Vous êtes sur la page 1sur 2

Faculté des Sciences et Techniques Année universitaire 2019-20

Département de Mathématiques
Ing. GEMI-GI

Module Mathématiques pour Ingénieurs

TD5

Exercice1:
1. Les matrices:
 n 1 1  1 
 2 1 0   
   1    
A    1 2  1 et B  
 0 1 2     1 
   
 1   1 n  1

sont-elles définies positives?
2. Montrer que la matrice de Hilbert Hn=(1/i+j-1)1 i,j n est définie positive.

Exercice 2:
1. Soit A une matrice carrée réelle d’ordre n et S=A( tA). Montrer que S est une
matrice symétrique positive
2. Réciproquement, montrer que pour toute matrice S symétrique positive, il
existe une matrice A carrée réelle d’ordre n telle que S= A tA. A-t-on
l’unicité de A?
3. Montrer que S est définie positive si et seulement si A est inversible.
4. Montrer que rg(A)=rg(S)
5. Racine carrée d’une matrice symétrique positive: Soit S une matrice
symétrique positive. Montrer qu’il existe une et une seule matrice R
symétrique positive telle que R2=S.

Exercice 3:
On considère le système linéaire AX=b, où A est une matrice carrée dont les
éléments diagonaux sont non nuls. Rappelons que:

 la méthode itérative de Jacobi est définie par:


X(0) donné et X(k+1)=BJ X(k)+M-1b k=0,1,…où BJ =M-1N
avec M=D et N=-(L+U)

 la méthode itérative de Gauss-Seidel est définie par:


X(0) donné et X(k+1)=BGS X(k)+M-1b k=0,1,…où BGS =M-1N
avec M=D+L et N=-U
1. Calculer dans chacun des cas suivants le rayon spectral de la matrice BJ
et celui de la matrice BGS pour:

1 2  2  2 1 1 
   
A   1 1 1  ; puis A   2 2 2 
2 2 1   1 1 2
   
Que peut-on dire?
2. Montrer que si la matrice A est à diagonale dominante stricte
c.à.d : 1  i  n , aii   aij
j i

alors la méthode itérative de Jacobi pour la résolution de Ax=b est


convergente (on pourra montrer que BJ   1 )
3. Etudier la convergence de la méthode de relaxation(pour la résolution de
Ax=b) lorsque
1 0 0
 
A  1 1 1
0 0 1
 