Vous êtes sur la page 1sur 7

1

Comportements alimentaires, habitudes de vie, obésité et maladie


Notre corps a besoin d’énergie pour fonctionner. Cette énergie est apportée avec les calories de notre
alimentation. Pour être en bonne santé il faut que les apports énergétiques par les aliments et les
besoins énergétiques de l’organisme soient équilibrés. Un déséquilibre entre les deux peut entraîner
des maladies graves comme l’obésité, le diabète, le cholestérol … pouvant entrainer la mort. le
manque d’activité physique augmente aussi le risque d’obésité ou de développer certaines maladies.
Notre manière de vivre et de manger peut avoir des effets aussi bien positif que négatif sur notre santé.

PROBLÉMATIQUE :

Quels risques engendre la mauvaise alimentation ?

PLAN :

Partie 1 : les besoin de notre corps

a) Alimentation saine
b) Activité sportive

Partie 2 : les habitudes et mode de vie

a) Mauvaise alimentation, sédendarité et excés de poids


b) Les maladies nutritionnelles

SOURCES :

- H.C Hervé SVT 3eme Hachette livre,2088


- www.sante.gouv.fr
- www.obesite.com
- www.mangerbouger.fr
- www.pratique.fr/sante/aliment/em21b.htm
- web.lyon.iufm.fr/formation/lyon/product/nourrir/aliment
- www.doctissimo.fr/html/nutrition/enfants_ado/nu_496
- www.insep.sante.fr
- www.ac-reims.fr

http://classe5.voila.net/sciences/alimentation/alimentation.htm

-
-
2

Partie 1 : les besoins de notre corps

a) Pour bien fonctionner, notre corps a besoin de lipides, de glucides et de protéines. Aucun
aliment ne les contient tous. C’est pour ça qu’il faut manger des aliments variés.aucun
aliments n’est interdit mais il y a des aliments que l’on doit manger plus souvent que
d’autre : il faut essayer de consommer des produits lactés (yahourts, lait, fromage) et des
fruits et des légumes à chaque repas .Les viandes, poissons, œufs peuvent être consommés
une fois à deux fois par jour. Il faut manger des fibres. Il faut limiter les produits sucrés
(soda..) ,les matières grasses et le sel

Document : pyramide alimentaire

Plus les aliments sont placées en haut de cette pyramide et plus il est faut limiter
leur consommation, à l’inverse plus les aliments sont situés au bas de cette
pyramide et plus il est possible de les consommer plus régulièrement ou à
volonté.

Si les apports (c’est a dire avoir une bonne alimentation et varié) et les dépenses sont
égaux alors notre poids reste stable
3

Les besoins sont bien sur différents en fonction de l’âge.

Pour savoir si notre poids est correct on calcule L’IMC : l’indice de masse corporelle

b) Activité sportive

Pour garder un poids normal il faut trouver son équilibre apports / besoins
4

Pratiquer une activité physique régulière en fonction de son âge et modérée pour ne pas se
faire mal .Parmi les activités physiques d’intensité modérée, on retrouve la marche rapide et
le vélo. Les activités d’intensité vigoureuse peuvent être le ski de randonnée ou le football.
Ajouter davantage d’activité physique aux habitudes quotidiennes peut aussi aider à réduire
le niveau de stress, augmenter l’énergie et améliorer le sommeil.on peut prendre des petites
habitudes comme,prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur , ne pas prendre la voiture pour
des petits trajets , faire de la marche rapide ;
5

PARTIE 2: habitudes et mode de vie

a) Mauvaise alimentation, sédendarité et excés de poids

On mange de moins en moins bien c’est-à-dire que l’on mange souvent trop gras et trop
sucré. On mange aussi trop et trop souvent avec des grignotages dans la journée On
mange aussi de plus en plus de plats industriels tout p^ret car ils sont rapides à faire,
mais ils sont en général trop gras.Les fasts food également qui se sont énormément
développé car rapide et pratique propose des repas très riche, même si les publicités
nous invitent à croire que les repas sont équilibrés.

De plus les gens sont de plus en plus sédentaire.La sédentarité est un manque de pratique
d’’activité physique . On apporte donc plus de calories que le corps en a besoin et en
plus on ne brule pas ces calories qui sont inutiles. Comme on brule moins de calories,
on grossit. il y a de plus en plus de personnes qui souffrent de surpoids ou d’obésité.

Le graphique montre qu’en France,

les hommes sont de 2 à 3 fois plus nombreux

que les femmes à être obèses ou en surpoids.

Souvent aussi une alimentation trop riche en sucre et en graisse peut entrainer des
carences car on ne consomme pas assez de vitamines, de minéraux ou de fibres. Le corps
sans ces vitamines et minéraux fonctionne mal et cela peut entrainer des maladies (
anémie si il y carence en fer).

La mauvaise alimentation, la sédentarité et l’excès de poids peut conduire à des maladies


nutritionnelles

b) Les maladies nutritionnelles

Le principal risque est de développer des maladies :


6

- Maladies cardiovasculaires. Lorsque l’on mange trop gras et que l’on ne brule pas les
calories en trop, on stocke des graisses qui circule dans le sang ce qui augmente le
cholestérol qui va se déposer dans les artères. Cela fait des plaques d’athérome qui vont
entrainer des augmentations de la pression artérielle et des maladies cardiovasculaires.

c)

Dans le nord de la France, la mortalité dûe à des maladies cardio-vasculaires est plus
importante que dans le sud.Peut être que cela est dû que dans le sud on a plus facilement
la possibilité de consommer des fruits et des légumes car ils sont produits sur place

- Le diabète

Les indiens pimas du Mexique qui sont plus


actif et vivent en milieu rurale et qui se
nourissent de façon plus saine ont moins de
diabète que les indiens pimas de l’arizona
qui sont sédentaires

- Les cancers
7

¼ à 1/3 des cancers du sein, du côlon, de l’œsophage, du rein et de l’utérus sont liés à un excès
de poids et à la sédentarité

- Les troubles du comportement alimentaire

La boulimie et l’anorexie même si elles ont des causes psychologiques conduisent à


des modifications considérables des habitudes alimentaires. En ce qui concerne la
boulimie, elle se caractérise par l’obsession de la nourriture.L’anorexie est une « perte
d’appétit ». En effet, la personne atteinte d’anorexie, n’accepte pas son image et se
dégoute de la nourriture au point de ne plus manger du tout pour ne pas grossir Cette
maladie entraine des troubles plus ou moins graves comme la perte des cheveux, des
ongles, la perte des règles chez les femmes par exemple. Elle peut être mortelle. le
corps est en carence.

Conclusion

Bien se nourrir est donc important pour être en bonne santé car cela a un impact direct
sur la santé ; Il faut avoir une alimentation équilibrée en mangeant de tout mais de façon
raisonnable : surveiller les graisses, le taux de sucre ou de sel qui peuvent causer des
maladies comme le diabète ou encore des maladies cardio-vasculaires comme
l’hypertension. Il est important aussi de bouger, de faire du sport pour éliminer des
calories et éviter certaines maladies comme l’obésité. Il faut toujours faire attention que
les apports compensent les besoins.

Faut –il revenir à une alimentation plus saine et changer nos comportements et habitudes
de vie ?

www.sante.gouv.fr

www.pratique.fr

www.obesite.com

www.mangerbouger.fr

www.e-sante.fr

www.insep.sante.fr

www.ac-reims.fr