Vous êtes sur la page 1sur 15

Volume I / 5 Fonctionnement & Opération

DESCRIPTION DE FONCTIONNEMENT & INSTRUCTIONS D’OPERATION

5.1 Général ............................................................................... 3


5.2 Instructions de sécurité....................................................... 4
5.3 Mise en service................................................................... 5
5.3.1 Inspection visuelle générale ............................................... 5
5.3.2 Contrôles – air comprimé et eau de refroidissement .......... 5
5.3.3 Contrôles avant démarrage du treuil de levage .................. 6
5.3.4 Mise en service – treuil de levage ...................................... 6
5.4 Description de fonctionnement ........................................... 7
5.5 Console de commande du maître-foreur ............................ 8
5.6 Manœuvre du treuil de levage .......................................... 14
© WIRTH Maschinen- und Bohrgeräte-Fabrik GmbH - Änderungen vorbehalten / Subject to modifications – sous réserve de modifications

Treuil de levage\GH1200E\Description\1-05-FR_R0 Fonctionnement SN 36-37.doc GH 1200 E – SN 36 - 37 18.07.06 - Rév. 0 1 / 15


Fonctionnement & Opération Volume I / 5

© WIRTH Maschinen- und Bohrgeräte-Fabrik GmbH - Änderungen vorbehalten / Subject to modifications – sous réserve de modifications

Rév. Page Description Faite par Remarque

2 / 15 18.07.06 - Rév. 0 GH 1200 E – SN 36 - 37 Treuil de levage\GH2000E\Description\1-05-FR_R0 Fonctionnement SN 36-37.doc


Volume I / 5 Fonctionnement & Opération

5.1 Général
Le treuil de levage ne doit être utilisé que pour le but indiqué dans l’offre et la commande. Toute
utilisation en outre est considérée comme utilisation détournée. Le fabricant n’assume aucune
responsabilité pour les dommages qui sont provoqués par une utilisation non conforme aux buts.

Les garanties données par WIRTH sont spécifiées dans les conditions de fourniture. Des droits de
garantie sont seulement justifiés au cas où malgré l’observation des instructions d’opération le treuil
de levage a des défauts qui sont à attribuer à la WIRTH.

Les droits de garantie sont à réclamer au fabricant immédiatement après la découverte du défaut.
Dans un tel cas indiquez le type du treuil de levage, le numéro de série et le numéro de commande.

Si ces défauts sont éliminés par le client ou un tiers sans l’accord de WIRTH, WIRTH n’est pas obligé
d’accepter les demandes à indemnité.

Le treuil de levage ne doit être opéré qu’avec les pièces qui ont été fournies par WIRTH. Nous
n’assumons aucune garantie pour les produits des autres fournisseurs.

Pour les réparations nous recommandons de charger les techniciens du WIRTH Service de les
exécuter. De plus, nous recommandons une inspection régulière par nos techniciens.

WIRTH garantit pour l’opération correcte du treuil de levage à condition que les instructions données
dans notre documentation soient observées à l’opération, au service et aux travaux d’entretien:

• Caractéristiques techniques
• Description de fonctionnement et instructions d’opération
© WIRTH Maschinen- und Bohrgeräte-Fabrik GmbH - Änderungen vorbehalten / Subject to modifications – sous réserve de modifications

• Instructions de levage & d’installation


• Entretien
• Conservation & entreposage

Les valeurs limites indiquées dans la documentation du treuil de levage ne doivent pas être
dépassées.

Tous les branchements de courant venant de l’extérieur au treuil de levage sont à réaliser d’après les
schémas de branchement des bornes établis par le fabricant du système électrique.

WIRTH n’est pas responsable pour les dommages au treuil de levage / aux autres parts de
l’équipement qui ont été causés par la non-observance des instructions précitées à l’opération du
treuil de levage.

Treuil de levage\GH1200E\Description\1-05-FR_R0 Fonctionnement SN 36-37.doc GH 1200 E – SN 36 - 37 18.07.06 - Rév. 0 3 / 15


Fonctionnement & Opération Volume I / 5

5.2 Instructions de sécurité

Le treuil de levage est équipé des dispositifs de sécurité. Néanmoins, le treuil de levage peut être
dangereux, si les instructions de sécurité ci-après ne sont pas observées.

• Pour tous les travaux au treuil de levage nous avons tenu compte des éditions actuelles des
lois de prévention d’accidents. Cela s’applique également aux directives de sécurité internes
et administratives.
• Le treuil de levage ne doit être monté, opéré, soigné ou réparé que par le personnel traîné et
instruit, les personnes qui ont le pouvoir d’effectuer ces travaux.
• Les travaux au système de courant ne doivent être effectués que par le personnel compétent
et qualifié.
• Le personnel compétent doit lire, comprendre et observer les instructions d’opération. Cela
s’applique surtout aux instructions de sécurité.
• Les instructions d’opération doivent toujours être à la disposition du personnel d’opération.
• L’opérateur est tenu de faire marcher le treuil de levage seulement en état parfait.
• Évitez toute opération réduisant la sûreté du treuil de levage.
• Les modifications ou changes au treuil de levage sans notre approbation sont interdits.
• L’opérateur est tenu de promptement indiquer les changes restreignant la sûreté du treuil de
levage.
• Les réparations sont à effectuer immédiatement après avoir constaté un défaut.

© WIRTH Maschinen- und Bohrgeräte-Fabrik GmbH - Änderungen vorbehalten / Subject to modifications – sous réserve de modifications
• Les instructions pour les procédés en cas des événements extraordinaires (feu, passages de
fuite, etc.) sont établies par l’entrepreneur. Elles doivent être faites connues au personnel
d’opération.
• Les accès aux interrupteurs d’arrêt de secours et les passages de fuite doivent toujours être
libres.

ATTENTION

En vue de l’observation des directives CE chaque treuil de levage doit être pourvu des
interrupteurs arrêt de secours de chaque côté du treuil de levage. Tous les systèmes
d’entraînement électrique du treuil de levage doivent être équipés des commutateurs de
réglage en charge (interrupteurs à clé) pour les travaux d’entretien. Les interrupteurs arrêt de
secours et à clé ne sont pas fournis comme parties intégrantes du treuil de levage. Ils doivent
être procurés et installés par des tiers.

4 / 15 18.07.06 - Rév. 0 GH 1200 E – SN 36 - 37 Treuil de levage\GH2000E\Description\1-05-FR_R0 Fonctionnement SN 36-37.doc


Volume I / 5 Fonctionnement & Opération

5.3 Mise en service


Le système de commande de tous les systèmes d’entraînement électrique du treuil de levage est
procuré par des tiers et est monté sur la console de commande du maître-foreur. La mise en service
de ces ensembles est à effectuer d’après les documentations des fabricants.

Il faut assurer que la lubrification des chaînes fonctionne avant de démarrer les moteurs principaux.

5.3.1 Inspection visuelle générale


Avant la mise en service journalière il faut faire une inspection visuelle soigneuse du treuil de levage.
Le treuil de levage ne doit être mis en service qu’en état technique parfait.

DANGER

Contrôlez le treuil de levage au moins journellement et/ou une fois par poste pour des
dommages et défauts visibles. Informez promptement la personne compétente sur des
changes constatés (y compris l’attitude du treuil en opération). Le treuil de levage ne doit être
opéré qu’après que tous les équipements de protection et de sûreté sont disponibles et prêts
au service. Arrêtez le treuil immédiatement en cas des dommages / défauts constatés.
Éliminez tous les troubles, dommages et défauts, promptement.

• Contrôlez les couvertures et revêtements de protection pour des dommages et/ou des vis lâches
ou perdues.
© WIRTH Maschinen- und Bohrgeräte-Fabrik GmbH - Änderungen vorbehalten / Subject to modifications – sous réserve de modifications

• Contrôlez les lampes témoins et indicateurs pour leur fonctionnement / des défauts.
• Contrôlez le système à air comprimé pour des raccords-unions lâches et conduites défectueuses.
• Contrôlez le circuit de lubrification pour des raccords-unions lâches, conduites défectueuses, des
accumulations ou fuites d’huile.
• Contrôlez le moteur d’entraînement pour son état parfait. Contrôlez les vis de fixation du moteur
pour leur fixation solide.
• Contrôlez l’équipement pour des pièces défectueuses ou perdues.

5.3.2 Contrôles – air comprimé et eau de refroidissement


Le treuil de levage doit être pourvu (de l’extérieur) par l’air comprimé pour la commande et par l’eau
pour le refroidissement des systèmes de freinage.
Le système à air comprimé doit procurer un volume de 1 à 1,5 m³/min d’air comprimé à une pression
minimum de 7 bar au maximum de 12 bar.
Pour le frein à courants de Foucault et le frein à ruban, le système d’alimentation en eau doit garantir
un approvisionnement d’environ 475 l/min (125 GPM) au total à la pression de 3,1 bar (45 PSI).
(Dont 190 l/min [50 GPM] pour le frein à ruban et 285 l/min [75 GPM] pour le frein à courants
de Foucault.)
Avant la mise en service, contrôlez les deux systèmes d’alimentation pour ces caractéristiques
demandées.

Treuil de levage\GH1200E\Description\1-05-FR_R0 Fonctionnement SN 36-37.doc GH 1200 E – SN 36 - 37 18.07.06 - Rév. 0 5 / 15


Fonctionnement & Opération Volume I / 5

5.3.3 Contrôles avant démarrage du treuil de levage


Avant sa fourniture, le treuil de levage a été monté complètement par WIRTH et essayé pour son bon
fonctionnement.
Avant que le treuil de levage ait quitté les ateliers, l’huile du circuit de lubrification a été complètement
déchargée. Contrôlez le réservoir pour sa netteté avant de le remplir de l’huile.

AVIS

Avant l’usage, filtrez l’huile à une classe de pureté d’au moins ISO 4406 (c) 19/17/14.

Le démarrage de la pompe de lubrification aux basses températures d’huile et conséquemment


hautes viscosités d’huile peut entraîner une pression plus élevée dans le système de lubrification.
Aux températures extrêmement basses, il est d’avantage de laisser marcher la pompe de lubrification
du treuil de levage aussi pendant les arrêts, pour que l’huile soit tenue en circulation.

ATTENTION

La lubrification des chaînes doit être en opération avant que les moteurs d’entraînement
principal du treuil de levage soient mis sous tension.

Le fonctionnement irréprochable de la circulation de la pompe de lubrification doit être assuré pour


éviter l’endommagement du système d’entraînement.

© WIRTH Maschinen- und Bohrgeräte-Fabrik GmbH - Änderungen vorbehalten / Subject to modifications – sous réserve de modifications
5.3.4 Mise en service – treuil de levage
Ci-après nous décrivons le procédé général pour le démarrage du treuil de levage:

1. Démarrez le système d’alimentation d’air (au moins 7 bar).

2. Démarrez le système d’alimentation d’eau.

3. Démarrez le circuit de lubrification d’huile (voir documentation du fabricant).

4. Pré-rinçage et démarrage des moteurs électriques d’après la documentation du fabricant.

5. Mettez tous les leviers de commande à la console en position „neutre“ et/ou „hors“.

6. Ouvrez la vanne d’arrêt pour l’air principal à l’unité d’entretien, dans la console de commande.

7. Contrôlez les indicateurs de pression pour l’air comprimé et la pression d’huile.

8. Contrôlez les unités d’entretien du circuit d’huile et du système pneumatique pour l’état correct.

6 / 15 18.07.06 - Rév. 0 GH 1200 E – SN 36 - 37 Treuil de levage\GH2000E\Description\1-05-FR_R0 Fonctionnement SN 36-37.doc


Volume I / 5 Fonctionnement & Opération

5.4 Description de fonctionnement


Le treuil de levage se compose de deux unités séparées, et ce, de l’unité du treuil de levage avec le
tambour et de l’unité d’entraînement avec deux moteurs CC. Les deux unités sont montées sur des
bâtis en forme de traîneaux. Avant la mise en service du système, elles doivent être raccordées
comme décrit dans le chapitre Instructions de levage & d’Installation.
Le treuil de levage est entraîné par deux moteurs montés en arrière. Chaque moteur a un ventilateur
autonome entraîné électriquement et un chauffage. Les deux moteurs transmettent leur force
moyennant des embrayages à griffes sur l’arbre de commande.
L’arbre de commande est lié à l’arbre de transmission par deux systèmes d’entraînement à chaînes.
L’arbre de transmission est pourvu d’un système permettant le changement dans la 1ère et la 2e
vitesse. D’autres chaînes raccordent l’arbre de transmission avec l’arbre du tambour de levage et
l’arbre de cabestan.
Les systèmes d’entraînement à chaînes sont lubrifiés par un système à circulation sous pression qui
est alimenté par une pompe de refoulement à engrenages qui est entraînée par moteur électrique.
Par l’actionnement des embrayages respectifs à l’arbre du tambour de levage, on obtient d’autres
taux de réduction de la vitesse de rotation et les transfert sur le tambour. Quatre vitesses de rotation
du tambour de levage sont donc disponibles d’après la vitesse demandée et la charge suspendue
moyennant les systèmes d’entraînement à chaînes différents.
Le tambour de levage peut être freiné par levier à main du système de frein à ruban. Les couronnes
de freinage du frein à ruban sont refroidies par eau.
Un embrayage opéré par main peut raccorder l’arbre du tambour de levage à un frein à courants de
Foucault refroidi par eau. Le frein à courants de Foucault sert de frein auxiliaire et réduit l’usure du
frein à ruban.
L’arbre de cabestan entraîne le cabestan ‚break-out cathead’ et le cabestan ‚spinning cathead’ qui
peuvent être connectés de manière pneumatique.
La lubrification à graisse des roulements se fait par des points de lubrification directement à la
position des roulements ou moyennant un système de lubrification central (voir chapitre Entretien –
lubrification).
© WIRTH Maschinen- und Bohrgeräte-Fabrik GmbH - Änderungen vorbehalten / Subject to modifications – sous réserve de modifications

Treuil de levage\GH1200E\Description\1-05-FR_R0 Fonctionnement SN 36-37.doc GH 1200 E – SN 36 - 37 18.07.06 - Rév. 0 7 / 15


Fonctionnement & Opération Volume I / 5

5.5 Console de commande du maître-foreur


Console de commande électrique (pas illustrée)
Voyez les instructions du fabricant.

Portes à panneau (pas illustrées)


Ouvrez les portes à panneau pour l’accès aux raccords des conduites à air sur les soupapes de
commande.

. . . . => Pos. – schéma du système pneumatique, plan B0028407

Manomètre – pression dans le système 14.7


Ce manomètre indique la pression de commande d’air du système pneumatique et doit être observé
fréquemment pour assurer que la pression d’air correcte est fournie. Voyez également le chapitre
Caractéristiques Techniques de ce manuel.

Arrêt de secours 16
L’interrupteur arrêt de secours est une soupape qui fournit l’air à la soupape de distribution 3/2 voies
20. Cette soupape 3/2 voies 20 fournit immédiatement un grand volume d’air au vérin du système de
freinage à tambour et fournit l’air à la soupape à 3/2 voies 9.2 pour que l’embrayage ‘haut’ et ‘bas’
arrête l’arbre de tambour. Pour opérer le système à nouveau, le maître-foreur doit appliquer le frein
de tambour principal moyennant le levier de frein de tambour. Ensuite, la position de la soupape de
commande de l’embrayage de tambour doit être contrôlée. Alors, l’interrupteur arrêt de secours peut
être déclenché.

AVIS

© WIRTH Maschinen- und Bohrgeräte-Fabrik GmbH - Änderungen vorbehalten / Subject to modifications – sous réserve de modifications
L’interrupteur arrêt de secours n’arrête pas les moteurs électriques.

ATTENTION

L’actionnement du vérin de freinage pneumatique cause également un mouvement abrupte en


bas du levier de frein de tambour. Retenez les bras et jambes de la manette de frein.

14.7 16

8 / 15 18.07.06 - Rév. 0 GH 1200 E – SN 36 - 37 Treuil de levage\GH2000E\Description\1-05-FR_R0 Fonctionnement SN 36-37.doc


Volume I / 5 Fonctionnement & Opération

Manomètres – Pression d’huile de lubrification – table de rotation et treuil de levage (1) (2)

Ces manomètres indiquent la pression d’huile de lubrification dans les engrenages de la table de
rotation et le treuil de levage. Comme tous les systèmes d’entraînement à chaînes et quelques
roulements sont à lubrification sous pression il est important que la pression d’huile soit maintenue
comme il est recommandé dans le chapitre Entretien – lubrification de ce manuel. Toute irrégularité
de la pression d’huile peut indiquer des conduites d’huile cassées ou colmatées, une pompe d’huile
défectueuse, filtres d’aspiration colmatés, etc. Pour d’autres informations sur ce système nous
renvoyons au chapitre Lubrification de ce manuel.
ATTENTION

Prenez toujours soin que la pompe à huile entraînée par moteur électrique aux traîneaux du
treuil de levage soit en opération avant d’activer une fonction quelconque au treuil de levage,
en observant ce manomètre.

Manomètres – embrayage de tambour – pression - haute et basse 14.3 14.4


Ces manomètres sont raccordés aux conduites haute et basse pression du tambour. Quand
engageant l’embrayage de tambour ‘haut’ et ‘bas’ observez ces manomètres pour assurer que la
pression d’air adéquate est fournie comme recommandé dans le chapitre Caractéristiques
Techniques de ce manuel.

Soupape de commande – Embrayage - tambour haut et bas 8


Le mouvement en haut de cette manette de soupape fournit la pression d’air à la soupape à relais
placée dans la console de commande du maître-foreur. La soupape à relais alors fournit un haut
volume d’air directement dans l’embrayage ‘tambour haut’ situé du côté du maître-foreur de l’arbre de
tambour.
Le mouvement en bas de la manette de soupape fournit la pression d’air à la soupape à relais
© WIRTH Maschinen- und Bohrgeräte-Fabrik GmbH - Änderungen vorbehalten / Subject to modifications – sous réserve de modifications

placée dans la console de commande du maître-foreur. Alors, la soupape à relais fournit un haut
volume d’air directement dans l’embrayage ‘tambour bas’ situé du côté de l’arbre de tambour du frein
à courants de Foucault. Le but de la soupape à relais est d’accélérer la réaction des embrayages de
tambour en permettant à un bas volume d’air de la soupape de commande d’actionner le vérin pilote
de la soupape à relais qui pour sa part ouvre la porte dans la section inférieure et fournit un plus
grand volume d’air directement dans la conduite à air de l’embrayage. C’est une soupape du type
modulant et fournit de 0 à pleine pression d’air par la rangée de déplacement complète de la manette
de soupape. La soupape à relais suivre à la même pression d’air comme celle qui est fournie par la
soupape ‘embrayage haut – bas’.

(1) (2) 14.3 14.4 8

Treuil de levage\GH1200E\Description\1-05-FR_R0 Fonctionnement SN 36-37.doc GH 1200 E – SN 36 - 37 18.07.06 - Rév. 0 9 / 15


Fonctionnement & Opération Volume I / 5

AVIS

La pression d’air indiquée au manomètre indique la pression d’air dans la conduite entre la
soupape à relais et l’embrayage. Contrôlez la fonction de la soupape à relais aux intervalles
fréquents ou si l’opération de l’embrayage devient irrégulière.

ATTENTION

NE PAS EMBRAYER EN DOUBLE! c’est-à-dire n’actionnez pas l’embrayage ‘tambour haut’ afin
de démarrer le mouvement de la charge en suspens et puis vous actionnez immédiatement le
levier de soupape de commande via position neutre dans l’entraînement – embrayage
‘tambour bas’ ; ceci causerait une charge de choc très grave à l’équipement.

Manomètre – Frein du système d’entraînement 14.6


Ce manomètre indique la pression du frein de l’entraînement. Contrôlez la pression de ce frein après
le désaérage.

Soupape de commande – Frein du système d’entraînement 7.1


La soupape de commande du frein de l’entraînement fournit l’air à la soupape à relais. Cette soupape
admet l’air à l’embrayage Airflex qui est monté à l’arbre de commande et au carter de moteur.
Actionnez le frein du système d’entraînement pendant la marche du moteur pour une rotation tendre
de l’arbre de commande quand changeant les diverses roues à chaînes sur le contre-arbre
moyennant le système de changement au contre-arbre.

© WIRTH Maschinen- und Bohrgeräte-Fabrik GmbH - Änderungen vorbehalten / Subject to modifications – sous réserve de modifications
Soupape de commande - Crown Block Saver System 19
La soupape de commande pour ce système se trouve dans la console de commande du maître-
foreur. Opérez d’après les instructions du fabricant.

ATTENTION

Après l’actionnement du Crown Block Saver System, ne remettez pas le capteur du bloc-
couronne moyennant la soupape de commande sans d’appliquer le levier du frein de tambour.

14.6 7.1 19

10 / 15 18.07.06 - Rév. 0 GH 1200 E – SN 36 - 37 Treuil de levage\GH2000E\Description\1-05-FR_R0 Fonctionnement SN 36-37.doc


Volume I / 5 Fonctionnement & Opération

Soupapes de commande – Cabestans ‘Breakout Cathead and Spinning Cathead’ 6.1 6.2
Le mouvement en haut de ces manettes de soupape fournit l’air aux cabestans ‘break-out and
spinning cathead’. Il s’agit des soupapes du type modulant qui fournissent de 0 à pleine pression d’air
par le mouvement du briquet de soupape.
Quant serrant / desserrant les raccords de tiges il faut considérer qu’une traction du câble à plus d’à
coup est disponible quand l’arbre de cabestan marche aux vitesses plus basses. Il n’y a pas
d’avantage par accélérant le cabestan si rencontrant un raccord de tiges serré extrêmement. Très
souvent un raccord de tiges très rigide peut être desserré, par exemple, en arrêtant la rotation de
l’arbre de cabestan engageant le cabestan, puis faire tourner le cabestan en modérant les moteurs
électriques.

Lampes témoins - Engrenage I et Engrenage II


Ces lampes (3) (4) sont raccordées aux capteurs pour un changement de vitesses correct. La
lampe ordonnée à l’engrenage en changement est illuminée lorsque l’embrayage est en position
correcte.

Manomètres – Engrenage I et Engrenage II Pression / Vérin de changement 14.1 14.2


Ces manomètres indiquent que l’air sous pression est fourni au vérin de changement.

Soupape de commande – Sélecteur de transmission – Engrenage I et Engrenage II 21


Cette soupape de commande choisit la gamme de vitesse demandée dans la transmission sélective
du treuil de levage. Pour ce maniement nous renvoyons au chapitre Fonctionnement ce de manuel.

Manomètre – Frein de Table de Rotation 14.5


Le manomètre indique l’air sous pression dans le système de freinage de la table de rotation.
© WIRTH Maschinen- und Bohrgeräte-Fabrik GmbH - Änderungen vorbehalten / Subject to modifications – sous réserve de modifications

Soupape de commande – Frein de Table de Rotation 7.2


La soupape de commande admet l’air au frein de la table de rotation.

(3) (4) 14.5 6.1 6.2

14.1 21 14.2 7.2

Treuil de levage\GH1200E\Description\1-05-FR_R0 Fonctionnement SN 36-37.doc GH 1200 E – SN 36 - 37 18.07.06 - Rév. 011 / 15


Fonctionnement & Opération Volume I / 5

Soupape de commande – Frein á courants de Foucault (5)


Une soupape de commande pour le frein à courants de Foucault est montée dans la console de
commande du maître-foreur. Voyez également les instructions du fabricant pour une opération
correcte et l’entretien adéquat.
Pour achever une durée de service maximum des couronnes et garnitures de frein, opérez le frein à
courants de Foucault pour contrôler le taux de descente des charges du train de tiges, commençant
au premier ensemble de masses-tiges.

Soupape de commande – cornet de signal 5


La soupape de commande fournit l’air à un cornet de signal entraîné de manière pneumatique.

Soupapes de commande - Système ‘Twin Stop’ 23


Les soupapes de commande sont des soupapes de surmodulation pour la course outré les points
réglés du système Twin Stop et une soupape de réglage du freinage de secours. La soupape de
surmodulation (bouton-poussoir) doit être retenue (ou poussée) chaque fois les blocs sont outre les
points réglés et être maintenue jusqu’à ce que les blocs soient retournés à nouveau dans la gamme
des points réglés. La soupape de réglage du freinage de secours appliquera immédiatement le frein
du tambour et décharge l’air de l’embrayage du treuil de levage. Pour des informations détaillées
voyez le manuel du fabricant.

© WIRTH Maschinen- und Bohrgeräte-Fabrik GmbH - Änderungen vorbehalten / Subject to modifications – sous réserve de modifications

23 5 (5)

12 / 15 18.07.06 - Rév. 0 GH 1200 E – SN 36 - 37 Treuil de levage\GH2000E\Description\1-05-FR_R0 Fonctionnement SN 36-37.doc


Volume I / 5 Fonctionnement & Opération

Réservoirs à air (pas illustrés, voyez plan B0028407, items 4 et 24)


Des réservoirs à air sont prévus au-dessous de la console de commande du maître-foreur pour
amener le volume d’air aux soupapes de commande. Ouvrez une fois par jour les vannes de
drainage qui se trouvent au fond du réservoir à air et le purgez de toute eau condensée.

ATTENTION

De l’air net et sec (déshydraté) doit être amené aux soupapes de commande. Autrement, un
système à air colmaté peut causer la fausse opération des soupapes de commande ou
embrayages ainsi que la congélation des conduites à air et soupapes en opération aux basses
températures.

Filtre de la conduite à air


Ce filtre est installé dans la conduite d’amenée d’air au réservoir (à la console) pour filtrer les
impuretés et le condensé. L’unité filtrant est équipée d’une soupape à flotteur qui automatiquement
draine le condensé accumulé quand il atteint un certain niveau. Contrôlez parfois l’opération de la
soupape de drainage automatique en poussant le bouton sur la soupape.
Pour maintenir l’efficacité maximum du filtre, l’élément filtrant doit être net. De la boue ou du
condensé visibles sur le cône du filtre ou une perte de pression excessive de la pression d’air indique
que le cône est encrassé et doit être nettoyé ou remplacé. Voyez également les instructions du
fabricant incluses dans ce manuel.

Les dispositifs de contrôle du système à air comme les soupapes régulatrices de pression, soupapes
© WIRTH Maschinen- und Bohrgeräte-Fabrik GmbH - Änderungen vorbehalten / Subject to modifications – sous réserve de modifications

à 2 voies, vannes d’arrêt, soupapes de contrôle du flux – dispositifs qui ne sont pas décrits ci-avant –
sont montés à l’intérieur des soupapes du maître-foreur, etc. Les instructions du fabricant pour
l’opération et l’entretien des dispositifs font partie du chapitre Liste de Pièces.

Treuil de levage\GH1200E\Description\1-05-FR_R0 Fonctionnement SN 36-37.doc GH 1200 E – SN 36 - 37 18.07.06 - Rév. 013 / 15


Fonctionnement & Opération Volume I / 5

5.6 Manœuvre du treuil de levage

a) Choisissez la 1ère ou 2e vitesse par soupape de commande 21 d’après la charge à mouvoir. Le


changement ne doit être fait qu’en arrêt ou à régime très bas de l’arbre de commande en
connectant l’embrayage Airflex par soupape 7.1 comme charge de freinage.
b) Si nécessaire, le frein à courants de Foucault peut être accouplé moyennant levier à main 1 à
côté du frein à courants de Foucault. La connexion ne doit être faite qu’en arrêt ou à régime très
bas du tambour.
c) Connexion de l’un des deux embrayages pneumatiques du tambour de levage d’après la charge à
mouvoir et vitesse demandée moyennant la soupape de commande Drum Clutch High / Low 8.
d) Cabestans ‚Spinning- and Breakout’ : Le cabestan de desserrage et le cabestan auxiliaire peuvent
être actionnés de manière pneumatique par les soupapes de commande 6.1 et 6.2 .
e) Le tambour de levage peut être freiné par le levier de freinage à main du frein à ruban à côté de la
console de commande.
f) En actionnant la soupape 7.2 on peut appliquer le frein de la table de rotation, á la console de
commande.
g) Le système ‚Crown Block Saver’ peut être manœuvré par la soupape 19 dans le mode ‚sur-
passage’. Voyez également la documentation du fabricant.
h) L’actionnement continu de la soupape à bouton-poussoir 23 shunte le déclenchement du système
Twin Stop si surpassant les marques limites. La soupape de manœuvre 23 peut déclencher un
freinage de secours. Voir documentation du fabricant.
i) En actionnant l’arrêt de secours 16 le tambour de levage peut être freiné vite et découplé de
l’arbre de transmission.
j) Un cornet de signal 5 peut être actionné à la console de commande.

© WIRTH Maschinen- und Bohrgeräte-Fabrik GmbH - Änderungen vorbehalten / Subject to modifications – sous réserve de modifications
7.1 21 16 6.1 6.2 8

23 23 19 5 7.2 8
bouton-poussoir

14 / 15 18.07.06 - Rév. 0 GH 1200 E – SN 36 - 37 Treuil de levage\GH2000E\Description\1-05-FR_R0 Fonctionnement SN 36-37.doc


Volume I / 5 Fonctionnement & Opération

embrayage EN

embrayage HORS

1
© WIRTH Maschinen- und Bohrgeräte-Fabrik GmbH - Änderungen vorbehalten / Subject to modifications – sous réserve de modifications

Treuil de levage\GH1200E\Description\1-05-FR_R0 Fonctionnement SN 36-37.doc GH 1200 E – SN 36 - 37 18.07.06 - Rév. 015 / 15