Vous êtes sur la page 1sur 54

MASTER Mention

Civilisations, cultures et sociétés

1ère année

Guide de la formation
2019 – 2020

Université de Toulouse – Jean Jaurès – Campus du Mirail (UT2J)


Maison de la Recherche - 3e étage - Aile E
5, allées Antonio Machado
31058 Toulouse cedex 9

http://ipeat.univ-tlse2.fr

05 61 50 43 93
ipeat@univ-tlse2.fr

-1-
1. L’IPEAT .................................................................................................................................. 3

2. OBJECTIFS ET ORGANISATION DE LA 1ERE ANNEE..................................................................... 6

3. CALENDRIER UNIVERSITAIRE ET IPEAT .................................................................................... 7

4. EMPLOI DU TEMPS GENERAL ................................................................................................. 8

5. UNITES D’ENSEIGNEMENT (UE) : PROGRAMME ET MODALITES DE CONTROLE ...................... 11

UE EA00701V : PANORAMA HISTOIRE DES AMERIQUES......................................................................... 11


UE EA00702V : PANORAMA GEOGRAPHIE DES AMERIQUES ................................................................... 12
UE EA00703V : PANORAMA INSTITUTIONS DANS LES AMERIQUES ........................................................... 14
UE EA00704V : METHODOLOGIE DU MEMOIRE DE MASTER ................................................................... 15
UE EA00705V : OUTILS THEORIQUES DE LA RECHERCHE ......................................................................... 16
UE EA00706V : INFORMATIQUE OU LANSAD OU OPTION ................................................................. 17
UE EA00801V : MEMOIRE.............................................................................................................. 20
UE EA00802V : REPRESENTATIONS CULTURELLES : IDENTITES, MINORITES, LANGUES .................................... 20
UE EA0A803V : REPRESENTATIONS CULTURELLES : IMAGES ET ARTS ......................................................... 24
UE EA0B803V : REPRESENTATIONS CULTURELLES : LITTERATURES ET TRANSGENERICITE ................................. 26
UE EA00804V : CONQUETE ET PREMIERE COLONISATION DES AMERIQUES.................................................. 28
UE EA00805V : RENCONTRE SCIENTIFIQUE : ORGANISATION ET ANIMATION ............................................... 29
UE 806 : LANSAD OU OPTION ....................................................................................................... 30

6. CHAIRE AMERIQUE LATINE (CHAL) ....................................................................................... 32

7. ÉQUIPE PEDAGOGIQUE : ENSEIGNANT·ES ET ENCADRANT·ES................................................ 44

ÉQUIPE ENSEIGNANTE ..................................................................................................................... 44


DIRECTRICES ET DIRECTEURS DE RECHERCHE MEMOIRE ............................................................................. 47

8. CHARTE DE NON-PLAGIAT DE L’UT2J .................................................................................... 54

-2-
1. L’IPEAT

Organisation et contacts

Directeur de l'IPEAT
José CONTEL direction.ipeat@univ-tlse2.fr 05 61 50 36 24

Directrice adjointe, responsable des formations


Alexandra ANGELIAUME- ipeat.dir-formations@univ-
DESCAMPS tlse2.fr

Directrice adjointe, responsable des publications et de la communication


Marion GAUTREAU marion.gautreau@yahoo.com

Responsable pédagogique du parcours IPAL


Mireille MURAWSKI mireillemurawski@gmail.com

Responsable de la Chaire Amérique Latine (ChAL)


Marie-Agnes PALAISI marie-agnes.palaisi@univ-
tlse2.fr

Responsable administrative et financière, chargée des publications et de la


communication
Lorédane SAINT-BLANCAT rafipeat@univ-tlse2.fr 05 61 50 43 95

Assistante de direction et gestionnaire de scolarité, stages, affaires sociales,


transferts et heures d’enseignement
Chantal GONZALEZ ipeat@univ-tlse2.fr 05 61 50 43 93

Documentaliste
Margarita RAULT mrault@univ-tlse2.fr 05 61 50 36 49

L’Institut
L’IPEAT, Institut Pluridisciplinaire pour les Etudes sur les Amériques à Toulouse est situé à
l'université Toulouse – Jean Jaurès et travaille sur le continent américain, notamment sur
l'aire culturelle latino-américaine.
Depuis sa création, en 1985, l’IPEAT œuvre au dynamisme du latino-américanisme
toulousain grâce à un centre de documentation (CEDOCAL), une équipe pluridisciplinaire de
latino-américanistes (anthropologie, littérature, histoire, géographie, sociologie), des
partenariats internationaux, et un Master sur les Amériques. L’Institut a deux revues :
l’ORDA, Ordinaire des Amériques, qui paraît deux fois par an, et Caravelle (coéditée avec
les PUM), publication biannuelle depuis 1963.

-3-
En 2010, l’Institut s’est ouvert à l’Amérique du Nord en développant réflexions et recherches
sur les échanges transaméricains.

Le Master
Sous la Mention Civilisations, cultures et sociétés, l’IPEAT propose un Master
pluridisciplinaire sur l’aire culturelle américaine à partir d’approches diversifiées (histoire,
littérature, anthropologie, sociologie, géographie, économie, droit). Il est conçu dans la
perspective d’un approfondissement des cursus disciplinaires situés en amont (niveau L) et
d’une préparation à ceux situés en aval (doctorat) ou à l’insertion professionnelle.

Le Master comprend une 1ère année de tronc commun et deux parcours de 2nde année :
- un parcours professionnel Ingénierie de Projets avec l’Amérique latine (IPAL)
- un parcours recherche Espaces, Sociétés, Cultures dans les Amériques (ESCAm).

La spécialité accueille des étudiant·es issu·es des différentes Licences disciplinaires de


l’UT2J : Sciences de l'Homme, Anthropologie, Ethnologie ; Sciences sociales ; Sociologie ;
LLCER (Espagnol, Etudes anglophones, Langue et culture lusophone) ; Géographie,
environnement et aménagement ; Histoire ; Langues étrangères appliquées ; Information-
Communication) mais aussi d’autres universités françaises, européennes et latino-
américaines.
L’équipe pédagogique est constituée d’enseignant·es-chercheur·es de l’UT2J, de
l’Université Fédérale de Toulouse et d’intervenant·es extérieur·es provenant de différents
milieux professionnels.

La Chaire Amérique Latine (ChAL)


Favorisant les approches interdisciplinaires, la ChAL a pour vocation d’accueillir des
enseignant·es-chercheur·es confirmé·es, de toute nationalité, travaillant sur les dynamiques
sociales des différents pays d'Amérique latine, les relations transaméricaines et avec
d’autres régions du monde. Les enseignant·es reçu·es dans le cadre de la ChAL participent
aux activités des équipes de recherche partenaires de l’IPEAT qui les accueillent durant leur
séjour : CAS, CEIIBA, CERTOP, FRAMESPA, GEODE, LEREPS, LISST/CAS,
LISST/CERS, LISST/CIEU, LISST/Dynamiques Rurales. Certains proposent également un
séminaire aux étudiant·es de Master. La ChAL vise donc à promouvoir la diffusion des
connaissances sur l’Amérique latine, à enrichir la formation des étudiant·es et à consolider
le réseau scientifique de l’IPEAT et de l’Université Toulouse - Jean Jaurès.

Le Centre de Documentation sur l’Amérique Latine (CEDOCAL)


Le Centre de Documentation sur l’Amérique Latine (CEDOCAL) est l’un des trois fonds
existant en France spécialisés sur l’Amérique latine.
 Il est localisé à l’Espace
Documentation Recherche (EDR) au sein de 
 la Bibliothèque universitaire centrale de
l’UT2J (2ème étage Sud). Il possède un fonds documentaire dans le domaine des Sciences
humaines et sociales (Histoire, Sociologie, Economie, Politique, Culture, Géographie
urbaine et rurale, Archéologie, Anthropologie, Ethnologie, Ethnohistoire) portant sur tous les
pays d’Amérique latine. Ce fonds est constitué de périodiques (110 titres vivants et 220 titres
archivés) et d’environ 8000 documents tels qu’ouvrages, documents de recherche, actes de
colloque, travaux universitaires, etc. Le CEDOCAL collabore avec le REDIAL et avec le
Réseau Documentaire de l’IDA (Institut des Amériques).

L’IPEAT et la mobilité internationale


En étroite collaboration avec le service des relations internationales de l’UT2J, l’IPEAT a mis
en place des accords internationaux et des conventions bilatérales avec des universités des
Amériques et des universités européennes (accords Erasmus avec la Suède - Göteborg,
l’Allemagne - Berlin et l’Espagne - Séville) favorisant la mobilité des étudiant·es dans le
cadre du cursus.

-4-
L’IPEAT et le IELAT (Instituto de Estudios Latinoamericanos) de l’université d’Alcalá de
Henares (Espagne) proposent également un double diplôme qui permet aux étudiant·es, à
l’issue de leur 2e année de Master, d’obtenir un diplôme national valable dans les deux pays
et portant exclusivement sur l’Amérique latine.

-5-
2. Objectifs et organisation de la 1ère année

La 1ère année de Master propose une introduction aux grandes questions en jeu dans
l’histoire, la culture et la vie sociale des Amériques et guide les étudiant·es dans une
expérience d’initiation à la recherche. Celle-ci est conçue comme un socle commun, autant
pour ceux qui s’orienteront en 2ème année vers des perspectives plus immédiates d’insertion
professionnelle (parcours professionnel Ingénierie de Projet avec l’Amérique latine avec le
Master 2 IPAL) que pour ceux qui souhaiteraient s’engager dans un parcours académique
(avec le Master 2 Recherche ESCAm, Espaces, Sociétés, Cultures dans les Amériques) et
poursuivre des études doctorales. Ce Master a deux caractéristiques principales :
- il est orienté vers une aire culturelle – l’aire américaine ;
- il est pluridisciplinaire – les problématiques relatives aux Amériques sont saisies à
partir d’entrées disciplinaires multiples et combinées.

En 1ère année sont proposés :


- d’un côté des enseignements méthodologiques, permettant l’appropriation de la
notion d’aire culturelle et offrant des outils nécessaires à l’initiation à la recherche
- de l’autre, des outils de compréhension de l’espace américain, des enjeux sociaux et
géopolitiques qui le traversent, de son histoire partagée et diverse et des
caractéristiques de ses populations et cultures. La lecture de documents en anglais
et en espagnol fait partie du cursus.

Avec son approche pluridisciplinaire, la 1ère année du Master Civilisations, cultures et


sociétés permet de consolider la culture générale des étudiant·es issu·es des différentes
disciplines de Licence et favorise l’acquisition d’une certaine maturité intellectuelle. Elle
permet à l’étudiant·e de faire l’expérience d’un travail complet de recherche, qui se termine
par la rédaction d’un mémoire, et d’acquérir par là-même un savoir-faire utile autant dans la
perspective d’une professionnalisation à court terme que dans celle d’un parcours
académique dans la durée. L’obtention de la 1ère année du Master est par ailleurs un atout
indéniable pour la préparation du CAPES (langues, histoire, géographie) et reste une des
conditions préalables à l’inscription au concours de l’agrégation.

La formation est adossée à plusieurs équipes de recherche de l’UT2J, partenaires de


l’IPEAT :
CAS, CEIIBA, CERTOP, FRAMESPA, GEODE, LEREPS, LISST/CAS, LISST/CERS,
LISST/CIEU, LISST/Dynamiques Rurales

Les enseignements obligatoires ont lieu du lundi 14h au jeudi 16h. Ils sont complétés par
une UE optionnelle (LANSAD ou option), choisie en fonction des problématiques de
recherche et des perspectives professionnelles de chacun·e, dans les départements de
l’UT2J. Le lundi après-midi est consacré aux conférences des professeur·es visiteurs
accueilli·es dans le cadre de la Chaire Amérique Latine (ChAL).

L'assiduité est obligatoire à tous les cours offerts par l'IPEAT.


Le 23 septembre 2014, le Conseil d'Administration de l'Institut a voté la mesure suivante : si
un·e étudiant·e a 2 absences injustifiées dans une UE au cours du semestre, il/elle sera
rayé·e de la liste des inscrit·es dans cette UE et sera déclaré·e « ajourné·e » à l'examen.

-6-
3. Calendrier universitaire et IPEAT

Réunion de rentrée IPEAT : 16 septembre 2019

Début des cours : semaine du 23 septembre

Semestres :
- 1er semestre : du 23 septembre au 19 janvier
- 2nd semestre : du 20 janvier au 18 mai

Examens session 1 :
- examen 1er semestre : du 06 janvier au 18 janvier
- examen 2nd semestre : du 04 mai au 18 mai

Examens session 2 :
- semestre 1 et 2 : du 15 juin au 27 juin

Suspension des activités pédagogiques :


- Du 26 octobre 2019 au soir au 04 novembre 2019 au matin
- Du 21 décembre au soir au 06 janvier au matin
- Du 15 février au soir au 24 février au matin
- Du 04 avril au soir au 20 avril au matin

-7-
4. Emploi du temps général

1er SEMESTRE (S7)


Du 23 septembre 2019 au 19 janvier 2020
Les salles seront précisées ultérieurement

LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI


8H30 EA00705V EA00706V
- Outils théoriques de la Informatique
10H30 recherche H. Barcet
M. Gautreau / J. Jarty

10H30 EA00703V EA00704V (1) EA00702V


- Panorama : Institutions Méthodologie du mémoire Panorama : Géographie
12H30 dans les Amériques T. Courau / A. Yannopoulos des Amériques
H. Sanders M. Gambino / M. Guibert /
J. Rebotier
14H EA00701V
- ChAL* Panorama : Histoire des
16H M. A. Palaisi Amériques
Attention : 13h30-16h00 N. Dessens / S. Rozeaux
Et 16h15-18h30

(1) Mutualisée avec le Master Maghreb


Coordonnateur·rice de l’UE

*ChAL : voir planning et description des interventions p. 32 du Guide et détail des salles dans le fichier annexe « Conférences professeurs invités »..

UE 706 Informatique ou LANSAD ou Option


Si vous choisissez LANSAD ou OPTION (voir liste des UEs conseillées p. 17-19), l’horaire du cours ne doit pas coïncider avec l’emploi du
temps de l’IPEAT. L’emploi du temps, les enseignements et les modalités de contrôle des UE hors IPEAT sont gérés par la composante dont
dépendent les UEs.

-8-
2nd SEMESTRE (S8)
Du 20 janvier 2020 au 18 mai 2020
Les salles seront précisées ultérieurement

LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI


8H30
-
10H30 EA00805V (2)
Rencontre scientifique
10H30 EA0A803V EA00802V M. Guibert / A. Stefani
- Images et Arts Identités, minorités
12H30 A. Yannopoulos / langues
D. Desmas J. Contel / P. Lesbre

14H EA00804V (1) EA0B803V


- ChAL Les différents modèles de Littératures et
16H M. -A. Palaisi colonisations transgénéricité
Attention : 13h30-16h00 E. Sanchez / P. Lesbre M.-A. Palaisi/C. Maury
Et 16h15-18H30
16H
-
18H

(1) Mutualisée avec Master Maghreb


(2) Les six séances auront lieu les 23 janv, 30 janv, 06 fév, 13 fév, 27 fév et 05 mars.
Coordonnateur·rice de l’UE

ChAL : planning des interventions à venir.

UE 806 LANSAD ou Option

L’horaire du cours choisi (voir liste des UEs conseillées p. 28-29) ne doit pas coïncider avec l’emploi du temps de l’IPEAT. L’emploi du temps,
les enseignements et les modalités de contrôle des UE hors IPEAT sont gérés par la composante dont dépendent les UE.

-9-
- 10 -
5. Unités d’enseignement (UE) : Programme et modalités de
contrôle

1er SEMESTRE (S7)


Du 23 septembre 2020 au 19 janvier 2020
UE EA00701V : Panorama Histoire des Amériques
Crédits : 7 ECTS

Jour et heure : Jeudi 14h-16h

Volume horaire : 24H

Equipe pédagogique :
- Nathalie DESSENS mail : dessens@univ-tlse2.fr
- Sébastien ROZEAUX mail : sebastien.rozeaux@univ-tlse2.fr

Coordinatrice : Nathalie DESSENS

Esclavages et abolitions dans les Amériques au XIXe siècle : sources et méthodes.

Ce séminaire envisage une réflexion sur les sources à la disposition de l’historien travaillant
sur l’histoire de l’esclavage et de son abolition dans les Amériques au XIX e siècle, en
particulier aux États-Unis et au Brésil. L’approche comparée envisagée entre deux pays
longtemps et profondément esclavagistes permettra de lancer des réflexions plus larges sur
les questions de sources, de méthodologie et d’historiographie. L’étude portera sur le XIXe
siècle, période d’autant plus significative qu’elle correspond à la fois à l’apogée et au déclin
de l’institution esclavagiste au Brésil comme aux États-Unis. Nous examinerons l’institution
esclavagiste, facteur de tensions politiques graves (pouvant aller jusqu’à la Guerre civile aux
États-Unis) et envisagerons la perspective atlantique de l’histoire de la traite comme de
l’abolition, en nous penchant sur la multiplicité et la complémentarité des approches
possibles de ces deux phénomènes. L’ensemble de la réflexion se fera au prisme de la
question des sources, permettant de dégager des invariants et des différences entre les
différentes régions des Amériques.

Bibliographie :
Alonso, Angela, Flores, votos e balas. O movimento abolicionista brasileiro (1868-88), São
Paulo, Companhia das Letras, 2016.
Azevedo, Célia, Abolicionismo. Estados Unidos e Brasil, uma história comparada (século
XIX), São Paulo, Annablume, 2003.
Bourhis-Mariotti, Claire, L’union fait la force. Les Noirs américains et Haïti, 1804-1893,
Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2016.
Fraga Filho, Walter, Encruzilhadas da liberdade: histórias de escravos e libertos na Bahia
(1870-1910), Campinas, Ed. da Unicamp, 2006.
Halhoub, Sidney, Visões da liberdade: uma história das últimas décadas da escravidão na
Corte, São Paulo, Companhia das Letras, 1990.
Dessens, Nathalie, Myths of the Plantation Societies: Slavery in the West Indies and the
American South, Gainesville, University Press of Florida, 2003.
Dessens, Nathalie et Jean-Pierre Le Glaunec, dossier « Histoires d’esclaves »,
Transatlantica, 2/2012 (https://journals.openedition.org/transatlantica/5723).

- 11 -
Hébrard, Jeant Soares, Mariza de Carvalho (dir.), Dossier « Vies d’esclaves », Brésil(s),
1/2012 (https://journals.openedition.org/bresils/653 ).
Hébrard, Jean (dir.), Brésil, quatre siècles d’esclavage. Nouvelles questions, nouvelles
recherches, Paris, Karthala, 2012.
Gomes, Flávio dos Santos, Quilombos. Communautés d’esclaves insoumis au Brésil, Paris,
Éditions l’Échappée, 2018.
Gómez, Alejandro E., Le spectre de la révolution haïtienne, Rennes, Presses Universitaires
de Rennes, 2013.
Morel, Marco, A revolução do Haiti e o Brasil escravista. O que não deve ser dito. Jundiaí-
São Paulo, Paco, 2017.
Parfait, Claire et Marie-Jeanne Rossignol (ed .), Le Récit de William Wells Brown, esclave
fugitif, écrit par lui-même, Rouen, Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2012.
Parfait, Claire et Marie-Jeanne Rossignol (dir.), « Écrire sur l’esclavage », Revue du
Philanthrope, N°5, Presses Universitaires de Rouen et du Havre, 2014.
Parfait, Claire, Hélène Le Dantec-Lowry et Claire Bourhis-Mariotti (dirs.), Writing History
from the Margins: African Americans and the Quest for Freedom, New York et Londres,
Routledge, 2017.
Raynaud, Claudine (ed.), Récit de Sojourner Truth, Rennes, Presses Universitaires de
Rouen et du Havre, 2016.
Rediker, Marcus, À bord du négrier : Une histoire atlantique de la traite, Paris, Seuil, 2013.
Reis, João José, Rebelião escrava no Brasil: A historia do levante dos Malês, 1835. São
Paulo, Brasiliense, 1986.
Reis, João José, Domingos Sodré, um sacerdote africano: escravidão, liberdade e
candomblé na Bahia do século XIX, São Paulo, Companhia das Letras, 2008.
Rogers, Dominique (dir.), Voix d’esclaves : Antilles, Guyane et Louisiane françaises, XVIIIe-
XIXe siècles, Paris, Khartala, 2015.
Roy, Michaël, Textes fugitifs : Le récit d’esclave au prisme de l’histoire du livre, Paris, Ecole
Normale Supérieure, 2018.
Scott, Rebecca et Hébrard, Jean, Freedom Paper: An Atlantic Odyssey in the Age of
Emancipation, Cambridge, Mass., Harvard University Press, 2014. Également en
version espagnole : Papeles de libertad: Una odisea atlántica en la era de la
emancipación. Habana: Ediciones Union, 2014.

Modalités de contrôle :
Session 1
L’évaluation se fera sous la forme d’un compte-rendu d’ouvrage.
Session 2
L’évaluation sera une réécriture du compte-rendu de l’ouvrage soumis en première session.

UE EA00702V : Panorama Géographie des Amériques

Crédits : 7 ECTS

Jour et heure : Jeudi 10h30-12h30

Volume horaire : 24H

Equipe pédagogique :
- Mélanie GAMBINO mail : gambino@univ-tlse2.fr
- Martine GUIBERT mail : guibert@univ-tlse2.fr
- Julien REBOTIER mail : julien.rebotier@cnrs.fr

Coordinatrice : Martine GUIBERT

- 12 -
Présentation de l’enseignement :
L’objectif du cours est de permettre aux étudiant.es de saisir les grands enjeux
contemporains des espaces et des sociétés dans les Amériques (Amérique latine, Canada,
États-Unis, Caraïbes), en lien avec l’inscription territoriale des activités humaines, leurs
impacts sur les ressources locales, l’organisation des lieux de vie des populations, les
transformations des paysages. Á travers les thèmes classiques de la géographie régionale,
le cours propose donc de réfléchir à la configuration des États-nations du continent
américain, ou des grands ensembles régionaux, selon les trajectoires historiques et
culturelles, les représentations et les pratiques qui imprègnent l’usage de l’espace et des
ressources, les choix économiques. Les thématiques suivantes, sans prétendre à
l’exhaustivité, sont abordées : la faible densité, les inégalités et ségrégations socio-spatiales,
le développement et le mal-développement, le rapport à l’environnement et la prise en
compte de la nature dans espaces ruraux, les espaces et les acteurs des activités agricoles,
l’urbanisation et les dynamiques urbaines, la question énergétique, les effets structurants
des systèmes de transport, la géographie électorale, les expériences d’intégration régionale,
les notions de puissances émergentes/émergées, la nouvelle donne géopolitique, etc.

Supports : chaque cours est accompagné de documents scientifiques (articles, ouvrages


universitaires, cartes, photos, documents audio-visuels) et/ou d’articles de presse. Certains
d’entre eux sont utilisés en séance, les autres sont à lire attentivement en dehors du cours.

Bibliographie indicative :
Les références bibliographiques sont données et présentées tout au long du semestre. Pour
introduire le cours, il est conseillé de connaître :
BAILLY Antoine, DOREL Gérard, RACINE Jean-Bernard et VILLENEUVE Paul (coord.),
1999, États-Unis, Canada, Géographie Universelle, Tome 4, Paris, Ed. Reclus/Belin, 480 p.
BATAILLON Claude, DELER Jean-Paul et THÉRY Hervé (dir.), 1991, Amérique latine,
Géographie Universelle, Tome 2, Paris, Ed. Reclus/Belin, 480 p.
CARROUÉ Laurent, COLLET Didier et RUIZ Claude, Les Amériques, Paris, Ed. Bréal, 2008,
302 p.
DABÈNE, Olivier (sous la dir. de), 2016, Atlas de l’Amérique latine – Croissance, la fin d’un
cycle, Paris, Autrement, 80 p.
FAVIER Franck, 2012, Amériques – Un continent, deux modèles, Paris, Ed. Ellipses, Coll.
Géopolitique des continents, Prépas ECS, 253 p.
LERICHE Frédéric (sous la dir. de).), 2016, Les États-Unis. Géographie d’une grande
puissance, Paris, Ed. A. Colin, 319 p.
MONTÈS Christian et NÉDÉLEC Pascale, 2016, Atlas des États-Unis. Un colosse aux pieds
d’argile, Paris, Ed. Autrement, 95 p.
MUSSET Alain et PIBOUBÉS Jean-Yves (éd.), 2017, Géopolitique des Amériques, Paris,
Nathan, 397 p.
ROUQUIÉ Alain, 2016, Le siècle de Perón. Essai sur les démocraties hégémoniques, Paris,
Ed. du Seuil, 409 p.
Revues latino-américanistes : Cahiers des Amériques latines, Caravelle, Espaces latinos,
ORDA – L’Ordinaire des Amériques, Problèmes d’Amérique latine, Cahiers d’ALHIM, etc.
Revues de géographie et revues pluridisciplinaires

Modalités de contrôle :
Session 1
Deux exercices permettent aux étudiant·es de réfléchir aux dimensions spatiales vues en
cours :
1) Dans le cadre d’un exposé oral de 15 minutes, l’étudiant·e explique ce qu’il/elle a retenu
du cours de la semaine précédente. Il/elle utilise un diaporama (type ppt), constitué d’une
diapositive avec son nom, le thème, la question thématique soulevée, d’une à deux
diapositives reprenant des éléments du cours ou présentant un document illustratif qu’il/elle
a sélectionné, une carte, un extrait d’un article de presse, et d’une diapositive conclusive.

- 13 -
2) À la fin du semestre, l’étudiant·e remet une composition écrite de 5 pages (Police
équivalent Times new roman, taille 12, interligne simple, avec un ou deux documents
illustratifs) qui traite de son sujet de recherche dans une perspective géographique (à
travers les notions-clés d’espace, densité, ressource, paysage, distance, etc.).
Chaque exercice représente 50% de la note finale du module.

Session 2
Remise d’un commentaire de documents textuels et/ou iconographiques de 5 pages environ
(Police équivalent Times new roman, taille 12, interligne simple).

UE EA00703V : Panorama Institutions dans les Amériques


Crédits : 7 ECTS

Jour et heure : Mardi 10h30-12h30

Volume horaire : 24H

Equipe pédagogique :
- Hilary SANDERS mail : hilary.sanders@gmail.com

Coordinatrice : Hilary SANDERS

Présentation de l’enseignement :
Ce cours examinera les politiques fédérales de régulation des flux migratoires et les
politiques publiques locales de gestion des populations immigrantes mises en place en
Amérique du Nord de la fin du dix-neuvième siècle jusqu’à nos jours. D’une part, nous
analyserons l’évolution du cadre législatif afin de contextualiser les processus de sélection
des populations accueillies et d’en comprendre les enjeux et les limites. D’autre part, nous
examinerons les conditions de participation des nouveaux arrivants à la société d’accueil. Il
s’agira d’explorer les logiques d’implantation des immigrants et d’étudier les réactions de la
société d’accueil, notamment à l’échelle locale. Ainsi, nous nous intéresserons aux initiatives
visant à exclure les immigrants des services publics et à renforcer les mesures sécuritaires à
leur égard, ou à l’inverse, à les accompagner vers l’acquisition d’une nouvelle citoyenneté.

Bibliographie :
Castles, Stephen et al, The Age of Migration, 5e édition, Guilford Press : New York, 2013
Fitzgerald, David et Cook-Martin, David, Culling the Masses : the Democratic Origins of
Racist Immigration Policy in the Americas, Harvard University Press : Cambridge,
Massachussets, 2014
Massey, Douglas et al, Beyond Smoke and Mirrors : Mexican Immigration in an Era of
Economic Integration, Russel Sage : New York, 2002
Varsanyi, Monica (dir.), Taking Local Control : Immigration Policy Activism in U.S. Cities and
States, Stanford University Press : Stanford, California, 2010
Zolberg, Aristide, A Nation by Design : Immigration Policy in the Fashioning of America,
Russel Sage : New York, 2006

Modalités de contrôle :
Session 1
Une présentation orale, individuelle ou collective (au choix), d'un article
scientifique figurant sur la liste bibliographique distribuée en début de
semestre.

Session 2

- 14 -
Un compte-rendu critique de 5-6 pages d'un article scientifique figurant sur la liste
bibliographique distribuée en début de semestre.

UE EA00704V : Méthodologie du Mémoire de Master


Crédits : 3 ECTS

Jour et heure : Mercredi 10h30-12h30

Formation obligatoire à la recherche en bibliothèque


BUC, Salle de formation n°1
 Date à définir : visite BUC et visite CEDOCAL. Intervenantes : Sylvie Gouget et
Margarita Rault.
 Date à définir : Savoir interroger les catalogues et les bases
bibliographiques du réseau. Intervenante : Sylvie Gouget (SCD).
 Date à définir : Savoir interroger les ressources latino-américaines. Intervenante :
Margarita Rault (CEDOCAL).

Volume horaire : 24H + 6H formation BUC/CEDOCAL

Equipe pédagogique :
- Thérèse COURAU mail : therese.courau@univ-tlse2.fr
- Alexis YANNOPOULOS mail : yannopoulos@gmail.com

Coordinatrice : Thérèse COURAU

Présentation de l’enseignement :
Cet enseignement de « Méthodologie du mémoire de Master » aura pour objectif de poser
les bases de la méthodologie de la recherche et d’accompagner les étudiant·es dans le
cadre de la réalisation de leur travail de mémoire universitaire de Master 1, en fonction des
différentes disciplines dans lesquelles ils/elles s’inscrivent et à partir d’une réflexion en lien
direct avec leur sujet. Nous envisagerons ainsi les modalités et les enjeux des grandes
étapes de la démarche de recherche à partir des questions pratiques auxquelles sont
confronté.es les étudiant·es au cours de ce premier apprentissage de la recherche. Ces
questions concerneront principalement la détermination du sujet et le passage du choix d’un
thème d’étude à la construction d’un objet de recherche, la réalisation des recherches
bibliographiques, la construction de l’état de la question ainsi que l’élaboration d’un cadre
théorique, d’une problématique et d’hypothèses de recherche. Nous aborderons également
les questions liées à la rédaction scientifique et aux normes bibliographiques.
Afin de travailler de façon collective et de favoriser les échanges, les étudiant·es seront
invité·es à utiliser les forums en ligne sur IRIS. Chaque étudiant·e ouvrira un fil de
discussion autour de son sujet de mémoire et participera aux fils de discussion de ses
camarades chercheur·es. Les étudiant·es animeront également des fils de discussion plus
généraux autour de problématiques transversales mais aussi pour la méthodologie pour
chaque discipline.

Modalités de contrôle
Session 1
Dossier à rendre à la directrice/au directeur de recherche rendant compte de l’état
d’avancement de la recherche comprenant la présentation synthétique :
- du sujet de recherche (une demi page),
- de l’état de la question (une page),
- du cadre théorique/méthodologique (grille d’analyse) et de la problématique (une
page et demi),

- 15 -
- des sources bibliographiques (une page). La bibliographie, rendant compte des
recherches effectuées au cours du premier semestre, sera classée par rubrique.
Les sources citées dans le corps du texte seront référencées en note de bas de page.
Mise en forme : Times New Roman 12, interligne 1,5.

Session 2
Modalités identiques à la session 1.

UE EA00705V : Outils théoriques de la recherche


Crédits : 3 ECTS

Jour et heure : Mardi 8h30-10h30

Volume horaire : 24H

Equipe pédagogique :

- Marion GAUTREAU mail : marion.gautreau@yahoo.com


- Julie JARTY mail : jarty@univ-tlse2.fr

Coordinatrice : Marion GAUTREAU

Présentation de l’enseignement :
L’UE « Outils théoriques de la recherche » vise à familiariser les étudiant·es à la question de
la méthodologie appliquée à un objet de recherche. En prenant pour sujet la question des
mobilisations collectives féministes dans le cône sud, nous utiliserons deux boîtes à outils
différentes, celle de la sociologie et celle du cinéma, afin d’analyser certaines des
revendications contemporaines (par exemple celles de l’accès au droit à l’IVG en Argentine).
L’objectif est d’expliciter une démarche de recherche en montrant comment appliquer à une
étude de cas des théories liées à une discipline. Nous appréhenderons donc la question des
mouvements sociaux et des revendications pour les droits des minorités sexuelles et de
genre en se positionnant du côté des actrices et des acteurs se positionnant à différents
niveaux de la réalité sociale (sociologie) puis du côté de la représentation (cinéma).

Le cours se déroulera en 12 semaines lors desquelles nous verrons :


- La présentation de la thématique des mouvements sociaux, féministes notamment,
et des revendications des droits
- Les questions théoriques et méthodologiques liées aux études en sociologie
- Les questions théoriques et méthodologiques liées aux études cinématographiques
- L’analyse de 2 mouvements sociaux, vus chacun à travers un film
- Deux séances seront consacrées à l’évaluation en groupe

Bibliographie :
Bibliographie cinéma
- Jacques AUMONT, L’image, Paris, Armand Colin, 2011 (3e éd.)
- Laurent JULLIER, L’analyse de séquences, Paris, Armand Colin, 2011
- Laurent JULLIER, Analyser un film. De l’émotion à l’interprétation, Paris, Flammarion,
2012
Bibliographie sociologique
- Mabel BELLUCCI, 2014, Historia de una desobediencia. Aborto y feminismo, Ciudad
Autónoma de Buenos Aires: Capital Intelectual, 520 p.
- Isabelle CLAIR, 2016, « Faire du terrain en féministe », Actes de la recherche en
sciences sociales, n° 213, pp. 66-83.

- 16 -
- Ioana CIRSTOCEA et Isabelle GIRAUD, 2015, « Pluralisme dans les mouvements
féministes contemporains », L'Homme & la société, vol. 198, n° 4, pp. 29-49.

Modalités de contrôle
Session 1
- Un travail de groupe présenté à l’oral en 20 mn avec l’aide d’une présentation
powerpoint ou prezi en sociologie OU en cinéma (60% de la note)
- Devoir à la maison : présentation filmée de 10 mn sur un sujet en rapport avec la
thématique des conflits sociaux-environnementaux (40% de la note)
-
Session 2
- Un dossier de 4 pages présentant une analyse filmique ou une analyse sociologique
de mobilisations féministes.

UE EA00706V : Informatique OU LANSAD OU OPTION

Crédits : 3 ECTS

Les étudiant·es doivent choisir entre l’UE Informatique, proposée par l’IPEAT ou une
UE de LANSAD ou Option, hors IPEAT, dans les départements de l’UT2J.

 Informatique

Jour et heure : Jeudi 8h30-10h30

Volume horaire : 24H

Equipe pédagogique :
- Hugues BARCET mail : hugues.barcet@univ-tlse2.fr

Coordinateur : Hugues BARCET

Présentation de l’enseignement
Cette UE technique vise à présenter le plus exhaustivement possible les logiciels
indispensables au cursus de Master et à ses obligations : recherche, rédaction de mémoire,
présentation de résultats... L’enseignement est dispensé dans une salle équipée en
ordinateurs permettant aux étudiant·es d’allier la pratique à la théorie. Dans la mesure du
possible, la priorité sera donnée à des logiciels gratuits.
Le programme, qui pourra être adapté suivant les connaissances du public présent, sera le
suivant :
- Généralités informatiques : le système d’exploitation, les échanges de données, la
sauvegarde, la sécurité, le droit des données …
- Utilisation avancée du traitement de texte : styles, tables des matières, tables des
illustrations, renvois, versions...
- Utilisation avancée du tableur : fonctions, formules, tableaux croisés, graphiques,
base de données …
- Logiciel de présentation multimédia : création d’un diaporama.
- Logiciel de Dessin Assisté par Ordinateur (DAO) : création de logos, schémas
vectoriels …
- Logiciel de retouche d’image : formats, recadrage, effets, retouche …
- Gestion de bibliographie : récupération de références, intégration à un mémoire …

- 17 -
- Cartographie statistique : création de cartes statistiques à partir de données
existantes, création de son fond de carte et des données associées.

Bibliographie
https://wiki.documentfoundation.org/Documentation
https://inkscape.org/fr/apprendre/didacticiels/
https://www.gimp.org/docs/
https://www.zotero.org/support/
http://philcarto.free.fr/DOCSDEGRANIT/ADES.html

Modalités d’évaluation :
Session 1
L’évaluation sera constituée d’exercices synthétisant les formations aux logiciels à réaliser
sur ordinateur. Le rendu sera les plus souvent numérique.

Session 2
Exercice sur ordinateur à partir des logiciels étudiés en cours (2H).

 LANSAD (Liste d’UE conseillées)

Emploi du temps, présentation et modalités d’évaluation : disponible dans les


départements concernés.

Anglais
ANB1AOLV Anglais préparation au niveau B1A
ANB2AOLV Anglais préparation au niveau B2A
ANC1AMLV Anglais : préparation au niveau C1A (master)

Espagnol
ESA1AOLV Espagnol : préparation au niveau A1A
ESA2AOLV Espagnol : préparation au niveau A2A
ESB1AOLV Espagnol : préparation au niveau B1A
ESB2AOLV Espagnol : préparation au niveau B2A
ESC1AOLV Espagnol : préparation au niveau C1A

Portugais
PRA1AOLV Portugais : préparation au niveau A1A
PRA2AOLV Portugais : préparation au niveau A2A
PRB1AOLV Portugais : préparation au niveau B1A
PRB2AOLV Portugais : préparation au niveau B2A

Langues amérindiennes
ESQA1ALV Langue quechua : initiation
ESNA1ALV Langue nahuatl : initiation

 Option (Liste d’UE conseillées)

Emploi du temps, présentation et modalités d’évaluation : disponible dans les


départements concernés.

Anthropologie – Ethnologie
AE00704V Anthropologie du genre, de la sexualité et de la santé
AE010P7V Introduction à l’anthropologie : théorie et pratique

- 18 -
Histoire
HI1C702V Mondes extra-européens : théories et pratiques
HI1D702V Économie, sciences et techniques
HI2D702V Nouvelles approches de l'Histoire culturelle

Les UEs optionnelles/LANSAD listées ci-dessus viennent compléter le diplôme et sont


recommandées en priorité (sous réserve de compatibilité des EDT). D’autres UEs
optionnelles/LANSAD, proposées par les Masters des départements d’études anglophones,
d’études hispaniques, d’histoire, et de philosophie pourraient aussi utilement compléter le
parcours en fonction de vos objectifs professionnels et/ou universitaires. Liste complète :
http://www.univ-tlse2.fr/accueil/formation-insertion/odf-2016-2020/ue-706-lv-ou-option-
419694.kjsp?RH=odf2016

- 19 -
2nd SEMESTRE (S8)
Du 20 janvier 2020 au 18 mai 2020

UE EA00801V : Mémoire
Crédits : 12 ECTS

Equipe pédagogique : tous les encadrant·es de mémoire

Coordinatrice : Alexandra Angéliaume-Descamps mail : angeliau@univ-tlse2.fr

Présentation:
La préparation du mémoire se fait sous la direction d’un·e enseignant·e-
chercheur/chercheuse chargé·e de suivre le travail de l’étudiant·e tout au long de l’année et
de le conduire à la soutenance. Cet enseignant·e accepte le travail de direction en tenant
compte des thématiques de recherche choisies par l’étudiant·e et de ses propres
compétences. Elle/Il aide l’étudiant·e à ajuster ses centres d’intérêt aux possibilités
concrètes dont elle/il dispose pour mener à bien une recherche complète au long d’une
année universitaire, lui donne des indications de lecture et accompagne son travail
d’écriture.

Le mémoire du M1 est le compte rendu d’une recherche complète développée par


l’étudiant·e, accompagné·e dans cette expérience par sa directrice/son directeur de
recherche. Le mémoire doit comprendre environ 50 pages. Les prémisses de son
élaboration sont enseignées en UE EA00704V. Il est soutenu devant un jury présidé par
un·e enseignant·e-chercheur/chercheuse, jury auquel participe également la directrice/le
directeur de recherche, qui seconde le/la président·e.

UE EA00802V : Représentations culturelles : Identités, minorités,


langues

Crédits : 3 ECTS

Jour et heure : Mercredi 10h30-12h30

Volume horaire : 24H

Equipe pédagogique :
- Patrick LESBRE mail : tezcocop@gmail.com
- José CONTEL mail : jose.contel@univ-tlse2.fr

Coordinateur : Patrick LESBRE

Présentation de l’enseignement :

Expressions culturelles et inter-culturalité dans les Amériques : Ecritures


amérindiennes préhispaniques et coloniales. Résistances culturelles et religieuses.
Ce cours sera divisé en deux parties, l'une plus socio-historique (M. Lesbre), l'autre plus
centrée sur la religion (M. Contel).

Cours de P. Lesbre :

- 20 -
Ecritures amérindiennes préhispaniques et coloniales : usages, destruction,
renouveaux et déclins.
Du manuscrit pictographique à la chronique alphabétique.
Le cours tentera de faire la présentation du système d'écriture pictographique préalable à la
conquête, et de sa découverte progressive par les Espagnols, mettant fin à trente ans de
supériorité coloniale en présentant une tradition graphique amérindienne (livres, scribes,
forme d'écriture). On étudiera la transition coloniale qui voit, après d'inévitables destructions,
cette tradition se poursuivre grâce à son acceptation comme preuve dans les tribunaux. Elle
tentera de s’adapter aux nouvelles normes coloniales et de concurrencer l'écriture
alphabétique (phonéticisme, évolution des signes numériques etc.) avant de péricliter suite
aux épidémies (abandon du pictographique relégué au rang d'illustrations). Au Pérou les
quipus, un temps acceptés devant les tribunaux, seront impitoyablement poursuivis et
détruits. Les écrits alphabétiques en langues amérindiennes seront également abordés
(Annales de Tlatelolco, Popol Vuh, Chilam Balam etc.).
Ce cours sera décliné en six parties :
1. Découverte des codex mésoaméricains par les conquistadors espagnols (chronologie,
géographie, destructions)
2. Ecriture aztèque (usages, type de codex)
3. Maintien colonial des codex (justice, mémoire des alliés indiens, plaintes devant les
tribunaux, registres de tributs, etc.)
4. Cartes géographiques et Relations géographiques, généalogies
5. Adaptation, évolution, création (Matricula de Huexotzinco, prénoms chrétiens, titres
coloniaux, phrases, testerianos etc.). Déperdition (illustrations)
6. Le destin contrarié des quipus coloniaux. Les écrits alphabétiques en langues
amérindiennes.

Cours de J. Contel :
Identités et survivances religieuses au Mexique.
Signes intemporels méso-américains. Des bas-reliefs olmèques aux rites
contemporains.
La tradition religieuse méso-américaine peut être abordée à partir de l’archéologie, des
manuscrits pictographiques préhispaniques obéissant à leurs propres codes, des manuscrits
biculturels copies des codex préhispaniques mais comportant des gloses en espagnol ou en
italien. Dans ce cours nous étudierons les rites de demande de pluie de l’époque
préhispanique à nos jours, en passant par l’époque coloniale où se négocie la place des
religions amérindiennes : résistances religieuses, syncrétisme et répression coloniale
(procès des indiens idolâtres). Nous étudierons les rites contemporains de l’Etat de
Guerrero (la lutte des hommes-jaguars) et du Mexique central.
Le cours se déclinera en 6 parties :
1. Les bas-reliefs de Chalcatzingo (Morelos)
2. Les manuscrits préhispaniques du Mexique central : (Codex Borgia, codex Vaticanus B,
Codex Borbonicus, Tonalamatl Aubin)
3. Codex biculturels : livre indigène + livre européen (Codex Telleriano Remensis, Códice
Tudela)
4. Sources alphabétiques : enquêtes avec illustrations (Primeros Memoriales, Códice
Florentino,).
5. Procès d’indiens idolâtres et résistances religieuses.
6. Rites contemporains, syncrétisme et identité mexicaine

Bibliographie :
Cours de P. Lesbre
HILL BOONE, Elizabeth.
2007 Cycles of Time and Meaning in the Mexican Books of Fate, Austin, University of
Texas Press. (sur les calendriers)

- 21 -
2000 Stories in Red and Black. Pictorial histories of the Aztecs and Mixtecs, Austin,
University of Texas Press. (sur les codex historiques, annales)
LEÓN-PORTILLA, Miguel.
2003 Códices. Los antiguos libros del nuevo mundo, México, Aguilar.
1996 El destino de la palabra. De la oralidad y los glifos mesoamericanos a la escritura
alfabética, México, Fondo de Cultura Económica.
LOCKHART, James, les chapitres 8 (Ways of writing, pp. 326-373) et 9 (Forms of
expression, pp. 374- 426) du livre de The Nahuas After the Conquest, Stanford University
Press, 1992. Une version en espagnol est éditée par le Fondo de Cultura Económica,
México.
WOOD, Stephanie G.,
1997 Transcending Conquest. Nahua Views of Spanish Colonial Mexico, Norman,
University of Oklahoma Press.

Cours de J. Contel
GROVE, David
1984 Chalcatzingo. Excavations on the Olmec Frontier. Thames and Hudson, London.
GRUZINSKI, Serge.
1985 Les Hommes-dieux du Mexique. Pouvoir indien et société coloniale. XVIe-XVIIe
siècles. Paris : Editions des Archives Contemporaines.
HILL BOONE, Elizabeth.
2007 Cycles of Time and Meaning in the Mexican Books of Fate, Austin, University of
Texas Press. (sur les calendriers)
Procesos de indios idólatras y hechiceros.
1912 México: Publicaciones del Archivo.General de la Nación., tome III.
STRESSER PEAN, Guy
2005 Le Soleil-Dieu et le Christ. La christianisation des Indiens du Mexique, Paris,
L’Harmattan.
1997 Transcending Conquest. Nahua Views of Spanish Colonial Mexico, Norman,
University of Oklahoma Press.

Modalités de contrôle :
Session 1
Un dossier de 5 pages (illustrations et bibliographie non comprises), Time New Roman 12,
interligne simple, sur une thématique de votre choix concernant les codex ou la religion
(préhispanique, coloniale, contemporaine).
Pour les codex, évitez les hors sujet du type le corps chez les Aztèques sans aucun
document pictographique associé. Soit un seul codex quand il est suffisamment complexe
(Borbonicus, Borgia, Xolotl), soit plusieurs si ce sont des codex coloniaux de quelques
pages seulement (pensez à explorer les liens web indiqués). Vous pouvez choisir un thème
abordé en cours à condition de ne pas reprendre les mêmes exemples.
Les sujets sur les manuscrits pictographiques peuvent concerner la société préhispanique
ou coloniale, l'histoire, l'écriture ou la religion préhispanique (en vous basant sur des extraits
de codex). Ils doivent comporter l'analyse de plusieurs images, si possible de sources
différentes. Tous les sujets sont possibles à condition de ne pas faire de plagiat.
Exemples d’ordre religieux :
- Le corps, la nature dans les codex
- Cosmovision nahua
- La représentation des divinités préhispaniques (Tlalloc, Quetzalcoatl, Chicomecoatl
etc.)
- Les offrandes religieuses
- Une des vingt fêtes religieuses annuelles
- Une fête mobile (atamalcualiztli, Feu Nouveau, etc.)
- Une des treizaines du tonalpohualli
- Un des vingt signes du calendrier

- 22 -
Exemples d’ordre sociétaux ou historiques :
- La migration mexica (ou la fondation de Mexico)
- La rencontre de Cortés et Moctezuma (ou la mort de Moctezuma, ou le massacre du
Templo Mayor etc.)
- La représentation des femmes, des hommes, des seigneurs (indiens ou espagnols),
etc.
- La représentation des conquistadors, des religieux espagnols, de la Malinche, des
Noirs, etc.
- La représentation des nouveaux animaux introduits par les Espagnols (chevaux,
moutons, bovins, porcs) ou bien des nouveaux édifices ou objets coloniaux non
connus des Indiens (églises, cloches, armes à feu, charrettes etc.)
- Les instruments de musique (préhispaniques et/ou coloniaux) dans les codex
- Les châtiments
- La violence coloniale
- Exemples concernant l'écriture pictographique :
- Les volutes de parole (ou de fumée)
- Evolution d’un glyphe particulier non calendaire
- La déperdition des glyphes (ou bien l'occidentalisation progressive de certains
éléments pictographiques comme les traces de pas ou le glyphe de l'eau)
- Copies du Lienzo de Tlaxcala
- Codex cartographiques
- La musique dans les codex

Pour les sujets concernant la religion votre travail peut porter sur la religion
préhispanique (l'analyse d'une divinité, la cosmovision, le calendrier ou les rites etc.),
l'évangélisation coloniale (syncrétisme voulu), les résistances amérindiennes (procès de
caciques idolâtres, syncrétisme subi par les Espagnols, résistance de rites), les résistances
afro-américaines (santería, candomblé etc.), les rites contemporains.
La principale différence avec le choix d'un sujet Codex est qu'ici les images ne priment pas
et que vous pouvez faire votre analyse sans utiliser une seule image. Sauf si vous
souhaitez faire un dossier à partir de DVD scientifiques concernant des rites amérindiens
contemporains.
Proposition de sujets concernant la religion :
- Une divinité préhispanique aztèque (nom, fonctions, attributs, etc.)
- Les rites préhispaniques du Mexique central (ceux associés aux 18 festivités de
l'année, ou ceux de fêtes autres)
- Le calendrier religieux
- Les sacrifices humains
- L'évangélisation coloniale (baptêmes collectifs, éradication de l'idolâtrie etc.)
- Le syncrétisme voulu par les religieux espagnols (inculturation du christianisme,
tolérances) et celui subi du fait des résistances religieuses amérindiennes
- La traduction de ce syncrétisme en matière d'art religieux (art plumassier, fresques
ou peintures murales, textes, chants, danses etc.)
- Les résistances religieuses indigènes ou noirs (vous pouvez en choisir une
observée par différents auteurs ou à différentes époques: divination, 'sorcellerie', médecine,
nahualisme, etc.)
- Les procès d'Indiens idolâtres (aussi bien au XVIe siècle qu'au début du XVIIIe
siècle)
- Les rites indigènes contemporains (le tinku en Bolivie, les hommes-jaguars au
Guerrero, diverses danses andines ou mexicaines à forte consonance indienne, les
sacrifices d'animaux ou encore les survivances religieuses alimentaires)

Pour les rites ou procès d’indiens idolâtres


- Présentation et analyse d’un procès.

- 23 -
- Présentation et analyse d’une des fêtes religieuses à travers les sources
alphabétiques.
- Présentation et analyse d’un rite

Tous ces dossiers devront être basés sur PLUSIEURS articles ou travaux et non se
contenter d’en résumer un seul (les références pourront être mises en notes de bas de page
et en bibliographie finale), ni de se limiter aux informations générales grand public.
Vous pouvez choisir un thème abordé en cours à condition de ne pas reprendre les mêmes
exemples. Les exemples de sujets traités (religion, histoire, société, colonial, écrit etc.)
seront proposés et restent libres à condition d'éviter le plagiat si votre thème est déjà abordé
par quelqu'un d'autre.

Session 2
Modalités identiques à la session 1

UE EA0A803V : Représentations culturelles : Images et Arts


Crédits : 3 ECTS

Jour et heure : Mardi 10h30 – 12h30

Volume horaire : 24H

Equipe pédagogique :

- Davy DESMAS mail : davy.desmas@gmail.com


- Alexis YANNOPOULOS mail : yannopoulos@gmail.com

Coordinateur : Davy DESMAS

Présentation de l’enseignement :

Le cours sera composé de deux volets, portant respectivement sur l’image fixe (peinture) et
l’image animée (cinéma) latino-américaines. Ce dernier volet, assuré par M. Yannopoulos,
s’intitule « La fabrique des contre-archives : cinéma, genre et intersectionnalité dans le Cono
Sur ». Depuis le début du 3e millénaire, la production des réalisatrices du Cono Sur est de
plus en plus riche et variée. A partir des travaux de Foucault, De Lauretis et Haraway, nous
l'envisagerons comme une contre-archive qui renouvelle le canon cinématographique en
rendant visible les rapports de domination intersectionnels (genre, sexe, classe, etc.). Nous
évoquerons tout d'abord l'œuvre emblématique de la Chilienne Marcela Said qui questionne
l'archive sociale et culturelle en soulevant des questions fondamentales de mémoire
historique. Nous observerons ensuite comment Virna Molina et Ernesto Ardito proposent
une représentation de la réalité contemporaine argentine à cheval entre le documentaire et
la fiction mais toujours depuis une perspective minoritaire. Nous nous concentrerons enfin
sur les deux dernières œuvres de Lucrecia Martel, La mujer sin cabeza (2008) et Zama
(2017), temporellement distanciées mais qui engendrent une réflexion profonde à partir d'un
questionnement radical du récit cinématographique. Ce cours sera associé avec des
projections et des ateliers-rencontres en présence de réalisatrices invitées dans le cadre des
31e Rencontres Cinélatino de Toulouse (du 22 au 31 mars 2019). Le second volet du cours,
assuré par M. Desmas, s’intitule « Métissage et intericonicité dans la peinture hispano-
américaine ». Il se propose d’étudier l’œuvre de plusieurs grands artistes latino-américains
des XXe et XXIe siècles (Herman Braun Vega, Frida Kahlo, Wilfredo Lam et David Alfaro
Siqueiros) au prisme des notions de métissage et d’intericonicité. Par-delà la mise en
lumière d’une démarche esthétique fondée sur la citation et la convocation de référents de

- 24 -
diverse nature, il s’agira de voir comment les multiples phénomènes de circulation, de
transfert et de dialogue qui apparaissent entre les codes graphiques présents dans les
œuvres mentionnées se font les vecteurs d’une réflexion plus large sur le métissage,
particulièrement prégnant, historiquement et artistiquement parlant, sur le continent
américain. Le travail mené avec les étudiants devra par ailleurs permettre de redéfinir les
contours de la méthodologie de l’analyse iconographique.

Bibliographie

Image fixe (bibliographie indicative, qui sera complétée pendant les cours) :
Arroyo, Eduardo, « Diálogo en el taller », Herman Braun-Vega. Catálogo del Antiguo Museo
Español de Arte Contemporáneo, Madrid: Ministerio de Cultura, septiembre /
diciembre, 1992, p. 12-28.
Benjamin, Walter. « L’œuvre d’art à l’heure de sa reproductibilité technique » (1939).
Œuvres, Tome III. Paris : Gallimard, 2000 : 269-316.
Bessière, Bernard / Bessière, Christiane / Mégevand, Sylvie, La peinture hispano-
américaine, Ed. du Temps, Nantes, 2008.
Besson, Rémy. « Prolégomènes pour une définition de l’intermédialité ». Cinémadoc,
http://culturevisuelle.org/cinemadoc/2014/04/29/prolegomenes/. 29 avril 2014.
Beylot, Pierre (dir.). Emprunts et citations dans le champ artistique. Paris : L’Harmattan,
2004.
Bracho, Jorge, « Narrativa e identidad. El mestizaje y su representación historiográfica »,
Latinoamérica. Revista de Estudios Latinoamericanos, México, No 48, janvier 2009,
p. 55-86.
Chalumeau, Jean-Luc, « Multiplicidad de estilos, unidad de lenguaje », Braun-Vega.
Catálogo. Paris : Somogy éditions d’Art, 2002, p. 10-39.
Gac, Roberto, « Maître de l’Interpicturalité », Espace Latinos, No 203-204, mai-juin 2003, p.
1-10.
García Canclini, Néstor, Culturas híbridas: estrategias para entrar y salir de la modernidad,
Buenos Aires: Sudamericana, 1992.
Santa Cruz, César, La citation dans la peinture latino-américaine contemporaine. De la
peinture coloniale au Pop Art péruvien, Thèse de doctorat en arts, Université de
Bordeaux Montaigne, 2013.
Siurana Roglán, Manuel, Braun Vega y sus maestros, un recorrido por la historia del arte,
Teruel: Diputación Provincial de Teruel / Museo de Teruel / Asociación cultural para
la recuperación del Patrimonio, 2006.

Image animée :

Filmographie
Marcela Said : I love Pinochet (2001), Opus Dei, una cruzada silenciosa (2006), El mocito
(2011), El verano de los peces voladores (2013), Mariana (los perros) (2017)
Virna Molina et Ernesto Ardito : Corazón de fábrica (2008), Memoria Iluminada (2008),
Sinfonía para Ana (2018).
Lucrecia Martel : La mujer sin cabeza (2008) et Zama (2017)

Archives / Études de genre


CARRI Albertina, « Cuestión de imagen », Cinémas d’Amérique latine, N°21, p.30-41.
DE LAURETIS Teresa, Alicia ya no. Feminismo, semiótica, cine, Cátedra, Madrid, 1992.
DORLIN Elsa, RODRIGUEZ Eva, Penser avec Donna Haraway, Presses Universitaires de
France, Collection Actuel Marx, 2012.
FOUCAULT, Michel, L’archéologie du savoir, Paris, Gallimard, 1969.
HARAWAY, Donna, Manifeste cyborg et autres essais. Sciences - Fictions – Féminismes,
Paris Éditions Exils, 2007.

- 25 -
Numéro spécial « Femmes de cinéma », Cinémas d'Amérique Latine, n°22, 2014,
https://journals.openedition.org/cinelatino/677.

Modalités de contrôle :
Session 1
Les étudiant·es devront rendre un dossier portant sur l’un des deux volets du cours, après
avoir défini le sujet en accord avec l’enseignant responsable. À partir des problématiques
débattues en cours, vous analyserez une image ou une séquence de film en effectuant une
mise en rapport avec les tensions socio-historiques. Selon votre spécialité, l'accent sera
porté soit sur les choix esthétiques de l’image/film, soit sur les phénomènes socio-
historiques. Vous terminerez votre travail en effectuant un parallèle avec d'autres œuvres ou
phénomènes qui concernent l'ensemble des Amériques. Le dossier sera à remettre lors de
la dernière semaine de cours et sera rédigé en corps 12, interligne 1,5, police Times New
Roman. Il devra être constitué d’un sommaire, d’une introduction qui reviendra sur la
problématique choisie et justifiera le sujet, d’un développement argumenté, ainsi que d’une
conclusion et d’une courte bibliographie.

Session 2
Modalités identiques à la session 1

UE EA0B803V : Représentations culturelles : Littératures et


transgénéricité
Crédits : 3 ECTS

Jour et heure : Jeudi 14h-16h

Volume horaire : 24H

Equipe pédagogique :
Marie Agnès PALAISI mail : marie-agnes.palaisi@univ-tlse2.fr
Cristelle MAURY mail : cristelle.maury@univ-tlse2.fr

Coordinatrice : Marie Agnès PALAISI

Présentation de l’enseignement :
Partie 1 : Littérature mexicaine (Marie-Agnès Palaisi)
La transgénéricité dans la cyberlittérature. L’exemple de Minificción para niñxs lgtbi de
Sayac Valencia.

Dans cette UE il s’agira d’étudier la transgénéricité à partir de l’analyse d’une œuvre : la série
de mini-fictions que Sayac Valencia publie sur son blog intitulé « Amarillo y rayas ». Le
corpus cyber-littéraire se prête encore davantage à la transgénéricité qu’un corpus destiné à
une publication papier.
Le recueil de Sayac Valencia, de forme poétique, mêle la musique, la photographie, la poésie
dans une forme souple dont l’architecture est modifiable par la·le lecteur·rice. Il relève
également d’une réflexion sur la philosophie du sujet.
A partir de cet exemple, nous essaierons de comprendre le fonctionnement de la
transgénéricité, ce qu’elle a de différent par rapport à l’inter ou la pluri-généricité, ses
particularités dans le cyberespace et le sens structurant qu’il faut lui donner dans un texte qui
non seulement joue sur une forme insaisissable mais dont l’objectif est clairement de
déconstruire les normes de genre, tant sur un plan esthétique que philosophique et culturel.

- 26 -
Bibliographie

Corpus primaire :
Sayac valencia, minificcion para niñxs lgtbi
http://amarilloyrayas.blogspot.com/

Corpus secondaire :
Moncond’huy, Dominique, et Henri Scepi. 2008. Les genres de travers. Littérature et
transgénéricité. Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 374 p.
Paveau, Marie-Anne, 2014, « Ce qui s’écrit dans les univers numériques », Itinéraires, n°1,
[En ligne], mis en ligne le 12 janvier 2015, https://itineraires.revues.org/2313.
, 2017, « Féminismes 2.0. Usages technodiscursifs de la génération connectée »,
Argumentation et Analyse du Discours, n° 18, [En ligne], mis en ligne le 14 avril 2017,
http://aad.revues.org/2345.
_ , 2014, Quand les corps s’écrivent. Discours de femmes à l’ère du numérique.
https://poetassigloveintiuno.blogspot.com/2015/02/margarita-sayak-valencia-triana-
14781.html
Jean-Marie Schaeffer, Qu'est-ce qu'un genre littéraire ? Éditions du Seuil (Poétique), 1989.

Partie 2 : Cinéma nord-américain indépendant (Cristelle Maury)


Transgénéricité et subversion dans le cinéma de Todd Haynes

A partir de l’étude de trois adaptations du metteur en scène Todd Haynes, Poison, une des
œuvres fondatrices du mouvement « New Queer cinema » d’après les romans de Jean Genet,
la mini-série Mildred Pierce adaptée du roman de James Cain, et Carol, adaptation du roman
de Patricia Highsmith, nous nous interrogerons sur la transgénéricité dans une œuvre
postmoderne marquée par l’imitation, la parodie et le pastiche.
Ces films sont en effet non seulement des adaptations d’œuvres littéraires mais ils se
nourrissent également d’une multitude d’autres sources, formes et styles, allant du magazine
télévisé à sensation au film d’horreur, en passant par le film noir classique et le mélodrame
flamboyant. Ils empruntent aussi bien à la tradition hollywoodienne classique qu’à la culture
populaire.
On montrera dans quelle mesure ces films revisitent les canons de la littérature et du cinéma
par leur contenu provocateur, et par la réappropriation des codes du cinéma hollywoodien,
ainsi que d’autres formes de production culturelle à des fins de subversion. En effet ils offrent
des représentations revisitées de la communauté LGBT+ qui s’affranchissent des images
positives, donnant ainsi une voix aux minorités (tueurs gays, noirs, lesbiennes, prostitués…).

Filmographie :

Poison, dir. Todd Haynes, prod. Killer Films, Bronze Eye Productions, 1991.
Mildred Pierce dir. Todd Haynes, prod. HBO, Killer Films, 2011.
Carol dir. Todd Haynes, prod. Number9 Films, Film4, Killer Films, StudioCanal, 2015.

Bibliographie :

Sources primaires :
Cain, James (1941), Mildred Pierce, Everyman’s Library, New York, Toronto, 2003.
Genet, Jean (1951), Notre Dame des Fleurs, Folio, 1976.

- 27 -
---- (1951) Miracle de la rose, Folio, 1977.
---- (1953) Pompes funèbres Gallimard, 1978.
---- (1948) Journal du voleur Folio, 1982.
Highsmith Patricia (1952), Carol, Bloomsbury Publishing PLC, London, 2010.

Sources secondaires :
Aaron, Michele ed., New Queer Cinema: a Critical Reader, Rutgers University Press, New
Brunswick, New Jersey, 2004.
Morrison, James ed., The Cinema of Todd Haynes, All that Heaven Allows, Wallpaper Press
London, 2007.

Modalités de contrôle :
Session 1
Un compte-rendu de lecture écrit (7000 signes) d’un ouvrage littéraire ou d’un ouvrage de
critique littéraire ou d’histoire de l’art récent (moins de trois ans) choisi en rapport avec la
thématique du cours et en accord avec l’une des enseignantes.

Session 2
L’évaluation sera une réécriture du compte-rendu de lecture soumis en première session.

UE EA00804V : Conquête et première colonisation des Amériques


Crédits : 3 ECTS

Jour et heure : Mardi 14h-16h

Volume horaire : 24H

Equipe pédagogique :
- Evelyne SANCHEZ mail : s_evelyne@yahoo.com
- Patrick LESBRE mail : tezcocop@gmail.com

Coordinateur : Patrick LESBRE

Présentation de l’enseignement :
L’histoire de la conquête et de la colonisation de l’Amérique coloniale (XVe-XVIIe s.) sera
abordée à travers un double prisme, espagnol d’un côté (Evelyne Sanchez), indien et métis
de l’autre (Patrick Lesbre), ce qui permettra d’aborder les institutions espagnoles et leur
réception locale.
Côté espagnol et sociopolitique, Evelyne Sanchez abordera l’histoire de la conquête (avec
quelques exemples) et de la mise en place des institutions coloniales (l’encomienda, la vice-
royauté, les audiences, les corregimientos, les cabildos municipales, l’administration des
finances, l’Eglise) depuis la Conquête jusqu’aux réformes du XVIIIe siècle. Il sera également
question de la transformation de ces institutions au cours du XIXe siècle dans les pays
latino-américains devenus indépendants. Le cours soulignera les aspects sociaux – la
création d’une élite européenne et créole, précocement urbaine – et leur stabilité bien au-
delà de l’indépendance. C’est donc la compréhension des sociétés post-coloniales qui est
visée. Deux séances seront également consacrées, dans un but comparatif, aux
expériences coloniales portugaise, française et anglaise.
Côté amérindien et métis, Patrick Lesbre couvrira l’incorporation des Indiens au système
colonial (élites indiennes pour les rouages administratifs coloniaux), l’éducation des fils de
caciques (avec le contraste entre Mexique et Pérou), la dislocation des sociétés indiennes
(épidémies, exploitation de la main d’œuvre indigène, abus coloniaux), le rôle ambigu des
caciques et gouverneurs amérindiens (défenseurs de leur communauté ou corrompus,

- 28 -
adaptation économique ou vente forcée, convertis exemplaires ou caciques idolâtres), les
négociations ou pactes coloniaux (descendants de Moctezuma ou d'Incas, colonisation
tlaxcaltèque du Nord du Mexique) et l'évolution du rôle des caciques avec des caciques à la
cour d'Espagne défenseurs des droits indigènes, tant andins que novohispaniques (Diego
de Torres en 1584, Jerónimo Lorenzo Limaylla vers 1677, Vicente Mora Chimo en 1732
etc.).

Bibliographie :
Burkholder Mark A., Spaniards in the colonial empire : creoles vs. peninsulars ?, Chichester,
Wiley-Blackwell, 2013.
Bourdeu Etienne (éd.), La péninsule Ibérique et le monde, 1470-1650, Neuilly, Atlande,
2014.
Lempérière Annick, Entre Dieu et le Roi, la République : Mexico, XVIe-XIXe siècle, Paris, les
Belles Lettres, 2004.
Lockart, James, The Nahuas After the Conquest, Stanford University Press, 1992, chapitres
4 et 5. (une version espagnole existe au Fondo de Cultura Económica, México).
Menegus Bornemann, Margarita (ed.), El cacicazgo en Nueva España y Filipinas, Mexico,
UNAM, 2005.
Rowe, John H. (ed.), Los Incas del Cuzco : siglos XVI-XVII-XVIII, Cuzco, Instituto Nacional
de Cultura Región Cuzco, 2003.

Modalités de contrôle :
Session 1
Un compte-rendu de lecture (un ouvrage dans la bibliographie ou plusieurs articles en lien
avec une thématique) de quatre pages, interligne simple Times 12.

Session 2
L’évaluation sera une réécriture du compte-rendu de lecture soumis en première session.

UE EA00805V : Rencontre scientifique : organisation et animation

Crédits : 3 ECTS

Jour et heure : 8h30-12h30 jeudis 23 et 30 janvier, 06 et 27 février, 05 et 12 mars.

Volume horaire : 24 heures

Equipe pédagogique :
- Martine GUIBERT mail : guibert@univ-tlse2.fr
- Anne STEFANI mail : anne.stefani@orange.fr

Coordinatrice : Martine GUIBERT

Présentation de l’enseignement :
Le but de ce module d’enseignement est de mettre les étudiant·es en situation pro-active
d’organisation de séminaires thématiques. Chaque groupe est responsable du bon
déroulement du séminaire, de sa préparation en amont jusqu’à sa réalisation en salle,
devant les autres étudiant·es et les enseignant·es. Il s’agit ainsi de se saisir de mécanismes
de communication d’un argumentaire scientifique face à un public universitaire avisé.
Un dossier de documents (composés d’au moins quatre articles scientifiques ou textes
d’experts) relatifs au thème de la séance sera distribué 15 jours avant aux étudiant·es
chargé.es d’organiser le séminaire, et ce selon deux modalités complémentaires :

1) les étudiant·e·s-exposants respectent les étapes suivantes :

- 29 -
Travail préalable : analyse minutieuse des documents, réorganisation des arguments et des
informations selon l’angle d’analyse retenu, approfondissement (recherche de
documentation complémentaire) ; définition du programme du séminaire.
Le jour du séminaire : explication de la problématique, utilisation des documents, analyse
personnalisée (lignes directrices dégagées), précision du vocabulaire, qualité de la
prestation orale, caractère collectif et articulé de la présentation.débat : réponse aux
questions, souci pédagogique d’expliquer les points imprécis ou confus, animation

2) les étudiant·e·s-discutant·es respectent les étapes suivantes :


Travail préalable : analyse minutieuse des documents afin de pouvoir réagir le jour du
séminaire selon les modalités ci-après
Le jour du séminaire, mise en perspective la présentation des étudiants-exposants :
- en étant réactifs et en faisant preuve de capacité de synthèse et de recul critique
- en proposant des axes d’analyse complémentaires, des critiques positives et négatives,
- en posant des questions,
- en montrant leur volonté d’animer la discussion.

Modalités de contrôle :
Session 1
Ce module recouvrant également les cours donnés par les professeurs-visiteurs de la ChAL
– Chaire Amérique latine (voir p. 27 de ce guide), les modalités d’évaluation sont donc
composées de deux types d’exercices :

1) Évaluation du travail de préparation et du déroulement du séminaire (70 % de la


note finale)
- pour les « étudiant·e·s-exposants », prise en compte du travail de préparation du séminaire
(à partir de la documentation remise, des échanges avec les enseignants avant le
séminaire) et de la qualité de la présentation en séance (problématique, diaporama ou autre
support, animation, capacité à répondre et à rebondir, etc.).
- pour les « étudiant·e·s-discutant·es », prise en compte de l’intensité et de la qualité des
échanges (analyse synthétique, questions, débat, etc.).

2) Évaluation liée au suivi des cours de la ChAL (deux travaux valant 15 % chacun de
la note finale)
Parmi l'ensemble des six cours auquel l'étudiant·e aura assisté, il/elle en choisit deux à partir
desquels il/elle réalise un travail écrit de 4 pages maximum (police équivalent Times New
Roman, taille 12, interligne simple) expliquant en quoi le cours suivi est particulièrement utile
pour sa réflexion pour le mémoire de fin d’année, de par l’adéquation des thématiques, la
mise en perspective qu’il a engendrée ou, encore, la remise en cause de l’approche choisie.
Deux fichiers correspondant à chaque cours ChAL sera envoyé par courriel à chaque
professeur-visiteur concerné deux semaines au plus tard après la fin de son cours.

Session 2
Un commentaire de documents sur l’une des six thématiques sera proposé avec remise d’un
travail de 5 pages (police équivalent Times New Roman, taille 12, interligne simple).

UE 806 : LANSAD OU Option

Crédits : 3 ECTS

Les étudiant·es doivent choisir une UE de LANSAD ou Option, hors IPEAT, dans les
départements de l’UT2J.

 LANSAD (Liste d’UEs conseillées)

- 30 -
Attention : La validation d’un niveau de langue implique de suivre l’enseignement sur
les deux semestres.

Anglais
ANB1BOLV Anglais préparation au niveau B1B
ANB2BOLV Anglais préparation au niveau B2B
ANC1BMLV Anglais : préparation au niveau C1B (master)

Espagnol
ESA1BOLV Espagnol : préparation au niveau A1B
ESA2BOLV Espagnol : préparation au niveau A2B
ESB1BOLV Espagnol : préparation au niveau B1B
ESB2BOLV Espagnol : préparation au niveau B2B
ESC1BOLV Espagnol : préparation au niveau C1B

Portugais
PRA1BOLV Portugais : préparation au niveau A1B
PRA2BOLV Portugais : préparation au niveau A2B
PRB1BOLV Portugais : préparation au niveau B1B
PRB2BOLV Portugais : préparation au niveau B2B

Langues amérindiennes
ESNA1BLV Langue nahuatl : perfectionnement
ESQA1BLV Langue quechua : perfectionnement

 Option (Liste d’UEs conseillées)

Anthropologie – Ethnologie
AE00804V Anthropologie du corps et de la santé
AE01OP8V Anthropologie des aires culturelles

Histoire
HI1D802V Écriture de l'Histoire
HI3D802V Mondes ibériques et histoire connectée
HI1D803V Grands textes SHS
HI2D803V Actualités de la recherche en Histoire du genre
HI3D803V Chantiers et dynamiques de l’Histoire sociale
HI4D803V Les nouveaux champs de l'Histoire politique

Philosophie
PH60803V Les concepts économiques des sciences humaines

Sociologie
SOR0804V Mondes postcoloniaux et globalisation
SOR0805V Études des processus sociaux

Les UEs optionnelles/LANSAD listées ci-dessus viennent compléter le diplôme et sont


recommandées en priorité (sous réserve de compatibilité des EDT). D’autres UEs
optionnelles/LANSAD, proposées par les Masters des départements d’études anglophones,
d’études hispaniques, d’histoire, et de philosophie pourraient aussi utilement compléter le
parcours en fonction de vos objectifs professionnels et/ou universitaires. Liste complète :
http://www.univ-tlse2.fr/accueil/formation-insertion/odf-2016-2020/ue-806-lv-ou-option-
419700.kjsp?RH=odf2016

- 31 -
6. Chaire Amérique Latine (ChAL)

PLANNING des interventions CHAL 2019-2020

Maison de la Recherche (salles communiquées ultérieurement et affichées au


secrétariat de l’IPEAT)

PREMIER SEMESTRE

LUNDI 13h30 – 16h/16h15-18h30

07 octobre Héctor AVILA-SANCHEZ/ Johannes WALDMÜLLER

14 octobre Héctor AVILA-SANCHEZ/ Johannes WALDMÜLLER

21 octobre Monica E. Mejia ESCALANTE/ Monica E. Mejia ESCALANTE

04 novembre / / / / / / / / / /

18 novembre / / / / / / / / / /

25 novembre Maricruz Castro RICALDE

02 décembre Maricruz Castro RICALDE

09 décembre Patrick JOHANSSON

16 décembre Patrick JOHANSSON

SECOND SEMESTRE

LUNDI 13h30 – 16h/16h15-18h30

27 janvier Ernesto Lazaro BOHOSLAVSKY

03 février Ernesto Lazaro BOHOSLAVSKY / Arnoldo PIRELA

- 32 -
10 février Arnoldo PIRELA

Modalités d’évaluation

Les cours de la ChAL sont intégrés au Module UE EA00805V (voir p. 29 de ce


guide). Les modalités d’évaluation sont les suivantes : parmi l'ensemble des sept
cours auquel il aura assisté, l'étudiant en choisit deux à partir desquels il
réalise un travail écrit de 4 pages maximum (police équivalent Times New Roman,
taille 12, interligne simple) expliquant en quoi le cours suivi est particulièrement utile
pour sa réflexion pour le mémoire de fin d’année, de part l’adéquation des
thématiques, la mise en perspective qu’il a engendrée, la remise en cause de
l’approche choisie ou la découverte d’un nouveau sujet.
Deux fichiers distincts sont à envoyer par courriel à chaque professeur-visiteur une
semaine au plus tard après la fin de son cours.

Présentation des interventions 2019-2020

1. Regards sur le développement rural au Mexique


2.Tendances contemporaines de la migration latino-américaine vers les
Etats-Unis. Le cas mexicain

Héctor Ávila-Sánchez (ahector@unam.mx)


UNAM, México
Accueilli par le LISST/Dynamiques rurales
Référente : Mélanie Gambino
Dates de séjour : du 30 septembre au 18 octobre 2019

Descriptif :

Premier cours: Regards sur le développement rural au Mexique

Les pays d'Amérique latine ont connu d’intenses processus d'urbanisation et de


métropolisation, avec des expressions précises dans leurs économies, leurs dynamiques
sociopolitiques ainsi que dans l'utilisation et la gestion des territoires. Il y a encore des zones
rurales qui ont évolué historiquement et qui jouent des rôles précis dans l’économie nationale.
Au Mexique, des phénomènes et processus sociaux tels que la révolution mexicaine, les
répartitions agraires, l'industrialisation, la construction économique de l'après-guerre et les
changements sociaux et productifs de la mondialisation, ont configuré les différentes régions
et les espaces de la ruralité.
Le Mexique est un pays qui possède une grande diversité biologique. Les ressources
naturelles soutiennent une activité agricole, d’élevage et forestière importante dans ses
différentes régions. Le pays est divisé en trois grands espaces aux caractéristiques propres: au
nord, celui des grandes vallées agricoles destinées à l’exportation; le centre, espace de
grandes concentrations et centres de population; au sud, où habitent la plupart des populations
autochtones et où se trouve la plupart des richesses naturelles (pétrole, forêts, bois, des

- 33 -
paysages naturelles, etcétera). Des vastes espaces paysannes et ethniques persistent avec leurs
processus d'organisation territoriales. Vers la fin du 20ème siècle, les communautés
autochtones ont revendiqué l’autonomisation pour la gestion de leurs territoires et une
reconnaissance en tant que nations autochtones dans le contexte national. L’exemple le plus
connu, le mouvement zapatiste au Chiapas.
Le voisinage avec les États-Unis est un phénomène de grande importance qui affecte la
dynamique socio-territoriale du Mexique. La migration (surtout des habitants des zones
rurales), est un des phénomènes socio-territoriaux plus importants de la vie nationale, qui a
des grandes répercussions sur les économies régionales et sur les contextes sociopolitiques
locaux (les régions frontalières).Il s’agit d’un phénomène avec de profondes racines
historiques qui touche tous les domaines de la vie nationale, de l’économie, de la politique, de
la société, de la culture locale, etcétera.
De l'autre côté, les sociétés rurales souffrent également de l’expansion et des effets de la
production de drogues, qui transforment les économies et le tissu social des communautés
rurales.
Cette approche de la ruralité mexicaine contemporaine, tente discuter les formes et les
modalités qui se manifestent dans la mondialisation, avec des expressions territoriales
spécifiques.

Deuxième cours : Tendances contemporaines de la migration latino-américaine vers les États-


Unis. Le cas mexicain.

Le voisinage avec les États-Unis est une question centrale dans la vie économique et
sociale du Mexique. Dans l'histoire moderne, il se caractérise par la dépendance croissante de
l'économie mexicaine par rapport à celle des États-Unis (80% du commerce mexicain, avec
les États-Unis). Par ailleurs, au moins 10 millions de migrants mexicains qui habitent aux
États-Unis transfèrent des fonds, ce qui constitue la deuxième source de revenus au Mexique
(environ 25 000 millions de dollars en 2018), la plus importante, après les revenus de la vente
du pétrole.
La migration des mexicains des zones rurales a été une tradition au cours du XXe siècle, car
elle répondait aux besoins de main-d'œuvre aux États-Unis, pendant la Seconde Guerre
mondiale. Vers la moitié de la décennie des années 80, la migration vers les États-Unis
comprenait également des secteurs de population urbaine hautement qualifiée, avec des
études universitaires.
Historiquement, les États-Unis ont établi leur peuplement à travers des vagues de migrants
(irlandais, polonais, chinois, hindous, vietnamiens, centraméricains fuyant la guerre, réfugiés
cubains, etc.). Depuis le début du XXIe siècle, ont été incorporés des flux migratoires en
provenance des pays qui ne figuraient pas parmi les habituels: Haití, des pays de l’Afrique
subsaharienne et des pays du Moyen-Orient. Depuis 2015, les flux migratoires sont renforcés,
principalement dans les pays de l’Amérique centrale, qui fuient la pauvreté, les conflits
armées, la violence des réseaux de narcotrafiquants et les gangs criminels (Maras). La
situation est devenue plus difficile en 2018 et 2019 avec les caravanes de migrants
d'Amérique centrale, où des milliards de personnes, traversent l'Amérique centrale et le
Mexique dans le but d'atteindre les États-Unis pour demander l'asile. Autour de ces
mouvements, des gangs de trafiquants d’êtres humains se sont multipliées, en collusion avec
des agents migratoires dans un contexte de corruption généralisée aux niveaux national et
international.
La crise actuelle de la migration en Amérique latine a durement frappé l’économie et la
politique internationale du Mexique; une fois en plus, les États-Unis ont imposé leurs intérêts
économiques et politiques au nom de la "sécurité nationale". Ils ont « suggeré » au Mexique

- 34 -
de bloquer ses frontières (déploiement de plus de 20 000 soldats de la Garde nationale
mexicaines dans les frontières nord et sud-est du Mexique). Cette situation se déroule aux
temps où convergent des phénomènes tels que le racisme et la xénophobie (Donald Trump et
des secteurs radicaux du parti républicain), la pauvreté, la marginalisation, la chute de la
production économique dans les pays d'Amérique centrale, entre autres. Cette situation a
entraîné une crise politique et humanitaire et a débordé la capacité du gouvernement
mexicain pour gérer la politique migratoire.

Bibliographie :

Premier cours:

Hewitt, Cynthia (2007) “Ensayo sobre los obstáculos al Desarrollo Rural en México.
Retrospectiva y prospectiva” en Desacatos, núm. 25, septiembre-diciembre 2007, pp. 79-100.
CIESAS.
Sabourin, Eric, Mario Sampery Octavio Sotomayor (coords.) (2014) Políticas públicas y
agriculturas familiares en América Latina y el Caribe. Balance, desafíos y perspectivas.
CEPAL-IICA-PP AL-Cirad. (Capítulo México).
Berchenko, Pablo (200) “Le discours zapatiste sur Internet. Champ d’action, enjeux et
formes” Cahiers d’etudes romanes. Revue du CAER. Número 4 . Aix-en Provence.
FAO-ONU (2018) México Rural del Siglo XXI. Ciudad de México.

Deuxième cours:

Delgado Wise, Raúl (2016) “Reflexiones sobre la cuestión migratoria México-Estados


Unidos ante el triunfo electoral de Donald Trump”. Migración y Desarrollo. Número 27.
México.
Canales, Alejandro (2003) “Mexican labour migration to the United States in the age of
globalisation” Journal of Ethnic and Migration Studies, 29:4, 741-761.
DOI: 10.1080/1369183032000123486
https://doi.org/10.1080/1369183032000123486
Consejo Nacional de Población (CONAPO) s/f “Nuevos patrones de la migración México-
Estados Unidos”. Indices de intensidad migratoria México-Estados Unidos 2010. Ciudad de
México.
Massey, Douglas, Karen Pren y Jorge Durand (2009) “Nuevos escenarios de la migración
México-Estados Unidos. Las consecuencias de la guerra antiinmigrante”. Papeles de
Población. No. 61. Universidad Autónoma del Estado de México.

Vulnérabilité et résilience face à la crise de la reproduction dans les espaces


hydro-sociaux entre l’Équateur et la Colombie

Johannes Waldmüller (johannes.waldmueller@udlanet.ec)


UDLA, Equateur
Accueilli par le LISST/Dynamiques rurales
Référent : Julien Rebotier
Dates de séjour : 06 octobre au 03 novembre 2019

- 35 -
Descriptif :
Ce séminaire porte sur l’analyse actuelle et historique des dimensions multiples liées à la
« crise de la reproduction de la vie » (avec une forte composante féministe) sur les zones
littorales entre le nord de l’Équateur et le sud-ouest de la Colombie. Les bases de ce
séminaire sont doubles. D’une part, on compte sur une série de recherches ethnographiques
réalisées entre 2016 et 2019 dans le contexte de la lente récupération postérieure au
tremblement de terre de 7.8 MW. Le séisme survenu sur le littoral équatorien le 16 avril
2016 a pesé sur les vulnérabilités socio-environnementales, culturelles, économiques et
politiques déjà préexistantes depuis longtemps dans la zone. D’autre part, on aura recourt à
une série d’articles compilés et édites pour une édition spéciale de l’ÍCONOS (journal de la
FLACSO) sur la « reproduction de la vie » dans le contexte des désastres.
Avec la « reproduction » on fait référence à un concept clé de la pensée-pratique féministe
latino-américaine (Federici 2013; Cielo y Vega 2015; Vega 2014) qui cherche à
comprendre, premièrement, les multiples stratégies socioculturelles et socioéconomiques
individuelles et familiales, mais aussi au sein des communautés, face aux vulnérabilités
multidimensionnelles dans la région. Cette démarche consiste notamment à centrer la
focale autour des impacts subis par les femmes, dont les contributions à la reproduction
restent souvent invisibles. Deuxièmement, dans une vision plus écologique et structurelle,
la reproduction de la vie est liée aux relations socio-environnementales, de la protection et
gestion des écosystèmes, entre différentes espèces qui rendent la vie humaine possible.
C’est notamment le cas dans la zone de mangroves visée par la réflexion, sur le littoral, ou
il existe plusieurs conflits socio-environnementaux qui relèvent des dimensions
individuelles et collectives, voire même globales, de la crise actuelle.
Les objectifs du séminaire son (1) équiper les étudiants avec une pensée critique et
systémique sur les interrelations écologiques, historiques et sociales dans le contexte

de la vulnérabilité multidimensionnelle ; (2) approfondir nos analyses sur les vulnérabilités


complexes par la transmission et discussion des outils théoriques actualisés en référence
aux approches du développement humain durable, Buen Vivir et à la pensée décoloniale ;
(3) encourager la réflexion sur quelques concepts clés utilisés dans l’analyse des
vulnérabilités, par ex., « résilience », « durabilité locale» ou « développement » dans une
perspective critique qui dépasse la vision économique dominante de la gestion des risques.
Bibliographie:
Barrios, Roberto E. 2016. « Resilience: A Commentary from the Vantage Point of
Anthropology: Resilience: A Commentary from the Vantage Point of Anthropology ».
Annals of Anthropological Practice 40 (1): 28‑38. https://doi.org/10.1111/napa.12085.
Berkes, Fikret, et Carl Folke. 1998. « Linking social and ecological systems for
resilience and sustainability ». In Linking Social and Ecological Systems:
Management Practices and Social Mechanisms for Building Resilience, édité par
Fikret Berkes et Carl Folke, 1‑25. Cambridge: Cambridge University Press.
Biggeri, Mario, et Andrea Ferrannini. 2014. Sustainable Human Development: A New
Territorial and People-centred Perspective. Basingstoke and New York: Palgrave
MacMillan.
Bouisset, Christine, Sylvie Clarimont, et Julien Rebotier. 2018. « Résilience et
prévention des désastres: Retours d’expérience et perspectives de sciences
sociales ». VertigO, no Hors-série 30 (mai). https://doi.org/10.4000/vertigo.19331.

- 36 -
Cardona, Omar D. 2008. « The Need for Rethinking the Concepts of Vulnerability
and Risk from a Holistic Perspective: A Necessary Review and Criticism for Effective
Risk Management ». In Mapping Vulnerability, édité par Greg Bankoff, Georg Frerks,
et Dorothea Hilhorst, 37‑52. Oxon/New York: Earthscan.
Cielo, Cristina, et Cristina Vega. 2015. « Reproducción, mujeres y comunes Leer a
Silvia Federici desde el Ecuador actual ». Nueva Sociedad 256 (March-April).
Escobar, Arturo. 2002. « “Worlds and Knowledges Otherwise”: The Latin American
modernity/coloniality Research Program ». présenté à CEISAL, Amsterdam.
http://www.unc.edu/~aescobar/text/eng/Worlds_and_Knowledges_Otherwise.doc.
Klein, Naomi. 2005. « The rise of disaster capitalism ». Nation 280 (17): 9‑11.
Marcucci, Diego. 2014. « ‘Coastal Resilience: New Perspectives of Spatial and
Productive Development for the Chilean Caletas Exposed to Tsunami Risk’ ».
Procedia Economics and Finance 18: 39‑46. https://doi.org/10.1016/S2212-
5671(14)00911-3.
Waldmueller M., Johannes, et Laura Isabel Rodriguez Avalos. 2018. « Buen Vivir
and Rights of Nature ». In Handbook of Development Ethics, édité par Jay Drydyk et
Lori Keleher, 234‑47. Oxon/New York: Routledge.

POLITIQUES DU LOGEMENT EN AMÉRIQUE LATINE ET CARAÏBES (ALC).

Monica E. Mejia ESCALANTE (memejiae@unal.edu.co)


Universidad Nacional de Colombia Sede Medellín, Facultad de Arquitectura, Escuela del
Hábitat-Cehap
Accueilli par LISST/CIEU.
Référent : Fabrice Escaffre
Dates de séjour : du 7 au 27 octobre 2019

Descriptif:
La séance de travail au Master IPEAT expose d’abord l’approche méthodologique de la
collecte et de l’analyse des indicateurs en Amérique latine et les Caraïbes ALC. Ensuite,
présente l’importance des indicateurs du logement par rapport aux politiques et aux droits en
matière de logement.
La séance continue avec la genèse et l’évolution des indicateurs de déficit quantitatif,
qualitatif et de l’indicateur des besoins fondamentaux non satisfaits (Necesidades Básicas
Insatisfechas-NBI), appliqués depuis les années 70 dans ces pays. Nous aborderons la
définition des variables de ces indicateurs entre les pays, la comparaison entre ces variables ;
ainsi que le contenu des sept éléments du droit à un logement du Pacte international relatif
aux droits économiques, sociaux et culturels (CESCR) de 1991. Ce pacte est considéré par les
spécialistes comme l’instrument le plus pertinent sur les droits au logement, avec l’adjectif
donné au droit au logement dans la Constitution en vigueur de chaque pays d’Amérique latine
et des Caraïbes. Le cours conclut par une synthèse sur ce qui est pour ces nations, un
logement digne.

Bibliografía

Comité de Derechos Económicos, Sociales y Culturales. (1991). El Derecho a una Vivienda


Adecuada (Art.11, párr. 1): 13/12/91. CESCR Observación general No 4 (General

- 37 -
Comments). 6° período de sesiones (1991). United Nations, Oficina del Alto Comisionado de
las Naciones Unidas para los Derechos Humanos. v. E/1992/23, 1991.

PISARELLO, Gerardo. (2003). Vivienda para todos: un derecho en (de)construcción. El


derecho a una vivienda digna y adecuada como derecho exigible. Barcelona: Icaria, 2003.
284 p.

Mejía-Escalante, Mónica. (2016). Moradia adequada e dignidade humana na experiência


espacial. Tese Doutorado, Faculdade de Arquitetura e Urbanismo, Universidade de São
Paulo, São Paulo. doi:10.11606/T.16.2017.tde-16022017-101845. Recuperado 2019-03-12,
de http://www.teses.usp.br/teses/disponiveis/16/16137/tde-16022017-101845/es.php.

Les narratrices mexicaines du XXIe siècle: nouvelles formes d'écriture,


nouvelles formes de lecture

Maricruz Castro Ricalde (maricruz.castro@itesm.mx)


Instituto Tecnológico de Monterrey
Accueilli par CEIIBA
Référente : Marie-Agnès Palaisi
Dates de séjour : 18 novembre au 13 décembre de 2019

Descriptif:
Classe 1 (Novembre 25): Le tournant visuel dans la littérature mexicaine
Au cours de la première séance, nous définirons les principales caractéristiques du
retournement visuel dans la littérature mexicaine. Nous identifierons des cas d'intermédialité
et de transmédialité. Nous allons couvrir deux cas: Ana Clavel et ses romans qui se
prolongent à travers des expositions photographiques, des performances, des installations,
entre autres propositions artistiques. Et Cristina Rivera Garza et l'utilisation de dessins, de
photographies et de collages d'images.

I. Le tournant visuel dans la littérature


1.1 Intermédialité et transmédialité
I.2 Le cas du récit d'Ana Clavel.
1.2 Le mal de la taïga: le roman numérique et d’autres formes d’écriture et de lecture.

Classe 2 (Décembre 2):


Au cours de la deuxième session, nous étudierons des cas d’iconotextualité. Nous allons
essayer de comprendre comment le mot écrit interagit avec d’autres ressources visuelles dans
le travail de Verónica Gerber, Valeria Luiselli et Daniela Bojórquez. Ces narratrices
comprennent de photographies, de graphiques, de dessins, de dessins sur la page imprimée,
de modifications de la matérialité du livre grâce à la sélection d’autres textures dans certaines
des feuilles qui le composent.

II. Nouvelles formes d'écriture, nouvelles façons de lire


II.1 La historia de mis dientes: tours de post-narration et négociations avec les lecteures.
II.2 Óptica sanguínea: intermédialité et écriture comme technique
II.3 Conjunto vacío: écriture et iconotextualité.

- 38 -
Bibliographie directe
Bojórquez, Daniela. Óptica sanguínea. México: Tumbona, 2014. (Téléchargement gratuit)
Gerber Bicecci, Verónica. Conjunto vacío. México: Almadía, 2015.
Luiselli, Valeria. La historia de mis dientes. México: Sexto Piso, 2013
Rivera Garza, Cristina. El mal de la taiga. México: Tusquets, 2012.
Bibliographie générale
Alberdi Soto, Begoña. “Escribir la imagen: la literatura a través de la écffrasis." Literatura y
lingüística 33 (2016): 17-38. Web.
Castro Ricalde, Maricruz. “El mal de la taiga (2012) de Cristina Rivera Garza:
hipermedialidad y nuevas formas de lectura.” Letras Femeninas. A Journal of Women
and Gender Studies in Hispanic Literatures and Cultures 42.2 (2017): 52-60.
------. “Hibridez e intermedialidad en La historia de mis dientes (2013) de Valeria Luiselli.”
Ligera de equipaje. Itinerarios de la novela corta en México. Gustavo Jiménez, coord.
México: UNAM, 2019.
-----. “Cecilia Pego: novela gráfica, violencias y neocolonización.” Bulletin of Hispanic
Studies 96.3, 2019, pp. 323-343.
Moxey, Keith. "Visual studies and the iconic turn." Journal of Visual culture 7.2 (2008): 131-
146. Web.

La conquête du Mexique dans les codex nahuas (1519-1521)

Patrick Johansson K. (patrickj@unam.mx)


UNAM, IIH, México.
Accueillie par le CEIIBA
Référent : José Contel
Dates de séjour : 02 au 20 décembre 2019

Descriptif:
Nombreux sont les récits en nahuatl et en images, transcrits ou peints au cours du XVIème
siècle, témoignages et chroniques d’un point de vue indigène, qui rendent compte des
péripéties de la conquête du Mexique par les Espagnols. Si le contact tangentiel de Francisco
Hernández de Cordoba, en 1517 passa inaperҫu, l’expédition de Grijalva en 1518, et la
conquête proprement dite de Cortés, depuis son arrivée sur les côtes mexicaines en 1519, sa
rencontre cruciale avec Moctézuma, jusqu’à la reddition de Cuauhtémoc et la chute de
l’Empire aztèque, le 13 août 1521, furent l’objet de références verbales ou pictographiques
qui montrent la vision que les Mexicas eurent des événements ainsi rapportés.
En ce qui concerne les images, les tous premiers témoignages iconographiques furent
les peintures des Espagnols effectuées par les tlahcuilo, peintres-scribes envoyés sur la côte
par Moctézuma. Ces peintures, les seules d’inspiration véritablement préhispanique, ont
malheureusement disparu mais certains textes rappellent les avatars de leur réalisation. Les
autres récits picturaux, élaborés durant les premières années de l’époque coloniale, sont de
factures différentes et reflètent des perceptions distinctes des événements, selon leur origine
et les circonstances de leur réalisation.
Après une introduction générale sur la sémiologie de l’image dans les codex nahuas,
et sa relation avec la parole, le cours portera essentiellement sur une analyse iconographique
des codex : Telleriano Remensis, Vaticano Ríos, Azcatitlan, Mexicanus, du Lienzo de
Tlaxcala, ainsi que des illustrations de facture indigène du Codex de Florence, qui concernent
les différents épisodes de la Conquête.

- 39 -
Bibliographie sommaire
Códice Borbónico, México, Editorial Siglo XXI, 1981.
Códice Florentino, (Testimonios de los informantes de Sahagún). Facsímile elaborado por el
Gobierno de la República Mexicana, México, Giunte Barbera, 1979.
Códice Ixtlilxóchitl, Akademische Druck-und Verlagsanstalt, Austria/ Fondo de Cultura
Económica, México, 1996.
Códice Mexicanus, publicado por Ernest Mengin, “Commentaire du Codex Mexicanus No.
23-24 de la Bibliothèque Nationale de Paris”, en Journal de la Société de Américanistes,
num. 41, 1952, pp. 377- 498.
Códice Telleríano-Remensis, comentado por Eloise Quiñones Keber, Austin, University of
Texas Press, 1995
Códíce Vaticano-Ríos, en Antigüedades de México, recopilación de Lord Kingsborough.
México, Secretaria de Hacienda y Crédito Público, 1964.

Durán, Diego, Historia de las Indias de Nueva España e islas de Tierra Firme (dos tomos),
México, Editorial Porrúa, 1967.
Johansson, Patrick, La palabra, la imagen y el manuscrito. Lecturas indígenas de un texto
pictórico en el siglo XVI, México, IIH/UNAM, 2007.
----------------------“Presagios del fin de un mundo en textos proféticos nahuas”, en Estudios
de Cultura Náhuatl, t. 45, México, IIH/UNAM, 2013

Cours du 16 décembre 2019 (13h30-16h)


Ahuilcuicatl. L’érotisme mexica en mots et en images
Descriptif :
La sexualité et la mort, ainsi que l’érotisme qui s’en dégage et qui les manifeste, furent les
composantes essentielles de l’existence des Mexicas, dans un contexte culturel préhispanique.
Nombreux sont les textes en espagnol et en nahuatl, ainsi que les images de codex et les
sculptures qui rapportent ou expriment un érotisme subtil ou exacerbé, dans des circonstances
récréatives ou rituellement cérémonielles.
A partir d’une cognition indigène profondément sensualiste dont nous évoquerons les
paradigmes essentiels, le cours s’attachera à décrire l’érotisme manifeste dans les différentes
circonstances socio-culturelles de son apparition, et à le “débusquer” dans des contextes
moins évidents. Nous considérons entre autres choses, l’érotisme et les fleurs sur le
fondement mythique de leur création, les dieux reliés d’une manière ou d’une autre à la
sexualité, ainsi que les plantes ou les animaux qui y sont associés ; les parties érogènes du
corps et les métaphores qui les désignent. Nous décrirons la sexualité cultuelle des
Huastèques, et leur érotisme emblématique, l’homosexualité ; l’érotisme dans un contexte
matrimonial et extra matrimonial ; la relation fonctionnelle qui unit l’érotisme et la mort,
dans des contextes respectivement naturels ou sacrificiels.
Nous terminerons par une analyse de chants érotiques ahuilcuicatl, dans les variantes
génériques qui les différentient.

Bibliographie sommaire
Bataille, Georges, 1957, L’Érotisme, Les Éditions de Minuit, Paris.
-----------------------------1973, Théorie de la religion, Ed. Gallimard, París.
Baudot, Georges, La vie quotidienne dans l'Amérique de Philippe II, Ed.Hachette, París,
1981.
Benavente, fray Toribio de (Motolinía), “Historia de los Indios de la Nueva España”, en
Colección de documentos para la Historia de México, Ed. Porrúa, México, 1980.

- 40 -
Beristáin, Helena, 2001, “La densidad figurada del lenguaje alburero”, en Logo, Revista de
Retórica y Teoría de Comunicación, México, año I, no.1, p. 53.
Cantares Mexicanos, edición de Miguel León-Portilla, México, UNAM/Fideicomiso
Teixidor, 2011
Códice Borgia, Comentarios de Eduard Seler, copia facsimilar, 3 vols., México, Fondo de
Cultura Económica, 1980.
Códice Magliabechiano, Graz, Akademische Druck und Verlagsanstalt, 1970.
Johansson, Patrick, Miccacuicatl. Las exequias de los señores mexicas, México, Editorial
Primer Círculo, 2016.
-----------------------------Ahuilcuicatl. Cantos eróticos de los mexicas, México, Instituto
Politécnico Nacional, 2018.
Quezada, Noemí, 1996, Sexualidad, amor y erotismo. México prehispánico y colonial,
México, Ed. Plaza y Valdés, IIA/UNAM.
------------(editora) 1997, Religión y sexualidad en México, México, UNAM/UAM.

Les droites latino-américaines : identités, pratiques et idées politiques (1945-


1989)

Ernesto Lázaro Bohoslavsky (ebohos@gmail.com)


UNGS- Inst. De desarrollo humano, Argentine
Accueillie par Framespa
Référent : Stéphane Boisard
Dates de séjour : 20 janvier au 14 février 2020

Descriptif:
Ce séminaire prétend analyser certaines caractéristiques des acteurs de droite en Argentine,
au Brésil, au Chili et en Uruguay pendant la guerre froide. On tentera de mettre en évidence
la diversité des idéologies de droite dans ces quatre pays, les traditions politiques et
intellectuelles qui les ont nourries et on cherchera à problématiser la relation entre structures
sociales et convictions politiques. Une attention particulière sera accordée à la manière dont
ces groupes s'auto-représentent et s'auto-identifient, ainsi qu'à la manière dont leurs
adversaires (réels ou imaginaires) sont définis dans leurs diatribes intellectuelles et pratiques
politiques.

Il s'agira donc : a) de proposer des périodisations nationales et régionales, b) de faire prendre


conscience aux étudiants de la diversité des identités et des idées de droite tout au long de
cette période, c) de montrer les multiples stratégies de recherche développées par les sciences
sociales pour aborder ces sujets (sociologie des intellectuels, histoire politique, histoire des
idées et des langues politiques, etc).

CLASSE 1
- La nature des droites et des acteurs de droite. Discussions sur la nature des droites : de
l'essentialisation à la conception relationnelle. Principales controverses théoriques (et
politiques) du XXe siècle sur les droites. Un état de la question sur l'étude des droites sud-
américaines. La place des idéologies européennes dans la pensée politique du continent :
influence, adaptation, appropriations et auto-légitimation. Périodisation de la politique et lutte
idéologique en Argentine, au Chili, en Uruguay et au Brésil.
- La question de l'existence de groupes sociaux de droite. Lien entre l'intérêt de classe et la
position idéologique. Les processus de formation de l'hégémonie et de la domination

- 41 -
idéologique entre travailleurs et employeurs. Genre et droites : au-delà de la maternité et des
stéréotypes.

 BUCHRUCKER, Cristián, "Identidades nacionales y cultura política antidemocrática.


Trayectorias históricas del Cono Sur en el siglo XX", presentation au Congreso “La
construcción de las identidades nacionales en el mundo hispánico”, Valencia, 2003.
 EATWELL, Roger y O'SULLIVAN, Noël, The Nature of the right: American and European
politics and political thought since 1789; Boston: Twayne Publishers, 1990, Cap. I y II.
 MCGEE DEUTSCH, Sandra, "What Difference Does Gender Make? The Extreme Right in
the ABC Countries in the Era of Fascism", Estudios Interdisciplinarios de América
Latina y el Caribe, 8-2, 1997, Tel Aviv.
 ZANCA, José, Los intelectuales católicos y el fin de la cristiandad, 1955-1966; Buenos
Aires: Universidad de San Andrés; Fondo de Cultura Económica, 2006, pp. 181-206.

CLASSE 2
- 1945-1973 : développement, réforme et anticommunisme. La fin de l'option fasciste
après la Seconde Guerre mondiale et le rapprochement avec Washington. Les retrouvailles
inattendues entre les droites et la démocratie (restreinte). Le développementalisme et le flirt
avec l'investissement étranger. Chanson d'automne au printemps : les voix anti-
protectionnistes à l'époque du modèle de substitution des importations. L'impact de la
révolution cubaine.
- Dictatures et néolibéralisme. La politique de l'anti-politique. La réception des théories
néolibérales et leur relation avec les politiques économiques. La place de la dictature
politique dans la nouvelle économie.
- Les années 1980. Autres retrouvailles entre droites et démocratie : limites, sincérité et
réalités de ce lien. République, la démocratie et marché dans les idées de droite à la fin du
XXe siècle. Partis, lobbys ou groupes de réflexion.

 BOZZA, Juan Alberto, “Un emisario sospechoso. Contradicciones del anticomunismo en


América latina en la década de 1950”, Oficios terrestres, n. 27, 2012.
 BROQUETAS, Magdalena, La trama autoritaria. Derechas y violencia en Uruguay (1958-
1966), Montevideo, Ediciones de la Banda Oriental, 2014.
 HEREDIA, Mariana, “La demarcación de la frontera entre economía y política en
democracia. Actores y controversias en torno de las políticas de Alfonsín”. In:
PUCCIARELLI, Alfredo (ed.), Los años de Alfonsín. ¿El poder de la democracia o la
democracia del poder?. Buenos Aires: Siglo XXI, 2006, 335-66.
 PATTO SÁ MOTTA, Rodrigo, Em guarda contra o perigo vermelho: o anticomunismo no
Brasil, 1917-1964; São Paulo: Editora Perspectiva et FAPESP, 2002, pp., 231-278.
 RAMIREZ, Hernán, Corporaciones en el poder. Institutos económicos y acción política en
Brasil y Argentina. IPÊS, FIEL y Fundación Mediterránea, Buenos Aires: Lenguaje
Claro Editora, 2007, cap. 3.

Hydrocarbures, géopolitique et autoritarisme en Amérique latine et dans les


Caraïbes.

Arnoldo Pirela (arnoldo.pirela@gmail.com)


Univ. CENDES, Venezuela
Accueillie par le LEREPS

- 42 -
Référent : Luis Orozco.
Dates de séjour : du 20 janvier 2020 au 18 février 2020

Présentation
L'objectif est d'avancer dans une réflexion sur la dynamique de la géopolitique du pétrole
et de l'énergie qui a pris forme dans la région au cours de la seconde moitié du XXe siècle
et son cours actuel. Nous traitons des questions d'intégration économique face à
l'intégration politique, et nous soulignons les événements survenus depuis l'embargo arabe
de 1973-1974 ; une période de force particulière dans l'action de la géopolitique pétrolière
dans la région, et qui nous explique dans une large mesure la dynamique économique et
politique des vingt dernières années.
En ce qui concerne l'intégration économique, nous avons commencé spécifiquement par
l'intégration hydroélectrique dans le cône sud, avec le Brésil et l'Argentine. Examiner
ensuite l'intégration avec les hydrocarbures et les efforts du Mexique et du Venezuela en
relation avec les conflits armés en Amérique centrale dans les années 1970 et 1980.
Ensuite, nous proposons une vision particulière sur le rôle que joue le pétrole dans la
confrontation politique et idéologique qui se produit dans la région depuis la conformation
d'une organisation "Internationale" de la pensée marxiste-léniniste en Amérique latine et la
montée au pouvoir de Hugo Chávez au Venezuela et Lula Da Silva au Brésil. Nous
prêtons attention aux relations entre l'État vénézuélien et un important groupe d'États
d'Amérique centrale et des Caraïbes (Caricom), ainsi qu'aux relations entre l'État
vénézuélien et les deux autres géants pétroliers de la région : le Mexique et le Brésil.
Nous verrons aussi des conséquences politiques particulières, comme celle que Carlos Andrés
Pérez a eue pour sa longue ingérence, en particulier dans les affaires du Nicaragua, et nous la
comparerons avec la situation évoquée par Nicolás Maduro, héritier de la capitale politique
d'Hugo Chávez, et la longue ingérence de Cuba au Venezuela.

Schéma du séminaire. Introduction et objectifs


L'énergie, un avantage comparatif clé pour l'Amérique latine.
1. La lutte entre démocratie et autoritarisme en Amérique latine face à
l'intégration et la coopération énergétique.
2. Le pétrole vénézuélien et l'Internationale "endogène" de la gauche radicale en
Amérique latine.
3. Réflexion finale sur la crise vénézuélienne actuelle et la géopolitique régionale ou
mondiale.

Bibliographie.

• ÁLVAREZ LOERA, Graciela, « El Petróleo Diplomático en Centroamérica


» https://www.azc.uam.mx/publicaciones/alegatos/pdfs/1/1-14.pdf
• CAICEDO ROSERO, LUIS, 2002, « El Proceso de Paz en los Conflictos de
Centroamérica y su Comparación con el Caso Colombiano », CAPÍTULO IV , en "Las
operaciones de mantenimiento de paz de la ONU y su posible aplicación en el proceso
de paz colombiano", Flacso-
Ecuador. http://www.flacsoandes.edu.ec/biblio/catalog/resGet.php?resId=5278
• Jaffe A, & Soligo, R., 2010, « State-Backed Financing in Oil and Gas Projects » en
Global Energy Governance: The New Rules of the Game, Brookings Institution Press,
• Mayobre, Eduardo, La Propuesta Petroamérica y la Inegración Energética de América
Latina y el Caribe, ILDIS, Nov. 2005, Chile.
• OLADE (2016) Energy Economic Information System : Energy Statistics. Latin

- 43 -
American Energy Organization, , disponible sur : http://biblioteca.olade.org/opac-
tmpl/Documentos/hm000658.pdf
• Pirela, Arnoldo, (1991). La Escuela Latinoamericana del Pensamiento Económico y
Social: CEPAL-Dependencia. Vadell Hermanos- CENDES,
• ROMERO, Carlos, « Petróleo y rentismo entre Cuba y Venezuela », ASCEA Asociation
for the Study of the Cuban Economy, Noviembre 13,
2012. https://www.ascecuba.org/asce_proceedings/petroleo-y-rentismo-entre-cuba-y-
venezuela/
• Ruiz-Caro, Ariela, 2006, “Cooperación e integración energética en América Latina y el
Caribe” CEPAL/ Naciones Unidas, Santiago de Chile.
• Schenoni, L., 2016, « Regional Power Transitions: Lessons from the Southern Cone »,
GIGA Research Programme: Power and
Ideas. https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=2863743
SMITH, PETER H. “Los ciclos de democracia electoral en América Latina, 1900-2000”
POLÍTICA y gobierno, VOL. XI . NÚM. 2 . II
SEMESTRE DE 2004,
file:///Users/ceped/Documents/TRANSICION%20ENERGE%CC%81TICA%20EN%20AM
ERICA%20LA TINA/MARIE-FRANCE/32

7. Équipe pédagogique : enseignant·es et encadrant·es


Équipe enseignante
Alexandra ANGELIAUME-DESCAMPS
Maître de conférences
Département de rattachement : Géographie-aménagement-environnement (UT2J)
Laboratoire de rattachement : GEODE (UMR 5602)
angeliau@univ-tlse2.fr

Bertrand ARRIBE
Chargé de cours (consultant Appui de projet, management interculturel, levée de fonds
et RSE et fondateur/gérant de Coopération Concept).
bertrand.arribe@cooperation-concept.net

Hugues BARCET
Ingénieur d’étude CNRS
Laboratoire de rattachement : GEODE (UMR 5602)
hugues.barcet@univ-tlse2.fr

José CONTEL
Maître de conférences
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CEIIBA (EA 740)
jose.contel@univ-tlse2.fr

Françoise COSTE
Professeur des universités
Département de rattachement : Études du Monde Anglophone (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CAS (EA 801)
francoste@hotmail.com

- 44 -
Thérèse COURAU
Maîtresse de conférences
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CEIIBA (EA 740)
therese.courau@univ-tlse2.fr

Olivier DELBOS
Chargé de cours
Cadre dirigeant collectivité territoriale – responsable associatif
od1281@orange.fr

Davy DESMAS
Maître de conférences
Département de rattachement : Arts, Lettres et Langues. Filière : Études hispaniques et
hispano-américaines (INU Champollion Albi)
Laboratoire de recherche : CEIIBA (EA 740)
davy.desmas@gmail.com

Nathalie DESSENS
Département de rattachement : Études du Monde Anglophone (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CAS (EA 801)
dessens@univ-tlse2.fr

Mélanie GAMBINO
Maître de conférences
Département de rattachement : Géographie Aménagement Environnement (UT2J)
Laboratoire de rattachement : LISST-Dynamiques Rurales (UMR CNRS 5193)
gambino@univ-tlse2.fr

FRANCK GAUDICHAUD
Professeur des Universités
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : FRAMESPA (UMR 5136)
franck.gaudichaud@univ-tlse2.fr

Guillaume GAUDIN
Maître de conférences
Département de rattachement : Histoire (UT2J)
Laboratoire de rattachement : FRAMESPA (UMR 5136)
guillaume.gaudin@univ-tlse2.fr

Marion GAUTREAU
Maître de conférences
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : FRAMESPA (UMR 5136)
marion.gautreau@yahoo.com

Martine GUIBERT
Maître de conférences habilitée en Géographie
Département de rattachement : Géographie-aménagement-environnement (UT2J)
Laboratoire de rattachement : LISST-Dynamiques Rurales (UMR CNRS 5193)
guibert@univ-tlse2.fr

Aurélie GUILLAIN
Professeur des universités

- 45 -
Département de rattachement : Études du Monde Anglophone (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CAS (EA 801)
aguillain@wanadoo.fr

Julie JARTY
Maîtresse de conférences
Département de rattachement : Sociologie (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CERTOP-CNRS (UMR 5044)
jarty@univ-tlse2.fr

Patrick LESBRE
Professeur des universités
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CEIIBA (EA 740)
tezcocop@gmail.com

Damien LEURET
Chargé de cours (travailleur indépendant en communication, négociation, gestion de
projets).
damien.leuret@wanadoo.fr

Léna LOZA
Maître de conférences
Département de rattachement : Études du Monde Anglophone (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CAS (EA 801)
loza8_fr@yahoo.fr

Cristel MAURY
Maitre de conférences anglais et cinéma d’Amérique du Nord
Département des Etudes du Monde Anglophone UFR LLCE
Laboratoire CAS EA 801Maître de conférences
cristelle.maury@univ-tlse2.fr

Mireille MURAWSKI
Maîtresse de conférences associée
mireillemurawski@gmail.com

Luis OROZCO
Maître de conférences
Département de rattachement : Langues Étrangères Appliquées (UT2J)
Laboratoire de rattachement : LEREPS (EA 4212)
luis.orozco@univ-tlse2.fr

Marie-Agnès PALAISI
Professeure des universités
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CEIIBA (EA 740)
ma.palaisi@univ-tlse2.fr

Anne PELTIER
Maîtresse de Conférences
Département de rattachement : Géographie Aménagement Environnement UT2J
Laboratoire de rattachement : GEODE (UMR 5602)
peltier@univ-tlse2.fr

- 46 -
Julien REBOTIER
Chargé de recherche CNRS
Laboratoire de rattachement : LISST (UMR CNRS 5193)
julien.rebotier@cnrs.fr

Sébastien ROZEAUX
Maître de conférences
Département de rattachement : Histoire (UT2J)
Laboratoire de rattachement : FRAMESPA (UMR 5136)
sebastien.rozeaux@univ-tlse2.fr

Evelyne SANCHEZ
Chercheur CNRS
Laboratoire de rattachement : FRAMESPA (UMR 5136)
esanchez@univ-tlse2.fr

Hilary SANDERS
Maîtresse de conférences
Département de rattachement : Études du Monde Anglophone (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CAS (EA 801)
hilary.sanders@gmail.com

Michèle SORIANO
Professeure des universités
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CEIIBA (EA 740)
michele.soriano@univ-tlse2.fr

Anne STEFANI
Professeur des universités
Département de rattachement : Études du Monde Anglophone (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CAS (EA 801)
stefani@univ-tlse2.fr

Modesta SUAREZ
Professeur des universités
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : FRAMESPA (UMR 5136)
modestasuarez@yahoo.fr

Franck VIDAL
Ingénieur de recherche CNRS
Laboratoire de rattachement : GEODE (UMR 5602)
fvidal@univ-tlse2.fr

Alexis YANNOPOULOS
Maître de conférences
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CEIIBA (EA 740)
yannopoulos@gmail.com

Directrices et directeurs de recherche mémoire


ANTHROPOLOGIE

- 47 -
Laurence CHARLIER
Maître de conférences
Département de rattachement : Anthropologie
Laboratoire de rattachement : LISTT-CAS Centre d’Anthropologie
charlier.laurence@yahoo.fr

Francis DUPUY
Professeur des universités
Département de rattachement : Anthropologie
Laboratoire de rattachement : LISTT-CAS Centre d’Anthropologie
Domaines de recherche : anthropologie économique ; relation interethnique ; région
amazonienne.
francis.dupuy@univ-tlse2.fr

HISTOIRE ET SCIENCES POLITIQUES


FRANCK GAUDICHAUD
Professeur des Universités
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : FRAMESPA (UMR 5136)
franck.gaudichaud@univ-tlse2.fr

ECONOMIE
Luis OROZCO
Maître de conférences
Département de rattachement : Langues Étrangères Appliquées (UT2J)
Laboratoire de rattachement : LEREPS (EA 4212)
Domaines de recherche : Économie de l'innovation ; adoption et diffusion des nouvelles
technologies ; industrie agro-alimentaire ; développement territorial ; changement
technologique et institutionnel, transition énergétique.
luis.orozco@univ-tlse2.fr

ÉTUDES ANGLOPHONES
Françoise COSTE
Professeur des universités
Département de rattachement : Études du Monde Anglophone (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CAS (EA 801)
Domaines de recherche : Histoire politique ; États-Unis ; Conservatisme.
francoste@hotmail.com

Nathalie DESSENS
Professeur des universités
Département de rattachement : Études du Monde Anglophone (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CAS (EA 801)
Domaines de recherche : Sud des États-Unis ; Louisiane ; Caraïbes ; Esclavage ; Sociétés
de plantations.
dessens@univ-tlse2.fr

Aurélie GUILLAIN
Professeur des universités
Département de rattachement : Études du Monde Anglophone (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CAS (EA 801)
Domaines de recherche : Littérature moderne et contemporaine des États-Unis.
aguillain@wanadoo.fr

Léna LOZA

- 48 -
Maîtresse de conférences
Département de rattachement : Études du Monde Anglophone (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CAS (EA 801)
Domaines de recherche : Civilisation américaine ; Civilisation économique.
loza8_fr@yahoo.fr

Cristel MAURY
Maitre de conférences anglais et cinéma d’Amérique du Nord
Département des Etudes du Monde Anglophone UFR LLCE
Laboratoire CAS EA 801Maître de conférences
cristelle.maury@univ-tlse2.fr

Hilary SANDERS
Maîtresse de conférences
Département de rattachement : Études du Monde Anglophone (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CAS (EA 801)
Domaines de recherche : États-Unis ; migrations ; politiques urbaines ; minorités ethniques ;
discriminations.
hilary.sanders@gmail.com

Anne STEFANI
Professeur des universités
Département de rattachement : Études du Monde Anglophone (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CAS (EA 801)
Domaines de recherche : Sud des États-Unis ; ségrégation ; mouvement pour les droits
civiques ; concepts de genre et de race ; femmes blanches ; histoire et mémoire
stefani@univ-tlse2.fr

ÉTUDES LUSOPHONES
Viviane RAMOND
Maître de conférences
Département de rattachement : Section Portugais (UT2J)
Domaines de recherche : migrations internes ; migrations internationales ; tourisme ;
communication interculturelle ; Brésil.
viviane.ramond@univ-tlse2.fr

ÉTUDES HISPANIQUES ET HISPANO-AMERICAINES


Verushka ALVIZURI
Maîtresse de conférences
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : FRAMESPA (UMR 5136)
Domaines de recherche : Histoire de l’ethnicité en Amérique latine ; histoire de
l’anthropologie ; mouvements des peuples indigènes ; indianisme bolivien.
verushka.alvizuri@univ-tlse2.fr

Stéphane BOISARD
Maître de conférences
Département de rattachement : Département Arts, Lettres et Langues. Filière : Études
hispaniques et hispano-américaines (INU Champollion Albi)
Laboratoire de rattachement : Équipe TCF (Albi) / FRAMESPA / UMR (5136)
Domaines de recherche : Histoire politique ; XXe siècle ; Droites ; Dictatures ; Cône Sud.
stephane.boisard@univ-jfc.fr

José CONTEL
Maître de conférences

- 49 -
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CEIIBA (EA 740)
Domaines de recherche : Civilisation ; Mexique ; précolombien ; religion ; identités des
minorités amérindiennes.
jose.contel@univ-tlse2.fr

Davy DESMAS
Maître de conférences
Département de rattachement : Arts, Lettres et Langues. Filière : Études hispaniques et
hispano-américaines (INU Champollion Albi)
Laboratoire de recherche : CEIIBA (EA 740)
Domaines de recherche : Mexique ; Littérature ; XXe-XXIe siècles ; Transgression.
davy.desmas@gmail.com

Thérèse COURAU
Maîtresse de conférences
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CEIIBA (EA 740)
Domaines de recherche : Cône Sud ; Littérature et Arts visuels ; mouvements féministes ;
études genre ; cultures minoritaires et numériques.
therese.courau@univ-tlse2.fr

FRANCK GAUDICHAUD
Professeur des Universités
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : FRAMESPA (UMR 5136)
franck.gaudichaud@univ-tlse2.fr

Marion GAUTREAU
Maître de conférences
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : FRAMESPA (UMR 5136)
Domaines de recherche : Mexique ; Civilisation ; Amérique latine ; XIXe-XXIe siècles ; Arts
visuels (Histoire de la photographie et du cinéma en particulier).
marion.gautreau@yahoo.com

Patrick LESBRE
Professeur des universités
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CEIIBA (EA 740)
Domaines de recherche : Indiens préhispaniques et coloniaux ; Codex ; Chroniques ;
Amérique coloniale ; Acculturation.
tezcocop@gmail.com

Marie-Agnès PALAISI
Professeure des universités
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CEIIBA (EA 740)
Domaines de recherche : Mexique ; Littérature ; Théories du genre ; Minorités ; Féminismes.
ma.palaisi@univ-tlse2.fr

Sonia V. ROSE
Professeur des Universités
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : FRAMESPA (UMR 5136)

- 50 -
Domaines de recherche : Civilisation ; Amérique latine ; Histoire des intellectuels ; Gens de
savoir.
srose@univ-tlse2.fr

Héctor RUIZ
Maître de conférences
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CEIIBA (EA 740)
Domaines de recherche : cinéma latino-américain, analyse filmique, littérature XXème siècle,
littérature et cinéma.
sagitruiz@hotmail.com

Michèle SORIANO
Professeure des universités
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CEIIBA (EA 740)
Domaines de recherche : féminisme ; genre ; littérature ; cinéma ; genres discursifs.
michele.soriano@univ-tlse2.fr

Modesta SUAREZ
Professeur des universités
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : FRAMESPA (UMR 5136)
Domaines de recherche : poésie latino-américaine contemporaine ; témoignage ; liens
poème-peinture ; liens poème-photographie ; poésie et histoire.
modestasuarez@yahoo.fr

Alexis YANNOPOULOS
Maître de conférences
Département de rattachement : Études hispaniques et hispano-américaines (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CEIIBA (EA 740)
Domaines de recherche : Argentine ; Colombie ; Études de genre ; Littérature ;
Cinéma/Musique ; Utopies.
yannopoulos@gmail.com

GEOGRAPHIE – AMENAGEMENT-ENVIRONNEMENT
Alexandra ANGELIAUME-DESCAMPS
Maître de conférences
Département de rattachement : Géographie-aménagement-environnement (UT2J)
Laboratoire de rattachement : GEODE (UMR 5602)
Domaines de recherche : environnement ; espaces protégées ; politiques publiques ;
tourisme communautaire ; gestion des ressources ; agrodiversité ; agrobiodiversité ;
pratiques alternatives (Colombie, Mexique, Venezuela).
angeliau@univ-tlse2.fr

Mélanie GAMBINO
Maître de conférences
Département de rattachement : Géographie Aménagement Environnement (UT2J)
Laboratoire de rattachement : LISST-Dynamiques Rurales (UMR CNRS 5193)
Domaines de recherche : ruralité ; jeunesses ; mobilité ; action collective territorialisée.
gambino@univ-tlse2.fr

Martine GUIBERT
Maître de conférences habilitée en géographie
Département de rattachement : Géographie-aménagement-environnement (UT2J)

- 51 -
Laboratoire de rattachement : LISST-Dynamiques Rurales (UMR CNRS 5193)
Domaines de recherche : géopolitique et géoéconomie des agricultures ; filières agro-
alimentaires et formes d’organisation des activités agricoles ; espaces ruraux et relations
rural-urbain ; processus d’intégration régionale ; Amérique latine et globalisation.
guibert@univ-tlse2.fr

Anne PELTIER
Maîtresse de conférences
Département de rattachement : Géographie-aménagement-environnement (UT2J)
Laboratoire de rattachement : GEODE (UMR CNRS 5602)
Domaines de recherche : environnement ; risques naturels ; vulnérabilité ; aménagement.
peltier@univ-tlse2.fr

Julien REBOTIER
Chargé de recherche CNRS
Laboratoire de rattachement : LISST (UMR CNRS 5193)
Domaines de recherche : Géographie sociale et politique ; géographie des risques et de
l’environnement ; géographie urbaine en Amérique latine
julien.rebotier@cnrs.fr

HISTOIRE

Guillaume GAUDIN
Maître de conférences
Département de rattachement : Histoire (UT2J)
Laboratoire de rattachement : FRAMESPA (UMR 5136)
Domaines de recherche : Histoires sociale et politique de l'Amérique coloniale espagnole ;
histoire atlantique et impériale ; histoire des Philippines.
guillaume.gaudin@univ-tlse2.fr

François GODICHEAU
Professeur des universités
Département de rattachement : Histoire (UT2J)
Laboratoire de rattachement : FRAMESPA (UMR 5136)
Domaines de recherche : Histoire de l’État ; Histoire sociale XVIII-XIXe siècle ; Empire
espagnol ; Cuba ; Argentine.
francois.godicheau@univ-tlse2.fr

Emmanuelle PEREZ TISSERANT


Maîtresse de conférences
Département de rattachement : Histoire (UT2J)
Laboratoire de rattachement : FRAMESPA (UMR 5136)
Domaines de recherche : Histoire ; Californie, Nouveau-Mexique, Texas ; frontière ; XIXe ;
relations États-Unis-Mexique ; "conquête de l'ouest".
emmanuelle.perez-tisserant@univ-tlse2.fr

Sébastien ROZEAUX
Maître de conférences
Département de rattachement : Histoire (UT2J)
Laboratoire de rattachement : FRAMESPA (UMR 5136)
Domaines de recherche : Histoire culturelle ; Histoire de la littérature ; Histoire sociale ;
Brésil ; Portugal ; XVIII-XXe siècle.
sebastien.rozeaux@univ-tlse2.fr

Evelyne SANCHEZ

- 52 -
Chercheur CNRS
Laboratoire de rattachement : FRAMESPA (UMR 5136)
Domaine de recherche : Révolution mexicaine ; monde agraire XIXe-XXe ; justice locale
mexicaine XIXe-XXe ; microanalyse ; pouvoirs locaux.
esanchez@univ-tlse2.fr

SOCIOLOGIE

Julie JARTY
Maîtresse de conférences
Département de rattachement : Sociologie (UT2J)
Laboratoire de rattachement : CERTOP-CNRS (UMR 5044)
Domaine de recherche : Genre, Politiques Sociales, Division sexuelle du travail, santé
reproductive, Comparaisons Internationales.
jarty@univ-tlse2.fr

- 53 -
8. Charte de non-plagiat de l’UT2J
Afin de valoriser le travail personnel et pour sensibiliser les étudiant·es au problème du
plagiat, l’Université de Toulouse – Jean Jaurès Campus du Mirail met en œuvre un dispositif
qui promeut les bonnes pratiques de la citation d’auteurs et la correcte utilisation d’idées
tierces dans les devoirs, mémoires, et thèses.
 Définition du plagiat
« Plagier c’est : s’approprier le travail créatif de quelqu’un d’autre et le présenter comme
sien ; s’accaparer des extraits de texte, des images, des données, etc. provenant de
sources externes et les intégrer à son propre travail sans en mentionner la provenance ;
résumer l’idée originale d’un auteur en l’exprimant dans ses propres mots, mais en omettant
d’en mentionner la source. Plagier est non seulement un acte malhonnête, mais aussi une
infraction qui peut entraîner des sanctions. »
 Pour bien travailler
Les enseignant.es et les services de documentation veilleront à transmettre les
connaissances nécessaires au respect des règles de la propriété intellectuelle (citations,
synthèses d’idées d’auteurs, bibliographies, notes de bas de page, etc.)
Un site informatif et didactique de référence est accessible à cette adresse :
http://zero-plagiat.univ-tlse2.fr
 Informations concernant le contrôle du plagiat
Les enseignant.es auront la possibilité de recourir à un logiciel de recherche de similitudes.
Ce dernier compare le texte des travaux rendus avec une vaste base de référence. Les
rapports rendus par le logiciel mettent en avant les similitudes repérées sans pouvoir les
qualifier de plagiat. Ce sont les enseignant.es qui contrôlent le bon ou le mauvais usage des
emprunts et déterminent s’il y a eu plagiat.
Le recours au logiciel se fera dans le respect des clauses de confidentialité si elles existent.
 Engagement :
Les étudiant·es joindront à tous les travaux remis à des enseignant·es en vue d’une
évaluation une déclaration sur l’honneur remplie et signée.

Déclaration sur l’honneur de non-plagiat


(à joindre à tout travail remis à un·e enseignant·e pour évaluation)

Je soussigné·e,
Nom, Prénom :
Régulièrement inscrit à l’Université de Toulouse – Jean Jaurès Campus du Mirail
N° étudiant :
Année universitaire :
Certifie que le document joint à la présente déclaration est un travail original, que je n’ai ni
recopié ni utilisé des idées ou des formulations tirées d’un ouvrage, article ou mémoire, en
version imprimée ou électronique, sans mentionner précisément leur origine et que les
citations intégrales sont signalées entre guillemets.
Conformément à la charte des examens de l’Université de Toulouse – Jean Jaurès Campus
du Mirail, le non-respect de ces dispositions me rend passible de poursuites devant la
commission disciplinaire.
Fait à :
Le :
Signature :

- 54 -

Vous aimerez peut-être aussi