Vous êtes sur la page 1sur 11

15 minutes pour planifier votre retraite

Téléphone : 0805 22 01 02
Email : info@fisherinvestments.fr
Site internet : www.fisherinvestments.fr

F ISHER I NVESTMENTS F RANCE TM


F ISHER I NVESTMENTS F RANCE TM

L'un des risques les plus importants pour un épargnant est de se retrouver avec des ressources
insuffisantes une fois en retraite. Travailler toute sa vie pour se constituer un patrimoine et
s’assurer une retraite confortable et, finalement, constater que cela ne sera pas le cas peut avoir
des conséquences dramatiques. Afin de minimiser ce risque, Fisher Investments France vous
recommande de garder à l’esprit les questions stratégiques suivantes pour anticiper votre retraite :

1. Combien de temps votre portefeuille doit-t-il vous assurer des revenus


complémentaires ?

2. Quelles sont les répercussions des distributions de revenus et de l’inflation sur votre
portefeuille ?

3. Comment vous fixez-vous votre principal objectif de placement ?

4. Quels sont les compromis importants que vous pouvez être amené à faire ?

1
F ISHER I NVESTMENTS F RANCE TM

1. Combien de temps votre portefeuille doit-t-il vous assurer des


revenus complémentaires ?
Le tableau ci-dessous présente l'espérance de vie en fonction de votre âge actuel. Selon nous, ces
projections sous-estiment vraisemblablement l’espérance de vie réelle de la population étant donné les
progrès continus de la médecine, et ce d'autant qu'il ne s'agit que de projections de l'espérance de vie
moyenne. On ne peut se contenter de planifier sa retraite en fonction d'une moyenne puisqu'environ
la moitié des individus appartenant à chaque tranche d'âge peut s'attendre à vivre plus longtemps
encore. Par ailleurs, des facteurs tels que l'état de santé et l'hérédité peuvent également être à l'origine de
variations importantes de l'espérance de vie de chaque individu.

En résumé : votre horizon de placement pourrait s'avérer bien plus long que vous ne l'imaginez. Préparez-
vous à vivre longtemps et assurez-vous que vous disposez de fonds suffisants pour maintenir votre
niveau de vie.

Espérance de vie moyenne

Âge Espérance Âge Espérance Âge Espérance Âge Espérance


actuel de vie actuel de vie actuel de vie actuel de vie
51 84 61 85 71 87 81 90
52 84 62 85 72 88 82 91
53 84 63 86 73 88 83 91
54 84 64 86 74 88 84 92
55 84 65 86 75 88 85 92
56 84 66 86 76 89 86 93
57 85 67 86 77 89 87 93
58 85 68 87 78 89 88 94
59 85 69 87 79 90 89 94
60 85 70 87 80 90 90 95
Source : INSEE et OMS (Organisation Mondiale pour la Santé). Données provisoires à fin 2013, espérance de vie en bonne
santé. Projection estimée par Fisher Investments par interpolation linéaire.

2
F ISHER I NVESTMENTS F RANCE TM

2. Quelles sont les répercussions des distributions de revenus et de


l’inflation sur votre portefeuille ?
Parallèlement à l'anticipation de votre horizon d'investissement, il est essentiel de comprendre quel
impact vos retraits auront sur votre portefeuille. Comme beaucoup d'investisseurs, vous avez peut-être
des souhaits irréalistes concernant le montant raisonnable des retraits annuels que vous serez en mesure
d'effectuer durant votre retraite.

Les investisseurs pensent souvent, à tort, qu’ils peuvent retirer chaque année l’équivalent de 11 % des
actifs du portefeuille sans rogner sur le capital. Cette croyance est à rapprocher de la performance
moyenne annualisée aux environs de 11 % sur le long terme d’un portefeuille investi en actions. *

Rien n'est plus éloigné de la vérité. Bien que les marchés soient capables d’offrir une performance
annualisée de 11 % sur de très longues périodes, les performances varient énormément d'une année
sur l'autre. Une erreur de calcul sur le montant des retraits durant une phase de récession peut, en
toute hypothèse, diminuer sérieusement vos chances de maintenir votre capital. Par exemple, si votre
portefeuille s'est déprécié de 20 % et que vous prélevez 10 % de sa valeur, un gain de 39 % sera nécessaire
pour reconstituer le capital de départ.

L'inflation est un autre facteur dont il faut tenir compte au sein du portefeuille. L'inflation est insidieuse.
Elle fait chuter le pouvoir d'achat au fil du temps et entame l'épargne réelle et les rendements des
investissements. Beaucoup d'investisseurs ne mesurent pas son impact. Fisher Investments France utilise
actuellement une prévision d’inflation à long-terme de 2,28%, cependant le taux d’inflation dans le futur
pourra être supérieur ou inférieur**. Si, à l'avenir, le taux d'inflation moyen se maintient à ce niveau,
un particulier qui a besoin aujourd'hui de 50 000€ pour couvrir ses dépenses courantes annuelles aura
besoin d'environ 78 000€ dans 20 ans et de 98 000€ dans 30 ans pour simplement conserver le même
pouvoir d'achat. De la même façon, si vous dissimuliez 500 000€ sous votre matelas aujourd'hui, dans 30
ans ils ne vaudraient plus que 254 000€ en euros courants.

Pouvoir d'achat
120 000€

100 000€ 98 331€


87 849€
78 485€
80 000€
70 118€
62 644€
60 000€ 55 966€
50 000€

40 000€

20 000€

0€
2014 2019 2024 2029 2034 2039 2044

Estimation basée sur un taux d’inflation annuel moyen de 2,28 %**

* Source : Global Financial Data, Inc. ; au 31/12/2013. Basé sur la performance annualisée de 10,73 % de l'indice Global Equity en
euro entre 1950 et 2013. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.
** Sources : Global Financial Data, Inc., FactSet, Inc.; au 30/09/2014. La prévision actuelle d’inflation de 2,28% en France de Fisher
Investments Europe est fondée sur les Breakeven rates Barclays Euro Govt All Markets EMU HICP 15+ Years (données de Factset
au 30/09/2014). Le taux d’inflation historique en France de 7,38% entre 1950 et 2013 est calculé à partir du Consumer Price Index
(CPI).
3
F ISHER I NVESTMENTS F RANCE TM

3. Comment vous fixez-vous un objectif de placement principal ?


Votre horizon de placement, vos besoins en matière de revenus complémentaires et l'inflation sont
autant de facteurs clés à prendre en compte dans le cadre de la planification de votre retraite. Mais,
se déterminer un objectif de placement principal est tout aussi primordial. Pour ce faire, un moyen
efficace consiste à définir « l’objectif d’appréciation » de votre portefeuille, c’est-à-dire la somme dont
vous souhaitez disposer au terme de votre horizon de placement. Voici quelques exemples d’objectifs
d’appréciation :

Appréciation du portefeuille :
Vous souhaitez augmenter autant que possible la valeur de vos actifs au terme de votre horizon de
placement.

Préserver la valeur réelle de votre portefeuille :


Vous souhaitez préserver la valeur réelle, c’est-à-dire déduction faite de l’inflation, de votre pouvoir
d'achat au terme de votre horizon de placement.

Utiliser l’intégralité de votre patrimoine :


Vous ne souhaitez pas laisser d’actifs derrière vous.

Vous souhaitez disposer d’une somme précise à terme :


Vous désirez pouvoir disposer d’une somme finale précise, peut-être pour la transmettre à vos enfants.

4
F ISHER I NVESTMENTS F RANCE TM

4. Quels sont les compromis importants que vous pouvez être


amené à faire ?
Comme beaucoup d'investisseurs, il est possible que vous souhaitiez effectuer des retraits de
votre portefeuille durant votre retraite. Le valeur des retraits nécessaires, combinée à vos objectifs
d’appréciation, pourrait donner lieu à des accommodements afin de minimiser le risque d’assèchement
du portefeuille. Par exemple, vous pourriez être appelé à augmenter votre exposition aux investissements
offrant des rendements supérieurs, et être disposé à accepter la hausse de volatilité associée.

Il est vital de bien comprendre les concessions propres à chaque stratégie. Les scénarios suivants
montrent les conséquences de quatre taux de retrait différents sur un portefeuille de 500 000€ en
fonction de différentes allocations d'actifs, le dernier scénario ne faisant intervenir aucun retrait. Les
quatre taux de retrait sont : 10 %, soit 50 000€ par an ; 7 %, soit 35 000€ par an ; 5 %, soit 25 000€ par
an ; et 3 %, soit 15 000€ par an. Ces simulations ont été effectuées en s'appuyant sur la méthode de
Monte-Carlo dite « Traditional » ; tous les montants de retrait sont ajustés de l'inflation afin de maintenir le
degré de pouvoir d'achat initial.*

* La simulation dite Monte Carlo est une méthode statistique non-linéaire, basée sur un échantillonnage aléatoire des
rendements historiques des actions, obligations et des liquidités, permettant l’attribution de probabilités à différents résultats.
Cette analyse informationnelle fait de nombreuses hypothèses, y compris mais non limité à l’utilisation des rendements
historiques des indices S&P500, Barclays Euro Aggregate Government Treasury 15+ years yield to maturity, et des prévisions de
Fisher Investments pour les actions, les obligations, les liquidités et l’inflation afin de calculer la valeur future des flux de trésorerie
disponibles. Toutes les valeurs sont exprimées en euro constant, au 30/09/2014. L(es)’indice(s) utilisé(s) dans cette analyse
peut(vent) ne pas être ceux choisi(s) pour les clients.

Rien ne garantit que les résultats soient atteints. Cette étude est communiquée exclusivement à titre d’information. Elle a été
menée sur la base de données transmises à Fisher Investments et supposées fiables. Fisher Investments France n'offre aucune
garantie quant à leur exactitude. Le ou les indices utilisés dans cette étude peuvent être différents des indices de référence
sélectionnés pour nos clients. L’investissement dans des instruments financiers comporte un risque de perte en capital.

Investir dans des titres financiers comporte un risque de perte en capital partielle ou totale. Les perfor-
mances passées ne préjugent ni n’indiquent de façon fiable des performances futures.
5
F ISHER I NVESTMENTS F RANCE TM

Scénario #1 : Dans ce scénario, un investisseur effectue des retraits annuels de 50 000€ (10 %) sur un
portefeuille de 500 000€ (valeur initiale) sur un horizon d'investissement de 30 ans.
Probabilité d'un solde Probabilité d'un solde Valeur médiane Survie du portefeuille
final > 0€ final > 500 000€ 7,5 % * 6,3 % * 5,4 % * en années
17,5
14,2
872 635€ 12,5

8,5 7,9 7,3

16,1 %
10,1 %
0,4 % 0% 0,4 % 0% 0€ 0€ 0€

100 % / 0 % 70 % / 30 % 50 % / 50 % 100 % / 0 % 70 % / 30 % 50 % / 50 % 100 % / 0 % 70 % / 30 % 50 % / 50 % Moy Min Moy Min Moy Min

Le scénario #1 montre que ce portefeuille a très peu de chances d’assurer des revenus attendus pendant
30 ans, et encore moins de s'apprécier.
Malheureusement, dans cet exemple, ceci est vrai pour les trois combinaisons d'allocation d'actifs
(100 % actions, 70 % actions / 30 % obligations, et 50 % actions / 50 % obligations). Bien que le
portefeuille composé à 100 % d'actions possède les meilleures chances de préserver les actifs, il n'est
guère rassurant de constater que la probabilité de se retrouver avec un solde positif au terme de 30 ans
n'est que de 16,1 %.

Scénario #2 : Dans ce scénario, un investisseur effectue des retraits annuels de 35 000€ (7 %) sur un
portefeuille de 500 000€ (valeur initiale) sur une période de 30 ans.
Probabilité d'un solde Probabilité d'un solde Valeur médiane Survie du portefeuille
final > 0€ final > 500 000€ 8,0 % * 6,5 % * 5,4 % * en années
24,9
22,9
20,2
872 635€
19 657€
50,9 % 12,0 11,2 10,4
28,9 % 34,4 %

7,5 % 11,2 %
0% 0€ 0€

100 % / 0 % 70 % / 30 % 50 % / 50 % 100 % / 0 % 70 % / 30 % 50 % / 50 % 100 % / 0 % 70 % / 30 % 50 % / 50 % Moy Min Moy Min Moy Min

Le scénario #2 montre que la probabilité de préservation du capital et d'appréciation du portefeuille


augmente en réduisant le montant des retraits. Toutefois, même en optant pour une allocation composée
à 100 % en actions, la probabilité de ne pas épuiser le capital n'est encore que de 50,9 %.

Scénario #3 : Dans ce scénario, un investisseur effectue des retraits annuels de 25 000€ (5 %) sur un
portefeuille de 500 000€ (valeur initiale) sur une période de 30 ans.
Probabilité d'un solde Probabilité d'un solde Valeur médiane Survie du portefeuille
final > 0€ final > 500 000€ 8,5 % * 6,8 % * 5,6 % * en années
27,8 28,4 28,7

82,1 % 872 635€


73,2 %
62,3 % 17,3 16,0
59,2 % 14,1
36,6 %
297 432€
12,3 %
61 808€

100 % / 0 % 70 % / 30 % 50 % / 50 % 100 % / 0 % 70 % / 30 % 50 % / 50 % 100 % / 0 % 70 % / 30 % 50 % / 50 % Moy Min Moy Min Moy Min

Le scénario #3 indique que le fait de ramener le montant des retraits à 5 % de la valeur du portefeuille
augmente fortement la probabilité de préservation du capital aussi bien que d’appréciation du
portefeuille sur les trois allocations d’actifs.

* Rendement annuel moyen

6
F ISHER I NVESTMENTS F RANCE TM

Scénario #4 : Dans ce scénario, un investisseur effectue des retraits annuels de 15 000€ (3 %) sur un
portefeuille de 500 000€ (valeur initiale) sur une période de 30 ans.
Probabilité d'un solde Probabilité d'un solde Valeur médiane Survie du portefeuille
final > 0€ final > 500 000€ 8,8 % * 7,0 % * 5,8 % * en années
30,0 30,0 30,0 30,0 30,0
99,3 % 99,9 % 99,9 % 26,5
85,9 %
77,0 % 1 797 247€
58,3 %
947 098€
580 099€

100 % / 0 % 70 % / 30 % 50 % / 50 % 100 % / 0 % 70 % / 30 % 50 % / 50 % 100 % / 0 % 70 % / 30 % 50 % / 50 % Moy Min Moy Min Moy Min

Le scénario #4 fait ressortir une probabilité sensiblement meilleure s’agissant de la préservation du capital
aussi bien que de l’appréciation du portefeuille. Dans les trois exemples d’allocation d’actifs, si la valeur
finale médiane du portefeuille est supérieure à la valeur initiale, l’allocation à 100 % en actions permet la
meilleure appréciation médiane du portefeuille.

Scénario #5 : Dans ce scénario, l'investisseur n'effectue aucun retrait.


Probabilité d'un solde Probabilité d'un solde Valeur médiane Survie du portefeuille
final > 0€ final > 500 000€ 8,7 % * 7,1 % * 5,7 % * en années
30,0 30,0 30,0 30,0 30,0 30,0
99,9 % 99,9 % 99,9 % 99,9 % 99,9 % 99,4 %
3 044 562€

1 974 784€
1 349 209€

100 % / 0 % 70 % / 30 % 50 % / 50 % 100 % / 0 % 70 % / 30 % 50 % / 50 % 100 % / 0 % 70 % / 30 % 50 % / 50 % Moy Min Moy Min Moy Min

Pour les investisseurs ne nécessitant aucun retrait annuel, la probabilité de préservation du capital est
excellente pour les trois combinaisons d’allocation d’actifs. Toutefois, comme beaucoup s’en doutent, la
simulation tenant compte d’une allocation à 100 % en actions procure la valeur finale médiane la plus
élevée.

* Rendement annuel moyen

7
F ISHER I NVESTMENTS F RANCE TM

Dans quel scénario et avec quelle allocation d'actifs vous sentez-vous le


plus à l'aise ?
Si l’appréciation de votre portefeuille est votre objectif principal, un portefeuille investi 100% en actions
peut être le plus judicieux.

Toutefois, si vous souhaitez maintenir le niveau de votre pouvoir d'achat et limiter la volatilité de votre
portefeuille, une allocation à 70 % en actions et à 30 % en obligations est peut-être plus appropriée.
Déterminer votre objectif de placement principal peut vous aider à décider l'allocation d'actifs qui
convient le mieux à vos besoins.

Planifier votre retraite avec Fisher Investments France

Vous avez d'autres questions ? Vous n'êtes pas sûrs de ce qui est le plus approprié
pour vous ? Vous avez besoin d'aide au départ ? Nous avons aidé un grand nombre
d'investisseurs possédant des objectifs et des besoins spécifiques à planifier leur
retraite. Appelez Fisher Investments France au 0805 22 01 02 et découvrez comment
nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs d'investissement pour votre retraite.

Investir dans des titres financiers comporte un risque de perte en capital partielle ou totale. Les
performances passées ne préjugent ni n’indiquent de façon fiable des performances futures.

Investir dans des titres financiers comporte un risque de perte en capital partielle ou totale. Les performances passées ne préjugent
ni n’indiquent de façon fiable des performances futures. La valeur des investissements et le revenu qui en découle peuvent évoluer
à la hausse comme à la baisse en fonction des fluctuations des marchés actions mondiaux et des taux de change internationaux.
Cela signifie qu'au moment de la clôture du portefeuille, les fonds recouvrés par l'investisseur peuvent être inférieurs aux fonds
investis. Les commentaires de ce résumé constituent l’opinion générale de Fisher Investments France, Fisher Investments Europe et
Fisher Investments, et ne doivent pas être considérés comme des conseils d’investissement personnels. Rien ne garantit que nous
maintiendrons ces points de vue, qui peuvent changer à tout moment sur la base de nouvelles informations, analyses ou réflexions.
De plus, rien ne garantit l’exactitude des prévisions faites dans ce document.

F.01.383-Q414Dec10

8
Et votre conseiller en
Fisher Investments Europe / Fisher Investments* investissement ?

☑ Votre stratégie est conçue en fonction de vos besoins spécifiques, et ?


tient compte de vos objectifs d'investissement, de l'horizon
d'investissement, de vos besoins en matière de revenus et des
autres facteurs qui vous sont propres.

☑ Vous recevez un service proactif de la part de votre propre ?


conseiller en investissement, qui vous tient informé de l'évolution
de votre portefeuille.

☑ Votre portefeuille est géré par une équipe qui combine plus ?
de 100 ans d'expérience au sein du métier de gestion de
portefeuille.

☑ Le président de votre société d'investissement collabore au ?


magazine Forbes depuis plus de 30 ans et a écrit 10 ouvrages
sur l'investissement et la création de richesses, dont quatre
bestsellers publiés par le New York Times.

☑ Votre stratégie d'investissement fait l'objet d'une approche ?


rigoureuse qui dépasse le simple fait d'acheter un vaste panier de
fonds ou d'actions.

☑ Vous pouvez tirer avantage des opportunités d'investissement à ?


l'échelle internationale grâce à la longue expérience de Fisher
Investments sur les marchés américains, européens, asiatiques et
émergents.

☑ Vous ne serez pas limités à un seul style de gestion (comme les ?


gestions « growth » ou « value »). La stratégie peut évoluer en
fonction des prévisions de Fisher Investments relatives aux
conditions de marché. Si Fisher Investments prévoit une tendance
baissière sur le marché, l'équipe peut se tourner vers une approche
plus neutre à l'égard du marché, en arbitrant la part investie en
actions au profit de placements obligataires ou de liquidités, ou en
utilisant d'autres outils afin de réduire le niveau de risque.

☑ Vous bénéficierez de frais de gestion concurrentiels et ?


transparents qui font converger l'intérêt de Fisher Investments
Europe et le vôtre.

* Fisher Investments Europe agit en tant que gérant et sous-traite les fonctions de gestion de portefeuille à sa société mère,
Fisher Investments.
Fisher Investments France est la succursale française de Fisher Investments Europe Limited, Angleterre en vertu d’une notification à l’Autorité
des marchés financiers française et est immatriculée au Registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 798 669 735. Fisher
Investments Europe Limited est agréée et règlementée par la Financial Conduct Authority du Royaume-Uni (numéro FCA : 191609), et est
immatriculée en Angleterre sous le numéro 3850593. Siège social de Fisher Investments Europe Limited : 2nd Floor, 6-10 Whitfield Street,
London W1T 2RE, Royaume-Uni.

La société mère de Fisher Investments Europe Limited, Fisher Asset Management, LLC, agissant sous le nom de Fisher Investments, est
immatriculée aux États-Unis et réglementée par la Securities and Exchange Commission des États-Unis. Fisher Investments Europe Limited
délègue les fonctions de gestion de portefeuille à Fisher Investments en vertu d’une convention de sous-traitance.

© 2014 Fisher Investments Europe Limited. Tous droits réservés. F.01.383-Q414Dec10