Vous êtes sur la page 1sur 20

Master Spécialisé

Sciences Géomatiques Appliquées à la gestion des Ressources Naturelles et


Environnementales

Module
Télédétection Spatiale 1

Visualisation de la Terre par


« Google Earth »
Recherche d’images satellites sur le web

Réalisé par : Encadré par :


 SEMLALI Rachida  Mr. EL MORJANI Zine El Abidine
 EL AYADY Hasna
Introduction

Google Earth affiche des images satellitaires de différentes résolutions de la surface


de la Terre et de quelques planètes et satellites (Lune, Mars), permettant ainsi aux utilisateurs
de voir des villes et des maisons en regardant perpendiculairement vers le bas ou sous un angle
oblique, avec perspective.
Le degré de résolution disponible dépend en partie des points d’intérêt et de la
popularité, mais la plupart des terres (à l’exception de certaines îles) sont couvertes d’au moins
15 mètres de résolution. Melbourne, Victoria, Australie; Las Vegas, Nevada; et Cambridge,
Cambridgeshire incluent des exemples de la résolution la plus élevée, à 15 cm (6 pouces).
Google Earth permet aux utilisateurs de rechercher des adresses pour certains pays, d'entrer des
coordonnées ou simplement d'utiliser la souris pour rechercher un lieu.
La plupart des images présentées dans Google Earth ont été acquises entre un et trois ans.
Suivie du protocole :
A. Visualisation de la Terre par « Google Earth »:

Question 1 et 2 :
Après l’installation de l`application Google Earth à partir du lien
https://www.google.com/earth/versions/#download-pro, nous l’avons démarré et commencé à
répondre aux questions du protocole.

Question 3 :
Nous avons localisé notre Faculté Polydisciplinaire de Taroudant (FPT), et en particulier
le bâtiment de la salle informatique. En suit, nous avons ajoute son emplacement dans la vue,
en utilisant l’outil d’emplacement.

Question 4 :
Les coordonnées géographiques de la salle informatique sont :

 Latitude : 30°29'43.04" Nord


 Longitude : 8°52'7.53" Ouest
Question 5 :
 Avant l’utilisation de l’outil :

 Après l’utilisation de l’outil :

Avant d’utiliser l’outil « Lumière du soleil en fonction de l’heure du jour » on


observe que la zone est totalement allumée par le soleil (image 1er), après son utilisation on peut
distinguer les zones lumineux en tant que ensoleillées et les zones sombres en tant que des zones
qui sont cachées des rayons solaires.
Question 6 :
L’utilisation de l’outil « Street view » permet une visualisation sous un plan horizontal
d’une zone (3D, dépendant de la zone). L’image suivante montre une zone des montagnes du
haut Atlas après l’application de l’outil :

On peut bien visualiser et distinguer les montagnes, les maisons, les routes et la
végétation même si la zone ne s’affiche pas en 3D.
Question 7:
Pour chercher une zone ou un lieu précis il suffit de taper son nom dans l’onglet «
Search » et il s’affiche immédiatement. Dans ce cas nous avons cherché « L’Empire State
Building », l’image s’affiche comme suivant :

L’affichage de l’image en 3D se fait en cliquant sur l’option « Bâtiments 3D », on


obtient l’image comme ci-dessous :
Après on incline la fenêtre de visualisation dans le plan horizontal en utilisant l’outil «
Street view » :

La ville de New-York est une zone qui s’affiche avec une grande résolution (17m dans
l’image ci-dessus), on peut voir tout en grand détail.

Question 8:
Pour ajouter l’emplacement d’Empire State Building, en utilisant l’outil de
l’emplacement comme dans :
Question 9:

Nous avons fait une visite entre la FPT et l’Empire State Building et on observe qu’il y
a une grande différence entre ces deux zones au niveau de la résolution d’une part, et la
présentation d’une autre part. En effet, la résolution est plus faible dans la FPT par apport à
l’Empire State Building qui nous permet de voir en détail ce qui est au-dessus du sol, on trouve
également que l’Empire State Building est peut afficher à une présentation en trois dimension,
pendant la FPT il a une présentation en 2D.

Question 10 :

La rubrique « Gallerie/NASA/Lumières de villes de la Terre » permet d’avoir une


vision nocturne de la Terre. Elle permet de visualiser les villes de la Terre pendant la nuit, à
partir de ces images on peut bien distinguer les villes les plus urbanisée de la terre, donc les
villes qui se caractérise par une ``pollution lumineux`` mais qui ne sont pas obligatoirement les
plus peuplées.

Dans l’image ci-dessus, on peut bien distinguer l’Europe par la répartition des lumières et leur
densité, par contre cette densité est absente dans l’Afrique du Nord par exemple.
Question 10 :

La couverture nuageuse est mise à jour toutes les 60 à 90minutes, pour la détecter sur
Google Earth il suffit d’aller vers le menu « Météo/Nuages » :

 Avant l’utilisation d’outil nuage :

 Apres l’utilisation de l’outil :

L’image ci-dessus montre les régions qui sont couvertes par les nuages, on ne peut pas bien
visualiser les nuages car ils ne sont pas assez denses. Mais on peut distinguer une différence
avant et après surtout dans quelques regions (Agadir, Taroudant, Casablanca…).
Concernant les masses nuageuses pluvieuses elles sont détectées par radar et mise à jour
toutes les 5-6 minutes. Pour chercher les zones qui sont susceptible d’être pluvieuses il faut
aller sur le menu « Météo/Radar » :

L’application de Google Earth que nous avons télécharger


du site donné ne contient pas le menu « Météo/Radar »,
donc nous avons pas pu détecter ces zones.

Question 11 :

Appart de la surface de la Terre Google Earth permet encore l’exploration de l’espace tel que
des planètes ou des satellites :

 Exemple de la planète Mars :


 Exemple du satellite Lune:
Question 12 :

Dans l’onglet « Search » on cherche la ville de Taroudant, après l’affichage de l’image


on clique sur le menu Fichier et on suit le chemin suivant « Fichier > Enregistrer >
Enregistrer l’image » pour pouvoir l’enregistrer.
L’image s’enregistre de cette manière :

Par la suite on zoom vers le quartier Hay Mohammadi et on enregistre l’image de la


même façon :

Les images satellitaires de Taroudant et de Hay Mohammedi ne sont pas originales


parce qu’on ne peut pas les traiter et les analyser, appart cela le type des bandes est inconnu.
B. Recherche d’images satellites sur le web

Question 1 et 2 :

Afin de télécharger les images satellitaires nécessaire pour réaliser notre travail durant les
travaux pratique, nous avons accédé au site web « http://earthexplorer.usgs.gov/ » qui nous a
permet de téléchargé des nombreux types d’images qui ont des caractéristiques différentes selon
la zone choisie, la disponibilité et également le prix.
Sur ce site nous avons choisi « login » pour accéder à notre compte que nous avons créé
auparavant, en suit nous avons utilisé les fonctionnalités d’Earth Explorer qui sont composées
des fonctions de recherche de données et de la composante Google Map.
Durent nos travaux pratiques nous allons travailler sur la zone de Agadir. Dans l’onglet
de recherche nous avons choisi le Maroc dans un premier temps, en utilisant les outils du Google
Map (Zoom, l’outil de navigation…) ensuite nous avons zoomer sur la zone qui couvre la ville
de Agadir.

La fenêtre « Search Criteria » permet de choisir précisément la zone d’étude, en ce qui


concerne notre cas nous avons utilisé l’option « Address/place » pour écrire le nom de la ville.
Nous avons écrit « Agadir », puis nous avons cliqué sur « show ». Un tableau a été affiché
contient l’adresse de la ville ainsi que sa latitude et sa longitude, nous avons cliqué sur l’adresse
de Agadir, pour savoir son emplacement sur zone d’affichage.
La case « Date Range » est très importante, dans laquelle on définit la date qu’on
cherche, dans notre cas nous somme besoin des images satellitaires plus récentes, c’est dans ce
sens que nous avons choisi un intervalle du temps du 11/02/2019 à 19/02/2019.
Dans la seconde fenêtre « Data sets » nous avons trouvé différentes types de satellites
(Landsat, Sentinel, Ikonos, Spot…) et ces instruments. Pour avoir des images qui sont gratuites,
ayant une bonne résolution nous avons sélectionné le satellite Sentinel.

Vers la fin nous avons cliqué sur « Results » et nous avons obtenu plusieurs images
affichées dans la fenêtre des résultats comme le montre l’image ci-dessous :
Pour visualiser les images nous avons cliqué sur l’outil « Show Browse Overlay »
, l’image sélectionnée s’affiche superposée sur la zone choisie :

Afin de savoir tous les informations de cette image, nous avons cliqué sur l’outil « Show
Metadata and Browse » , dans la fenêtre qui s’affiche on trouve tous les information (
Date d’acquisition, Résolution spatial, projection, instrument…)

Pour pouvoir télécharger l’images, cette dernière ne doivent pas être couverte par les
nuages, après que cette condition est convenable, nous allons seulement faire une clique sur
l’outil « Download Option » et choisir la taille (on choisit toujours la grande
taille pour avoir une image de bonne qualité) et l’image commence à se télécharger.
L’image est téléchargent sous forme « ZIP », et après l’extraction de fichier on trouve
les différentes bandes spectrales dans le dossier « IMG DATA ».

De la même manière, nous avons téléchargé une autre image satellitaire de Taroudant.
Nous avons écrit « Taroudant », puis nous avons cliqué sur « show ». Un tableau a été
affiché contient l’adresse de la zone ainsi que sa latitude et sa longitude, nous avons cliqué sur
l’adresse de Taroudant, pour savoir son emplacement sur zone d’affichage.

Dans la case « Date Range » nous avons choisi un intervalle du temps du 13/01/2019 à
19/02/2019.
Dans la seconde fenêtre « Data sets » nous avons choisi le satellite Landsat, et le
capteur Oli 8.

Vers la fin nous avons cliqué sur « Results » et nous avons obtenu plusieurs images
affichées dans la fenêtre des résultats comme le montre l’image ci-dessous :
Nous avons choisi la cinquième image qui était acquise le 14/01/2019, parce qu’il est la
seul qui ne couvre pas de nuages.

En fin nous avons téléchargé cette image sous format « Zip » :

Vous aimerez peut-être aussi