Vous êtes sur la page 1sur 71

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

MINISTERE DE LA SANTE

SECRETARIAT GENERAL A LA SANTE

RAPPORT DU 3ème SUIVI -POST FORMATION DES RECOSITES, RELAIS PROMOTIONNELS, INFIRMIERS
RESPONSABLES DES POSTES DE SANTE, INFIRMIERS TITULAIRES ET ECZS SUR LA PRISE EN CHARGE DU
PALUDISME GRAVE AVEC DE L'ARTESUNATE SUPPOSITOIRE

DANS LA ZONE DE SANTE IPAMU/DPS KWILU

DU 10/10 /2019 AU 27/10 /2019.

PAR LES MISSIONNAIRES :

Dr NGUNDA LEON PNECHOL-MD/PCIMNE-C

Dr TEMBELE JEAN CLAUDE/PNLP

BENJAMIN MUTOMBO / PNLP

Dr SOSSI ARMAND/PNLP KWILU /AG DADA NKUMBI/ PNLP KWILU

OCTOBBRE 2019

1
Contents
I. Objectifs et Résultats attendus ............................................................................................................. 5
Objectifs spécifiques: ................................................................................................................................ 5
RESULTATS ATTENDUS .................................................................................................................................. 5
II. Méthodologie........................................................................................................................................ 5
1. Méthodologie pendant la mission (déroulement de la mission ....................................................... 6
1. Méthodologie spécifique aux Sites des Soins Communautaires ...................................................... 6
2. Aux Formations Sanitaires ................................................................................................................ 6
3. Méthodologie spécifique aux activités de communication .............................................................. 6
2. Méthodologie après la mission ......................................................................................................... 7
3. Outils utilisés ..................................................................................................................................... 7
4. Livrables ............................................................................................................................................ 7
III. Résultats............................................................................................................................................ 7
1. Structures périphériques (SSC, PS, CS).............................................................................................. 7
1.1. Nombre de sites visités ................................................................................................................. 7
1.1.1. Rappel sites visités (tableau/ description) pour le suivi précèdent .......................................... 7
1.1.2. Sites visités – suivi en cours ...................................................................................................... 8
1.2. Suivi des indicateurs de l’utilisation du RAS dans les structures périphériques ........................... 9
1.2.1. Nombre de structure ayant un prestataire formé et qui transmettent leurs rapports
mensuels complets et dans le délai requis (SSC, PS, CS) .......................................................................... 9
1.2.2. Administration du RAS selon les cas suspects par structure (SSC, PS, CS)................................ 9
1.3. Vérification du niveau d’assimilation des informations acquises lors des formations relatives à
l’introduction du RAS .............................................................................................................................. 10
1.3.1. Évolution de la moyenne des performances des participants depuis la formation au 3e suivi
post formation (graph – courbe) ............................................................................................................ 10
1.3.2. Performance par questions (pré test/ post test) .................................................................... 12
1.3.3. Résultats de la connaissance des étapes de l’administration du RAS .................................... 14
1.3.4. Analyse des questions à faible performance identifiées pendant la formation (selon le pré et
post test 16
1.3.5. Autres points à faible performance diffèrent de ceux identifiés pendant la formation ........ 19
1.3.6. Résultats de l’interview........................................................................................................... 20
1.3.8. Revue documentaire (20 cas analysés) ................................................................................... 26
1.3.9. Synthèse (Pré test, interview, observation de PEC, Post test) (tableau) ................................ 27

2
Commentaire : ........................................................................................................................................ 28
Commentaire : ........................................................................................................................................ 28
Commentaire : ........................................................................................................................................ 28
Le niveau des connaissances des IT est satisfaisant ;En moyenne : cote la moins élevée est de 76%
au pré test et la plus élevée 100%. D’où une moyenne au pré test de 88% et au post test la plus
basse : 92%, la cote la plus élevée au post test : 100% d’où une moyenne au post test : 96%. ........... 28
1.4. Analyse de la situation des stocks............................................................................................... 28
1.4.1. Inventaire SSC ......................................................................................................................... 28
1.4.2. Inventaire – PS ........................................................................................................................ 30
1.4.3. Inventaire CS ........................................................................................................................... 31
2. Structures de référence .................................................................................................................. 31
2.1. Résultats de l’interview............................................................................................................... 31
2.2 Résultats de l’Observation de la prise en Charge ............................................................................. 32
2.3 Revue documentaires (20 cas analysés) ..................................................................................... 33
2 Communication ............................................................................................................................... 34
2.3 Nombre de RECO promotionnels supervisés ................................ Error! Bookmark not defined.
2.4 Évaluation des activités de communication mise en œuvre au cours du mois .. Error! Bookmark
not defined.
2.4.1 Sensibilisation des ménages ...................................................... Error! Bookmark not defined.
2.4.2 Sensibilisation des leaders communautaires (religieux, coutumiers…).... Error! Bookmark not
defined.
2.4.3 Sensibilisation des associations ................................................. Error! Bookmark not defined.
2.4.4 Communication de masse (spots radio, TV, diffusion des messages clés, panneaux géants,
pancartes) .................................................................................................. Error! Bookmark not defined.
2.5 Disponibilité et utilisation des outils de communication .............. Error! Bookmark not defined.
2.5.1 Affiches....................................................................................... Error! Bookmark not defined.
2.5.2 Pictogrammes ............................................................................ Error! Bookmark not defined.
1.1.1. Aide-mémoire de l’agent de sante (Carte CFAO ........................ Error! Bookmark not defined.
IV. Suivi de la mise en œuvre des recommandations antérieures en date de … ... Error! Bookmark not
defined.
V. Plan de résolution des problèmes ( a discuter ) ................................... Error! Bookmark not defined.
Conclusion (s) .............................................................................................................................................. 58
1- Composition de l’équipe des superviseurs (y compris noms, structures, contacts) .. Error! Bookmark
not defined.

3
Contexte et justification

Malgré des investissements considérables faits par moult acteurs dans la lutte contre le paludisme, ce dernier
reste l’une des premières causes de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans en RDC.

Selon EDS-RDC II 2013-2014, la prévalence du paludisme est de 23% 1 pour les enfants de 6-59 mois (goutte
épaisse). En sus, bien que les politiques nationales portant notamment sur la distribution des MILD et la
disponibilité des TDR, CTA et l’Artesunate injectable soient mises en œuvre, 19% de décès des enfants de moins
de 5 ans sont attribuables au paludisme. Cependant, l’accès aux soins essentiels reste problématique pour les
enfants souffrant de paludisme grave dans les zones très éloignées des hôpitaux de référence et des centres de
santé de référence, augmentant de ce fait, les risques de complication et de mortalité dus au paludisme grave
dans ces zones.

Dans l’effort de contribuer à la réduction de ces décès liés à la difficulté d’accès aux formations sanitaires de
référence, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a mis à jour les recommandations visant l’utilisation de
l’artesunate suppositoire chez les enfants de moins de 5 ans, en octobre 2017. Ainsi l’OMS recommande
l’administration d’artesunate suppositoire en dose unique et d’orienter/référer immédiatement l’enfant dans
une formation sanitaire qui peut prendre en charge le paludisme grave. En effet, l’artesunate suppositoire
élimine rapidement 90% ou plus des parasites du paludisme si utilisé dans les conditions optimales.

C’est dans cette dynamique que s’inscrit le projet CARAMAL avec pour but de contribuer à la réduction de la
mortalité due au paludisme spécialement dans les zones reculées. Il s’agit d’un projet de recherche
opérationnelle financé par UNITAID pour une durée de 3 ans, mis en œuvre simultanément dans trois pays dont
la RDC, le Nigeria et l’Uganda ; et ce, par un consortium piloté par CHAI (Clinton Health Access Initiative). Les
autres membres du consortium sont UNICEF, Swiss TPH et dans le cas de la RDC, l’École de Santé Publique de
Kinshasa et l’OMS.

Le projet CARAMAL consiste en l’introduction responsable de l’artésunate suppositoire comme traitement de


pré référence dans la prise en charge du paludisme grave chez les enfants de moins de 5 ans. Il permettra aussi
de générer des évidences sur l’introduction rationnelle de l’artésunate suppositoire au niveau des sites de soins
communautaire (SSC) spécialement dans les zones de santé de Ipamu, Kenge et Kingandu en RDC.

Ainsi, dans le cadre de la mise en œuvre de cette stratégie de prise en charge à partir de la communauté, les
missions non seulement de formation des différents acteurs de la pyramide des soins mais aussi de suivis post
formation/supervisions (en raison de trois suivis post formation et de deux supervisions pour l’année 2019) ; la
formation ainsi que le premier suivi post formation ayant été réalisée dans les zones de sante de KENGE,
KINGANDU ET IPAMU respectivement le mois d’Avril et le mois de Juin de l’année 2019 .
Les évaluations de la formation et du premier suivi bien que satisfaisantes ont montré des faiblesses à améliorer
au cours du processus d’introduction et de mise en œuvre des activités de prise en charge.

4
C’est donc dans ce contexte que la mission du Troisième suivi post- formation est organisée dans la ZS d’IPAMU à
la date du 10 Octobre au 27 Octobre 2019,avec une équipe composée des membres du consortium CARAMAL et
du ministère de la santé afin d’assurer d’une part le renforcement de capacité progressif et effectif des différents
prestataires en charge de l’administration du RAS et la prise en charge du paludisme grave chez les moins de 6 ans
et d’autres part d’apprécier la qualité des supervisions faites par les différents acteurs formés sur le terrain ainsi
que les interventions de soutien à savoir le système d’approvisionnement et particulièrement la disponibilité des
médicaments et autres intrants y compris la mise en œuvre du plan de communication élaboré

I. Objectifs et Résultats attendus


Objectif:
Contribuer au renforcement des capacités progressif et effectif, de différents prestataires en charge de
l’administration du RAS, la communication et la prise en charge du paludisme grave chez les moins de 6
ans.

Objectifs spécifiques:

– Evaluer le niveau d’exécution des recommandations formulées lors du Premier suivi post formation
– Evaluer le niveau de connaissance des RECOSITES ainsi que des Prestataires des FOSA(CS et PS) relatives à
l’introduction du RAS en insistant sur les limites identifiées lors du premier suivi post formation;
– Vérifier et proposer des corrections pour la tenue des différents outils de travail ;
– Réaliser l’inventaire physique des stocks de RAS au niveau des SSC, PS et CS ;
– Réaliser l’inventaire physique des stocks d’Artesunate injectable au niveau des structures de référence ;
– Vérifier la réalisation de la formation des RECO promotionnels et leur apport dans la communauté
– Evaluer l’état de mise œuvre des activités de communication.
– Identifier les forces, les faiblesses dans la mise en œuvre du Projet et proposer un plan de redressement.
– Approvisionner les ZS/SSC en outils de gestion pour les SSC (fiche de PEC et note d’orientation

RESULTATS ATTENDUS

– Le niveau d’exécution des recommandations formulées lors du Premier suivi post formation a été évalué.
– Le niveau de connaissance des RECOSITES ainsi que des Prestataires des FOSA(CS et PS) relatives à
l’introduction du RAS en insistant sur les limites identifiées lors du premier suivi est vérifié;
– Les corrections pour la tenue des différents outils de travail sont proposées ;
– L’inventaire physique des stocks de RAS au niveau des SSC, PS et CS est réalisé ;
– L’inventaire physique des stocks d’Artesunate injectable au niveau des structures de référence est réalisé ;
– Les relais promotionnels formés ont acquis des compétences et contribuent à la sensibilisation de la
population sur le projet
– L’état de mise œuvre des activités de communication est évalué ;
– Tous les SSC dans les ZS sont dotés en fiche de PEC imagée et note d’orientation.
Les forces ainsi que les faiblesses ont été identifié et un plan de redressement a été proposé

II. Méthodologie
La méthodologie consistera à l’accompagnement des équipes cadres des DPS et des ZS dans la réalisation du 3ème suivi
post formation des IT, infirmiers responsables des postes de santé ainsi que des RECOSITES regroupés par Pool des AS :

– Constitution des Pools des AS par ZS par DPS avant la descente aux différentes DPS (au moins 3 AS /Pool
pour au moins 3 jours de suivi par Pool)
– Briefing des cadres de la DPS sur les différents outils de suivi post formation et sur la méthodologie
– Descente dans les ZS
 Briefing des cadres de la ZS sur les différents outils de suivi post formation,
 Adoption de l’agenda.

5
– Descente dans les Pools /AS

 Débriefing de la mission à la DPS

1. Méthodologie pendant la mission (déroulement de la mission)

1. Méthodologie spécifique aux Sites des Soins Communautaires

a) Pré test;
b) Revue documentaire : vérifier le remplissage des différents documents de SSC, proposer les correctifs et faire un
rappel sur le mode de remplissage de la Fiche PEC et de la Note d’orientation surtout en cas d’orientation.
c) Interview des relais des sites pour la revue de leur connaissance sur les signes d’orientation, effets indésirables,
les algorithmes de PEC, le traitement pré référentiel correct du paludisme grave avec RAS et Brainstorming sur
les techniques de communication en rapport avec l’utilisation de RAS en utilisant le canevas de Suivi post
formation
d) Observation de la Prise en Charge:
1. Recrutement des enfants malades dans la formation sanitaire la plus proche
2. Observation des cas proprement dits
3. Feed back individuel par les RECOSITES
4. Feed back général par les superviseurs en corrigeant les erreurs constatées
e) Séance vidéo sur les signes d’orientation
f) Dépouillement des Fiches PEC utilisées pendant
g) Post test
h) Visite des SSC.

2. Aux Formations Sanitaires

 Entretien avec les IT


 Evaluation des connaissances
 Revue documentaire
 Briefing sur les outils de suivi post formation
 Analyse des rapports mensuels des SSC
 Feed back
 Revue documentaire de différents outils des sites et postes de santé;
 Observation de la prise en charge des prestataires avec outil OTSS et RECOSITES;
 Elaboration du rapport de la mission.

3. Méthodologie spécifique aux activités de communication

 Au niveau BCZS :
 Evaluer l’état de mise en œuvre du plan de communication
 Vérifier et confirmer auprès des ECZS que les RECO promotionnels ont été formés (liste de présence,
rapports de formation)
 Vérifier que les ECZS ont supervisé les IT et les RECO promotionnels (rapport de supervision,)
 S’assurer de la disponibilité d’outils de communication
 Vérifier si les supports sont affichés aux endroits appropriés
 Vérifier que les supports de communication ont été distribués aux bénéficiaires (se référer au plan de
distribution au niveau du BCZS
 Rappeler l’utilisation correcte des supports de communication

 Au niveau des FOSA

6
 Evaluer l’état de mise en œuvre du plan de communication
 Vérifier et confirmer auprès des IT que les RECO promotionnels ont été formes (liste de présence,
rapports de formation,)
 Vérifier que les IT ont été supervises par les ECZS (cahier de supervision chez l’IT)
 Vérifier que les IT ont supervises les RECO promotionnels (rapport de supervision)
 S’assurer de la disponibilité des outils de communication
 Vérifier si les supports sont affichés aux endroits appropriés
 Vérifier que les supports de communication ont été distribués aux bénéficiaires (se référer au plan de
distribution au niveau du BCZS
 Vérifier l’utilisation correcte des supports de communication

 Au niveau communautaire :

 Evaluer l’état de mise en œuvre du plan de travail


 Vérifier si les RECO promotionnels ont été formés(Interview)
 Vérifier que les RECO ont été supervisés par l’IT (cahier de supervision chez le RECO)
 S’assurer de la disponibilité des outils de communication
 Vérifier si les supports sont affichés aux endroits appropriés
 Vérifier que les supports de communication ont été distribués aux bénéficiaires (interviewer
quelques membres de la communauté)
 Vérifier l’utilisation correcte des supports de communication

2. Méthodologie après la mission


 Elaborer le rapport de la mission
 Briefing à la ZS et évaluation de la mise en œuvre des recommandations formulées lors du
2ème suivi
 Briefing à la DPS
 Restitution de la mission

3. Outils utilisés

 Le canevas de supervision formative de proximité avec l’outil OTSS ;


 Le canevas de suivi post formation des RECOSITES;
 Les fiches de prise en charge individuelle de l’enfant malade au Site
 Le registre de consultation et de laboratoire
 Les rapports mensuels des activités CARAMAL
 RUMER (Registre d’utilisation des médicaments essentiels et recettes)
 Outils/COMMUNICATION : carte CFAO, affiche murale, dépliant, canevas d’évaluation des activités du
BCZS et CS
 Aide-mémoire/pictogramme
 Note d’orientation imagée

4. Livrables
Voir annexes

III. Résultats
1. Structures périphériques (SSC, PS, CS)
1.1. Nombre de sites visités
1.1.1. Rappel sites visités (tableau/ description) pour le suivi précèdent

7
Type de Nombre de Nombre de Nombre Nombre % Supervisé/
structure structure Visitées prestataire de de pers formé
formé prestataire forme au
supervisé cours du
suivi
SSC 10 11 20 11 91%
P PS 18 22 18 0 82%
u CS 13 13 13 0 100%
bli CSR 5 6 9 0 83%
c HGR 0 0 0 0 0%
Pr PS 1 1 1 0 100%
iv CS 4 4 4 0 100%
é CSR 2 confensionnels 2 2 0 100%
HGR 1 1 1 0 100%
Commentaire :

 Sur les 11 SSC (6 SSC anciens et 5 nouveaux) ; 10 SSC sont visités.


Parmi les 22 RECOSITES formés ,11 l’ont été avant le suivi et les 11 autres sont formés au cours de ce
2ème suivi ; ce qui représente 91% de supervisés formés.
 PS: Sur les 19 IR supervisés ,23 sont formés ; ce qui représente 83% de supervisés formés
 CS : Sur les 26 formés ,26 sont supervisés d’où 100% de supervisés formés
 HGR/CSR : Sur 8 formés ,8 supervisés d’où100% de prestataires supervisés.
 Aucune structure privée visitée.(a rectifier car le PS Nsadisa est privé)

1.1.2. Sites visités – suivi en cours


Type de Nombre de Nombre de Nombre de Nombre de % Supervisé/
structure structure prestataire prestataire pers forme formé
Visitées formé supervisé au cours du
suivi
SSC 9 18 18 0 100%
Public PS 18 22 18 0 82%
CS 13 13 13 0 100%
CSR 6 6 6 0 100%
HGR 0 0 0 0 0%
Privé PS 1 1 1 0 100%
CS 4 4 4 0 100%
CSR 2 2 2 0 100%
confessionnels
HGR 1 1 1 0 100%
Commentaire :

 9 SSC ont été visités, sur les 18 RECOSITES formés ,18 sont supervisés , ce qui représente 100% de
supervisés formés.
 PS: Sur les 19 IR supervisés ,23 sont formés ; ce qui représente 83% de supervisés formés
 CS : Sur les 26 formés ,26 sont supervisés d’où 100% de supervisés formés
 HGR/CSR : Sur 9 formés ,9 supervisés d’où 100% de prestataires supervisés.

8
1.2. Suivi des indicateurs de l’utilisation du RAS dans les structures périphériques
1.2.1. Nombre de structure ayant un prestataire formé et qui transmettent leurs rapports mensuels
complets et dans le délai requis (SSC, PS, CS)

centre de santé qui administrent le RAS et soumette des rapport mensuels

Poste de santé qui administrent le RAS et soumettent des rapport mensuels

SSC qui administrent le RAS et soumettent des rapport mensuels

Sep-19 23 26
11
Aug-19 23 26
11
Jul-19 23 26
11
Jun-19 23 26
11
May-19 23 26
6
Apr-19 23 26
6

Commentaire : IL ressort de ce graphique 1 :que du mois d’Avril au mois de septembre 2019:

 « 26 Centres de santé ‘’qui administrent le RAS et qui ont transmis les rapports
mensuels.(correctif à apporter : 26 AS dont plusieurs PS, 11SSC, 18CS, 8CSR, 1HGR)
 23 Postes de santé qui administrent le RAS et qui ont transmis les rapports mensuels
 6 SSC qui administrent le RAS, et qui ont transmis les rapports mensuels au mois d’Avril et Mai et
11 SSC du juin en septembre 2019. (5 SSC nouvellement installés à partir du mois de juin2019 avec
appui de Sanru/FM).

1.2.2. Administration du RAS selon les cas suspects par structure (SSC, PS, CS)

indicate Août
Avril Mai Juin Juillet
urs Septembre

SS To SS To SS SS To SS
PS CS PS CS PS CS Total PS CS PS CS total SSC PS CS total
C tal C tal C C tal C
Cas
suspects 3 17 28 48 8 12 13 33 3 10 17 30 0 13 17 30 1 52 66 119 0 21 25 46
Nombre
de
prélèveme
nt TDR
effectué 3 5 7 15 8 9 10 26 6 6 10 22 8 4 11 23 0 2 9 11 0 6 6 12
pour les
cas ayant
reçu le
RAS
RAS
administré 3 5 7 15 8 12 6 26 6 10 6 22 8 13 12 23 1 37 63 101 0 21 22 43

Reference
3 5 4 12 8 7 6 21 6 7 5 18 8 4 6 18 1 37 60 98 0 21 22 43

9
Contre
0 5 4 9 0 7 6 13 1 7 5 13 0
référence 4 6 10 1 16 36 53 0 16 14 30
Graphique 2

Cas referés et traités


# de cas de malaria grave ( <5 ans) suspect qui ont recu du RAS de QA

# de cas de malaria grave ( <5 ans) suspect qui ont recu du RAS et qui ont été
traités

101 98

43 43
26 21 22 18 23 18
15 12

Avril Mai Juin Juillet Août Septembre

Commentaire :

IL ressort de ce graphique2 : le total des cas référés et traités au CS, PS et SSC du mois d’avril en septembre
2019:

Au mois d’avril: Sur les 15 Cas de paludisme grave suspect chez les enfants de < 5ans qui ont reçu du RAS et 12
qui ont reçu du RAS et ont été traités .

Au mois de juin: sur les 22cas référés ,18cas traités et en juillet: sur les 23Cas du paludisme grave chez les enfants
de<5 ans qui ont reçu le RAS de QA et qui ont été référés, 18 cas traités.

Au mois d’Août: 101 cas du paludisme grave chez les enfants de moins de 5ans qui ont reçu le RAS et 98 qui ont
été traités et au mois de septembre 43 cas ont reçu du RAS et 43 cas ont été traités.

Nous notons une augmentation de cas de référence avec RAS à partir du mois Août cela peut s’expliquer suite à la
formation sur le RAS organisé dans le cadre du projet, la présence de superviseurs du projet CARAMAL ainsi que
de la présence des superviseurs provinciaux et nationaux dans la ZS.

1.3. Vérification du niveau d’assimilation des informations acquises lors des formations relatives à
l’introduction du RAS
1.3.1. Évolution de la moyenne des performances des participants depuis la formation au 3e suivi post
formation (graph – courbe)
1.3.1.1. Site de soins communautaires
Graphique3 :

10
Evolution moyenne du resultat du pré test et post test dépuis la formation
jusqu'au 3ème suivi des RECOSITES

92% 91% 96%


77%
59%
51% 47%
35%

PRE TEST POST TEST PRE TEST POST TEST PRETEST POST TEST PRE TEST POST TEST
FORMATION SUIVI 1 SUIVI 2 SUIVI 3

Commentaires :

Il ressort de ce graphique 3; que la moyenne du résultat du pré test lors de la formation était de 35% et 51% au
post –test. Au 1er suivi post formation : la moyenne au Pré-Test est 47% et 59% au post test et 2ème suivi-post
formation : une moyenne de 77% au pré test et 92% au post test. Au3ème Suivi- post, on note une moyenne de
:91% au pré -test et 96% au post test . On Remarque un gain de 45% selon le post test de la formation et celui du
3ème suivi -post formation..

1.3.1.2. Poste de santé


Graphique 4

Evolution moyenne du resultat du pré test et post test depuis la formation


jusqu'au 3ème suivi des IR Poste de santé

94% 92% 96%


84%
65% 60%
42% 45%

PRE TEST POST TEST PRE TEST POST TEST PRETEST POST TEST PRE TEST POST TEST
FORMATION SUIVI 1 SUIVI 2 SUIVI 3

Commentaires :

Il ressort de ce graphique 4; que la moyenne du résultat du pré test lors de la formation des infirmiers responsables
de poste de santé était de 42% et 65% au post –test. Au 1er suivi post formation : la moyenne au Pré-Test est 45%
et 60% au post test et au 2ème suivi-post formation : une moyenne de 84% au pré test et 94% au post test.Au 3ème
suivi :92% au pré test et 96% au post test.

On Remarque un gain de 31 % selon le post test de la formation et celui du 3ème suivi -post formation.

11
1.3.1.3. Centre de santé
Graphique5

Evolution moyenne du resultat du pré test et post test depuis la formation


jusqu'au 3ème suivi des IT

96% 97% 100%


88%
67% 67%
45% 48%

PRE TEST POST TEST PRE TEST POST TEST PRETEST POST TEST PRE TEST POST TEST
FORMATION SUIVI 1 SUIVI 2 SUIVI 3

Commentaires :

Il ressort de ce graphique 5, que la moyenne du résultat du pré test lors de la formation était de 45% et 67% au post
–test. Au 1er suivi post formation : la moyenne au Pré-Test est 48% et 67% au post test et au 2ème suivi-post
formation : une moyenne de 88% au pré test et 96% au post test. Au 3ème suivi-post formation la moyenne au
pré test est de:97% et au post test est de 100%.

On Remarque un gain de 33 % selon le post test de la formation et celui du 3ème suivi -post formation. On note une
grande amélioration de niveau de connaissance des IT.

1.3.2. Performance par questions (pré test/ post test)


1.3.2.1. Site de soins communautaires
Graphique 6

CAT en cas de diarrhée apres… 86% 100%


Connaissance sur les étapes de… 100%
100%
connaissance du remplissage de la… 92%
86%
Connaissance du remplissage de la… 92%
86%
Connaissance sur la conservation… 100%
96%
Quand faut-il retourner… 96%
96%
Connaissance de la voie… 100%
100% % POST TEST
Connaissance de la posologie du RAS 100%
100% % PRE TEST
Connaissance de l'outils à utiliser… 100%
100%
Connaissance de l'action à mener… 100%
100%
Connaissance sur quand faut il… 100%
100%
connaissance des signes de danger 90%100%
Connaissance de type des signes… 82% 100%
0% 20% 40% 60% 80% 100% 120%

Commentaire : On note dans ce graphique 6 : une amélioration effective lors du Post test par rapport au pré –test.

Tous les signes sont les mieux connus par les RECOSITES . CAT en cas de diarrhée après l’administration du RAS est
connu à 86% au près test et 100% au post test,86% de réussite au pré test et 92 % au post- test la connaissance
sur le remplissage de la note d’orientation après l’administration du RAS et sur le remplissage de la fiche de PEC.

12
On note un statuquo, question relative à la connaissance sur quand retourner le RAS : 96% au près test et 96% au
post test.

1.3.2.2. Poste de santé


Graphique 7 :

CAT en cas de diarrhée apres administration… 90% 100%


Connaissance sur les étapes de… 100%
100%
connaissance du remplissage de la note… 92%100%
Connaissance du remplissage de la fiche PEC… 84%92%
Connaissance sur la conservation du RAS 100%
100%
Quand faut-il retourner l’artésunate… 96%
100%
Connaissance de la voie d'administration du… 100%
100% % POST TEST
Connaissance de la posologie du RAS 100%
100% % PRE TEST
Connaissance de l'outils à utiliser pour… 100%
100%
Connaissance de l'action à mener apres… 100%
100%
Connaissance sur quand faut il administrer le… 100%
100%
connaissance des signes de danger 100%
100%
Connaissance de type des signes d'orientation 82% 100%
0% 20% 40% 60% 80% 100% 120%

Commentaire : On note dans ce graphique 7 : une amélioration effective lors du Post test par rapport au pré –test
. 90% des IR ont de connaissance au pré test et 100% sur la conduite à tenir en cas de diarrhée après
l’administration du RAS 84% de réussite au pré test et 92 % au post- test sur la connaissance sur le remplissage de
la fiche de PEC et 92% au post test sur le remplissage de la note d’orientation et 100%au post test. 82% de
connaissance au post test sur les types des signes d’orientation et 100% au post tes. Le reste des questions sont
les mieux connu par les IR poste de santé à 100%.

1.3.2.3. Centre de santé


Graphique 8

CAT en cas de diarrhée apres… 100%


100%
Connaissance sur les étapes de… 100%
100%
connaissance du remplissage de la note… 94% 100%
Connaissance du remplissage de la fiche… 94% 100%
Connaissance sur la conservation du RAS 100%
100%
Quand faut-il retourner l’artésunate… 100%
100%
Connaissance de la voie d'administration… 100%
100% % POST TEST
Connaissance de la posologie du RAS 100%
100% % PRE TEST
Connaissance de l'outils à utiliser pour… 100%
100%
Connaissance de l'action à mener apres… 100%
100%
Connaissance sur quand faut il… 100%
100%
connaissance des signes de danger 100%
100%
Connaissance de type des signes… 96% 100%
91% 92% 93% 94% 95% 96% 97% 98% 99%100%101%

Commentaire : On note dans ce graphique 8 : une amélioration effective lors du Post test par rapport au pré –test.

13
 94% des RECOSITES ont de connaissance sur le remplisage de la fiche de PEC et de la
note d’orientation et 100% au post test.
 96 % ont de la connaissance sur le type des signes de danger au pré test et 100% au
post test, le reste de questionx sont les mieux connues par les IT .

1.3.3. Résultats de la connaissance des étapes de l’administration du RAS


1.3.3.1. Site de soins communautaires.
Graphique9

Ont rempli la note d'orientation et 96%


ont orienté
Ont serré les fesses de l’enfant 100%
pendant 1 à 2 minutes
Ont introduit doucement et 100%
fermement dans l’anus
Ont Retiré correctement le 100%
suppositoire de son emballage
Ont placé l’enfant en position 100%
latérale

Ont porté les gants 100%

Se sont Lavé les mains 100%

Ont pesé l'enfant 100%

94% 95% 96% 97% 98% 99% 100%

Commentaires:
IL ressort de ce graphique 9 :
96% des RECOSITES ont rempli la note d’orientation et orienté les enfants après l’administration du RAS
Les autres étapes d’administration du RAS sont le bien connu et exécutées par des 100% RECOSITES visités

14
1.3.3.2. CENTRE DE SANTE
Graphique 10

Ont rempli la note d'orientation et 100%


ont orienté
Ont serré les fesses de l’enfant 100%
pendant 1 à 2 minutes
Ont introduit doucement et 100%
fermement dans l’anus
Ont Retiré correctement le 100%
suppositoire de son emballage
Ont placé l’enfant en position 100%
latérale

Ont porté les gants 100%

Se sont Lavé les mains 100%

Ont pesé l'enfant 100%

0% 10%20%30%40%50%60%70%80%90%100%

Commentaires:. IL ressort dans ce graphique 10, que toutes les étapes d’administration du RAS sont connues par
le 100% des IT visités. Lors de l’observation de PEC de cas, toutes les étapes ont été exécutées.

15
POSTE DE SANTE

Graphique 11

Ont rempli la note d'orientation et ont 92%


orienté
Ont serré les fesses de l’enfant pendant 1 100%
à 2 minutes
Ont introduit doucement et fermement 100%
dans l’anus
Ont Retiré correctement le suppositoire 100%
de son emballage

Ont placé l’enfant en position latérale 100%

Ont porté les gants 100%

Se sont Lavé les mains 100%

Ont pesé l'enfant 100%

88% 90% 92% 94% 96% 98% 100%

Commentaires:. IL ressort dans ce graphique 11, que toutes les étapes d’administration du RAS sont connues par
la majorité des IR de Poste de santé visités, 92% des IR de Poste de santé ont rempli la note d’orientation.

1.3.4. Analyse des questions à faible performance identifiées pendant la formation (selon le pré et
post test
1.3.4.1. Site de soins communautaires

Questions Formation 1er Suivi 2e Suivi 3e Suivi


Pré Post- Pré Post Pré Post- Pré test Post
test test test test test test test
1. Citez les types de signes d’orientation au c s 0% 17% 0% 29% 80% 80% 90% 100%
chez un enfant?
2. Quel est l’outil que le RECOSITE doit toujours 42% 67% 57% 57% 100% 100% 100% 100%
utilisé lors de l’évaluation d’un enfant malade ?
3. Remplir la fiche de PEC au SSC pour l’enfant 0% 25% 0% 29% 60% 80% 80% 100%
KETTY âgé de 9mois faisant la fièvre et vomit tout
ce qu’il consomme ?

16
4. Remplissage de la note d’orientation de cet 4% 23% 14% 29% 35% 40% 80% 100%
enfant KETTY ?
5.Les étapes à suivre pour l’administration de RAS 0% 8% 0% 43% 100% 100% 100% 100%
6.La Conduite à tenir en cas de diarrhée après 0% 17% 0% 29% 10% 20% 60% 100%
l’administration de RAS
Graphique 12

queltypes de signe d'orientation Quel outil utilisé pour evaluation


Remplir la fiche PEC Remplir la note d'orientation
Les étapes à suivre pour l'admnistration de RAS CAT en cas de diarrhée après administration de RAS

100% 100% 100% 100% 100% 100% 100%


100%
100%
100%
100%
90%
80% 80% 80%
67%
57% 57% 60%

42% 43% 40%


35%
29% 29%29%
23% 20%
17% 17% 14%
8% 10%
4%
0% 0%0% 0% 0%0%

PRE TEST POST TEST PRE TEST POST TEST PRE TEST POST TEST PRE TEST POST TEST
FORMATION 1er suivi post formation 2éme suivi post formation 3ème suivi post formation

Commentaire : Il ressort de ce graphique 12 : une évolution très positive pour toutes les six questions à faibles
performance de la Formation jusqu’au troisième suivi post formation.Toutes les 6 questions sont connues à
100% par les RECOSITES au post test du troisième suivi-post formation.

Poste de santé

Questions Formation 1er Suivi 2e Suivi 3e Suivi


Pré Post- Pré Post Pré Post- Pré Post
test test test test test test test test
1. Citez les types de signes
9% 17% 30% 50% 60% 70% 80% 90%
d’orientation chez un enfant?
2. Quel est l’outil que le RECOSITE doit
toujours utilisé lors de l’évaluation d’un 43% 61% 60% 65% 100% 100% 100% 100%
enfant malade ?
3. Remplir la fiche de PEC au SSC pour
l’enfant KETTY âgé de 9mois faisant la
0% 22% 40% 60% 60% 70% 80% 90%
fièvre et vomit tout ce qu’il consomme ?

4. Remplissage de la note d’orientation de


0% 35% 40% 60% 70% 70% 80% 90%
cet enfant KETTY ?
5.Les étapes à suivre pour l’administration
17% 74% 75% 80% 80% 90% 90% 100%
de RAS
6. La Conduite à tenir en cas de diarrhée
13% 61% 65% 70% 50% 100% 80% 100%
après l’administration de RAS
Graphique13

17
Analyse descriptive des résultats du pré et post test y compris comparaison avec les
résultats de la formation des IR .PS.

queltypes de signe d'orientation Quel outil utilisé pour evaluation


Remplir la fiche PEC Remplir la note d'orientation
Les étapes à suivre pour l'admnistration de RAS
CAT en cas de diarrhée après administration de RAS
100% 100% 100% 100% 100%100%100%
90% 90% 90%90% 90%
80% 80% 80%80%80%80%
74% 75%
70% 70% 70%70%
70%
61% 61% 60% 65% 65% 60%
60% 60%60%
50% 50%
43% 40%
40%
35%
30%
22%
17%
13% 17%
9%
0%0%

PRE TEST POST TEST PRE TEST POST TEST PRE TEST POST TEST PRE TEST POST TEST
FORMATION 1er suivi post 2éme suivi post 3ème suivi post
formation formation formation

Commentaire :
Il ressort de ce graphique 13, une évolution ascendante pour toutes les six questions à faible performance de la
Formation jusqu’au 3ème suivi post formation ; une très bonne performance des IR de poste de santé.

1.3.4.2. Centre santé

Questions Formation 1er Suivi 2e Suivi 3e Suivi


Pré Post- Pré Post Pré test Post- Pré Post
test test test test test test test
1. Citez les types de signes d’orientation chez 9% 17% 30% 50% 60% 70% 100%
96%
un enfant?
2. Quel est l’outil que le RECOSITE doit 43% 61% 60% 65% 100% 100% 100%
toujours utilisé lors de l’évaluation d’un enfant 100%
malade ?
3. Remplir la fiche de PEC au SSC pour l’enfant 4% 22% 40% 60% 60% 70% 100%
KETTY âgé de 9mois faisant la fièvre et vomit 94%
tout ce qu’il consomme ?
4. Remplissage de la note d’orientation de cet 0% 35% 40% 60% 70% 70% 100%
94%
enfant KETTY ?
5. Les étapes à suivre pour 17% 74% 75% 80% 80% 90% 100%
100%
l’administration de RAS
6. La Conduite à tenir en cas de 13% 61% 65% 70% 50% 100% 100%
diarrhée après l’administration de 100%
RAS

18
Graphique 14

Evolution moyenne du resultat du pré test et Post test des IT dépuis la formation jusqu'au 3ème
suivi post formation

queltypes de signe d'orientation Quel outil utilisé pour evaluation


Remplir la fiche PEC Remplir la note d'orientation
Les étapes à suivre pour l'admnistration de RAS CAT en cas de diarrhée après administration de RAS
100% 100% 100%96%
100% 100%
100%100%
100%
100%
100%
100%
100%
90% 94%
94%
80% 80%
74% 75%
70% 70% 70%70%
70%
61% 61% 60% 65% 65% 60%
60% 60%60%
50% 50%
43% 40%
40%
35%
30%
22%
17%
13% 17%
9%
4%0%

PRE TEST POST TEST PRE TEST POST TEST PRE TEST POST TEST PRE TEST POST TEST
FORMATION 1er suivi post formation 2éme suivi post 3ème suivi post
formation formation

Commentaire :Il ressort de ce graphique14 : une évolution positive des performances des IT sur les six questions
à faible performance de la Formation jusqu’au 3ème suivi post formation,100% des connaissance des IT sur ces 6
questions au post test.

1.3.5. Autres points à faible performance différents de ceux identifiés pendant la formation
1.3.5.1. Site de soins communautaires

Questions Formation 1er Suivi 2e Suivi 3e Suivi


Pré Post- Pré Post Pré Post- Pré Post
test test test test test test test test
Connaissance sur les signes de 50% 83% 57% 71% 100% 100% 90% 100%
danger
Connaissance sur la 42% 75% 57% 86% 70% 100% 90% 100%
conservation du RAS
Quand est ce qu’il faut 22% 35% 57% 71% 70% 100% 96% 96%
retourner le RAS
1.3.5.2. Poste de santé

Questions Formation 1er Suivi 2e Suivi 3e Suivi


Pré Post- Pré Post Pré Post- Pré Post
test test test test test test test test
Connaissance sur les signes de 57% 78% ND ND 80% 100% 100% 100%
danger
Connaissance sur la conservation 52% 100% ND ND 70% 100% 100% 100%
du RAS

19
Quand est ce qu’il faut retourner le 22% 35% ND ND 61% 91% 92% 100%
RAS

1.3.5.3. Centre de santé

Questions Formation 1er Suivi 2e Suivi 3e Suivi


Pré Post- Pré Post Pré Post- Pré Post
test test test test test test test test
Connaissance sur les signes de 15% 88% ND ND 90% 100% 100% 100%
danger

Commentaire : En rapport avec les autres points à faibles performance, nous notons une évolution ascendante de
performance des RECOSITES, IT et IR de poste de santé, 100% des connaissances sur les toutes les questions à faible
performance. IL est à signaler les questions relatives à la connaissance sur les signes de danger, sur la conservation
du RAS et quand faut-il retourner le RAS, le pourcentage de réussite par question à faibles performance lors du pré
test et post test du 1er suivi post formation, chez les IT et IR n’ont pas été évaluées d’où ND(Non déterminé).

1.3.6. Résultats de l’interview


1.3.6.1. Sites de soins communautaires
1.3.6.1.1. Connaissance des types de signes d’orientation (graph plus commentaire)
Graphique 15

Autres signes 94%


Signes de malnutrition aiguë sévère 100%
Signes d’alerte et de gravité 94%
Signes de danger 100%

Commentaires:
Il ressort de graphique 15 : 94% RECOSITES connaissent les autres signes associés à la fièvre qui doivent être le
motif d’orientation de l’enfant au CS avec l’administration de RAS et 94% aussi connaissent les signes de
malnutrition aigues sévères, 100% connaissent les signes de danger et les signes de Malnutrition aigüe sévère.

1.3.6.1.2. Connaissance des signes de danger


Graphique16

Léthargie ou inconscience 100%


Convulsions récentes (passée récente) 100%
Convulsions actuelles (maintenant) 100%
Vomit tout ce qu’il consomme 100%
Incapable de boire ou de téter 100%

0% 20% 40% 60% 80% 100% 120%

Commentaire : IL ressort de ce graphique 16 que tous les signes de danger sont connus à 100% des RECOSITES.

1.3.6.2. Poste de santé

20
Dénomination Disponibilité Présence utilise le Fait la Nbre du Nbre du structure connaissance
des d’un TDR du microscop personn personnel prenant e des étapes de
directives incinérate paludisme ie du el formé de n charge le l’administrati
les plus ur de paludisme façon PG on du RAS
récentes gestion de formelle sur
déchets la prévention
biomédica et PEC
ux paludisme
NSADISA 0 0 1 0 4 0 0 1
MUKOKO 0 0 1 0 8 0 0 1
MUSENGE
NGIEKUM 0 0 1 0 4 0 0 1
ISTM DIBAYA 0 0 1 1 13 0 1 1
AIR CONGO 0 0 1 0 4 0 0 1
LWA 1 0 0 1 0 3 0 0 1
MBEO 0 0 1 0 3 0 0 1
TSHIENZA 0 0 1 0 9 0 0 1
IPANGA 0 0 1 0 4 0 0 1
MIKWEM 0 0 1 0 4 0 0 1
MBINKO 0 0 1 0 3 0 0 1
OTANGA 0 0 1 0 3 0 0 1
MBANSAM 0 0 1 0 4 0 0 1
MIKIESE 0 0 1 0 4 0 0 1
MANGEM 0 0 1 0 4 0 0 1
NKILI 1 0 0 1 0 4 0 0 1
NKILI 2 0 0 1 0 4 0 0 1
MALUNG 0 0 1 0 8 0 0 1
BAMBUDI 0 0 1 0 4 0 0 1
TOTAL 0 0 1 0 13 0 0 1
%
Commentaire :- Il ressort de ce tableau que les directives au ‘sens strict ‘ et incinérateur dans la gestion de
déchets au ‘sens strict ‘ne sont quasiment pas disponibles dans tous les postes.

- Le poste ISTM se permet de faire la microscopie et prendre en charge les cas de paludisme grave
1.3.6.3. Centre de santé
Dénomination Disponibi Présence d’un utilise le Fait la Nbre du Nbre du Structure connaiss
lité des incinérateur TDR du microscopi personne personnel prenant ance des
directive de gestion de paludisme e du l formé de façon en étapes
s les plus déchets paludisme formelle sur la charge le de
récentes biomédicaux prévention et PG l’adminis
PEC paludisme tration
du RAS
CS1 BANSION 0 0 1 0 7 0 0 1
CS2 DIBAYA 3 1 0 1 0 14 0 1 1
CS3 KOREAMA 0 0 1 0 10 0 0 1
CS4 KINTSHWA 0 0 1 0 6 0 0 1
CS5 MUKOKO IMPINI 0 0 1 0 8 1 0 1
CS6 MANGAYI NSELE 0 0 1 0 10 2 1 1
CS7 NGULUNGU 1 0 1 0 11 0 0 1
CS8 DIBAYA PORT 1 0 1 0 14 0 0 1

21
CS9 NSONG MBUDI 0 0 1 0 5 0 o 1
CS10 NSONG NTOR 1 0 1 0 9 0 0 1
CS 11 LABA CENTRAL o 0 1 0 10 0 0 1
CS12 DIBAYA LUBWE 2 0 0 1 1 16 0 0 1
CS13 KASANGUNDA 0 0 1 1 8 0 0 1
CS14 IPAMU 1 0 1 0 10 0 0 1
CS15 MANGAYI 0 0 1 0 8 0 0 1
PAROISSE
CS16 MANGAYI Ste 0 0 1 0 12 0 0 1
FAMILLE
CS17 MANGAYI 0 0 1 1 19 0 0 1
KIMBANGUISTE
C18.BANKUMUNA 0 0 1 0 4 0 0 1
TOTAL 05 18 18 3 181 03 2 18

Commentaire :

- Il ressort de ce tableau que 2/18 CS soit 11,1% prennent en en charge les cas de paludisme grave
pendant que les directives au ‘sens strict ‘ sont détenues par 5 CS /18 soit 27,7% et incinérateur dans la gestion de
déchets au ‘sens strict ‘ne sont quasiment pas disponibles dans tous les 18 CS soit 100%

- 3/18 soit 16,6% des CS font la microscopie

22
1.3.7. RESULTAT DE L’OBSERVATION DE LA PEC1
1.3.7.1. AU NIVEAU DE SITES DE SOINS COMMUNAUTAIRES
1.3.7.1.1. Observation et classification des cas
Graphique 17 :

100% 100% 100% 100%


100%
99%
98%
97%
96%
94% 94%
95%
94%
93%
92%
91%
Ont évalué Ont recherché les Ont recherché Ont recherché Ont recherché Ont recherché
correctement l’état plaintes et autres systématiquement systématiquement systématiquement systématiquement
nutritionnel problèmes,la les signes les les signes de les autres signes ?
durée et le généraux de signes d’alertes et malnutrition aigue
traitement reçu à danger de gravité ? sévère?
domicile

IL ressort de ce graphique 17:


 100%des RECOSITES ont évalué correctement l’état nutritionnel, ont recherché les plaintes et les autres problèmes, la durée et le traitement reçu à
domicile, ont recherché systématiquement les signes de malnutrition aigüe sévère et ont recherché systématiquement les signes généraux de danger.
 94% des RECOSITES ont recherché systématiquement les signes d’alerte et de gravité et les autres signes.

23
1.3.7.2. Poste de sante
Dénomination Respect de Recherche réalisation des diagnostic médicame conseils conseils conseils
l’anamnèse les signes TDR avant final nt anti donnés sur donnés sur donnés sur les
du PG prescription conforme paludique les mesures la PEC des effets
antipaludique aux prescrit préventives antipaludi indésirables
plaintes et selon la du ques liés aux
examens politique paludisme antipaludique
physiques s
NSADISA 1 1 1 1 1 1 1 1
MUKOKO 1 1 1 1 1 1 1 1
MUSENGE
NGIEKUM 1 1 1 1 1 1 1 1
ISTM DIBAYA 1 1 1 1 0 1 1 1
AIR CONGO ND ND ND ND ND ND ND ND(impaieme
nt loyer)
LWA 1 1 1 1 1 1 1 1 0
MBEO 1 1 1 1 1 1 1 0
TSHIENZA 1 1 1 1 1 1 1 1
IPANGA 1 1 1 1 1 1 1 0
MIKWEM 1 1 1 1 1 1 1 0
MBINKO 1 1 1 1 1 1 1 1
OTANGA 1 1 1 1 1 1 1 1
MBANSAM 1 1 1 1 1 1 1 0
MUNGOMA 1 1 1 1 1 1 1 1
MANGEM 1 1 1 1 1 1 1 0
NKILI 1 1 1 1 1 1 1 1 1
NKILI 2 1 1 1 1 1 1 1 1
MALUNG 1 1 1 1 1 0 1 0
BAMBUDI 1 1 1 1 1 1 1 1

TOTAL 18 18 18 18 17 17 1 0
% 100% 100% 100% 100% 94% 94% 100% 61%

Commentaire : Il ressort de ce tableau que tous les PS, soit 100% des prestataires ont le bagage nécessaire pour
procéder à une anamnèse, confirmer le diagnostic par TDR et prescrire en respectant la politique et seuls les
effets indésirables demeurent un problème pours environs 39%.

1.3.7.3. Centre de santé


Dénomination Respect de Recherche réalisation diagnosti médicament conseils conseils conseils donnés
l’anamnèse les signes des TDR c final anti donnés sur donnés sur la sur les effets
du PG avant conform paludique les mesures PEC des indésirables liés
prescription e aux prescrit préventives antipaludique aux
antipaludiqu plaintes selon la du s antipaludiques
e et politique paludisme
examens
physique
s

24
CS1 BANSION 1 1 1 1 1 1 1 1
CS2 DIBAYA 3 1 1 1 1 1 1 1 1
CS3 KOREAMA 1 1 1 1 1 1 1 1
CS4 1 1 1 1 1 1 1 1
KINTSHWA
CS5 MUKOKO 1 1 1 1 1 1 1 0
IMPINI
CS6 MANGAYI 1 1 1 1 1 1 1 0
NSELE
CS7 1 1 1 1 1 1 1 1
NGULUNGU
CS8 DIBAYA 1 1 1 1 1 1 1 1
PORT
CS9 NSONG 1 1 1 1 1 1 1 0
MBUDI
CS10 NSONG 1 1 1 1 1 1 1 1
NTOR
CS 11 LABA 1 1 1 1 1 1 1 1
CENTRAL
CS12 DIBAYA 1 1 1 1 1 1 1 0
LUBWE 2
CS13 1 1 1 1 1 1 1 1
KASANGUNDA
CS14 IPAMU 1 1 1 1 1 1 1 1
CS15 1 1 1 1 1 1 1 1
MANGAYI
PAROISSE
CS16 1 1 1 1 1 1 1 1
MANGAYI Ste
FAMILLE
CS17 1 1 1 1 1 1 0
MANGAYI
1
KIMBANGUIST
E
BANKUMONA 1 1 1 1 1 1 0
1

TOTAL 18/18 18/18 18/18 18/18 18/18 18/18 18/18 12/18


% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 66.6%
Commentaires :

Il ressort de ce tableau que tous les CS, soit 100% des prestataires ont le bagage nécessaire pour procéder à une
anamnèse, confirmer le diagnostic par TDR et prescrire en respectant la politique et seuls les effets indésirables
demeurent un problème pours environs 37.3%.

25
1.3.8. Revue documentaire (20 cas analysés)
1.3.8.1. Poste de santé

Denominations Nombre des cas Nombre des cas ayant Nombre des Nombre des femmes
ayant bénéficié bénéficié des CTA sans femmes enceintes enceintes ayant
des CTA après confirmation biologique reçues en CPN 1 bénéficiés de SP3
confirmation
biologique
NSADISA 10 0 0 0
MUKOKO 10 0 0 0
MUSENGE
NGIENKUM 9 0 0 0
ISTM 10 2 0 0
AIR CONGO ND ND ND ND
LWA 1 10 0 0 0
MBEO 11 0 0 0
TSHIENZA 10 0 0 0

IPANGA 8 0 0 0
MIKWEM 6 0 0 0
MBINKO 4 0 0 0
OTANGA 3 0 0 0
MBANSAM 12 0 0 0
MUNGOMA 8 0 0 0
MANGEM 9 0 0 0
NKILI 1 6 0 0 0
NKILI 2 5 0 0 0
MALUNG 4 0 0 0
BAMBUDI 7 0 0 0
TOTAL 142 2 0 0
Commentaire:

IL ressort de ce tableau que les PS ISTM a prescrit de la CTA sans confirmation biologique, ce qui est contraire
aux normes et directives du Programme et de la Politique nationale et voire du projet Caramal.

1.3.8.2. Centre de santé


Dénominations Nbre des cas Nombre des cas ayant Nombre des Nombre des femmes
ayant bénéficiés des CTA sans femmes enceintes ayant
bénéficiés des confirmation biologique enceintes reçues bénéficiés de SP3
CTA après en CPN 1
confirmation
biologique
BANSION 20 0 18 15
DIBAYA 3 20 0 22 21
KOREAMA 10 0 08 06
KINTSHWA 10 0 10 09
BANKUMUNA 20 0 10 04
MUKOKO IMPINI 10 0 06 06
MANGAYI NSELE 20 0 20 20

26
NGULUNGU 20 0 28 25
DIBAYA PORT 10 0 36 33
NSONG MBUDI 20 0 09 09
NSONG NTOR 10 0 25 24
LABA CENTRAL 20 0 27 25
DIBAYA LUBWE 2 10 0 41 39
KASANGUNDA 10 0 28 22
IPAMU 20 0 28 22
MANGAYI PAROISSE 20 0 38 32
MANGAYI Ste 10 0 13 02
FAMILLE
MANGAYI 20 0 10 14
KIMBANGUISTE
TOTAL 280 0 377 348
Commentaires :

Tous les cas soit 100% ont bénéficié des CTA avec préalable confirmation biologique, ce qui est une très bonne
évolution dans l’appropriation de la politique nationale et du projet Caramal.

1.3.9. Synthèse (Pré test, interview, observation de PEC, Post test) (tableau)
1.3.9.1. Sites de soins communautaires

Pré- SYNTHESE INTERVIEW Observation Post Moyenne


test de PEC Test (du Pré-test
et Post test)
Types de Connaissance
NOM Signe de Signes
SSC Signe sur les effets
RECOSITE danger d’alerte
d’orientation indésirables
KABOBI
82% 88% 100% 100% 100% 100% 100% 91%
KAMBANGE
MAKANDA
92% 92% 100% 92% 100% 100% 100% 91%
NSUKA
NSIM- WENCELSA 82% 92% 100% 100% 100% 100% 100% 91%
CONGO
LUKWEYA
82% 92% 100% 92% 100% 100% 100% 91%
AMIYEKWI
MOKE 100% 92% 100% 100% 100% 100% 100% 100%
ELOM
SINDANI
DIDIER 82% 92% 100% 90% 100% 100% 100% 91%

KAMBA
100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100%
IBUNG
LWARABA
82% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 91%

27
MBULISI
92% 100% 100% 90% 100% 100% 100% 91%
ISOSO
NKUSU
KABATA 92% 100% 100% 90% 100% 100% 100% 91%

MAKABIERE
IKUNGU JEAN 92% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 96%

EFUNGA
92% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 96%
DIPARA
NGYEBUNG 1OO% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100%
MAKIONGO
82% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 91%
ELWOM/ INZA
82% 88% 100% 90% 100% 100% 100% 91%
KINKOLE
EYE PASCALINE
82% 88% 100% 90% 100% 100% 100% 91%
BASOSA LEON
100% 100% 100% 90% 100% 100% 100% 100%
NDALA
LAKIBA GALY
92% 92% 100% 90% 100% 100% 100% 96%

Commentaire :

IL ressort de ce tableau qu’en moyenne l’évolution est en ascendance pour chaque RECOSITE avec une moyenne respective
de 91%.et 96% au pré et post-tests.

1.3.9.2. POSTE DE SANTE (voir annexe 4)

Commentaire :
Le niveau des connaissances des IR est satisfaisant avec une moyenne de 92% au pré-test et 96% au post test.

CENTRE DE SANTE (voir annexe 4)

Commentaire :
Le niveau des connaissances des IT est satisfaisant avec une moyenne de 97% au pré test et 100% au post test

Analyse de la situation des stocks


1.3.10. Inventaire SSC
1.3.10.1. Inventaire Artésunate suppositoire (unité / suppo)

SSC Stock Stock Stock utilise Stock hors usage Stock disponible Date de
début reçus au (administré) (périmé, fondu, au jour de péremption
du cours du endommagé) l’inventaire (date)
mois mois
ELOM 0 2 0 0 2 NOVEMBRE 2020
KAMB ANGE 0 0 2 0 0 NOVEMBRE 2020
NSIM –CONGO 2 0 0 0 2 NOVEMBRE 2020

28
NDALA 2 0 0 0 2 NOVEMBRE 2020
IBUNG 0 0 0 0 0 NOVEMBRE 2020
ISOSO NOVEMBRE 2020
IKUNGU- 2 0 0 0 2 NOVEMBRE 2020
BANGOLI
NGYEBUNG 2 0 0 0 2 NOVEMBRE 2020
KINKOLE 0 0 0 0 0 NOVEMBRE 2020

1.3.10.2. Inventaire des Gants (paire) pour l’administration du RAS

SSC Stock début du Stock reçus au Stock utilisé Stock hors usage Stock disponible
mois (date) cours du mois (endommagé) au jour de
l’inventaire
ELOM 0 0 0 0 0
KAMB ANGE 0 0 0 0 0
NSIM –CONGO 2 0 0 0 2
NDALA 0 0 0 0 0
BUNG 0 0 0 0 0
ISOSO 75 50 70 0 55
IKUNGU 0 0 0 0 0
NGYEBUNG 2 0 0 0 2
KINKOLE 0 0 0 0 0
Commentaires : On note ici au jour de l’inventaire l’indisponibilité de gants dans 67% dans le SSC. la CMM doit être
d’application pour les réquisitions par les Recosites

1.3.10.3. Inventaires des TDR au niveau des SSC

SSC Stock début Stock reçus Stock Stock hors usage Stock disponible au Date de péremption
du mois au cours du utilisé (endommagé) jour de l’inventaire
(date) mois (date)
ELOM 0 0 0 0 0 DECEMBRE 2020
KAMB ANGE 0 0 0 0 0 DECEMBRE 2020
NSIM –CONGO 16 25 10 33 8 DECEMBRE 2020
NDALA 0 30 6 0 24 DECEMBRE 2020
IBUNG 0 50 16 0 34 DECEMBRE 2020
ISOSO 100 0 25 0 75 DECEMBRE 2020
IKUNGU 0 50 0 0 50 DECEMBRE 2020
NGYEBUNG 15 50 15 0 50 DECEMBRE 2020
KINKOLE 0 0 0 0 175 DECEMBRE 2020

Commentaires : On note ici au jour de l’inventaire l’indisponibilité dans 22% des SSC soit 2/9. la CMM doit être
d’application pour les réquisitions par les Recosites sous le coaching de l’IT.

1.3.10.4. Inventaires autres intrants SSC (voir base des données ou annexes)
1.3.10.5. Disponibilité outils de gestion (à partir de liste des outils)

29
1.3.11. Inventaire – PS
1.3.11.1. Inventaire Artésunate suppositoire (unité/suppo) – PS

ARTESUNATE SUPPOSITOIRE
NOMS DE POSTE Stock Stock reçu Stock utilisé Stock hors usage Stock disponible au Date de
DE SANTE début du accours du (administré) (périmé, ou jour de l’inventaire péremption
mois mois endommagé
AIRE CONGO ND ND ND ND ND ND
MITI MITI 2 0 0 0 2 NOVEMBRE
2020
BANKOKO 2 0 2 0 0 NOVEMBRE
2020
BONDO 2 0 2 0 0 NOVEMBRE
2020
BULUMBU 2 0 2 0 0 NOVEMBRE
2020
LWA 1 3 0 2 0 1 NOVEMBRE
2020
BWEN 2 0 2 0 0 NOVEMBRE
2020
NSADISA 18 0 3 0 15 NOVEMBRE
2020
MIKWEM 1 4 0 0 0 4 NOVEMBRE
2020
CIDEP 0 0 0 0 0 NOVEMBRE
2020
ISTM/DIBAYA 76 0 36 0 40 NOVEMBRE
LUBWE 2020
MANGEMI 2 0 2 0 0 NOVEMBRE
2020
MUKIESE 4 0 0 0 4 NOVEMBRE
2020
MBANSAM 4 0 3 0 1 NOVEMBRE
2020
MUNGOMA 1 0 0 0 1 NOVEMBRE
2020
MBEO 2 0 2 0 0 NOVEMBRE
2020
NKILI 1 2 0 1 0 1 NOVEMBRE
2020
NKILI 2 2 9 2 0 7 NOVEMBRE
2020
IPANGA 2 0 0 0 2 NOVEMBRE
2020
NGYENKUNG 2 0 0 0 2 NOVEMBRE
2020
TSHIENZA 2 0 0 0 2 NOVEMBRE
2020

30
NSIM 2 0 0 0 2 NOVEMBRE
NGULUNGU 2020

Commentaire :

On note ici au jour de l’inventaire la disponibilité de l’Artésunate suppositoire dans la majeure partie des PS soit 21 % ont un
stock 0. la CMM doit être d’application pour les réquisitions par les IR PS auprès des IT.

1.3.12. Inventaire CS
Inventaire artesunate suppositoire (unité/suppo) – Centre de Santé

ARTESUNATE SUPPOSITOIRE
NOMS DE CS Stock Stock reçu Stock utilisé Stock hors usage Stock disponible au Date de péremption
début du accours du (administré) (périmé, ou jour de l’inventaire
mois mois endommagé
1. BANKUMONA 4 10 0 0 14 NOVEMBRE 2020
2. BANSION 2 0 0 0 2 NOVEMBRE 2020

3 .DIBAYA II 0 6 3 0 3 NOVEMBRE 2020

1. DIBAYA III 0 6 0 0 6 NOVEMBRE 2020

2. DIBAYA PORT 0 8 2 0 6 NOVEMBRE 2020

6. KASANGUNDA 0 7 1 0 6 NOVEMBRE 2020


7. KOREAMA 0 6 0 0 6 NOVEMBRE 2020
8. LABA CENTRAL 0 6 0 0 6 NOVEMBRE 2020
9. LABA IMPINI 0 8 1 0 7 NOVEMBRE 2020
10. MANGAI PAROISSE 0 8 3 0 5 NOVEMBRE 2020
11. MANGAI 0 8 5 0 3 NOVEMBRE 2020
KIMBANGUISTE
12. MANGAI NSELE 0 4 1 0 3 NOVEMBRE 2020
13. MUKOKO IMPINI 0 10 2 0 8 NOVEMBRE 2020
14 .NSONGTOR 1 32 1 0 32 NOVEMBRE 2020
15. NGULUNGU 10 10 0 0 20 NOVEMBRE 2020
16 .KINTSHWA 0 6 0 0 6 NOVEMBRE 2020
17. NSONG BUDI 0 6 0 0 6 NOVEMBRE 2020
18. MANGAI Ste. FAMILLE 0 15 5 0 10 NOVEMBRE 2020
Commentaires : Commentaire :

On note ici au jour de l’inventaire la disponibilité de l’Artésunate suppositoire dans tous les CS soit 100% cependant la
CMM doit être d’application pour les réquisitions par les IT

2. Structures de référence
2.1. Résultats de l’interview
2.1.1.1. Centres de Santé de Référence

31
Dénomination Disponibilité des Présence d’un utilise le Fait la Nbre du Nbre du structure connaissance des
directives les plus incinérateur de TDR du microscopie personnel personnel formé prenant en étapes de
récentes gestion de paludisme du paludisme de façon formelle charge le PG l’administration
déchets sur la prévention du RAS
biomédicaux et PEC paludisme
1.LAKAS 0 1 1 1 19 1 1 1
2.MANGAI 2 0 1 1 1 28 2 1 1
3.MANGAI ETAT 0 1 1 1 28 2 1 1

4.PANGU 0 1 1 1 15 1 1 1

5.DIBAYA ETAT 0 1 1 1 45 1 1 1
6.DIBAYA 0 1 1 1 24 2 1 1
PAROISSE
7.LABA IMPINI 0 1 1 1 11 1 1 1

8.KIBWADU 0 1 1 1 13 1 1 1

TOTAL

2.1.1.2. Hôpital Général de Référence

Denominat Disponibilité Présence d’un utilise Fait la Nbre du Nbre du structure connaissance
ion des directives incinérateur le TDR microsco personn personnel prenant e des étapes de
les plus de gestion de du pie du el formé de façon n charge le l’administration
récentes déchets paludis paludism formelle sur la PG du RAS
biomédicaux me e prévention et
PEC paludisme
HGR IPAMU 0 1 1 1 26 3 1 1

2.2 Résultats de l’Observation de la prise en Charge

diagnostic
réalisation médicame conseils
final conseils donnés
Recher des TDR nt anti donnés sur
conforme conseils donnés sur les effets
Respect de che les avant paludique les mesures
Dénominations aux sur la PEC des indésirables liés
l’anamnèse signes prescription prescrit préventives
plaintes et antipaludiques aux
du PG antipaludiqu selon la du
examens antipaludiques
e politique paludisme
physiques

CSR1. LAKAS 1 1 1 1 1 1 1 1

CSR2. MANGAI 2 1 1 1 1 1 1 1 1

CSR3. MANGAI ETAT 1 1 1 1 1 1 1 1

CSR4. PANGU 1 1 1 1 1 1 1 0

32
CSR5. DIBAYA ETAT 1 1 1 1 1 1 1 1

CSR6. DIBAYA
1 1 1 1 1 1 1 1
PAROISSE

CSR7. KIBWADU 1
1 1 1 1 1 1 1

CSR8. LABA IMPINI 1

1 1 1 1 1 1 1

Commentaires :- Toutes les structures de référence, soit 100% donnent un diagnostic final conforme aux plaintes, examens
physiques et prodiguent des conseils sur les mesures préventives aux patients.

- Les prestataires de la structure de référence Pangu ne conseillent pas sur les effets indésirables liés aux
antipaludiques, soit 11,1%.

2.3 Revue documentaires (20 cas analysés)

2.3.1.1 Centre de Santé de Référence


Dénominations Nombre des cas Nombre des cas ayant Nombre des Nombre des femmes
ayant bénéficiés des CTA sans femmes enceintes enceintes ayant
bénéficiés des confirmation biologique reçues en CPN 1 bénéficiés de SP3
CTA après
confirmation
biologique
CSR1 LAKAS 20 soit 13tdr sur 0 30 28
/7 micros
CSR2 MANGAI 2 20 soit 12/8 0 21 21

CSR3 MANGAI 20 0 11 0
ETAT
CSR4 PANGU 20 soit 19 0 36 33
tdr/1GE

CSR5 DIBAYA 20 soit 18TDR/2 0 12 0


ETAT GE)
CSR6 DIBAYA 20 soit 12TDR/8 0 19 7
PAROISSE GE)
CSR7 KIBWADU 20 soit 19tdr sur 0 11 6
1 micros
CRS 8 20 0 29 26
LABA IMPINI

Commentaires: On note à travers ce tableau que 100% des patients bénéficient de CTA avec préalable confirmation
biologique, ce qui est très louable.

2.3.1.2 Hôpital Général de Reference

33
Denominations Nombre des cas Nombre des cas ayant Nombre des femmes Nombre des femmes
ayant bénéficiés bénéficiés des CTA sans enceintes reçues en enceintes ayant
des CTA après confirmation biologique CPN 1 bénéficiés de SP3
confirmation
biologique

HGR IPAMU 12 0 CFR CS IPAMU CFR CS IPAMU

TOTAL 12 0 - -

Commentaire :

- chaque patient bénéficie préalablement avant toute prescription d’un antipaludique d’une confirmation
biologique, ce qui est conforme à la politique.

1. structure de référence Inventaire en Artésunate injectable

1.1.
Structure de Stock début Stock reçus au Stock utilise ( Stock hors usage Stock Date de
référence du mois (date) cours du mois administre) ( périmé, cassé, disponible au péremption
endommagé) jour de
l’inventaire
(date)
HGR 11 100 46 0 62 02/01/22
IPAMU
CSR1. LAKAS 46 100 23 0 123 02/01/22
CSR2. 6 100 60 0 46 02/01/22
MANGAI 2
CSR3. 68 30 50 0 48 02/01/22
MANGAI
ETAT
CSR4. PANGU 46 100 77 0 69 02/01/22
CSR5. DIBAYA 85 100 182 0 03 02/01/22
ETAT
CSR6. DIBAYA 10 100 28 0 82 02/01/22
PAROISSE
CSR7. 123 0 16 0 107 02/01/22
KIBWADU
CSR8. LABA 0 200 86 0 114 02/01/22
IMPINI
Tot
Commentaire :

On note ici la disponibilité de l’Artésunate injectable dans toutes les structures de référence soit 100% cependant la CMM doit
être d’application pour les réquisitions. Dibaya Etat en rupture imminente

2 Communication
2.3 Nombre de RECO promotionnels supervisés

34
Aire de sante # total de reco # de reco # de reco # de reco % Reco
promotionnels promotionnels promotionnels promotionnels supervisés
formés supervisés formés lors de la
supervision
1. BANKUMUNA 8 8 6 6 75
2. BANSION 15 8 5 5 63
3. DIBAYA II 30 8 5 5 63
4. DIBAYA III 18 8 6 6 75
5. DIBAYA ETAT 33 8 7 7 88
6. DIBAYA 38 10 8 8
PAROISSE 80
7. DIBAYA PORT 33 8 5 5 63
8. IPAMU 16 8 7 7 88
9. KASANGUNDA 24 8 4 4 50
10. KIBWADU 18 8 8 8 100
11. KINTSHWA 11 8 6 6 75
12. KOREAMA 22 8 8 8 100
13. LABA 24 8 8 8
CENTRAL 100
14. LABA IPINI 26 8 7 7 88
15. LAKAS 37 8 3 3 38
16. MANGAI II 18 8 4 4 50
17. MANGAI 27 8 8 8
ETAT 100
18. MANGAI 30 8 5 5
KIMB 63
19. MANGAI 11 8 4 4
N’SELE 50
20. MANGAI 20 8 6 6
PAROIS 75
21. MANGAI St 15 8 6 6
FAM 75
22. MUKOKO 25 8 4 4
IMPINI 50
23. NGULUNGU 30 8 3 3 38
24. NSONG 10 8 5 5
MBUDI 63
25. NSONG NTOR 30 10 10 10 100
26. PANGU 44 10 8 8 80
TOTAL 214
Commentaire : dans l’ensemble, 6 aires de santé ont eu la chance d’avoir la totalité de »s RECO promotionnels
formés lors de la session initiale du mois d’avril 2019. Le reste, soit 20 aires de santé ont connu la fluctuation et le
recours aux RECO briefés laconiquement par les infirmiers titulaires des CS. Nous n’avons pas tenu compte de ces
derniers lors de nos évaluations de terrain.

35
2.4 Évaluation des activités de communication mise en œuvre au cours du mois
2.4.1 Sensibilisation des ménages

Aire de sante # de ménages # de ménages visités par les % de ménages visités par
dénombrés Reco les Reco
1. BANKUMUNA 822 215 26
2. BANSION 797 150 19
3. DIBAYA II 1791 389 22
4. DIBAYA III 967 347 36
5. DIBAYA ETAT 1791 300 17
6. DIBAYA PAROISSE 2122 475 22
7. DIBAYA PORT 1540
448
29
8. IPAMU 1803 229 13
9. KASANGUNDA 1187 405 34
10. KIBWADU 1031 438 42
11. KINTSHWA 486 223 46
12. KOREAMA 1108 163 15
13. LABA CENTRAL 1202 253 21
14. LABA IPINI 1244 320 26
15. LAKAS 1345 415 31
16. MANGAI II 922 111 12
17. MANGAI ETAT 1809 200 11
18. MANGAI KIMB 2266 575 25
19. MANGAI N’SELE 1314 278 21
20. MANGAI PAROIS 1638 373 23
21. MANGAI St FAM 770 168 22
22. MUKOKO IMPINI 1517 168 11
23. NGULUNGU 1332 433 33
24. NSONG MBUDI 366 111 30
25. NSONG NTOR 1103 425 39
26. PANGU 1731 287 17
TOTAL 34004 7889 25 ( Moyenne)

Commentaire : pour la sensibilisation des ménages, la moyenne est très faible. Cependant, il y a une amélioration
en chiffres par rapport à la deuxième mission de suivi qui était à 18,2% tandis qu’à la 3 ème, nous en sommes à 25%.

2.3.1 Sensibilisation des leaders communautaires (religieux, coutumiers…)

Type de leaders # de leader # de leader % de leader


Aire de sante communautaires communautaire communautaire communautaires
identifiés identifiés/type sensibilisé sensibilisés
1. BANKUMUNA Présidents CAC ,Chefs
des villages et 23 12 52
quartiers, prêtres et

36
pasteurs ,Directeurs
et préfets des écoles
2. BANSION Directeurs et préfets
des écoles, Chefs des 21 9 43
villages, pasteurs
3. DIBAYA II Chefs des villages et
quartiers, président
14 8 57
des jeunes, Directeurs
et préfets des écoles
4. DIBAYA III Chefs des villages et
quartiers, prêtres et
29 21 72
pasteurs, Directeurs
et préfets des écoles
5. DIBAYA ETAT Directeurs et préfets
des écoles ,Présidents
CAC ,Chefs des 19 17 89
villages et quartiers,
prêtres et pasteurs
6. DIBAYA PAROISSE Présidents CAC ,Chefs
des villages et
quartiers, prêtres et 29 18 62
pasteurs ,Directeurs
et préfets des écoles
7. DIBAYA PORT Présidents CAC ,Chefs
des villages et
quartiers, prêtres et 19 11 58
pasteurs, Directeurs
et préfets des écoles
8. IPAMU Présidents CAC ,Chefs
des villages et
quartiers, prêtres et 35 28 80
pasteurs, préfets des
écoles.
9. KASANGUNDA Directeurs et préfets
des écoles,Chefs des
villages et les 25 21 84
pasteurs des églises,
présidents CAC
10. KIBWADU Directeurs et préfets
des écoles, Chefs des
villages et les
14 9 64
pasteurs des
églises,présidents
CAC
11. KINTSHWA Chefs des villages et
les pasteurs des
19 13 68
églises et préfets des
écoles.;

37
12. KOREAMA CHEFS DES VILLAGES,
prêtres, pasteurs,
23 11 48
Directeurs et préfets
des écoles.
13. LABA CENTRAL Présidents CAC ,Chefs
des villages et
30 26 87
quartiers, prêtres et
pasteurs
14. LABA IPINI Présidents CAC ,Chefs
des villages et
32 19 59
quartiers, prêtres et
pasteurs
15. LAKAS Présidents CAC ,Chefs
des villages et
31 22 71
quartiers, prêtres et
pasteurs
16. MANGAI II Présidents de l’équipe
de football et groupe
16 11 69
folklorique et
pasteurs.
17. MANGAI ETAT Présidents CAC ,Chefs
des villages et
21 15 71
quartiers, prêtres et
pasteurs
18. MANGAI KIMB Présidents CAC ;
pasteurs
18 14 78
Kimbanguistes et
prêtres catholiques
19. MANGAI N’SELE Chefs des quartiers,
26 19 73
prêtres et pasteurs
20. MANGAI PAROIS Chefs des villages et
quartiers, prêtres et 26 18 69
pasteurs
21. MANGAI Ste FAMILLE Présidents CAC ,Chefs
des villages et
19 14 74
quartiers, prêtres
catholiques
22. MUKOKO IMPINI CODESA, prêtres
31 26 84
catholiques
23. NGULUNGU Présidents CAC ,Chefs
des villages et
25 19 76
quartiers, prêtres et
pasteurs
24. NSONG MBUDI Chefs des villages et
quartiers, prêtres et 19 11 58
pasteurs
25. NSONG NTOR Chefs des villages 21 9 43

38
26. PANGU Présidents CAC,
radiothérapeutes,
pasteurs protestants 21 17 81
et prêtres catholiques
.
Commentaire : quant à la sensibilisation des leaders communautaires, le pourcentage est appréciable. L’aire de
santé de Bansion (43%) et Nsong ntor(43%) qui ont moins de 50% par rapport à la moyenne. Nous rappelons que
la saison culturale a absorbé l’attention de toute la population active.

2.3.2 Sensibilisation des associations

Aire de sante # d’associations # d’associations % d’associations


identifiées sensibilisées sensibilisées
1. BANKUMUNA ND ND ND
2. BANSION ACCB, ADKA ,UJK, ND ND
NSADISA,ABTB
3. DIBAYA II ND ND ND
4. DIBAYA III ND ND ND
5. DIBAYA ETAT AJES ND ND
6. DIBAYA PAROISSE ND ND ND
7. DIBAYA PORT ND ND ND
8. IPAMU LUZOLO, ADEPI,TSHWE 1 -
BWOL,
AMASADWE,APEDIE,
UJK, NSADISA
9. KASANGUNDA CODAPAL ND ND
10. KIBWADU ADO, APAM ND ND
11. KINTSHWA ND ND ND
12. KOREAMA ND ND ND
13. LABA CENTRAL UDL ND ND
14. LABA IPINI ND ND ND
15. LAKAS UDLMA ND ND
16. MANGAI II ND ND ND
17. MANGAI ETAT AEM ND ND
18. MANGAI KIMB ND ND ND
19. MANGAI N’SELE ND ND ND
20. MANGAI PAROIS ND ND ND
21. MANGAI St FAM ND ND ND
22. MUKOKO IMPINI UDM ND ND
23. NGULUNGU ACDK, ADEPN ND ND
24. NSONG MBUDI ND ND ND
25. NSONG NTOR UDK ND ND
26. PANGU 2 2 -

39
Commentaire : il y a beaucoup d’associations qui, apparemment, sont moins viables et visibles et qui
n’ont pas été sensibilisées pour appuyer le projet CARAMAL. Ceci fait partie des recommandations
formulées à l’endroit des AC de la ZSR d’IPAMU. Elles doivent être redynamisées et le bureau central de
la zone de santé d’Ipamu devra actualiser son répertoire.

2.3.3 Communication de masse (spots radio, TV, diffusion des messages clés, panneaux géants,
pancartes)

Radio # de radios diffusant les # d’émissions sur # de diffusions des spots


messages sur l’artésunate l’artésunate rectale sur l’artésunate rectale
rectale produites et diffusées
VERITAS MANGAI 1 8 ND
RADIODIBAYA LUBWE ND 1 ND
RADIO NSEMO(Idiofa) ND ND ND
Commentaire : la zone de santé a quatre axes et vingt-six aires de santé ; seule l’axe Mangai qui à Sept aires de
santé couvertes par la radio Veritas Mangai. Nous avons animé une émission portant sur la connaissance des
signes de la gravité du paludisme et le projet caramal sur la radio Dibaya Lubwe. La Zone de santé a tout intérêt à
collaborer avec les 3 radio ci-haut identifiées car, c’est de la pluralité des médias que l’on obtient un impact
audiométrique.

2.4 Disponibilité et utilisation des outils de communication


2.4.1 Affiches
Aire de sante Nbre d’affiches Nbre de CS avec Nbre de site de soins
distribuées :700 affiches placées avec affiches placées
1. BANKUMUNA 25 3 2
2. BANSION 25 3 2
3. DIBAYA II 25 2
4. DIBAYA III 25 1
5. DIBAYA ETAT 25 1 1
6. DIBAYA PAROISSE 25 1
7. DIBAYA PORT 25 1
8. IPAMU 25 1 1
9. KASANGUNDA 25 1 2
10. KIBWADU 25 1
11. KINTSHWA 25 3
12. KOREAMA 25 2 1
13. LABA CENTRAL 25 1
14. LABA IPINI 25 1 1
15. LAKAS 25 2
16. MANGAI II 25 2
17. MANGAI ETAT 25 3
18. MANGAI KIMB 25 2
19. MANGAI N’SELE 25 3 1
20. MANGAI PAROIS 25 1
21. MANGAI St FAM 25 2

40
22. MUKOKO IMPINI 25 2
23. NGULUNGU 25 2
24. NSONG MBUDI 25 3
25. NSONG NTOR 25 1
26. PANGU 25 1 1
2.4.2 Pictogrammes

Aire de sante Nbre d’affiches Nbre de CS avec affiches Nbre de site de soins
distribuées :700 placées avec affiches placées
1. BANKUMUNA 25 3 2
2. BANSION 25 3 2
3. DIBAYA II 25 2
4. DIBAYA III 25 1
5. DIBAYA ETAT 25 4 1
6. DIBAYA PAROISSE 25 5
7. DIBAYA PORT 25 1
8. IPAMU 25 2 1
9. KASANGUNDA 25 1 2
10. KIBWADU 25 1
11. KINTSHWA 25 3
12. KOREAMA 25 3 1
13. LABA CENTRAL 25 1
14. LABA IPINI 25 1 1
15. LAKAS 25 4
16. MANGAI II 25 2
17. MANGAI ETAT 25 4
18. MANGAI KIMB 25 2
19. MANGAI N’SELE 25 2 1
20. MANGAI PAROIS 25 3
21. MANGAI St FAM 25 2
22. MUKOKO IMPINI 25 2
23. NGULUNGU 25 2
24. NSONG MBUDI 25 2
25. NSONG NTOR 25 1
26. PANGU 25 4 1

1.1.1. Aide-mémoire de l’agent de santé (Carte CFAO

Aire de santé Nbre de pictogrammes Nbre de CS ayant reçu au Nbre de SSC ayant reçu
distribués : 800 moins un aide-mémoire au moins un aide-
mémoire
1. BANKUMUNA 25 1 2
2. BANSION 25 1
3. DIBAYA II 25 1

41
4. DIBAYA III 25 1 1
5. DIBAYA ETAT 25 1
6. DIBAYA PAROISSE 25 1
7. DIBAYA PORT 25 1 1
8. IPAMU 25 1 2
9. KASANGUNDA 25 1
10. KIBWADU 25 1
11. KINTSHWA 25 1 1
12. KOREAMA 25 1
13. LABA CENTRAL 25 1 1
14. LABA IPINI 25 1
15. LAKAS 25 1
16. MANGAI II 25 1
17. MANGAI ETAT 25 1
18. MANGAI KIMB 25 1 1
19. MANGAI N’SELE 25 1
20. MANGAI PAROIS 25 1
21. MANGAI St FAM 25 1
22. MUKOKO IMPINI 25 1
23. NGULUNGU 25 1
24. NSONG MBUDI 25 1
25. NSONG NTOR 25 1 1
26. PANGU 25 1

Commentaire : ces supports dits scriptovisuels car contenant les messages et les images ont été distribués
effectivement. A cette troisième visite post formation, seules les affiches et les pictogrammes sont encore visibles
dans toutes les structures des soins de santé tandis que les aides mémoires n’ont plus de trace dans les ménages
visités.

LISTE DES RECOS PROMOTIONNELS SUPERVISES PAR AIRE DE SANTE

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE OBSERVATION


1 MAFUTA KAPELA RECO 0817263995 DIBAYA ETAT
2 WAKOBO LAGELE RECO 0821445711 DIBAYA ETAT
3 TANTULU DENISE RECO 0822497452 DIBAYA ETAT
4 FUFU NSAN RECO 0812284773 DIBAYA ETAT
5 BIDIKEBELA PLACIDE RECO 0814351680 DIBAYA ETAT
6 KINGONZILA GRATIEN PRECODESA 0816439866 DIBAYA ETAT
7 MALU MUNENKUM RECO 0811812527 DIBAYA ETAT
8 MUKANKEM SOPHIE RECO 0811990221 DIBAYA ETAT
9 MUPA CHARLES RECO 0810918894 DIBAYA ETAT
N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE OBSERVATION
1 INKOBO PHILO PRESI CAC 0821241270 DIBAYA PAROISSE
2 OPELA NDIKISI RECO DIBAYA PAROISSE
3 MUNGER BIYOR RECO DIBAYA PAROISSE
4 IKUNGULU PRESI CAC DIBAYA PAROISSE
5 NZOLO DODY RECO DIBAYA PAROISSE
6 MBIMBI ALI RECO DIBAYA PAROISSE
7 MUTISI ANGEL RECO DIBAYA PAROISSE
8 MULEY ILETURA RECO DIBAYA PAROISSE
9 MUWER ANSELME RECO DIBAYA PAROISSE

42
N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE OBSERVATION
1 ATOYERE NKUME RECO MANGAI NSELE
2 MUNKENI NANCY RECO MANGAI NSELE
3 MPOLONGONGO TANTINE RECO 0824748402 MANGAI NSELE
4 MULA MAMU KADO PRECODESA 0824101404 MANGAI NSELE

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE OBSERVATION


1 LWANGA FIDELE RECO 0823106651 MANGAI
KIMBAGUISTE
2 MANGALA MASOSO RECO 0825502961 MANGAI KIMBAGUI
3 KUDEFA LAURANT RECO 0815815748 MANGAI
KIMBAGUISTE
4 KUTITA ADRIEN RECO 0827653985 MANGAI
KIMBAGUISTE
5 NTABA KALUME PRECODESA 0812353117 MANGAI
KIMBAGUISTE
6 NTIBA PHILEMON CAC 0812040709 MANGAI
KIMBAGUISTE
7 ETSHINGA WOKUBA RECO 0828405253 MANGAI
KIMBAGUISTE
8 MUNENKUM MUMBA RECO 0820506308 MANGAI
KIMBAGUISTE

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE OBSERVATION


1 MAYELE NGETETE RECO 0819374830 MANGAI ETAT
2 AMINZENE IWOKWADE RECO 0821128135 MANGAI ETAT
3 MAKILA MUTOMBO RECO 0824071999 MANGAI ETAT
4 NGUNZA JEAN PRECODESA 0810061011 MANGAI ETAT
5 NABOTO BONKER VICE PRECODE 0813279455 MANGAI ETAT
6 KIBALA PAULIN RECO/PRECAC 0823796714 MANGAI ETAT
7 NTOR NSINZAR SEC PRECODE MANGAI ETAT
8 EBIBA LOLA RECO PRECAC 0823862718 MANGAI ETAT

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE OBSERVATION


1 BUSAKA ELIE RECO IT 0811812173 DIBAYA PAROISSE
2 MULONGO LEMY RECO 0817186908 DIBAYA PAROISSE
3 MUTELABERE EMERY RECO 0811812318 DIBAYA PAROISSE
4 NGANKWI ANSOYE RECO 0811812321 DIBAYA PAROISSE
5 MANGANGA KUNGIYO INF 0821993221 DIBAYA PAROISSE
6 MAKUBI RECO 0811812187

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE OBSERVATION


1 BAKALI CLEMENT IT 0813342620 DIBAYA III
2 WIPOR MABENE INF 0827071829 DIBAYA III
3 MANDIMI NKUMA INF DIBAYA III
4 NZAMENA ESSE INF 0810281590 DIBAYA III
5 SHIBA LAMAN INF DIBAYA III
6 PEKUNGU AIME PRECODESA 0822405814 DIBAYA III
7 IBALANGA JEAN INF DIBAYA III
8 MUNGANGA RODRIGUE INF 0820170874 DIBAYA III

43
N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE OBSERVATION
1 NZEY KIKWANGO PRECODESA 0824121672 DIBAYA II
2 MUKWIHINGI EMILE RECO 0821417815 DIBAYA II
3 CHARLE OKELABES RECO 0822993956 DIBAYA II
4 MAFU CAROLINE RECO 0810264184 DIBAYA II
5 MBENGA LANDU RECO 0824782025 DIBAYA II

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE OBSERVATION


1 MATUNGULU MUYUR PRECODESA 0814272119 KIBWADU
2 KILANG JEANNOT RECO CAC KIBWADU
3 KUMUTE KENTON RECO KIBWADU
4 KIMBU EVEYA RECO KIBWADU
5 LWARABA MANIANGA CHEF DU VILLAG KIBWADU

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE OBSERVATION


1 OBOMI FISTON RECO NSONG NTOR
2 MPIA FIMI PRECODESA 0813349369 NSONG NTOR
3 NDAMAYELE BOZI RECO NSONG NTOR
4 KIEKIE GEDEON RECO 0810871267 NSONG NTOR
5 BORKWA EMMANUEL RECO 0815237510 NSONG NTOR
6 SUNDA XAVIER RECO 0825479892 NSONG NTOR
7 KIMI WABA PRECOD 0812939884 NSONG NTOR
8 MPWABA NADO RECO NSONG NTOR

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE OBSERVATION


1 LADIDI JOASIN PRECODESA 0815243259 LABA CENTRAL
2 KAPITA MANGALA SEC/ PRECO 0819763375 LABA CENTRAL
3 LAKWAKI WILLY RECO 0821423348 LABA CENTRAL
4 NZASELE BODOS CHEF DU 0814021590 LABA CENTRAL
VILLAGE
5 KAYAM CHEF DU 0824421958 LABA CENTRAL
VILLAGE
6 NGONGOLO NKIOSI RECO LABA CENTRAL
7 NIAMA NZOKO JEAN RECO LABA CENTRAL
8 MUNGONO FANY PRETRE ABBE 0817056825 LABA CENTRAL

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE OBSERVATION


1 AWUMAR MOKILI PRECODESA 0817943022 CSR LABA IPINI
2 MUKOLO ADOLPH CHEF DU VILL CSR LABA IPINI
3 MBILASEME VIS PRECODESA CSR LABA IPINI
4 MATONNGO RECO CSR LABA IPINI
5 BULA BULA NTOTO RECO CSR LABA IPINI
6 MAKAMA ZALU RECO CSR LABA IPINI
7 MAKAYA RECO 0811729383 CSR LABA IPINI
8 NTIER JULLY CHEF DU VILL CSR LABA IPINI
9 KAPITENE FLAVIER CHEF DU VILL 0822385033 CSR LABA IPINI

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE OBSERVATION


1 MADUNGU TOUSSAINT PRECODESA 0821860147 CS MUKOKO
2 BUSASA TUNUKUTU VICE PRECOD 0821886459 CS MUKOKO
3 AFIKIYO NDAY SEC CODESA CS MUKOKO
4 MBUM TITO IT MUKOKO 0823438285 CS MUKOKO
5 NSUKA FISTON RECO 0820819690 CS MUKOKO
6 NDAWU AMBAS RECO 0821086846 CS MUKOKO
7 ESAS JULES RECO 0824109770 CS MUKOKO

44
REPERTOIRE DES PRESIDENTS DES COMITES DE SANTE ( PRESICOSA) DE LA ZSR D’IPAMU

Aire de santé Nom et Post Nom Fonction Telephone Observation


1. BANKUMUNA IBUNI ANTOINE PRECODESA 0822949366
2. BANSION IYONGE YILA PRECODESA
3. DIBAYA II NZEY JEAN WILLY PRECODESA 0824121672
4. DIBAYA III PEKUNGU AIME PRECODESA 0822405814
5. DIBAYA ETAT KINGONZILA GRATIEN PRECODESA 0816455866
6. DIBAYA PAROISSE MEZIR MALU PRECODESA 0817506030
7. DIBAYA PORT BULABULA DIEU PRECODESA 0815147269
8. IPAMU NGANI BOSCO PRECODESA 0817322468
9. KASANGUNDA IBO DOULAY PRECODESA
10. KIBWADU MATUNGULU MUYUR PRECODESA 0814272119
11. KINTSHWA SOSWA FELLY PRECODESA
12. KOREAMA AYIBITE TSHOMBE PRECODESA 0816458616
13. LABA CENTRAL LADIDI JOACHIN PRECODESA
14. LABA IPINI AWUMAR PRECODESA
15. LAKAS PRECODESA
16. MANGAI II ONSENGE ETIENNE PRECODESA
17. MANGAI ETAT NGUNZA JEAN PRECODESA 0810061011
18. MANGAI KIMB KALUME GABY PRECODESA 0812353117
19. MANGAI N’SELE MULA PRECODESA 0824101404
20. MANGAI PAROIS MUTUMOSI SERAPHIN PRECODESA 0821815588
21. MANGAI St FAM LELE IDO PRECODESA 0822494021
22. MUKOKO IMPINI MANDUNGU TOUSSAINT PRECODESA 0821860147
23. NGULUNGU IBA MUYIM GREGOIRE PRECODESA 0823636160
24. NSONG MBUDI NYANIMI ADELIN PRECODESA
25. NSONG NTOR WABA KIMI PRECODESA 0812939884
26. PANGU BWELISENGI PITSHOU PRECODESA 0821425683

VI. Suivi de la mise en œuvre des recommandations antérieures en date de 20 octobre 2019

AU NIVEAU DES FOSA


Thématique Constats Actions Description de Défis/contraintes Que faut-il faire ? Par qui ?
correctrices l’état de mise en
œuvre
50% de CS centre de -. Rappeler et -Augmenter de
Technique
santé n’orientent recommander le supervision pour
pas les cas de respect des surveiller
Exécutée/Rappel
Paludisme grave au directives l’applicabilité de ces
sur directives de
CSR ou HGR,( nationales de -Non implication du MCZ directives
PEC du paludisme
telques le CS de PEC du MCZ
grave
Banson,Nsong- Paludisme grave -En cas de récidives,
budi,Mangai sanctionner le /MDH
Nsele,kitshwa). responsable

45
-Augmenter des
supervisions de
proximité

-Accompagner les
- Rappeler la malades orientés et
Exécuté/rappel ECZS
Orientation et notion de faire des visites à
sur la notion de
contre référence référence, -Moyens de déplacement et domiciles
référence, contre IT
non réalisées dans contre référence de communication
référence et de la
50% de CS. et de la rétro - Rendre disponible
retro-information Unicef
information. le moyen
déplacement à l’IT
ou moyens de
communication ou
de prime pour la
référence aboutie
Réalisation -Rappeler et -Exécutée/Rappel
-Absence de directives -Rendre disponibles
systématique de la recommander le sur directives de
nationales les directives
Goutte épaisse respect des PEC du paludisme
nationales de PEC du
avant de poser le directives
-Refus à certains de Paludisme
diagnostic du nationales de
respecter la politique de
paludisme dans les PEC du MCZS
PEC du paludisme -Sanctionner le
CS (50% des CS) Paludisme
responsable
IS/AC

-Augmenter les
nombre de
supervisions de
proximité

-Exécutée /rappel
Non-respect de la -Sensibiliser les
sur le respect de
triangulation- malades à
la triangulation -Sensibiliser les
consultation Respecter la - IT
consultation patients
externe-labo- triangulation :
externe-labo -
pharmacie consultation
pharmacie
externe-labo-
pharmacie

46
-Rechercher
50% des IT ne
les autres signes
cherchent pas les
de danger chez
autres signes de -Augmenter les
tout enfant de
danger chez les Exécutée/Rappel supervisions dans les ECZS
moins de 5ans
enfants de moins de sur la CS pour capaciter le
amené en IT
5ans technique /politiq niveau de
consultation au -
ue de PEC connaissance des IT IR
FOSA
correcte du et IR dans la PEC
Paludisme
-Respecter la
notion de
systématisation
dans la PEC
Utiliser
systématiqueme ECZS
Faible utilisation des
nt les -Rendre disponibles
ordinogrammes -L’absence des
ordinogrammes Exécutée les ordinogrammes IT
pour la PEC du ordinogrammes
pour la PEC pour la PEC
paludisme (100%)
IR

-La non accessibilité


-Rendre
des fiches de
disponible des
consultation et le IT
fiches et registre
registre de Exécutée - -
de consultation
consultation IR
lors de
(enfermées dans
Disponibilité des suivi/supervision
l’armoire)
outils
-Donner
-les conseils ne sont systématiqueme
pas donnés sur les nt les conseils
IT
mesures sur les mesures
Exécutée - -
préventives du préventives
IR
paludisme et effets après toutes
indésirables du RAS prescriptions des
antipaludéens
Dotation en
Rendre disponible les
- Manque des fiches Fiche de Non exécuté
fiches notification
de notification des notification des Non disponible PTF
des effets
effets indésirables effets
indésirables
indésirables
AU NIVEAU DES SITES SOINS COMMUNAUTAIRE
Thématique Constats Actions Description de Défis/contraintes Que faut-il faire ? Par qui ?
correctrices l’état de mise en
œuvre

47
Remettre à
Technique/PEC Le non-Respect de niveau les
la systématisation
RECOSITES sur la
dans le remplissage
systématisation
de la fiche de PEC IT
de remplissage
chez les enfants de -
de la fiche de
moins de 5ans et la
PEC et sur la
recherche des signes
recherche des
d’orientation aux SSC Exécuté
signes
par des RECOSITES
d’orientation

-Augmenter des
supervisions de
proximité
Le non
accompagnement des Moyens de déplacement et
-Accompagner les ECZS
référés et l’absence de communication
Accompagner malades orientés et
des visites de suivi
les malades Non exécuté faire des visites à RECOSITE
des référés par les
orientés aux CS domiciles
RECOSITE
et faire la visite IT
de suivi -Rendre disponible le
Très faible
moyen déplacement Unicef
pourcentage
à l’IT ou moyens de
d’orientation aboutie
communication ou
de prime pour la
référence aboutie

TENUE DES
OUTILS

DE GESTION
-Renforcer la
DE SSC Mauvaise tenue des
capacité des
outils de gestions
RECOSITES dans
dans les SSC (registre,
la tenue des Exécuté - -
RUMER….)
outils de gestion IT
et de collecte et
dans le respect
de la
systématisation
lors de la
recherche des

48
signes
d’orientation

-Doter le SSC
d’un registre
consultation
adapté
-Existence dans le SSC
-Exécuté/dotation ECZS
d’un registre de -Adapter le
de cahier registre - -
consultation non modèle de
dans les SSC IT
adapté aux SSC registre de SSC
dans un Cahier
registre en
attendant la
dotation
-Remettre à - - ECZS/IT
Exécuté/briefing
Existence des SSC niveau des
sur la fiche de PEC
(5SSC) nouvellement RECOSITES
et sur les outils de
installés par FDSS/FM, nouvellement
gestion de SSC
avec les RECOSITES installés
non formés sur le RAS
REMISE A
NIVEAU/
-Le RECOSITE de SSC Former le
de KASANDJI dans RECOSITES non
FORMATION
l’A.S. de BAKUMUNA, formé sur la
-Non exécuté Chevauchement d’activité
non formé en PCIMNE-C et sur
au BCZS -Une bonne
PCIMNE-C et sur l’introduction de
planification lors AC/IS/IT
l’introduction du RAS RAS
- La non planification de supervision
remise à niveau

49
Le RECOSITE J.C
WANGA de SSC de -Recruter et
KASENGE dans l’A.S former le
de NSONG –BUDI est nouveau
Non exécuté - - ECZS
décédé et l’autre REOSITE au
éprouvé, ce qui ne remplacement
nous a permis de celui décédé
d’atteindre le SSC
28% des RECOSITES Renforcer la
éprouvent des supervision des
-Le non moyens de
SUPERVISION difficultés énormes SSC par les IT et -Disponibiliser
déplacement pour assurer
pour lire et écrire sur ECZS pour .-Non exécutée matériels roulants -UNICEF
de de supervision de SSC
la fiche tel que les SSC remettre à pour de supervision
par les ECZS et par les IT
de Kasandji, Nsim niveau les
congo et kambage RECOSITES
Faible supervision des
-Le non moyens de
SSC par les IT /Non Organiser la -Disponibiliser
déplacement pour assurer
archivage des supervision des - Non exécutée matériels roulants -UNICEF
de de supervision de SSC
rapports de SSC pour de supervision
par les ECZS et par les IT
supervision
-Ramener et
La quasi-totalité
rendre
(80%) des RECOSITES
disponible
n’ont pas rendu
toutes les outils
disponible toutes les
de gestion des
fiches utilisées aux
SSC surtout les
SSC pour la revue -Exécutée - - ECZS
fiches utilisées
documentaire lors de
aux sites lors de
suivi et pour le
prochain suivi-
dépouillement.
post formation
pour la revue
documentaire
Rendre
45% des SSC n’ont des
disponible les
caisses pour la PTF/
caisses de
conservation des
médicament Non exécuté - -
médicaments
dans les 5 SSC FDSS
nouvellement
installés

80% des sites soins


Doter les SSC les
communautaires ont Non exécuté PTF/
poubelles
des poubelles - -
Unicef

50
Non archivage des
Archiver les
rapports mensuels au Exécuté
rapports
niveau des - - RECOSITE
mensuels dans
les SSC
SSC (100% des SSC)

-Tous les sites n’ont Doter le canevas


pas de canevas de de rapport -
Exécuté - ECZS
rapport mensuel mensuel dans
tous les SSC

PTF

Tous les SSC n’ont pas Disponibiliser la


boite à image Non -
la boite à image sur
des effets -
éxécué
indésirables aux
Les effets indésirables SSC

COMMUNICATION

Thématique Constats Actions Description de Défis/contraintes Que faut-il faire ? Par qui ?
correctrices l’état de mise en
œuvre
La sensibilisation -La non -Contractualiser -La non disponibilité -Faire un plaidoyer auprès
dans le Média sur le exploitation des avec les radio des ressources des PTF qui appuient les
RAS radios locales locales de financières à la ZS interventions de la ECZS
pour le projet proximité d’IPAMU communication au plan
RAS Non exécuté national, provincial et local PTF
-Mettre en place cela permettra une mise en
un plan media œuvre effective de ce plan.
spécifique à -
l’introduction de
Prendre contact avec les
RAS
autorités du ministère de la
communication

-Inventorier les radio locales

-Partager le canevas

-Contractualiser avec les


radio sélectionnées

51
-Briefer les producteurs
d’émissions

-Produire les émissions

Disponibiliser les spots et


autres documents

Diffuser les spots et


émissions

-Assurer le monitoring
Suivi-Evaluation Faible suivi et -Faire le suivi- -Non exécuté -Manque des -Plaider auprès de de PTF ECZS
évaluation des évaluation des ressources pour doter la ZS les moyens
activités de activités de matérielles et de communication et IT
communication communication financières matériels roulants
par le BCZS
IPAMU -Tenir la réunion -Le service de suivi- -Mettre en place le service
de monitorage évaluation n’est de suivi des activités de la
des activités de fonctionnel communication
la zone de santé
surtout en
matière de
communication
Supports de Faible appui des -Doter les RECO Non _ - Plaider auprès de PTF
communication RECO par promotionnels exécuté de PTF pour doter la
CARAMAL (pas des piles pour les ZS les moyens de
mégaphones et
de piles pour communication
d’autres
des
supports de
mégaphones communication
,pas de cahier (T-Shirt,
et de stylos, et banderole,…)
pas de moyen
pour faciliter le
déplacement
dans les aires
de santé et
l’accompagnem
ent des malades
référés par l’IT
et ses RECO.

VII. Plan de résolution des problèmes

52
AU NIVEAU DES FOSA

Thématique Constats Causes ou origine Actions correctrices responsables Echéances


du problème

Accompagner les IT
Mauvaise
Examen clinique non dans l'utilisation
utilisation de Supervise
approfondi (orienté au correcte des Immédiate
l'ordinogram urs
diagnostic du paludisme) ordinogrammes des
me des soins
soins

Les conseils ne sont pas Non affichage Afficher les conseils


Supervise
donnés sur les mesures de des conseils sur les mesures Immédiate
urs
prévention du Paludisme préventif préventives
Prise en Les conseils ne sont pas Non affichage
charge/observa donnés sur les effets des effets Afficher les conseils
Supervise
tion clinique indésirables des indésirables en cas des effets Immédiate
urs
médicaments et leur liés aux indésirables
rapportage médicaments
Accompagner les IT
Mauvaise
Les conseils ne sont pas dans l'utilisation
utilisation de Supervise
donnés sur quand revenir correcte des Immédiate
l'ordinogram urs
pour une visite de suivi ordinogrammes des
me des soins
soins
Les artesunates suppo Accompagner l’IT,
Mauvais
restitues mal stockes/ préposé à la
stockage des superviseu
mauvaise gestion des pharmacie à ranger les immédiate
Ars restitues r
Artesunates suppo expires Artésunates suppo
lors du
avec risque de confusion et selon leur provenance

53
influer sur la qualité des renouvellemen des differents SSC,
soins t étiqueter et conserver
en fonction des
critères préétablis

AU NIVEAU DES SITES DE SOINS COM

Constats
Thématique
Cause /origine du
Actions correctrices Responsable Échéance
problème
TENUE DES OUTILS
-Bonne tenue des outils de - -
DE GESTION DESSC
gestions dans les SSC (les fiches, - -
registre et RUMEER)

-Les canevas
Non archivage des rapports rapport mensuels -Transcrire les données
RECOSITES
mensuels au niveau des sont gardés dans synthèse du mois dans un
les CS Cahier avant d’envoyer le
SSC (100% des SSC) rapport mensuel à l’IT

ECZS/IT
-Veiller à l’archivage de
rapports mensuels aux SSC
ECZS/IT

54
-Disponibiliser des copies de
canevas de rapport dans tous
les SSC

-Doter les SSC d’IBOUG et


-Absence de
-La non-disponibilité d’un registre NDALA le registre de
registre -
de consultation dans le SSC d’ consultation
ECZS /NC/NP
IBOUG et NDALA Immédiat
-Doter les grands cahiers
dans ces 2SSC à titre de
registre de consultation

-
-Bonne connaissance des 100%
-
des RECOSITES sur la
- -
systématisation de remplissage
-
de la fiche de PEC

100% des RECOSITES ont une


bonne connaissance sur la prise - - - -
en charge du paludisme aux SSC
TECHNIQUE

100% des RECOSITES ont une


bonne connaissance sur la - - - -
recherche des signes de danger

100% des RECOSITES ont une


bonne connaissance sur - - - -
l’administration de RAS

100% des RECOSITES ont une


bonne connaissance sur la - - - -
réalisation du TDR
100% de RECOSITES sont actifs et
- - - -
disponibles

100% des SSC sont operationnels - - - -

55
SUPERVISION
Faible supervision des SSC par les -Nombre
IT insuffisant de - Augmenter le nombre de
ECZS/IT immédiat
supervision dans supervision des SSC
les SSC

Non archivage des -Archiver les rapports de IT


Non disponibilité des cahiers et rapports de supervision des IT sur les
des rapports de supervision supervision SSC dans les CS

- Disponibiliser les
-Les cahiers de cahiers de
supervisions des supervision des SSC
SSC sont archivés - Archiver les cahiers IT/RECOSITE
dans les CS et non de supervision dans
dans les SSC les SSC

Disponibilité des - la non dotation


petits Matériels et -Non disponibilité des Minuteurs des Minuteurs - Doter les SSC les
fonctionnels pour la réalisation de PTF immédiat
intrants pour le TDR dans minuteurs pour le TDR
TDR
les SSC
- La non
disponibilité de
-Doter les balances Salter
4/11 des SSC (36% des SSC) ont balance dans le
dans les 7 SSC qui en ECZS 3ème suivi
des balances Salter fonctionnels SSC mais ces
manquent
balances se
trouvant au BCZS
COMMUNICATION
Thématique Constats
Cause /origine du
Actions correctrices Responsable Échéance
problème

Supports de Faible appui des -Doter les RECO Non exécuté _ Plaider auprès de de PTF po
creommunication RECO par promotionnels des
CARAMAL (pas piles pour les
de piles pour mégaphones et
des mégaphones d’autres supports de
,pas de cahier et communication (T-
de stylos, et pas Shirt, banderole,…)
de moyen pour
faciliter le
déplacement
dans les aires de
santé et
l’accompagnem
ent des malades

56
référés par l’IT
et ses RECO.

57
Les problèmes non exécutes devront logiquement préfigurer dans le présent plan tenant compte de ces
différentes thématiques.

VIII. Conclusion
Outre certaines difficultés inhérentes à la mission, ce troisième suivi post-formation
du 10 au 27 octobre relative à l’introduction de l’Artésunate suppositoire en
orientation et référence dans la ZS urbano-rurale d’Ipamu, a permis, dans son
processus de mise œuvre, de capitaliser les forces et opportunités sur lesquelles se
baseront les prestataires pour l’ancrage des activités liées au Projet Caramal.
Les points à améliorer par les prestataires du niveau opérationnel( ZS,AS,PS et SSC)
s’appuyant sur le proposé plan de résolution des problèmes et le renforcement des
supervisions qualitatives de proximité du niveau intermédiaire contribueront à
atteindre les objectifs attendus du Projet.

58
Annexes

Annexe1 --: Composition de l’équipe des superviseurs (y compris noms, structures, contacts)

# Noms et prénoms Structure Contact – email Téléphone


des superviseurs de
provenance
1 DR JEAN CLAUDE PNLP jeancJaudetembele20@gmail.com +243973458888 /
TEMBELE CENTRAL +243815176682
2 DR LEON NGUNDA PNECHOL- drngundaleon@yahoo.fr +243828089082/+243997549515
MD/PCIME-
C
3 SBCC BENJAMIN PNLP Benjmutombo2015@gmail.com +243815258020/
MUTOMBO CENTRAL +243999707588
4 Dr Armand SOSSI PNLP armandsossi69@gmail.com +243818132486
KWILU +243829882860
+243891056680
5 Dr AIME YIYI PNLP masikotiyiyi2015@gmail.com +243814544333
KWILU
6 AG DADA KUMBI PNLP dadatkumbi@gmail.com +243813166998/
KWILU +243852785035

--Composition de l’équipe de terrain du projet Caramal (IP et Médecin superviseur) des structures référentielles.

# Noms et prénoms des Structure de Contact – email Téléphone


superviseurs provenance
1 DR LOUIS LONGA PROJET +243814753820
CARAMAL

59
2 MULUMBA INFIRMIER +243828721526
PROJET
3 HERVE MUBI INFIRMIER +243817135249
PROJET
CARAMAL
4 LUSAKAMBA MBUTA INFIRMIER +243815337010
PROJET
CARAMAL
5 LWANDA RAOUL INFIRMIER +243824667357
PROJET
CARAMAL

Equipe des partenaires :


- Dr Moulaye SANGARE (UNICEF) +243829999098 et Mme JENNY BOKANGA (CHAI) +243890228999

Annexe 2 : Chronogramme / calendrier de l’activité


Le calendrier des activités de 3éme suivi post formation a couvert 17jours consécutifs :

- Jeudi 10/10 /2019 : départ de Kinshasa à 13h30 et arrivée à Kikwit à 0h00’


- Vendredi 11/ 10/2019 à la DPS :
 Civilités et Prise de contact avec le Médecin chef d’antenne DPS KWILU
 Briefing des cadres de la DPS sur les outils de suivi post formation et du
déroulement de l’activité
 Partage de valise de suivi post formation,
- Samedi 12/10/2019 : Départ de Kikwit et arrivée à la ZS d’IPAMU
- Dimanche 13/10/2019 :
 Réunion pédagogique avec les missionnaires et le MCZS

- Lundi 14/10/2019 au Mardi 15 /10/2019 :
 Séance de travail avec l’équipe cadre de la ZS IPAMU
 Séance introductive de la Réunion de Suivi Post formation
 Pré –Test
 Présentation et adoption de l’agenda

60
 Lecture de TDR : les objectifs de la mission, méthodologie, sur le
déroulement des activités de suivi post formation à l’ECZS et sur la
communication
 Briefing sur la fiche de PEC aux SSC
 Briefing sur les canevas de suivi post- formation.
 Post –Test
 Remplissage de canevas des indicateurs de suivi de PEC du paludisme grave
avec l’utilisation de RAS avec l’ECZS
 Répartition et déploiement dans les différentes aires de santé : les AS
.IPAMU, AS.KOREAMA (SSC d’ELOM), NGULUNGU, BANSON (SSC
NSIM CONGO) NSONGTOR (SSC IBUNG), KIBWADU.

La descente dans ces AS s’est déroulée de la manière suivante :


 Le mot de bienvenue
 Présentation des participants
 Pré-Test des IT, IFPS, RECOSITES
 Lecture des TDR/objectifs de la mission
 Briefing des IT sur les canevas de suivi-post formation
 Revue documentaire
 Interview des RECOSITES ; IT et IFPS
 Observation de PEC des cas
 Remplissage de canevas de suivi individuels des RECO et OTSS
 Feed back individual
 Feed back general
 Dépouillement des fiches de PEC
 Test de niveau des RECO promotionnels et communication sur les messages
clés de prévention du paludisme et pour le paludisme grave
 Post –Test.
 Analyse du cahier de supervision des RECOSITES
 Remplissage de canevas OTSS
 Inventaire physique de RAS dans les SSC, C.S, PS et l’Artésunate injectable
dans le CS.R.
 Synthèse de la journée

.Mercredi 16 /10/2019 au Jeudi 17/10/2019 : descente dans l’AXE MANGAI (Visite


de SSC IBUNG dans l’aire de santé de NSOTOR et SSC de NSIM-CONGO dans l’A.S

61
de BANSON Visite de SSC ELOM dans l’ AS.KOREAMA, du SSC KINKOLE dans
l’AS de NGULUNGU dans l’AS KINKOLE, et le SSC d’ IKUNGU BANGOLI)

1. Vendredi 18/10/2019 au Lundi 21/10/2019 : Descente dans l’AXE DIBAYA :


(Les AS DIBAYA Etat, DIBAYA Paroisse, DIBAYA Port, DIBAYA II, III,
PANGU (avec son SSC KAMBANGE),

2. Du Mardi 22/10/2019 au Jeudi 24/ 10/2019 : Descente dans l’AXE LABA


CENTRAL (Visite de SSC ISOSO et IBUNG)

3. Jeudi 24/10/2019: Descente dans l’axe IV : AXE LAKAS

- Vendredi 25/10/2019 :
 Débriefing de la mission
 Retour à Kikwit
- Samedi 26/10/2019 :
 Élaboration du draft du rapport de la mission
 Débriefing de la mission à la DPS
- Dimanche 27/10/2019 : -Voyage - Retour à Kinshasa

62
Annexe 3 : Liste des structures visitées : HGR, CSR, CS, PS, SSC

CENTRE DE SANTE

# Noms des Statu Nbre Nom du Contact du Titre du Date de Distance de Distance
Structures t du de responsable de responsable de responsable la la structure à du SSC
site person la structure la structure de la dernière la BCZ au CS
(SSC, nes structure formatio
PS, supervi (Reco, n
CS…) sées Infirmier,IR.
01 IPAMU HGR 3 DR MUBIALA 0814856628 MEDECIN 2018 0KM 18 km
02 LAKAS 1 Dr MATITI +243815336971 MEDECIN 2019 70KM Pas de
CSR 1
Armand SSC
03 MANGAI 2 2 MABOY SALAY +243812213485 IT 2019 24KM Pas de
CRS 2
SSC
04 MANGAI ETAT 1 MAYELE +243819374830 IT 2019 15KM Pas de
CSR 3
NGETEKE SSC
05 PANGU CSR 4 1 TIANA MAKUZO +243815329576 IT 2019 65KM 15KM
06 DIBAYA ETAT 1 KATULUSI +243820524154 IT 2019 63KM Pas de
CSR 5
MUDJEM SSC
07 DIBAYA 1 BUKASA ELIE 0811812173 IT(L2) 2019 63KM Pas de
CSR 6
PAROISSE SSC
08 KIBWADU 1 IPANI DELPHIN 0824184102 IT 2019 42KM Pas de
CSR 7
SSC
09 LABA IMPINI 1 - - IT 87KM Pas de
CSR 8
SSC
11 BANSION 1 ILENGE +243820706734 IT 2019 32KM 8KM
CS 2

12 1 BAKALI +243 IT 2019 61KM Pas de


DIBAYA 3 CS 3
CLEMENT 813342620 SSC
13 1 KASILA +243820195804 IT 2019 30KM 7KM/25
KOREAMA CS 4
FOTOMOKINI KM
14 1 MUBANGA +243811812509 IT 2019 56KM Pas de
KINTSHWA CS 5
KIELE SSC
15 BANKUMUNA CS 6 - - - IT 2019 100KM 24KM
16 MUKOKO 1 MBUM TITO +243823438289 IT 2019 54KM Pas de
CS 7
IMPINI SSC
17 1 MULA +243824101404 IT 2019 12KM Pas de
MANGAI NSELE CS 8
SSC
18 1 KALA PAULIN +243818796374 IT 2019 17KM Pas de
NGULUNGU CS 9
SSC
19 1 MAZA LASANG +243817718817 IT 2019 64KM Pas de
DIBAYA PORT CS 10
BRUNO SSC
20 1 MAVULA +243812432005 IT 2019 115KM 12KM
NSONG MBUDI CS 11
MATONDO LUC
21 1 IZAKIESE +243821664595 IT 2019 37KM 10KM
NSONGNTOR CS 12
LAKANDAL
22 LABA CENTRAL CS 13 1 KIBIDI BOSCO +243812328533 IT 2019 96KM 17KM
23 1 AI MUMFWA +243814380563 IT 2019 62KM Pas de
DIBAYA 2 CS 14
SSC

63
24 1 MUZUDI +243820334545 IT 2019 50KM Pas de
KASANGUNDA CS 14
JACQUES SSC
25 1 MAKILA +243815829541 IT 2019 0KM Pas de
IPAMU CS 15 DELPHIN/KANIK SSC
A
26 MANGAI 1 KWABETE NSO +243810085175 IT 2019 14KM Pas de
CS 16
PAROISSE MPIS SSC
27 MANGAI Ste 1 LUKOY NKISOKO +243812035124 IT 2019 24KM Pas de
CS 17
FAMILLE SSC
28 1 LWANGA +243823106651 IT 2019 13 KM Pas de
KIMBANGUISTE CS 18 PEMBENI SSC
FIDELE
POSTE DE SANTE
1 NZAMBA +243822091041 IFPS 2019 15 KM Pas de
NSADISA PS 1 MIKWANGO SSC
MARTIN
MUKOKO 1 LAKULU +243811549040 IFPS 2019 54 KM Pas de
PS 2
MUSENGE BERNARD SSC
NGIENKUM PS 3 1 IFAR EYUSA +243813375671 IFPS 2019 37 KM 10 KM
ISTM DIBAYA PS 4 1 NGANGA WA +243826775087 IFPS 2019 63 KM 1 KM
1 KWANKIE - IFPS 2019 61 KM -
AIR CONGO PS 5
LUBINI
LWA1 PS 6 1 KIPE - IFPS 2019 37 KM 4 KM
MBE0 PS 7 1 KALALA ODON - FPS 2019 17KM -
TSHIENZA 1 DEDNDAY +243825645746 FPS 2019 63 KM I KM
PS 8
TONDA P9 1 LAFUMBILA FPS 2019 - -
KABANGE P11 1 MAKANDA FPS 2019 65KM
Mukoko 1 FPS 2019 54KM -
P12 LAKULU
musenge
Mikwem1 P13 1 MAKIONGO - IFPS 2019 37KM -
IPANGA P14 1 IWULUMBU - IFPS 2019 30KM -
ISTM/IPAMU P15 1 TSHIBALABALA - IFPS 2019 0KM
1 - IFPS 2019 42KM -
NGYENKUNG P16 DIPARA NENE

1 IFPS 2019 0KM -


IPAMU P17 KIMBENI -

LAMEN - IFPS 2019 42KM -


MALUNG TOR P18
NKUSUA
2MAKITA - IFPS 2019 12KM -
ST FAMILLE P19

SITES DE SOINS COMMUNAUTAIRES

29 2 1. INZA - RECOSITE 2019 30 KM 25 KM


KINKOLE(
2.EYE -
AS.Koreama) SSC 1
PASCALINE
(Nouveau)

64
30 2 1.MAKABIERE - -RECOSITE 2019 0 KM 18 KM
IKUNGU
SSC 2 JEAN
BANGOLI(Ipamu
2. EFUNGA - -RECOSITE 2019
) (Nouveau)
31 NGYEBUNG(Ngu 2 1. BIPARA NENE -0828024826 RECOSITE 2019 17 KM 20 KM
lungu) SSC 3 2. MAKIONGO
(Nouveau) CYPRIEN - -RECOSITE 2019
32 2 1-NSUKA -0810487229 RECOSITE 2019 32 KM 8 KM
NSIM -CONGO(
WENCELAS
AS.Bansion) SSC 4
2-LUKWEYA -0824950219 -RECOSITE 2019
(Ancien)
SERGES
33 NDALA( 2 1. BASOSA LEON -0823240887 RECOSITE 2019 37 KM 10 KM
AS.Nsongntor) SSC 5 2. LAKIBA GALY -0815704435 RECOSITE
(Ancien)
34 2 1-LUARABA -0814832264 RECOSITE 2019 37 KM 2 KM
IBUNG MANYANG
(AS Nsonfntor) SSC 6 2- KAMBA - 0817826254 RECOSITE
(Nouveau) KALUMBA TOTY
35 2 1. ANICET 0810504728 RECOSITE 2019 96 KM 17 KM
ISOSO(
MBUILISI
AS.LabaCentral) SSC 7
2. KUSU- -Pas de RECOSITE
(Nouveau)
KABATA téléphone
36 2 1. MALELO Jean 0815278606 RECOSITE 2019 100 KM 24 KM
KASANDJI pierre
(AS 2. NGILA 0823674703 RECOSITE
SSC 8 Emmanuel
Bankumuna)
(Ancien)

37 2 1. AMIYEKWI - RECOSITE 2015 24 KM 12KM


ELOM(AS
MOKE
KOREAMA) SSC 9
2. SINDANI -
(Ancien SSC)
DIDIER
38 2 1.MAKANDA +243816051354 RECOSITE 2019 65Km 15Km
KAMBANGE(Pan SSC IPOME
gu) (Ancien) 10 2.KABOBI 0813546943 RECOSITE
Nicolas

65
Annexe 4 : résultats du pré/post test par supervisé
1.1.1.1. Poste de santé

PRE TEST POST TEST


POSTE DE
NOM IRPS
SANTE
MALUNG- 1. LAMEN NKUSUA
92% 94%
NTOR
NSADISA 2. NZAMBA MIKWANGO 92%
92%
TSHIENZA 3. DENDAY 92% 100%
ISTM 4. NGANGAWA MASTHO 92% 92%
MBEO 5. KALALA ODON 100% 100%
AIRE CONGO 6. KWANKI LUBINI 92% 94%
TONDA 7. LAFUMBILA 92% 94%
BAMBUM 8 .KISANGALA 92% 92%
NKILI 1 9. MOYEYA L’ENDE 94% 100%
Mikwem 1 10. MAYAYA 84% 100%
IPANGA 11. IWULUMBU 84% 94%
LWA1 12. KIPE 100% 100%
MANGEMI 13 .KIKIE INAB 92% 100%
NGYENKUG 14. BUELE 92% 100%
MIKIESE 15 .MBIMIDULU 92% 100%
Commentaire :
IL ressort de ce tableau que le niveau des connaissances des IR est satisfaisant au 3ème suivi post formation; En
moyenne : cote la moins élevée est de 84% au pré test et la plus élevée 100%. D’où une moyenne au pré test de 92% et
au post test la plus basse : 92%, la cote la plus élevée au post test : 100% d’où une moyenne au post test : 96%.

2.1.1.1. Centre de santé

Pré-test Post Test

N0 NOM DES IT
1 MUTIMBIMBI 94% 100%

2 JEAN MPALE 96% 100%

3 ELIE BUSAKA 94% 100%

4 CHARLES MUPA 100% 100%

66
5 BAKALI IBANY 100% 100%

6 MUPA MANTULU 94% 100%


7 MAZA 94% 100%
8 MAVULA 100% 100%
9 FIDELE LWANGA 100% 100%

10 KWABETE NSOMPI 100% 100%

11 MULA NSAMU 100% 100%


KIBAVA 100% 100%
12
LOKOY JUPIL 100% 100%
13

14 MUBOY 100% 100%

ESONGO 100% 100%


15
PAULIN KALA 100%
16 100%

17 TIANA MAKUZO 96% 100%

18 WILLY MBALA 94% 100%


19 KISWEL-MBANGIKA 100% 100%

20 KWABETE NSOMPTS 100% 100%

21 MAYELE 100% 100%


22 KIBALA 100% 100%
23 FERRY IDIAKAMA 100% 100%
24 BOSCO KIBIDI 100% 100%
25 JACQUES MUZUDI 100% 100%
26 JEAN KISANGALA 100% 100%

Commentaire:

IL ressort de ce tableau que le niveau des connaissances des IT est satisfaisant au 3ème suivi ;En moyenne : cote la moins
élevée est de 94% au pré test et la plus élevée 100%. D’où une moyenne au pré test de 97% et au post test :une
moyenne de 100%

Annexe 5 : LISTE DES RECOS RELAIS PROMOTIONNELS SUPERVISES PAR AIRE DE SANTE

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE


1 MAFUTA KAPELA RECO 0817263995 DIBAYA ETAT
2 WAKOBO LAGELE RECO 0821445711 DIBAYA ETAT
3 TANTULU DENISE RECO 0822497452 DIBAYA ETAT
4 FUFU NSAN RECO 0812284773 DIBAYA ETAT
5 BIDIKEBELA PLACIDE RECO 0814351680 DIBAYA ETAT
6 KINGONZILA GRATIEN PRECODESA 0816439866 DIBAYA ETAT
7 MALU MUNENKUM RECO 0811812527 DIBAYA ETAT
8 MUKANKEM SOPHIE RECO 0811990221 DIBAYA ETAT
9 MUPA CHARLES RECO 0810918894 DIBAYA ETAT
N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE
1 INKOBO PHILO PRESI CAC 0821241270 DIBAYA PAROISSE

67
2 OPELA NDIKISI RECO DIBAYA PAROISSE
3 MUNGER BIYOR RECO DIBAYA PAROISSE
4 IKUNGULU PRESI CAC DIBAYA PAROISSE
5 NZOLO DODY RECO DIBAYA PAROISSE
6 MBIMBI ALI RECO DIBAYA PAROISSE
7 MUTISI ANGEL RECO DIBAYA PAROISSE
8 MULEY ILETURA RECO DIBAYA PAROISSE
9 MUWER ANSELME RECO DIBAYA PAROISSE

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE


1 ATOYERE NKUME RECO MANGAI NSELE
2 MUNKENI NANCY RECO MANGAI NSELE
3 MPOLONGONGO TANTINE RECO 0824748402 MANGAI NSELE
4 MULA MAMU KADO PRECODESA 0824101404 MANGAI NSELE

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE


1 LWANGA FIDELE RECO 0823106651 MANGAI
KIMBAGUISTE
2 MANGALA MASOSO RECO 0825502961 MANGAI
KIMBAGUISTE
3 KUDEFA LAURANT RECO 0815815748 MANGAI
KIMBAGUISTE
4 KUTITA ADRIEN RECO 0827653985 MANGAI
KIMBAGUISTE
5 NTABA KALUME PRECODESA 0812353117 MANGAI
KIMBAGUISTE
6 NTIBA PHILEMON CAC 0812040709 MANGAI
KIMBAGUISTE
7 ETSHINGA WOKUBA RECO 0828405253 MANGAI
KIMBAGUISTE
8 MUNENKUM MUMBA RECO 0820506308 MANGAI
KIMBAGUISTE

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE


1 MAYELE NGETETE RECO 0819374830 MANGAI ETAT
2 AMINZENE IWOKWADE RECO 0821128135 MANGAI ETAT
3 MAKILA MUTOMBO RECO 0824071999 MANGAI ETAT
4 NGUNZA JEAN PRECODESA 0810061011 MANGAI ETAT
5 NABOTO BONKER VICE PRECODE 0813279455 MANGAI ETAT
6 KIBALA PAULIN RECO/PRECAC 0823796714 MANGAI ETAT
7 NTOR NSINZAR SEC PRECODE MANGAI ETAT
8 EBIBA LOLA RECO PRECAC 0823862718 MANGAI ETAT

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE


1 BUSAKA ELIE IT 0811812173 DIBAYA PAROISSE
2 MULONGO LEMY RECO 0817186908 DIBAYA PAROISSE
3 MUTELABERE EMERY RECO 0811812318 DIBAYA PAROISSE
4 NGANKWI ANSOYE RECO 0811812321 DIBAYA PAROISSE
5 MANGANGA KUNGIYO INF 0821993221 DIBAYA PAROISSE
6 MAKUBI RECO 0811812187

68
N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE
1 BAKALI CLEMENT IT 0813342620 DIBAYA III
2 WIPOR MABENE INF 0827071829 DIBAYA III
3 MANDIMI NKUMA INF DIBAYA III
4 NZAMENA ESSE INF 0810281590 DIBAYA III
5 SHIBA LAMAN INF DIBAYA III
6 PEKUNGU AIME PRECODESA 0822405814 DIBAYA III
7 IBALANGA JEAN INF DIBAYA III
8 MUNGANGA RODRIGUE INF 0820170874 DIBAYA III

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE


1 NZEY KIKWANGO PRECODESA 0824121672 DIBAYA II
2 MUKWIHINGI EMILE RECO 0821417815 DIBAYA II
3 CHARLE OKELABES RECO 0822993956 DIBAYA II
4 MAFU CAROLINE RECO 0810264184 DIBAYA II
5 MBENGA LANDU RECO 0824782025 DIBAYA II

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE


1 MATUNGULU MUYUR PRECODESA 0814272119 KIBWADU
2 KILANG JEANNOT RECO CAC KIBWADU
3 KUMUTE KENTON RECO KIBWADU
4 KIMBU EVEYA RECO KIBWADU
5 LWARABA MANIANGA CHEF DU VILLAG KIBWADU

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE


1 OBOMI FISTON RECO NSONG NTOR
2 MPIA FIMI PRECODESA 0813349369 NSONG NTOR
3 NDAMAYELE BOZI RECO NSONG NTOR
4 KIEKIE GEDEON RECO 0810871267 NSONG NTOR
5 BORKWA EMMANUEL RECO 0815237510 NSONG NTOR
6 SUNDA XAVIER RECO 0825479892 NSONG NTOR
7 KIMI WABA PRECOD 0812939884 NSONG NTOR
8 MPWABA NADO RECO NSONG NTOR

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE


1 LADIDI JOASIN PRECODESA 0815243259 LABA CENTRAL
2 KAPITA MANGALA SEC/ PRECO 0819763375 LABA CENTRAL
3 LAKWAKI WILLY RECO 0821423348 LABA CENTRAL
4 NZASELE BODOS CHEF DU 0814021590 LABA CENTRAL
VILLAGE
5 KAYAM CHEF DU 0824421958 LABA CENTRAL
VILLAGE
6 NGONGOLO NKIOSI RECO LABA CENTRAL
7 NIAMA NZOKO JEAN RECO LABA CENTRAL
8 MUNGONO FANY PRETRE ABBE 0817056825 LABA CENTRAL

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE


1 AWUMAR MOKILI PRECODESA 0817943022 CSR LABA IPINI
2 MUKOLO ADOLPH CHEF DU VILL CSR LABA IPINI
3 MBILASEME VIS PRECODESA CSR LABA IPINI
4 MATONNGO RECO CSR LABA IPINI
5 BULA BULA NTOTO RECO CSR LABA IPINI
6 MAKAMA ZALU RECO CSR LABA IPINI
7 MAKAYA RECO 0811729383 CSR LABA IPINI
8 NTIER JULLY CHEF DU VILL CSR LABA IPINI

69
9 KAPITENE FLAVIER CHEF DU VILL 0822385033 CSR LABA IPINI

N° NOM et POST NOM FONCTION N° TELEPHONE STRUCTURE


1 MADUNGU TOUSSAINT PRECODESA 0821860147 MUKOKO
2 BUSASA TUNUKUTU VICE PRECOD 0821886459 MUKOKO
3 AFIKIYO NDAY SEC CODESA MUKOKO
4 MBUM TITO IT MUKOKO 0823438289 MUKOKO
5 NSUKA FISTON RECO 0820819690 MUKOKO
6 NDAWU AMBAS RECO 0821086846 MUKOKO
7 ESAS JULES RECO 0824109770 MUKOKO

# Nom sexe Occupation Localité/ Contact Nom du Contact du Date de Date de la


du village du superviseur superviseur la dernière
RECO RECO du RECO dernière formation
formation du
du RECO Superviseur
1
2

Annexe 6 : Liste des associations/groupements par aires de sante


Annexe 8 : cartographie des SSC
Cartographie des SSC

NOM POSTNOM NIVEAU DISTANCE


AS NOM SSC PRENOM DU RECOSITE AGE SEXE D'ETUDE OCCUPATION CS-SSC

1. INZA 56ans M Gradué Enseignant 25 KM


KINKOLE
Koreama 2.EYE PASCALINE 52ans F D6 Enseignante

1.MAKABIERE JEAN 54ans M D6 Cultivateur 18 KM


IKUNGU BANGOLI
Ipamu 2. EFUNGA 23ans M D6 Enseignant

1. BIPARA NENE 40ans M D6 Enseignant 20 KM


NGYEBUNG
Ngulugu 2. MAKIONGO CYPRIEN 42ans M Gradué Enseignant

Bansion NSIM -CONGO 1-NSUKA WENCELAS 22ans M D6 Cultivateur 8 KM

70
2-LUKWEYA SERGES 24ans M D6 Cultivateur

1. BASOSA LEON 42ans M PP4 Cultivateur 10 KM


NDALA
Nsongntor 2. LAKIBA GALY 30ans M D6 Cultivateur

1-LUARABA MANYANG 23ans M D6 Cultivateur 2 KM

IBUNG 2- KAMBA KALUMBA Cultivateur


Nsong tor TOTY 36ans M D6

1. ANICET MBWILISI 52ans M D6 Enseignant 17 KM


ISOSO
LabaCentral 2. KUSU- KABATA 40ans M D6 Cultivateur

KASANDJI 1. MALELO Jean pierre 34ans M PP5 Cultivateur 24 KM

Bankumuna 2. NGILA Emmanuel 36ans M PP6 Cultivateur

ELOM 1. AMIYEKWI MOKE 38ans M PP6 Cultivateur 12KM

KOREAMA 2. SINDANI DIDIER 42ans M PP6 Cultivateur

1. MAKANDA IPOME 32ans M D6 Cultivateur 15Km


KAMBANGE
PANGU 2. KABOBI Nicolas 38ans M PP5 Cultivateur

Nsong –Mbudi KASENGE Mfinda 1.WANGA(décedé) 68ans M D6 Cultivateur 12KM

Annexe 7 : Photos

SSC ELOM SSC ELOM


SALLE ZS IPAMU

71

SALLE ANTENNE
CSR DIBAYA ETAT KIKWIT