonymat…
investi 1 milliard dans un traitement Mais cela pourrait bientôt changer.
par implant sous-cutané ; le groupe Car un peu partout dans le monde, des scientifiques font la lumière sur les propriétés
Sanofi a dépensé 775 millions pour incroyables de l’oméga-7. Et quand on jette un œil sur son « CV » long comme le bras, on
créer un nouveau mode d’adminis- ne comprend pas comment il a pu rester un laissé-pour-compte durant toutes ces années.
tration del’insuline ; GSK, ou encore
Novo Nordisk, ont eux aussi engagé
des sommes à 9 chiffres dans la
recherche contre le diabète. S’y retrouver dans la tribu oméga
Même Google a flairé la bonne Les acides gras sont une grande famille de lipides nécessaires au bon fonctionnement de
affaire : le géant américain s’est notre organisme. Ce sont des chaînes de carbone parfois reliées à des atomes d’hydro-
associé à Novartis pour développer gène. On distingue les acides gras saturés des acides gras insaturés. Contrairement aux
un nouveau moyen de mesurer la premiers, les seconds possèdent une (monoinsaturé) ou plusieurs (polyinsaturé) doubles
glycémie via des lentilles de contact liaisons, des sortes de ports d’attache sur lesquels peuvent se fixer des atomes d’hydro-
intelligentes. gène. Si l’atome de carbone qui porte la première double liaison est le troisième de la
Vous le voyez, le diabète, pour chaîne, on appellera cet acide gras oméga-3. Si la double liaison se trouve sur le sixième
certains, avant d’être une maladie atome de carbone, ce sera un oméga-6, etc. Ainsi, l’oméga-7 est un acide gras monoinsatu-
handicapante est surtout un ré dont la double liaison se situe sur le septième atome de carbone.
marché ultra rentable.
Dans ce numéro de Révélations Santé
& Bien-Être, nous avons décidé de
donner un grand coup de pied dans
La solution contre le diabète ?
cette fourmilière : nous avons enquêté En 2011, trois chercheurs japonais font une étonnante découverte.
et fait une découverte absolument Alors qu’ils étudient des souris obèses et diabétiques dans leur laboratoire du Tokyo
inédite qui ne va pas faire les affaires Innovation Center, ils découvrent que celles qui reçoivent des doses quotidiennes
de Big Pharma, puisqu’il s’agit d’un d’acide palmitoléique (l’oméga-7 le plus courant) ont une nette amélioration de leur
nouveau remède antidiabète, simple,
état diabétique après 30 jours : gain de poids réduit, baisse du taux de sucre dans le
naturel… et vraiment très prometteur.
sang, diminution de la résistance à l’insuline1…
Et cette étude n’est pas un cas isolé.
Santé !
Gabriel Combris

 Jean-Yves Paillé, Le diabète marché inépuisable pour les 1.  Zhi-Hong Yang, Hiroko Miyahara and Akimasa Hatanaka, Chronic administration of palmitoleic acid reduces insulin resistance and hepatic lipid
laboratoires pharmaceutiques ?, La Tribune, novembre 2014. accumulation in KK-Ay Mice with genetic type 2 diabetes, Lipids Health Dis. 2011; 10: 120.
2 À LA UNE « Ne juge pas la journée en fonction de la récolte du soir, mais d'après

De l’autre côté de la planète, aux USA, des scientifiques tration est élevée, augmente le risque de maladie corona-
arrivent à des résultats similaires sur des moutons. Des in- rienne et d’AVC5.
jections, deux fois par jour, d’huile enrichie en oméga-7 amé- Ces découvertes sont extrêmement positives pour toutes
liorent la sensibilité à l’insuline des animaux et permettent de les personnes qui souffrent de troubles du métabolisme
réduire de 77 % leur gain de poids2 ! comme le diabète ou le surpoids.
Mieux encore, une publication parue dans la très sérieuse Elles montrent que les oméga-7 ont la capacité d’agir de
revue Annals of Internal Medicine parvient, elle aussi, à des façon globale, et pas seulement sur le diabète et la résistance
conclusions époustouflantes… mais cette fois-ci chez l’être à l’insuline : inflammation, santé cardiovasculaire, foie… l’ac-
humain. En étudiant les données de 3736 personnes, ces tion des oméga-7 englobe tout ce qui est généralement asso-
chercheurs trouvent qu’un taux élevé en oméga-7 est lié cié à un disfonctionnement du métabolisme.
à une liste impressionnante de bienfaits :
• Un taux plus bas de triglycérides, un marqueur de notre
santé cardiaque
• Une diminution de la résistance à l’insuline de 16,7 %
Et si je commençais par changer
• Une réduction du risque de diabète de type 2 de 28 % mon mode de vie ?
• Moins de graisse dans les tissus cellulaires3 C’est toujours bien de le rappeler : on ne peut pas soigner le
diabète de type 2 si l’on ne change pas son mode de vie. Dans
En 2014, une étude brésilienne, en plus de confirmer les
9  cas sur  10, 5  facteurs sont en cause dans l’apparition de
précédents résultats, montre encore que les oméga-7 atté-
l’insulino-résistance, le stade qui précède le diabète : excès
nuent l’inflammation du foie et les dommages causés par un de poids, sédentarité, mauvaises habitudes alimentaires,
régime trop gras4. tabagisme et consommation excessive d’alcool6. De petits
Et ce n’est pas tout. changements peuvent donc avoir un impact phénoménal,
comme :
• Arrêter de fumer
5 signes que vous souffrez peut-être • Limiter sa consommation d’alcool
du diabète • Faire de l’exercice
• Privilégier les fruits, légumes, œufs, poissons
1. Fatigue • Éviter les produits industriels et les aliments à index
2. Sensation fréquente de soif glycémique élevé (pommes de terre, pâtes, pain, sodas,
3. Sensation de bouche sèche sucreries…)7
4. Envie fréquente d’uriner
5. Surpoids
Un monstre à deux têtes
Il soigne aussi votre cœur Mais le plus étonnant est sans aucun doute le mode d’ac-
tion de cet acide gras.
Des scientifiques de la Cleveland Clinic viennent de pous- En fait, on ne sait pas exactement comment il opère, mais
ser l’expérience encore plus loin. les dernières recherches suggèrent que l’oméga-7 serait en
Ils ne voulaient pas seulement confirmer les effets des oméga-7 réalité un être hybride, un peu comme les créatures fantas-
sur le métabolisme, mais aussi voir si ceux-ci pouvaient aider tiques de la mythologie grecque.
à prévenir les maladies cardiovasculaires. Souvenez-vous du centaure, mi-homme, mi-cheval, ou en-
Dans une étude en double-aveugle, des patients ont reçu core de la terrifiante chimère, dotée d’un corps de lion, d’une
chaque jour pendant un mois soit des capsules de 220 mg tête de chèvre et d’une queue de serpent.
d’acide palmitoléique, soit un placebo. L’oméga-7, quant à lui, serait à la fois un acide gras et… une
Trois améliorations notables ont été relevées chez les per- hormone.
sonnes traitées aux oméga-7, par rapport au groupe témoin : Plus précisément une « lipokine », c’est-à-dire une hor-
• Une baisse de 15 % des triglycérides, déjà cités plus haut mone chargée de réguler le métabolisme de nos graisses.
• Une diminution de 8 % du LDL cholestérol Il interviendrait ainsi dans la communication entre nos
• Une réduction de 44 % du taux des protéines C-réactives, muscles et notre tissu adipeux (graisses) afin d’assurer une
un marqueur de l’inflammation qui, lorsque sa concen- bonne utilisation de notre énergie. Il nous éviterait de stoc-

2.  Susan K Duckett, Gabriela Volpi-Lagreca, Mariano Alende, and Nathan M Long, Palmitoleic acid reduces intramuscular lipid and restores insulin sensitivity in obese sheep, Diabetes Metab Syndr Obes. 2014; 7: 553–563.
3.  Dariush Mozaffarian, Haiming Cao, Irena B. King, Rozenn N. Lemaitre, Xiaoling Song, David S. Siscovick, and Gökhan S. Hotamisligil, Trans-Palmitoleic Acid, Metabolic Risk Factors, and New-Onset Diabetes in US
Adults, Ann Intern Med. Author manuscript; available in PMC 2011 Dec 21.
4.  Camila O. Souza, Alexandre A. S. Teixeira, Edson A. Lima, Helena A. P. Batatinha, Lara M. Gomes, Milena Carvalho-Silva, Isabella T. Mota, Emilio L. Streck, Sandro M. Hirabara and José C. Rosa Neto, Palmitoleic Acid
(N-7) Attenuates the Immunometabolic Disturbances Caused by a High-Fat Diet Independently of PPARα, Mediators Inflamm. 2014; 2014: 582197.
5.  Bernstein AM, Roizen MF, Martinez L. Purified palmitoleic acid for the reduction of high-sensitivity C-reactive protein and serum lipids: a double-blinded, randomized, placebo controlled study. J Clin
Lipidol. 2014;8(6):612-7.
6. Hu FB, Manson JE, Stampfer MJ, et al. Diet, lifestyle, and the risk of type 2 diabetes mellitus in women. N Engl J Med. 2001; 345:790-7.
7. Knowler WC, Fowler SE, Hamman RF, et al. 10-year follow-up of diabetes incidence and weight loss in the Diabetes Prevention Program Outcomes Study. Lancet. 2009; 374:1677-86.
Tuomilehto J, Lindstrom J, Eriksson JG, et al. Prevention of type 2 diabetes mellitus by changes in lifestyle among subjects with impaired glucose tolerance.
N Engl J Med. 2001; 344:1343-50. Lindstrom J, Ilanne-Parikka P, Peltonen M, et al. Sustained reduction in the incidence of type 2 diabetes by lifestyle intervention: follow-up of the Finnish Diabetes Prevention Study.
Lancet. 2006; 368:1673-9.
Pan XR, Li GW, Hu YH, et al. Effects of diet and exercise in preventing NIDDM in people with impaired glucose tolerance. The Da Qing IGT and Diabetes Study. Diabetes Care. 1997; 20:537-44.
Li G, Zhang P, Wang J, et al. The long-term effect of lifestyle interventions to prevent diabetes in the China Da Qing Diabetes Prevention Study: a 20-year follow-up study. Lancet. 2008; 371:1783-9.
les graines que tu as semées. » Robert Louis Stevenson À LA UNE 3

ker trop d’énergie sous forme de graisse et favoriserait son


utilisation par les muscles8. 6 solutions naturelles
Grâce à cette double casquette, l’oméga-7 serait donc le
premier lipide à s’opposer à l’accumulation… des li- contre le diabète
pides. Et c’est pour cette raison qu’il serait aussi efficace pour • La cannelle (sous forme de poudre d’écorce séchée) améliore
lutter contre le diabète, le surpoids ou encore le syndrome la glycémie aussi bien à jeun qu’après les repas et réduit la ré-
métabolique. sistance à l’insuline10. Et comme si ce n’était pas suffisant, elle
Avec de telles aptitudes, l’oméga-7 mériterait de figurer abaisse aussi l’hypertension des diabétiques. Posologie : ½ cuil-
dans le panthéon de la santé naturelle. lérée à café de poudre par jour avant les repas.
Et pourtant… • Après deux à trois mois de prise quotidienne, le gingembre
permet de diminuer la résistance à l’insuline et les marqueurs
de l’inflammation. Une étude publiée récemment dans Diabetes
care estime même que le gingembre (tout comme le curcuma) a
Ne vous fiez pas à son nom prouvé son efficacité à 100 % dans la prévention chez les pré-
diabétiques et pour les complications du diabète11. Posologie :
Le nom scientifique de l’oméga-7 le plus courant dans l’alimen-
2 à 3 cuillérées à soupe de poudre par jour avant les repas (à
tation, « acide palmitoléique », est trompeur : il fait croire que la
éviter en cas de crise de calcul de la vésicule bilaire).
molécule se trouve en abondance dans l’huile de palme. Mais ne
• Des études ont montré que le cumin noir (ou nigelle cultivée)
vous laissez pas piéger par son nom. En vérité, l’huile de palme
soulageait significativement les symptômes des diabétiques
ne contient que 0,3  % d’acide palmitoléique. Elle contient sur-
après trois mois. Et le mieux, c’est qu’aucune interaction médi-
tout de l’acide palmitique (plus de 43  %), un acide gras saturé
camenteuse ni effet indésirable n’ont été rapportés à ce jour12.
très énergétique, mais suspecté d’être néfaste pour notre santé
Posologie : 2 g de poudre par jour.
cardiovasculaire9.
• La vitamine D aide le corps à réguler la glycémie, en particu-
lier quand la maladie n’en est qu’à ses débuts13. Posologie : si
vous ne pouvez pas vous exposer suffisamment au soleil, pre-
Un remède à portée de tous nez 4000 UI chaque jour.
• La berbérine est un alcaloïde tiré des baies de l’épine vinette.
Il y a fort à parier que vous n’en n’aviez jamais entendu
Elle améliore la sensibilité à l’insuline et facilite le transport du
parler auparavant.
glucose dans les cellules. En fait, elle agit exactement comme
Le problème, c’est que les oméga-7 ne se trouvent pas aus- la Metformine, le médicament le plus connu contre le diabète,
si abondamment dans notre alimentation que les oméga-3 mais sans ses effets secondaires14. Posologie : 500 mg 2 à 3 fois
(poissons gras, huile de colza et de lin, noix…). Sa principale par jour avant les repas (contre-indiqué chez les femmes en-
source est le fruit de l’argousier, un arbrisseau vivant princi- ceintes et les enfants).
palement dans les hauteurs de l’Himalaya. • Le resvératrol, un antioxydant présent dans le raisin et le
Traditionnellement, seuls ceux qui avaient le courage d’es- vin rouge, a montré de puissants effets antidiabétiques, dont
calader les hautes cimes de l’Himalaya pouvaient profiter de une diminution de la glycémie et de la résistance à l’insuline15.
ses bienfaits. Posologie : 20 mg 2 à 3 fois par jour avant les repas.
Heureusement, il existe désormais des solutions moins
éprouvantes pour faire le plein en oméga-7 :
La culture de l’argousier est en pleine effervescence dans des
pays comme le Canada, l’Allemagne ou encore la Finlande.
En France, l’arbrisseau se plaît particulièrement bien dans
les Alpes du Sud. Dans la vallée de Durance, les préparations
à base d’argousier sont même considérées comme des pro-
duits du terroir – au même titre que la lavande !
Et bien que cette baie soit encore peu accessible en France,
on commence peu à peu à voir dans nos rayons des confi-
tures, gelées, jus, et même sorbets à l’argousier.
Sur Internet, de nombreux laboratoires vendent également
des compléments alimentaires à l’huile d’argousier, ou même
de l’oméga-7 pur. Baies d'argousier
Plus faciles à trouver (dans les magasins bio par exemple),
les noix de macadamia et l’huile d’avocat sont également de
très bonnes sources d’oméga-7. Gabriel Combris et son équipe

8.  Cao H, Gerhold K, Mayers JR, Wiest MM, Watkins SM, Hotamisligil GS. Identification of a lipokine, a lipid hormone linking adipose tissue to systemic metabolism. Cell. 2008 Sep 19;134(6):933-44.
9.   Kabagambe E. K., The Type of Oil Used for Cooking Is Associated with the Risk of Nonfatal Acute Myocardial Infarction in Costa Rica, The Journal of Nutrition, no 135  2005, p. 2674-2679.
10. Robert W. Allen, PharmD,1 Emmanuelle Schwartzman, PharmD,1,2 William L. Baker, PharmD, BCPS (AQ CV),3,4 Craig I. Coleman, PharmD,3 and Olivia J. Phung, Cinnamon Use in Type 2 Diabetes: An Updated
Systematic Review and Meta-Analysis, Ann Fam Med. 2013 Sep; 11(5): 452–459.
11. C. Scheider, Ginger’s Benefits for Type 2 Diabetes, Diabetes care, march 2015.
12. Bamosa AO1, Kaatabi H, Lebdaa FM, Elq AM, Al-Sultanb A, Effect of Nigella sativa seeds on the glycemic control of patients with type 2 diabetes mellitus, Indian J Physiol Pharmacol. 2010 Oct-Dec;54(4):344-54.
13. Harris SS, Pittas AG, Palermo NJ. Vitamin D supplementation reduces insulin resistance in South Asian women living in New Zealand who are insulin resistant and vitamin D deficient, a randomised, placebo-
controlled trial.Diabetes Obes Metab. 2012 Sep;14(9):789-94.
14.Jun Yin, Huili Xing, and Jianping Ye - Efficacy of Berberine in Patients with Type 2 Diabetes, Metabolism. 2008 May; 57(5): 712–717.
Dong, Nan Wang, Li Zhao,1 and Fuer Lu - Berberine in the Treatment of Type 2 Diabetes Mellitus: A Systemic Review and Meta-Analysis
15.  Kai Liu, Rui Zhou, Bin Wang, and Man-Tian Mi - Effect of resveratrol on glucose control and insulin sensitivity: a meta-analysis of 11 randomized controlled trials - Am J Clin Nutr June 2014 ajcn.082024.
4 PLANTES

Ne faites pas trop confiance


à ces 3 plantes
Ce n’est pas parce que c’est naturel que c’est forcément sans danger. Voici quelques
règles à connaître pour éviter que le remède ne se transforme en poison.
Il y a des plantes, comme le ginkgo, qui ont tellement de
bienfaits, validés par des études scientifiques sérieuses, qu’on
leur érigerait presque une statue pour services rendus. Et Alzheimer, démence, anxiété : si je
pourtant… choisis de me soigner au ginkgo
On a tendance à oublier que les plantes, si elles sont ef-
ficaces pour soigner, peuvent aussi avoir des effets négatifs Prenez quotidiennement entre 120 et 480  mg d’extrait
normalisé (EGb  761 ou Li  1370) réparti en 2 ou 3  fois
lorsqu’elles sont mal utilisées.
durant la journée. Pour éviter d’éventuels maux de tête,
Ainsi, tout remède, qu’il soit chimique ou naturel, exige de il est préférable de commencer le traitement avec seu-
respecter certaines règles d’utilisation pour ne pas mettre sa lement 60  mg par jour et d’augmenter progressivement
santé en péril. la dose. Les effets du ginkgo peuvent prendre quelque
Si vous suivez un traitement médicamenteux par exemple, temps avant de se manifester, il faut donc souvent patien-
vous devez être particulièrement attentif aux interactions ter 2 à 3 mois, parfois même jusqu’à 6 mois, avant de com-
qu’il pourrait avoir avec les plantes. mencer à les ressentir.7

1. La face cachée du ginkgo


On recommande notamment le gingko
pour : 2. Ail : attention aux interactions
• Ralentir la progression d’Alzheimer1 Cette règle est aussi valable pour l’ail, un
• Fluidifier la circulation sanguine et autre ténor de la santé naturelle. Après lui
prévenir l’athérosclérose2 avoir consacré plus de 2000 études, les cher-
• Améliorer les fonctions cognitives3 cheurs lui reconnaissent d’impressionnants
• Calmer l’anxiété4 bienfaits sur notre cœur et nos artères.
Une méta-analyse comprenant vingt essais
• Diminuer les vertiges5 cliniques a mis en évidence que la consom-
• Stimuler le désir sexuel chez la femme6 mation d’ail réduisait :
Mais malgré toutes ses qualités, ou plutôt à cause de toutes • La tension systolique en moyenne de 8 à 9 mm de Hg
ses qualités, le ginkgo est fortement déconseillé avec certains • La tension diastolique de 6 à 7 mm de Hg8
médicaments.
Peut-être que ces chiffres ne vous évoquent pas grand-
En fait, le ginkgo augmente le tonus veineux et permet au
chose, mais sachez qu’ils sont vraiment exceptionnels : ils
sang de circuler de manière plus fluide.
sont même comparables à la moyenne obtenue par les médi-
Il ne faut donc pas l’utiliser en même temps que des médi-
caments antihypertenseurs !
caments qui ont le même effet, c’est-à-dire tous les anticoa-
Et le mieux, c’est que l’ail ne provoquerait aucun effet néga-
gulants (aspirine, Ibuprofène, Coumadine, Advil, Voltarène,
tif chez les personnes qui ont une tension artérielle normale…
Anaprox, Naprosyn, Plavix, Cataflam, Lovenox, Motrin,
Dans leur jargon, les scientifiques disent aussi de l’ail qu’il
etc.). Sinon vous risqueriez de fluidifier excessivement votre
est « fibrinolytique », un terme un peu barbare pour dire qu’il
sang et de provoquer une hémorragie ou d’empêcher votre
contribue à la destruction des caillots sanguins qui peuvent se
sang de coaguler en cas de blessure.
former dans nos artères.
En consommer régulièrement est donc une très bonne
chose… à moins d’être déjà sous anticoagulants. Car comme
le ginkgo, l’ail pris conjointement à des anticoagulants pour-
rait augmenter dangereusement la fluidité de votre sang. Si

1.  Solfrizzi V, Panza F. Plant-Based Nutraceutical Interventions against Cognitive Impairment and Dementia: Meta-Analytic Evidence of Efcacy of a Standardized Gingko biloba Extract. J Alzheimers Dis. 2014 Oct 28.
2.  Ginkgo biloba (EGb 761) in arteriosclerosis prophylaxis. Siegel G, Schäfer P, et al. Wien Med Wochenschr. 2007;157(13-14):288-94.
3.  Weinmann S et al. Effects of Ginkgo biloba in dementia: systematic review and meta-analysis. BMC Geriatr. 2010 Mar 17;10:14.
4.  Woelk H, Arnoldt KH, et al. Ginkgo biloba special extract EGb 761 in generalized anxiety disorder and adjustment disorder with anxious mood: a randomized, double-blind, placebo-controlled trial. J Psychiatr Res.
2007 Sep;41(6):472-80.
5.  Sokolova L, Hoerr R, Mishchenko T. Treatment of vertigo: A randomized, double-blind trial comparing efcacy and safety of Ginkgo biloba extract EGb 761 and betahistine. Int J Otolaryngol. 2014;2014:682439. doi:
10.1155/2014/682439
6.  Pebdani MA, Taavoni S, Seyedfatemi N, Haghani H. Triple-blind, placebo-controlled trial of Ginkgo biloba extract on sexual desire in postmenopausal women in Tehran. Iran J Nurs Midwifery Res. 2014;19(3):262-265
7. http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=ginkgo_biloba_ps
8.  Karin Ried et al, Potential of garlic (Allium sativum) in lowering high blood pressure: mechanisms of action and clinical relevance, Integr Blood Press Control, 2014, 7: 71–82
PLANTES 5

vous suivez un traitement anticoagulant, vous pouvez bien


sûr continuer d’assaisonner vos salades avec un peu d’ail, il
faut simplement prendre garde à ne pas en abuser. Réglisse : sa posologie en cas de
troubles digestifs
• Racines séchées :  de 5  à 15  g par jour, répartis en 3  fois
Pour abaisser l’hypertension dans la journée (après les repas) sous forme de poudre, d’in-
fusion ou de décoction (de 2 à 5 g dans 150 ml d’eau)
naturellement • Extrait total liquide 1:1 (g/ml) : de 2 ml à 4 ml, 3 fois par
Ail frais :  1 à 2 gousses (de 4 g à 8 g) par jour. jour, après les repas.
Ail séché :  0,5 g à 1 g par jour. • Extrait total sec 6:1 (g/g) : de 330 mg à 800 mg, 3 fois par
Extrait normalisé : de 200 mg à 400 mg, 3 fois par jour (avec jour, après les repas.
1,3 % d›allicine). • Extrait déglycyrrhiziné-DGL 4:1) : 1 à 2 comprimés, 3 fois
Ail vieilli : 600 mg à 900 mg par jour. par jour, 20 minutes avant les repas16.
Huile d’ail  (distillation à la vapeur d’eau) : 5  mg à 8  mg par
jour9.

Quelle voie choisirez-vous ?


3. Soyez prudent avec la réglisse De manière générale, les personnes qui suivent un trai-
La réglisse est une racine anti-in- tement médicamenteux devraient toujours demander l’avis
flammatoire efficace pour traiter d’un médecin, d’un pharmacien ou d’un phytothérapeute
de nombreux troubles digestifs. avant d’utiliser une plante. Seul un spécialiste pourra vous
Des études ont par exemple renseigner sur les nombreuses interactions entre les plantes
montré qu’elle soulageait l’esto- et les médicaments.
mac en cas d’ulcère10, de brûlures Et si vous trouvez dommage de vous priver des bienfaits
d’estomac11 et plus généralement des plantes simplement parce que vous suivez déjà un autre
pour tous les problèmes de digestion12. traitement, dites-vous qu’il existe peut-être une autre solu-
Selon un article paru dans la revue Molecular and Cellular tion…Par exemple, au lieu de vous passer de l’ail ou du gink-
Endocrinology, la réglisse aiderait aussi à stimuler les sur- go, pourquoi ne pas justement envisager de remplacer vos
rénales, les glandes qui sécrètent les hormones de l’énergie anticoagulants par ces deux plantes qui ont le même effet que
(adrénaline et noradrénaline)13. En d’autres termes, elle re- les médicaments ?
donne un coup de peps aux personnes fatiguées ou stressées. Si votre médecin est ouvert aux médecines douces, discutez-en
Certains scientifiques lui ont même trouvé des vertus pour avec lui. Car bien souvent, il existe des alternatives naturelles
stimuler la mémoire14 et le système immunitaire15. aussi efficaces que les médicaments – et bien moins néfastes
Le problème, c’est qu’une consommation excessive de ré- pour votre santé.
glisse peut provoquer de l’hypertension, des palpitations car-
diaques et des œdèmes.
Si vous prenez des diurétiques ou d’autres médicaments
contre l’hypertension, vous pourriez alors annuler leurs ef- 6 autres mélanges déconseillés
fets en prenant de la réglisse. De plus, un de ses composants,
la glycyrrhizine, retient l’eau et le sodium dans nos cellules • Le ginseng, millepertuis, tabac, eucalyptus, houblon, cur-
tout en faisant fuir le potassium. cuma et pamplemousse avec les inhibiteurs de la monoa-
mine oxydase (une classe d’antidépresseurs)
Elle est donc globalement déconseillée à toute personne souffrant
de problème cardiaque et de maladie rénale ou hépatique. À • L’astragale avec la chimiothérapie
noter encore que la femme enceinte doit également s’abstenir. • Le chardon-Marie avec le paracétamol
La bonne nouvelle est qu’il existe une autre option si vous • Le millepertuis avec les contraceptifs oraux
souhaitez quand même bénéficier de ses bienfaits : la réglisse • La griffe du diable et le ginseng avec la warfarine (anticoagulant)
déglycyrrhizinée (DGL). Il s’agit d’un extrait de réglisse dont • L’aubépine avec les hypotenseurs, les antidépresseurs et
la digoxine (médicaments contre les problèmes cardiaques)
on a ôté toute trace de glycyrrhizine, la substance qui aug-
mente la tension et qui contribue à la perte de potassium.
Elle n’a donc pas les effets négatifs et les risques d’interactions
avec les hypotenseurs de la réglisse standard. C’est aussi l’idéal
si vous souhaitez utiliser la réglisse sur une longue période16. La rédaction

9. http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=ail_ps
10.  « Antiulcer activities of liquorice and its derivatives in experimental gastric lesion induced by ibuprofen in rats »,International Journal of Pharmaceutics, Volume 119, Issue 2, 9 June 1995, Pages 133-138
11.  Melzer J, Rosch W, et al. Meta-analysis: phytotherapy of functional dyspepsia with the herbal drug preparation STW 5 (Iberogast). Aliment Pharmacol Ther. 2004 Dec;20(11-12):1279-87.
12.  « An Extract of Glycyrrhiza glabra (GutGard) Alleviates Symptoms of Functional Dyspepsia: A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled Study », Evid Based Complement Alternat Med. 2012; 2012: 216970
13.  « Liquorice and glycyrrhetinic acid increase DHEA and deoxycorticosterone levels in vivo and in vitro by inhibiting adrenal SULT2A1 activity », Mol Cell Endocrinol. 2011 Apr 10;336(1-2):102-9
14.  Parle M, Dhingra D, Kulkarni SK. Memory-strengthening activity of Glycyrrhiza glabra in exteroceptive and interoceptive behavioral models. J Med Food. 2004 Winter;7(4):462-6.
15.  Yang G, Yu Y. Immunopotentiating effect of traditional Chinese drugs--ginsenoside and glycyrrhiza polysaccharide. Proc Chin Acad Med Sci Peking Union Med Coll. 1990; 5(4):188-93
16. http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=reglisse_ps
6 ACTUALITÉ
ACTU

À quand des cours de fitness donnés


par des hommes des cavernes ?
Que diriez-vous de faire un peu d’exercice en compagnie d’un coach sportif (très)
particulier ? Laissez-moi vous le présenter, il s’agit de… Cro-Magnon.
Cro-Magnon, coach sportif ? L’idée paraît folle. Mais à y Bien sûr, on s’attendait à ce que ces volontaires soient plus
réfléchir, il y a peut-être encore plus insensé : car s’il y a un actifs que nous. Mais les résultats obtenus vont au-delà de
geste qui va complètement à l’encontre de plus de 200 000 ans toute attente.
d’histoire de l’évolution humaine, c’est bien de passer ses
journées assis à un bureau. 14 fois plus que les américains !
Alors que nos ancêtres du Paléolithique vivaient en plein Grâce à cette expérience, les chercheurs ont trouvé que les
air et passaient leur temps à parcourir de vastes plaines pour Hadza exerçaient en moyenne une activité physique – prin-
chasser des lièvres ou déterrer des racines, voici que l’homme cipalement modérée – pendant plus de 2 heures par jour
moderne a adopté un mode de vie aux antipodes de celui-ci (134,92 minutes très exactement) pour chasser ou rechercher
et passe la majeure partie de son existence enfermé dans une des légumes et des fruits.
pièce, posé sur une chaise ou un canapé. C’est 14 fois plus que la moyenne américaine : un membre
Or, les biologistes estiment que la structure de base de de la tribu Hadza fait autant d’exercice en une journée
notre génome et de notre corps humain a été établie au mo- qu’un Américain ordinaire en deux semaines ! Et c’est aus-
ment où l’homme était encore chasseur-cueilleur. Il y aurait si bien plus que les recommandations officielles de l’OMS1,
donc un fossé entre les conditions qui ont façonné les êtres qui conseille 150 minutes d’exercice modéré et 75 minutes
que nous sommes aujourd’hui et notre mode de vie actuel d’exercice vigoureux chaque semaine.
beaucoup plus sédentaire. D’ailleurs, d’après une enquête de l’Institut de la santé et de
En bref, nous serions inadaptés à la vie civilisée. la recherche médicale (Inserm)2, 42 % des Français admettent
Conséquences : l’apparition d’une foule de maladies qui pratiquer en moyenne moins de 10 minutes d’activité
n’existaient pas il y a 12 000 ans : troubles cardiovasculaires, physique par jour.
diabète, Alzheimer…
Toujours plus vieux, toujours plus fort
Alors pourquoi ne pas suivre l’exemple des
Mais ce qui est encore plus étonnant, c’est que contraire-
hommes des cavernes ? ment à nos sociétés modernes, les Hadza ne bougent pas seu-
Jusqu’à ce jour, on n’avait aucune idée de la quantité d’acti- lement quand ils sont dans la fleur de l’âge : les personnes
vité physique pratiquée par nos ancêtres, celle qui serait donc âgées se sont révélées être plus actives que les autres
aussi la plus naturelle pour nous. Une équipe scientifique me- générations. Il est donc plus que temps de renouer avec les
née par Brian Wood, professeur en anthropologie à l’Uni- habitudes de notre passé préhistorique !
versité de Yale, a enfin trouvé la réponse à cette question. En effet, la quantité quotidienne d’exercice physique joue
Comme il était un peu compliqué de remonter dans le un rôle-clé sur notre santé, et plus particulièrement sur celle
temps pour étudier directement l’Homo sapiens de la période de nos artères. En mesurant la pression sanguine et les bio-
Paléolithique, les chercheurs ont reporté leur étude sur une marqueurs de la santé cardiovasculaire (protéine C-Réactive,
tribu de chasseurs-cueilleurs vivant au nord de la Tanzanie, cholestérol et triglycérides) de la population Hadza, Brian
les Hadza, dont le mode de vie est encore très similaire à ce- Wood et ses collègues ont trouvé des résultats qui feraient
lui de Cro-Magnon. Ils n’ont pas de cultures, de bétail, ou rêver n’importe quel Européen : aucune maladie cardiovas-
d’abris permanents et sont considérés comme les derniers culaire et une pression artérielle parfaitement saine.
chasseurs-cueilleurs d’Afrique. Bien loin de ces résultats extraordinaires, les données en
Quarante-six membres de la tribu (aussi bien de jeunes France et dans le monde entier font frémir : les maladies car-
adultes que des septuagénaires) ont accepté de porter un diovasculaires sont l’une des premières causes de mortalité
cardiofréquencemètre, un appareil servant à déterminer la et plus de 8 millions de Français sont actuellement traités
fréquence cardiaque, pendant deux semaines à différents contre l’hypertension artérielle3. On est donc bien loin des
moments de l’année. Le but était de calculer le temps pas- standards de nos athlétiques ancêtres.
sé en activité physique modérée à vigoureuse durant leur
quotidien. À vous de jouer !
Selon les auteurs de l’étude, ces résultats sont ainsi la preuve
que les stratégies de chasse et de cueillette, qui impliquent un

1.  http://www.who.int/dietphysicalactivity/factsheet_recommendations/fr/
2.  http://www.inserm.fr/thematiques/sante-publique/dossiers-d-information/activite-physique
3.  Mounier-Vehier C, Amah G, Covillard J, Prise en charge de l’HTA essentielle et du niveau de risque cardiovasculaire : Enquête nationale Phenomen, , Arch Mal Cœur Vaiss, 2002;95;667-72.
ACTUALITÉ 7

taux d’activité élevé, sont liées à la santé cardiovasculaire4. propre nourriture. Mais pensez à faire quotidiennement
L’activité physique n’est donc pas seulement une occupation de la marche, du vélo, du jogging, ou plus simplement en-
de bien-être, c’est un besoin indispensable ancré dans notre core, de privilégier les escaliers plutôt que l’ascenseur, d’évi-
corps et nos gènes par des dizaines de milliers d’années de ter de prendre la voiture pour traverser votre quartier, de
sélection naturelle. vous lever régulièrement de votre chaise pour faire quelques
Alors je ne peux que vous recommander de suivre l’exemple pas dans votre bureau…
de ces hommes préhistoriques. Évidemment, il ne s’agit pas En un mot : bougez !
de retourner vivre dans la nature et de chasser votre Florent Muehlemann

4.  Raichlen DA, Pontzer H, Harris JA, Mabulla AZ, Marlowe FW, Josh Snodgrass J, Eick G, Colette Berbesque J, Sancilio A, Wood BM, Physical activity patterns and biomarkers of cardiovascular disease risk in hunter-
gatherers, Am J Hum Biol. 2016 Oct 9.

EN BREF

Le coin des recettes Buvez l’apéro avec des plantes

Oubliez le pastis, on a trouvé mieux ! Découvrez LA boisson rafraîchissante de l’été. Et le mieux, c’est
qu’elle n’est pas seulement délicieuse, elle est aussi remplie de bienfaits pour notre santé !

• Mélangez 20 g d’aspérule odorante


Pour le goût… et pour la santé !
(partie aérienne), 20 g d’anis vert • L’aspérule odorante (Galium odoratum) est l’ingrédient traditionnel
(semence), 20 g de menthe poivrée du fameux vin de mai. Elle calme les spasmes digestifs et améliore la
(feuille) et 10 g de camomille romaine digestion.
(fleur)
• L’anis vert (Pimpinella anisum) est un précieux allié pour la digestion : il chasse
• Dans un pichet, déposez 2 à 3 cuillerées les gaz de l’intestin et détend les muscles de l’estomac. Voilà pourquoi on la
à soupe du mélange trouve dans beaucoup d’apéritifs bien connus comme le Pastis ou l’Absinthe
• Versez par-dessus 1 litre d’eau froide et de Pontarlier !
placez le pichet au frigo • Si la menthe poivrée (Mentha piperita) est autant rafraîchissante, c’est aussi
• Laissez macérer toute une nuit parce qu’elle favorise la sudation : en s’évaporant, la sueur abaisse la température
• Filtrez, puis ajoutez des glaçons. À
corporelle. Parfait pour l’été !
consommer sans modération ! • La camomille romaine (Chamaemelum nobile) est une tonique diges-
• Si vous voulez alcooliser votre apéro :
tive qui stimule les sécrétions du foie et de l’estomac. Et en plus elle est
ce mélange se marie très bien avec apaisante !
1/3 de bon vin blanc. Mais dans ce cas,
la modération est de mise…

News Des cacahuètes pour éviter l’allergie… aux cacahuètes !


Donner des cacahuètes aux bébés… pour réduire les risques d’al- C’est pourquoi ils recommandent d’introduire chez l’enfant, pour
lergie à l’arachide ? L’Institut national des allergies et des mala- autant qu’il consomme déjà des aliments solides, de la nourriture
dies infectieuses a-t-il perdu la tête au moment de publier son contenant de l’arachide :
nouveau rapport 2017 ? Pas du tout. En fait, l’institut a analysé
• Dès l’âge de 4 à 6 mois s’il souffre déjà d’eczéma sévère et/ou
46 études et a conclu que l'exposition des enfants aux arachides
d’allergie aux œufs.
quelques mois après leur naissance pouvait aider à réduire leur
risque d’allergie, à l’inverse d’une stricte privation. En fait, il exis- • Dès l’âge d’environ 6 mois s’il est touché par un eczéma modéré
terait une fenêtre temporelle durant laquelle le corps est plus
susceptible de tolérer un aliment. À ce moment-là de la vie, il est • Librement si l’enfant n’a pas d’eczéma ou d’allergie alimentaire1.
possible d’éduquer l’organisme pour qu’il ne développe pas de Ce serait d’ailleurs bien dommage de se priver de cet excellent
réaction allergique plus tard. antioxydant, riche en manganèse, cuivre, vitamine B3, phos-
phore, magnésium, vitamine E… Une petite précision toutefois :
les cacahuètes étant souvent traitées massivement aux insecti-
cides, il est conseillé de les consommer bio2.

1. Togias A, Cooper S F, Rotrosen D, Sampson H A, Schneider L C, Sicherer S H, Sidbury R, Spergel J, Stukus D R, (...), Addendum guidelines for the prevention of peanut allergy in the United States: Report of the
National Institute of Allergy and Infectious Diseases-sponsored expert panel, (2017) Annals of Allergy, Asthma and Immunology.
2. http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2017/01/18/peanuts-during-infancy-reduce-risk-of-allergy.aspx?utm_source=dnl&utm_medium=email&utm_content=art1&utm_campaign=20170118Z2&et_
cid=DM131265&et_rid=1846711740
8 EN BREF

8 plantes contre l’arthrose


Partie de la
Indications Posologie Remarques
plante
Harpagophytum
Racine Anti-inflammatoire 6 gélules par jour en 2 fois pendant 10 jours en Risque d’accélération du transit
Harpagophytum
secondaire Antalgique à forte dose cas de crise, ou 2 gélules par jour matin et soir (diarrhée) en cas de sensibilité accrue
procumbens

Reine des prés Sommités Anti-inflammatoire 1 cuillérée à café de SIPF ou EPS ou 2 gé- Agit sur les douleurs déclenchées
Spirea ulmaria fleuries salicylé lules d'extrait sec le soir par le temps humide

Curcuma À associer au poivre ou au gingem-


Rhizome Anti-inflammatoire 2 gélules d’extrait sec par jour (midi et soir)
Curcuma longa bre (vérifier la biodisponibilité)

Prêle des champs 2 gélules de poudre 20 jours par mois (ou Améliore la structure des cartilages
Tige stérile Reminéralisant
Equisetum arvense 1 cuillérée-mesure de SIPF ou EPS) et facilite le drainage

Pissenlit Draineur hépatique et Intéressant en salade en début de


Feuilles 2 gélules le matin pendant 2 mois
Taraxacum officinale rénal repas

Lavande Sommités Peut être associée à la gaulthérie


Sédative, calmante 10 gouttes d’HE dans une huile d’arnica
Lavendula vera fleuries pour diminuer l’effet chauffant

Gaulthérie Antalgique (en particulier Massez les zones douloureuses avec de l'HE Effet chauffant (faire un test de tolé-
Feuilles
Gaultheria procumbens dans l’arthrose) diluée dans 50 % d’huile d’arnicas rance préalable)

Menthe Antalgique légèrement Effet glaçon sur une trop grande


Feuilles 10 gouttes d’HE dans 10 ml d’huile d’arnica
Mentha x piperita anesthésiant surface !

Les posologies suggérées sont purement indicatives et peuvent varier en fonction de la forme d’extraction proposée. Il est conseillé de toujours se référer aux préconisations de dosage accompagnant le complément alimentaire
et de ne pas dépasser les doses maximales. En cas de doute, demandez toujours à un pharmacien ou à un médecin formé.

Crédits photos : © Andrey Pavlov - © Petr Tkachev - © JIANG HONGYAN - © Maks Narodenko - © SK Herb / Shutterstock.com
News Croiser le fer avec le plomb
Des scientifiques ont découvert qu’un simple déficit en fer pou- Sauf que cette protéine n’est pas très physionomiste : elle est in-
vait décupler les risques de contamination au plomb ! capable de faire la différence entre le fer et le plomb. Elle trans-
Le plomb est connu pour causer des dommages irréversibles à notre porte l’un et l’autre sans distinction.
cerveau, en plus d’être nuisible à notre système digestif et à nos glo- Quand notre taux de fer est trop bas, la protéine augmente son
bules rouges. Jusqu’à la fin des années 1970, il a été massivement activité pour absorber davantage de fer… mais aussi de plomb.
rejeté dans l’environnement, notamment par les gaz d’échappement Conséquence : elle élève le niveau de plomb dans le cerveau et
des voitures. Aujourd’hui, il est proscrit des essences – d’où la déno- dans le reste de notre corps1 . Et voilà comment une protéine
mination « sans plomb » – et les rejets par l’industrie sont plus rares. bien intentionnée devient, malgré elle, complice d’une véritable
Mais le plomb n’est pas dégradable. On le retrouve encore dans tentative d’empoisonnement !
les sols, l’eau et les aliments que nous consommons tous les jours. Si vous ne voulez pas manquer de fer, consommez régulière-
Heureusement, nos reins et notre foie sont capables d’évacuer ment boudin, fruits de mer, fruits secs, lentilles, épinards ainsi
une grande partie de ce produit toxique… à condition de rece- que certaines épices (thym, cumin, curry, gingembre, cannelle,
voir un petit coup de pouce de la part du fer. coriandre, poivre noir). Notez aussi que la vitamine C (cassis,
C’est ce qu’a récemment découvert une équipe de l’École poly- orange, citron, poivron, brocoli, persil) améliore l’absorption du
technique fédérale de Zurich. Parue dans la revue scientifique fer par notre organisme.
American Journal of Clinical Nutrition, l’étude a porté sur 450 Une supplémentation en fer est possible, mais attention : unique-
enfants dont la quantité de fer dans le sang était relativement ment en cas de carence avérée, et toujours sous la surveillance
basse et qui, parce qu’ils vivaient à proximité d’une mine, avaient de votre médecin. Car le fer, en excès, a un effet pro-oxydant
plus de risques d’être contaminés au plomb. Pendant 6 semaines, et peut interagir avec des médicaments (dont certains antibio-
la moitié des participants a reçu des biscuits enrichis en fer et tiques, anti-inflammatoires et antiacides).
l’autre des biscuits sans fer ajouté.
Et le résultat est plutôt surprenant : les enfants supplémentés
en fer, contrairement au groupe témoin, ont réduit leur taux de Les apports nutritionnels quotidiens conseillés sont de 8 mg de
plomb dans le sang de 4,3 μg à 2,9 μg par décilitre ! fer pour les hommes et les femmes ménopausées, de 18 mg pour
En fait, cette différence viendrait d’une petite protéine de trans- les femmes non ménopausées, de 27 mg pour les femmes en-
port qui a pour rôle de conduire les métaux de l’intestin vers notre ceintes et entre 7 et 15 mg chez les enfants.
sang.
1. R. R. Bouhouch, S. El-Fadeli, M. Andersson, A. Aboussad, L. Chabaa, C. Zeder, M. Kippler, J. Baumgartner, A. Sedki, M. B. Zimmermann. Effects of wheat-flour biscuits fortified with iron and EDTA, alone and
in combination, on blood lead concentration, iron status, and cognition in children: a double-blind randomized controlled trial. American Journal of Clinical Nutrition.

Révélations Santé & Bien-être n° 11 - Août 2017 Mise en garde : Les conseils et informations donnés ici par les auteurs ne remplacent pas une consul-
Directeur de la publication : Vincent Laarman tation chez un médecin ou autre praticien de santé. En cas d'élément manquant (problème de santé,
Rédacteur en chef : Gabriel Combris grossesse, etc) ils peuvent ne plus être valables.
Rédaction : Florent Muehlemann
ISSN : 2504-3552 (print) - 2504-3560 (online)
Adresse : SNI Éditions - Am Bach 3, 6072 Sachseln – Suisse
Revue mensuelle (39€)

Si vous souhaitez réagir à un article ou à un sujet traité dans ce numéro, n’hésitez pas à nous contacter :
http://contact.pure-sante.info/contactez-nous/reactionsujet