Vous êtes sur la page 1sur 2

Fiche : MPE-FT-06

ARVOR Géotechnique Les sondages carottés Indice A


Ingénierie des sols et des fondations du 23.12.10
1. Définition Le carottier T6 est également un carottier double avec tube
intérieur monté sur roulements. Sa conception plus résistante
Au sens de la norme XP P94-202, un échantillon non lui permet de travailler dans tous les types de terrain. Les
remanié doit être prélevé dans des conditions modifiant le diamètres disponibles vont du 76 mm au 146 mm. Le carottier
moins possible la nature et l’état du terrain qui, au T6S est équipé d’un tube intérieur formé de deux coquilles en
laboratoire, sous un chemin de contrainte approprié, fournit aluminium permettant de visionner la carotte avant son
des résultats applicables à la prévision de la résistance en
transfert dans une caisse.
place, de l’amplitude et de la vitesse de déformation. Selon
les propriétés à déterminer sur l’échantillon, un remaniement
plus ou moins important peut-être accepté s’il n’affecte pas
les résultats recherchés.
Le carottage permet d’obtenir un échantillon continu de sol
faiblement ou pas remanié, prélevé à l’aide d’un outil appelé
carottier.
On distingue deux grandes familles :
- les carottiers poinçonneurs
- les carottiers rotatifs

2. Carottage par poinçonnement Carottier APM


2.1 Le battage 3. Carottage par rotation
Le carottage rotatif est adapté à tous les types de terrains
- technique rudimentaire par battage à l’aide d’un mouton
présentant une certaine cohésion. Il nécessite l’utilisation
- remaniement des terrains très fréquent
d’un fluide de forage qui circule par un train de tiges
- carottier à paroi épaisse
creuses et qui permet le refroidissement de l’outil,
- application : essai de pénétration au carottier (S.P.T) –
l’évacuation des matériaux détruits et éventuellement le 3.3 Le carottier triple
norme NF P 94-116
maintien des parois du forage.
L’emploi d’une gaine translucide à l’intérieur d’un carottier
2.2 La vibro-percussion 3.1 Le carottier simple double T6 permet, dans les terrains tendres, la récupération
- fréquence de battage élevée Ce carottier destiné à prélever des échantillons dans des plus aisée de carottes intactes. La gaine translucide permet
- prélèvement des matériaux pulvérulents terrains homogènes ne possède pas de tube intérieur l’extraction rapide de l’échantillon du carottier ainsi que sa
L’absence de tube intérieur ne permet pas de conserver visualisation.
2.3 Le fonçage (pression) l’intégrité de la carotte lorsque l’on fore des terrains
hétérogènes. 3.4 Le carottier à trousse dépassante
La pression permet de foncer par vérinage un carottier muni - carottage des terrains alternant des duretés variables
d’une trousse coupante et d’une gaine intérieure. L’emploi 3.2 Le carottier double - ressort intérieur permettant au tube intérieur muni d’une
de cette technique est limité aux sols meubles. Le carottier trousse coupante de dépasser la couronne lorsque le sol est
utilisé est appelé A.P.M (Appareil à Paroi Mince). Il Le carottier T2 est un carottier double à paroi mince avec mou et de se rétracter lorsque la résistance du terrain
comporte des évents pour éviter la compression de la tube intérieur monté sur roulements. La préservation de la s’accroit.
carotte. carotte est donc son principal avantage. Disponibles dans
les diamètres extérieurs de 46 mm à 101 mm. 3.5 Le carottier à cable
Le carottier à piston stationnaire est également à paroi mince
et présente un étui intérieur dans lequel coulisse un piston. Technique adaptée aux carottages profonds, peu utilisée en
géotechnique courante.
Fiche : MPE-FT-07
ARVOR Géotechnique Prélèvement des sols et roches (NF P 94-202) Indice A
Ingénierie des sols et des fondations du 23.12.10

1. Eléments déterminant la qualité d’un prélèvement 4. Classes de prélèvement


- le matériau : en fonction de sa nature (sols fins, sols fins Les classes sont numérotées de 1 à 5 en fonction décroissante du nombre de paramètres
limoneux, sols grenus sableux ou graveleux, sols hétérogènes, géotechniques mesurables sur l’échantillon. De la classe 1 à la classe 4, l’état de
roches, etc.), de son état (hors d’eau ou sous la nappe, avec ou l’échantillon passe de non remanié à totalement remanié.
sans gaz, compacité, résistance mécanique, etc.) et de sa
profondeur. Principaux paramètres obtenus à partir de l’échantillon
Exemple de classification de sol Classes
Caractéristiques de nature Caractéristiques d’état
Sol Cohésion non drainée cu (kPa)
+
Très mou < 20 D, wL, wp, emax, emin, s, MO, Cc, Cs, Z ,ID, e, wnat, d, f, (’ ,c’ ,cu ,uu ,cuu ,), E,
1
mou 20 à 40 Z+ Rc, RTB, RQD, ’p, k, cv
ferme 40 à 75
2 D, wL, wp, emax, emin, s, MO, Z+ Z+,ID, e, wnat, d, RQD, k
- la technique de prélèvement : choix de l’outil et sa mise en 3 D, wL, wp, emax, emin, s, MO, Zo Zo, wnat
œuvre 4 D, wL, wp, emax, emin, s, MO, Zo Zo
5 Prélèvement incomplet, Zo Z-
2. Les procédés de prélèvement
- puits, tranchée, fouille et galerie - c : cohésion effective - E : Indice de déformation
- tarière à main - cu : cohésion non drainée - ID : Indice de compacité
- forage manuel - cuu : cohésion apparent - MO : teneur en matière organique
- petit carottier
- cv : coefficient de consolidation - RTB : résistance de traction Brésilienne
- forage par - fonçage par percussion ou battage - RQD : Rock Quality Désignation
- e : indice des vides
poinçonnement - fonçage par pression - emax : indice des vides maximal - Z+ : Description centimétrique de l’échantillon
- avec injection d’un fluide de forage - emin : indice des vides minimal - Zo : Description décimétrique de l’échantillon
- forage par rotation
- sans injection de fluide de forage - k : perméabilité - Z- : Description grossière de l’échantillon
- wnat : teneur en eau naturelle - ’ : angle de frottement effectif
3. Les outils - wL : Limite de liquidité - uu : angle de frottement apparent
- wp : Limite de plasticité - d : masse volumique du sol sol
- prélèvement de blocs à la main - Cc indice de compression à l’oedomètre - s : masse volumique des particules solides
- Cg : indice de gonflement à l’oedomètre - f : résistance au cisaillement
- boite de prélèvement
- D : granularité et paramètres qui s’y rattachent - ’p : contrainte effective verticale de préconsolidation
- à paroi mince sans étui intérieur
- à paroi mince avec étui intérieur
- carottiers poinçonneurs
- à piston stationnaire
5. Exemple de choix de la technique de prélèvement – (c.f. annexe C de la norme)
- à paroi épaisse (ex S.P.T)
- simple industriel Matériaux à Mise en Aptitude de Classe de
Outil Fluide
- simple minier prélever oeuvre la technique prélèvement
- Carottiers rotatifs - double Carottier à
- triple piston non recommandé 1
Fonçage
- double ou triple à trousse dépassante stationnaire continu par
- tarière à main
Sol fin très Carottier à pression
- tarière simple et seaux rotatifs (bucket)
- tarière continue à âme pleine ou creuse mou à mou paroi mince (v 2 cm/s) boue adapté 1 / (2)
- Outils désagrégateurs avec étui
- carottier à soupape ou à clapet
- benne preneuse et curette Tarière et inadapté
- outils destructifs (taillant, tricône,…) Rotation non 3 / (4)
seau rotatif sous nappe

Vous aimerez peut-être aussi