Vous êtes sur la page 1sur 4

Acteurs d'un projet routier

Sauter à la navigationSauter à la recherche


Les acteurs d'un projet routier sont les différents intervenants qui participent à l'élaboration et à
la réalisation d'un projet d'infrastructure routière. Tout projet, dans quelque domaine qu'il
intervienne, nécessite des études successives dont les portées et les objectifs sont différents et
adaptés aux problématiques propres à chaque niveau de définition[pas clair].

Sommaire

 1Particularités des projets d'infrastructures routières


 2Les acteurs du projet et leur collaboration
o 2.1La maîtrise d’ouvrage
o 2.2La maîtrise d’œuvre
o 2.3Les partenaires
o 2.4Les usagers
o 2.5Le public
 3Origine du texte
 4Lien interne
 5Liens externes

Particularités des projets d'infrastructures


routières[modifier | modifier le code]
Ces projets sont essentiellement marqués par leur impact sur l'environnement. Il s'agit de
nouvelles routes, autoroutes, mais aussi de modernisation d'itinéraires, de création de nouveaux
points d'échange (carrefours, giratoires, échangeurs…). Si une majorité de citoyens est utilisatrice
de la route, la même majorité envisage plus difficilement le passage d'une rocade dans le fond de
son jardin. C'est le phénomène NIMBY (Not in my back yard).
L'exigence sociale a aussi évolué, des groupes de pression se sont développés dans tous les
domaines : l'environnement d'abord, mais aussi des associations de défense de quartier, ou des
thématiques plus précises comme la défense de certains oiseaux, reptiles, chyroptères…
La détermination des solutions dépend aussi de la prise en compte des contraintes
d'environnement de toutes sortes.
À la genèse d'un projet, existent un besoin, un problème, un changement de situation. Il est
essentiel de connaître la situation initiale, c'est l'environnement du projet. Il s'agit du contexte, ses
dimensions en sont économique, environnementale, politique, sociale. La première des étapes d'un
projet, que prend en charge la gestion de projet, est la connaissance de ce contexte.

Les acteurs du projet et leur collaboration[modifier | modifier le


code]
Un projet associe un ensemble d'acteurs directement ou indirectement concernés, ils peuvent être
moteurs, décideurs, mais aussi opposants. Il s’agit de :
La maîtrise d’ouvrage[modifier | modifier le code]
C'est l'initiateur du projet et celui qui le commande, il n'étudie pas le projet, mais par contre il doit
en connaître les fonctions, les objectifs. Il définit donc le programme. Le maître de
l'ouvrage définit dans le programme les objectifs de l'opération et les besoins qu'elle doit
satisfaire, ainsi que les contraintes et exigences de qualité sociale, urbanistique, architecturale,
fonctionnelle, technique et économique, d'insertion dans le paysage et de protection de
l'environnement, relatives à la réalisation et à l'utilisation de l'ouvrage.
Le maître d’ouvrage peut être public ou privé. En ce qui concerne les maîtres d’ouvrages publics,
leur exercice est encadré en France par la loi n°85-704 du 12 juillet 1985 définissant la maîtrise
d’ouvrage publique et ses relations avec la maîtrise d’œuvre privée. Il s’agit essentiellement de :

 L'État et ses établissements publics


 Les collectivités territoriales, leurs établissements publics, les
établissements publics d'aménagement de ville nouvelle
 Les organismes privés mentionnés à l'article L. 64 du code de
la sécurité sociale, ainsi que leurs unions ou fédérations
 Les organismes privés d'habitations à loyer modéré ainsi que
les sociétés d'économie mixte, pour les logements à usage
locatifs aidés par l'État et réalisés par ces organismes et
sociétés
La maîtrise d’œuvre[modifier | modifier le code]
C'est l'entité qui étudie le projet sur la base du programme et se charge de sa mise en œuvre.
Lorsqu'il s'agit de travaux, la maîtrise d'œuvre prend en charge le contrôle de l'exécution des
travaux. La mission de maîtrise consiste à apporter une réponse architecturale, technique et
économique au programme.
Le programme est une prérogative de la maîtrise d'ouvrage. Les maîtres d’œuvre n'ont donc pas à
élaborer ni modifier le programme, qui n'entre pas dans leur domaine d'intervention.
Les partenaires[modifier | modifier le code]
Il peut s'agir de cofinanceurs, mais aussi de personnes publiques concernées par le projet
(administrations, collectivités locales…)
Les usagers[modifier | modifier le code]
Ce sont les bénéficiaires du projet, lorsqu'il s'agit d'un ouvrage public.
Le public[modifier | modifier le code]
C'est l'ensemble des personnes qui constituent l'environnement humain du projet.

Rôle des acteurs dans le processus d’élaboration de


projets routiers
Résumés

FrançaisEnglish
Depuis le stade des études préliminaires jusqu’à la réalisation des travaux, un projet routier fait l’objet
de décisions successives (opportunité, budget, tracé…), selon une procédure progressive et réglementée.
Cette succession de choix s’insère dans un faisceau de contraintes environnementales, techniques et
financières. Ceci rend le processus décisionnel complexe, du fait notamment de la multiplicité des
acteurs potentiellement impliqués. Dans ce contexte, la contribution de chercheurs peut consister à
fournir des méthodes, permettant d’apporter un éclairage sur les conséquences potentielles en terme de
développement durable, des décisions successives prises depuis la conception d’un projet routier jusqu’à
sa réalisation. Dans cette perspective, une analyse des critères décisionnels propres à chacun des acteurs
au sein du processus décisionnel, est nécessaire. L’objectif de cet article est d’analyser sur quels enjeux
généraux reposent les critères décisionnels intervenant dans les différents choix successifs d’un projet
routier. Il s’agit d’une part d’effectuer l’examen détaillé du processus décisionnel régi par des éléments
factuels imposés par la réglementation, et d’autre part de mieux appréhender les critères non
réglementaires, propres à chaque acteur sous la forme de témoignages. Sur la base de la synthèse
réalisée, une discussion propose ensuite de mettre en perspective l’analyse effectuée au regard des
enjeux environnementaux et de concertation. L’analyse montre la difficulté à définir une liste de critères
décisionnels relatifs à la prise en compte des enjeux du développement durable. D’autre part, la réflexion
menée met en lumière la meilleure prise en compte des enjeux environnementaux lorsqu’une démarche
de concertation est menée en amont du projet, ce qui va au-delà du simple cadre réglementaire et reste à
l’initiative de la maîtrise d’œuvre ou de la maîtrise d’ouvrage. Cependant cette démarche s’avère souvent
limitée aux enjeux locaux, et intègre peu les enjeux planétaires, notamment le réchauffement climatique
et l’épuisement des ressources naturelles.
Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :
projet routier, décision, acteurs, évaluation multicritères
Keywords :
decision, road project, actor, multicriteria evaluation
Haut de page

Plan

1. Analyse du processus décisionnel relatif à un projet routier du point de vue


réglementaire
1.1. Identification des étapes réglementaires du processus décisionnel
1.2. Prise en compte du développement durable par étape dans les projets routiers
1.3. Identification des acteurs d’un projet routier

2. Rôles des acteurs au sein du processus décisionnel réglementaire d’un projet


routier
2.1. Examen d’opportunité : études de pré-programmation (étape 1 Figure 1)
2.2. Planification : du pré programme au programme
2.3. Du programme à l’avant-projet sommaire (étape 3 Figure 1)
2.4. De l’avant-projet sommaire au projet définitif
2.5. Attribution des marchés aux entreprises routières
2.6. Exécution des travaux
3. Analyse des critères décisionnels non réglementaires
3.1. Critères décisionnels du point de vue des méthodes d’analyse multicritère
3.2. Méthode adoptée pour les entretiens semi-directifs
3.3. Synthèse des résultats des entretiens semi-directifs
Maître d’ouvrage
Maître d’œuvre
Entreprises de réalisation des travaux routiers
Fournisseurs de matériaux de construction
3.4. Bilan de la démarche des entretiens semi-directifs
4. Discussion
4.1. Critères décisionnels mis en perspective avec les enjeux environnementaux
4.2. Critères décisionnels mis en perspective avec les enjeux de la concertation
Cadre réglementaire
Pratiques de concertation dépassant le cadre réglementaire

Conclusion