Vous êtes sur la page 1sur 5

ATTENTION ! TRAVAUX SUR LES VOIES...

d'un module H0. [3/3] : Les 'finitions'


Par Hervé Leclère

Suite de l'épisode 2/3 centré


sur la mise en œuvre de la
dépose des aiguilles au point
k76,5, proche du Pn 11, du
faisceau d'un de mes modules
HO confiée à l'entreprise
“TAKALFER” qui a, au vu
des photos, visiblement sous-
traité le chantier avec un poids
lourd du secteur: TSO!

CF: blog CORAIL76

Le plus gros du ballast est


apporté pendant la nuit, de
provenance d'un fournisseur
bien connu: ABE (Atelier Belle
Époque).
Vue de la locomotive diésel de type V216
(Ex V160 de la DB) aux couleurs
caractéristiques de TSO / Travaux du
Sud-Ouest, en tête d'une rame raccourcie
de wagons-trémies de type TDS chargés
à ras-bord de ballast.

Sous la surveillance -très- attentive des chefs de


travaux, l'apport de ballast neuf est déversé sur la
voie depuis les wagons TDS.

Un suivi d'ajustement va être effectué par 'un


sous-traitant très particulier' ....

à la petite cuillère !

La finition de la pose du ballast est effectuée


à la petite cuillère et au pinceau fin après
le replacement des quelques traverses
manquantes lors de la pose; le tout à sec.

La prise est assurée suivant une technique


bien connue des modélistes ferroviaires à la
colle blanche vynilique très diluée à l'eau
claire, soit environ 70% d'eau pour 30% de
colle, mélange auquel on ajoute un
indispensable “zest” (une goutte!) de
liquide-vaisselle destiné à fluidifier le
mélange autour des grains de ballast; celui-
ci est imbibé à la pipette ou à la seringue
plastique de récupération.
Le mélange eau-colle blanche disparaît en s'infiltrant en quelques secondes dans le ballast (grandement aidé
en cela par l'action fluidifiante du liquide-vaisselle) comme on le voit sur les photos suivantes:

La bourreuse (EIFFAGE-RAIL!) est déjà au


travail; les traces blanches de colle diluée vont
disparaître peu à peu.

NOTA: les rails ont impérativement été


nettoyés avant le passage de la machine!
Passage de la bourreuse-niveleuse EIFFAGE RAIL de type B66 UC LGV, machine conçue et fabriquée en
Suisse par la Société MATISA, un géant du secteur.
À l'occasion des tous prochains essais de roulement éffectués sur cette voie nouvellement ballastée, un “bon
coup” d'aspirateur va impérativement clôturer ces travaux!

Textes & photos: Hervé Leclère. ® 2019