Vous êtes sur la page 1sur 6

I.

Lisez le texte

« Il faut du plaisir pour apprendre »

Interview avec le ministre de l’Éducation nationale de France Vincent Peillon qui présente la
réforme de l’enseignement.
- L’école du bonheur, vous y croyez?
Je préfère parler d’une école de la confiance ou de la bienveillance. L’objectif est de donner
envie aux élèves d’aller à l’école, d’y travailler, d’y grandir, sur tous les plans, d’y réussir, et pour
cela, qu’ils y trouvent du plaisir, car il faut du plaisir pour apprendre. Nous appelons à une
refondation, avec des changements profonds dans les structures, mais aussi dans l’état d’esprit de
notre école.
- Dans votre projet de réforme, que permettra à l’école de rendre nos enfants plus heureux ?
La refondation va améliorer l’épanouissement et le bien-être des élèves. Sur les rythmes
scolaires: au primaire, la semaine de quatre jours et demi est faite pour respecter les rythmes
d’apprentissage des enfants. Selon les spécialistes, au-delà de ce temps, la vigilance des élèves
diminue. Nous allons raccourcir la journée de classe et permettre l’accès à d’autres apprentissages.
La réforme des maternelles va favoriser l’épanouissement des plus petits et le respect du temps
nécessaire pour maîtriser les compétences qu’on leur demande d’acquérir.
Enfin, la volonté de faire entrer l’école dans l’ère du numérique va favoriser des parcours
pédagogiques adaptés au niveau et aux besoins des élèves. Mais, pour que les enfants se sentent
mieux à l’école, il faut que les professeurs s’y sentent mieux eux aussi, plus reconnus, mieux
formés. D’où la création des écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE), la remise
en place d’une formation des professeurs et l’amélioration des conditions de travail.
- Quelle est votre position concernant les notes?
Quant aux notes, sans les supprimer, les ESPE sensibiliseront les futurs enseignants à la
diversité des possibilités d’évaluation. L’essentiel est que la note encourage l’élève à mieux faire et
ne le conduise pas à baisser les bras.
- Qu’avez-vous retenu des expériences pédagogiques innovantes menées depuis trente ans dans
certains établissements ?
Des questions comme la notation ou le travail coopératif ont été soulevées par les travaux
menés dans des établissements expérimentaux, en France, à l’étranger et au sein de vieux
mouvements de pédagogie. Je leur rends hommage car beaucoup de ces expérimentations sont très
positives, notamment dans le domaine du numérique où les enseignants innovants ont produit un
énorme travail. Mais ces expériences ne se valent pas. Certaines ne peuvent pas être généralisées.
C’est pourquoi, nous remettons en place un Conseil de l’innovation et de la réussite éducative, et
nous créons un service numérique pour les professeurs, afin qu’ils puissent échanger leurs bonnes
pratiques.
- Regrettez-vous que votre réforme n’intègre pas plus d’idées issues de ces pédagogies
alternatives ?
Mais elle en intègre beaucoup, par exemple, des circulaires sur la scolarisation des enfants de
moins de 3 ans ou sur la volonté d’avoir plus de maîtres que de classes! Nos façons d’aborder les
sujets sont guidées par la pédagogie et l’intérêt des élèves, leur épanouissement et la qualité de leurs
apprentissages. L’innovation doit être partout. Dans les ESPE, je souhaite former tous les
enseignants pour qu’ils soient des concepteurs de pédagogie et qu’ils fassent de la recherche.
Réformer l’école est difficile, mais les Français sont conscients de la nécessité de changer
l’école. Ils sont ambitieux pour leurs enfants et nous sommes au rendez-vous de cette ambition.
Nous continuerons au même rythme durant le quinquennat. Les Français ont de plus en plus
conscience qu’il vaut mieux des enfants confiants et heureux. Une école où les élèves se sentent
bien dans leur peau construit des adultes plus épanouis.

D’après http://www.leparisien.fr/magazine/grand-angle/vincent-peillon-15-01-2013
Réalisez la consigne : cochez la bonne réponse ou répondez aux questions. 30 points
Nr. Item Scor
1. Quel est l’objectif de la réforme initiée par le ministre de l’Éducation L L
nationale de France ? 0 0
1 1
2 2

2. Quels changements se produiront dans le système éducationnel français à la L L


maternelle et dans les classes primaires? 0 0
1 1
2 2
3 3

3. Lisez les affirmations suivantes. Cochez la case vrai ou faux et justifiez la L L


réponse en citant un passage du texte. 0 0
Affirmation Vrai Faux 1 1
1. Le rôle de la note est de punir l’élève. 2 2
Justification 3 3
4 4
5 5
6 6
2. Les Français deviennent conscients de la nécessité de reformer
l’école.
Justification

4. Expliquez avec vos propres mots la phrase « Il faut du plaisir pour L L


apprendre ». Écrivez 3-4 phrases. 0 0
1 1
2 2
3 3

5. Identifiez à partir du texte, l’importance des innovations pédagogiques L L


réalisées durant des années. Répondez avec vos propres mots. 0 0
1 1
2 2
3 3
4 4
6. Quelles perspectives envisage la réforme pour les professeurs français? L L
Expliquez-en quatre. Répondez avec vos propres mots. 0 0
__________________________________________________________________ 1 1
__________________________________________________________________ 2 2
__________________________________________________________________ 3 3
4 4
__________________________________________________________________
5 5
__________________________________________________________________ 6 6
__________________________________________________________________
__________________________________________________________________
__________________________________________________________________
__________________________________________________________________
7. Selon vous, quelles sont les idées principales du texte? Répondez en écrivant L L
4-5 phrases. 0 0
1 1
2 2
3 3
4 4
5 5
6 6

II. Compétence grammaticale 20 points L L


Complétez les blancs par des adjectifs, des pronoms nécessaires, mettez les 0 0
verbes à la forme convenable, faites l’accord (si nécessaire): 1 1
Bibliothèque nationale de France 2 2
3 3
Le 14 juillet 1988 François Mitterrand a annoncé l'expansion de l’une des 4 4
plus importantes bibliothèques au monde __________________ (devoir) 5 5
6 6
_________________ couvrir tous les champs de la connaissance et être à la 7 7
disposition de ________________. 8 8
Les travaux, _________________ la maîtrise d'œuvre (être confié) 9 9
______________________________ au groupe Bouygues, (prendre) 10 10
____________________ essor en 1991. L’inauguration de cette bibliothèque 11 11
(avoir lieu) ______________________ le 15 décembre 1996. 12 12
13 13
Actuellement, elle (contenir) _________________ plus de dix millions de
14 14
volumes. Le Ministère de la Culture sous la tutelle ______________ se trouve la 15 15
bibliothèque doit constituer des collections. Il a la mission de conserver ces 16 16
richesses afin qu’elles (pouvoir)__________________ être consultées à distance 17 17
(utiliser, gérondif) _____________________ les technologies les plus modernes. 18 18
En même temps, _____________ qui désirent, peuvent ___________ consulter 19 19
directement. 20 20
Dans les salles (couvrir, participe présent)___________________ tous les
domaines, _______________ lecteur peut profiter non seulement des ouvrages mis
à sa disposition, mais aussi des trésors inédits.
Si on (ne pas reconstruire) ________________________________ cette
bibliothèque, on (ne pas pouvoir) ___________________________ s’ __________
servir à distance et l’accès __________ (être) ____________________ beaucoup
plus difficile.

III. Sujet de civilisation L


20 points L
0 0
Le Forum international des jeunes vous invite à écrire des articles sur la 1 1
Francophonie. Rédigez un article en présentant: domaines d’intervention de 2 2
la Francophonie, événements, importance. 3 3
Écrivez un texte cohérent. (15 lignes) 4 4
5 5
6 6
7 7
8 8
9 9
10 10
11 11
12 12
13 13
14 14
15 15
16 16
17 17
18 18
19 19
20 20

IV. Sujet d’écriture créative 30 points L L


Dans la presse francophone est lancée la discussion sur le sujet suivant 0 0
«Les jeunes sont de vrais accros des réseaux sociaux qui les éloignent de la vie 1 1
réelle». Êtes-vous d’accord avec cette affirmation? 2 2
Écrivez un article et exposez votre prise de position. Développez vos 3 3
arguments de manière claire et cohérente. Donnez des exemples issus de votre 4 4
expérience, des faits, des événements, des situations, des lectures, etc. 5 5
Respectez le plan de l’argumentation: introduction, développement, 6 6
conclusion. 7 7
(25 lignes) 8 8
9 9
10 10
11 11
12 12
13 13
14 14
15 15
16 16
17 17
18 18
19 19
20 20
21 21
22 22
23 23
24 24
25 25
26 26
27 27
28 28
29 29
30 30